All Posts By

williambesson

huile de foie de morue

Huile de foie de morue – bienfaits, inconvénients

By Alimentation, dans le corps

Huile de foie de morue – bienfaits, inconvénients

huile de foie de morue

Autrefois, l’huile de foie de morue était très utilisée pour fortifier l’organisme des enfants. Aujourd’hui, elle revient sur le devant de la scène, car des chercheurs norvégiens prétendent qu’elle serait capable de réduire le risque de contracter le Coronavirus. Est-ce vraiment possible ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Redécouvrons ensemble cette substance ancestrale !




Qu’est-ce que l’huile de foie de morue exactement ?

Comme son nom l’indique, l’huile de foie de morue est obtenue à partir du foie de certaines espèces de morues (ou cabillauds) : il suffit de cuire les foies puis de les écraser, afin d’en extraire l’huile par décantation.

De quoi est-elle composée ? Quels sont ses bienfaits ?

Si cette huile était si souvent utilisée par nos grands-parents, c’est parce qu’elle est très riche en nutriments essentiels qui aident à garder une bonne santé, ce que souligne également le site doctonat. Voici un aperçu des bénéfices des substances qu’elle contient : 

  • La vitamine A, qui est reconnue pour son action sur la vue et la peau. Anti-oxydant puissant, elle aide à lutter contre le vieillissement cutané, à protéger de l’acné et à soulager des dommages du soleil. Elle permet aussi de renforcer la bonne santé de nos yeux et la performance de notre vision.
  • La vitamine D, excellente pour les os. Elle participe au maintien des os, et permet de prévenir les raideurs articulaires qui apparaissent avec l’âge. Autrefois, il était courant d’en donner aux enfants pour lutter contre le rachitisme et éviter les problèmes de croissance osseuse. Elle agit également sur les cheveux, en les rendant plus forts, brillants et résistants. À noter que la combinaison des vitamines A et D permettent de booster le système immunitaire pour lutter contre les virus.
  • Les acides gras oméga-3, qui améliorent la fluidification du sang et la santé cardio-vasculaire. Cette huile permet donc de réduire la pression artérielle, de garder un niveau de cholestérol sain et de diminuer la viscosité du sang.

Il faut garder à l’esprit que si l’huile de foie de morue possède de nombreuses vertus, elle n’est pas une solution miracle. Pour qu’elle soit vraiment efficace, il faut la consommer dans le cadre d’une alimentation et d’un mode de vie sains et équilibrés. 

Quels sont ses inconvénients ?

Même s’il s’agit d’un élément très sain, il existe néanmoins quelques précautions à prendre avec l’huile de foie de morue. Ces inconvénients sont notamment dus à sa forte concentration en vitamines en en acides gras.

Ainsi, une cure d’huile peut entraîner des nausées, des vomissements, et provoquer des diarrhées ou des pertes d’appétit chez certaines personnes. Il faut absolument éviter de prendre de l’huile en même temps que d’autres médicaments contenant des vitamines A ou D, pour ne pas provoquer une surdose. Évitez également d’ingérer des médicaments et des aliments qui fluidifient le sang.

À noter qu’il est recommandé aux femmes enceintes de consulter un médecin avant de consommer de cette huile.

Enfin, l’huile de foie de morue était souvent redoutée – voire détestée ! – par de nombreuses personnes en raison de son goût et de son odeur désagréable. Mais les techniques d’aujourd’hui permettent d’éviter ces désagréments. 

Où peut-on en trouver et sous quelles formes ?

Vous pouvez acheter de l’huile de foie de morue dans certains magasins spécialisés, sur Internet et dans certaines pharmacies. Elle existe sous deux principales formes :

  • En gélules, ce qui permet d’éviter le mauvais goût et la mauvaise odeur de l’huile, mais pas les contraintes d’ingestion 
  • En liquide, pour pouvoir diversifier les prises (salades, huile, etc.).

À noter que le foie de morue, que l’on peut cuisiner sous diverses formes (fumé, en salades, etc.), garde ses propriétés bienfaisantes lorsqu’on le mange.

Comment en consommer ?

Quelle que soit sa forme, l’huile de foie de morue est mieux assimilée par l’organisme lorsqu’elle est prise au cours d’un repas. Il peut s’agir d’une consommation occasionnelle, ou bien d’une cure de quelques mois. 

Dans tous les cas, attention à toujours respecter les doses conseillées en fonction de votre poids et de votre âge.

L’huile est à conserver à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité, et à tenir hors de portée des enfants

Sources

https://www.consoglobe.com/bienfaits-l-huile-foie-de-morue-cg
https://alimentation.ooreka.fr/astuce/voir/600919/huile-de-foie-de-morue
https://huilesante.com/dossiers/huile-de-foie-de-morue-bienfaits-11-bienfaits-merveilleux/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

raisin vinaigre

Vinaigre blanc : l’allié multi-tâches de votre maison

By chez soi, Maison, Produits

Vinaigre blanc : l’allié multi-tâches de votre maison

raisin vinaigre

Le vinaigre blanc, également appelé vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal, est un véritable produit miracle, dont on peut user et abuser dans la maison. Redoutablement efficace, bon marché, écologique et nettement plus sain que les autres produits ménagers chimiques… Les raisons de l’utiliser ne manquent pas ! Pourtant, il y a aussi certaines précautions à prendre et erreurs à ne pas commettre. Focus sur ce produit multiusage.




Qu’est-ce que le vinaigre blanc exactement et comment le choisir ?

Il s’agit d’un liquide incolore composé d’eau et d’acide acétique, qui est généralement obtenu à partir de sucre de betterave ou de certaines céréales. En fait, ce sucre est transformé en alcool, puis en acide acétique, qui est la molécule active du vinaigre blanc, c’est à dire la molécule qui procure au vinaigre blanc ses propriétés bénéfiques.

Ainsi, le pourcentage indiqué sur les bouteilles, la plupart du temps compris entre 8 et 14 %, désigne la quantité d’acide acétique contenue dans le vinaigre, et non sa teneur en alcool.

Fabriquer du vinaigre blanc de manière industrielle est simple et rapide ; c’est pourquoi les prix sont facilement accessibles. À noter que la majorité des vinaigres que l’on trouve dans les supermarchés sont fabriqués avec de l’acide acétique de synthèse, qui est ensuite dilué dans l’eau.

Pour un nettoyage beaucoup plus naturel, essayez donc de privilégier les vinaigres blancs sans produit de synthèse, élaborés à partir de fermentation naturelle et de matières végétales (betterave, céréale, maïs…). Les plus concentrés d’entre eux (teneur en acide acétique entre 12 et 14%) sont les plus efficaces et les plus écologiques.

Néanmoins, qu’il soit industriel ou obtenu par fermentaton naturelle, il n’en reste pas moins que le vinaigre blanc est un produit naturel, totalement biodégradable, non toxique et zéro déchet.

Quelle concentration d’acide pour quelle utilisation ?

Si vous êtes vraiment précautionneux(se), vous pouvez aussi varier les dosages d’acidité en fonction de l’utilisation que vous souhaitez faire du vinaigre. 

Par exemple, le vinaigre blanc vendu pour la cuisine est relativement peu acide (entre 5 et 8%), alors que le vinaigre blanc utilisé pour faire le ménage est nettement plus acide (jusqu’à 14%). Ceci s’explique par le fait que plus il est acide, plus le vinaigre blanc est efficace pour nettoyer et détartrer. En contrepartie, son odeur et son goût son plus prononcés.

Voilà pourquoi il est recommandé, si vous désirez utiliser la même bouteille de vinaigre blanc pour cuisiner et pour nettoyer votre maison, d’opter pour une acidité peu élevée. Ainsi, il sera encore assez léger pour être utilisé en cuisine, mais suffisamment efficace pour nettoyer votre maison au quotidien.

Quels sont les avantages du vinaigre blanc ?

Les avantages et les bienfaits de ce produit sont muliples. En voici trois parmi les principaux :

Le vinaigre blanc peut (presque) tout faire

Désodorisant, dégraissant, détartrant, nettoyant, désinfectant, anti insectes, anti poux, conservateur….

Que ce soit dans le jardin, dans la maison ou en cuisine, ce produit peut être utilisé de nombreuses façons !

C’est un produit écolo et sain

En dépit de son odeur aigre, le vinaigre blanc, qu’il soit dilué ou non, ne pollue pas, est biodégradable et n’est pas mauvais pour la santé.

Il vous permet de prendre soin de votre porte-monnaie

Au supermarché ou en boutiques plus spécialisées, le vinaigre blanc est très économique, puisqu’il est très peu cher (30 à 50 centimes le litre en moyenne). En plus, il ne se périme pas !

Quels sont les inconvénients du vinaigre blanc ?

Cela fait plusieurs années que le vinaigre blanc revient en force dans notre maison ou dans nos jardins, car ses bienfaits sont multiples. Néanmoins, certaines personnes hésitent à l’utiliser car son odeur est assez forte. 

En effet, on ne peut nier que le vinaigre blanc a une odeur caractéristique et puissante. Mais il ne faut pas oublier que cette odeur se dissipe assez rapidement, et qu’il est toujours possible de la masquer à l’aide d’ingrédients naturels, comme des huiles essentielles ou des écorces d’agrumes, par exemple.

Quelles précautions prendre avant de l’utiliser ?

Malgré toutes ses qualités, il y a certaines choses à ne pas faire avec le vinaigre blanc, ainsi que des précautions à prendre. En voici une liste non exhaustive : 

Ne jamais mélanger du vinaigre blanc avec de l’eau de javel

L’eau de javel est un excellent désinfectant, qui élimine toutes les bactéries, bonnes comme mauvaises. Mais comme elle ne contient pas de tensio-actif, elle ne nettoie pas. En conséquence, il est tentant d’y mélanger du vinaigre blanc pour combiner leurs propriétés complémentaires. 

C’est une chose à ne JAMAIS faire. En effet, lorsque l’acide présente dans le vinaigre et le chlore contenu dans l’eau de javel se mélangent, un gaz extrêmement toxique est créé. C’est le dichlore, qui est très nocif pour les voies respiratoires, et peut même être mortel lorsqu’on le respire trop longtemps.

Par ailleurs, l’eau de javel est une substance agressive, à la fois pour la santé et pour l’environnement. Dans l’idéal, il ne faut plus en utiliser chez vous.




Certaines surfaces ne supportent pas bien le vinaigre blanc

La grande majorité des surfaces peuvent être lavées avec du vinaigre blanc. Toutefois, il existe certaines exceptions, qui peuvent être abîmées par ce produit. C’est le cas par exemple du marbre, du bois, du granit, de la pierre en général et même parfois des carreaux en ciment s’ils sont poreux.

En effet, l’une des caractéristiques principales du vinaigre blanc est sa capacité détartrante et anti-calcaire. Il faut donc éviter de l’utiliser sur les surfaces mentionnées plus haut, sous peine d’avoir de mauvaises surprises. Si vous souhaitez les nettoyer, privilégiez d’autres produits, comme le savon par exemple.

Et en cas de doute sur la résistance de l’endroit à laver, essayez de tester d’abord le vinaigre blanc en nettoyant une petite surface avec des quantités réduites, puis augmentez progressivement le dosage. 

Protégez-vous lorsque vous utilisez du vinaigre blanc

À forte dose, ou si vous y êtes exposé(e) trop longtemps, le vinaigre blanc peut être agressif pour la peau. De même, il peut attaquer vos bijoux (bracelets, bagues). Il est donc fortement conseillé de porter des gants de protection lorsque vous l’utilisez. 

 De même, respectez toujours les dosages indiqués sur les bouteilles ou en magasin.

Que peut-on faire avec du vinaigre blanc ?

Les possibilités d’utilisation du vinaigre blanc sont si nombreuses qu’on ne peut toutes les compter ! En voici une liste non exhaustive : 

Dans la maison

C’est probablement l’utilisation la plus répandue du vinaigre blanc : c’est en effet un produit de nettoyage extrêmement efficace. Il peut par exemple être utilisé comme : 

  • Désodorisant :  pour entretenir vos canalisations et vos siphons et éviter les bouchons et les mauvaises odeurs, il vous suffit de verser de temps en temps dans vos éviers et lavabos un verre de vinaigre blanc, puis de faire couler un peu d’eau.
  • Désinfectant : toilettes, plans de travail, parois de douche, carrelage, joints… Pour désinfecter et éviter l’apparition de moisissure sur ces différents éléments, il suffit de les frotter avec une éponge ou un chiffon imbibé de vinaigre blanc. Efficacité garantie !
  • Nettoyant : qu’il s’agisse de votre planche à découper, de votre lave-vaisselle, de vos vitres ou même de vos verres de lunettes, le vinaigre blanc est LA solution pour tout nettoyer. Pour la planche à découper,  les vitres et les lunettes, il vous suffit d’imbiber respectivement une éponge, un chiffon et un coton avec du vinaigre, puis de frotter et de rincer.  Dans le cas où votre panche à découper est vraiment trop marquée, vous pouvez aussi la laisser tremper directement dans une bassine de vinaigre pendant 5 à 10 minutes. Pour votre lave-vaisselle, vous pouvez procéder ainsi.
  • Dégraissant : vos plats sont gras et sales, et vous ne parvenez plus à les nettoyer ? Ajoutez simplement à votre lave-vaisselle une tasse de vinaigre blanc et faites-le tourner. Si la graisse persiste, versez environ 2 centimètres de vinaigre dans vos casseroles puis faites bouillir. Cette technique est très efficace, mais gare à l’odeur ! À force d’utilisation, votre cuisine (murs, étagères, dessus de meubles…) est toute graisseuse ? Il vous suffit de passer régulièrement un torchon imbibé de vinaigre blanc sur toutes ces surfaces pour les dégraisser. Quant à votre micro onde, remplissez un tiers de bol d’un mélange moitié vinaigre moitié eau, faites le chauffer dans l’appareil et stoppez-le lorsque le mélange bout. Laissez reposer deux heures, rouvrez le micro onde et enlevez le bol.
  • Détartrant et anticalcaire : qu’il s’agisse de votre cafetière, de votre bouilloire, de votre pommeau de douche ou de vos robinets, le vinaigre blanc est une excellente solution pour lutter contre le calcaire qui s’installe. Pour la cafetière et la bouilloire, faites simplement bouillir du vinaigre mélangé à un peu d’eau, puis rincez en faisant à nouveau bouillir de l’eau claire deux ou trois fois. Pour toutes les autres surfaces, il vous suffit une fois encore de pulvériser du vinaigre blanc sur les surfaces à traiter, de laisser agir 15 minutes puis de frotter vigoureusement avec un tissu microfibres. Pour nettoyer vos robinets, vous pouvez aussi diluer du sel dans le vinaigre avant de frotter : cela décuple son efficacité !
  • Dissolvant : vos canalisations sont bouchées ? Mélangez 200g de bicarbonate de soude à 200g de sel et 20cl de vinaigre blanc et versez le tout dans la canalisation obstruée. Attendez au moins une demi-heure puis versez-y de l’eau bouillante. Voilà vos canalisations débouchées et désodorisées ! 
  • Produit d’entretien : pour entretenir votre machine à laver, rien de mieux que de lancer un cycle court au vinaigre blanc, à vide, évidemment.
  • Anti-tâches : pour la moquette et les tissus, qu’il s’agisse d’éliminer des tâches d’encre, d’urine de chat, de café, de vin, d’herbe ou encore de rouille, vous pouvez frotter avec un chiffon imbibé puis les passer en machine. Attention : mêmes si les risques sont minimes, essayez d’abord sur une surface cachée pour tester la bonne résistance du tissu au vinaigre.
  • Adoucissant : vous pouvez totalement vous passer d’adoucissant acheté en supermarché, en versant tout simplement un peu de vinaigre blanc dans le compartiment de la machine à laver prévu pour l’adoucissant.  Pour l’odeur, vous avez aussi la possibilité d’ajouter au vinaigre quelques gouttes d’huile essentielle.
  • Réhausseur de couleur : verser 1 à 2 cuillère(s) à soupe de vinaige blanc dans votre machine à laver à la place de l’adoucissant vous permettra de fixer les couleurs de vos vêtements et de rehausser leur éclat. C’est particulièrement efficace pour le noir. Attention : certains vêtements munis d’élastiques ne supportent pas bien ce traitement.
  • Anti-fourmis : pour faire fuir les fourmis  de votre maison, pulvérisez du vinaigre pur ou dilué dans un peu d’eau sur les surfaces envahies par les insectes indésirables. À condition qu’il ne pleuve pas, cela devrait les faire fuir.
  • En plus, il fait briller : pour récurer vos casseroles en cuivre et leur rendre leur éclat, il suffit de verser du vinaigre sur une poignée de gros sel puis de frotter vos ustensiles avec. Pour faire briller votre argenterie ou vos verres, il vous suffit de les faire tremper quelques temps dans le vinaigre puis de les rincer.

 Dans le jardin

bol transparent avec vinaigre blanc

Vous pouvez aussi bien utiliser du vinaigre blanc pour nettoyer vos pots de fleurs que pour vous débarrasser des mauvaises pousses. Il suffit pour cela de pulvériser un mélange d’un litre de vinaigre blanc dilué dans un demi litre d’eau sur les mauvaises herbes à éliminer.

Santé et beauté

Il ne faut pas oublier les nombreuses vertus du vinaigre blanc pour la santé et le bien-être, puisqu’il est capable de : 

  • Apaiser les piqûres d’insectes ou d’orties : le vinaigre blanc a la capacité d’apaiser les démangeaisons et douleurs dues aux piqûres d’insectes ou d’orties. Pour cela, il suffit d’appliquer quelques gouttes de vinaigre sur la piqûre à l’aide d’un coton utilisé comme compresse, de laisser reposer quelques minutes puis d’enlever le coton.
  • Soulager les migraines : certaines personnes utilisent également le vinaigre blanc pour lutter contre les maux de tête, en mélangeant 2 à 3 cuillère(s) à soupe de vinaigre blanc dans un bol d’eau bouillante, puis en l’inhalant quelques instants (environ 60 respirations).
  • Lutter contre les poux : versez le vinaigre blanc directement sur votre cuir chevelu, massez et enroulez vos cheveux dans une serviette chaude et humide. Laissez reposer 20 minutes puis rincez. Pour atténuer l’odeur, vous pouvez ajouter au vinaigre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Renouvelez le traitement autant de jours que nécessaire. Attention : essayez de tester le vinaigre sur une mèche d’abord, car ce produit peut décolorer les cheveux.
  • Protéger et nettoyer les objets en cuir : chaussures, canapé, blouson… Ils deviennent ternes ? Imbibez un chiffon de vinaigre blanc et passez-le sur le cuir. Essuyez à l’aide d’un chiffon propre et sec. Cela redonnera tout son éclat à votre cuir !
  • Soulager les aphtes : à l’aide d’un coton-tige imbibé de vinaigre, frottez votre aphte. Au début, vous devriez ressentir des picotements, puis le vinaigre aidera à apaiser la douleur.
  • Prendre soin de vos cheveux : diluez 1/4 maximum de vinaigre  blanc dans 3/4 d’eau. Lavez-vous les cheveux normalement, rincez-les puis appliquez le mélange. En plus de son pouvoir anti-poux, cette astuce permet de faire briller les cheveux, de les rendre plus soyeux et lisses, d’aider au démêlage et de limiter le gras et les pellicules. Attention : comme mentionné plus haut, ce mélange peut ne pas convenir à tout le monde. Testez-le avant de vous lancer et s’il ne fonctionne pas, inutile d’insister vainement : il existe de nombreuses autres solutions très bonnes pour les cheveux. 



En cuisine

On n’y pense assez peu, mais le vinaigre blanc peut aussi avoir de nombreuses applications en cuisine, telles que : 

  • Nettoyant et désinfectant naturel pour les fruits et légumes : il est particulièrement indiqué si vous trouvez des limaces ou autres insectes dans vos salades. Pour cela, ajoutez du vinaigre à votre eau de lavage lorsque vous nettoyez vos aliments. Bien sûr, n’oubliez pas de les rincer à l’eau claire ensuite.
  • Conservateur naturel : le vinaigre blanc est très souvent utilisé pour conserver les aliments sur de très longues durées. Il suffit pour cela de mettre l’aliment à conserver dans un bocal stérile, d’y verser du vinaigre blanc jusqu’à remplir le bocal, puis de fermer. Cette technique est très utilisée pour les cornichons, par exemple.

Alors, concaincu(e) ?

Sources 

https://deconsommateur.com/grand-guide-vinaigre-blanc/
https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1383-vinaigre-blanc-utilisation-maison.html
https://vinaigre-blanc.fr/le-vinaigre-blanc-a-la-maison/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

acide hyaluronique

L’acide hyaluronique et son pouvoir anti-ride en 3 minutes !

By Hygiène de vie, Produits, Soins

L’acide hyaluronique et son pouvoir anti-ride en 3 minutes !

acide hyaluronique

Vous faites de votre mieux, mais le temps laisse inexorablement des marques sur votre peau ? Vous essayez de les camoufler, mais vous ne voyez qu’elles ? Peu à peu, les rides ont envahi votre quotidien ? Il existe heureusement une substance particulièrement efficace pour redonner de l’éclat à votre peau et lutter contre les signes de l’âge : l’acide hyaluronique. Focus sur ce produit miracle :




Qu’est-ce que l’acide hyaluronique exactement ? Quels sont ses bienfaits ?

L’acide hyaluronique est présente naturellement dans les divers tissus et liquides du corps, comme les cartilages ou l’humeur vitrée de l’œil par exemple. Mais c’est la peau qui en contient la plus grande quantité : formant un genre de gel élastique, elle permet d’attirer et de retenir l’eau. C’est donc à elle que l’on doit l’aspect rebondi et élastique de notre peau. 

En outre, c’est aussi elle qui favorise la régénération de l’épiderme, et donc le processus de cicatrisation de la peau. Cela lui permet, entre autres, de lutter contre les effets néfastes du soleil et de la pollution par son effet anti-oxydant. 

En bref, non seulement l’acide hyaluronique favorise l’hydratation naturelle de la peau, mais en plus elle empêche la déshydratation en limitant l’évaporation de l’eau par les pores.

Le problème, c’est qu’avec le temps le corps produit de moins en moins d’acide hyaluronique, et petit à petit, la peau perd son aspect pulpeux, se dessèche, se fragilise, et les premières rides apparaissent.

Par conséquent, puisque la peau ne fabrique plus ce composant (ou de moins en moins), il suffit de lui en apporter à nouveau pour continuer à avoir une peau bien hydratée, jeune, rebondie, et limiter l’apparition des rides.

Où trouver de l’acide hyaluronique ?

Depuis quelque temps, on retrouve de l’acide hyaluronique dans toutes sortes de produits de beauté : crèmes anti-rides, gels hydratants, soins liquides, lotions…

On peut donc s’en procurer aussi bien dans des pharmacies que dans des instituts de beauté, des grandes surfaces ou des parfumeries. Il est également possible de trouver de l’acide hyaluronique pur, en tant qu’actif cosmétique, ce qui permet de fabriquer soi-même ses produits de beauté.

Quels soins pour quels problèmes ?

Voici quelques explications sur les différents types de soin que l’on peut trouver : 

  • Les produits à usage externes (crèmes, lotions, gels, etc.) : ces solutions aident à lisser la peau, à l’hydrater et à dissimuler les marques du temps sur le visage. Il est recommandé de les utiliser quotidiennement pour des résultats visibles et efficaces. 
  • Les injections : obligatoirement réalisées par un professionnel, elles ont un effet plus immédiat que les crèmes et autres lotions externes. Elles permettent de combler les rides et de relancer la synthèse d’acide hyaluronique dans la peau, ce qui lui donne un aspect plus lisse et rebondi. Il s’agit néanmoins d’une opération bien plus coûteuse que la précédente, d’autant plus qu’il faut compter plusieurs séances…
  • Les gélules : depuis quelque temps, il existe des compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique. Leur but est d’hydrater la peau, mais aucune étude n’existe à ce jour pour prouver leur efficacité. 

Comment choisir ses produits cosmétiques à base d’acide hyaluronique ?

Tout dépend des effets que vous souhaitez. En fait, il vous suffit de lire l’emballage des produits que vous achetez. Si l’action est simplement « hydratante », alors vous profiterez d’une puissante hydratation de surface, ce qui est particulièrement recommandé pour les peaux peu marquées, car cela permet non seulement d’entretenir sa peau pour qu’elle reste soyeuse et lisse, mais aussi de lutter contre le vieillissement cutané.

Les termes « antirides » et « stimulant » décrivent une action plus profonde, pour stimuler l’activité cellulaire et repulper la peau. Cela aura un effet tenseur sur la peau, ce qui permet réduire la visibilité des rides. 

Qui peut utiliser l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique n’efface pas les rides, elle les comble en hydratant la peau en profondeur. Par conséquent, même si on l’utilise principalement pour redensifier la peau et lutter contre les rides, elle peut aussi être bénéfique pour les peaux plus jeunes, qui ont tout simplement besoin d’être hydratées.

Comme il s’agit d’un produit naturel et non gras, il est parfaitement accepté par l’organisme. C’est donc un bon remède pour les peaux à problèmes et déshydratées, qui désirent s’hydrater sans récolter de boutons en échange.

Sources

https://www.topsante.com/beaute-soins/medecine-esthetique/anti-age-acide-hyaluronique-la-molecule-miracle-11409
https://www.medecine-anti-age.com/cremes-anti-age/acide-hyaluronique

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

chaussons

Comment créer une ambiance cocooning et cosy dans sa chambre et rester au chaud cet hiver ?

By chez soi, Maison, Relaxation, Sommeil

Comment créer une ambiance cocooning et cosy dans sa chambre et rester au chaud cet hiver ?

chaussons

L’hiver est là avec ses changements brutaux de températures et ses nuits froides. C’est le moment idéal pour effectuer un réchauffement complet de sa chambre, sans toutefois entreprendre de grands travaux. Voici comment aménager sa chambre pour rester au chaud en toute décontraction pendant cet hiver.




Misez sur une luminosité originale

La luminosité joue un rôle important dans le cycle du sommeil. En hiver encore plus, il est nécessaire de jouer avec la lumière. Des lumières tamisées sont vivement recommandées. Elles sont généralement produites par des veilleuses ou des bougies.

Si vous avez un faible pour les bougies parfumées, prenez le soin de choisir des compositions agréables, au risque de polluer l’air de la chambre surtout avec des fenêtres hermétiquement fermées. Les senteurs comme l’orange ou la cannelle sont mieux adaptées.

Pour Noël, vous pourrez créer une ambiance lumineuse chatoyante, notamment par l’ajout de jolies guirlandes.

Parce qu’on peut aussi passer du temps dans sa chambre en journée, il est important de repenser la luminosité pendant la journée. Ceci passe par le choix des rideaux. Pour filtrer la lumière naturelle, les rideaux lourds et bien épais feront l’affaire. Avec une préférence pour des teintes chaudes et douces, le vert et le bleu étant donc à éviter.

Optez pour une décoration simple et douce

La décoration – aspect visuel important d’une pièce – se positionne comme l’un des éléments les plus intéressants pour s’accommoder à l’hiver. Aussi bizarre que cela puisse paraître, se réchauffer est une question de physique, mais aussi de moral ! Il s’agira d’abord d’habiller vos murs intérieurs d’une peinture anti-humidité, pour empêcher l’humidité d’entrer dans la chambre. C’est d’abord contre l’humidité qu’il faut se battre pour faire de sa chambre un véritable espace cosy et cocooning.

L’ameublement de la chambre pourra aussi changer. On pourra, par exemple pour le sol, y mettre un tapis assez épais, comme de la fausse fourrure.

Bien au-delà de la fonction pratique, les meubles jouent un rôle primordial pour créer une nouvelle ambiance. Les tables de chevet et autres placards pour l’hiver seront nettement mieux en bois. Si le matériau de vos meubles n’est pas du bois, nul besoin d’en acheter d’autres. Vous pourrez tout simplement y greffer des cadres de bois, de fausses fourrures ou même des bibelots répondants aux doux tons de l’hiver.

Recherchez le maximum de confort côté literie

petit déjeuner au lit

Une chambre à coucher se caractérise d’abord par son lit (sans cela, on ne parlerait sûrement pas de chambre « à coucher » !). Peu importe la saison, il est essentiel d’avoir une literie de qualité pour s’assurer des nuits paisibles et des réveils confortables. Mais naturellement, l’hiver nécessite beaucoup plus de repos et d’heures de sommeil que les autres saisons.

Si on passe plus d’heures qu’à l’accoutumée dans notre lit, il est donc primordial que celui-ci soit le plus bel espace cocooning de la chambre. Les lits haut de gamme vous garantiront un sommeil paisible. Vous pourrez aussi mettre des coussins sur votre lit. Des draps et des oreillers de couleurs sobres comme le gris ou le beige rappelleront le confort de la maison.

Pour se couvrir le corps, rien ne vaut une bonne couette. Une synthétique fera l’affaire, car elle est pratique et tout aussi facile à entretenir qu’une couette naturelle. La couette doit être bien choisie pour apporter un confort supplémentaire, tout en débordant légèrement du lit. Les dimensions suivantes sont à privilégier en fonction de la taille du lit :

  • 200 x 200 pour un lit de 90 x 200
  • 220 x 240 pour un lit de 140 x 200
  • 200 x 200 pour un lit de 90 x 200

Avec ces astuces, transformer sa chambre en espace cosy et cocooning pour l’hiver devient une partie de plaisir, et vous plonge dans un univers féérique tout en vous gardant au chaud.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

CBD huile

Quels sont les bienfaits des cristaux de CBD ?

By dans le corps, Relaxation

Quels sont les bienfaits des cristaux de CBD ?

CBD huile

Le CBD, ou cannabidiol, fait fureur depuis quelques années. Les boutiques vendant des produits au CBD se développent à vive allure partout en France et en Europe, et de plus en plus d’adeptes des méthodes de soin alternatives et naturelles l’ont adopté dans leur pharmacie. Pour cause, la plante de chanvre bénéficie de nombreuses vertus sur l’organisme. 

Le CBD est partout : sur les étales des boutiques spécialisées ou encore dans les rayons de nos supermarchés. Le chanvre a livré ses secrets et bienfaits, et nombreux sont ceux qui y succombent. 




Quels sont les bienfaits du CBD ?

Dérivé du cannabis mais sans ses effets psychotropes, le CBD ou cannabidiol a réussi à séduire ses adeptes grâce à  ses nombreuses vertus thérapeutiques. Les consommateurs de CBD l’utilisent généralement pour réduire stress et anxiété, atténuer les douleurs dues aux maladies chroniques, telles que la sclérose en plaques, lutter contre les inflammations, arrêter de fumer ou encore améliorer la qualité du sommeil. Ils permettraient également de guérir l’acnée et de diminuer la fréquences des crises d’épilepsie. L’huile de CBD est également un concentré en vitamines et minéraux essentiels. Il contient des vitamines A, B, C et E, possédant une action antioxydante et anti-inflammatoire sur le corps. Il est également riche en potassium, phosphore, calcium, magnésium et fer. Un concentré d’éléments indispensables à l’organisme.

Pourquoi opter pour des cristaux de CBD ?

Les cristaux de CBD ( que vous pouvez vous procurer en cliquant ici) sont la forme la plus pure et la plus concentrée du CBD. Ils contiennent jusqu’à 99% de pur CBD. Ils sont créés à l’aide d’un procédé d’extraction fin et détaillé. Ce processus permet de se débarrasser des autres actifs d’origine végétale afin d’obtenir le CBD le plus pur possible. Vous pouvez déposer un peu de poudre sous la langue pour un effet rapide et puissant ou créer votre propre huile de CBD à l’aide de ces cristaux de CBD. Vous pouvez également les utiliser en cuisine dans vos recettes ou mélangés à votre crème hydratante pour un usage local. 

Le CBD est-il légal en France ?

Face au succès des produits à base de CBD, la France a clarifié sa position en 2018. Un cadre légal a ainsi été fixé, stipulant que seuls les produits à base de CBD contenant moins de 0,2% de THC, la substance active à l’origine des effets planants du cannabis, pouvaient être commercialisés et consommés en France. L’huile de CBD est produite à base de graines et de tiges de plants de chanvre à haute teneur en CBD mais exempts de THC. Cependant, pour pouvoir le consommer en toute légalité en France, il faut veiller à respecter la réglementation susmentionnée. 

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bain de bouche maison

Bains de bouche maison, allier l’utile à l’agréable

By dans le corps, Hygiène de vie, Soins

Bains de bouche maison, allier l’utile à l’agréable.

bain de bouche maison

L’hygiène bucco-dentaire est fondamentale, aussi bien pour votre confort que pour votre santé. En effet, non seulement elle permet d’éviter la mauvaise haleine, mais elle contribue aussi à vous préserver de nombreux désagréments : caries, inflammations, prolifération bactérienne, maladies parodontales, plaque dentaire… Voilà pourquoi il est important de bien compléter votre routine d’hygiène dentaire, en associant des bains de bouche réguliers aux lavages de dents quotidiens. Et quoi de mieux que de créer soi-même sa propre solution ? En plus, vous possédez déjà tous les ingrédients nécessaires à la maison !




Qu’est-ce qu’un bain de bouche exactement ?

Aujourd’hui, on trouve très facilement de nombreuses solutions à utiliser comme bain de bouche dans les commerces. Quelle que soit la marque, elles ont généralement le même but : neutraliser les bactéries présentes sur la langue et dans les cavités buccales, et empêcher ou limiter leur réapparition. 

Effectivement, ces bactéries, auxquelles nous sommes généralement exposés en mangeant, peuvent provoquer l’apparition de caries ou d’infections et être à l’origine de la mauvaise haleine. Les bains de bouche agissent comme un antiseptique et luttent directement contre ces bactéries. 

Pour cela, il suffit de se laver les dents et de bien les rincer. L’étape suivant consiste à mettre dans sa bouche la dose de produit prescrite. Attention : certaines solutions s’utilisent pures, tandis que d’autres doivent être diluées dans l’eau. Ensuite, il faut se gargariser ou bien garder les liquide en bouche quelques secondes et le recracher. 

Pour autant, tous les bains de bouche ne se valent pas, et il faut choisir le sien avec précaution en fonction de ses besoins. Gencives, palais, langue, gorge, dents… Les bains de bouche peuvent agir sur diverses parties de notre corps pour les soulager, mais ils peuvent aussi avoir une action préventive, en fonction de leur composition.

Par ailleurs, il existe un certain nombre de précautions à prendre avant, pendant et après l’utilisation des bains de bouche.

Y-a-t-il des risques lors de leur utilisation ?

Comme pour tous les dispositifs médicaux, il est essentiel de respecter plusieurs consignes lorsque l’on effectue des bains de bouche, qu’ils soient ponctuels ou bien réguliers.

Avant le bain de bouche : 

  • Lorsque vous achetez un dispositif médical, vous devez impérativement signaler à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez d’autres médicaments, car il peut y avoir des interactions
  • Si vous avez subi une chirurgie ou un traumatisme de la bouche, suivez strictement les recommandations de votre médecin ou chirurgien, pour ne pas vous faire de mal ou bien aggraver une blessure déjà présente
  • Veillez à laisser votre bain de bouche hors de portée des enfants. Ces produits sont en effet déconseillés aux enfants de moins de 6 ans, car ces derniers pourraient les avaler ou les inhaler. Entre 6 et 12 ans, ils doivent être utilisés sous surveillance d’un adulte

Pendant :

  • Le bain de bouche ne s’utilise que pour la bouche. Évitez tout contact avec les yeux
  • N’avalez en aucun cas le produit que vous utilisez
  • Respectez scrupuleusement les doses prescrite ou recommandées

Après le bain de bouche :

  • Il est possible que vos dents et/ou vos lèvres se colorent momentanément, ou bien que votre sens du goût soit amoindri, comme cela peut arriver avec un dentifrice fort ; ne vous en faites pas, ces désagréments sont normalement passagers
  • Utilisés trop longtemps, les antiseptiques peuvent déséquilibrer la flore bactérienne nécessaire au bon fonctionnement de notre bouche. Sauf indication contraire de votre médecin, ne les utilisez pas sur une trop longue période

En ce qui concerne la fréquence des bains de bouche :

  • Respectez la durée et la fréquence prescrites par votre médecin et/ou les consignes du produit que vous utilisez. Les bains de bouche ne sont pas les mêmes, et s’utilisent donc différemment. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien, ou bien reportez-vous à la notice d’utilisation du produit

Ainsi, les bains de bouche sont très faciles d’utilisation, pourvu que l’on respecte leurs précautions d’emploi. En effet, comme ils comportent des produits différents, leurs effets et donc leur emploi varient de l’un à l’autre, en fonction de vos besoins. Et justement, quoi de mieux pour avoir un produit véritablement adapté à vos besoins que de le créer vous-mêmes ? 

Pourquoi faire son bain de bouche à la maison ?

Faire son bain de bouche soi-même, à la maison, offre de multiples avantages : 

  • La maîtrise des composants : en général, les bains de bouche contiennent un antiseptique, du fluor et parfois de l’alcool. En le produisant à la maison, il est possible d’enlever les éléments superflus ou bien de rajouter les produits que vous voulez, en fonction de ce que vous désirez ou bien de ce qui vous est utile
  • Le contrôle des ingrédients : certes, c’est vous qui décidez quels ingrédients utiliser, mais vous pouvez aussi en contrôler la qualité, l’origine, etc.
  • La facilité : non seulement créer son propre bain de bouche est simple et rapide, mais vous pouvez aussi le faire avec des composants basiques, que vous pouvez trouver en ouvrant simplement les tiroirs de votre cuisine
  • La disponibilité : qui dit ingrédients faciles d’accès dit aussi liberté totale. Vous aurez la possibilité de préparer vos solutions quand vous le désirez, chez vous, sans avoir à sortir exprès pour en acheter les composants

Voici donc quelques exemples de remèdes à faire chez vous, avec des ingrédients déjà présents – pour la plupart – dans vos placards, en fonction de leurs propriétés.

Les bains de bouche anti-mauvaise haleine

La recette au bicarbonate de soude :

Voilà un ingrédient miracle, que l’on peut utiliser partout dans la maison ! Mais saviez-vous qu’il est aussi très efficace pour nettoyer votre bouche en profondeur, lutter contre la mauvaise haleine et détartrer vos dents ? 

Pour cela, il suffit simplement de :

  • Diluer une cuillère à café environ dans un verre d’eau tiède
  • Après vous être brossé les dents, rincez-vous la bouche pendant quelques minutes (3 à 4 environ) en vous gargarisant
  • Rincez-vous la bouche à l’eau claire

La recette aux huiles essentielles : 

Il est possible que vous trouviez que le goût de la préparation manque d’attrait. Dans ce cas, rien ne vous empêche (si vous n’êtes pas allergique) de rajouter quelques gouttes d’huile essentielle dans votre préparation. Pour un effet d’haleine vraiment très frais, vous pouvez par exemple opter pour : 

  • L’eucalyptus
  • L’arbre à thé 
  • La menthe poivrée
  • Le citron



Le bain de bouche anti-bactérien et antiseptique

La recette  au vinaigre de cidre :

Dans une certaine mesure, éliminer les bactéries dans la bouche entraîne de nombreux avantages : finie la mauvaise haleine, les gencives douloureuses, place à des dents d’un blanc éclatant ! C’est justement ce que permet le vinaigre de cidre. Pour l’utiliser, il faut : 

  • Diluer une cuillère à café environ de vinaigre de cidre à un grand verre d’eau tiède
  • Se laver la bouche quelques minutes avec cette préparation et la recracher
  • Se rincer la bouche abondamment

Attention néanmoins : utilisé trop fréquemment, le vinaigre de cidre peut se révéler agressif et attaquer l’émail de vos dents. Il est donc recommandé de ne pas y avoir recours trop souvent (2 fois par semaine maximum)

Le bain de bouche contre les maux dentaires

La recette  aux clous de girofle :

Reconnus pour leurs propriétés antibactériennes , antiseptiques et anesthésiantes, les clous de girofle sont souvent utilisés en médecine traditionnelle. Le bain de bouche aux clous de girofle est très recommandé pour lutter contre les maux de dents, puisqu’il soulage les gencives et les dents sensibles. Il peut également permettre de soulager l’hypersensibilité dentaire. Pour cela, il suffit de :

  • Faire infuser 3 clous de girofle environ dans 25 cL d’eau tiède
  • Filtrer le mélange
  • Se gargariser avec plusieurs fois
  • Rincer sa bouche abondamment à l’eau claire

Les bains de bouche contre les aphtes, les inflammations et les saignements de gencives

La recette  aux orties :

Cela peut surprendre, mais les orties sont un excellent remède aux infections et inflammations bucco-dentaires. Elles sont particulièrement efficaces contre les aphtes. La recette est la suivante : 

  • Faire bouillir une bonne poignée d’orties dans une casserole d’eau
  • Filtrer et laisser refroidir le mélange
  • Plusieurs fois par jour (environ 3 fois), se gargariser avec cette solution
  • Bien se rincer la bouche à l’eau claire une fois fini

La recette  au sel :

Comme cette préparation est très efficace pour diminuer les inflammations, elle est particulièrement recommandée après un passage chez le dentiste. En dehors de cela, elle constitue un nettoyant très efficace, et aide à lutter contre les saignements de gencives. Pour l’utiliser, il suffit de :

  • Verser une cuillère à café de sel dans un grand verre d’eau tiède
  • Mélanger jusqu’à ce que les cristaux se soient dissous 
  • Se gargariser avec quelques minutes
  • Éventuellement, vous pouvez vous masser les gencives, avec vos doigts (lavés) ou bien avec une brosse à dents disposant d’un dispositif massant intégré
  • Rincer sa bouche

La recette aux huiles essentielles :

Pour lutter contre les saignements de gencives (ou gingivites) et les inflammations, vous pouvez combiner de l’huile essentielle de ciste et d’arbre a thé. Ces deux éléments ont la faculté de renforcer des tissus des gencives et de lutter contre les inflammations. Pour en profiter, il faut : 

  • Mélanger 5 mL d’huile essentielle de ciste et 5 mL d’huile d’arbre à thé
  • Les diluer dans un verre d’eau tiède
  • Se gargariser
  • Bien rincer sa bouche à l’eau claire

Certaines personnes, au lieu d’utiliser ce mélange en bain de bouche, apprécient de déposer 1 à 2 gouttes de ce mélange sur leurs gencives pour les masser. Il faut tout de même rincer abondamment sa bouche après pour ne pas ingérer ou absorber l’huile.

Focus sur les huiles essentielles

Nous venons de voir plusieurs possibilités concernant l’usage des huiles essentielles pour orendre soin de sa santé bucco-dentaire. Sachez qu’il existe de nombreux autres usages. Par exemple, plutôt que de les utiliser en bain de bouche, plusieurs personnes préfèrent déposer une goutte d’huile sur leur dentifrice au moment de se laver les dents. 

La plupart du temps, il s’agit des huiles utilisées pour lutter contre la mauvaise haleine (eucalyptus, citron, menthe poivrée, etc.).

Toutefois, il vous faut rester prudent(e) : il existe des allergies à certaines huiles essentielles, dont les conséquences peuvent être assez graves. Avant de vous lancer dans les bains de bouche aux huiles, il est impératif de tester ou de confirmer que vous n’y êtes pas allergique. 

En outre, certaines huiles peuvent être déconseillées à quelques personnes, comme le sfemmes enceintes par exemple. Avant de vous ancer bille en tête et de concocter vos mélanges, renseignez-vous et demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Sources

https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/petits-soins/effectuer-bain-bouche
https://quebellissimo.fr/maison/bain-bouche-maison/
https://www.labelleadresse.com/beaute/dents-blanches/4-bains-de-bouche-maison-naturels.html
https://deavita.fr/bien-etre/bain-bouche-maison-alternative-naturelle/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

ergo chair 2 autonomous

Review de l’ergo chair 2 d’Autonomous

By chez soi, dans le corps, Produits, travail

Review de l’ergo chair 2 d’Autonomous

ergo chair 2 autonomous

Plus :

  • Réglage inclinaison de l’assise
  • Réglage bas du dos
  • Un siège qui respire bien.

Contre :

  • L’appui-tête

Il y a quelques semaines je suis entré en contact avec l’équipe d’Autonomous étant à la recherche d’une chaise de bureau plus ergonomique et plus confortable que celle déjà en ma possession.

Tenir un blog comme justebien.fr mais également créer des sites internet me condamne à une position assise la majorité de la journée.

Il n’est pas rare d’entendre les gens qui passent leurs journées devant un ordinateur se plaindre de maux de dos plus ou moins chroniques. On sait que le mode de vie sédentaire et surtout la position statique n’est pas une chose naturelle.

Des problèmes de dos commençant également, dans mon cas, à pointer le bout de leur nez, j’ai décidé de m’intéresser de plus près à la question d’une “bonne” chaise ergonomique.

Essayez de taper “chaise ergonomique” dans Google et vous n’aurez pas loin de 5 millions de résultats !  Mes recherches et recoupements m’ont souvent fait croiser la marque “Autonomous” basée en Californie. Les notes positives et commentaires dithyrambiques ayant éveillé ma curiosité, j’ai décidé de prendre contact.

Très gracieusement Autonomous a bien voulu me faire parvenir une de leurs chaises pour que je puisse la tester et rédiger une critique honnête.

Qu’en dire ? Eh bien que c’est une très bonne chaise de bureau ! Le montage m’a pris une petite demi-heure mais je ne suis pas exactement le meilleur des bricoleurs. Il y a sûrement moyen de la monter en moins de temps. Une fois la chaise en place, on est face à une myriade de réglages possibles et c’est bien ce qui fait sa force. Évidemment, il existe toutes sortes de morphologies et il y a fort à parier que l’Ergo Chair 2 s’adaptera à la très grande majorité des profils. 

Au-delà des réglages standards, hauteur et inclinaison, on en trouve d’autres vraiment bien utiles comme l’inclinaison de l’assise. En effet je ne suis pas grand et le fait de pouvoir incliner le siège vers l’avant me permet de bien poser mes pieds à plats et de me sentir bien ancré. 

J’apprécie aussi tout particulièrement le coussinet réglable en hauteur qui vient conforter le bas du dos. Petit bémol, je trouve le réglage de la hauteur légèrement difficile. (Peut-être quelque chose à revoir) mais on y arrive quand même. 

Les accoudoirs sont réglables dans quasiment toutes les directions et seront au final un plus. Cependant il n’y a pas vraiment de position fermée, ils bougent donc légèrement.  Leur apparence est un peu trop plastique à mon goût mais leur fonctionnalité est satisfaisante.

Le plus gros bémol pour moi vient du repose-tête. Bien qu’il soit possible de le régler dans deux directions, il est dans mon cas parfaitement inutile, sauf si je force ma position vers l’arrière ce qui n’aurait pas de sens. Encore ici peut–être un conseil pour le fabricant, prévoir un mouvement avant-arrière en plus. 

Au niveau des matières je trouve l’Ergo chair 2 de bonne facture, Je n’ai pas encore eu à affronter de grosses chaleurs avec mais cette chaise de bureau semble bien respirer et une station prolongée n’est pas vraiment problématique ce qui en fait une chaise de bureau confortable a priori pour toutes les saisons.

Il reste maintenant la question du prix. Ici tout est relatif. Elle semblera peut-être chère à certains. En ce qui me concerne, je pense que l’investissement en vaut largement la chandelle si vous êtes amené(e)s à passer 40 heures par semaine sur une chaise. 

J’ai pu la tester une semaine et il semblerait que mon dos m’en remercie comparé à ma situation précédente. 

Je recommande donc l’Ergo chair 2. Elle n’est pas (encore) parfaite mais sa myriade d’ajustements en fait un choix solide pour ceux veulent prendre soin de leur dos et qui passe comme moi la majeure partie de leur temps assis. 

Pour ceux qui souhaitent faire le pas, vous pouvez utiliser ce code au moment de l’achat JusteBien2020 Il me permettra de toucher une commission et de financer ce blog.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

cbd sommeil

4 bienfaits incontournables des compléments alimentaires à base de CBD

By Dans la tête, dans le corps, Relaxation

4 bienfaits incontournables des compléments alimentaires à base de CBD

cbd sommeil

Le CBD, ou cannabidiol, est un composant chimique que l’on retrouve dans le cannabis. Très différent de son homologue psychotrope, le THC, le CBD n’est pas utilisé pour altérer votre conscience ou votre perception des choses. Au contraire, le cannabidiol est souvent utilisé dans des compléments alimentaires et des produits pharmacologiques, car ses bienfaits sur la santé sont multiples.




Que faut-il savoir sur ces compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires au CBD se déclinent sous plusieurs formes. Riches en oméga et en vitamines, ils peuvent être trouvés aussi bien sous formes d’huiles que de gélules ou de capsules.

En huile, on peut les utiliser pour la cuisine (salades, assaisonnements, etc.) ; en gélules ou capsules, il suffit de les prendre oralement en suivant les consignes de prescriptions (quantité et fréquence).

Quelle que soit la forme des produits, on y retrouve de nombreux éléments bénéfiques pour la santé :

  • Des oméga 3 et 6
  • Des protéines complètes
  • Des acides aminés
  • Des matières grasses, donc à consommer avec parcimonie
  • Souvent, les compléments sont renforcés en vitamines (vitamine C, vitamines liposomales, etc.)

Grâce à toutes ces bonnes substances, le complément alimentaire au CBD peut être utilisé pour soulager de nombreux troubles. Voici donc un petit récapitulatif de ses bienfaits :

  1. Prenez soin de votre santé cardio-vasculaire

Le CBD a de nombreux effets bénéfiques sur le cœur, notamment parce qu’il :

  • Favorise la circulation sanguine
  • Réduit la pression artérielle, et donc les problèmes d’hypertension et d’AVC
  • Régule le rythme cardiaque
  • Amoindri le taux de cholestérol dans le sang
  1. Soulagez vos douleurs chroniques

Les compléments alimentaires au CBD sont reconnus et très recherchés pour leurs propriétés antalgiques. En d’autres termes, le cannabidiol aide votre corps à se débarrasser des diverses douleurs chroniques qui peuvent vous gêner au quotidien.

  1. Améliorez votre bien-être

Les compléments alimentaires au CBD agissent sur votre qualité de vie, en soulageant les troubles suivants :

  • Dépression
  • Anxiété
  • Panique
  • Troubles compulsifs
  • Troubles obsessionnels
  • Stress post-traumatique
  • Inflammations
  • Oxydation

Ils permettent également de favoriser :

  • La relaxation
  • Le sommeil

De plus, leurs propriétés antipsychotiques permettent également de faciliter le quotidien des personnes souffrant de schizophrénie ou bien de certains autres troubles mentaux.

Par ailleurs, ce type de compléments alimentaires peut aussi être utilisé pour se protéger et lutter contre certaines addictions. Voilà pourquoi ils sont souvent employés par les personnes souhaitant arrêter de fumer du cannabis, pour une transition douce : le fait d’ingérer du CBD par voie orale et non en inhalant de la fumée permettrait d’atteindre un niveau de détente équivalent tout en évitant les méfaits de cette substance.

Quelles sont les précautions d’utilisation ?

Avant tout, il est important de connaître l’origine de la production du CBD utilisé dans les compléments alimentaires que vous prenez. Rappelez-vous que leur premier objectif est d‘être bénéfiques pour la santé, en évitant les effets secondaires gênants du cannabis psychoactif (sensation de perte de conscience, troubles du sommeil, de la libido…). C’est pourquoi, en France, les produits dérivés du cannabis ne peuvent être fabriqués qu’avec des plants dont le taux de THC est inférieur à 0,2 %.

Dès lors, il est préférable que vous choisissiez des plants cultivés de manière biologique, sans pesticide, et avec un mode d’extraction effectué sans produit chimique susceptible de laisser des résidus dans le produit final.

Par ailleurs, prêtez une attention particulière à la pureté des huiles et à leurs propriétés : certaines doivent être conservées à l’abri de la chaleur et de l’humidité, et perdent leurs propriétés bénéfiques lorsqu’elles sont cuites. En outre, l’idéal est de se procurer des huiles sans additif.

Enfin, lorsque vous commencez à utiliser les compléments alimentaires à base de CBD, veillez à commencer par de petites doses que vous augmenterez progressivement, jusqu’à ce que vous ressentiez les effets désirés. Normalement, une surdose de CBD n’est pas dangereuse et ne provoque pas de dépendance, mais user et abuser de cette substance n’est pas nécessaire et déconseillé.




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

liquide vaisselle maison

Tout savoir sur le liquide vaisselle maison !

By chez soi, Hygiène de vie, Maison, Produits

Tout savoir sur le liquide vaisselle maison !

liquide vaisselle maison

Aujourd’hui indispensable, le liquide vaisselle fait partie de notre quotidien. Pourtant, il peut être polluant et nocif pour la santé. Heureusement, il existe de nombreuses recettes pour fabriquer aisément son propre liquide vaisselle, chez soi, avec des ingrédients naturels. On vous dit tout dans cet article !




Pourquoi faire un liquide vaisselle maison ?

La première raison à laquelle on peut penser est le coût écologique. Néanmoins, il existe de multiples avantages à réaliser son liquide vaisselle soi-même.

Parce que c’est écolo et sain

Souvent composés de détergents, les liquides vaisselle industriels polluent les sols, les eaux et font partie des premières causes d’empoisonnements ménagers. 

En choisissant des produits respectueux de la nature et de votre santé, vous contribuerez à moins – voire plus du tout – rejeter de substances nocives dans vos eaux usées. En outre, vous pouvez aussi les conserver dans des contenants réutilisables, pour limiter les déchets plastiques.

Parce que c’est moins cher

Certes, l’investissement de départ, lorsque vous réunissez les composants nécessaires à la création de votre liquide vaisselle, peut vous paraître plus élevé que le simple achat d’une bouteille de produit industriel.

Toutefois, sur le long terme, vous y gagnerez : là où vous n’aurez acheté qu’une seule bouteille de liquide vaisselle en supermarché, vous pourrez en fabriquer des litres et des litres avec tous les ingrédients que vous aurez réunis.

De plus, les composants nécessaires à une fabrication artisanale (savon de Marseille, cristaux de soude, huile essentielle, etc.) sont multi-emplois et réutilisables pour bien d’autres choses dans votre maison.

Parce que c’est vous qui décidez de tout

Fabriquer vous-même votre produit, c’est superviser le processus du début à la fin. Vous choisissez les composants lavants, les parfums, les colorants, et même le contenant ! À vous de faire preuve d’imagination et de créativité pour composer le liquide vaisselle qui allie l’utile à l’agréable et vous convient parfaitement.

Parce que c’est amusant et simple 

Fabriquer son liquide vaisselle à la maison est une activité facile à réaliser et peu dangereuse pourvu qu’on prenne les précautions nécessaires. Vous pouvez donc tout à fait inviter vos enfants à le faire avec vous, en n’oubliant pas de vous protéger correctement (gants, lunettes, vêtements couvrants, etc.). Vous pourrez ainsi leur montrer quelques éléments de chimie et leur donner le goût du Do it yourself 

Focus sur 3 recettes imparables de liquide vaisselle à faire vous-même

Avant de commencer, sachez que certains des produits utilisés peuvent être irritants. Il vous faudra donc les manipuler avec précaution. L’idéal est de porter des gants et un tissu qui vous couvre le nez et la bouche, pour ne pas respirer les vapeurs.

En outre, prenez garde en utilisant les huiles essentielles : certaines sont contre-indiquées pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Veillez également à les tenir hors de portée des jeunes enfants. Enfin, assurez-vous avant utilisation que vous n’y êtes pas allergique.

liquide vaisselle home-made

Recette numéro 1 : 

Pour 1 litre de liquide, vous aurez besoin de : 

  • 200g de savon noir liquide
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude 
  • 1 récipient
  • 800 mL d’eau
  • De l’huile essentielle au choix (en fonction de leur propriété et de vos préférences)
  • Un récipient de 1L au moins
  • Un entonnoir

Fabrication : 

  • Faites bouillir l’eau à la casserole (ou à la bouilloire)
  • Pendant ce temps, mélangez le savon noir liquide et le bicarbonate de soude dans votre récipient
  • Ajoutez une dizaine de gouttes d’huile essentielle
  • Utilisez l’entonnoir pour y rajouter l’eau chaude sans vous brûler
  • Fermez le récipient, et mélangez la solution en la secouant 
  • Laissez refroidir le mélange quelques heures



Recette numéro 2 : 

Toujours pour 1 litre de solution, vous aurez besoin de :

  • 50g de savon de Marseille râpé
  • 1 cuillère à soupe de savon noir liquide
  • 1 c. à s. de cristaux de soude
  • 1 c. à s. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à s. de vinaigre d’alcool
  • Quelques gouttes d’huile essentielle
  • 800 mL d’eau
  • Un contenant d’un litre minimum
  • Un entonnoir
  • Un récipient pour mélanger (une bassine par exemple)

Fabrication : 

  • Faire bouillir l’eau à la casserole (ou à la bouilloire)
  • Pendant ce temps, mélangez l’eau et le savon de Marseille dans votre bassine
  • Ajoutez-y le vinaigre, les cristaux de soude et le bicarbonate
  • Pendant quelques heures, laissez la solution reposer à l’air libre jusqu’à ce qu’elle prenne l’aspect d’une sorte de pâte. Si jamais vous trouvez que la pâte est trop épaisse, vous pouvez y rajouter de l’eau
  • Mélangez énergiquement et ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle
  • Certaines personnes préfèrent passer ensuite la mixture au mixeur, mais c’est sans obligation
  • Versez votre liquide vaisselle dans votre contenant à l’aide de l’entonnoir

Recette numéro 3 : 

Pour 1 litre de mixture, vous aurez besoin de : 

  • 100g de savon de Marseille, de savon noir liquide ou de savon d’Alep
  • Environ 800 mL d’eau
  • 2 cuillères à soupe de cristaux de soude
  • 2 c. à s. de vinaigre blanc
  • Une vingtaine de gouttes d’huile essentielle
  •  cuillère à café de lécithine de soja ou de tournesol
  • Un contenant d’un litre minimum

Préparation :

  • En fonction du savon que vous aurez choisi, rapez-le (savon de Marseille et d’Alep) ou non (le savon noir est déjà liquide)
  • Versez-le dans une casserole d’eau que vous mettrez à chauffer
  • Remuez jusqu’à obtenir une solution homogène
  • Retirez du feu, continuez de mélanger et ajoutez-y le vinaigre, les cristaux de soude, la lécithine et l’huile essentielle
  • Mélangez à nouveau ou mixez

faire liquide vaisselle maisonComment utiliser ces liquides vaisselle naturels ?

Ne soyez pas surpris(e) : votre lave-vaisselle naturel va nettement moins mousser que les liquides vaisselle industriels. Cependant, cela n’a aucun impact sur son efficacité. Pour l’utiliser, secouez bien le flacon fermé avant utilisation et utilisez-le comme vous en avez l’habitude. 

Si les saletés se sont vraiment incrustées sur votre vaisselle, laissez-la tremper dans l’eau quelque temps ou bien utilisez une brosse à récurer pour nettoyer les ustensiles qui le supportent.

Pourquoi ces ingrédients ?

Tous les ingrédients recommandés ici sont écologiques et naturels, et font de votre liquide maison un parfait produit dégraissant et anti-bactérien. Voici quelques explications sur leur utilisation :

  • Le savon de Marseille, d’Alep et le savon noir sont utilisés comme dégraissants et détachants. En outre, lorsqu’ils sont bio ils sont parfaitement biodégradables
  • Le bicarbonate de soude est particulièrement efficace, souvent utilisé lorsque l’eau est dure (c’est à dire qui contient une grande quantité de minéraux, par opposition à l’eau douce) 
  • Le vinaigre d’alcool est un nettoyant puissant
  • Les cristaux de soude sont de puissants dégraissants, nettoyants et désodorisants. Vous pouvez d’ailleurs aussi les utiliser pour nettoyer votre lave-vaisselle
  • Le vinaigre blanc est très prisé pour son action détartrante et son effet brillant
  • La lécithine de soja ou de tournesol est employée comme tensioactif, c’est-à-dire qu’elle empêche les différents ingrédients de se séparer pour créer un mélange homogène. Elles ne sont pas obligatoires dans le processus de fabrication : si  vous voulez vous en dispenser, vous pouvez simplement secouer énergiquement la bouteille de liquide avant chaque utilisation
  • L’huile essentielle, quant à elle, sert à rajouter une odeur agréable. De plus, certaines d’entre elles possèdent des vertus bienfaisantes

Alors, convaincu(e) ? N’hésitez pas à nous dire quelle est votre recette préférée !

Sources

https://deco.journaldesfemmes.fr/guide-amenagement-et-travaux/2415126-comment-faire-son-liquide-vaisselle-maison/
https://mescoursesenvrac.com/liquide-vaisselle-maison-3-recettes-naturelles-et-efficaces/
https://planetehealthy.com/recette-liquide-vaisselle-maison/#pourquoi_faire_soi-meme_son_produit_vaisselle

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

livre d'occasions

Les livres d’occasion pour les étudiants

By Activités, Maison, Produits

Les livres d’occasion pour les étudiants

livre d'occasions

Étudiant(e), vous avez probablement déjà été confronté(e) à ce paradoxe : à la rentrée, il vous faut investir dans une liste de livres longue comme le bras, alors que vos manuels scolaires précédents s’entassent chez vous et ne vous servent plus du tout. Comment alors concilier ces deux situations ? Nous vous révélons aujourd’hui notre solution idéale : la vente d’occasion !

Offrez une seconde vie à vos livres !

Manuels scolaires, romans, recueils de poèmes… Que vous les ayez achetés – ou non – pour vos études, bien souvent les livres s’accumulent et prennent la poussière, finissant par devenir encombrants. Choisir de les vendre à quelqu’un d’autre, c’est vous assurer de faire un geste pour :

Votre porte-monnaie : il existe de nombreuses plateformes (sites de vente en ligne, applications) comme momox ou Gibert qui proposent de racheter vos livres d’occasion en ligne. La solution idéale pour vous permettre de gagner un peu d’argent et/ou de racheter les livres dont vous aurez besoin l’année suivante !

La planète : en moyenne, 343 millions de livres en format papier sont achetés en France en une année, ce qui représente environ 240 000 tonnes de papier consommées. Sachant qu’il faut à peu près 17 arbres pour fabriquer une tonne de papier, toute cette production de livres conduit donc à l’abattage de 4 millions d’arbres par an ! Or, pourquoi sacrifier autant d’arbres pour fabriquer de nouveaux livres qui sont déjà en train de prendre la poussière chez vous ? Vendre et acheter des livres d’occasion vous permet de limiter votre impact sur l’environnement tout en offrant une seconde vie à vos ouvrages en bon état.

Vos meubles : abandonnés sur vos étagères, rangés dans des cartons au fond du garage ou dans votre grenier, dormant au fond d’un placard oublié… Vos livres ne sont plus consultés par personne et prennent de plus en plus de place ? Vendez-les pour libérer des rangements et gagner de l’espace chez vous !

Les autres étudiants : la somme des manuels scolaires demandés chaque année peut finir par représenter un investissement certain. Vendre vos livres d’occasion permet à d’autres personnes en pleine recherche d’acquérir des ouvrages de qualité à moindre coût.




Comment vendre vos livres d’occasion ?

Chaque année en France, 42 millions de livres d’occasion sont revendus, ce qui correspond à environ une vente sur 10. Le marché du livre d’occasion a donc encore de beaux jours devant lui, d’autant plus que cette évolution tend à augmenter au fil des ans. En outre, avec Internet il existe désormais de nombreuses options différentes pour vendre vos ouvrages ; de quoi réjouir ceux qui n’ont pas envie de se lancer dans les vide-greniers !

La vente de livres à l’unité

Certaines enseignes bien connues de la grande distribution ou de vente de produits en ligne ont mis en place des systèmes qui vous permettent de vendre toute sortes de livres sur la Toile. Néanmoins, pour avoir recours à ces services, il faut s’armer de patience et de motivation. En effet, pour chaque produit, il faut créer des fiches (avec annonce, texte de présentation, réponse aux questions d’internautes intéressés… etc.) .
Si votre objectif est de vendre très vite et en grande quantité, cette solution n’est donc peut-être pas tout à fait idéale. Néanmoins, l’avantage est que vous fixez directement vos prix.

Les plateformes spécialisées dans l’occasion

Il existe un certain nombre de sites Internet et d‘applications spécialisés dans l’achat et la revente de livres d’occasion, qu’il s’agisse de manuels universitaires ou de livres pour se détendre. L’avantage est que tout est fait pour que le processus soit le plus simple possible pour vous.

En général, il suffit de renseigner le numéro du code-barre de votre ou vos livre(s) sur le site en question pour que son moteur de recherche vous propose ensuite un prix de rachat. Si la somme vous convient, l’entreprise vous transmet une étiquette d’envoi, et il ne vous reste plus alors qu’à envoyer votre colis. Dès sa réception, et sous réserve que les documents envoyés soient en bon état, l’entreprise vous verse la somme convenue.

L’avantage de ce système est la rapidité et la simplicité du processus. En revanche, les prix proposés peuvent parfois vous paraître très bas, car l’entreprise vous rachète vos livres sans avoir la certitude de pouvoir à son tour les revendre. Comme elle doit également dégager une marge sur les ventes réalisées, les prix peuvent facilement baisser et varier en fonction des stocks et de la demande.

Les bouquinistes et magasins

Dans chaque ville, il existe pléthores de boutiques prêtes à racheter vos divers livres d’occasion. Vous pouvez leur vendre vos documents de plusieurs façons :

Via leur site web, mais les frais de port sont généralement à votre charge, et donc à déduire du prix de vente

Tout simplement en magasin à proximité de chez vous, où vous pouvez directement amener vos livres après avoir négocié (ou pas) leur prix de vente sur le site Internet de la boutique, si elle en a un.

L’avantage de cette situation est que le paiement est rapide, mais vous n’êtes pas entièrement assuré(e) de l’intérêt de la boutique pour vos ouvrages.

D’autres solutions que la vente existent

Si vous n’avez pas envie de vendre vos livres, vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres options, lucratives ou non : dons à des organisations caritatives ou à des entreprises d’insertion, troc, échanges, Bookcrossing, bibliothèques collaboratives… Les alternatives sont nombreuses et vous trouverez certainement celle qui vous correspond et vous satisfait au mieux !

Comment et où acheter des livres d’occasion ?

Vous avez reçu votre liste d’ouvrages à avoir pour la rentrée et désirez les acheter d’occasion ? Heureusement, vous savez d’ores et déjà où vous adresser : logiquement, toutes les solutions présentées précédemment (plateformes Internet spécialisées, magasins, troc, systèmes de vente à l’unité) fonctionnent dans les deux sens.

Si elles vous permettent de vendre vos livres d’occasion, vous pouvez aussi y acheter les articles dont vous avez besoin à prix réduits, en ligne ou en boutique. Et lorsque vous n’en aurez plus besoin, vous aurez la possibilité de les revendre à nouveau. La boucle est bouclée !




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image
Send this to a friend