Skip to main content
All Posts By

williambesson

mouches

Comment se débarrasser des mouches? On fait le point

By chez soi, Hygiène de vie

Comment se débarrasser des mouches? On fait le point

mouches

Où que l’on soit, on n’est jamais à l’abri des mouches. Devant leur incroyable ténacité à revenir toujours au même endroit alors qu’on vient de les chasser 20 fois d’un coup de la main, on peut même se demander s’il est possible de s’en débarrasser.

Mais ne désespérez-pas: la réponse est oui. Un simple geste de la main ne suffit pas pour les chasser, mais il existe un grand nombre de répulsifs et autres gestes à adopter au quotidien qui réussiront à les tenir à distance.

Bien que la tare des mouches parait souvent être uniquement l’agacement qu’elles nous procurent, elles ne sont pas aussi inoffensives qu’on le croit.

Elles transportent avec elles des germes et bactéries en tous genres, et les véhiculent en touchant notre nourriture. Il vaut donc mieux s’en débarrasser, au risque de contracter des maladies.

Voici toutes nos astuces pour faire de votre maison un endroit sans valeur aux yeux des mouches, et ainsi les garder à distance.




Comment éloigner les mouches? Utiliser des répulsifs

Vous trouverez dans le commerce un grand nombre de sprays et autres produits pour éloigner les mouches. Cependant, vous pouvez tout aussi bien en créer vous-mêmes avec des produits que vous avez déjà chez vous. Et le tout en seulement quelques instants !

Voici tout ce dont les mouches ont horreur…

1) Le basilic ou la menthe

Ces deux plantes sont des répulsifs naturels très connus contre les mouches. Elles dégagent toutes les deux une forte odeur, que la plupart d’entre nous apprécient mais que les mouches détestent.

L’avantage, c’est que ces plantes ont aussi peu de succès auprès d’autres insectes volants, et vous ferez donc d’une pierre deux coups.

Il vous suffit de prendre un pot dans lequel se trouve un pied de basilic ou un plant de menthe, et de le placer à des endroits stratégiques. Le mieux est généralement de le poser sur le rebord des fenêtres pour éviter que les mouches ne rentrent.

Notez que cette méthode peut être plus ou moins efficace selon les situations. Si l’odeur des plantes n’est pas assez forte ou si la mouche est trop tenace, leur effet pourrait être diminué. Il en va de même si trop de choses sont présentes dans votre maison pour attirer les mouches.

Face à elles, les plantes perdront de leur pouvoir. Pour vous assurer que ce n’est pas le cas, nous vous invitons à lire les gestes à adopter en fin d’article.

Ceci dit, cette méthode est très facile à mettre en place et ne vous demandera donc pas beaucoup d’effort. Dans ce cas-là, mieux vaut tenter le coup !

2) Le géranium

Le géranium, et en particulier le géranium citronné, est une autre manière de faire fuir les mouches tout en décorant votre maison. Placez des pots sur les rebords de vos fenêtres. Plus il y aura de pots, (plus ça sera joli), et plus vous ferez fuir les mouches ! Une méthode “win-win” comme on les aime.

3) La lavande

La lavande dégage une odeur que les mouches essaient de fuir au maximum. Formez quelques bouquets et disséminez-les dans votre maison et dans vos placards, si nécessaire. Tout comme les géraniums, c’est aussi un très bon moyen de décorer votre maison !

4) L’huile essentielle

Plusieurs huiles essentielles auront le même effet répulsif sur les mouches : celles de basilic, de menthe poivrée, de géranium ou encore de citronnelle ou d’eucalyptus. Vous avez le choix, à vous donc de choisir l’odeur que vous préférez!

Pour les utiliser, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Si vous disposez d’un diffuseur, versez-y simplement quelques gouttes et placez-le à un endroit stratégique, tel que le rebord d’une fenêtre ou le plan de travail de votre cuisine.
  • Si vous n’en avez pas, vous pouvez seulement verser quelques gouttes d’huile essentielle dans une coupelle ou une sous-tasse.
  • Enfin, vous pouvez aussi mélanger plusieurs gouttes à environ 100cl d’eau et vaporiser le tout dans votre maison.

[cp_modal display=”inline” id=”cp_id_1a665″][/cp_modal]




5) Le vinaigre blanc

En plus d’être un nettoyant et désinfectant hors pair, le vinaigre est aussi efficace contre les mouches !

Comme l’huile essentielle, vous pouvez utiliser le vinaigre de plusieurs façons :

  • En le versant dans une coupelle ou un petit bol. Dans ce cas, faites-le chauffer au préalable. Placez ensuite le bol près de votre fenêtre ou à d’autres endroits très fréquentés par les mouches. Si vous en avez, ajoutez quelques clous de girofle dans le récipient.
  • En le vaporisant. Mélangez-le à l’eau ou à quelques gouttes d’huile essentielle (d’eucalyptus, par exemple), et vaporisez-le dans votre pièce ou sur vos fenêtres. Vous pouvez aussi vaporiser un mélange fait à base de 25cl de vinaigre blanc, 50cl d’eau et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande.
  • En l’utilisant comme produit de nettoyage. Nettoyez vos fenêtres avec un chiffon sur lequel vous aurez versé un peu de vinaigre. Les mouches ne viendront plus s’y poser, et vos fenêtres seront propres !

6) Les clous de girofle

clous de girofle

Prenez un oignon, une orange ou un citron, et piquez-y des clous de girofle. Vous pouvez couper votre fruit ou légume en deux et le déposer dans des petites assiettes, à placer dans tous les endroits de votre maison où se trouvent les mouches. Renouvelez l’opération tous les trois jours ou dès que cela devient nécessaire.

7) Les feuilles de tabac

Si vous disposez de feuilles de tabac vertes, faites-en brûler quelques-unes sur un réchaud que vous placerez près des mouches. Vous pouvez aussi les faire brûler sur votre barbecue après un repas, par exemple.

8) Le papier tue-mouches

C’est sans aucun doute la méthode la moins jolie, mais elle est pourtant très efficace. Les mouches sont attirées par la couleur du papier et viendront s’y coller sans pouvoir s’échapper. Placez-en près de votre fenêtre, dans votre cuisine ou dans d’autres pièces infestées par les mouches.

9) La moustiquaire

Si les mouches ont l’habitude de rentrer en nombre dans votre maison, vous pourriez peut-être penser à installer des moustiquaires sur vos fenêtres, pour pouvoir aérer votre maison sans avoir peur de l’invasion.

Vous pouvez en fabriquer facilement vous-mêmes en faisant un cadre aux dimensions de votre fenêtre à l’aide de 4 baguettes de bois et de tissu à moustiquaire que vous accrocherez sur le cadre.

Pour que les mouches ne rentrent pas par vos portes, vous pouvez y placer des rideaux à lanières ou en rangées de perles.

10) Le vent

N’hésitez pas à créer des courants d’air dans votre maison de temps en temps. Les mouches, comme beaucoup d’insectes volants, détestent le vent. Les courants d’air les feront donc fuir.




Comment faire fuir les mouches? Adopter les bons gestes

nourriture moucherons

Rien ne sert de créer des répulsifs si votre maison est remplie de déchets et autres choses qui attirent les mouches. Maintenant que vous les avez repoussées, il est important d’attaquer le problème à son cœur.

Les mouches sont généralement attirées par la chaleur, l’humidité, la lumière et la nourriture, particulièrement celle en décomposition car c’est là qu’elles adorent pondre leurs œufs. Voici tous les gestes à adopter pour éviter de transformer votre maison en un véritable lieu de prédilection des mouches :

  • Nettoyez bien votre cuisine. Evitez de laisser trainer des plats sales et lavez-les plutôt directement après avoir mangé. Enlevez aussi régulièrement les miettes en nettoyant votre plan de travail et votre table et en aspirant le sol. Faites de même pour tous les autres endroits où vous mangez ou grignotez.
  • Rangez tous les aliments. Ne laissez pas de nourriture à l’air libre, mettez-la dans des boites au placard, ou dans le frigo. De plus, refermez les boites de céréales et autres aliments après utilisation.
  • Faites attention à vos fruits. Ne les laissez pas pourrir, car leur odeur attirera immédiatement les mouches. Si votre cuisine est souvent infestée par les mouches, pensez à poser une petite cloche au-dessus de votre corbeille à fruits, pour éviter que les mouches viennent les toucher. Vous pouvez aussi y placer des bouchons en liège, préférablement coupés en deux. Leur odeur est très désagréable pour les mouches.
  • Faites attention à vos poubelles. Préférez une poubelle à couvercle pour qu’elle puisse être bien fermée dès que vous ne l’utilisez pas. Changez aussi régulièrement de poubelle, encore plus en été quand la chaleur provoque de fortes odeurs.
  • Ne laissez aucune eau stagnante. Que ce soit dans l’évier, dans la soucoupe de vos plantes, dans des verres,… Jetez-la.
  • Combattez l’humidité dans votre salle de bain. Veillez notamment à bien aérer après une douche ou un bain.
  • Combattez les fissures et les nids. Si vous remarquez que les mouches ont tendance à rentrer dans votre maison alors que toutes vos fenêtres sont fermées, il se peut qu’elles aient trouvé une petite brèche. Essayez de la trouver à votre tour en observant le trajet des mouches. Si vous apercevez certaines fissures, n’hésitez pas à les obstruer avec du silicone ou du mastic, par exemple. Si vous ne voyez pas de fissure, il se peut qu’un nid se trouve à l’intérieur de votre maison. Vous le découvrirez aussi en suivant les mouches. Généralement, les nids se trouvent dans les poubelles ou sur les aliments en décomposition. Il vous sera facile de vous débarrasser de la source une fois que vous l’aurez trouvée.

En général, n’oubliez pas que les mouches partiront d’elles-mêmes si elles n’ont rien à manger ou si elles ne trouvent pas d’endroit où pondre leurs œufs. C’est la meilleure façon de les faire fuir.

En adoptant tous ces gestes et en plaçant quelques répulsifs dans votre maison, vous pourrez sans aucun doute dire adieu aux mouches ! Quelle est votre répulsif préféré ? Connaissez-vous d’autres astuces ?




A propos de l’auteur

Leonor Rogister Diplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

huiles essentielles

10 recettes d’huiles essentielles pour améliorer votre confort de vie

By chez soi, Dans la tête, Hygiène de vie, Maison, Soins

10 recettes d’huiles essentielles incontournables pour améliorer votre confort de vie

huiles essentielles

Grâce à toutes les propriétés qu’elles renferment et aux compositions presque illimitées que l’on peut créer avec, les huiles essentielles peuvent nous aider dans un grand nombre de situations au quotidien. Nous avons regroupé ici 10 recettes qui vous aideront à lutter contre les petits tracas de la vie de tous les jours.

Avant tout, notez que les huiles essentielles doivent toujours être utilisées avec la plus grande précaution. Elles sont même souvent interdites chez les femmes enceintes depuis moins de 3 mois et les enfants de moins de 3 ans.

En cas de doute, demandez l’avis de votre médecin. Allez aussi le voir si vous ne voyez pas d’amélioration au problème que vous tentez de soigner ou si vous avez développé une réaction allergique. Enfin, si vous êtes asthmatique ou épileptique, parlez-en toujours à votre médecin avant de commencer à utiliser des huiles essentielles.




Recette 1 : Lutter contre les mauvaises odeurs

mauvaises odeursCe n’est jamais agréable de vivre dans une maison qui ne sent pas bon. Or, entre le tabac, le renfermé et la cuisine, les mauvaises odeurs sont nombreuses. Il est toujours recommandé d’aérer la maison pour s’en débarrasser, mais parfois ça ne suffit pas.

Les huiles essentielles vous aideront à lutter contre ce problème en diffusant dans la pièce des parfums qui feront disparaître les mauvaises odeurs.

Les recettes sont nombreuses mais en voici une qui donnera à votre maison une odeur naturelle et fraîche : dans un diffuseur, versez 3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse, 2 gouttes d’huile essentielle de citron, 2 de lavandin super, 2 de pin sylvestre et 1 d’eucalyptus radiata.

Recette 2 : Se relaxer et favoriser le sommeil

se relaxer

Plusieurs recettes sont possibles, mais elles ont souvent un point commun : l’huile essentielle de mandarine. Celle-ci dispose de plusieurs propriétés : elle est relaxante, calme l’anxiété et l’angoisse et est très bonne contre les insomnies, notamment celle des enfants et des bébés.

Vous pouvez en mettre simplement quelques gouttes dans un diffuseur quelques heures avant d’aller dormir, pour vous relaxer et préparer votre corps à s’endormir.

Pour favoriser votre endormissement ou celui de vos enfants, vous pouvez aussi la mélanger à plusieurs huiles que vous diffuserez dans la chambre pendant 10 à 15 minutes. Ainsi, par exemple, mélangez 5 ml d’huile essentielle de mandarine à 5 ml de petit grain bigardier et 5 ml de lavandin super. L’huile essentielle de petit grain bigardier agit sur notre système nerveux pour nous détendre presque instantanément. Quant à celle de lavandin super, elle est tranquillisante et relaxante.

Recette 3 : Soulager les douleurs musculaires

douleurs musculaires

Que vous reveniez d’une séance de sport ou que vous ayez simplement fait une longue balade, les courbatures et autres douleurs musculaires ne sont jamais bien loin.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Un mélange des quatre huiles essentielles suivantes vous aidera à soulager vos muscles rapidement :

  • Le laurier noble : son effet poussera notre organisme à réparer les tissus musculaires qui ont été malmenés par notre activité. De plus, elle décontractera les muscles, réduisant ainsi la douleur.
  • La gaulthérie odorante : cette huile essentielle détendra aussi les muscles, réduisant les crampes et les courbatures.
  • Le lavandin super : il diminue la tension de nos muscles et soulage les douleurs.

À cela, mélangez du macérât huileux d’arnica, une huile végétale souvent utilisée pour les douleurs dues au sport. Il a le pouvoir de faire rapidement disparaitre les courbatures.

Dans un flacon, versez 100 gouttes de macérât huileux d’arnica et mélangez-le à 40 gouttes de chaque huile essentielle (le laurier noble, la gaulthérie odorante et le lavandin super). Lorsque vous ressentez des douleurs, versez 4 à 6 gouttes dans vos mains et massez la partie douloureuse de votre corps. Vous pouvez répéter aussi souvent que nécessaire.




Recette 4 : Faire disparaitre les ampoules

ampoules

Après avoir trop marché, il se peut qu’en plus des douleurs musculaires, on ait des ampoules sur les pieds. Les huiles essentielles les guériront vite.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Pour cette recette, vous aurez besoin des huiles essentielles suivantes :

  • La lavande aspic : elle va fonctionner comme anesthésiant, soulageant ainsi la douleur. Cette huile essentielle a aussi des propriétés cicatrisantes et antibactériennes.
  • Le laurier noble : elle agit contre les infections potentielles de l’ampoule et élimine les bactéries qui peuvent amener d’autres infections cutanées.
  • Le ciste : c’est un cicatrisant très efficace.

À ces huiles, il vous faudra ajouter du macérât huileux de millepertuis, qui a des propriétés anti-inflammatoires et aidera a régénérer rapidement la peau.

Pour créer votre produit, mélangez 40 gouttes de lavande aspic, 20 gouttes de laurier noble et 10 gouttes de ciste avec 30 gouttes de macérât huileux de millepertuis.

Utilisez le mélange après avoir percé l’ampoule à l’aide d’une aiguille stérilisée pour en faire sortir tout le liquide. Versez ensuite 3 gouttes du mélange sur l’ampoule, jusqu’à 3 fois par jour pendant 5 jours.

Pour les enfants de 3 à 6 ans et les femmes enceintes

Utilisez de l’huile essentielle de lavande vraie au lieu de la lavande aspic et remplacez le macérât huileux de millepertuis par de l’huile végétale de macadamia. Celle-ci permettra au produit de pénétrer plus facilement tout en soulageant la douleur et en réparant bien la peau.

Dans 60 gouttes (ou 3 ml) d’huile végétale de macadamia, mélangez 2 gouttes de laurier noble, 4 gouttes de ciste et 4 gouttes de lavande vraie. Appliquez de la même façon que pour la version précédente.

Recette 5 : Eviter le mal des transports

Vous êtes facilement malades en voiture, en bus ou en train ? Que vous ayez plutôt des maux de tête, des nausées ou encore des vertiges, vous pouvez calmer vos troubles grâce aux huiles essentielles.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Vous devrez utiliser un mélange de trois huiles essentielles :

  • La menthe poivrée : elle est très efficace contre les nausées, notamment grâce au menthol. Ce composant joue aussi un rôle contre les crampes d’estomac.
  • La cardamome : elle aussi est active contre les problèmes du système digestif. Non seulement elle réduira l’apparition de douleurs abdominales, mais elle vous donnera aussi envie de manger. En effet, si vous voyagez sans avoir mangé auparavant, cela favorisera l’apparition de nausées.
  • Le petit grain bigarade : il permet de nous déstresser, ce qui est très important car le stress intensifie le mal des transports. De plus, certains de ses composants aideront à lutter contre les problèmes digestifs.

Mélangez 40 gouttes de menthe poivrée, 20 gouttes de cardamome et 20 gouttes de petit grain bigarade. Versez 2 gouttes du mélange sur un comprimé neutre, si vous en avez à disposition, ou sur un bout de pain, et avalez le tout. Vous pouvez répéter le processus jusqu’à 6 fois par jour.

Pour les enfants de 3 à 6 ans et les femmes enceintes

Remplacez simplement les 40 gouttes de menthe poivrée par 40 gouttes d’huile essentielle de citron, qui a elle aussi des propriétés anti-nauséeuses. Le reste de la recette est le même que la recette normale.

Quant aux modalités d’utilisation, ne versez qu’une goutte du mélange sur votre comprimé neutre ou bout de pain, et ne l’utilisez que 3 fois par jour maximum.




Recette 6 : Faire fuir les moustiques

recettes huiles essentielles

Dès que les températures commencent à remonter, les moustiques reviennent. Si la plupart des produits du commerce n’ont pas d’effet sur vous, essayez un mélange d’huiles essentielles.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Les huiles essentielles à utiliser dans cette recette sont les suivantes :

  • La citronnelle de Java : la citronnelle est l’une des huiles essentielles les plus connues contre les moustiques. Ceux-ci détestent son odeur très particulière et éviteront donc de s’en approcher.
  • Le combava : grâce au citronellal qu’il contient, le combava a lui aussi une odeur citronnée qui repousse les moustiques.
  • Le géranium rosat : cette huile essentielle fonctionne selon le même principe que les précédentes, mais a un parfum différent : elle apportera une touche fleurie.
  • La menthe poivrée : ce qui fait que certaines personnes attirent plus les moustiques que d’autres, c’est la quantité de CO2 et de chaleur que leur corps dégage. C’est là que la menthe poivrée entre en jeu : elle rafraichira votre peau et limitera la diffusion de CO2, ce qui vous rendra moins attirant aux yeux des moustiques.

Pour créer votre propre anti-moustique, versez dans un flacon 40 gouttes de citronnelle de Java, 40 gouttes de géranium rosat, 20 gouttes de combava et 10 gouttes de menthe poivrée. À cela, ajoutez 90 gouttes (ou 4.5 ml) d’huile végétale d’argan. L’huile d’argan aidera les huiles essentielles à bien pénétrer votre peau sans rendre la peau grasse pour autant. Secouez bien le flacon pour mélanger le tout.

N’appliquez pas trop de produit sur votre peau, 5 à 10 gouttes par partie du corps suffisent largement. Vous pouvez en mettre jusqu’à 4 fois par jour.

Pour les enfants de 3 à 6 ans

Dans ce cas, remplacez la menthe poivrée par de l’huile essentielle de lavande vraie et limitez la quantité d’huiles essentielles. Pour 95 gouttes d’huile végétale d’argan, ajoutez 5 gouttes de citronnelle de Java, 5 gouttes de lavande vraie, 3 gouttes de combava et 3 gouttes de géranium rosat.

Recette 7 : Soulager les démangeaisons des piqûres d’insectes

piqure insecte

Si vous avez oublié de mettre de l’anti-moustique ou si vous vous êtes fait piqué par un autre insecte, tel que des araignées ou même une guêpe, cette recette vous aidera à calmer les démangeaisons, voire les douleurs.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Vous aurez besoin des huiles essentielles suivantes :

  • La lavande aspic : cette huile essentielle est très souvent utilisée contre les piqûres d’insectes. Elle est composée de linalol, qui va calmer la douleur tout en agissant comme antibactérien.
  • L’eucalyptus citronné : elle a des vertus anti-inflammatoires, ce qui va limiter les réactions cutanées. Elle est aussi antibactérienne.
  • La menthe des champs : composée de beaucoup de menthol, elle va provoquer une sensation de froid sur la piqûre, ce qui limitera les démangeaisons.

Pour créer votre produit, mélangez 80 gouttes de lavande aspic à 40 gouttes d’eucalyptus citronné et 40 gouttes de menthe des champs. Mélangez bien, puis posez 1 à 2 gouttes sur votre piqûre en frottant pour que le mélange rentre bien dans votre peau. Vous pouvez l’utiliser autant que vous le voulez.

Pour les enfants de 3 à 6 ans

Mélangez 20 gouttes de lavande vraie (au lieu de la lavande aspic), 20 gouttes d’eucalyptus citronné et 20 gouttes de géranium rosat à 3 ml de macérât huileux de calendula. N’appliquez le mélange que 3 fois par jour maximum, à hauteur de 2 gouttes par piqûre chaque fois.

La lavande vraie aidera à lutter contre les démangeaisons et le géranium rosat agira comme anti-infectieux et cicatrisant.

Pour les femmes enceintes et allaitantes

Mélangez 30 gouttes de lavande vraie et 30 gouttes d’eucalyptus citronné à 60 gouttes de macérât huileux de calendula. Comme pour les enfants, n’appliquez pas le produit plus de 3 fois par jour.

Recette 8 : Avoir des dents plus blanches

Vous n’osez pas sourire à pleines dents car celles-ci sont trop jaunes à votre goût ?

Se blanchir les dents peut souvent être un processus peu recommandé. En effet, la plupart des techniques utilisées endommagent l’émail de nos dents. Les huiles essentielles sont une bonne alternative, car elles vous permettront d’avoir des dents plus blanches tout en utilisant des produits naturels.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Cette méthode allie les huiles essentielles suivantes :

  • L’arbre à thé : cette huile essentielle agit contre la plaque dentaire grâce à ses propriétés antifongiques et antibactériennes.
  • Le citron : en huile essentielle, il lutte contre le tarte, blanchissant ainsi les dents.
  • La menthe des champs : contenant du menthol, elle vous donnera une sensation de fraicheur. Mais ce n’est pas tout : elle a aussi des propriétés antibactériennes.

Pour réaliser ce mélange, combinez 40 gouttes d’arbre à thé à 30 gouttes de citron et 30 gouttes de menthe des champs. Lorsque vous vous brosserez les dents, versez-en 2 gouttes sur votre dentifrice. Vous pouvez l’utiliser pendant 3 semaines d’affilée. Faites ensuite une pause d’au moins une semaine, et ne continuez le traitement que si vous pensez que c’est nécessaire.




Recette 9 : Faire disparaître les aphtes

Les aphtes peuvent vite apparaitre et sont souvent très gênants. Heureusement, les huiles essentielles vous aideront à vous en débarrasser rapidement.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Vous aurez besoin de 3 huiles essentielles :

  • Le laurier noble : il a des propriétés antinévralgiques et agit contre la douleur. De plus, c’est aussi un anti-infectieux.
  • Le ravinstara : il contient un stimulant immunitaire qui aidera le corps à lutter contre l’aphte. Il a aussi un pouvoir anti-inflammatoire qui soulagera les douleurs.
  • La menthe des champs : elle agira sur la cicatrisation de l’aphte. De plus, elle apportera une sensation de froid qui atténuera la douleur.

Pour fabriquer votre produit contre les aphtes, mélangez 30 gouttes de laurier noble à 20 gouttes de ravinstara et 10 gouttes de menthe des champs. Versez ensuite 2 gouttes sur un coton-tige, et posez-le sur l’aphte. Répétez 3 fois par jour pendant 5 jours.

Pour les enfants de 3 à 6 ans et les femmes enceintes

Dans ce cas, n’utilisez pas d’huile essentielle de ravinstara ou de menthe des champs. Utilisez à la place l’huile essentielle de camomille romaine, qui atténue l’inflammation tout en soulageant la douleur.

Mélangez 2 gouttes de camomille romaine et 1 goutte de laurier noble à 30 gouttes d’huile végétale alimentaire. Appliquez avec un coton-tige comme pour la recette précédente.

Connaissiez-vous toutes ces recettes ? À quelles occasions utilisez-vous les huiles essentielles ?

Recette 10 : Soulager les coups de soleil

coup de soleil

On a beau faire attention, un coup de soleil est parfois vite arrivé ! Si vous en avez un, les huiles essentielles peuvent calmer la douleur et régénérer rapidement votre peau.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Les huiles essentielles dont vous aurez besoin sont les suivantes :

  • Le géranium rosat : il régénérera et tonifiera la peau et, allié à la lavande aspic, il aidera à cicatriser.
  • La lavande aspic : cette huile essentielle est très efficace contre les douleurs dues aux brûlures, grâce à son action anesthésiante. C’est aussi un très bon cicatrisant.

Vous les combinerez à deux autres huiles :

  • L’huile végétale de noyaux d’abricot : elle luttera contre le vieillissement prématuré de la peau entraîné par une exposition trop prolongée au soleil. C’est elle aussi qui permettra au produit de mieux pénétrer dans la peau.
  • Le macérât huileux de calendula : il a des propriétés inflammatoires et sa composition grasse viendra nourrir la peau, permettant de lutter contre le dessèchement et de mieux cicatriser.

Dans un flacon, mélangez 4 ml (ou 80 gouttes) de macérât huileux de calendula à 40 gouttes d’huile végétale de noyaux d’abricot et ajoutez 30 gouttes de géranium rosat et 30 gouttes de lavande aspic.

Versez dans votre main 2 à 8 gouttes du produit, selon la quantité nécessaire, et massez votre peau. Faites-le 3 fois par jour.

Pour les enfants de 3 à 6 ans

Remplacez la lavande aspic par de l’huile essentielle de lavande fine, qui soulagera la douleur, et mettez l’huile végétale de noyaux d’abricot de côté.

Dans un flacon, mélangez 9 ml de macérât huileux de calendula à seulement 6 gouttes de géranium rosat et 6 gouttes de lavande fine. Appliquez comme pour les adultes.

Pour les femmes enceintes

Les ingrédients sont les mêmes que pour les enfants, mais dans des quantités légèrement différentes. Prenez 9 ml de macérât huileux de calendula et mélangez-le à 3 goutes de géranium rosat et 6 gouttes de lavande fine.

Sources

https://www.consommerdurable.com/2010/07/comment-utiliser-des-huiles-essentielles-pour-se-relaxer/
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=huiles-essentielles-pour-bien-dormir
https://www.passeportsante.net/fr/HuilesEssentielles/indications/douleurs-musculaires
https://www.compagnie-des-sens.fr/ampoules-huiles-essentielles/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

ail

L’ail, pourquoi c’est un super-aliment. Explications

By Alimentation, chez soi

L’ail, pourquoi c’est un super-aliment. Explications

ail

Son nom scientifique est l’allium Sativum, c’est une plante potagère comestible réputée pour son odeur forte, longtemps boudée par la noblesse. Son goût persistant laisse une haleine à décourager les plus loquaces. Pourtant, il serait dommage de lui tourner le dos car il a de nombreuses vertus culinaires et médicinales. Si son odeur dérange certains, ses bienfaits eux ne sont plus à démontrer. Plusieurs variétés et couleurs (vert, blanc, violet, rose) lui sont associées, il a d’ailleurs en France ses territoires : Cadours en Haute-Garonne est la capitale de l’ail violet, Lautrec dans le Tarn celle de l’ail rose.

Il se consomme frais ou déshydraté.
Frais, il se conserve de 3 à 9 mois au sec et à température ambiante.

En France, il est possible de le planter à partir de mai! Et jusqu’en Automne dans les régions ensoleillées.




Quelques mots sur son origine

A l’état sauvage l’ail pousse en Asie centrale (Kazakhstan, Tadjikistan, Xinjiang) principalement mais aussi en Méditerranée, dans le Caucase, en Afghanistan et Nord de l’Inde. En savoir plus
Aujourd’hui il est cultivé mondialement.
Il aurait été amené en Europe par les croisés et aux Etats-Unis par Christophe Colomb.
Il se cultive bien dans des sols riches en éléments nutritifs .

Nutriments

L’ail est riche en:

Vitamines par ordre décroissant: C, B6, B3, B5, B1, E, B2, A
Minéraux par ordre décroissant: Potassium, Soufre, Phosphore, Calcium, Magnésium, Chlore, Sodium.
Oligo-éléments par ordre décroissant : Fer, Zinc, Manganèse, Bore, Cuivre, Nickel, Molybdène, Iode, Sélénium.
Antioxydants: tocophérols, stéroïdes, polyphénols, flavonoïdes sont des substances antioxydantes ainsi que la vitamine C. Ce mélange font de l’ail un puissant antioxydant!

Composition: 64% d’eau, 27,5% de glucides, 6% de protéines, 3% de fibres.

Astuce pour une bonne santé

Cela ne sera peut-être pas facile la première fois mais si ça marche…
Prendre de l’ail à jeun le matin : il sera plus simple pour votre organisme d’éliminer les bactéries ainsi moins résistantes.

L’ail mélangé au miel et au citron est un excellent mélange pour renforcer le système immunitaire et un bon starter pour la journée.

Vidéo d’instruction:

Vertus médicinales

L’ail a de nombreuses vertus, il soigne certains maux et agit également en prévention contre des maladies dont certaines sont d’origine virale.

Bienfaits:

  • favorise la circulation sanguine, il est recommandé en cas d’hypertension (sauf avis contraire du médecin). Il est anticoagulant.
  • favorise un bon fonctionnement hépatique.
  • est bon pour le coeur, le foie et la vésicule biliaire.
  • stimule l’appétit.
  • a des vertus digestives.
  • est un puissant détoxifiant grâce notamment aux nombreux antioxydants qu’il contient.
  • protège le système cardiovasculaire.
  • diminue le cholestérol.
  • est un antiseptique naturel.

L’ail, un bon préventif

L’ail prévient les rhumatismes et les maladies suivantes:
Tuberculose, rhume, bronchite, pneumonie, asthme, coqueluche. Il est un bon antibactérien et antivirus.
Il est également un bon préventif contre les intoxications alimentaires.




L’ail, un anti-cancer

Des études scientifiques ont montré que la consommation d’ail pouvait agir en prévention contre certains cancers: côlon, estomac, rectum.

Précautions

  • Allergies: La consommation d’ail peut susciter des allergies, même si la toxicité allergène diminue de beaucoup avec la cuisson, il est tout de même préférable de ne pas en ingérer sans l’avis d’un médecin.
  • Problèmes digestifs
  • Hémorragie: du fait de ses propriétés anticoagulantes, sa consommation est déconseillée dans certains cas.

Saveur et cuisine: l’ail, un condiment de choix

A savoir:

  • Selon la découpe, l’ail libère plus ou moins de saveur, plus celle-ci est fine plus vos plats seront parfumés, vous avez aussi la possibilité de le mixer. Par contre mieux vaut éviter de l’écraser manuellement avec un objet plat (cuillère, couteau..).
  • Faut-il presser l’ail? Hacher l’ail demande une certaine habileté qui s’acquiert avec l’expérience, le recours au presse ail peut donc tenter les plus débutants mais aussi les plus pressés. Si vous avez un rendez-vous, c’est aussi pratique car vous n’avez pas à toucher l’ail, la fraîcheur de vos mains conservent donc leur parfum naturel Lien produit ?
  • Faut-il enlever le germe? Celui-ci étant très fort, oui pour préserver les estomacs sensibles et l’haleine. En cas d’haleine persistante malgré cela, essayez les feuilles de persil après une consommation d’ail.

Idées de recettes:

  • Velouté d’ail
  • Haricots verts et carottes à l’ail
  • Aïoli
  • Beurre d’escargot
  • Fondue au fromage
  • Knoblauch Suppe ( soupe à l’ail autrichienne)
  • Tourin, soupe à l’ail, spécialité de la cuisine gasconne

En Provence, la cuisine est à base d’ail, c’est le principal condiment dans la bouillabaisse et dans les sauces comme la Rouille (cuisine). Et selon le proverbe de cette région de France aux couleurs du Soleil :

“L’ail est à la santé ce que le parfum est à la rose”

Quelques livres pour ceux qui veulent approfondir.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

ananas

L’ananas, connaissez vous tous ses bienfaits?

By Alimentation, chez soi

L’ananas, connaissez vous tous ses bienfaits?

ananas

“ Il a la forme d’une pomme de pin, mais il est deux fois plus gros, et son goût est excellent. On peut le couper à l’aide d’un couteau, comme un navet, et il paraît très sain.”

Christophe Colomb

Sa forme nous ravit déjà, à le voir il y a un peu plus de soleil dans notre cuisine. Originaire de l’Amérique du Sud, le mot ananas signifie “parfum des parfums”. Son odeur sucrée, suave et légèrement acide est fidèle à son goût. Mais le mérite de l’ananas ne se limite pas à sa saveur, non seulement d’être un bon détoxifiant, il a aussi de nombreux bienfaits pour la santé.




D’où vient l’Ananas?

L’ananas est une plante qui se trouve au Paraguay, au nord-est de l’Argentine et sud du Brésil, mais on le trouve aussi ailleurs en Amérique du Sud, Amérique Centrale, Asie, Afrique, à Hawaï, à la Réunion et en Guadeloupe où il fut découvert par Christophe Colomb en 1493. Quarante ans plus tard il fut importé en Espagne. La plante est haute, elle peut atteindre les 1m50! et poétique: l’ananas a des fleurs bleues éphémères. Pour le récolter mieux vaut être patient, au moins 15 mois sont nécessaires. On compte 4 variétés principales d’ananas: Cayenne lisse, Sweet (ou Del Monte Gold), Pain de Sucre et Queen.

Sa forme aux allures de ballon oval à la surface écaillée avec ses feuilles sur le dessus prêtes à être empoignées, présagent déjà d’un aliment nutritif . Une fois ouvert, l’ananas offre à la vue et au palais une chair couleur jaune très tendre quand il est mûr. Pressée, elle donne un excellent jus, idéal pour commencer la journée ou à toute heure pour les gourmands et sportifs. L’ananas est également cuisiné pour accompagner des plats ou se mange en dessert, si l’originalité de ses simples rondelles ne suffisent déjà à vous séduire.

Nutriments

L’ananas est riche en:

  • fibres alimentaires
  • Vitamines: C*, B1, B6
  • Minéraux et oligo-éléments: manganèse**, cuivre, potassium, magnésium, sélénium, iode.
  • broméline: cette enzyme présente dans l’ananas facilite la digestion. Elle est reconnue pour scinder les protéines, ce qui représente un excellent traitement contre les maux d’estomac. Selon des études, elle a également des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. L’ananas dépasse de loin les suppléments en comprimés pour sa teneur en broméline donc en manger est idéal en cas d’arthrose ou suite à des blessures sportives, des cartilages notamment. Toutefois la broméline peut susciter des allergies.Il a été également démontré par des études scientifiques que si la broméline n’était pas un anti-cancer, elle pouvait aider à réduire les effets secondaires de certaines thérapies anti-cancer.

*La vitamine C veille à la formation de collagène ( qui contribue à la fonction normale des os et des cartilages, de la peau, des dents et des gencives), maintient une bonne énergie dans l’organisme et assure un bon fonctionnement du système nerveux et des fonctions psychologiques. Le fer est mieux absorbé par l’organisme grâce à la vitamine C.

**Le manganèse contribue à réguler le métabolisme, maintenir l’ossature en bonne santé, protège les cellules contre le stress, et aide à la bonne formation des tissus conjonctifs.

Les bienfaits de l’ananas

ananas sur planche

  • L’ananas favorise la digestion: grâce à la broméline
  • L’ananas est un très bon détoxifiant
  • Il est bon pour les os
  • Il empêche la formation de caillots sanguins
  • Il prévient des rhumes et des infections
  • Il agit contre la constipation
  • Il a un effet anti-douleur pendant les menstruations, sous forme de jus ou rondelles.
  • Avant un effort sportif pour réduire les douleurs

Contre la rétention d’eau, un bon remède de grand-mère

La fameuse enzyme, la broméline, n’agit pas seulement en facilitateur de digestion, elle est très efficace également contre la rétention d’eau. En faisant circuler les liquides des aliments dans l’organisme, elle évite qu’ils soient retenus dans vos tissus. Les problèmes d’oedème, de jambes lourdes et de cellulite sont souvent une conséquence d’un mauvais drainage. L’ananas dans votre alimentation peut donc aider à évacuer l’eau qui serait, sans lui, retenue dans vos tissus, vous faisant une peau d’orange que vous préféreriez sans doute éviter.

L’ananas fait-il maigrir?

L’ananas se défait difficilement de cette réputation, attribuée à tort. L’ananas ne fait pas maigrir mais facilite la digestion. L’action de la broméline qu’il contient, est de scinder les protéines pour une meilleure digestion mais en aucun cas elle ne brûle les graisses. En revanche, combiné à une alimentation équilibré en fruits et légumes et une activité sportive, il sera un excellent allié pour une silhouette alerte et tonique.

Précautions

  • Comme la fraise et la tomate, l’ananas libère de l’histamine dans l’organisme, ce qui peut provoquer des crises d’urticaire.
  • La broméline contenue dans l’ananas peut également déclencher des réactions allergiques. En cas de désagrément lors de la consommation d’ananas, il est donc préférable de vérifier auprès votre médecin si vous êtes allergique à la broméline.



Comment choisir un ananas et le conserver?

  • Comme avec le melon, c’est une question de poids! L’ananas doit être lourd.
  • Plus il est mûr plus il est parfumé.
  • Le feuillage est de couleur franche. Tirer une feuille, si elle vient à vous facilement, c’est bon signe, il est prêt à être mangé.
  • Si vous souhaiter le conserver quelques jours avant de le manger, choisissez le un peu moins mûr car il est possible de le laisser 6 jours à l’air ambiant. Par contre éviter de le déposer dans un réfrigérateur, en bon fruit exotique il risque de mal le supporter.
  • Si votre ananas est encore un peu vert la veille du jour choisi pour sa dégustation, c’est le même principe que pour l’avocat: enveloppez soigneusement l’ananas de papier kraft et laissez le une nuit dans l’obscurité. Le lendemain il sera prêt.

Comment découper l’ananas?

Pour effectuer la coupe, il vous faudra un couteau large et une bonne planche à découper.

Recettes de cuisine

  • L’ananas est souvent utilisé dans la cuisine asiatique pour composer de délicieuses sauces aigres-douces avec les viandes (Poulet aigre doux à l’ananas). On le trouve aussi cuisiné avec le poisson à l’île Maurice notamment (poisson aigre doux)
  • Il est aussi utilisé pour la cuisine de desserts
  • Il se marrie très bien avec le gingembre, le miel, le lait de coco, la coriandre.

Idées de recettes dessert :

  • Cheese Cake ananas et noix de coco
  • Gâteau au yaourt à l’ananas
  • Coupe exotique
  • Gâteau renversé à l’ananas et au lait de coco
  • Crème à l’ananas
  • Gâteau 0% au fromage blanc et à l’ananas
  • Gâteau renversé à l’ananas

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

aloe vera

Aloe Vera: Comment ça marche? Pourquoi ça marche?

By chez soi, Soins

Aloe Vera: Comment ça marche? Pourquoi ça marche?

aloe vera

Elle serait l’un des secrets de beauté légendaires de la reine Cléopâtre… Découvrez les multiples propriétés de l’aloe vera, une plante remarquable utilisée depuis des millénaires tant pour ses bienfaits pour la peau que sur le bien-être intérieur. Recueillie au coeur de la feuille, la pulpe d’aloe vera est une source de minéraux, d’enzymes et de vitamines capable de stimuler le système immunitaire, d’accélérer la cicatrisation et de lutter contre le vieillissement cellulaire ! Suivez-nous pour décrypter ses usages.




Forme et composition de l’aloe vera

Si l’origine exacte de l’aloe vera demeure incertaine, cette plante de la famille des liliacées (comme la jacinthe, le lys ou encore l’oignon et la ciboulette) est cultivée de longue date dans les régions chaudes du globe telles que le nord de l’Afrique, l’Inde, le Mexique ou encore le sud des États-Unis. Sous la forme de plante d’intérieur, on la retrouve partout ailleurs dans le monde.

Mesurant environ 70 cm de haut, l’aloe vera est une succulente aux feuilles charnues, triangulaires et pointues aux extrémités, présentant de petites épines sur leur pourtour, et dont les fleurs jaunes à orangées forment des grappes suspendues à une longue hampe.

L’aloe vera produit deux substances distinctes, dont l’aspect mais surtout les propriétés thérapeutiques diffèrent. De la couche externe des feuilles, on recueille le latex (ou suc), une sève jaune et amère s’écoulant de minuscules canaux lorsque la feuille est coupée. Le latex renferme des molécules aux effets laxatifs puissants, et peut être irritant pour la peau et les muqueuses. L’intérieur des feuilles est quant à lui constitué d’un gel vert clair ou pulpe d’aloe vera, que l’on obtient en coupant les feuilles de façon longitudinale puis en les raclant. Ce gel a des propriétés émollientes (il amollit et adoucit les tissus), et est également utilisé en dermatologie et en cosmétologie.

L’aloe vera est une plante aux nombreuses qualités pour prendre soin de votre santé, que ce soit en usage interne ou externe, grâce aux nombreux composants intéressants qu’elle renferme. La feuille d’aloe vera, si elle est constituée à 98% d’eau, contient néanmoins plus de 75 composés actifs, ainsi que 20 minéraux, près de 20 acides aminés et 12 vitamines ! C’est la synergie entre tous ces composants qui confère des propriétés uniques à l’aloe vera.

aloe vera

Parmi ces composants, on trouve :

  • de la vitamine A, bonne pour les os et la vue, des vitamines de la famille B, de la vitamine C pour la tonicité, de la vitamine E antioxydante ;
  • des minéraux comme le fer qui assure le transport de l’oxygène, du zinc pour la peau et les cheveux, du calcium pour la santé des os, du potassium qui améliore la contraction musculaire, du sodium qui rééquilibre la distribution de l’eau dans l’organisme, etc.
  • des enzymes digestives qui facilitent l’assimilation des nutriments ;
  • 7 des 8 acides aminés essentiels, et plus d’une dizaine d’acides aminés secondaires ;
  • des acides gras possédant des vertus anti-inflammatoires ;
  • des anthraquinones, dont l’aloïne est majoritaire, qui stimulent la fonction intestinale et donnent aux feuilles leurs propriétés laxatives ;
  • le principe actif par excellence de l’aloe vera : une molécule encore peu connue nommée acemannan, aux propriétés immunostimulantes, antivirales, détoxifiantes, et améliorant l’assimilation des vitamines et les oligo-éléments par les parois intestinales. Des études scientifiques ont montré son efficacité sur la réduction des tumeurs, mais également sur l’inhibition de la réplication des virus dont le VIH, ce qui ferait de ce mucopolysaccharide un élément quasi miraculeux!

Les 10 grandes utilisations de l’aloe vera

Par voie externe, 7 actions pour la peau et les cheveux

aloe vera cheveux

Nous l’avons vu, le gel d’aloe vera est composé de nombreux éléments aux bienfaits adoucissants, cicatrisants et protecteurs, en plus de ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Ce cocktail détonnant en fait un produit parfaitement adapté aux soins de la peau : hydratant et revitalisant, l’aloe vera permet de lutter contre le vieillissement cellulaire, mais également de traiter divers problèmes cutanés comme cela a été démontré à travers plusieurs études médicales.

Parmi les multiples applications qu’il propose, le gel d’aloe vera est particulièrement efficace dans les cas suivants :

    1. Brûlures : appliquez du gel d’aloe vera sur des brûlures aux 1er ou 2e degré plusieurs fois par jour pour accélérer la guérison et éviter l’infection des plaies. Pensez-y en cas de coups de soleil !
    2. Acné : nettoyez votre peau matin et soir à l’aide de gel d’aloe vera pour soigner l’acné via son action antibactérienne, réduire l’effet peau grasse et atténuer les cicatrices.
    3. Psoriasis : 2% de la population souffrirait de cette maladie inflammatoire de la peau, qui se traduit par des plaques rouges et une desquamation au niveau des coudes, des genoux ou du cuir chevelu. Le gel d’aloe vera dans ce cas permet de rétablir l’équilibre cellulaire et d’accélérer la guérison des plaies.
    4. Lichen plan : il est possible de réduire la douleur et les symptômes de cette maladie auto-immune qui touche la peau et les muqueuses grâce au gel d’aloe vera, en application externe ainsi qu’en bain de bouche.
    5. Piqûres d’insectes, d’orties ou de méduses : appliquez le gel d’aloe vera sur les piqûres pour bénéficier de ses actions anti-inflammatoires et analgésiques.
    6. Pellicules : utilisez le gel d’aloe vera directement sur votre cuir chevelu si celui-ci est sensible ou irrité, en cas de pellicules ou encore pour limiter la chute des cheveux.
    7. Pour tous les petits bobos au quotidien : le gel d’aloe vera soulage et redonne souplesse et douceur aux peaux sèches et abîmées. Appliquez-le en cas d’eczéma, d’irritations, de boutons de fièvre et même de petites coupures. Sa polyvalence le rendra vite indispensable à la maison !

Enfin, le gel d’aloe vera peut être intégré dans n’importe quelle routine de soin. Appliquez-le pur en tant que sérum sur votre visage nettoyé : en plus de son effet adoucissant et rafraîchissant immédiat, il prévient le vieillissement de la peau grâce à son action anti-rides naturelle. En masque maison, préparé en ajoutant au gel d’aloe vera quelques gouttes de citron, du miel, de l’huile essentielle de rose ou encore du curcuma, il est parfaitement adapté pour retrouver une peau fraîche et éclatante, et réduire les taches brunes.
Pour les soins capillaires, le gel d’aloe vera appliqué avant le shampoing sur cheveux secs permet d’assainir les racines, de réparer les fourches et de fortifier le cuir chevelu. Les cheveux retrouvent vigueur, douceur et souplesse.

Par voie interne, 3 indications principales

aloe vera manger

Le gel d’aloe vera, en plus de ses formidables propriétés lorsqu’il est appliqué par voie externe, peut être également utilisé par voie interne. Les nombreux composés de la pulpe d’aloe vera renforcent les défenses naturelles, nettoient et protègent le système digestif, et stimulent le métabolisme. En particulier, les mucopolysaccharides (des glucides complexes) présents dans le gel créent un film visqueux qui agit comme un pansement pour les intestins, en renforçant la barrière intestinale contre les agents pathogènes. Les enzymes digestives quant à elles facilitent l’assimilation des nutriments.

L’aloe vera par voie interne a fait ses preuves sur trois troubles principaux :

      1. Diabète : utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle indienne et arabe, le gel d’aloe vera, consommé à raison d’une cuillère à café avant chaque repas, permettrait de réduire le taux de glucose et de cholestérol dans le sang. Cette action est donc particulièrement appréciable pour éviter les variations brutales de la glycémie.
      2. Constipation : en raison de la présence d’aloïne, un laxatif puissant, le latex d’aloe vera peut être utilisé occasionnellement pour résoudre les problèmes de constipation. Pour cela, prenez 50 à 200 mg (commencez par de petites doses) de latex d’aloe vera le soir au coucher.
      3. Ulcères, brûlures d’estomac ou gastro-entérite : le gel d’aloe vera rééquilibre les problèmes digestifs en douceur, renforce la flore intestinale et soulage de nombreux soucis digestifs.



L’aloe vera dans tous ses états

Pour profiter au maximum des bienfaits de l’aloe vera, préférez-le sous la forme de gel frais, directement extrait de la plante. Orientez-vous vers des labels bio et contenant un pourcentage élevé d’aloe vera. Le gel d’aloe vera permet une application aisée par voie externe, et peut être consommé tel quel à la cuillère, mélangé à un peu de miel ou dilué dans l’eau ou un jus de fruits. Il est conseillé d’en prendre une cuillère à soupe par jour, de préférence le matin.

Attention à ne pas confondre gel d’aloe vera et latex : le gel possède des vertus cosmétiques et médicinales variées, tandis que le latex sera à réserver pour les cas de constipation occasionnelle en raison de la présence d’agents hautement laxatifs. Dans tous les cas, évitez l’aloe vera pendant la grossesse et l’allaitement, et ne le proposez pas aux enfants de moins de 12 ans. Le gel d’aloe vera est photosensibilisant : par conséquent, évitez de vous exposer au soleil après une application.

Les bienfaits dermatologiques de l’aloe vera peuvent par ailleurs être obtenus via des crèmes de jour ou de nuit enrichies à l’aloe vera, très hydratantes. En ce qui concerne les ampoules ou gélules d’aloe vera, elles sont la plupart du temps à éviter, en raison de la présence éventuelle d’aloïne, ou tout simplement du traitement chimique qui aura dénaturé la plupart des composés présents dans la plante.

Pour conclure…

Nous l’avons vu, l’aloe vera est un véritable allié santé et beauté, à utiliser au quotidien. Les innombrables éléments actifs que contiennent ses feuilles font de cette “plante des miracles” un élixir de jeunesse pour la peau. Ses vertus médicinales ne sont pas non plus à négliger, à commencer par le renforcement du système immunitaire et de la flore intestinale, pour un organisme vivifié.

Racontez-nous si cet article vous a éclairé, et quelles utilisations vous faites de l’aloe vera chez vous.

Sources

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=aloes_ps
http://www.consoglobe.com/sante-aloe-vera-medecine-miracle-3069-cg
http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/aloe-vera-aloes.htm
https://amelioretasante.com/aloe-vera-les-vertus-de-cette-plante-medicinale/
http://www.femmeactuelle.fr/beaute/soins-beaute/soins-du-visage/les-vertus-beaute-de-l-aloe-vera-28573
https://www.bien-et-bio.com/conseils/proprietes-bienfaits-aloe-vera/
https://phytotherapie.ooreka.fr/astuce/voir/276259/aloe-vera-quels-sont-ses-bienfaits

[cp_modal display=”inline” id=”cp_id_54dcc”][/cp_modal]

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

graines de chia

Graines de Chia: 12 bienfaits – Un mode d’emploi

By Alimentation, chez soi

Graines de Chia: 12 bienfaits – Un mode d’emploi

graines de chia

Envie de révolutionner votre cuisine et d’améliorer votre santé ? Découvrez les graines de chia, aux propriétés nutritionnelles et culinaires exceptionnelles.

Originaire du Mexique, le chia est une plante de la famille des sauges cultivée depuis des millénaires pour ses graines aux qualités diététiques incomparables. Les graines de chia étaient peu connues et peu consommées en dehors de leur région d’origine, jusqu’au début des années 1990 où leurs vertus ont été reconnues par de nombreux nutritionnistes.

Aujourd’hui, ces petites graines font office de “superaliment” : peu caloriques et riches en nutriments, les graines de chia sont utilisées comme substituts aux produits d’origine animale dans le cadre de régimes végétariens ou végétaliens, ou simplement comme véritable booster de vitalité au quotidien. Découvrons ensemble leurs bienfaits et les multiples utilisations qu’elles proposent.




Forme et composition des graines de chia

Relativement petites et de forme ronde, les graines de chia ont une texture pouvant rappeler celle des graines de pavot. Elles peuvent être de couleur noire, brune, beige, grise ou blanche selon la variété, leur couleur variant également en fonction des récoltes d’une année sur l’autre. Dans tous les cas, leurs qualités nutritionnelles sont très similaires, même si les graines brunes à noires peuvent avoir un goût légèrement plus prononcé.

Très appréciées des végétariens, végétaliens et des sportifs en général, les graines de chia contiennent 23% de protéines en moyenne, dont tous les acides aminés essentiels (AAE), ce qui leur assure un apport équivalent à celui des protéines animales.

Les graines de chia sont par ailleurs riches en oméga-3 (16 à 20%), de bons acides gras que notre corps ne fabrique pas et qui sont indispensables au bon fonctionnement du système nerveux, mais aussi à la concentration et la mémoire. Les oméga-3 ont également une action nourrissante pour la peau et les cheveux. Autre intérêt : les oméga-6, que les graines contiennent à hauteur de 5 à 8%, et qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires et participent à la protection du système cardiovasculaire. À elles seule, deux cuillerées à soupe de graines de chia couvrent 100% des besoins journaliers en oméga-3, d’où l’intérêt d’en consommer !

Très riches en fibres (solubles et insolubles, entre 30 et 40%), les graines de chia équilibrent et régularisent le transit intestinal en douceur et aident à la prévention de certains cancers et du diabète de type 2.

Elles apportent également de nombreux minéraux (calcium, magnésium, fer, phosphore et potassium), essentiels au maintien d’une bonne santé. Les graines de chia contenant jusqu’à 5 fois plus de calcium que le lait, elles sont une excellente alternative à la consommation de produits d’origine animale !

Enfin, les graines de chia sont riches en antioxydants et en vitamines (flavonoïdes, vitamines B et E en particulier), qui luttent contre les agressions extérieures liées à l’alimentation industrielle, la pollution et la sédentarité, ainsi que contre le vieillissement cellulaire.

La composition des graines de chia leur offre d’excellentes valeurs nutritionnelles. Mais qu’en est-il de leur apport calorifique ? A priori, celui-ci pourrait faire peur : on compte en effet environ 450 kcal dans 100 grammes de graines. Mais ne fuyez pas pour autant ! Tout d’abord, on n’en mange jamais 100 grammes par jour. La dose journalière recommandée s’élève à 15 grammes, ce qui fait baisser le nombre de calories à un peu plus de 65.

De plus, les calories sont loin d’être le seul indice à prendre en compte à l’heure de juger des vertus santé d’un aliment. Or, dans ce cas, la teneur en calories des graines de chia n’entrave en rien leurs qualités nutritionnelles. Vous pouvez donc en consommer sans vous préoccuper de votre poids !

Si les graines de chia sont croquantes consommées telles quelles, elles possèdent par ailleurs, à l’instar des graines de lin ou du psyllium, une capacité de mucilage. Au contact de l’eau, les graines gonflent et prennent une consistance gélatineuse, aux propriétés adhésives et adoucissantes. Comme nous allons le voir ensemble, ce mucilage présente de nombreux intérêts.




12 bienfaits des graines de chia

1. Une bonne santé intestinale

Grâce à leur teneur élevée en fibres solubles et insolubles, les graines de chia constituent un aliment de choix pour la santé de votre appareil digestif. Deux cuillères à soupe (environ 18 g) de graines de chia couvrent à elles seule jusqu’à 20% de nos besoins journaliers en fibres, d’où l’intérêt de les inclure au sein d’une alimentation variée. Elles sont un remède naturel contre la constipation, aident à réduire les inflammations du tube digestif et à maintenir un taux de cholestérol peu élevé. Ses propriétés de mucilage vont créer une masse douce et gélatineuse qui va agir comme une éponge, entraînant avec elles les substances toxiques contenues dans les intestins et protégeant les muqueuses.

2. Une aide à la perte de poids

Malgré leur petite taille, les graines de chia ont un pouvoir rassasiant impressionnant. Tout d’abord, elles constituent une excellente source de protéines et de fibres, essentielles pour calmer la faim. Le tryptophane qu’elles contiennent (un des 8 acides aminés essentiels) possède également un rôle sur la régulation de l’humeur et de la faim. Enfin, en prenant du volume dans l’intestin grâce à leur capacité à former une gelée au contact des liquides, les graines augmentent rapidement la sensation de satiété. Résultats, votre impression d’avoir bien mangé dure plus longtemps et vous avez moins envie de grignoter entre les repas, ce qui peut vous aider à limiter votre apport calorique.

3. Un allié contre le diabète

La grande quantité de fibres et la couche gélatineuse que les graines de chia forment permettent de ralentir l’assimilation des glucides et la conversion de ceux-ci en gras lors de la digestion. Ceci permet la stabilisation de la glycémie, en évitant des montées brusques du taux de sucre dans le sang.

4. Un renfort des dents et des os

Grâce à leur importante teneur en calcium, les graines de chia permettent de renforcer la solidité des dents et des os. Deux cuillères à soupe (soit 18 g) assurent 13% des apports journaliers en calcium : en cas d’intolérance au lactose, ces graines sont de bons alliés de la santé osseuse et peuvent également contribuer à la prévention de l’ostéoporose.

5. Une alternative aux oeufs

Compatibles avec un régime végétalien et pour les personnes qui y sont allergiques, les graines de chia sont une excellente alternative aux oeufs. Grâce à leurs propriétés gélatineuses au contact d’un liquide, les graines de chia forment un substitut idéal aux oeufs pour toutes vos recettes de pâtisserie. Pour cela, mélangez 1 cuillère à soupe de graines à 3 cuillères à soupe d’eau et laissez reposer 15 à 30 minutes. Le gel formé remplace très avantageusement un oeuf !

  • 600 grammes de Graines de Chia Bio
  • Issu de l’agriculture biologique AB
  • Riche en Oméga 3 et fibres végétales

12.70 €  Acheter sur Oleifera

6. Un aliment compatible avec le régime sans gluten

De plus en plus reconnue, l’intolérance au gluten touche de nombreuses personnes. Aucun traitement médicamenteux n’existant encore à l’heure actuelle, l’exclusion du gluten est donc un souci quotidien des malades. Les graines de chia, exemptes de gluten, sont compatibles avec cette alimentation et permettent de varier les apports.

7. Un apport protéique important

Les protéines sont des macronutriments dont l’importance est primordiale au sein de notre alimentation. Elles aident en effet le corps à renouveler ses cellules et ont un rôle structural dans la formation des tissus. Avec 23% de protéines, les graines de chia permettent d’enrichir ces apports sans avoir forcément recours à des protéines animales issues de la viande, et limitent par la même occasion le taux de cholestérol.

8. Des antioxydants contre certaines maladies

Les graines de chia sont remplies d’antioxydants, qui ont la propriété d’empêcher la formation de radicaux libres, composés instables qui contribuent au vieillissement des cellules. En consommer permettrait ainsi de limiter les risques de cancers, mais également de préserver la peau et de garder une apparence jeune et saine.

9. Un cœur protégé

Grâce à leur taux exceptionnel d’oméga-3 (plus que dans les graines de lin ou le saumon !), les graines de chia participent à la bonne santé du système cardiovasculaire. En effet, ces “bonnes graisses” permettent de réguler la tension artérielle, améliorent l’élasticité des vaisseaux et contribuent à faire baisser le taux de triglycérides.

10. Un cerveau boosté

En plus de protéger le coeur, les oméga-3 aident au bon fonctionnement du cerveau. Ils participent à construire et à maintenir les membranes cellulaires malléables, ce qui représente un avantage majeur pour les fonctions cognitives. Encore un bon point pour la graine de chia !

11. Une meilleure régulation du sommeil

Parmi les acides aminés apportés par la consommation de graines de chia, le tryptophane a un rôle essentiel, celui d’augmenter les niveaux de sérotonine et de mélatonine, deux hormones contribuant à un sommeil réparateur et à un stress amoindri.

12. Une peau nourrie de l’intérieur

De par leur richesse en oméga-3 et en antioxydants, les graines de chia nourrissent véritablement la peau de l’intérieur, en améliorant sa souplesse et en luttant contre les irritations cutanées grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires.




Comment consommer les graines de chia?

chia

Possédant un goût doux et assez neutre, les graines de chia peuvent être utilisées comme base ou pour agrémenter toutes sortes de plats, sucrés comme salés. Pour profiter de tous leurs bienfaits, il est préférable de faire tremper les graines avant de les manger, la gélatine se formant autour des graines assurant une meilleure digestion et une meilleure assimilation des nutriments qu’elles procurent.

Les graines de chia peuvent être aussi bien utilisées dans des préparations sucrées que dans des plats salés. Voici deux recettes simples qui vous donneront envie de les adopter.

1) Pudding de chia

C’est peut-être la recette la plus connue à base de graines de chia. C’est aussi l’en-cas parfait entre deux repas!

Pour une personne, vous aurez seulement besoin de :

  • 200ml du lait végétal de votre choix (tel que du lait de soja, d’amande ou de coco)
  • 15g de graines de chia

Il vous suffit de verser les graines de chia dans le lait végétal, de mélanger le tout et de laisser reposer pendant au moins une heure. C’est le temps dont les graines ont besoin pour prendre une consistance semblable à celle du pudding, mais pour un résultat optimal on conseille généralement de laisser reposer la préparation pendant au moins 3 heures.

Ceci n’est que la recette de base et il en existe de nombreuses variantes. Vous pouvez y ajouter des épices sucrées, telle que de la cannelle ou de la vanille en poudre, ou des morceaux de fruits frais. À vous de trouver votre combo préféré!

2) Salade aux graines de chia

Voici une autre recette que vous pouvez adapter selon vos envies, ou simplement selon ce que vous avez dans votre frigo ! Pour commencer, nous vous proposons une salade à base de quinoa et de pousses d’épinards.

Pour une personne, vous aurez besoin de :

  • 35g de quinoa
  • 15g de graines de chia
  • Des pousses d’épinard
  • 1/2 avocat
  • 1 tomate
  • Une poignée de noix
  • De l’huile d’olive.

Commencez par cuire le quinoa et couper l’avocat, la tomate et les noix en morceaux. Dans un saladier, mélangez ensuite les pousses d’épinard (selon la quantité désirée), le quinoa refroidi et les morceaux d’avocat, de tomate et de noix. Ajoutez-y un peu d’huile d’olive. Versez le tout dans une assiette et saupoudrez de graines de chia. Salez et poivrez si besoin.

Outre ces deux recettes, les graines de chia peuvent être utilisées dans de nombreux plats. Parmi les multiples utilisations qu’il est possible d’en faire, en voici quelques unes que vous ne tarderez pas à adopter au quotidien:

  • goûtez les fameux puddings aux graines de chia, aux nombreuses déclinaisons et à préparer la veille avec un lait végétal pour laisser aux graines le temps de gonfler, puis à agrémenter de fruits frais pour un petit-déjeuner plein de vitalité ;
  • ajoutez une cuillère à soupe de graines de chia dans un yaourt ou un smoothie pour profiter de leurs bienfaits et être rassasié plus longtemps ;
  • saupoudrez les graines sur une salade de crudités ;
  • enrichissez vos céréales et mueslis d’une cuillerée de graines ;
  • intégrez ces graines dans vos recettes de pain aux céréales, ou réduisez-les en poudre pour les utiliser en tant que complément à la farine ;
  • remplacez les oeufs dans vos recettes de pâtisserie, en laissant reposer pendant 15 à 30 minutes une cuillère à soupe de graines avec 3 cuillères à soupe d’eau ;
  • épaississez vos sauces grâce au pouvoir gélifiant naturel des graines de chia ;
  • mélangez une cuillère à soupe de graines dans un verre d’eau pour couper la faim dans l’après-midi.

Quelles précautions prendre à l’heure de manger des graines de chia?

Les recherches sur les graines de chia ne sont pas encore assez nombreuses que pour connaitre tous leurs effets indésirables. Pour cette raison, il est actuellement vivement conseillé de se limiter à une dose journalière de 15g.

Les graines de chia ne sont toutefois pas recommandées dans certains cas spécifiques, que ça soit à cause d’effets indésirables reconnus ou juste suspectés.

Tout d’abord, si vous êtes allergiques à d’autres graines, telles que les graines de lin, de sésame ou de moutarde, il est préférable d’éviter de consommer des graines de chia ou d’en consommer avec prudence. En effet, vous pourriez y être également allergiques.

De plus, si vous suivez un traitement médicamenteux, on conseille de demander l’avis de votre médecin au préalable. C’est particulièrement le cas si vous prenez des antihypertenseurs ou des anticoagulants. À cause de leur taux élevé en acide alpha-linolénique, les graines de chia sont également déconseillées si vous souffrez d’un cancer de la prostate. Du côté des effets indésirables moins graves, on note aussi le risque de malaises gastro-intestinaux si vous en consommez en trop grandes quantités.

Enfin, sachez que, si vous les mangez sèches, les graines de chia auront tendance à absorber les liquides dans votre organisme, ce qui pourrait provoquer des crampes. Dans ce cas, veillez donc à boire beaucoup d’eau.




Pour conclure…

Si les qualités nutritionnelles des graines de chia ne sont plus à prouver, il est toutefois impossible de citer toutes les utilisations que permet cette petite graine tant elles sont nombreuses ! Elles constituent un atout de poids dans le cadre d’une alimentation saine et diversifiée, et participent activement à votre capital santé.

Connaissiez-vous les graines de chia ? N’hésitez pas à partager avec nous vos recettes préférées, et à en parler auprès de votre entourage !

Sources

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=chia_salba_ps
http://www.comment-economiser.fr/bienfaits-graines-de-chia.html
http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/graines-chia-bienfaits.html
http://selection.readersdigest.ca/cuisine/nutrition/6-bienfaits-impressionnants-des-graines-de-chia/
http://www.chaudron-pastel.fr/2011/11/02/graine-chia-salba-seeds-proprietes-nutritionnelles-comment-cuisiner/
http://www.inkanat.com/fr/arti.asp?ref=graines-chia-information-proprietes-benefices

A propos de l’auteur

Emeline Fresnel – PhD en Ingénierie Biomédicale (Université de Rouen), R&D scientifique à KerNel Biomedical

Linkedin

  • 600 grammes de Graines de Chia Bio
  • Issu de l’agriculture biologique AB
  • Riche en Oméga 3 et fibres végétales

12.70 €  Acheter sur Oleifera

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

hamac enfant

Choisir un hamac ou une nacelle – Les points importants

By chez soi, Maison, Relaxation, Sommeil

Choisir un hamac ou une nacelle – Les points importants

hamac maison

Vous aimeriez pouvoir vous balancer dans votre hamac pendant les chaudes après-midi d’été ? Dans votre jardin ou bien directement dans votre salon? Mais parmi les différents types de hamacs et nacelles, difficile de choisir le modèle le mieux adapté. Voici donc pour vous un article qui rappelle les avantages de ces objets suspendus et vous guidera dans votre recherche.




Bienfaits pour votre santé et celle de vos plus petits

En plus de leur pouvoir anti-stress, hamacs et nacelles entretiennent également votre santé et celles de vos enfants grâce à certaines caractéristiques uniques.

Les premiers avantages sont liés au sommeil et repos. Les balancements de votre hamac ou nacelle favorisent l’endormissement et vous aide à lutter contre l’insomnie. Il sera donc parfait pour vous ressourcer au cours de la journée ou pour effectuer une sieste énergisante.

Ces mouvements stimulent également votre cortex cérébral, partie du cerveau déterminant certaines habilités cognitives, et vous permettra d’être plus attentif.  Dans ce cas, les balancements vous permettrons de résoudre vos problèmes de concentration ou d’hyperactivité ainsi  que celle de vos enfants, tout en détente.

Le hamac pour petit enfant est aussi un merveilleux moyen pour favoriser la bonne croissance de votre bébé. Il améliorera l’équilibre et la motricité de votre nouveau née tout en lui procurant du confort pour le dos et un sentiment de sécurité. Il aidera même les petits les plus énergiques à s’endormir plus facilement.

Vous aussi, en adoptant les positions adaptées pourrez profiter des bienfaits physiques des hamacs.

La position idéale consiste à se placer dans la diagonale de votre hamac. Cette position soulagera vos douleurs de dos et cou en maintenant votre corps et son équilibre correctement.

En résumé,  les hamacs ne vous apporteront que des bénéfices ! Alors voyons maintenant comment les choisir…

hamac enfant

Différents types de hamacs-nacelles

Il existe différentes sortes de hamacs et nacelles. En ce qui concerne l’origine ils proviennent soit d’Amérique du Sud pour les hamacs traditionnels, d’Asie pour les hamacs bas de gamme ou encore d’Europe pour les hamacs aux normes et design européens.

Hamacs traditionnels

Les hamacs traditionnels proviennent de plusieurs pays en Amérique du sud dans lesquels ils sont intégrés au mode de vie local. Ils y sont particulièrement confortables et adaptés au climat chaud. Chacun des hamacs possède sa particularité :

  • Le hamac mexicain ou maya – sa matière élastique offre un confort optimal car elle permet une très bonne répartition du poids et se marie parfaitement avec votre corps. Il est souvent tissé en filet de nylon ce qui laisse passer l’air et le rend idéal pour les grandes chaleurs. De plus il est très léger et peut être emporté partout.
  • Le hamac brésilien – réalisé à base de fibre de coton ce hamac dispose d’un design unique en plus d’être confortable, et est adapté aux enfants (sans trous). Il est également utilisable pendant les saisons plus fraiches et peut être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre maison.
  • Le hamac du Nicaragua – tissé en coton doux de façon très serrée, il est plus durable et idéal pour les températures chaudes. Ce hamac dispose d’un look unique.

Nous vous conseillons de vérifier néanmoins l’origine de ces hamacs et notamment s’ils sont bien équipés de notices de sécurité et s’ils sont en bon état. Pour l’entretien, éviter la machine à laver et faite les bien sécher.

Hamacs européens et Cie

Les hamacs européens ont été créés pour s’adapter aux mœurs occidentales. Ils sont moins traditionnels mais s’adaptent parfois mieux à la déco de votre maison.

  • Le hamac à barres – ces hamacs ont été conçus pour les consommateurs occidentaux qui avaient tendance à s’allonger droit sur leur hamac. Néanmoins, contrairement à ce qu’on pourrait penser ils sont moins stables et confortables. L’avantage est qu’ils gardent une belle forme lorsqu’ils sont vides.
  • Le hamac à cordes – très confortable et très léger il possède tous les avantages du hamac mexicain. Cependant comme pour celui-ci il est moins adapté aux enfants et est aussi plus sensible à l’humidité et aux moisissures.
  • Le hamac design – il existe aujourd’hui des hamacs conçu pour leur design comme le hamac « fatboy » si vous êtes intéressé par ce genre d’objets pour optimiser le design de votre maison alors celui-ci pourra vous intéresser.
  • Le hamac en toile de parachute – recommandé pour les randonnées, camping ou voyages il est facile à installer et très léger.
  • Nacelle (chaise hamac) – la nacelle à l’origine a certainement été réalisée pour les besoins européens de s’assoir et se détendre. Aujourd’hui elle est utilisée par toute personne souhaitant faire une petite pause dans sa journée, de la lecture à l’allaitement, cette chaise hamac est très confortable pour le corps. De plus, elle est parfaite pour économiser l’espace dans votre maison vu qu’elle ne prend pas plus de place qu’un fauteuil classique. Vous trouverez différents types de taille,  de la basique à la « lounger » sur laquelle on peut pratiquement s’allonger.

hamac infographie

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bougies cosy

Bougies: Toutes les questions que vous vous posez

By chez soi, Maison, Relaxation

Bougies: Toutes les questions que vous vous posez

bougies cosy

Depuis plusieurs années, les bougies s’introduisent de plus en plus dans notre intérieur. Après les avoir abandonnées au profit des lampes électriques, nous les réintégrons dans notre maison comme éléments de décoration. Elles apportent la petite touche en plus à n’importe quelle pièce, donnent une ambiance relaxante ou romantique, nous permettent de méditer, créent un espace chaleureux et convivial, y diffusent une odeur que l’on aime, … Il n’y a pas à dire, les bougies ont beaucoup d’atouts.

Les bougies existent maintenant dans toutes les formes et toutes les couleurs imaginables. Vous finirez donc toujours par trouver celles qui s’allient parfaitement à votre intérieur. Si vous les voulez parfumées, elles se déploient dans un nombre infini de parfums pour recréer l’ambiance que vous désirez.

Dans ce guide, nous vous donnons une introduction sur le choix varié des bougies parfumées, nous vous expliquons ce qui se cache derrière chaque couleur de bougie et nous vous donnons tous les conseils pour bien choisir votre bougie et l’utiliser au mieux.




Les bougies parfumées

Les bougies, avec leur flamme dansante, sont connues pour être relaxantes et réconfortantes. Elles donnent vie à une pièce et peuvent apporter la touche de cocooning nécessaire pour que vous vous sentiez bien chez vous.

Le but des bougies parfumées est souvent d’apporter une touche de plus au bien-être et à l’apaisement que leur présence apporte.

Il existe ainsi des bougies aux huiles essentielles qui pourront vous détendre, vous aider à lutter contre l’insomnie ou, au contraire, vous fournir l’énergie nécessaire pour bien commencer la journée. Chaque odeur a ses bienfaits, et vous les trouverez généralement sur l’emballage de la bougie. En voici quelques exemples :

  • Pour vous stimuler et tonifier votre organisme, choisissez une bougie à la cannelle, au gingembre ou aux clous de girofle ;
  • Pour vous déstresser, préférez l’odeur du pin sylvestre ou du bois de Hô ;
  • Pour vous relaxer et combattre les insomnies, choisissez la mandarine verte ou la verveine exotique ;
  • Pour vous remplir d’optimisme et de bonne humeur, optez pour l’orange douce.

Vous pouvez aussi vouloir apporter une ambiance particulière dans votre maison. Et pour cela, quoi de mieux que de choisir une bougie qui diffuse l’odeur de cette ambiance ? Vous pourriez par exemple opter pour une bougie au pain d’épices pour Noël ou une bougie aux odeurs marines pour l’été.

N’oubliez pas que l’odorat est l’un des sens préférés de notre mémoire. Certaines bougies diffuseront des odeurs qui vous rappelleront de beaux souvenirs : fleur d’oranger, frangipane, herbe fraiche, barbe à papa, …

Outre tout cela, les bougies parfumées peuvent aussi avoir des objectifs bien plus pratiques. Vous pouvez ainsi les allumer pour chasser une odeur persistante ou pour donner une impression de pureté à une pièce.

Vous l’avez compris : niveau parfum, vous trouverez de tout ! Notez que certaines odeurs sont plus discrètes que d’autres et tous les parfums ne vont pas dans toutes les situations. Par exemple, vous voudrez éviter de diffuser une odeur trop forte dans votre bureau, pour ne pas incommoder vos collègues ou vos visiteurs.

Avant d’acheter une bougie parfumée, il est donc préférable de la sentir avant. Bien que l’odeur ne sera pas complètement la même une fois que vous allumerez la bougie, elle sera suffisante pour vous aider à trouver celle que vous voulez mettre dans votre intérieur.

À chaque couleur sa signification

Vous choisissez sûrement la couleur de vos bougies en fonction de la décoration de la pièce dans laquelle vous allez les mettre. Et pourtant, saviez-vous que chaque couleur a une signification ? Les bougies sont parfois au centre de rituels, et les couleurs ne sont jamais choisies au hasard.

1) La bougie blanche

Le blanc, comme souvent, est associé à un grand nombre de valeurs telles que la pureté, la bonté, la vérité, la sincérité, l’innocence, la foi ou encore l’espérance. Les bougies blanches sont utilisées dans beaucoup de rituels, notamment ceux en lien avec les esprits. On les utilise aussi pour faire des vœux et des prières liés à l’amour, les enfants et la famille.

2) La bougie rouge

Le rouge est lié à l’amour, la passion et la fertilité, mais aussi au courage et à l’enthousiasme. Les bougies rouges sont donc généralement employées dans des rituels liés à ces thèmes.

3) La bougie rose

Le rose est aussi lié à l’amour, mais plutôt du côté de l’affection, la tendresse et le mariage. Les bougies rose clair sont utilisées pour faire croître l’amour, tandis que celles d’une couleur plus foncée ont pour but d’aider à surpasser des problèmes affectifs ou à renforcer l’amour.

4) La bougie jaune

Le jaune est lié à l’intelligence, la confiance, le talent, la chance. Les bougies jaunes sont utilisées pour dévoiler les talents cachés et les capacités intellectuelles, mais aussi pour avoir de la chance ou encore avoir davantage confiance en soi.




5) La bougie orange

L’orange est aussi associé à la chance, ainsi qu’à la réussite et à la vitalité. Les bougies oranges sont donc censées vous apporter de la bonne fortune, mais aussi de la force, de l’inspiration et de la réussite sur le plan intellectuel.

6) La bougie verte

Le vert est la couleur du succès ainsi que de l’argent. En plus de cela, les bougies vertes doivent vous apporter bien-être et relaxation. Certains rituels utilisent aussi les bougies vertes pour aider à surmonter des obstacles dans le monde professionnel et à atteindre des objectifs.

7) La bougie violette

Les bougies de cette couleur sont liées à un monde spirituel, ainsi qu’à la guérison de l’esprit. Elle sont aussi censées engendrer des rêves prémonitoires.

bougie bouquet

8) La bougie grise

Le gris, comme nos cheveux, représente la vieillesse, la sagesse et la maturité. De plus, les bougies grises auraient le pouvoir de neutraliser les énergies et situations négatives et nous protéger.

9) La bougie noire

Les bougies noires attirent toutes les mauvaises ondes, non pas pour les rabattre sur vous ensuite, mais plutôt pour les faire disparaitre. Elles sont utilisées dans beaucoup de rituels pour combattre le mal et les influences négatives.

10) La bougie argentée

La couleur argentée est associée à la réconciliation et l’entente au sein de la famille.  Les bougies argentées auraient aussi le pouvoir de neutraliser les influences négatives.

11) La bougie dorée

L’or, évidemment, est lié à la réussite financière et à la fortune, mais aussi à la joie et la fraternité. Les bougies dorées sont censées provoquer la réussite et l’accomplissement.

bougies diner

À l’heure de l’éteindre, vous voudrez peut-être éviter l’odeur particulière que dégage une bougie quand on l’éteint en soufflant dessus. Cette odeur pourrait ruiner le parfum que votre bougie a mis du temps à diffuser. Ainsi, au lieu de souffler dessus, utilisez un éteignoir de bougie. Une autre solution, si vous n’en avez pas, est de plier la mèche à l’aide d’une pointe de couteau pour la faire plonger dans la cire liquide. Il vous faudra évidemment redresser la mèche directement après, pour qu’elle ne reste pas coincée dans la cire. Vérifiez aussi que la mèche se trouve toujours au centre de la bougie. Si ce n’est pas le cas, replacez-la manuellement quelques minutes après l’avoir éteinte.

Enfin, veillez à ce que la mèche ne soit pas plus longue qu’un centimètre. Cela lui évitera de dégager de la fumée une fois allumée. Si elle est plus longue, il vous suffira de la couper.

Comment bien choisir votre bougie?

bougie mer

Outre son parfum et sa couleur, il est important de veiller à plusieurs choses lorsque vous achetez une bougie. En effet, certaines d’entre elles contiennent des éléments peu naturels qui pourraient endommager votre santé. Par la combustion, la bougie diffuse sa composition dans votre pièce et peut diffuser des particules fines qui ne sont pas bonnes pour votre corps. Résultat : vous risquez d’avoir la gorge et le nez irrités, d’avoir des maux de tête ou, même, de développer des problèmes respiratoires.

Pour éviter tout cela, jetez d’abord un œil à sa composition. Si la bougie qui vous tente est faite de cire végétale, telle que la cire de soja, de jojoba ou de palme, c’est bon. Pareil si elle faite de cire d’abeille. Ces cires naturelles ne vous sont pas néfastes. Par contre, si la cire de votre bougie est composée de paraffine, mieux vaut l’éviter. En effet, la paraffine est obtenue à partir du pétrole, ce qui, vous vous en doutez, n’est pas très bon pour la santé.

Ensuite, si vous choisissez une bougie parfumée, préférez les parfums naturels aux parfums synthétiques. Ces derniers sont souvent créés à partir d’un grand nombre de produits chimiques que vous ne voudriez pas inhaler.

Enfin, faites attention à la composition de la mèche de la bougie. Certaines contiennent du zinc ou du plomb, d’autres contiennent de la paraffine. Autant de composants qui ne sont pas bons à respirer, et qui peuvent même altérer la bonne odeur de votre bougie. Dans tous les cas, préférez les mèches naturelles en coton.




Quelques précautions d’emploi

Une fois que vous avez enfin trouvé votre bougie, il existe quelque précautions et conseils à suivre pour garder votre bougie le plus longtemps possible et l’utiliser de la manière la plus efficace possible.

Tout d’abord, lorsque vous allumez votre bougie pour la première fois, il est vivement recommandé de la laisser allumée pendant au moins une ou deux heures. De cette façon, la cire fondra sur toute la surface de la bougie et vous éviterez ainsi qu’elle ne se creuse, formant un trou au milieu.

De plus, faites bien attention à l’endroit où vous posez votre bougie. Ne la posez pas sur des matériaux qui sont sensibles à la chaleur, tel que le bois ou le marbre : vous pourriez provoquer une trace de brûlure ou une fissure sur votre meuble ! Mettez donc votre bougie sur un support qui résiste à la chaleur. Et si elle est vendue dans un bougeoir, vérifiez bien qu’il ne laisse pas passer la chaleur.

Si vous voulez imprégner une pièce du parfum de votre bougie, notez qu’il faudra environ une heure pour qu’elle diffuse bien son parfum dans toute la pièce. Ce laps de temps dépend évidemment de l’odeur de la bougie, certaines étant plus fortes que d’autres. Mais ne vous impatientez pas, le parfum finira par envahir la pièce !

Si vous allumez souvent des bougies parfumées, pensez à aérer régulièrement les pièces dans lesquelles elles se trouvent. Il est préférable de les ventiler chaque jour, pendant une dizaine de minutes. De cette façon, vous renouvelez l’air et faites partir les particules qui peuvent s’être évaporées de la bougie.

Voilà, vous savez maintenant tout sur les bougies ! En avez-vous chez vous ? Quelle est votre odeur préférée ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Qi gong maison

Comment débuter une pratique de Qi Gong à la maison?

By Activités, Dans la tête, dans le corps, Sport

Comment débuter une pratique de Qi Gong à la maison?

Qi gong maison

Vous avez peut-être déjà lu ou entendu ces deux mots qui viennent de Chine et se prononcent tchi kong. Vous avez peut-être même vu des gens pratiquer dans un jardin public, en bord de mer ou dans un autre paysage naturel, et ce spectacle vous a laissé songeur.

Les mouvements des bras et des jambes semblent flotter et sont pourtant si ancrés qu’ils évoquent la terre, l’arbre, les racines, à se demander si le Qi Gong est un lien entre ciel et terre.

Pour certains, il est une méditation en mouvement, pour d’autres un outil de guérison, de santé. Pour tous, il est une pratique qui relie les Qis (énergies) de la terre, par l’enracinement, et du ciel, par la respiration. En chinois, Qi Gong signifie “maîtrise de l’énergie vitale”;

Considéré comme une gymnastique qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise, il est indissociable de la conception taoïste de l’équilibre du yin et du yang.




Comprendre le Qi Gong sans le maîtriser

Cette ancienne tradition peut paraître difficile à transporter dans votre salon de novice, qui plus est, occidental. Vous ne savez pas par où l’approcher ou n’osez pas vous lancer? Dans son livre “Entrez dans la pratique du Qi Gong” Ke Wen- Directrice et fondatrice de l’école Qi Gong  Les temps du corps- explique qu’il s’agit d’une pratique qui nous amène à la compréhension de l’énergie en nous. Il y est question de calme et de joie, de “ce calme dans la joie [qui] vient de la confiance et de l’acceptation de soi.

Pour arriver à la compréhension du corps énergétique plusieurs méthodes existent, en statique et en dynamique, mais avant de s’aventurer dans des enchaînements complexes, mieux vaut peut-être commencer par se mettre en contact avec sa respiration profonde.

Commencer le Qi Gong par les exercices de respiration

qi gong respiration

Le travail du souffle est dans le Qi Gong fondamental. La maîtrise du souffle s’inscrit dans une action préventive de santé et est en lien direct avec l’énergie des organes. L’énergie du poumon et du coeur y sont essentiels pour développer une énergie Yang.

« Souffler et respirer, expirer et inspirer, rejeter l’air usé et en absorber du frais, s’étirer à la manière de l’ours ou de l’oiseau qui déploie ses ailes, tout cela ne vise qu’à la longévité. C’est ce qui est prisé de l’adepte qui s’efforce de guider et induire l’énergie de l’homme qui veut nourrir son corps, ou de celui qui espère vivre aussi vieux que Peng Zu.»

ZhuangZi Ch.15< (Cité dans la Pensée chinoise, Anne Cheng).

Par le jeu de la respiration, l’interne et l’externe entrent en coordination.  La respiration doit être abdominale.

  • Exercices de respiration abdominale:

Regardez la vidéo de démonstration cela vous aidera à bien sentir le flux de votre propre respiration, n’hésitez pas à apposer les mains sur le plexus et le ventre pour mieux ressentir votre rythme respiratoire.

Grâce à la respiration abdominale, le diaphragme, les viscères et les muscles intercostaux sont relâchés. La détente corporelle est recherchée, elle permet un travail interne plus profond, la respiration abdominale  y contribue en grande partie.

Vous pouvez la pratiquer au sol ou en position assise en ayant les pieds au sol et une très légère bascule du bassin vers l’avant (rétroversion), de même, debout en pliant légèrement les genoux tout en restant ancré.

Autre variante de la respiration abdominale debout avec mouvement des bras et des mains de l’intérieur vers l’extérieur:

Commencez en position fermée les paumes de mains face au ventre, les mains sont jointes par le bout des doigts, elles forment avec les avants bras une boucle fermée.

A l’expiration, en ouvrant les bras les paumes repoussent l’espace. Revenez en boucle fermée et répétez le mouvement au rythme des expirations et inspirations.

Une fois votre conscience portée sur votre rythme respiratoire, orientez votre attention sur les six harmonies de la pensée chinoise : Liù (Six) He (Coordination, Union, Harmonie)

Le Qi Gong, une pratique harmonisante

Dans la pensée chinoise, il existe des jeux de coordinations dits internes ou externes.

Il existe trois coordinations internes et trois externes.

  • Les coordinations internes:
  1. Le Xin et le Yi :  Le cœur et l’intention. En Qi Gong, il s’agit de se connecter à son intention profonde avant de commencer à pratiquer. Par le souffle et le rythme cardiaque il est possible de s’aligner avec son intention et de faire vivre la motivation dans le mouvement comme dans l’immobilité. La visualisation est un outil qui peut être très utile. La première intention du Qi Gong est le calme.
  2. Le Yi et le Qi :  L’intention et le souffle. Par le souffle, ouvrez-vous; S’il y a quelques blocages dans la circulation de l’énergie, observez les et continuez à suivre le rythme de votre respiration tout en l’écoutant. Fermez les yeux si cela facilite votre écoute. Recherchez d’abord la détente corporelle.
  3. Le Qi et le Jin :  Le souffle et la puissance interne. Cette coordination vous demandera de vous relier avec votre force naturelle, essayez de la ressentir et de l’associer, à l’aide de visualisations, à quelque chose d’agréable. Ressentez votre puissance.
  • Les coordinations externes :
  1. Les pieds et les mains et leurs articulations réciproques. En Qi Gong, le mouvement commence par le déplacement des pieds, les mains s’activent en résonance avec le mouvement des pieds, de là l’importance de la coordination des chevilles et des poignets. Il est important de bien positionner vos membres, inférieurs et supérieurs, en harmonie les uns par rapport aux autres pour éviter notamment une mauvaise torsion ou une tension dans vos articulations
  2. Les coudes et  les genoux. L’attention portée à leur coordination améliorera la stabilité mais aussi la fluidité de vos mouvements de rotation.
  3. Les hanches et les épaules. Les hanches reliées aux épaules donnent aux mouvements plus d’unité, les axes de forces seront plus claires et aideront à la confiance dans la mobilité.



Auto-massages, tapotement et frottement

Commencer une séance de Qi Gong par les auto-massages, les tapotements et les frottements est une très bonne entrée en matière. Mais justement, par où faut-il commencer lorsque l’on est un débutant?

Débutant ou expérimenté, il est important de contacter les surfaces corporelles pour les détendre et en même temps les stimuler. Le toucher est un excellent vecteur d’information, si vous recherchez le bien-être vous pouvez par un simple toucher communiquer cette intention à votre corps.

Exemple d’exercices d’une durée de 10 minutes:

  1. Commencer en position assise, de manière à pouvoir attraper vos pieds et à pouvoir masser  les plantes, les phalanges, les côtés. Tirez un peu sur vos doigts de pied, ensuite, comme si vous souhaitiez attraper un crayon enroulez les orteils sur eux-mêmes et refermez. Relâchez en ouvrant et écartant les orteils.
  2. Prenez une cheville dans une main et faites des rotations lentes, changez de cheville et de main et répétez les mouvements de rotation de l’articulation. Portez votre attention sur vos hanches quand vous faites cet exercice, reliez en conscience hanches et chevilles.
  3. Levez vous en vous déroulant du bas vers le haut et remontez des pieds à la tête en tapotant votre corps avec le bout des doigts, allez jusqu’au sommet du crâne. Distinguez l’avant et l’arrière du corps et selon les zones, éveillez votre corps par tapotement, frottement ou auto-massage.

Les massage du visage et du ventre sont particulièrement recommandés en Qi Gong, sans oublier les oreilles où se trouve le système vestibulaire qui gère l’équilibre.

Le bas ventre est dans la symbolique chinoise: l’homme. Il se situe entre le ciel (le haut du corps) et la terre (le bas du corps), vous pouvez pour activer votre Qi masser circulairement votre bas ventre, synchronisez le mouvement avec votre respiration.

Cette vidéo est extraite du DVD « Qi Gong pour tous », co-produit par la Société Claude Reynier Vidéo Film , réalisé par Béatrice et Patrick Reynier.. Instructrice : Béatrice Reynier.

Voir également ci-dessous le cours complet en accès libre légal d’une durée de 2h.

Exercices préparatoires

Ces exercices sont des exercices d’échauffement, afin d’être en bonne condition physique et mentale. Il s’agit tout aussi bien de protéger les articulations en les préparant à l’exercice que de renforcer votre motivation. Relâcher et étirer sont les deux actions nécessaires pour un bon échauffement.

  • Voici une liste non exhaustive d’exercices:

Faire l’échauffement en distinguant la partie haute du corps :  Chevilles genoux et hanches et la partie basse du corps: bras, poignets, coude et épaules.

  1. L’accroupissement
  2. Les rotations: poignets, bras, nuque, genoux, hanches, bassin, épaules, coudes
  3. Se plier vers l’avant, vers l’arrière
  4. Ouverture et fermeture des bras
  5. Etirement des côtés du corps

Commencer le Qi Gong en identifiant les bonnes postures de pratique

Le placement propre au Qi Gong comporte trois postures fondamentales.

  • La posture de Wuji ou posture de l’immobilité

Description physique de la posture:

Le corps est droit et vertical, pieds parallèles (de la largeur des articulations de la hanche), les genoux légèrement fléchis, avec une légère rétroversion (bascule du coccyx vers l’avant avec activation des muscles ischio-jambiers) du bassin, celui-ci est toutefois relâché. Les bras sont le long du corps détendus et le poids est réparti sur toute la surface de la plante des pieds. Le haut du crâne s’étire vers le haut, propulsé par la nuque, également étirée mais non contractée.

  • La posture dite “posture du cavalier”, Mapu

Photo de maître Ke Wen (copyright)

Elle est une posture clé pour l’enracinement.

Description physique de la posture:

En statique, les pieds sont parallèles et écartés de la largeur d’une jambe ou du moins supérieure à la largeur de vos épaules. Fléchissez les jambes jusqu’à être dans la position assise. Placez votre centre de gravité sur l’axe vertical et en dessous de l’axe central horizontal. Le dos est étendu vers le ciel, la nuque et la tête également. Les bras forment un cercle fermé à hauteur de vos épaules, les paumes vers vous.

En dynamique, commencez les bras le long du corps et en position de départ debout. Le mouvement de flexion sera synchronisé avec une élévation des bras à l’inspiration, à hauteur du plexus, les paumes vers vous, poignets relâchés. Ouvrez le bas du dos avec la respiration.

  • La posture accroupie

Description physique de la posture:

Cette posture est prise plus fréquemment dans la culture asiatique, dans la rue il n’y est pas surprenant de voir une personne accroupie. Mais si vous avez longtemps préféré l’assise sur une chaise il est préférable de vous familiariser à cette posture en douceur. L’ouverture des pieds se fait en parallèle ou à 45°, les pieds sont bien ancrés dans le sol. Ouvrez la zone lombaire tout en la relâchant , les épaules se placent au dessus des genoux sur lesquels elles se posent, bras, coudes et mains relâchés. Soignez la répartition du poids dans vos chevilles et dans les articulations des hanches. Orientez le souffle dans les zones de tension.




Le travail sur les méridiens

En Qi Gong, le travail sur les méridiens est directement inspiré de la médecine traditionnelle chinoise.

  • Qu’est-ce qu’un méridien ?

Un méridien est considérée comme la voie de l’énergie, en fait il s’agit de multiples canaux reliés entre eux et à un ou plusieurs organes,  l’unité du corps humain repose en partie sur cette cartographie des trajets énergétiques. La bonne santé de nos organes et des méridiens est la préoccupation fondamentale de la médecine chinoise afin de maintenir la vitalité. Les principaux méridiens sont au nombre de 12, et selon la pensée taoïste,  ils suivent la classification Yin et Yang.

  1. Le  méridien du poumon (yin)
  2. Le  méridien du gros intestin (yang)
  3. Le méridien de l’estomac (yang)
  4. Le méridien de la rate/pancréas (yin)
  5. Le méridien du coeur (yin)
  6. Le méridien de l’intestin grêle (yang)
  7. Le méridien de la vessie (yang)
  8. Le méridien du rein (yin)
  9. Le méridien du maître coeur (yin)
  10. Le méridien du triple foyer (yang)
  11. Le méridien de la vésicule biliaire (yang)
  12. Le méridien du foie (yin)

Le Qi Gong contribue à la bonne circulation de l’énergie le long des méridiens, en cela la pratique peut être un précieux outil de guérison. Il est dans ce cas appelé Qi Gong médical ou thérapeutique et est une des nombreuses branches du Qi Gong.

Quels exercices pour quelles pratiques du Qi Gong?

Les styles de pratique étant nombreux, plus d’une centaine, il est préférable de commencer une pratique en suivant une classification simple d’exercices. Distinguer les exercices du Qi Gong statique et du Qi Gong dynamique est un bon départ. Maître Ke Wen dans son livre énonce les 6 postures du Qi Gong statique (voir ci-dessous). Vous pouvez aussi pratiquer un Qi Gong saisonnier ou le Véda Qi Gong : les cinq mouvements dans les cinq éléments que vous pouvez également découvrir dans l’ouvrage de Davina Delor.

  • Le Qi Gong statique

Les six postures statiques basiques du Qi Gong sont les suivantes selon maître Ke-Wen*:

  1. La Posture allongée
  2. L’ouverture de la porte des nuages
  3. Le dragon vert se repose sur la terre
  4. Nourrir l’énergie du Dan Tian
  5. La posture de l’arbre
  6. La posture du Wuji

Si la posture est immobile vue de l’extérieur, en interne il s’opère un fin équilibrage énergétique et de nombreux micro-mouvements harmonisent le corps et l’esprit dans le calme.

  • Le Qi Gong dynamique

Le Qi Gong dynamique puise ses sources dans les méthodes classiques du Qi Gong

Maître Antoine Ly y consacre un ouvrage* dans lequel il énumère les huit pièces de Brocart.

Il s’agit d’une forme en huit mouvements qui a pour objectif d’étirer et d’assouplir le corps, cette forme est appelée en chinois Ba Duan Jin. Cette série est simple et vous prépare très bien pour avancer dans votre pratique en toute sécurité.

  • Les Huit pièces de Brocart :
  1. 1ère pièce de Brocart “Arracher la terre et soutenir le ciel régularise le triple Réchauffeur” Ti Di Tuo Tian Li San Jiao
  2. 2ème pièce de Brocart “Tirer à l’arc vers la gauche et vers la droite comme en visant l’aigle” Zuo You Kai Gong Si She Diao
  3. 3ème pièce de Brocart “lever le bras pour régulariser la Rate et l’estomac” Yu Li Pi Wei Dan Ju Bi
  4. 4ème pièce de Brocart “Regarder en arrière prévient les 5 fatigues et les 7 déficiences” Wu Lao Qi Shang Wang Hou Qiao
  5. 5ème pièce de Brocart “Osciller la tête et balancer le fondement libère le feu du coeur en excès” Yao Tou Bai Wei Qu Xin Huo
  6. 6ème pièce de Brocart “joindre les mains aux pieds renforce les reins et la zone lombaire” Shuang Shou Pan Zu Gu Shen Yao
  7. 7ème pièce de Brocart “L’énergie interne s’exprime par les coups de poing et par un regard flamboyant” Zan Quan Nu Mu Zeng Qi Li
  8. 8ème pièce de Brocart “Faire vibrer sept fois la colonne de jade fait disparaître les cent maladies”.Yu Zhu Qi Dian Bai Bing Xiao
  • D’autres séries de mouvements sont proposés par Maître Ke-Wen
  • La série des 20 mouvements essentiels:

Maître Ke-Wen

  • La série des 49 mouvements

  • Le Qi gong des saisons

Cette pratique suit le rythme des saisons. La tradition chinoise en compte 5: printemps, été, automne, hiver. L’intersaison est la cinquième, elle a lieu entre les saisons. Elle dure en moyenne 18 jours. Chaque saison est reliée aux éléments : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau.

Une saison est reliée à un ou plusieurs organes:

  • Le Qi Gong du printemps

Les énergies Yang se réveillent, pour passer à l’action

Action sur:  le foie, le sang, les tendons, les ongles, les yeux.

Le foie est en lien avec le méridien de la vésicule biliaire.

Exercices :

Les postures d’étirement jambes écartées auront une action positive.

Frottez vos paumes de main l’une contre l’autre et posez les sur vos yeux fermés.

Vidéo:

Maître Ke-Wen:




  • Le Qi Gong de l’été

Saison du coeur et du Yang, vous êtes à l’extérieur. Elle est également idéale pour équilibrer les énergies Yin et Yang.

Action sur: le coeur,  associé à l’élément feu et à l’été

Exercices:

Les postures d’étirement des méridiens du cœur, de l’intestin grêle. Postures d’étirement entre ciel et terre.

Vidéo:

Maître Ke-Wen

  • Le Qi Gong de l’automne

Il est important pendant cette saison de stimuler les défenses et de réchauffer en interne le corps pénétré par la nouvelle humidité de saison.

Action sur: les poumons la rate, l’estomac

Exercices: méditation axée sur les poumons, tapotement et frottement de la cage thoracique.

  • Le Qi Gong de l’hiver

Saison froide, le corps a besoin d’être réchauffé et dynamisé. Le Qi Gong dynamique est un allié précieux pour traverser l’hiver.

Action sur:  les reins

Exercices: Mouvements de balancement évoquant l’eau, la fluidité, 5ème et 6ème pièce de Brocart. Etirement des reins.

Vidéo:

Maître Ke-Wen

  • Le Véda Qi Gong

Les 5 mouvements de l’ouvrage de Davina Delor- à consulter pour plus d’informations.

1-Marcher sur place à grandes enjambées

Cet exercice revient à marcher sur place en propulsant la jambe et le bras opposé à hauteur du ventre, le genou de la jambe d’appui est légèrement en flexion. Répétez plusieurs fois cet exercice sans vous arrêter.

2-La poupée de chiffon

Exercice de détente, pliez les jambes et laissez le haut du corps tomber, y compris la tête, vers le bas. Retenue par votre partie inférieure, la partie supérieure de votre corps se relâche, ouvrez les pieds d’une largeur plus grande que celle des hanches.

3-La barque enchantée

En position allongée sur le dos, vos pieds sont fléchis et les mains sont contre les cuisses. Regardez votre ventre, cela vous oblige à soulever la nuque mais le dos reste au sol. Inspirez et expirez plusieurs fois, évitez les tensions dans la nuque.

4-Repousser les obstacles pour se dégager des poids encombrants

Donnez 10 coups de pied en avant, cela renforce votre détermination, enchaînez sur une série de coups de poing, bras et jambe opposés (ex: jambe droite et bras gauche) vers l’avant. Répétez l’action en choisissant une phrase vous donnant confiance en vous.

5-Devenir son héros personnel

Debout, écartez les pieds de la largeur des hanches ou un peu plus, les bras le long du corps sont détendus et font un mouvement de balancier, faites le 50 fois sur un rythme régulier. Agrandissez le mouvement des bras en fléchissant les jambes, maintenez la régularité du balancier. Faites le 10 fois.

Conclusion

Les exercices de Qi Gong, les styles et les méthodes sont nombreux. Pour commencer, mieux vaut d’abord écouter votre motivation et vos besoins. Choisissez ensuite une série adaptée. Débutez en faisant peu mais bien, l’attitude est l’entrée principale pour une pratique épanouie et progressive. A l’arrivée du printemps, ne soyez pas timide: alternez votre pratique à la maison avec une pratique dans un jardin ou en pleine nature, cela renforcera votre Qi!

——-

Références:

Sites :

vivre-qigong.fr
france-qigong.org
mouvements.unblog.fr
ke-wen.fr
qigong-tv.com

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

fourmis

Comment chasser les fourmis de la maison? Toutes les astuces.

By chez soi, Hygiène de vie

Comment chasser les fourmis de la maison? Toutes les astuces.

fourmis

Des fourmis ont infiltré votre maison ? Il est préférable d’agir vite et dès les premiers signes pour éviter qu’elles ne ramènent toute la troupe. Si vous le voyez trop tard et qu’elles sont déjà présentes par dizaines, plusieurs astuces vous aideront à les faire partir.

Notez que si elles restent dans votre jardin, il est préférable de ne pas vous en débarasser. En effet, leur présence a plusieurs côtés très bénéfiques pour votre jardin : elles le nettoient d’un grand nombre de parasites, jouent un rôle dans la pollinisation et aèrent même vos sols en déplaçant et secouant la terre.




Quelques précautions à prendre dès le départ

nourriture moucherons

Avant tout nettoyage, ainsi qu’après pour vous assurer que les fourmis ne reviennent pas, il y a quelques petits gestes à adopter qui vous seront d’une grande aide.

Commencez par faire disparaitre toute trace de nourriture. C’est ce que les fourmis viennent chercher dans votre maison et c’est donc ce qui les attire le plus, particulièrement tout ce qui est sucré. Ne laissez pas de la nourriture à l’air, mettez-la dans des pots et des bocaux que vous placerez dans un placard. Nettoyez vos assiettes et vos plats directement.

Passez l’aspirateur régulièrement et nettoyez votre plan de travail et vos tables pour enlever toutes les miettes et toutes les taches collantes.

Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre sur vos placards, en passant dessus un chiffon humidifié au vinaigre. En plus de désinfecter vos armoires, ça repoussera les fourmis.

Enfin, outre la nourriture, les fourmis sont aussi attirées par l’humidité. Assurez-vous donc de bien aérer votre maison et de faire disparaitre toute trace d’humidité.

Trouver leur nid et boucher les entrées

entree fourmiliere

Vous voyez seulement quelques fourmis dans votre maison ? Ce sont certainement des éclaireuses, et il vaut mieux vous en débarrasser directement. En effet, elles viennent chercher ce qui les intéresse dans votre maison, et repartiront prévenir le reste de la troupe si elles trouvent quelque chose d’alléchant.

Essayez de déterminer d’où elles viennent pour pouvoir agir efficacement. Pour cela, il vous suffira de les suivre et de regarder par où elles viennent et par où elles repartent. Généralement, ces portes d’entrée vers votre maison se trouvent dans les fissures, que ça soit dans votre maçonnerie, vos boiseries ou encore votre plancher.

Une fois que vous avez trouvé les trous, bouchez-les à l’aide de plâtre, de colle ou de mastic.




Eliminer leurs traces

Lors de leur passage, les premières fourmis laissent derrière elles une substance chimique qui permet aux autres de les suivre. Le calcul est donc vite fait : s’il n’y a pas de traces, il n’y aura pas d’autres fourmis. Pour éviter que les premières fourmis soient suivies par beaucoup d’autres, vous devrez donc veiller à faire disparaitre ces traces invisibles.

Pour cela, versez dans un vaporisateur du vinaigre blanc et de l’eau, à parts égales. Vaporisez ce mélange sur le passage des fourmis mais aussi sur leurs points d’entrée.

Pour tuer les fourmis tout en détruisant leurs traces, versez de l’eau dans votre vaporisateur et ajoutez-y environ une cuillère de liquide vaisselle. Vaporisez le tout sur les fourmis que vous voyez. N’oubliez pas non plus les points d’entrée qu’elles utilisent.

Remèdes contre les fourmis

Maintenant, tout ce qu’il vous reste à faire, c’est de chasser entièrement les fourmis qui pourraient encore pointer le bout de leur nez dans votre maison. Pour cela, plusieurs aliments et produits naturels peuvent vous aider.

Notez que si certains d’entre eux feront simplement fuir les fourmis, d’autres les tueront, et il vous faudra alors les ramasser.

Aussi, si vous avez des enfants ou des animaux, faites bien attention à ne pas utiliser de produits toxiques qui pourraient leur nuire.

1) Le marc de café

marc de café

Après avoir fait votre café, ne jetez pas le marc. À la place, saupoudrez-le sur les fourmilières ainsi que le long de vos murs et de vos portes. À l’intérieur de votre maison, vous pouvez le placer sur des soucoupes pour éviter de salir vos sols. Il ne tuera pas les fourmis mais les écartera de votre maison. De plus, grâce à lui, les odeurs que les fourmis laissent derrière elles et suivent pour s’orienter disparaitront. Son effet n’est pas toujours immédiat, donc soyez patients.

2) La craie

La craie est une texture que les fourmis n’apprécient pas du tout. Dessinez simplement une grosse ligne à la craie devant votre porte, autour de vos fenêtres ou n’importe où ailleurs. Les fourmis se garderont bien de la traverser.

3) La lavande

Les fourmis détestent l’odeur de la lavande. Posez donc des bouquets de lavande aux endroits stratégiques de votre maison. En plus de servir de décoration, c’est un très bon répulsif. Vous pouvez aussi mettre des petits sacs de lavande dans vos armoires si les fourmis ont pris l’habitude d’y aller.

4) La cannelle

Même principe que la lavande : alors que c’est une odeur que nous apprécions, les fourmis ne peuvent pas en dire autant ! Il vous suffit de déposer des morceaux de cannelle près de leur fourmilière ou autour des entrées de votre maison. Si vous préférez, vous pouvez aussi vaporiser de l’huile essentielle de cannelle aux endroits stratégiques de votre maison.

5) Le citron

Pressez un citron au-dessus des endroits par lesquels les fourmis rentrent chez vous. Vous pouvez aussi verser un peu de jus de citron le long de vos murs, portes et fenêtres.

Une autre option est de découper un citron en petites tranches et les placer près de leurs points d’entrée ainsi que là où elles ont l’habitude d’aller. Cette méthode fonctionne encore mieux si le citron est pourri et devenu marron.

6) Le sel ou la semoule de maïs

Versez un de ces deux ingrédients pour former une ligne qui servira de barrière aux fourmis. Elles ne la franchiront pas.

7) La sauge ou le camphre

Ces plantes sont idéales pour vos armoires. Déposez-y simplement quelques feuilles pour faire fuir les fourmis.

8) Le savon noir

La prochaine fois que vous laverez vos sols, utilisez du savon noir. Les fourmis feront attention à ne plus s’y aventurer.

9) Le bicarbonate de soude

Mélangez-le à un peu de liquide vaisselle pour former une petite pâte à saupoudrer généreusement devant les points d’entrée des fourmis.

Vous pouvez aussi allier le bicarbonate de soude avec du sucre et l’utiliser de la même façon.

10) Le vinaigre blanc

Vaporisez simplement du vinaigre blanc, pur ou dilué à l’eau, aux endroits par lesquels les fourmis ont l’habitude de passer.

11) La glu

Si vos arbres fruitiers sont remplis de fourmis, prenez de la glu non polluante et appliquez-la tout autour du tronc, sur quelques centimètres de largeur. Il est préférable de faire deux bandes pour une plus grande efficacité.

La glu piégera tout simplement les fourmis qui essaieront de passer dessus.




12) L’acide borique

Si vous ne voulez pas seulement les écarter, mais plutôt vous en débarrasser définitivement, l’acide borique, aussi appelé Borax, vous permettra de tuer les fourmis. Vous pouvez en trouver en pharmacie ou en droguerie.

Mélangez 750ml d’eau, 200g de sucre et 20ml d’acide borique. Versez ce mélange dans une ou plusieurs soucoupe(s) que vous déposerez sur leur passage.

Les fourmis en prendront pour le ramener aux autres fourmis de leur nid. Le manger les empoisonnera et toute la fourmilière mourra en quelques semaines.

13) La farine d’avoine

C’est une technique parfaite pour tuer les fourmis sans prendre de risques avec vos enfants et animaux. Versez-en aux endroits fréquentés par les fourmis. Elles mourront après en avoir mangé.

Comment détruire un nid de fourmis

Si vous avez repéré leur nid et que vous voulez en venir à bout une bonne fois pour toutes, vous pouvez procéder sans faire appel à des produits chimiques et polluants. Voici 3 méthodes naturelles pour se débarrasser d’une fourmilière.

1) La poudre de talc et le sel

Versez 2 tasses d’eau tiède dans un grand récipient et ajoutez-y une tasse de sel et une tasse de talc. Mélangez bien le tout, puis versez le mélange sur le nid de fourmis et aux alentours. Répétez si besoin.

Cela ne tuera pas les fourmis mais ça rendra leur nid impraticable. En effet, ce mélange à base de talc et de sel rendra le nid extrêmement collant. Les fourmis auront donc beaucoup de mal à s’y déplacer et décideront de quitter leur nid pour aller s’installer plus loin.

2) Le vinaigre

Mélangez du vinaigre et de l’eau et versez le tout sur le nid de fourmis. Les fourmis détestent la forte odeur du vinaigre et auront donc tendance à s’en éloigner le plus possible.

Répétez l’exercice jusqu’à ce que toutes les fourmis soient parties.

3) L’eau bouillante et le savon noir

Si vous voulez tuer les fourmis pour éviter qu’elles n’aillent construire un nouveau nid à quelques mètres du précédent, privilégiez cette solution. L’eau bouillante vous permettra de vous débarrasser presque instantanément des fourmis. Pour une efficacité maximale, vous pouvez l’associer à un autre produit tel que le savon noir. Dans ce cas, mélangez 10 litres d’eau bouillante à 200g de savon noir dilué et versez le tout dans leur nid.

Si vous n’avez pas de savon noir à disposition, vous pouvez le remplacer par du liquide vaisselle.

4) La terre de diatomée

Si vous cherchez un insecticide naturel, la terre de diatomée est votre homme ! Elle provient de la diatomée, une algue microscopique que l’on peut retrouver à la fois dans l’eau et dans le sol.

Pour l’utiliser contre une fourmilière, mélangez-la à de l’eau à hauteur d’une cuillère à soupe de terre de diatomée pour un litre d’eau. Versez le tout dans le nid. Si vous voulez, vous pouvez également ajouter un peu de liquide vaisselle dans votre mélange.




Attention aux fourmis charpentières

S’il y a un type de fourmis auquel vous devez faire encore plus attention que les autres, ce sont les fourmis charpentières. Elles se distinguent par leur corps plus long que d’habitude et se déplacent sur vos murs, ou à l’intérieur. Elles laissent derrière elles ce qui ressemble à de la sciure de bois.

Ces fourmis représentent un grand danger pour la structure et la solidité de votre maison, et doivent être éradiquées dès que vous vous apercevez de leur présence. Pour cela, le mieux est de faire appel à des professionnels. Les entreprises d’extermination s’assureront de venir à bout de toutes les fourmis.

Bien que les fourmis paraissent parfois insurmontables par leur nombre impressionnant, vous avez l’embarras du choix pour vous en débarrasser ! Quelle est la méthode qui fonctionne le mieux pour vous?

Sources

https://www.consoglobe.com/12-methodes-naturelles-eloigner-les-fourmis-cg
https://www.aujardin.info/trucs/trucs_fourmis.php
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003501799800270
http://faculty.tru.ca/jhu/The%20Behavior%20of%20Ants.pdf
https://www.thoughtco.com/fascinating-facts-about-ants-1968070
https://www.antkeepers.com/facts/ant-colony/lifecycle-ant-colony/
https://www.myrmecofourmis.fr/Chasser-les-fourmis-de-la-maison

A propos de l’auteur

Leonor Rogister Diplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend