Skip to main content
All Posts By

williambesson

india

Envie d’une escapade bien-être ? Préparez votre visa pour l’Inde !

By ailleurs, Relaxation

Envie d’une escapade bien-être ? Préparez votre visa pour l’Inde !

india

L’Inde est un pays riche d’enseignements. Que vous y alliez pour admirer ses paysages à couper le souffle, pour en apprendre plus sur ses traditions et sa culture multimillénaires, pour profiter de sa cuisine aux multiples saveurs ou pour travailler votre spiritualité, l’Inde ne vous décevra pas ! À condition d’être bien préparé pour y aller… En commençant par le visa. Focus sur toutes nos astuces pour demander votre visa Inde et préparer votre séjour bien-être !




Pourquoi choisir l’Inde pour un séjour bien-être ?

En Inde, le bien-être est plus qu’un art de vivre : c’est une véritable institution ! Il s’agit en effet d’un pays à la vie culturelle extrêmement riche, idéal pour favoriser le bien-être sur tous les plans, à la fois physique et spirituel.

La paix intérieure et le partage sont deux valeurs absolument fondamentales en Inde, ce qui permet au pays de proposer de nombreux séjours et activités dédiés au sujet. Vous souhaitez effectuer un stage consacré au yoga Ashtanga ? L’état de Karnataka n’attend plus que vous. Vous désirez vous exercer à trouver votre paix intérieure ? Rishikesh est connue pour être la capitale mondiale de la méditation. Votre but est d’en apprendre plus sur  le bouddhisme et l’hindouisme ? L’Inde regorge de lieux de culte qui mettent en lumière ces religions.

Votre objectif est de trouver l’accomplissement physique ET spirituel ? Bonne nouvelle : l’Inde est également le berceau de l’ayurvéda, une discipline qui vise à atteindre une santé (intérieure et extérieure) optimale, tout en gagnant une meilleure compréhension de soi. Pourquoi ne pas tester ?

Qu’est-ce que l’ayurveda exactement ? Quels sont ses bienfaits ?

L’ayurveda, aussi appelée « médecine ayurvédique », est une forme de médecine traditionnelle non conventionnelle née en Inde. Elle repose sur des principes d’équilibre et d’harmonie entre le corps et l’esprit. 

Son nom vient du sanscrit « ayur » (la vie) et « veda » (la connaissance, la science). À l’origine, l’Ayurvéda était utilisée pour identifier et diagnostiquer les troubles du corps et de l’esprit, qui se manifestaient sous forme de maladies ou de malaises. 

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le but de l’Ayurvéda est de soigner la personne malade, non la maladie. Pour ce faire, les médecins ayurvédiques vont chercher à comprendre les raisons du déséquilibre qui existe dans le corps ou l’esprit, afin de soigner la personne sur le long terme.

Il existe plusieurs types de traitement en Ayurvéda : la phytothérapie et l’aromathérapie, la diététique, les massages ayurvédiques, la lithothérapie et les thérapies par le son, auxquels on ajoute souvent en complément le yoga, la méditation, la respiration et le chant.

Voici une liste non-exhaustive de tous les bienfaits de l’Ayurvéda : 

  • Calmer le système nerveux
  • Reconnecter le corps et l’esprit
  • Favoriser la circulation de l’énergie
  • Améliorer la digestion
  • Purifier le corps des toxines
  • Booster les défenses naturelles du corps
  • Stimuler le système immunitaire pour le rendre toujours plus efficace
  • Et bien plus encore ! 

Quelle région de l’Inde privilégier pour un séjour bien-être ?

inde

S’il fallait ne sélectionner qu’une seule région parmi toutes celles de l’Inde, c’est le Kerala qui serait recommandé pour un séjour axé sur le bien-être. Il s’agit en effet d’un véritable petit paradis naturel, particulièrement propice à l’apaisement et  à la décompression. 

Massages et cures ayurvédiques, yoga, détente sur les plages du littoral, balades en backwaters… Au Kerala, le bien-être est partout : c’est un art !

Pourquoi faut-il un visa pour l’Inde ?

Un visa est une autorisation officielle, décernée par le gouvernement indien, et qui permet à des personnes de nationalité étrangère d’entrer et de séjourner sur le territoire indien. 

Actuellement, pour l’Europe, tous les citoyens de l’UE, du Royaume-Uni et de la Suisse ont l’obligation d’effectuer une demande de visa pour l’Inde avant leur départ, quel que soit le motif et la durée de leur voyage en Inde. 

Il existe deux grands types de visas pour aller en Inde : 

  • Le visa dit « classique » : il s’agit d’une sorte de vignette autocollante que l’on ajoute au passeport avant de partir en Inde ;
  • Le visa électronique : comme son nom l’indique, il peut être demandé par voie dématérialisée. Il faut l’imprimer et l’emporter en Inde lors du voyage. Lors de votre arrivée dans le pays, le agents du gouvernement y apposent un tampon officiel.

Quel type de visa demander pour voyager en Inde ?

Tout dépend de ce que vous voulez faire en Inde : 

  1. Vous désirez aller en Inde pour des vacances : un visa électronique suffit. Les démarches dématérialisées sont simplifiées et les coûts d’obtention moins élevés. Vous pouvez même opter pour la version « e-tourist » du visa !
  2. Vous souhaitez effectuer en Inde un voyage d’affaires : là aussi, le visa électronique est conseillé, car les délais d’obtention sont plus courts. Vous pouvez choisir la version « e-business » du visa.
  3. Vous souhaitez effectuer un séjour prolongé en Inde : dans ce cas, vous allez devoir demander un visa physique, à insérer dans votre passeport. À noter que le prix de ce type de visa est plus élevé, et les délais d’obtention plus importants que pour la version électronique.

Une fois le visa validé, vous avez quatre mois pour entrer et voyager sur le territoire indien. Attention : un visa n’est valable que pour une seule entrée : une fois que vous êtes entré dans le pays, vous êtes autorisé(e) à rester pendant 30 jours.

Comment se procurer un visa pour l’Inde ?

Afin d’obtenir un visa pour l’Inde et voyager en toute sérénité, vous devez respecter un certain nombre de critères. En voici une liste non exhaustive :

  • Si vous arrivez en Inde par bateau de croisière, vous devez arriver uniquement dans l’un des ports autorisés (Goa, Chennai, Mumbai, Cochin, Mangalore)
  • Si vous arrivez par avion, vous devez là aussi arriver par les aéroports homologués
  • Si vous avez voyagé dans un pays à risque de fièvre jaune lors de la semaine qui précédait votre voyage en Inde, vous devez être vacciné(e)
  • Vous devez apporter la preuve que vous bénéficiez de suffisamment de ressources financières pour assumer tous les coûts de votre voyage
  • Avant votre départ pour l’Inde, vous devez déjà avoir réservé un billet pour partir du pays (voyage de retour ou de transit)
  • Votre passeport doit contenir au moins deux pages vides et doit être valable pendant 6 mois minimum le jour de votre arrivée

Pour effectuer une demande de visa pour l’Inde, il vous suffit de remplir un formulaire de demande en ligne sur les sites web adéquats, puis de payer votre visa. Une fois le document obtenu, il ne vous reste plus qu’à le télécharger pour l’imprimer.

Prêt(e) pour un petit voyage en Inde ?




Sources

https://www.santemagazine.fr/medecines-alternatives/pratiques-orientales/ayurveda-principe-et-bienfaits-de-la-medecine-traditionnelle-indienne-177053
https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=ayurveda_th
https://www.medoucine.com/pratiques/ayurveda-massage-ayurvedique
https://www.routard.com/reportages-de-voyage/cid136130-inde-le-kerala-au-pays-du-bien-etre.html
https://indiasomeday.com/fr/article/idees-de-sejour-bien-etre-en-inde/
https://www.villanovo.fr/magazine/pourquoi-linde-est-la-destination-pour-un-voyage-spirituel

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Savon au lait d’ânesse : quels sont ses bienfaits ? Pourquoi l’utiliser ?

By dans le corps, Hygiène de vie, Maison, Produits, Soins

Savon au lait d’ânesse : quels sont ses bienfaits ? Pourquoi l’utiliser ?

La légende raconte que Cléopâtre, reine d’Égypte, prenait quotidiennement des bains de lait d’ânesse pour donner à sa peau jeunesse et éclat. Plus récemment, Élisabeth d’Autriche (la fameuse Sissi), elle aussi, ne jurait que par les vertus du lait d’ânesse pour entretenir sa beauté légendaire. Que penser de ces histoires ? Le lait d’ânesse est-il réellement un produit miracle aux multiples bienfaits ? Aujourd’hui, Juste Bien fait pour vous le point sur ce secret beauté légendaire !




Quelle est la composition du lait d’ânesse ?

Le lait d’ânesse a pour particularité d’être très riche en lactose, et très pauvre en matières grasses. Il est très apprécié par les buveurs de lait, car il est plus facile à digérer que d’autres types de laits animaliers. De plus, le lait d’ânesse a l’avantage de ne pas posséder de bêta-lactoglobuline, une protéine qui est souvent responsable d’allergies ou d’intolérances.

En cosmétique, le lait d’ânesse est particulièrement utilisé par celles et ceux qui désirent chouchouter leur peau. Non seulement il est riche en vitamines A, B, C et E, mais il regorge également de certains acides gras indispensables pour renforcer les défenses naturelles de la peau. Enfin, sa profusion en minéraux (notamment le phosphore et le calcium) lui permet d’aider la peau à se renouveler correctement.

5 bienfaits incontournables du savon au lait d’ânesse 

Le lait d’ânesse regorge de vertus méconnues, aussi bien pour la peau que pour la santé de manière générale. En voici une liste non exhaustive :

  1. Misez sur une peau douce, nourrie et bien hydratée

S’il n’y avait qu’une seule vertu à retenir du lait d’ânesse, ce serait probablement son fabuleux pouvoir hydratant. Les protéines ainsi que les oméga 3 et 6 qui pullulent dans ce lait en fond un allié idéal pour les peaux sèches et déshydratées (même si tous les types de peaux peuvent apprécier ses bienfaits). 

Il n’est donc pas rare de voir des routines beauté qui intègrent le savon au lait d’ânesse dans leurs soins quotidiens. Utilisé régulièrement, ce véritable produit miracle permet d’avoir une peau nourrie en profondeur, régénérée et adoucie.

  1. Luttez contre les rides et le vieillissement de la peau 

Sur ce point, Cléopâtre avait raison : le lait d’ânesse est bel et bien un véritable concentré de jeunesse ! Il s’agit en effet d’un tenseur naturel, riche en protéines et en nutriments essentiels, qui permettent d’apporter à la peau souplesse et fermeté. 

Les soins au lait d’ânesse (particulièrement lorsqu’ils sont couplés avec des huiles végétales) permettent de limiter l’apparition des rides et des ridules, de restructurer et régénérer la peau, de la préserver du relâchement et de l’aider à conserver toute son élasticité.

  1. Profitez de son pouvoir cicatrisant

Le lait d’ânesse possède également des acides gras et des acides aminés qui jouent un rôle essentiel dans le processus de construction et de renouvellement cellulaire de la peau. Il permet donc de nettoyer votre peau en profondeur tout en la préservant, ce qui encourage la régénération – et donc la cicatrisation.

  1. Soulagez vos problèmes de peau

lots de savons

Le savon au lait d’ânesse possède un avantage non négligeable : il convient à tous les types de peau, même les plus sensibles ! Il s’agit en effet d’un apaisant hors pair.

Vous avez une peau sujette aux inflammation ou à l’acné ? Votre peau a tendance à être atopique ? Vous souffrez d’eczéma ou de psoriasis ? Le lait d’ânesse est la solution ! Non seulement il permet de nettoyer et de purifier en douceur pour éliminer toutes les impuretés (au revoir l’acné !), mais il peut également vous apporter toute l’hydratation et l’apaisement dont votre peau a besoin (adieu eczéma et psoriasis!).

Cerise sur le gâteau : contrairement à certains autres produits, le lait d’ânesse n’assèche pas la peau. Vous pouvez donc l’utiliser pour combattre l’acné sans crainte !

  1. Renforcez vos défenses

Dernier point, mais non des moindres : le lait d’ânesse est riche en alkyglycérols, des substances que l’on retrouve aussi dans le lait maternel et qui permettent de stimuler le système immunitaire. Il possède également un antiseptique naturel (le lysozyme), qui aide à se protéger des virus et des bactéries.

En d’autres termes, le savon au lait d’ânesse permet non seulement à votre peau, mais aussi plus largement à votre organisme tout entier, de se défendre contre les agressions extérieures !

Quelles sont les précautions à prendre pour utiliser du savon au lait d’ânesse sans risque ?

Encore un fois, le savon au lait d’ânesse est d’une tolérance exceptionnelle : il convient à tous types de peaux ! On peut noter cependant que les personnes qui souffrent d’une peau sensible, irritée ou sèche en sont particulièrement friandes.

Une autre particularité de ce lait exceptionnel est qu’il est dépourvu d’allergène, ce qui signifie qu’il peut être utilisé par petits et grands sans risque.

Attention toutefois : souvent, les savons et produits au lait d’ânesse sont associés à d’autres substances (comme de l’huile végétale ou de l’huile essentielle par exemple). Avant d’en utiliser, veillez donc à vérifier que vous n’êtes pas allergique à ces autres ingrédients.




Sources

https://www.plantesetparfums.com/le-blog/les-bienfaits-du-lait-danesse/
https://www.cosmopolitan.fr/,les-bienfaits-du-lait-d-anesse,1991383.asp
https://www.aromatic-provence.com/blog/1153-savon-au-lait-danesse-ses-bienfaits-pour-votre-peau
https://www.cocooncenter.com/journal/lait-d-anesse-5-proprietes-pour-une-peau-digne-des-plus-grandes-reines-de-beaute.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

décès

30+ idées de textes de condoléances à présenter lors d’un décès

By Dans la tête

30+ idées de textes de condoléances à présenter lors d’un décès

décès

Lorsqu’une personne que vous connaissez doit faire face au décès d’un proche, il est de coutume de lui présenter vos condoléances. Seulement voilà : il s’agit d’un moment très difficile pour l’entourage du défunt. En conséquence, présenter des condoléances peut s’avérer compliqué, surtout parce que l’on peut avoir peur de commettre un impair. Pour pallier à cela, vous pourrez découvrir dans cet article des astuces pour savoir comment présenter vos condoléances et comment adapter votre texte à votre interlocuteur. Enfin, nous avons sélectionné pour vous quelques textes et citations à utiliser sans modération.




4 points clefs incontournables pour rédiger un bon message de condoléances

Vous désirez envoyer un message de condoléances à une personne de votre entourage ou bien à une connaissance ? Sachez que deux possibilités s’offrent à vous : 

  • La carte de condoléances, assez courte, qui vise simplement à témoigner votre soutien et à exprimer vos sentiments rapidement. En général, elle ne fait pas plus de quelques lignes et est illustrée. Vous pouvez l’envoyer avec des fleurs. 
  • La lettre de condoléances, un peu plus longue, qui permet de s’épancher davantage, de parler du défunt, d’évoquer des souvenirs, etc. La plupart du temps, on écrit des lettres de condoléances à des personnes proches.

Quel que soit le type de condoléances que vous avez choisi, vous allez devoir faire attention à un certain nombre de critères : 

  1. La longueur du texte : un message de condoléances n’est pas un éloge. Même si vous avez choisi d’écrire une lettre de condoléances, qui est un format un peu plus long qu’une carte, essayez de rester bref et concis. Une poignée de mots efficaces et bien choisis vaut beaucoup mieux que de grandes envolées lyriques, qui risquent non seulement d’agacer – voire de peiner – votre lecteur, mais aussi de vous laisser toute liberté d’écrire des maladresses.
  2. Le langage utilisé : même si l’on a tendance à vouloir consoler les proches du défunt, l’envoi de condoléances n’est pas fait pour ça. Essayez donc d’éviter au maximum les traits d’humour et les familiarités, qui peuvent être perçus comme mal placés. Conservez plutôt un ton neutre. De même, veillez bien à relire – ou faire relire – votre message plusieurs fois pour en supprimer toutes les fautes d’orthographe.
  3. La présentation : la carte de condoléances n’est pas vraiment l’endroit idéal pour exprimer votre créativité. Privilégiez les présentations sobres et élégantes, sans fioriture. 
  4. Le destinataire : on a parfois tendance à l’oublier, mais les condoléances s’adressent aux proches en deuil, et non pas au défunt. Vous devez donc adapter votre message au degré de proximité que vous entretenez avec la personne qui vient de subir une perte, pas à celui que vous entreteniez avec la personne décédée.
  5. La signature : n’oubliez pas de signer votre message de condoléances ! N’hésitez pas non plus à indiquer votre adresse, votre numéro de téléphone ou tout autre moyen qui permettrait au destinataire de vos condoléances de vous remercier par la suite.

Par quel moyen envoyer des condoléances ?

Il existe de nombreux moyens différents d’envoyer des condoléances :

  • La carte ou la lettre : il s’agit du moyen le plus couramment utilisé, soit via un envoi par la Poste, soit déposé directement dans la boîte aux lettres.
  • Le SMS : il est conseillé d’utiliser des formules vraiment très courtes par SMS, et de ne pas trop utiliser ce moyen pour présenter vos condoléances à des personnes âgées, qui ne voient pas forcément les SMS de condoléances d’un très bon œil.
  • Le mail : il s’agit d’une manière un peu plus impersonnelle de présenter vos condoléances, mais néanmoins plus adaptée à des messages un peu longs que les SMS.
  • Le ruban d’accompagnement : à envoyer avec des fleurs. Il s’agit d’un moyen particulièrement recommandé si vous étiez attendu aux obsèques et que, ne pouvant y assister, vous décidez d’envoyer des fleurs aux proches en deuil.
  • Le message privé sur les réseaux sociaux : attention à bien envoyer un message privé et non pas public ! Par ailleurs, assurez-vous que la personne à qui vous adressez votre message utilise de façon naturelle les réseaux sociaux, car ce moyen peut encore aujourd’hui être assez mal perçu par certaines personnes.
  • Le téléphone : cette option est un peu moins utilisée que les autres, car il est souvent pénible et compliqué pour les personnes qui viennent de perdre un proche de répondre aux appels téléphoniques incessants.
  • De vive voix : bien évidemment, si vous croisez les proches du défunt, vous pouvez leur présenter vos condoléances en personne. Cette solution est particulièrement indiquée si vous vous rendez aux obsèques.

Quand présenter vos condoléances ?

bougies

Tout dépend de votre degré de proximité avec le défunt et/ou avec ses proches. Techniquement, il est même possible de présenter vos condoléances avant, pendant ou après les obsèques. Voici quelques indications supplémentaires pour vous aider à vous décider.

  • Si vous étiez proche de la personne décédée ou de son entourage, il est conseillé de présenter vos condoléances le plus tôt possible. En effet, plus votre degré de proximité est important, plus vous serez attendu dès que la mauvaise nouvelle sera annoncée.
  • Si le défunt ou ses proches sont des connaissances un peu lointaines, il est conseillé pour présenter vos condoléances d’attendre la veillée funèbre, la levée du corps, le service funéraire, les obsèques ou la cérémonie commémorative. C’est par exemple votre cas si le défunt était un collègue de travail, un associé, un membre d’une association ou d’une communauté à laquelle vous appartenez, etc.
  • Si vous n’avez pas pu vous rendre aux obsèques ou à la veillée funéraire, il est toujours possible de présenter vos condoléances quelques jours plus tard. Attention toutefois à ce que ce délai ne soit pas trop important : au bout d’un moment, les proches du défunt souhaitent avancer et faire leur deuil ; présenter vos condoléances à ce moment-là serait donc inopportun.

Quels faux pas éviter pour présenter des condoléances ?

Pour éviter les maladresses, voici un certain nombre d’impairs courants lorsque l’on présente ses condoléances. En les identifiants clairement, il vous sera plus facile de les éviter.

  1. Nier ce qui est arrivé : une personne est décédée, c’est un fait. Il ne faut pas chercher à remettre cela en question ni à atténuer la douleur que cet événement va engendrer et l’impact que cela va avoir sur la vie des proches endeuillés.
  2. Sous estimer les sentiments de la personne endeuillée : que l’on apprécie ou pas le défunt, ses proches doivent actuellement beaucoup souffrir de sa disparition. Ils doivent faire face à une grande souffrance émotionnelle qu’il faut respecter.
  3. Se mettre à la place de votre interlocuteur : même si vous avez aussi déjà subi la perte d’un proche, chaque personne vit le deuil différemment. Les phrases du style « je sais ce que tu ressens » sont donc à bannir.
  4. Utiliser des formules maladroites : parfois, on ne s’en rend pas compte, mais les mots utilisés pour réconforter font plus de mal qu’autre chose. C’est par exemple le cas des phrases comme « maintenant, tu peux passer à autre chose » ou bien « ne t’en fais pas, tu iras mieux bientôt ». À éviter, donc.
  5. Évoquer la façon dont la personne est décédée : quelle que soit la manière dont la mort est survenue, il est fortement déconseillé de l’évoquer car il s’agit malgré tout d’un événement extrêmement douloureux – voire traumatisant. Évitez donc l’emploi des formules comme « Ne t’en fais pas, il n’a pas eu le temps de souffrir » ou « Elle est partie vite, au moins elle n’as pu avoir mal ».



Faut-il envoyer autre chose avec des condoléances ?

Il n’y a pas d’obligation ! Mais vous pouvez en effet envoyer des fleurs avec votre message de condoléances (attention : les fleurs sont un langage à part entière…) ou bien un petit présent. Si vous choisissez cette dernière option, prenez garde à envoyer quelque chose de pertinent : ni de trop grande valeur, ni qui évoque quelque chose de très positif et qui pourrait être assimilé à une récompense.

Souvent, les présents servent à orner le monument funéraire du défunt : plaque commémorative, pot de fleurs…

Enfin, on y pense assez peu mais des plats faits maisons sont très appréciés : ils montrent aux proches en deuil que vous vous souciez d’eux et que vous désirez réellement les soutenir en ce moment difficile.

Quelles formules de condoléances utiliser pour une relation de travail ?

Pour présenter vos condoléances à une relation de travail, vous n’avez pas besoin de vous étendre plus que de raison. Quelques mots de soutien suffisent. Voici plusieurs exemples de messages à utiliser pour présenter vos condoléances à un collègue ou à un patron : 

  • J’ai appris la triste nouvelle, et te présente toutes mes condoléances. Puisses-tu trouver du réconfort et du soutien auprès de tes proches.
  • Cher/Chère X, je pense très fort à toi et à ta famille en ce moment difficile. Sache que tu as tout mon soutien. Sincères condoléances.
  • Mes plus sincères condoléances pour votre perte.
  • Malheureusement, je ne peux pas être à tes côtés pour te soutenir aujourd’hui, mais mes pensées t’accompagnent en cette terrible épreuve.
  • Toute l’équipe se joint à moi pour vous présenter nos condoléances les plus sincères.
  • Nous sommes de tout cœur avec vous dans cette épreuve. 
  • C’est avec tristesse que je viens d’apprendre l’épreuve qui vous frappe. Recevez tout mon soutien.

Quels textes de condoléances utiliser pour une connaissance ?

fleurs enterrement

Pour présenter vos condoléances à une connaissance, il est conseillé de rester formel, mais pas trop distant. Le but reste, malgré tout, de faire part de vos sentiments. Vous pouvez opter par exemple pour les phrases suivantes : 

  • Je souhaite vous présenter mes sincères condoléances et vous exprimer ma plus profonde douleur face à votre perte.
  • Je partage votre peine en ce moment terrible. Mes plus sincères condoléances à vous et à votre famille.
  • C’est avec beaucoup de peine que j’ai appris le décès de X. Je tiens à vous exprimer mes plus sincères condoléances et ma plus profonde sympathie.
  • Sachez que nous prenons tous part à votre douleur. Nos sincères condoléances.
  • Nos pensées sont tournées vers vous et vos proches en cette terrible épreuve. Condoléances.
  • Nous sommes particulièrement peinés par l’épreuve qui vous frappe. Recevez toutes nos condoléances et tout notre soutien.
  • Nous pensons bien à vous et souhaitons vous faire part de tout notre soutien. Sincères condoléances.

Quelles formules de condoléances utiliser pour un ami proche ?

Plus vous êtes proche de la personne à laquelle vous adressez vos condoléances, plus vous pouvez vous permettre de vous éloigner des formules traditionnelles pour créer un message véritablement personnalisé. C’est aussi l’occasion pour vous d’affirmer votre soutien et de proposer votre aide de manière très concrète. Voici quelques exemples de formules à utiliser : 

  • J’ai appris la nouvelle. Toutes mes condoléances. Si je peux t’aider à traverser cette terrible épreuve, n’importe comment, n’hésite pas à me le faire savoir. Je suis à ta disposition.
  • Perdre quelqu’un est toujours une épreuve terriblement difficile ; sache pourtant que tu n’es pas seul(e), nous sommes tous là pour te soutenir. Condoléances.
  • Je pense à toi en ces jours difficiles. Tu peux compter sur moi pour te soutenir au maximum. N’hésite pas à m’appeler en cas de besoin.
  • Les mots me manquent pour t’exprimer mes sentiments. C’est perte immense. Sache que je te soutiens dans cette dure épreuve. Mes condoléances.
  • Accepte ces quelques mots de soutien pour t’aider à faire face à cette terrible perte et n’hésite pas à me solliciter si tu as besoin de quoi que ce soit. Courage.
  • Je t’envoie ce message pour te rappeler que nous sommes là pour toi en ce moment difficile. Nous t’envoyons tout notre soutien.
  • J’ai appris le décès de X avec une grande tristesse. Sache que je te soutiens et que je reste à tes côtés malgré tout. N’hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. Avec toute mon affection.

Quels textes de condoléances utiliser pour une personne de votre famille ?

Encore une fois, pour exprimer vos condoléances à une personne aussi proche qu’un membre de votre famille, il est conseillé de mettre en avant le soutien et l’aide que vous pouvez lui apporter : 

  • Malgré sa disparition, je n’oublierai jamais X et t’assure de ma plus profonde affection.
  • Je m’associe à ton chagrin et te présente mes plus sincères condoléances. Sache que je suis et serai toujours là pour toi.
  • Je suis vraiment affligé(e) par la terrible nouvelle. N’hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. Sincères condoléances.
  • Sache que nous sommes tous près de toi pour faire face ensemble à ce terrible malheur. Avec toute notre affection et notre soutien.
  • Sache que s’il existait des mots pour te consoler, je les dirais du fond du cœur pour t’aider. En attendant, sois sûr(e) que je serai là pour toi si besoin. 
  • Je ne peux même pas imaginer à quel point cette épreuve doit être douloureuse. Sache juste que je suis là pour te soutenir à 200 %. Courage.
  • Je suis vraiment désolé(e) pour ta perte. Puissent mon soutien et mon amour t’apporter un peu de réconfort.

Quelles citations célèbres utiliser pour présenter vos condoléances ?

Parfois, il est plus facile de citer des personnes célèbres pour exprimer vos condoléances. Nous avons sélectionné quelques phrases célèbres pour vous aider : 

  • « La mort est le commencement de l’immortalité. » – Robespierre
  • « Le vrai tombeau des morts c’est le cœur des vivants. » – Jean Cocteau
  • « Mourir n’est pas mourir ; mes amis ! C’est changer ! » – Alphonse de Lamartine
  • « Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c’est doux la nuit, de regarder le ciel. » – Antoine de Saint Exupéry
  • « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout où je suis » – Victor Hugo
  • « Il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur mort. » – Montesquieu
  • « Les vivants ne peuvent rien apprendre aux morts ; les morts, au contraire, instruisent les vivants. » – François René de Chateaubriand
  • « La mort est belle. Elle seule donne à l’amour son vrai climat. » – Jean Anouilh
  • « La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort. » – Jules Renard



Sources

https://www.interflora.fr/guide-deuil-condoleances
https://meilleures-pompes-funebres.com/conseils/quand-presenter-condoleances
https://meilleures-pompes-funebres.com/conseils/ce-quon-peut-dire-et-ne-pas-dire-pour-presenter-des-condoleances
https://www.happyend.life/condoleances-touchantes/
https://www.monfairepart.com/deces/condoleances/exemple-texte-condoleances.html
https://advitam.fr/guides-obseques/religion-deuil/exemples-condoleances
https://meilleures-pompes-funebres.com/conseils/condoleances
https://des-obseques.fr/article/80-messages-de-condol%C3%A9ances/
https://www.le-choix-funeraire.com/content/18-expressions-et-citations-de-condoleances
https://www.happyend.life/citations-deuil/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

ballons anniversaire

40+ textes d’anniversaire et citations à utiliser

By Activités

40+ textes d’anniversaire et citations à utiliser

ballons anniversaire

La plupart des gens attendent le jour de leur anniversaire avec impatience, car il est synonyme de gâteau, de bougies, de cadeaux et de réjouissances. Mais pas pour tout le monde ! Il peut en effet s’avérer difficile de trouver les bons mots pour souhaiter à quelqu’un un joyeux anniversaire ; d’autant plus si vous n’êtes pas vraiment proche de la personne… Juste Bien a donc rassemblé pour vous quelques idées de messages d’anniversaire, triés par thème. À vos stylos ! 




Pourquoi souhaiter un joyeux anniversaire ? D’où vient la tradition ?

Avant de vous laisser lire les formules d’inspiration, commençons par un peu d’histoire. On ne sait pas vraiment dater l’apparition des anniversaires ; ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il s’agit là d’une tradition qui remonte à plusieurs millénaires.

En effet, durant l’Égypte antique, les pharaons avaient pour coutume de célébrer l’anniversaire de leur premier jour de règne, en organisant des offrandes et des cérémonies religieuses. En Perse et en Chine, c’est le jour de la naissance qui était célébré autour d’un grand banquet. 

Durant l’Antiquité, les Grecs et les Romains fêtaient les anniversaires en offrant des cadeaux et en adressant des félicitations. Le but de la manœuvre était de protéger la personne qui fêtait son anniversaire des démons, et de lui assurer santé et sécurité pour l’année à venir. Par ailleurs, l’utilisation des bougies et des gâteaux vient très probablement des Grecs, qui pensaient que les bougies d’anniversaire avaient le pouvoir d’exaucer les souhaits. 

À partir du IVème siècle, le christianisme, qui reprochait aux anniversaires d’avoir des origines païennes, fit disparaître la célébration de ces événements ; d’autant plus que cette tradition faisait concurrence aux fêtes des saints quotidiennes. Mais au XIIIème siècle, la fête d’anniversaire – avec gâteau et bougies – redevint au goût du jour en Allemagne (on parlait alors de Kinderfeste). 

En France, la fête d’anniversaire est réapparue au cours du XVIIIème siècle, jusqu’à devenir l’institution que l’on connaît aujourd’hui.

Quel support privilégier pour souhaiter un joyeux anniversaire ?

Avant de vous lancer bille en tête dans la rédaction de votre mot d’anniversaire, encore faut-il choisir soigneusement la façon d’exprimer vos félicitations : carte, SMS, mail, de vive voix… Les possibilités sont multiples ! 

  • Les cartes d’anniversaire étaient jusqu’à présent le canal privilégié pour souhaiter un joyeux anniversaire à quelqu’un. Elles sont l’occasion de s’étendre plus ou moins longuement, de raconter des anecdotes, des souvenirs…
  • Souhaiter un anniversaire de vive voix reste le moyen à privilégier si vous croisez la personne le jour même. Vous pouvez également choisir d’appeler et de laisser un message vocal si vous vous trouvez loin : un joli moyen de bien personnaliser vos vœux !
  • Les SMS sont de plus en plus utilisés pour souhaiter un joyeux anniversaire. Si vous choisissez ce moyen, mieux vaut privilégier un message court et percutant. 
  • Envoyer des félicitations d’anniversaire par mail est un peu plus impersonnel, et un moyen assez peu utilisé hors messages promotionnels et publicités. Mais rien n’empêche d’écrire un mail chaleureux et personnalisé !
  • Les réseaux sociaux sont en passe de devenir LE canal incontournable pour souhaiter les anniversaires. Surtout depuis l’apparition des calendriers de rappel… Mais attention, tout le monde n’est pas encore parfaitement habitué à ce mode de communication, en particulier chez les personnes les plus âgées. Assurez-vous de ne pas commettre ce qui pourrait être perçu comme un impair si vous passez par les réseaux sociaux pour adresser vos félicitations.

Maintenant que vous savez par quel canal passer pour souhaiter un anniversaire, passons aux différents modèles de textes !

  1. Les textes d’anniversaire classiques

Parfois, rien de tel que les formules traditionnelles pour exprimer au mieux ce que l’on ressent. Attention néanmoins à ce que votre message ne soit pas perçu comme trop impersonnel et ne soit pris comme du désintérêt…

  • Les années passent mais nous sommes toujours là l’un pour l’autre. Joyeux anniversaire ! 
  • Je suis fier de te souhaiter, une fois de plus, un très joyeux anniversaire. En espérant t’en souhaiter de nombreux autres ! 
  • Joyeux anniversaire ! Et si nous allions fêter cela comme il se doit ?
  • Je t’envoie plein de bonnes ondes positives en ce jour spécial pour toi. Joyeux anniversaire ! 
  • Je te souhaite de passer une excellente et heureuse journée. Joyeux anniversaire ! 
  • Tu es vraiment quelqu’un d’unique… Joyeux anniversaire ! 
  • J’espère de tout cœur voir ton sourire collé à ton visage toute la journée. Joyeux anniversaire ! 
  • En ce jour particulière, c’est toi le roi de la fête : tout t’es permis… Ou presque ! Joyeux anniversaire !
  1. Les textes d’anniversaire humoristiques

paillettes

Miser sur l’humour est une excellente façon de souhaiter un anniversaire. Veillez toutefois à ce que vos messages ne soient pas blessants pour leur lecteur…

  • Pauvre de toi, qui vas devoir subir toute une journée d’appels ennuyeux, de notifications facebook et de sms… Joyeux anniversaire !
  • Il paraît que l’âge, c’est dans la tête. Il faut juste réussir à faire en sorte que ça ne se propage pas à ton corps… Joyeux anniversaire ! 
  • J’ai un problème : impossible de me souvenir de ton âge… Heureusement, on s’en fiche : fêtons ton anniversaire comme si tu avais 20 ans !
  • Je suis sûr que tu aurais adoré le cadeau que ne t’ai pas acheté… Joyeux anniversaire !
  • Hier, mon avion s’est écrasé, ma voiture a été volée, j’ai raté le bus, je me suis cassé le bras et j’ai perdu mon portable… C’est pour ça que je n’ai pas pu te joindre hier, pardon. Joyeux anniversaire en retard !
  • Souris pendant que tu as encore toutes tes dents… Joyeux anniversaire !
  • Aujourd’hui, tu es plus vieux. Et avec la vieillesse vient la sagesse et la maturité, qui t’incitent à te soucier davantage des choses matérielles de la vie, comme… Les cadeaux ! Joyeux anniversaire !
  • Je pense qu’il va te falloir un très grand gâteau pour faire rentrer toutes tes bougies… Joyeux anniversaire !
  • J’ai passé plus de 3 heures à chercher sur internet le message d’anniversaire parfait… Mais je n’ai pas trouvé. Joyeux anniversaire ! 
  • Question : qu’est-ce qui monte et ne redescend jamais ? Réponse : ton âge… Joyeux anniversaire !
  • Chaque année qui passe devient plus dure pour souffler les bougies… Heureusement que ceux qui t’aiment sont là pour t’aider ! Joyeux anniversaire ! 
  1. Les textes d’anniversaire originaux

  • Tu ne vieillis pas, tu prends de la valeur. Joyeux anniversaire ! 
  • L’âge n’a pas d’importance… Sauf si tu es un fromage ou une bouteille de vin. Joyeux anniversaire ! 
  • Pour ton anniversaire, je te souhaite encore au moins cent anniversaires !
  • Pas facile de dire aux gens qui comptent qu’on les aime… Je profite donc de ton anniversaire pour le faire !
  • La vie est imprévisible… Comme la météo. En ce jour spécial pour toi, je souhaite que le soleil brille comme jamais. Bon anniversaire !
  • Hélas, rien n’est jamais gratuit dans la vie. Le nombre d’années est le prix à payer pour obtenir maturité et sagesse… Joyeux anniversaire !
  • Joyeux anniversaire ! Comme c’est quelque chose qui n’arrive qu’une fois par an, je compte sur toi pour rendre ce jour mémorable…
  • Souhaiter un joyeux anniversaire, c’est beaucoup trop basique… Pour changer, je te souhaite donc un incroyable, étonnant, extraordinaire, merveilleux anniversaire !



  1. Les textes d’anniversaire pour un collègue de travail

Comment souhaiter un joyeux anniversaire à un collègue dont on n’est pas particulièrement proche ? Voilà une question qui revient souvent ! Vous pouvez donc vous inspirer de ces quelques exemples : 

  • Grâce à toi, mes journées de travail ressemblent moins à du labeur qu’à du plaisir. Merci et joyeux anniversaire !
  • C’est toujours un plaisir de travailler avec toi. C’est un plaisir encore plus grand de te souhaiter un joyeux anniversaire ! 
  • Un an de plus = un pas de plus vers la retraite… Joyeux anniversaire collègue !
  • Seul toi, l’Univers et les ressources humaines connaissent ton âge… Joyeux anniversaire !
  • C’est toujours un plaisir de travailler avec toi : tu es le deuxième meilleur collègue de l’entreprise (le premier étant moi, bien sûr). Joyeux anniversaire ! 
  • En tant que super collègue, tu mérites d’avoir une journée de libre : c’est pour ça que j’ai décidé de faire ton travail à ta place aujourd’hui. Mais demain, nous reprendrons nos bonnes vieilles habitudes : tu feras mon travail. Joyeux anniversaire !
  • Grâce à toi, je ne vois pas le temps passer au travail. Joyeux anniversaire ! 
  1. Les citations inspirantes sur les anniversaires

Oui, les célébrités aussi souhaitent de joyeux anniversaires ! Certains de leurs messages sont même passés à la postérité :

  • « Vous pouvez être magnifique à trente ans, charmante à quarante ans, et irrésistible pour le reste de votre vie. » – Coco Chanel
  • « Le secret pour rester jeune est de vivre honnêtement, de manger lentement et de mentir sur son âge. » – Lucille Ball
  • « Quand vos amis commencent à vous flatter sur votre jeunesse, c’est un signe certain que vous vieillissez » – Mark Twain
  • « L’âge nous fait oublier certaines choses, aussi en ce jour j’oublierai votre anniversaire si vous oubliez le mien ! » – Kate Summers
  • « Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps ! «  – Alphonse Allais
  • « Ce qui me console de souffler bientôt ma soixantième bougie, c’est que dans sexagénaire il y a sexe. » – Guy Bedos
  • « Avant cinquante ans, on est jeune et beau. Après, on est beau. » – Jacques Higelin

Sources

https://quizotresor.com/anniversaire-enfant/les-origines-de-la-fete-d-anniversaire
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anniversaire
https://123cartes.com/texte-anniversaire/humoristique/
https://www.exky-evenementiel.fr/idees-de-message-anniversaire/
https://www.photobox.fr/blog/occasions/anniversaire/40-idees-de-texte-a-ecrire-sur-une-carte-danniversaire
http://www.modele-texte.fr/message-anniversaire-original.php

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

rat

Comment se débarrasser des rats ?

By Non classé

Comment se débarrasser des rats ?

rat

Certes, les rats sont forts utiles parce qu’ils se nourrissent de nos détritus, ce qui permet de désengorger les égouts des villes. Mais ils n’en restent pas moins des indésirables, dangereux à la fois pour nos habitations (grignotage des fils électriques et des réserves de nourriture, détérioration des cloisons et de l’isolation) et pour notre santé (les rats sont porteurs de nombreuses maladies potentiellement fatales pour l’homme, qui se transmettent par leurs puces, tiques et excréments). En plus de cela, leur prolifération est très rapide ; il faut donc agir vite pour être efficace une fois que vous avez constaté leur présence chez vous ! Pour vous y aider, Juste Bien fait le tour des méthodes pour vous débarrasser des rats. 




Et si vous misiez sur les répulsifs naturels pour vous débarrasser des rats ?

Vous avez constaté des traces de passage de rats ? Des crottes, des fils mordillés ? Vous entendez des bruits dans les canalisations et les murs ? Certains emballages alimentaires ont été grignotés ? Pas de doute : les rats ont emménagé chez vous ! Vous souhaitez vous en débarrasser ? Voici quelques astuces naturelles pour leur donner envie de prendre leurs pattes à leur cou, sans les tuer ! 

Les huiles essentielles 

Elles sont assez peu connues en tant que répulsif anti-rongeurs, mais pourtant les huiles essentielles sont l’une des solutions naturelles les plus efficaces ! En effet, certaines odeurs ont la faculté de faire fuir les rats et les souris. C’est le cas par exemple des huiles essentielles suivantes : 

  • Sauge
  • Poivre
  • Citronnelle
  • Menthe
  • Laurier
  • Eucalyptus

Il existe plusieurs façons d’utiliser les huiles essentielles pour vous débarrasser des rats. Dans un premier temps, vous pouvez faire en sorte que ces odeurs règnent partout dans la maison de manière générale. Une autre technique consiste à imbiber plusieurs cotons d’huile essentielle que vous déposerez ensuite stratégiquement aux endroits où vous avez constaté des traces de passage de rats, ainsi qu’aux endroits susceptibles de constituer des refuges (derrière les meubles, dans les combles, à la cave, etc.). Il est conseillé de remplacer les cotons par de nouveaux tous les 2 ou 3 jours jusqu’à disparition complète des traces de vie des rats.

Pour un maximum d’efficacité, vous pouvez même  combiner les huiles essentielles entre elles ! Une recette connue consiste à mélanger une dose d’huile essentielle de laurier noble, une dose d’huile de menthe poivrée, et une double dose de sauge sclarée, que vous utiliserez avec du coton. 

Attention : l’utilisation d’huile essentielle est fortement déconseillée s’il y a des enfants de moins de 6 ans ou bien des femmes enceintes ou allaitantes dans la maison. Pensez également à vérifier que personne n’y est allergique. De plus, pensez toujours à manipuler les huiles avec des gants de protection, car elles peuvent irriter la peau. 

Enfin, une dernière solution peut être de planter directement dans votre jardin ou dans des pots les plantes desquelles sont tirées les huiles essentielles (menthe, sauge, laurier, etc.).

Les pièges mécaniques (non raticides) 

Si vous ne souhaitez pas utiliser d’huile essentielle, une autre solution peut être d’avoir recours à des pièges spécialement conçus pour les rats, comme par exemple les nasses. Le but de ces pièges est d’attirer le rongeur pour le capturer. Vous pourrez ensuite relâcher l’animal dans la nature… Mais loin de chez vous ! 

La prévention 

Le célèbre adage n’a sûrement jamais été aussi vrai : avec les rats, mieux vaut prévenir que guérir ! La meilleure solution pour ne pas avoir de problème de rongeurs reste encore de bien savoir comment s’en prémunir. Voici donc quelques conseils pour éviter que les rats ne soient attirés par votre maison et ne décident de s’installer chez vous : 

  • Le laissez pas de déchets traîner dehors, près de votre maison : le rat mange la nourriture qu’il trouve dans nos détritus
  • À la maison, rangez vos aliments dans des contenants hermétiques : le but est de ne pas indiquer aux rats où ils peuvent trouver à manger
  • Nettoyez régulièrement votre habitation : insistez particulièrement dans les coins qui peuvent servir d’abri aux rongeurs
  • Fermez soigneusement vos poubelles : là encore, le but est de ne pas donner aux rats envie de se nourrir chez vous
  • Faites le tri dans vos affaires : le rat aime les endroits discret, grâce auxquels il peut se cacher et  se reproduire en toute sécurité. Veillez donc à ne pas conserver chez vous des objets qui lui permettent de nicher ! 

L’obstruction des accès 

rat acces

Vous avez constaté la présence de rats dans les environs mais avez (encore) la chance de ne pas en compter chez vous ? Vous avez la possibilité d’agir en veillant à barrer l’accès de votre maison aux rongeurs. Voici plusieurs conseils pour y parvenir : 

  • Empêchez les rats de passer par les ouvertures de ventilation et d’aération : pour cela, installez des grillages, qui empêcheront les rats de s’introduire dans votre habitation. Si vous constatez de grosses fissures dans vos murs, vous pouvez elles aussi les obstruer avec des grilles
  • Réparez les fuites d’eau de votre habitation : ne donnez pas envie aux rats de venir se désaltérer dans votre maison
  • Vérifiez vos égouts : pour limiter la prolifération des rats chez vous, vérifiez qu’il n’y a pas d’accès direct (et non bouché) aux égouts depuis chez vous
  • S’il y en a, bouchez tous les trous de votre maison : autour de vos canalisations, sous les portes, et autour des trappes d’accès aux caves si vous en possédez

Les chats

Nous ne pouvions pas ne pas en parler : les chats restent l’une des techniques naturelles les plus efficaces qui soient pour se débarrasser des rats et des souris ! La simple présence d’un chat peut faire fuir les rongeurs, qui le décèlent grâce à son odeur. L’instinct des rats font qu’ils se méfient naturellement des chats ; ils en ont peur et s’enfuient donc à la moindre présence féline ! 

Il existe même certaines races de chat qui sont particulièrement recommandées pour chasser les rats, comme les chartreux par exemple. Par ailleurs, il est aussi possible de dresser spécifiquement votre chat pour qu’il chasse et vous débarrasse des rongeurs. 

Attention : si vous utilisiez déjà des produits chimiques pour lutter contre les rats, pensez à les enlever avant l’arrivée de votre chat. Les produits toxiques pour les rongeurs le sont également pour les félins! Vous risquez d’empoisonner – voire de tuer – votre compagnon à moustaches.

Le poison 

Solution du dernier recours, l’utilisation du poison doit se faire en prenant certaines précautions : ne l’utilisez pas si vous avez des animaux domestiques, des enfants en bas âge (qui marchent à quatre pattes) ou bien trop jeunes pour comprendre les dangers du poison.

Vous pourrez trouver dans le commerce de nombreux produits qui servent à empoisonner les rats et les souris. Il vous suffit alors de suivre scrupuleusement les consignes indiquées sur les produits.

5 recettes de grands-mères efficaces pour vous débarrasser des rats

Vous ne souhaitez pas repousser les rats, mais les tuer pour vous en débarrasser ? Sachez que vous n’êtes pas obligé de recourir à des produits chimiques : il existe de nombreux produits naturels qui peuvent servir à éradiquer les rats. En voici une liste non exhaustive.

À noter que pour un maximum d’efficacité, vous pouvez déposer ces pièges dans les coins des pièces, le long des murs, et de manière générale dans toutes les zones où vous avez trouvé des traces de passage de rongeurs.

Le bicarbonate de soude 

Vous pouvez mélanger du bicarbonate à des aliments que le rat apprécie (c’est notamment le cas des aliments sucrés, du fromage ou de la farine). Une fois qu’il a été absorbé par le rat, le bicarbonate de soude va dégager des gaz toxiques, qui vont finir par le tuer. 

Attention : cette méthode est un peu longue, car il faut attendre que les rats mangent l’appât, puis que le bicarbonate fasse effet. 

L’eau de javel 

Pour fabriquer un piège, mélangez de l’eau de javel à du lait et ajoutez-y un aliment que le rat apprécie. Après avoir versé le mélange ainsi obtenu dans un récipient ouvert, déposez-le là où vous savez que les rats le trouveront. 

L’eau de javel, une fois qu’elle aura été ingérée par le rat, va brûler tous ses organes internes, causant la mort en quelques heures.

Le coca-cola 

Le rat est un grand gourmand : si vous laissez de petites coupelles de coca-cola à disposition, le sucre va l’attirer et l’inciter à boire tout son soûl. Bien mal lui en prend, car le coca détruit les organes internes du rat et le tue en quelques heures.  

Le plâtre 

Pour cette technique, vous devrez mélanger du plâtre à de la farine (pour masquer l’odeur du plâtre) et à un peu d’eau. Avec la pâte ainsi obtenue, vous pourrez former de petites boulettes, à déposer aux endroit où les rats vivent et circulent. Vous pouvez également coincer des boulettes entre les cloisons ou dans les trous que vous n’avez pas pu boucher. 

Extrêmement toxique pour les rats, le plâtre va les tuer rapidement.

Le sel 

Le sel, lui aussi, est un élément très toxique pour le rat. Pour l’utiliser, il vous suffit d’en mélanger à des aliments que le rat aime manger.

Quelles sont les limites des solutions anti-rats naturelles ?

Ce n’est plus à prouver : le rat est l’un des animaux les plus intelligents qui ait jamais existé. Chassé depuis des centaines d’années, il a appris à s’adapter en toutes circonstances. 

Il faut donc savoir que les colonies de rats ont mis en place un système équivalent à celui de nos goûteurs : il existe des rats qui sont chargés de goûter les aliments trouvés – justement au cas où ceux-ci seraient empoisonnés – avant le reste de la colonie.

Par conséquent, les techniques naturelles pour se débarrasser des rats sont très efficaces dès lors que le nombre de rats n’est pas trop important. Si vous devez faire face à une grande colonie, ces remèdes risquent d’être fort inefficaces, car les rats vont se méfier puis s’adapter.

Vous allez dépenser beaucoup de temps, d’argent et d’énergie. C’est pourquoi il est toujours utile de demander conseil à un expert !




Sources

https://www.lovethegarden.com/fr-fr/article/comment-se-debarrasser-des-rats
https://www.compagnie-des-sens.fr/repulsif-souris-rat-huiles-essentielles/
https://www.huiles-et-sens.com/fr/guide-huiles-essentielles/68_comment-faire-fuir-les-rats.html
https://solution-nuisible.fr/guides-conseils/rat/prevention-contre-les-rats-comment-faire/
https://trucmania.ouest-france.fr/debarrasser-rats-naturellement/

https://www.recettemarocaine365.com/empecher-les-souris-et-les-rats-dentrer-dans-votre-maison/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

perinee

Périnée : comment en prendre soin au quotidien ?

By dans le corps, Produits, Soins

Périnée : comment en prendre soin au quotidien ?

perinee

Le périnée a un problème : en général, lorsqu’on commence à s’y intéresser, c’est parce qu’il commence déjà à montrer des signes de faiblesse. Qui n’a jamais entendu parler de la fameuse rééducation du périnée après un accouchement ou passé un certain âge, lorsque les fuites urinaires commencent à être légion ? Tout au long de notre vie, on abîme notre périnée sans s’en apercevoir. Heureusement, il existe de nombreuses façons de contrer la tendance et de prendre soin de votre périnée au quotidien. Et si nous faisions le point ensemble ?




Qu’est-ce que le périnée exactement ?

périnée

Le périnée est un ensemble de muscles, un peu de la forme d’un hamac, qui se déploie au fond du bassin, entre le pubis, le sacrum, les os iliaques et le coccyx. Tout ça ne vous dit rien ? Pas de panique : une bonne façon de le repérer est d’observer et de ressentir les parties du corps que vous contractez lorsque vous vous retenez d’aller aux toilettes. 

Le périnée est un élément indispensable du corps humain : il sert à amortir les pressions au niveau de l’abdomen, à soutenir un certain nombre d’organes du ventre (vessie, rectum, utérus, etc.) qui sans lui tomberaient du bassin, et constitue un lieu de passage pour l’urètre, le vagin et l’anus. C’est donc le périnée qui assure la continence urinaire et anale, qui nous permet d’avoir une bonne posture en évitant les maux de dos, et qui garantit le bien-être intime et sexuel. 

Le problème, c’est que le périnée est un muscle particulièrement fragile, qui a tendance à se détendre avec le temps ou en raison de mauvaises habitudes. Or, un périnée distendu peut entraîner des fuites urinaires, une incontinence anale, des constipations, des envies pressantes soudaines et incontrôlables, une perte de sensations au niveau du vagin… 

À noter que les problèmes de périnée ne concernent pas que les femmes qui viennent d’avoir un bébé ou qui ont plus de 50 ans : n’importe qui peut être touché ! Hommes, femmes, jeunes adultes, quinquagénaires, adolescents… D’où l’importance d’en prendre soin le plus tôt possible. 

Périnée en bon ou mauvais état : comment savoir ?

Il existe de très nombreux – et très différents – symptômes d’un périnée affaibli : fuites urinaires lorsqu’on rigole ou lorsqu’on tousse, sensation de pesanteur, envie constante d’aller au petit coin, pets vaginaux, douleurs lors des rapports sexuels… 

En cas de doute, il est conseillé d’aller consulter un médecin (gynécologue, sage-femme, kiné spécialisé, etc.) et de lui demander un bilan. En fonction du résultat, plusieurs solutions vous seront proposées. 

S’il s’avère que votre périnée est bel et bien affaibli, ne vous en faites pas : il n’est jamais trop tard pour rectifier le tir et retrouver un périnée sain et efficace !

6 actions efficaces pour prendre soin de votre périnée

Quel que soit l’état de votre périnée, sachez que vous aurez TOUJOURS intérêt à en prendre soin avant qu’il ne se détériore. Voici comment vous exercer au quotidien en douceur !

  1. Réapprenez à aller aux toilettes correctement

Première règle pour chouchouter votre périnée : écoutez-vous. Ne vous forcez pas à aller aux toilettes, mais attendez d’en avoir envie. De même, ne vous retenez pas ! 

Le but est d’éviter de remplir votre vessie à ras-bord ou de vous forcer en « poussant », car vous risquez d’une part de détendre de façon excessive et répétée votre périnée et d’autre part de le fatiguer et de l’abîmer inutilement. Dans la mesure du possible, évitez donc également les périodes de constipation.

De même, évitez absolument de pratiquer la technique du « stop-pipi » (qui consiste à interrompre brièvement le jet d’urine en pleine miction. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas ainsi que vous allez rééduquer votre périnée. Il s’agit même d’une méthode qui favorise les infections urinaires !

Enfin, lorsque vous allez aux toilettes, privilégiez la position assise si vous le pouvez, et non la position qui consiste à rester en position de chaise juste au-dessus des toilettes, car vous exercez une pression sur vos muscles qui sont en tension, ce qui fatigue votre périnée. 

  1. Travaillez votre posture

Vous avez l’habitude de travailler assis(e) ? Prenez garde à votre position ! En effet, plus nous sommes avachis sur notre chaise devant nos écrans, plus le contenu de l’abdomen pousse les organes vers le bas et en avant. Conséquence directe de ce déplacement : le périnée subit une pression constante et un immobilisme forcé qui l’abîment. 

Pour lutter contre les ravages d’une mauvaise posture, veillez à vous asseoir bien droit au bord de la chaise, sans vous appuyer sur le dossier, les coudes en avant. L’objectif est de bien remonter vos abdominaux et de faire en sorte que votre nombril se rapproche bien de votre colonne vertébrale. 

  1. Faites attention à ce que vous mangez

Les fluctuations importantes de poids, tout comme le surpoids et l’obésité sont néfastes pour votre périnée. Une prise de poids trop importante augmente en effet la pression abdominale, ce qui crée un effet de tension sur le périnée et le fatigue inutilement. 

Certains médecins recommandent également de limiter la consommation de boissons gazeuses et de jus d’agrumes, qui finissent par altérer la vessie et donc, indirectement, le périnée.

  1. Attention lorsque vous toussez ou éternuez

On ne s’en rend pas forcément compte, mais lorsque l’on tousse ou que l’on éternue, on exerce une pression qui peut parfois être vraiment très forte sur le périnée. Pour le protéger, il faut donc le verrouiller. Et pour le verrouiller, il vous suffit simplement de contracter pendant quelques secondes les muscles de votre plancher pelvien juste avant et juste après la quinte de toux et les éternuements. 

  1. Respirez !

La respiration a un impact direct sur l’état du périnée. Seul problème : de nombreuses personnes respirent mal sans s’en apercevoir. Pour remédier à cela, il vous suffit simplement de bien prendre le temps de respirer. 

Fermez les yeux, détendez-vous. Lorsque vous inspirez, visualisez votre ventre qui enfle comme un ballon de baudruche. Pour vous aider, posez les mains sur votre ventre et sentez votre paroi abdominale se soulever. L’inspiration permet au périnée de descendre. Lorsque vous expirez, visualisez l’air qui s’échappe du ballon. Sentez votre paroi abdominale qui se rétracte, vos côtes qui se resserrent et votre périnée qui remonte. 

Si au départ ces exercices peuvent nécessiter de votre part une certaine concentration, ils deviendront vite de plus en plus naturels au fur et à mesure de la pratique ! 

  1. Exercez-vous pour le renforcer

Bonne nouvelle : les exercices pour renforcer le périnée peuvent s’effectuer partout et tout le temps ! En plus, ils sont très simples et rapides à faire. À noter que pour qu’ils soient efficaces, le mieux est d’effectuer ces exercices tous les jours.

Commencez par effectuer des contractions fortes et rapides, comme des sursauts. Vous avez un peu de mal au début ? C’est normal. Ne vous inquiétez pas, au fur et à mesure des séances, les exercices deviendront de plus en plus faciles. Pour un début d’entraînement efficace, commencez par effectuer dix contractions debout, dix contractions couché(e) et dix contractions assis(e). N’oubliez pas de bien relâcher votre périnée entre deux contractions ! 

Après quelques semaines, une fois que vous vous sentez bien à l’aise, ajoutez un autre exercice : cette fois, il s’agit d’effectuer des contractions moins intenses, plus progressives, mais que vous tiendrez entre 5 et 10 secondes. 

Sachez aussi qu’il existe des appareils médicaux à utiliser au quotidien comme la sonde Emy qui aident à muscler le périnée en douceur. 




Sources

https://www.europe1.fr/sante/comment-prendre-soin-de-son-perinee-4057263
https://www.topsante.com/medecine/troubles-urinaires/incontinence-urinaire/perinee-comment-en-prendre-soin-au-quotidien-626910
https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/muscler-son-perinee-sept-gestes-quotidiens-qui-abiment-cet-ensemble-de-muscles-120519-165029
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/nos-conseils-malins-pour-prendre-soin-de-son-perinee-2107012
https://www.evolupharm.fr/article/sante/perinee-5-bons-reflexes-pour-le-proteger-au-quotidien
https://ergobaby.fr/blog/muscler-son-perinee-le-diaphragme-grand-allie-de-votre-respiration/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

calendrier evenement

Misez sur les calendriers événements pour des célébrations originales et personnalisées !

By chez soi, Maison, Produits

Misez sur les calendriers événements pour des célébrations originales et personnalisées !

calendrier evenement

On ne présente plus les calendriers de l’Avent, ces petites boîtes magiques qui fleurissent à la fin de l’année dans tous nos magasins, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Chocolats, jouets, bijoux, boissons… Il existe des centaines de déclinaisons des calendriers. D’autant plus qu’aujourd’hui,  les calendriers événements ne sont plus uniquement réservés à la période de Noël : il en existe pour tous les moments importants de l’année ! Anniversaires, naissances, mariages, examens, retraite… Chaque occasion a son propre calendrier. Et si vous vous laissiez tenter par cette manière de célébrer originale et ludique ?




Les origines des calendriers événements

Le premier des calendriers inventé pour fêter des événements est bien sûr le calendrier de l’Avent. Il doit son nom au latin « ADVENTUS », « avènement » en français, qui désigne la période qui précède Noël. En fait, l’Avent a été mis en place au VIème siècle par le pape Grégoire, qui la fit débuter le quatrième dimanche avant la fête de la Nativité, et terminer le jour de la naissance de Jésus, le 24 décembre. 

Mais le calendrier de l’Avent tel que nous le connaissons aujourd’hui serait né bien plus tard, au XIXème siècle, en Allemagne (Germanie). À cette époque, pour préparer et faire patienter leurs enfants jusqu’à Noël, les parents des familles protestantes avaient adopté une tradition : offrir chaque matin une image pieuse à partir du premier décembre. 

Petit à petit, les images saintes ont été rassemblées dans des calendriers en carton (notamment par Gehard Lang, un éditeur allemand vers 1908), avec des petites fenêtres pour les ouvrir quotidiennement (vers 1920), pour finir par être remplacées par des petites confiseries et morceaux de chocolat (les premiers furent commercialisés en 1958). 

Aujourd’hui, les calendriers ont bien évolué ! Ils ont adopté des thèmes et des cadeaux différents afin de séduire un public toujours plus large ; de même, ils ne sont plus seulement limités à la période de Noël. 

4 avantages et bienfaits des calendriers événements

Vous vous laisseriez bien tenter par un calendrier événement mais hésitez encore ? Voici 4 excellentes raisons de vous laisser convaincre !

  1. Profiter de la magie de l’événement

Que vous décidiez d’offrir un calendrier de l’« avant » (à terminer le jour exact de l’événement fêté) ou de l’« après » (à commencer le jour de l’événement en question), une chose est sûre : votre cadeau marquera une étape importante du temps de fête ! 

Il vous permettra en effet de profiter de toute la période qui précède l’événement ou bien, au contraire, de poursuivre encore un peu les réjouissances à moyen terme. De quoi savourer d’autant plus votre célébration, quelle qu’elle soit !

  1. Patienter en s’amusant

Voilà une règle universelle : lorsque l’on attend la survenue d’un événement avec impatience, le temps nous paraît s’étirer à l’infini et ce, quel que soit notre âge. 

Heureusement, les calendriers événements permettent de tromper quelque peu notre fébrilité : une case par jour, pas une de plus ! Et si vous avez peur de succomber à la tentation et d’ouvrir plusieurs cases en même temps, vous pouvez toujours demander à un proche de vous aider en ouvrant, chaque jour, une case avec vous. Une excellente excuse pour partager un moment agréable en bonne compagnie ! 

  1. Faire plaisir

Les calendriers événements sont un cadeau idéal pour faire plaisir à vos proches de manière originale et surprenante. Avec les milliers de variations qui existent aujourd’hui, vous n’aurez pas de mal à trouver LE thème qui saura faire plaisir à votre entourage !

Calendriers tendres pour couple, calendriers bières ou vins pour les amateurs de bonne chère, calendriers photos pour revivre des souvenirs, calendriers cosmétiques pour les plus coquets… La seule limite est l’imagination. Tout ce qui compte, c’est le partage de valeurs telles que la joie ou l’amour !  

  1. Retomber en enfance

Qui a dit que les calendriers événements étaient destinés uniquement aux enfants ? Le haut degré de personnalisation des calendriers aujourd’hui permet d’en offrir à n’importe qui, n’importe quand ! Il n’y a pas d’âge pour se réjouir et savourer la magie d’une fête…

Pour quelles occasions offrir un calendrier événement ?

Il existe toutes sortes d’occasions d’offrir un calendrier événement. En voici une liste non exhaustive : 

  • Un anniversaire
  • Un mariage
  • Une naissance
  • La retraite
  • La Saint Valentin
  • La réussite d’un examen scolaire
  • Noël
  • L’obtention du permis de conduire
  • Un déménagement
  • Des remerciements
  • Et bien d’autres encore ! 

Pour quels types de calendrier événement opter ?

Les calendriers événements peuvent être déclinés en une multitude de thèmes. On y trouve par exemple des sujets aussi variés que : 

  • L’alcool (bière, vin, ricard, whisky…)
  • Les cosmétiques (maquillage, parfum, vernis à ongle…)
  • Le bien-être (sels de bains, huiles de massage, appareils masseurs, lithothérapie…)
  • Les voyages (les grandes villes du monde, les pays, les régions de France…)
  • Les vacances (à personnaliser avec des photos, des souvenirs…)
  • Le sport (football, arts martiaux, rugby, vélo, course automobile, etc.)
  • Les activités créatives (couture, macramé, dessin…)
  • Le couple
  • La cuisine (recettes, épices, moutarde, miel, etc.)
  • La science (astronomie, chimie…)
  • Et bien d’autres !

Et si vous décidiez d’offrir un calendrier événement au prochain anniversaire à fêter ?




Sources

https://www.noovomoi.ca/vivre/famille/article.calendrier-avent.1.1591450.html
https://www.mariefrance.fr/noel/5-bonnes-raisons-doffrir-calendrier-de-lavent-465491.html
https://www.enfant.com/votre-enfant-3-11/developpement/5-raisons-offrir-calendrier-lavent-3169

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Levure de boulanger sèche et fraîche : choix et utilisation

By Alimentation, dans le corps

Levure de boulanger sèche et fraîche : choix et utilisation

Vous désirez fabriquer vous-même votre pain ? Cuisiner des brioches moelleuses ? Pétrir votre propre pâte à pizza ? Pour cela, vous aurez besoin de levure boulangère. Voici tout ce que vous devez savoir sur cet incontournable de la cuisine ! 




Qu’est-ce que la levure de boulanger exactement ?

Ce que l’on appelle levure de boulanger est en fait un champignon unicellulaire microscopique, le Saccharomyces cerevisiae. On l’utilise pour faire gonfler les pâtes à pain (d’où le nom de “levure”, le champignon qui “lève” la pâte). 

Les divers micro-organismes du Saccharomyces cerevisiae se nourrissent du sucre présent dans la pâte à pain et le transforment en dioxyde de carbone. Ce phénomène est ce que l’on appelle la fermentation alcoolique ; c’est elle qui permet de faire lever la pâte. 

La levure de boulanger est utilisée depuis fort longtemps : on sait par exemple que les égyptiens en utilisaient déjà pour fabriquer du pain il y a plus de 5 000 ans. Pour l’anecdote, il faut savoir que les égyptiens en ce temps-là ne connaissaient pas le principe de fermentation : ils pensaient donc que la levée du pain était due à un miracle. 

En France, l’utilisation de levure de boulanger s’est démocratisée dès la fin du XVIIème siècle, même s’il fallut attendre près de deux siècles, en 1857, pour que Louis Pasteur comprenne – et révèle – le processus de fermentation, mettant fin au mystère. 

Côté nutrition, sachez que la levure de boulanger est très riche en vitamines B1, B3, B6 et B9. Elle regorge également d’un certain nombre de minéraux très utiles pour la santé, comme par exemple le fer, le potassium, le phosphore, le magnésium, le calcium, le sélénium…

Quelles sont les différentes formes de levure de boulanger ?

Il existe deux principales formes de levure de boulanger : la levure de boulanger fraîche et la levure de boulanger sèche. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ces deux types de levure ! 

La levure de boulanger fraîche 

Il s’agit d’une levure vivante et active, que l’on trouve également dans le commerce sous le nom de « levure biologique ». Il existe de la levure fraîche à l’état solide (en sachets ou en vrac) et à l’état liquide : 

  • La plupart du temps, vous pourrez acheter de la levure en sachets sous forme de cubes secs et beiges. Un cube de levure fraîche pèse environ 42g, et peut être utilisé pour 1 kg de farine : de quoi fabriquer deux beaux pains de 500g !
  • La levure en vrac, elle, est vendue non pas sous forme de cube mais émiettée. 
  • La levure liquide, enfin, peut être trouvée en petites pipettes, qui pèsent elles aussi 42g (à utiliser dans les mêmes proportions que la levure cube).

La levure de boulanger fraîche est souvent privilégiée pour faire des pains et des brioches, car elle donne aux mies une texture moelleuse et aérée.

La levure de boulanger sèche 

La levure de boulanger sèche a été déshydratée à basse pression afin de lui ôter toute son eau. Comme pour la levure fraîche, on trouve la levure sèche sous plusieurs aspects ; même si elles sont fabriquées à partir de la même souche de champignon, leurs propriétés chimiques sont différentes : 

  • La levure sèche active (aussi connue sous le nom de « levure biologique déshydratée ») peut être trouvée dans le commerce dans des petits sachets de 7 ou 8g. Elle a l’aspect de petits granules beiges. C’est la levure qu’on trouve le plus facilement dans le commerce. 
  • La levure sèche instantanée revêt à peu près le même aspect, à la différence qu’elle est vendue dans des sachets allant de 5 à 7g.

La levure sèche active convient à tous types de préparations (pains, pizzas, brioche, etc.). La levure sèche instantanée, elle, possède un pouvoir de fermentation plus élevé ; autrement dit, elle permet de faire lever la pâte plus rapidement. C’est pourquoi elle est très appréciée pour les préparations dans les machines à pain.

Quelles sont les utilisations possibles de la levure boulangère ?

pain

Ce soir, vous désirez préparer une bonne pâte à pizza en plat suivi de biscuits savoureux en dessert ? Prenez garde à utiliser la bonne levure pour chaque préparation ! On vous explique : 

Utilisation de la levure de boulanger fraîche 

La levure de boulanger fraîche peut être utilisée pour toutes sortes de pâtes à lever : pains, brioches, pizzas, croissants… Elle permet de bien mettre en avant le goût du pain dans les préparations. 

Pour l’utiliser, il vous suffit de l’émietter puis de la mélanger à un peu d’eau ou de lait. Si vous souhaitez utiliser un liquide tiède, veillez à ce qu’il ne dépasse pas les 37°C environ pour ne pas tuer les micro-organismes de la levure. Vous pouvez y ajouter du sucre, mais surtout pas de sel. 

En ce qui concerne les quantités, vous pouvez utiliser environ 20g de levure fraîche pour 500g de farine.

Utilisation de la levure de boulanger sèche 

La levure sèche peut être utilisée pour les mêmes préparations que la levure de boulanger fraîche. Pensez bien à l’hydrater avant utilisation (normalement, le sachet vous précisera s’il faut passer par cette étape ou non) pour qu’elle remplisse son rôle ! 

Comme pour la levure fraîche, délayez-la avec de l’eau ou du lait tiède. Laissez le mélange reposer pendant au moins 15 minutes avant de l’utiliser. 

Pour les quantités, vous pouvez utiliser un sachet (environ 7 ou 8g) pour 500g de farine.

Un mot sur la levure chimique 

Attention à ne pas confondre la levure de boulanger (qu’on utilise pour les pâtes levées) avec la levure chimique (pour les gâteaux et les biscuits) ! Vous risqueriez d’être déçu(e).

La levure chimique possède un nom trompeur : il ne s’agit en fait pas de levure-champignon, mais simplement de bicarbonate de sodium mélangé à de l’amidon et à du pyrophosphate de sodium. C’est la chaleur et l’humidité qui font réagir ces éléments en émettant du CO2, ce qui fait lever la pâte. 

On la trouve sous forme de sachets de 10g environ, que l’on utilise dans les pâtisseries : gâteaux, biscuits, cakes… 

La levure chimique se conserve pendant des années au sec. 




Conservation de la levure boulangère 

La levure étant un champignon, il s’agit d’un organisme vivant qu’on ne peut pas conserver n’importe comment. Quel que soit le type de levure (sèche ou fraîche), elle est extrêmement sensible aux variations de température. Pour cette raison, il est conseillé de la garder au réfrigérateur après ouverture du pot ou du sachet, à une température comprise entre 4 et 6°C. À noter qu’en-dessous de 3°C, la levure est engourdie, et qu’à partir de 50°C, elle est tuée. 

La levure fraîche, qui est très riche en eau, doit être conservée au frais, même avant ouverture. De plus, il est fortement recommandé de l’utiliser dans les 10 jours qui suivent son achat. Au-delà, elle risque de se détériorer, et elle fera moins – voire plus du tout – effet. 

La levure sèche qui, elle, est déshydratée et ne contient que très peu d’eau, peut être conservée pendant plusieurs années à température ambiante (mais une fois le sachet ouvert, mieux vaut le conserver dans le réfrigérateur également).

Enfin, sachez que les agents microbiens comme la moisissure par exemple ont tendance à abîmer la levure, de même que le sel, qui la tue. Veillez donc à ne jamais verser directement de sel sur votre levure. 

Comment faire sa levure boulangère ?

Vous désirez fabriquer vous-même votre levure boulangère ? Voici deux recettes faciles et efficaces ! Bon à savoir : prenez bien soin de toujours utiliser des récipients et ustensiles parfaitement propres et stériles, car la moindre bactérie peut détruire les micro-organismes de la levure.

1) Fabriquer de la levure boulangère avec de la bière

Versez 100 ml de bière artisanale ou trappiste dans un contenant hermétique. Ajoutez-y une cuillère à soupe de farine et 1 cuillère à café de sucre. Mélangez bien le tout, puis laissez votre préparation reposer à température ambiante pendant au moins 12 heures. 

Votre levure boulangère est prête ! Vous en avez pour environ 50g. À vos fours ! 

2) Fabriquer de la levure boulangère avec une pomme de terre

Rincez et éplucher votre pomme de terre, puis plongez-la dans une casserole d’eau que vous aurez préalablement fait chauffer. Une fois que la pomme de terre est bien cuite, sortez-la de l’eau. Attention ! Ne jetez pas l’eau de cuisson. 

Dans un récipient, écrasez la pomme de terre avec une fourchette. Ajoutez-y une cuillère à soupe de sucre et une cuillère à soupe de sel. En option, vous pouvez aussi ajouter un sachet de levure sèche. Mélangez bien le tout, puis une fois que le mélange a refroidi jusqu’à devenir tiède, versez-le dans l’eau de cuisson de la pomme de terre. 

Pour faire fermenter le mélange, entreposez-le dans un récipient en verre fermé et laissez-le reposer pendant au moins deux jours dans une pièce chauffée (plus de 20°C). 

Où acheter de la levure de boulanger ?

Il est possible d’acheter de la levure de boulanger directement en boulangerie ou bien au rayon boulangerie des supermarchés et grandes surfaces. 

À noter que les levures sous forme liquide sont plus facilement trouvables en boulangeries que dans le commerce de grandes surfaces.

À vos marques, prêts ? À vos fourneaux !

Sources

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/encyclopedie-produits/2653103-levure-boulangere/
https://odelices.ouest-france.fr/actualites/astuces-cuisine/levure-de-boulanger-fraiche-ou-seche-conseils-equivalences-24429/
https://www.toquedechef.com/fr/blog/quelle-est-la-difference-entre-la-levure-seche-active-instantanee-et-fraiche–n161
https://gourmandisesansfrontieres.fr/2013/07/levure-seche-fraiche-ou-chimique-comment-bien-les-differencier-et-les-utiliser/
https://www.lesdelicesdalexandre.fr/un-boulanger-vous-explique-comment-faire-sa-levure-ou-son-levain-maison/
https://trucmania.ouest-france.fr/faire-levure-boulanger-recettes/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

meubles en bois

Comment prendre soin des meubles en bois ?

By Activités, Maison

Comment prendre soin des meubles en bois ?

meubles en bois

Le bois est une matière vivante : plus le temps passe, plus il vieillit ! Il faut donc le nettoyer et en prendre soin régulièrement. Seulement voilà, en fonction du type de bois, les produits et techniques d’entretien à utiliser ne sont pas les mêmes. Heureusement, Juste Bien a mené l’enquête pour vous présenter toutes les astuces incontournables afin de prendre soin de vos meubles selon les différents types de bois. À vos chiffons ! 




Les 5 règles d’or à connaître avant de commencer à nettoyer vos meubles en bois

Certes, c’est déjà une bonne chose de chercher les différentes méthodes de nettoyage de bois. Mais il faut également bien avoir à l’esprit que le bois est une matière fragile : on ne peut pas nettoyer une armoire en bois brut de la même façon qu’on nettoie une table en formica ! Vous risqueriez de l’abîmer de manière irréversible. Sachez donc que quel que soit le type de bois, il existe un certain nombre de règles à observer pour en prendre bien soin.

  1. Dépoussiérez !

Voilà une étape qui peut paraître évidente, mais qui ne l’est pourtant pas forcément. Avant même de commencer à nettoyer votre meuble en bois, prenez le temps de le dépoussiérer soigneusement, en passant sur la surface un chiffon doux. 

  1. Ne versez jamais le produit nettoyant directement sur le bois

Le saviez-vous ? Le bois est une matière extrêmement poreuse. Par conséquent, il a tendance à absorber les liquides, surtout lorsqu’il est brut. Si vous désirez éviter les tâches disgracieuses sur vos meubles, veillez donc bien à éviter de verser les produits directement sur la surface. À la place, préférez les verser d’abord sur un chiffon de nettoyage, que vous utiliserez ensuite pour frotter le bois de manière uniforme. 

  1. Respectez toujours le sens du bois

Malheureusement, vous ne pouvez pas frotter vos meubles en bois n’importe comment. Il faut suivre précisément ce que l’on appelle le fil du bois. Autrement, vous risquez d’endommager les fibres, ce qui risque, à terme, de créer des fissures !

  1. Attention au matériel utilisé

Pour nettoyer vos meubles en toute sécurité, évitez tous les tissus ou matériaux susceptibles d’endommager le bois, comme le côté vert d’une éponge par exemple. Évitez aussi d’utiliser des chiffons qui ont tendance à laisser des peluches afin de ne pas laisser de résidus sur vos meubles. Pour vous aider, sachez que les tissus en microfibres sont particulièrement respectueux des fibres de bois !

  1. Privilégiez le naturel !

Vous l’aurez compris, le bois est une matière très sensible. Par conséquent, il est fortement recommandé d’oublier les produits chimiques industriels qui peuvent vraiment s’avérer trop agressifs et endommager vos meubles. Pour ne prendre aucun risque, misez sur les produits naturels et les remèdes de grands-mères ! 

Comment nettoyer les meubles en bois brut ?

entretien bois

Le bois brut allie charme et authenticité. Il permet de créer une ambiance paisible et élégante dans les pièces de la maison. De quoi instaurer une atmosphère unique ! 

Malheureusement, les bois bruts (ou naturels) font partie des matériaux les plus difficiles à entretenir. Comme ils n’ont subi aucun traitement (ni peinture, ni huile, ni cire), ils sont très fragiles. Pour les nettoyer, rien de tel que l’eau chaude et le savon noir ! Pour frotter, vous pouvez utiliser un chiffon doux ou bien une brosse à dent (à poils doux).

Pour les protéger, n’hésitez pas à utiliser de la cire à bois (vous pourrez trouver des cires spécialement adaptées au bois brut dans le commerce) à appliquer avec un chiffon doux. Mais avant cela, pensez bien à passer une couche de fond dure : elle vous permettra de boucher les éventuels trous du bois, afin d’avoir un rendu lisse et harmonieux. 

Comment nettoyer les meubles en bois ciré ?

Votre commode ou votre vaisselier en bois ciré fait grise mine ? Votre meuble est devenu collant et dégage une mauvaise odeur ? Il s’agit là de l’un des pièges fréquents du bois ciré : comme on sait qu’il est bien protégé par la cire, on a tendance à le nettoyer moins souvent. Grave erreur ! Il est conseillé de nettoyer régulièrement le bois ciré pour assurer sa longévité et sa beauté. 

Avant de le nettoyer, insistez particulièrement sur l’étape de dépoussiérage, car la cire a parfois tendance à retenir les impuretés. Pour faire briller votre meuble, utilisez de la cire de bonne qualité, en passant sur la surface avec un chiffon à microfibres. Attention : ne répétez cette opération qu’une à deux fois par an ! Plus, cela pourrait encrasser votre meuble et ternir son éclat. 

Pour les nettoyages plus fréquents, vous pouvez simplement opter pour un chiffon doux légèrement humidifié. Attention : évitez au maximum d’utiliser de l’huile ! Elle a en effet tendance à assombrir le bois, ce qui gâcherait la jolie couleur de votre meuble.

Comment nettoyer les meubles en bois verni ?

Vous avez la chance d’avoir chez vous une gamme de chaises design et tendances en bois verni ?  Pour en prendre soin, rien de plus simple : le vernis constitue en effet une couche protectrice efficace, qui empêche le meuble d’être rayé ou sali. 

Généralement, un chiffon doux et de l’eau tiède suffisent pour prendre soin des meubles en bois vernis. Toutefois, s’ils sont vraiment très sales, vous pouvez utiliser un mélange d’eau et de quelques gouttes de vinaigre blanc. Après avoir passé un coup de chiffon sur la surface, pensez à bien sécher votre meuble à l’aide d’un second chiffon doux ! 

À noter également que les produits chimiques et les matériaux dits abrasifs sont à éviter absolument : ils risquent d’endommager le vernis.

Comment nettoyer les meubles en bois peint ?

Intemporel, passe-partout et hautement personnalisable, le bois peint est un incontournable ! Aussi bien uni que décoré, il peut créer une ambiance tour à tour authentique ou sophistiquée. Il permet donc de profiter d’une décoration intérieure sur-mesure

Pour rester en bon état, le bois peint a besoin d’être fréquemment nettoyé. Pour cela, il suffit de tremper une éponge dans de l’eau savonneuse, de bien l’essorer puis de la passer sur le meuble. Attention à sécher le plus rapidement possible (dans l’idéal, immédiatement) le surplus d’eau sur le meuble, sous peine de l’abîmer !

Si vraiment votre meuble peint est très sale, vous pouvez ajouter quelques cristaux de soude dans de l’eau tiède et procéder comme pour le nettoyage. Une fois votre meuble en bois peint tout propre, il est conseillé d’appliquer de la cire pour le protéger. 

Comment nettoyer les meubles en bois laqué ?

Rien de tel que des meubles en bois laqué pour une décoration intérieure au style moderne, design et haute couture ! En plus, le bois laqué a l’avantage d’être plus résistant à l’humidité et aux changements de température que le bois peint. 

Pour nettoyer vos meubles en bois laqué, qu’ils soient brillants ou mats, vous pouvez utiliser de l’eau tiède et du savon. S’ils sont vraiment sales, vous pouvez ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc pour les faire à nouveau briller. Pour procéder au nettoyage, trempez un chiffon doux dans votre préparation, essorez-le puis passez-le sur le meuble à nettoyer. N’oubliez pas de sécher ensuite le tout avec un autre chiffon doux propre et sec. 

Et vous, avez-vous craqué pour des meubles en bois ? 




Sources

https://www.4-pieds.com/blog/nettoyer-meuble-bois-astuces-entretien-bois/
https://astucesdegrandmere.net/10-astuces-prendre-soin-de-vos-meubles-bois/
https://www.saulaie.com/fr/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

mutuelle sante

Question du jour : à quoi sert une mutuelle santé ?

By Activités, Dans la tête, dans le corps, Hygiène de vie, Soins

Question du jour : à quoi sert une mutuelle santé ?

mutuelle sante

« Vous avez votre carte de mutuelle ? » Voilà une question que nous avons tous, sans exception, déjà entendue à la pharmacie. Mais qu’est-ce qu’une mutuelle exactement ? Comment ça fonctionne ? Est-elle vraiment si indispensable que ça ? Quelle est la meilleure mutuelle santé ? Aujourd’hui, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir sur la mutuelle en 7 questions !




Qu’est-ce qu’une mutuelle exactement ? À quoi ça sert ?

Comme vous le savez déjà sûrement, en France, lorsque vous vous rendez chez un médecin (généraliste, dentiste, etc.) ou que vous achetez des médicaments en pharmacie, la Sécurité sociale prend en charge une partie des frais. Cette prise en charge varie en fonction du service santé concerné et de votre situation : 70 % pour une consultation chez un généraliste, 60 % pour des séances de kinésithérapie, 15 à 65 % pour les médicaments, etc. 

La mutuelle est donc une couverture santé qui sert à rembourser la différence entre le coût réel des dépenses de soin et les remboursements effectués par la Sécurité sociale. Attention : en fonction de la mutuelle, les remboursements peuvent ne pas être pris en charge en totalité, ce qui vous laisse un reste à charge. Il faut donc bien vous renseigner pour trouver la mutuelle qui vous correspond au mieux. 

Pourquoi souscrire une mutuelle d’assurance santé ?

Parce qu’elle vous permet de faire des économies ! La mutuelle santé permet en effet de rembourser : 

  • Les consultations et soins médicaux
  • Les dépenses lors d’une hospitalisation
  • Les frais d’optique (lunettes, lentilles de contact, etc.)
  • Les frais dentaires (implants, appareils, etc.)
  • Les appareils auditifs
  • Les prothèses
  • Les médicaments achetés en pharmacie

Il s’agit là des garanties de base de la plupart des mutuelles. Bien sûr, le niveau de prise en charge dépend de votre contrat. Mais les mutuelles peuvent aussi rembourser tout ou partie de beaucoup d’autres frais, comme : 

  • Les séances de médecine douce ou de médecine alternative (homéopathie, acupuncture, hypnose, étiopathie…), des prestations qui ne sont pas du tout prises en charge par la Sécurité sociale
  • Les séances de psychologie
  • Les chambres particulières en hôpital
  • Les séances d’orthodontie (notamment pour les adultes)
  • Etc.

Une aide qui peut véritablement s’avérer indispensable !

Comment fonctionne une mutuelle santé au juste ?

mutuelle

Une fois que vous avez choisi un organisme de mutuelle et souscrit à un contrat de couverture santé, vous allez devoir payer une somme d’argent tous les mois. Vous allez alors recevoir de votre mutuelle une carte de tiers-payant. Cette carte doit être présentée au moment de régler les frais médicaux, qui seront remboursés immédiatement ou dans les 48 heures par virement bancaire, la mutuelle s’étant mis en relation directement avec la Sécurité sociale. Tout ce que vous avez à faire, c’est donc fournir un RIB pour vos remboursements. Pratique, non ?

Pour effectuer les remboursement, une mutuelle se base sur trois éléments : 

  • Le tarif de convention, autrement dit le tarif défini par la Sécurité sociale pour chaque acte médical, et qui fait l’objet d’un pourcentage de remboursement précis
  • Le ticket modérateur, qui correspond à la partie des frais médicaux non pris en charge par la Sécurité sociale
  • Les dépassements d’honoraire, qui sont des frais supplémentaires (par rapport au tarif de convention fixé par la Sécu) pratiqués par certains médecins

Pour faire simple, une mutuelle prend au moins en charge le ticket modérateur ; en fonction des contrats, certaines remboursent également les dépassements d’honoraire. 

Qui peut souscrire à une mutuelle santé ?

N’importe qui ! En théorie, tout le monde peut, à titre individuel, souscrire à une complémentaire santé et en faire éventuellement bénéficier ses proches (conjoint et enfants). Les salariés du privé, qui disposent déjà d’une mutuelle d’entreprise, peuvent même décider de souscrire à une mutuelle supplémentaire s’ils considèrent que la prise en charge de la mutuelle collective est insuffisante. 

Quels sont les différents types de mutuelle ?

Il existe deux grands types de mutuelle : 

  1. La mutuelle individuelle, dont la souscription est facultative. Elle permet à ses souscripteur de jouir d’une couverture santé personnalisée pour toutes leurs dépenses. Vous pouvez y souscrire en ligne, par courrier ou bien directement en agence.
  2. La mutuelle d’entreprise, qui concerne les salariés du secteur privé. Elle présente plusieurs avantages : la prise en charge des cotisations par l’entreprise (au moins à hauteur de 50%), un niveau minimal de remboursements garanti par la loi, etc. Vous n’avez pas besoin d’effectuer de démarche particulière pour y souscrire : l’affiliation est automatique. 

La mutuelle santé est-elle obligatoire ?

Depuis le premier janvier 2016, si vous êtes salarié(e), votre employeur a l’obligation légale de vous proposer une mutuelle d’assurance santé collective. Cette mutuelle est valable pour vous, mais peut aussi l’être pour vos enfants et votre conjoint. 

Attention : cette obligation ne vaut que pour les salariés du secteur privé ! Les autres sont libres de contracter – ou non – une mutuelle. Ces « autres », ce sont : 

  • Les étudiants (qui sont en général couverts par la mutuelle de leurs parents)
  • Les travailleurs indépendants et TNS (Travailleurs Non Salariés, comme par exemple les micro-entrepreneurs)
  • Les personnes sans activité professionnelle
  • Les salariés du secteur public (fonctionnaires)
  • Les retraités et les seniors 

À noter également que sous certaines conditions, les salariés du privé peuvent être dispensés de la couverture obligatoire de la mutuelle d’entreprise (par exemple s’ils sont affiliés à celle de leur conjoint, déjà couverts par une autre mutuelle ou s’ils exercent à temps partiel). 

Comment choisir sa mutuelle ?

Pour choisir la mutuelle et le contrat (les mutuelles proposant différents paliers de remboursement) qui vous correspondent au mieux, il faut vous poser les bonnes questions : 

  • De quoi avez-vous besoin principalement ?
  • Avez-vous des problèmes de vue ou d’audition importants ?
  • De quels soins avez-vous besoin en particulier ?
  • Quels types de services souhaitez-vous en cas d’hospitalisation (chambre individuelle par exemple) ?
  • Allez-vous souvent consulter des praticiens qui effectuent des dépassements d’honoraire ?
  • Avez-vous souvent recours à des séances de médecine douce ?
  • Etc.

Rassurez-vous : en général, les organismes de mutuelle vous posent un certain nombre de questions afin de vous aider à identifier et déterminer clairement vos besoins. Ils vous proposent ensuite des niveaux de soins adaptés à vos attentes.  

Et vous, avez-vous une mutuelle ?




Sources

https://www.lelynx.fr/mutuelle-sante/soins/prise-en-charge/
https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/mutuelle-sante/conseil-pourquoi-souscrire-une-mutuelle
https://www.allianz.fr/assurance-particulier/sante-prevoyance/assurance-sante/conseils-pratiques/complementaire-sante-definition.html
https://www.letudiant.fr/premium/hey-me/article/a-quoi-ca-sert-une-mutuelle.html
https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/mutuelle-sante/qu-est-ce-qu-une-assurance-sante-ou-une-mutuelle-sante
https://www.macif.fr/assurance/particuliers/conseils/sante-bien-etre/une-mutuelle-est-elle-obligatoire
https://www.previssima.fr/question-pratique/quel-est-le-role-dune-mutuelle-sante.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend