Skip to main content

30+ idées de textes de condoléances à présenter lors d’un décès

By 30 April 2022Dans la tête

30+ idées de textes de condoléances à présenter lors d’un décès

décès

Lorsqu’une personne que vous connaissez doit faire face au décès d’un proche, il est de coutume de lui présenter vos condoléances. Seulement voilà : il s’agit d’un moment très difficile pour l’entourage du défunt. En conséquence, présenter des condoléances peut s’avérer compliqué, surtout parce que l’on peut avoir peur de commettre un impair. Pour pallier à cela, vous pourrez découvrir dans cet article des astuces pour savoir comment présenter vos condoléances et comment adapter votre texte à votre interlocuteur. Enfin, nous avons sélectionné pour vous quelques textes et citations à utiliser sans modération.




4 points clefs incontournables pour rédiger un bon message de condoléances

Vous désirez envoyer un message de condoléances à une personne de votre entourage ou bien à une connaissance ? Sachez que deux possibilités s’offrent à vous : 

  • La carte de condoléances, assez courte, qui vise simplement à témoigner votre soutien et à exprimer vos sentiments rapidement. En général, elle ne fait pas plus de quelques lignes et est illustrée. Vous pouvez l’envoyer avec des fleurs. 
  • La lettre de condoléances, un peu plus longue, qui permet de s’épancher davantage, de parler du défunt, d’évoquer des souvenirs, etc. La plupart du temps, on écrit des lettres de condoléances à des personnes proches.

Quel que soit le type de condoléances que vous avez choisi, vous allez devoir faire attention à un certain nombre de critères : 

  1. La longueur du texte : un message de condoléances n’est pas un éloge. Même si vous avez choisi d’écrire une lettre de condoléances, qui est un format un peu plus long qu’une carte, essayez de rester bref et concis. Une poignée de mots efficaces et bien choisis vaut beaucoup mieux que de grandes envolées lyriques, qui risquent non seulement d’agacer – voire de peiner – votre lecteur, mais aussi de vous laisser toute liberté d’écrire des maladresses.
  2. Le langage utilisé : même si l’on a tendance à vouloir consoler les proches du défunt, l’envoi de condoléances n’est pas fait pour ça. Essayez donc d’éviter au maximum les traits d’humour et les familiarités, qui peuvent être perçus comme mal placés. Conservez plutôt un ton neutre. De même, veillez bien à relire – ou faire relire – votre message plusieurs fois pour en supprimer toutes les fautes d’orthographe.
  3. La présentation : la carte de condoléances n’est pas vraiment l’endroit idéal pour exprimer votre créativité. Privilégiez les présentations sobres et élégantes, sans fioriture. 
  4. Le destinataire : on a parfois tendance à l’oublier, mais les condoléances s’adressent aux proches en deuil, et non pas au défunt. Vous devez donc adapter votre message au degré de proximité que vous entretenez avec la personne qui vient de subir une perte, pas à celui que vous entreteniez avec la personne décédée.
  5. La signature : n’oubliez pas de signer votre message de condoléances ! N’hésitez pas non plus à indiquer votre adresse, votre numéro de téléphone ou tout autre moyen qui permettrait au destinataire de vos condoléances de vous remercier par la suite.

Par quel moyen envoyer des condoléances ?

Il existe de nombreux moyens différents d’envoyer des condoléances :

  • La carte ou la lettre : il s’agit du moyen le plus couramment utilisé, soit via un envoi par la Poste, soit déposé directement dans la boîte aux lettres.
  • Le SMS : il est conseillé d’utiliser des formules vraiment très courtes par SMS, et de ne pas trop utiliser ce moyen pour présenter vos condoléances à des personnes âgées, qui ne voient pas forcément les SMS de condoléances d’un très bon œil.
  • Le mail : il s’agit d’une manière un peu plus impersonnelle de présenter vos condoléances, mais néanmoins plus adaptée à des messages un peu longs que les SMS.
  • Le ruban d’accompagnement : à envoyer avec des fleurs. Il s’agit d’un moyen particulièrement recommandé si vous étiez attendu aux obsèques et que, ne pouvant y assister, vous décidez d’envoyer des fleurs aux proches en deuil.
  • Le message privé sur les réseaux sociaux : attention à bien envoyer un message privé et non pas public ! Par ailleurs, assurez-vous que la personne à qui vous adressez votre message utilise de façon naturelle les réseaux sociaux, car ce moyen peut encore aujourd’hui être assez mal perçu par certaines personnes.
  • Le téléphone : cette option est un peu moins utilisée que les autres, car il est souvent pénible et compliqué pour les personnes qui viennent de perdre un proche de répondre aux appels téléphoniques incessants.
  • De vive voix : bien évidemment, si vous croisez les proches du défunt, vous pouvez leur présenter vos condoléances en personne. Cette solution est particulièrement indiquée si vous vous rendez aux obsèques.

Quand présenter vos condoléances ?

bougies

Tout dépend de votre degré de proximité avec le défunt et/ou avec ses proches. Techniquement, il est même possible de présenter vos condoléances avant, pendant ou après les obsèques. Voici quelques indications supplémentaires pour vous aider à vous décider.

  • Si vous étiez proche de la personne décédée ou de son entourage, il est conseillé de présenter vos condoléances le plus tôt possible. En effet, plus votre degré de proximité est important, plus vous serez attendu dès que la mauvaise nouvelle sera annoncée.
  • Si le défunt ou ses proches sont des connaissances un peu lointaines, il est conseillé pour présenter vos condoléances d’attendre la veillée funèbre, la levée du corps, le service funéraire, les obsèques ou la cérémonie commémorative. C’est par exemple votre cas si le défunt était un collègue de travail, un associé, un membre d’une association ou d’une communauté à laquelle vous appartenez, etc.
  • Si vous n’avez pas pu vous rendre aux obsèques ou à la veillée funéraire, il est toujours possible de présenter vos condoléances quelques jours plus tard. Attention toutefois à ce que ce délai ne soit pas trop important : au bout d’un moment, les proches du défunt souhaitent avancer et faire leur deuil ; présenter vos condoléances à ce moment-là serait donc inopportun.

Quels faux pas éviter pour présenter des condoléances ?

Pour éviter les maladresses, voici un certain nombre d’impairs courants lorsque l’on présente ses condoléances. En les identifiants clairement, il vous sera plus facile de les éviter.

  1. Nier ce qui est arrivé : une personne est décédée, c’est un fait. Il ne faut pas chercher à remettre cela en question ni à atténuer la douleur que cet événement va engendrer et l’impact que cela va avoir sur la vie des proches endeuillés.
  2. Sous estimer les sentiments de la personne endeuillée : que l’on apprécie ou pas le défunt, ses proches doivent actuellement beaucoup souffrir de sa disparition. Ils doivent faire face à une grande souffrance émotionnelle qu’il faut respecter.
  3. Se mettre à la place de votre interlocuteur : même si vous avez aussi déjà subi la perte d’un proche, chaque personne vit le deuil différemment. Les phrases du style « je sais ce que tu ressens » sont donc à bannir.
  4. Utiliser des formules maladroites : parfois, on ne s’en rend pas compte, mais les mots utilisés pour réconforter font plus de mal qu’autre chose. C’est par exemple le cas des phrases comme « maintenant, tu peux passer à autre chose » ou bien « ne t’en fais pas, tu iras mieux bientôt ». À éviter, donc.
  5. Évoquer la façon dont la personne est décédée : quelle que soit la manière dont la mort est survenue, il est fortement déconseillé de l’évoquer car il s’agit malgré tout d’un événement extrêmement douloureux – voire traumatisant. Évitez donc l’emploi des formules comme « Ne t’en fais pas, il n’a pas eu le temps de souffrir » ou « Elle est partie vite, au moins elle n’as pu avoir mal ».



Faut-il envoyer autre chose avec des condoléances ?

Il n’y a pas d’obligation ! Mais vous pouvez en effet envoyer des fleurs avec votre message de condoléances (attention : les fleurs sont un langage à part entière…) ou bien un petit présent. Si vous choisissez cette dernière option, prenez garde à envoyer quelque chose de pertinent : ni de trop grande valeur, ni qui évoque quelque chose de très positif et qui pourrait être assimilé à une récompense.

Souvent, les présents servent à orner le monument funéraire du défunt : plaque commémorative, pot de fleurs…

Enfin, on y pense assez peu mais des plats faits maisons sont très appréciés : ils montrent aux proches en deuil que vous vous souciez d’eux et que vous désirez réellement les soutenir en ce moment difficile.

Quelles formules de condoléances utiliser pour une relation de travail ?

Pour présenter vos condoléances à une relation de travail, vous n’avez pas besoin de vous étendre plus que de raison. Quelques mots de soutien suffisent. Voici plusieurs exemples de messages à utiliser pour présenter vos condoléances à un collègue ou à un patron : 

  • J’ai appris la triste nouvelle, et te présente toutes mes condoléances. Puisses-tu trouver du réconfort et du soutien auprès de tes proches.
  • Cher/Chère X, je pense très fort à toi et à ta famille en ce moment difficile. Sache que tu as tout mon soutien. Sincères condoléances.
  • Mes plus sincères condoléances pour votre perte.
  • Malheureusement, je ne peux pas être à tes côtés pour te soutenir aujourd’hui, mais mes pensées t’accompagnent en cette terrible épreuve.
  • Toute l’équipe se joint à moi pour vous présenter nos condoléances les plus sincères.
  • Nous sommes de tout cœur avec vous dans cette épreuve. 
  • C’est avec tristesse que je viens d’apprendre l’épreuve qui vous frappe. Recevez tout mon soutien.

Quels textes de condoléances utiliser pour une connaissance ?

fleurs enterrement

Pour présenter vos condoléances à une connaissance, il est conseillé de rester formel, mais pas trop distant. Le but reste, malgré tout, de faire part de vos sentiments. Vous pouvez opter par exemple pour les phrases suivantes : 

  • Je souhaite vous présenter mes sincères condoléances et vous exprimer ma plus profonde douleur face à votre perte.
  • Je partage votre peine en ce moment terrible. Mes plus sincères condoléances à vous et à votre famille.
  • C’est avec beaucoup de peine que j’ai appris le décès de X. Je tiens à vous exprimer mes plus sincères condoléances et ma plus profonde sympathie.
  • Sachez que nous prenons tous part à votre douleur. Nos sincères condoléances.
  • Nos pensées sont tournées vers vous et vos proches en cette terrible épreuve. Condoléances.
  • Nous sommes particulièrement peinés par l’épreuve qui vous frappe. Recevez toutes nos condoléances et tout notre soutien.
  • Nous pensons bien à vous et souhaitons vous faire part de tout notre soutien. Sincères condoléances.

Quelles formules de condoléances utiliser pour un ami proche ?

Plus vous êtes proche de la personne à laquelle vous adressez vos condoléances, plus vous pouvez vous permettre de vous éloigner des formules traditionnelles pour créer un message véritablement personnalisé. C’est aussi l’occasion pour vous d’affirmer votre soutien et de proposer votre aide de manière très concrète. Voici quelques exemples de formules à utiliser : 

  • J’ai appris la nouvelle. Toutes mes condoléances. Si je peux t’aider à traverser cette terrible épreuve, n’importe comment, n’hésite pas à me le faire savoir. Je suis à ta disposition.
  • Perdre quelqu’un est toujours une épreuve terriblement difficile ; sache pourtant que tu n’es pas seul(e), nous sommes tous là pour te soutenir. Condoléances.
  • Je pense à toi en ces jours difficiles. Tu peux compter sur moi pour te soutenir au maximum. N’hésite pas à m’appeler en cas de besoin.
  • Les mots me manquent pour t’exprimer mes sentiments. C’est perte immense. Sache que je te soutiens dans cette dure épreuve. Mes condoléances.
  • Accepte ces quelques mots de soutien pour t’aider à faire face à cette terrible perte et n’hésite pas à me solliciter si tu as besoin de quoi que ce soit. Courage.
  • Je t’envoie ce message pour te rappeler que nous sommes là pour toi en ce moment difficile. Nous t’envoyons tout notre soutien.
  • J’ai appris le décès de X avec une grande tristesse. Sache que je te soutiens et que je reste à tes côtés malgré tout. N’hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. Avec toute mon affection.

Quels textes de condoléances utiliser pour une personne de votre famille ?

Encore une fois, pour exprimer vos condoléances à une personne aussi proche qu’un membre de votre famille, il est conseillé de mettre en avant le soutien et l’aide que vous pouvez lui apporter : 

  • Malgré sa disparition, je n’oublierai jamais X et t’assure de ma plus profonde affection.
  • Je m’associe à ton chagrin et te présente mes plus sincères condoléances. Sache que je suis et serai toujours là pour toi.
  • Je suis vraiment affligé(e) par la terrible nouvelle. N’hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. Sincères condoléances.
  • Sache que nous sommes tous près de toi pour faire face ensemble à ce terrible malheur. Avec toute notre affection et notre soutien.
  • Sache que s’il existait des mots pour te consoler, je les dirais du fond du cœur pour t’aider. En attendant, sois sûr(e) que je serai là pour toi si besoin. 
  • Je ne peux même pas imaginer à quel point cette épreuve doit être douloureuse. Sache juste que je suis là pour te soutenir à 200 %. Courage.
  • Je suis vraiment désolé(e) pour ta perte. Puissent mon soutien et mon amour t’apporter un peu de réconfort.

Quelles citations célèbres utiliser pour présenter vos condoléances ?

Parfois, il est plus facile de citer des personnes célèbres pour exprimer vos condoléances. Nous avons sélectionné quelques phrases célèbres pour vous aider : 

  • « La mort est le commencement de l’immortalité. » – Robespierre
  • « Le vrai tombeau des morts c’est le cœur des vivants. » – Jean Cocteau
  • « Mourir n’est pas mourir ; mes amis ! C’est changer ! » – Alphonse de Lamartine
  • « Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c’est doux la nuit, de regarder le ciel. » – Antoine de Saint Exupéry
  • « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout où je suis » – Victor Hugo
  • « Il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur mort. » – Montesquieu
  • « Les vivants ne peuvent rien apprendre aux morts ; les morts, au contraire, instruisent les vivants. » – François René de Chateaubriand
  • « La mort est belle. Elle seule donne à l’amour son vrai climat. » – Jean Anouilh
  • « La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort. » – Jules Renard



Sources

https://www.interflora.fr/guide-deuil-condoleances
https://meilleures-pompes-funebres.com/conseils/quand-presenter-condoleances
https://meilleures-pompes-funebres.com/conseils/ce-quon-peut-dire-et-ne-pas-dire-pour-presenter-des-condoleances
https://www.happyend.life/condoleances-touchantes/
https://www.monfairepart.com/deces/condoleances/exemple-texte-condoleances.html
https://advitam.fr/guides-obseques/religion-deuil/exemples-condoleances
https://meilleures-pompes-funebres.com/conseils/condoleances
https://des-obseques.fr/article/80-messages-de-condol%C3%A9ances/
https://www.le-choix-funeraire.com/content/18-expressions-et-citations-de-condoleances
https://www.happyend.life/citations-deuil/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend