Skip to main content
Category

Activités

ballons anniversaire

40+ textes d’anniversaire et citations à utiliser

By Activités

40+ textes d’anniversaire et citations à utiliser

ballons anniversaire

La plupart des gens attendent le jour de leur anniversaire avec impatience, car il est synonyme de gâteau, de bougies, de cadeaux et de réjouissances. Mais pas pour tout le monde ! Il peut en effet s’avérer difficile de trouver les bons mots pour souhaiter à quelqu’un un joyeux anniversaire ; d’autant plus si vous n’êtes pas vraiment proche de la personne… Juste Bien a donc rassemblé pour vous quelques idées de messages d’anniversaire, triés par thème. À vos stylos ! 




Pourquoi souhaiter un joyeux anniversaire ? D’où vient la tradition ?

Avant de vous laisser lire les formules d’inspiration, commençons par un peu d’histoire. On ne sait pas vraiment dater l’apparition des anniversaires ; ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il s’agit là d’une tradition qui remonte à plusieurs millénaires.

En effet, durant l’Égypte antique, les pharaons avaient pour coutume de célébrer l’anniversaire de leur premier jour de règne, en organisant des offrandes et des cérémonies religieuses. En Perse et en Chine, c’est le jour de la naissance qui était célébré autour d’un grand banquet. 

Durant l’Antiquité, les Grecs et les Romains fêtaient les anniversaires en offrant des cadeaux et en adressant des félicitations. Le but de la manœuvre était de protéger la personne qui fêtait son anniversaire des démons, et de lui assurer santé et sécurité pour l’année à venir. Par ailleurs, l’utilisation des bougies et des gâteaux vient très probablement des Grecs, qui pensaient que les bougies d’anniversaire avaient le pouvoir d’exaucer les souhaits. 

À partir du IVème siècle, le christianisme, qui reprochait aux anniversaires d’avoir des origines païennes, fit disparaître la célébration de ces événements ; d’autant plus que cette tradition faisait concurrence aux fêtes des saints quotidiennes. Mais au XIIIème siècle, la fête d’anniversaire – avec gâteau et bougies – redevint au goût du jour en Allemagne (on parlait alors de Kinderfeste). 

En France, la fête d’anniversaire est réapparue au cours du XVIIIème siècle, jusqu’à devenir l’institution que l’on connaît aujourd’hui.

Quel support privilégier pour souhaiter un joyeux anniversaire ?

Avant de vous lancer bille en tête dans la rédaction de votre mot d’anniversaire, encore faut-il choisir soigneusement la façon d’exprimer vos félicitations : carte, SMS, mail, de vive voix… Les possibilités sont multiples ! 

  • Les cartes d’anniversaire étaient jusqu’à présent le canal privilégié pour souhaiter un joyeux anniversaire à quelqu’un. Elles sont l’occasion de s’étendre plus ou moins longuement, de raconter des anecdotes, des souvenirs…
  • Souhaiter un anniversaire de vive voix reste le moyen à privilégier si vous croisez la personne le jour même. Vous pouvez également choisir d’appeler et de laisser un message vocal si vous vous trouvez loin : un joli moyen de bien personnaliser vos vœux !
  • Les SMS sont de plus en plus utilisés pour souhaiter un joyeux anniversaire. Si vous choisissez ce moyen, mieux vaut privilégier un message court et percutant. 
  • Envoyer des félicitations d’anniversaire par mail est un peu plus impersonnel, et un moyen assez peu utilisé hors messages promotionnels et publicités. Mais rien n’empêche d’écrire un mail chaleureux et personnalisé !
  • Les réseaux sociaux sont en passe de devenir LE canal incontournable pour souhaiter les anniversaires. Surtout depuis l’apparition des calendriers de rappel… Mais attention, tout le monde n’est pas encore parfaitement habitué à ce mode de communication, en particulier chez les personnes les plus âgées. Assurez-vous de ne pas commettre ce qui pourrait être perçu comme un impair si vous passez par les réseaux sociaux pour adresser vos félicitations.

Maintenant que vous savez par quel canal passer pour souhaiter un anniversaire, passons aux différents modèles de textes !

  1. Les textes d’anniversaire classiques

Parfois, rien de tel que les formules traditionnelles pour exprimer au mieux ce que l’on ressent. Attention néanmoins à ce que votre message ne soit pas perçu comme trop impersonnel et ne soit pris comme du désintérêt…

  • Les années passent mais nous sommes toujours là l’un pour l’autre. Joyeux anniversaire ! 
  • Je suis fier de te souhaiter, une fois de plus, un très joyeux anniversaire. En espérant t’en souhaiter de nombreux autres ! 
  • Joyeux anniversaire ! Et si nous allions fêter cela comme il se doit ?
  • Je t’envoie plein de bonnes ondes positives en ce jour spécial pour toi. Joyeux anniversaire ! 
  • Je te souhaite de passer une excellente et heureuse journée. Joyeux anniversaire ! 
  • Tu es vraiment quelqu’un d’unique… Joyeux anniversaire ! 
  • J’espère de tout cœur voir ton sourire collé à ton visage toute la journée. Joyeux anniversaire ! 
  • En ce jour particulière, c’est toi le roi de la fête : tout t’es permis… Ou presque ! Joyeux anniversaire !
  1. Les textes d’anniversaire humoristiques

paillettes

Miser sur l’humour est une excellente façon de souhaiter un anniversaire. Veillez toutefois à ce que vos messages ne soient pas blessants pour leur lecteur…

  • Pauvre de toi, qui vas devoir subir toute une journée d’appels ennuyeux, de notifications facebook et de sms… Joyeux anniversaire !
  • Il paraît que l’âge, c’est dans la tête. Il faut juste réussir à faire en sorte que ça ne se propage pas à ton corps… Joyeux anniversaire ! 
  • J’ai un problème : impossible de me souvenir de ton âge… Heureusement, on s’en fiche : fêtons ton anniversaire comme si tu avais 20 ans !
  • Je suis sûr que tu aurais adoré le cadeau que ne t’ai pas acheté… Joyeux anniversaire !
  • Hier, mon avion s’est écrasé, ma voiture a été volée, j’ai raté le bus, je me suis cassé le bras et j’ai perdu mon portable… C’est pour ça que je n’ai pas pu te joindre hier, pardon. Joyeux anniversaire en retard !
  • Souris pendant que tu as encore toutes tes dents… Joyeux anniversaire !
  • Aujourd’hui, tu es plus vieux. Et avec la vieillesse vient la sagesse et la maturité, qui t’incitent à te soucier davantage des choses matérielles de la vie, comme… Les cadeaux ! Joyeux anniversaire !
  • Je pense qu’il va te falloir un très grand gâteau pour faire rentrer toutes tes bougies… Joyeux anniversaire !
  • J’ai passé plus de 3 heures à chercher sur internet le message d’anniversaire parfait… Mais je n’ai pas trouvé. Joyeux anniversaire ! 
  • Question : qu’est-ce qui monte et ne redescend jamais ? Réponse : ton âge… Joyeux anniversaire !
  • Chaque année qui passe devient plus dure pour souffler les bougies… Heureusement que ceux qui t’aiment sont là pour t’aider ! Joyeux anniversaire ! 
  1. Les textes d’anniversaire originaux

  • Tu ne vieillis pas, tu prends de la valeur. Joyeux anniversaire ! 
  • L’âge n’a pas d’importance… Sauf si tu es un fromage ou une bouteille de vin. Joyeux anniversaire ! 
  • Pour ton anniversaire, je te souhaite encore au moins cent anniversaires !
  • Pas facile de dire aux gens qui comptent qu’on les aime… Je profite donc de ton anniversaire pour le faire !
  • La vie est imprévisible… Comme la météo. En ce jour spécial pour toi, je souhaite que le soleil brille comme jamais. Bon anniversaire !
  • Hélas, rien n’est jamais gratuit dans la vie. Le nombre d’années est le prix à payer pour obtenir maturité et sagesse… Joyeux anniversaire !
  • Joyeux anniversaire ! Comme c’est quelque chose qui n’arrive qu’une fois par an, je compte sur toi pour rendre ce jour mémorable…
  • Souhaiter un joyeux anniversaire, c’est beaucoup trop basique… Pour changer, je te souhaite donc un incroyable, étonnant, extraordinaire, merveilleux anniversaire !



  1. Les textes d’anniversaire pour un collègue de travail

Comment souhaiter un joyeux anniversaire à un collègue dont on n’est pas particulièrement proche ? Voilà une question qui revient souvent ! Vous pouvez donc vous inspirer de ces quelques exemples : 

  • Grâce à toi, mes journées de travail ressemblent moins à du labeur qu’à du plaisir. Merci et joyeux anniversaire !
  • C’est toujours un plaisir de travailler avec toi. C’est un plaisir encore plus grand de te souhaiter un joyeux anniversaire ! 
  • Un an de plus = un pas de plus vers la retraite… Joyeux anniversaire collègue !
  • Seul toi, l’Univers et les ressources humaines connaissent ton âge… Joyeux anniversaire !
  • C’est toujours un plaisir de travailler avec toi : tu es le deuxième meilleur collègue de l’entreprise (le premier étant moi, bien sûr). Joyeux anniversaire ! 
  • En tant que super collègue, tu mérites d’avoir une journée de libre : c’est pour ça que j’ai décidé de faire ton travail à ta place aujourd’hui. Mais demain, nous reprendrons nos bonnes vieilles habitudes : tu feras mon travail. Joyeux anniversaire !
  • Grâce à toi, je ne vois pas le temps passer au travail. Joyeux anniversaire ! 
  1. Les citations inspirantes sur les anniversaires

Oui, les célébrités aussi souhaitent de joyeux anniversaires ! Certains de leurs messages sont même passés à la postérité :

  • « Vous pouvez être magnifique à trente ans, charmante à quarante ans, et irrésistible pour le reste de votre vie. » – Coco Chanel
  • « Le secret pour rester jeune est de vivre honnêtement, de manger lentement et de mentir sur son âge. » – Lucille Ball
  • « Quand vos amis commencent à vous flatter sur votre jeunesse, c’est un signe certain que vous vieillissez » – Mark Twain
  • « L’âge nous fait oublier certaines choses, aussi en ce jour j’oublierai votre anniversaire si vous oubliez le mien ! » – Kate Summers
  • « Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps ! «  – Alphonse Allais
  • « Ce qui me console de souffler bientôt ma soixantième bougie, c’est que dans sexagénaire il y a sexe. » – Guy Bedos
  • « Avant cinquante ans, on est jeune et beau. Après, on est beau. » – Jacques Higelin

Sources

https://quizotresor.com/anniversaire-enfant/les-origines-de-la-fete-d-anniversaire
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anniversaire
https://123cartes.com/texte-anniversaire/humoristique/
https://www.exky-evenementiel.fr/idees-de-message-anniversaire/
https://www.photobox.fr/blog/occasions/anniversaire/40-idees-de-texte-a-ecrire-sur-une-carte-danniversaire
http://www.modele-texte.fr/message-anniversaire-original.php

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

meubles en bois

Comment prendre soin des meubles en bois ?

By Activités, Maison

Comment prendre soin des meubles en bois ?

meubles en bois

Le bois est une matière vivante : plus le temps passe, plus il vieillit ! Il faut donc le nettoyer et en prendre soin régulièrement. Seulement voilà, en fonction du type de bois, les produits et techniques d’entretien à utiliser ne sont pas les mêmes. Heureusement, Juste Bien a mené l’enquête pour vous présenter toutes les astuces incontournables afin de prendre soin de vos meubles selon les différents types de bois. À vos chiffons ! 




Les 5 règles d’or à connaître avant de commencer à nettoyer vos meubles en bois

Certes, c’est déjà une bonne chose de chercher les différentes méthodes de nettoyage de bois. Mais il faut également bien avoir à l’esprit que le bois est une matière fragile : on ne peut pas nettoyer une armoire en bois brut de la même façon qu’on nettoie une table en formica ! Vous risqueriez de l’abîmer de manière irréversible. Sachez donc que quel que soit le type de bois, il existe un certain nombre de règles à observer pour en prendre bien soin.

  1. Dépoussiérez !

Voilà une étape qui peut paraître évidente, mais qui ne l’est pourtant pas forcément. Avant même de commencer à nettoyer votre meuble en bois, prenez le temps de le dépoussiérer soigneusement, en passant sur la surface un chiffon doux. 

  1. Ne versez jamais le produit nettoyant directement sur le bois

Le saviez-vous ? Le bois est une matière extrêmement poreuse. Par conséquent, il a tendance à absorber les liquides, surtout lorsqu’il est brut. Si vous désirez éviter les tâches disgracieuses sur vos meubles, veillez donc bien à éviter de verser les produits directement sur la surface. À la place, préférez les verser d’abord sur un chiffon de nettoyage, que vous utiliserez ensuite pour frotter le bois de manière uniforme. 

  1. Respectez toujours le sens du bois

Malheureusement, vous ne pouvez pas frotter vos meubles en bois n’importe comment. Il faut suivre précisément ce que l’on appelle le fil du bois. Autrement, vous risquez d’endommager les fibres, ce qui risque, à terme, de créer des fissures !

  1. Attention au matériel utilisé

Pour nettoyer vos meubles en toute sécurité, évitez tous les tissus ou matériaux susceptibles d’endommager le bois, comme le côté vert d’une éponge par exemple. Évitez aussi d’utiliser des chiffons qui ont tendance à laisser des peluches afin de ne pas laisser de résidus sur vos meubles. Pour vous aider, sachez que les tissus en microfibres sont particulièrement respectueux des fibres de bois !

  1. Privilégiez le naturel !

Vous l’aurez compris, le bois est une matière très sensible. Par conséquent, il est fortement recommandé d’oublier les produits chimiques industriels qui peuvent vraiment s’avérer trop agressifs et endommager vos meubles. Pour ne prendre aucun risque, misez sur les produits naturels et les remèdes de grands-mères ! 

Comment nettoyer les meubles en bois brut ?

entretien bois

Le bois brut allie charme et authenticité. Il permet de créer une ambiance paisible et élégante dans les pièces de la maison. De quoi instaurer une atmosphère unique ! 

Malheureusement, les bois bruts (ou naturels) font partie des matériaux les plus difficiles à entretenir. Comme ils n’ont subi aucun traitement (ni peinture, ni huile, ni cire), ils sont très fragiles. Pour les nettoyer, rien de tel que l’eau chaude et le savon noir ! Pour frotter, vous pouvez utiliser un chiffon doux ou bien une brosse à dent (à poils doux).

Pour les protéger, n’hésitez pas à utiliser de la cire à bois (vous pourrez trouver des cires spécialement adaptées au bois brut dans le commerce) à appliquer avec un chiffon doux. Mais avant cela, pensez bien à passer une couche de fond dure : elle vous permettra de boucher les éventuels trous du bois, afin d’avoir un rendu lisse et harmonieux. 

Comment nettoyer les meubles en bois ciré ?

Votre commode ou votre vaisselier en bois ciré fait grise mine ? Votre meuble est devenu collant et dégage une mauvaise odeur ? Il s’agit là de l’un des pièges fréquents du bois ciré : comme on sait qu’il est bien protégé par la cire, on a tendance à le nettoyer moins souvent. Grave erreur ! Il est conseillé de nettoyer régulièrement le bois ciré pour assurer sa longévité et sa beauté. 

Avant de le nettoyer, insistez particulièrement sur l’étape de dépoussiérage, car la cire a parfois tendance à retenir les impuretés. Pour faire briller votre meuble, utilisez de la cire de bonne qualité, en passant sur la surface avec un chiffon à microfibres. Attention : ne répétez cette opération qu’une à deux fois par an ! Plus, cela pourrait encrasser votre meuble et ternir son éclat. 

Pour les nettoyages plus fréquents, vous pouvez simplement opter pour un chiffon doux légèrement humidifié. Attention : évitez au maximum d’utiliser de l’huile ! Elle a en effet tendance à assombrir le bois, ce qui gâcherait la jolie couleur de votre meuble.

Comment nettoyer les meubles en bois verni ?

Vous avez la chance d’avoir chez vous une gamme de chaises design et tendances en bois verni ?  Pour en prendre soin, rien de plus simple : le vernis constitue en effet une couche protectrice efficace, qui empêche le meuble d’être rayé ou sali. 

Généralement, un chiffon doux et de l’eau tiède suffisent pour prendre soin des meubles en bois vernis. Toutefois, s’ils sont vraiment très sales, vous pouvez utiliser un mélange d’eau et de quelques gouttes de vinaigre blanc. Après avoir passé un coup de chiffon sur la surface, pensez à bien sécher votre meuble à l’aide d’un second chiffon doux ! 

À noter également que les produits chimiques et les matériaux dits abrasifs sont à éviter absolument : ils risquent d’endommager le vernis.

Comment nettoyer les meubles en bois peint ?

Intemporel, passe-partout et hautement personnalisable, le bois peint est un incontournable ! Aussi bien uni que décoré, il peut créer une ambiance tour à tour authentique ou sophistiquée. Il permet donc de profiter d’une décoration intérieure sur-mesure

Pour rester en bon état, le bois peint a besoin d’être fréquemment nettoyé. Pour cela, il suffit de tremper une éponge dans de l’eau savonneuse, de bien l’essorer puis de la passer sur le meuble. Attention à sécher le plus rapidement possible (dans l’idéal, immédiatement) le surplus d’eau sur le meuble, sous peine de l’abîmer !

Si vraiment votre meuble peint est très sale, vous pouvez ajouter quelques cristaux de soude dans de l’eau tiède et procéder comme pour le nettoyage. Une fois votre meuble en bois peint tout propre, il est conseillé d’appliquer de la cire pour le protéger. 

Comment nettoyer les meubles en bois laqué ?

Rien de tel que des meubles en bois laqué pour une décoration intérieure au style moderne, design et haute couture ! En plus, le bois laqué a l’avantage d’être plus résistant à l’humidité et aux changements de température que le bois peint. 

Pour nettoyer vos meubles en bois laqué, qu’ils soient brillants ou mats, vous pouvez utiliser de l’eau tiède et du savon. S’ils sont vraiment sales, vous pouvez ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc pour les faire à nouveau briller. Pour procéder au nettoyage, trempez un chiffon doux dans votre préparation, essorez-le puis passez-le sur le meuble à nettoyer. N’oubliez pas de sécher ensuite le tout avec un autre chiffon doux propre et sec. 

Et vous, avez-vous craqué pour des meubles en bois ? 




Sources

https://www.4-pieds.com/blog/nettoyer-meuble-bois-astuces-entretien-bois/
https://astucesdegrandmere.net/10-astuces-prendre-soin-de-vos-meubles-bois/
https://www.saulaie.com/fr/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

mutuelle sante

Question du jour : à quoi sert une mutuelle santé ?

By Activités, Dans la tête, dans le corps, Hygiène de vie, Soins

Question du jour : à quoi sert une mutuelle santé ?

mutuelle sante

« Vous avez votre carte de mutuelle ? » Voilà une question que nous avons tous, sans exception, déjà entendue à la pharmacie. Mais qu’est-ce qu’une mutuelle exactement ? Comment ça fonctionne ? Est-elle vraiment si indispensable que ça ? Quelle est la meilleure mutuelle santé ? Aujourd’hui, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir sur la mutuelle en 7 questions !




Qu’est-ce qu’une mutuelle exactement ? À quoi ça sert ?

Comme vous le savez déjà sûrement, en France, lorsque vous vous rendez chez un médecin (généraliste, dentiste, etc.) ou que vous achetez des médicaments en pharmacie, la Sécurité sociale prend en charge une partie des frais. Cette prise en charge varie en fonction du service santé concerné et de votre situation : 70 % pour une consultation chez un généraliste, 60 % pour des séances de kinésithérapie, 15 à 65 % pour les médicaments, etc. 

La mutuelle est donc une couverture santé qui sert à rembourser la différence entre le coût réel des dépenses de soin et les remboursements effectués par la Sécurité sociale. Attention : en fonction de la mutuelle, les remboursements peuvent ne pas être pris en charge en totalité, ce qui vous laisse un reste à charge. Il faut donc bien vous renseigner pour trouver la mutuelle qui vous correspond au mieux. 

Pourquoi souscrire une mutuelle d’assurance santé ?

Parce qu’elle vous permet de faire des économies ! La mutuelle santé permet en effet de rembourser : 

  • Les consultations et soins médicaux
  • Les dépenses lors d’une hospitalisation
  • Les frais d’optique (lunettes, lentilles de contact, etc.)
  • Les frais dentaires (implants, appareils, etc.)
  • Les appareils auditifs
  • Les prothèses
  • Les médicaments achetés en pharmacie

Il s’agit là des garanties de base de la plupart des mutuelles. Bien sûr, le niveau de prise en charge dépend de votre contrat. Mais les mutuelles peuvent aussi rembourser tout ou partie de beaucoup d’autres frais, comme : 

  • Les séances de médecine douce ou de médecine alternative (homéopathie, acupuncture, hypnose, étiopathie…), des prestations qui ne sont pas du tout prises en charge par la Sécurité sociale
  • Les séances de psychologie
  • Les chambres particulières en hôpital
  • Les séances d’orthodontie (notamment pour les adultes)
  • Etc.

Une aide qui peut véritablement s’avérer indispensable !

Comment fonctionne une mutuelle santé au juste ?

mutuelle

Une fois que vous avez choisi un organisme de mutuelle et souscrit à un contrat de couverture santé, vous allez devoir payer une somme d’argent tous les mois. Vous allez alors recevoir de votre mutuelle une carte de tiers-payant. Cette carte doit être présentée au moment de régler les frais médicaux, qui seront remboursés immédiatement ou dans les 48 heures par virement bancaire, la mutuelle s’étant mis en relation directement avec la Sécurité sociale. Tout ce que vous avez à faire, c’est donc fournir un RIB pour vos remboursements. Pratique, non ?

Pour effectuer les remboursement, une mutuelle se base sur trois éléments : 

  • Le tarif de convention, autrement dit le tarif défini par la Sécurité sociale pour chaque acte médical, et qui fait l’objet d’un pourcentage de remboursement précis
  • Le ticket modérateur, qui correspond à la partie des frais médicaux non pris en charge par la Sécurité sociale
  • Les dépassements d’honoraire, qui sont des frais supplémentaires (par rapport au tarif de convention fixé par la Sécu) pratiqués par certains médecins

Pour faire simple, une mutuelle prend au moins en charge le ticket modérateur ; en fonction des contrats, certaines remboursent également les dépassements d’honoraire. 

Qui peut souscrire à une mutuelle santé ?

N’importe qui ! En théorie, tout le monde peut, à titre individuel, souscrire à une complémentaire santé et en faire éventuellement bénéficier ses proches (conjoint et enfants). Les salariés du privé, qui disposent déjà d’une mutuelle d’entreprise, peuvent même décider de souscrire à une mutuelle supplémentaire s’ils considèrent que la prise en charge de la mutuelle collective est insuffisante. 

Quels sont les différents types de mutuelle ?

Il existe deux grands types de mutuelle : 

  1. La mutuelle individuelle, dont la souscription est facultative. Elle permet à ses souscripteur de jouir d’une couverture santé personnalisée pour toutes leurs dépenses. Vous pouvez y souscrire en ligne, par courrier ou bien directement en agence.
  2. La mutuelle d’entreprise, qui concerne les salariés du secteur privé. Elle présente plusieurs avantages : la prise en charge des cotisations par l’entreprise (au moins à hauteur de 50%), un niveau minimal de remboursements garanti par la loi, etc. Vous n’avez pas besoin d’effectuer de démarche particulière pour y souscrire : l’affiliation est automatique. 

La mutuelle santé est-elle obligatoire ?

Depuis le premier janvier 2016, si vous êtes salarié(e), votre employeur a l’obligation légale de vous proposer une mutuelle d’assurance santé collective. Cette mutuelle est valable pour vous, mais peut aussi l’être pour vos enfants et votre conjoint. 

Attention : cette obligation ne vaut que pour les salariés du secteur privé ! Les autres sont libres de contracter – ou non – une mutuelle. Ces « autres », ce sont : 

  • Les étudiants (qui sont en général couverts par la mutuelle de leurs parents)
  • Les travailleurs indépendants et TNS (Travailleurs Non Salariés, comme par exemple les micro-entrepreneurs)
  • Les personnes sans activité professionnelle
  • Les salariés du secteur public (fonctionnaires)
  • Les retraités et les seniors 

À noter également que sous certaines conditions, les salariés du privé peuvent être dispensés de la couverture obligatoire de la mutuelle d’entreprise (par exemple s’ils sont affiliés à celle de leur conjoint, déjà couverts par une autre mutuelle ou s’ils exercent à temps partiel). 

Comment choisir sa mutuelle ?

Pour choisir la mutuelle et le contrat (les mutuelles proposant différents paliers de remboursement) qui vous correspondent au mieux, il faut vous poser les bonnes questions : 

  • De quoi avez-vous besoin principalement ?
  • Avez-vous des problèmes de vue ou d’audition importants ?
  • De quels soins avez-vous besoin en particulier ?
  • Quels types de services souhaitez-vous en cas d’hospitalisation (chambre individuelle par exemple) ?
  • Allez-vous souvent consulter des praticiens qui effectuent des dépassements d’honoraire ?
  • Avez-vous souvent recours à des séances de médecine douce ?
  • Etc.

Rassurez-vous : en général, les organismes de mutuelle vous posent un certain nombre de questions afin de vous aider à identifier et déterminer clairement vos besoins. Ils vous proposent ensuite des niveaux de soins adaptés à vos attentes.  

Et vous, avez-vous une mutuelle ?




Sources

https://www.lelynx.fr/mutuelle-sante/soins/prise-en-charge/
https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/mutuelle-sante/conseil-pourquoi-souscrire-une-mutuelle
https://www.allianz.fr/assurance-particulier/sante-prevoyance/assurance-sante/conseils-pratiques/complementaire-sante-definition.html
https://www.letudiant.fr/premium/hey-me/article/a-quoi-ca-sert-une-mutuelle.html
https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/mutuelle-sante/qu-est-ce-qu-une-assurance-sante-ou-une-mutuelle-sante
https://www.macif.fr/assurance/particuliers/conseils/sante-bien-etre/une-mutuelle-est-elle-obligatoire
https://www.previssima.fr/question-pratique/quel-est-le-role-dune-mutuelle-sante.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

raviver la flamme

4 conseils pour raviver la flamme dans son couple !

By Activités

4 conseils pour raviver la flamme dans son couple !

raviver la flamme

On ne le répétera jamais assez : l’amour s’entretient au quotidien. Que vous soyiez en couple depuis quelques mois ou depuis de nombreuses années, les causes d’éloignement dans une relation amoureuse sont très nombreuses. Routine, travail, enfants, argent, manque de temps… Tous les amoureux passent, à un moment ou à un autre, par une phase de flottement ; ainsi va la vie de couple ! Aujourd’hui, nous vous livrons donc nos conseils et astuces pour surmonter cette étape durablement.




Est-ce vraiment possible de raviver la flamme ?

Pour commencer, il peut être pertinent de bien faire la distinction entre amour et sentiment amoureux. Le sentiment amoureux renvoie aux émois des premiers instants, aux mains moites, au cœur qui s’emballe, aux yeux qui pétillent, aux papillons dans le ventre, à l’attraction physique qui empêche de s’éloigner de l’autre… L’amour, lui, est un sentiment plus profond, fait de liens forts qui s’installent avec les années. 

Si l’un n’existe pas sans l’autre, et si ces sentiments sont tous les deux fort agréables, cela ne signifie pas moins que parfois, alors même qu’on sait que l’on aime l’autre sincèrement, la flamme du début peut venir à manquer. Heureusement, il est tout à fait possible de la ranimer ! Mais à deux conditions seulement : le vouloir, et… Oser se lancer.

Conseil 1 : (se) comprendre et renouer

Lorsqu’on tombe amoureux, on est dans l’action : il faut conquérir l’autre, faire des efforts. Avec le temps qui passe, on a tendance à se relâcher, à privilégier le confort d’une sécurité bien méritée. Pour faire revivre la flamme, il faut en premier lieu accepter de renoncer à quelques bouts de cette sécurité. Et cette étape commence par l’échange. 

Ça peut paraître cliché, mais c’est pourtant une information que nombre de couples ont tendance à oublier : il faut communiquer ! Quitte à laisser voir à l’autre toute votre vulnérabilité. Pour qu’une relation fonctionne, il faut que vous puissiez sentir l’amour, l’attention et le soutien de l’autre. Et pour cela, il faut déjà que vous le laissiez faire… En ayant confiance.

Qu’il s’agisse de vos doutes, de vos peurs, de vos envies, vous devez les partager avec votre partenaire, quels que soient les sujets, et inversement. Vous devez pouvoir en discuter à deux, partager ou bien confronter vos points de vue. Vous devez recréer une véritable connexion entre vous. Attention, il ne s’agit pas d’avoir une grande conversation dramatique et ponctuelle ! Le but est de comprendre d’où vient le malaise ou le manque qui s’est installé et de partager un peu de l’autre chaque jour. 

Alors oui, lorsque l’on n’a plus l’habitude de partager notre intimité profonde, se révéler à nouveau peut faire peur. Mais gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une preuve de confiance puissante, qui touche durablement la personne à laquelle vous faites ce cadeau. Racontez ce qui vous motive, les projets que vous avez, ce que vous avez pensé de votre journée, votre point de vue sur un sujet d’actualité, une anecdote qui vous a fait rire aux larmes… Vous permettrez à l’autre de partager toutes ces richesses du quotidien et de vous aimer chaque jour davantage.

Bien sûr, cet échange doit se faire dans les deux sens. Mais n’ayez pas peur d’initier le mouvement !

Conseil 2 : jouer 

couple soleil couchant

Conséquence directe du conseil n°1 : vous allez être amenés, à un moment, à aborder vos fantasmes. Ou du moins, ce qui vous fait envie. C’est l’occasion de réapprendre à vous connaître, de vous poser des questions que vous ne vous posez plus et de (re)découvrir des parties de l’autre que vous ne connaissiez pas ou plus. L’objectif ? Se débarrasser définitivement de l’impression de possession et de tranquillité qui s’est emparée peu à peu de votre relation. 

Et pour jouer avec l’autre, rien de tel que de tenter des expériences nouvelles ! En particulier dans votre vie sexuelle. Jeux de rôles, déguisements, sextos impromptus, messages coquins, lieux inattendus, sex toys comme ceux de la boutique en ligne Lovehoney… La seule limite est celle de votre imagination. 

D’ailleurs, en parlant de sexualité, sachez aussi que ce qui compte, c’est la qualité des relations intimes, non leur quantité. Au diable les injonctions sur la sexualité des couples : déculpabilisez ! Peu importe que vous vous retrouviez sous la couette une fois par semaine, par mois ou par an, tant que chacun des partenaires y trouve son compte… L’important est que ce moment soit pour vous un véritable instant de partage, préparé et complice. 

Mais le jeu, dans la vie de couple, ne se fait pas que dans un lit ! Laissez entrer la spontanéité et la surprise dans votre relation. Retrouvez des gestes tendres (un baiser en partant au travail, une caresse dans le dos quand l’autre fait la vaisselle, des genoux qui se frôlent dans le canapé…), faites-vous des cadeaux, réinstaurez les petites attentions et les mots d’amour au quotidien. Vous permettrez ainsi à la magie de revenir petit à petit !

Conseil 3 : prendre le temps

Le couple est vivant, il évolue au cours du temps. Inutile de repenser au passé pour faire une liste de tout ce qui n’existe plus. Ne pensez plus à ce qui vous a fait tomber amoureux au début, mais à ce qui fait que vous vous aimez aujourd’hui. 

N’hésitez pas à prendre le temps d’instaurer un climat amoureux. Faites des activités à deux, réapprenez à rire ensemble, chouchoutez-vous (massages, sorties, voyages, etc.), créez-vous des expériences et des souvenirs communs, faites des projets, redéfinissez un avenir à deux. 

Paradoxalement, en plus de passer du temps ensemble, prenez également du temps pour vous, seul(e). L’objectif est de développer, en plus de votre vie à deux, une vie qui vous soit propre afin d’éviter l’installation de la routine et de la dépendance. N’hésitez donc pas, de temps en temps, à passer une soirée l’un sans l’autre, pour vous détendre et vous recentrer sur vous-même. Il est bon parfois de prendre la distance pour se faire désirer et laisser respirer son couple !

Conseil 4 : réinventer le quotidien

Pour rallumer la flamme, un seul mot d’ordre : vous devez prendre soin de l’autre et de la relation que vous avez bâtie ensemble. Il s’agit donc de prendre et d’instaurer de nouvelles habitudes sur le long terme. Ces menues modifications (la communication, les mots doux, les gestes tendres, etc.) doivent faire partie de votre relation à 100 %, sous peine de voir votre couple retomber dans la routine.

Dans ce cadre, le changement peut avoir du bon : n’hésitez pas à revoir votre environnement ! Par exemple, si vous avez vécu des moments douloureux dans votre maison, il peut être bon de vous en affranchir afin d’aller de l’avant et de ne pas être freinés dans vos retrouvailles. Sans aller jusqu’à déménager, une simple réorganisation de votre espace peut vous permettre de prendre un nouveau départ… 

Et vous, avez-vous eu besoin de relancer la flamme de votre couple ? Pour quelles solutions avez-vous opté ?




Sources

https://www.elle.fr/Love-Sexe/Mon-mec-et-moi/raviver-la-flamme-3145045
https://www.psychologies.com/Couple/Seduction/Tomber-amoureux/Articles-et-Dossiers/Re-tomber-amoureux/Comment-raviver-la-flamme
https://www.papa-blogueur.fr/conseils-pour-raviver-la-flamme-et-sauver-votre-couple
https://omagazine.fr/comment-raviver-la-flamme-dans-son-couple/
https://www.jesuisbiendansmoncorps.fr/comment-pimenter-sa-vie-de-couple/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

noel sport

Comment rebooster l’énergie après le rush de Noël ?

By Activités, dans le corps, Produits, Relaxation

Comment rebooster l’énergie après le rush de Noël ?

noel sport

Fatigue, douleurs, manque de tonus… Les maux et problèmes de santé qui apparaissent au lendemain des fêtes sont souvent très nombreux. Ils sont néanmoins très faciles à combattre, et ce, avec plusieurs méthodes de soin et des techniques de relaxation. Retrouvez dans cet article les astuces à employer pour rebooster efficacement son énergie après la fête de Noël.




Avoir une bonne hygiène de vie

Pour rebooster son énergie après la fête de Noël, il est souvent conseillé d’adopter une bonne hygiène de vie. Pour cela, il suffit de consommer des repas sains et équilibrés et d’avoir un sommeil de qualité.

Pour ce qui est des repas sains et équilibrés, vous devez limiter la consommation des aliments trop riches et consommer plus de fruits et de légumes. Ainsi, vous allez aider votre organisme à récupérer beaucoup plus facilement et à mieux combattre certains maux ou à garder la forme.

D’autre part, pour bénéficier d’un sommeil de qualité, essayez d’avoir des moments de relaxation et de détente avant de vous endormir. De plus, vous devez rester loin de vos écrans de télévision et de vos smartphones, car la lumière de ces appareils ne permet pas souvent de vite s’endormir.

Par ailleurs, n’oubliez pas de vous faire plaisir ! Avec des soldes et des promos d’après-Noël, vous pouvez acquérir de nombreux produits à des prix très avantageux et vous chouchouter un peu. Découvrez par exemple des codes de réduction Notino.

Consommez beaucoup de vitamines

Afin de combattre la fatigue et de retrouver rapidement la forme, vous pourrez aussi consommer beaucoup de vitamines juste après les fêtes. Cette prise de vitamines peut s’étendre sur une vingtaine de jours, voire un peu plus.

En outre, pour booster suffisamment votre énergie, il suffit de consommer des vitamines C et des produits contenant du ginseng, du magnésium et du fer. De même, les aliments riches en vitamines B et en minéraux doivent aussi être suffisamment consommés pour avoir du tonus et de la vitalité.

Cependant, notez qu’il est essentiel d’éviter la surconsommation de vitamines pour ne pas engendrer d’autres problèmes de santé. De plus, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé avant de consommer des vitamines, car ces experts peuvent vous éviter de consommer des produits non adaptés à vos besoins.

Faire des exercices physiques et de la méditation

En plus de permettre au corps de retrouver son énergie, ces activités améliorent aussi la santé mentale et apportent beaucoup plus de sérénité. En effet, elles permettent de calmer le système nerveux, ce qui diminue l’anxiété, le stress et d’autres pathologies.

D’un autre côté, il est aussi important de s’accorder du temps de repos après les fêtes pour souffler, mais également pour être moins fatigué et se recentrer sur d’autres choses. De plus, n’hésitez pas à prendre des rendez-vous pour vous faire masser par des professionnels afin de vous ressourcer beaucoup plus rapidement. Qui plus est, les balades en forêt et au bord de la mer permettent aussi de mieux se sentir au lendemain des fêtes et sont beaucoup plus conviviales lorsqu’elles s’effectuent en groupe ou entre amis.




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

furoshiki

Le Furoshiki, l’art de plier les tissus à la japonaise

By Activités

Le Furoshiki, l’art de plier les tissus à la japonaise

furoshiki

Ca y est, vous avez enfin trouvé tous vos cadeaux, et il ne vous manque plus maintenant qu’à les emballer ? Problème : impossible de mettre la main sur du papier cadeau, ou bien vous avez des scrupules écologiques ? Dans ce cas, le Furoshiki est fait pour vous.

Qu’est ce que le Furoshiki précisément ?

Le Furoshiki est un art traditionnel japonais. Plus exactement, c’est une technique qui permet de plier et nouer du tissu (« Furoshiki » est aussi le nom du tissu). Ainsi, les japonais l’utilisent pour emballer des cadeaux, mais aussi pour transporter des objets, comme par exemple des vêtements ou bien leur bentō (le bentō est un petit repas rapide pris en-dehors de chez soi. C’est l’équivalent de notre casse-croûte ou de notre gamelle en France). 

Toutefois, comme le Furoshiki est devenu très populaire ces dernières années, il est maintenant utilisé pour transporter toutes sortes d’objets, allant de la bouteille d’eau à l’ordinateur portable, en passant par un bouquet de fleurs, une plante en pot, un livre ou encore un instrument de musique. Certain.e.s s’en servent également de sac à dos ou de sac à main.

Si on qualifie cette activité d’ «art», c’est bien parce qu’elle est extrêmement subtile, et qu’elle requiert patience, précision et minutie. En effet, chaque couleur, chaque motif, chaque nœud, chaque pli du tissu a une signification, et peut potentiellement véhiculer un message. 

En outre, le Furoshiki, lorsqu’il est utilisé comme emballage de cadeau, fait partie intégrante du présent que l’on offre. Pour cette raison, on ne peut pas le plier n’importe comment, ni choisir le premier bout de textile qui nous tombe sous la main. 

Quelles sont les caractéristiques essentielles à connaître ?

Si traditionnellement le Furoshiki doit suivre des critères bien précis et stricts, sa récente démocratisation a fait que désormais, une plus grande diversité peut être acceptée. Cette moins grande sévérité s’applique notamment aux types de tissu, aux motifs et aux couleurs utilisés, par exemple. 




Forme et taille

La tradition veut que le tissu soit de forme rectangulaire. Néanmoins, aujourd’hui, comme la forme carrée est plus pratique pour les industries afin d’en produire davantage, c’est essentiellement dans cette forme-là que vous pourrez en trouver. 

La taille du Furoshiki, elle, diffère selon l’utilisation que l’on veut en faire. Voici quelques indications, en fonction de l’objet que vous voulez emballer : 

  • 36 cm de côté : cette taille est privilégiée pour emballer de toutes petites boîtes.
  • 45 cm de côté : c’est une des tailles les plus utilisées. Vous pouvez y envelopper de l’argent. Au Japon, on en offre notamment lors des cérémonies (au cours de fêtes, de mariages ou de funérailles). 
  • 50 ou 52 cm de côté : la taille idéale pour emballer les fameux bentō ou bien de petits présents.
  • 68, 70 ou 75 cm : il s’agit ici des Furoshiki que l’on trouve le plus fréquemment, car ils offrent un large éventail de possibilités pour empaqueter des cadeaux de toute sorte.
  • 90 cm : pratique pour transporter une bouteille d’eau, quelques courses, des livres, ou encore pour en faire un sac à main.
  • 105, 110 ou 118 cm : ce sont les Furoshiki avec ces dimensions-là qui sont le plus utilisés pour confectionner des sacs.
  • 128, 130 ou 140 cm : les japonais utilisent des pièces de cette taille afin de fabriquer de grands paniers à pique-nique, ou pour envelopper des vêtements ou bien des coussins.
  • 150 cm : certains grands objets assez encombrants pourront être transportés ainsi.
  • De 175 à 230 cm : ce sont de très grands Furoshiki, souvent utilisés lors de déménagements par exemple, afin de transporter des couettes ou des futons.

Mais il n’y a pas que la taille qui doit être adaptée aux objets que l’on veut transporter et/ou emballer. En effet, la résistance du tissu est aussi très importante, et donc le matériau dans lequel le Furoshiki est confectionné.

Composants du tissu

Traditionnellement, les japonais utilisaient de la soie ou du crêpe pour offrir des cadeaux ou emballer des objets précieux. Désormais, les Furoshiki sont aussi faits de coton, de laine ou bien de matières synthétiques (polyester, viscose et nylon notamment).

Ensuite, il faut bien évidemment adapter le tissu utilisé aux objets que vous désirez transporter. Par exemple, si la soie est utilisée pour protéger les choses de valeurs, elle devrait être réservée aux objets assez légers. Pour les poids plus importants et les tailles plus imposantes, préférez du coton ou du synthétique bien solides.




Couleurs et motifs

De nombreux symboles résident dans les couleurs et dessins utilisés. Vous pouvez ainsi faire passer énormément de messages sans avoir recours au moindre mot. Comme pour le kimono et la ceinture obi, le choix des couleurs et des motifs est influencé par les saisons, la période, les circonstances…  Mais aussi par la personne à laquelle on va offrir un présent.

Quelques significations de couleurs : 

  • Tous les rouges : ce sont des couleurs qui transmettent des félicitations, et qui assurent la personne à laquelle vous l’offrez de votre soutien et de votre protection.
  • Les vert clair, bleu clair et doré : d’une manière générale, les couleurs claires sont utilisées pour célébrer des circonstances heureuses.
  • Le matcha clair : plus particulièrement, cette couleur douce, la même que celle du thé vert japonais, symbolise la beauté et la permanence des choses.
  • Le rose pastel : surtout utilisée lors des fêtes et des mariages, elle est particulièrement appréciée au printemps.
  • Indigo foncé : au Japon, il n’est pas bien vu de porter des couleurs vives lors d’événements tristes. Ainsi, cette couleur, très populaire, est souvent utilisée lors de funérailles. Mais on y a également recours en été.
  • Le violet : symbole de longévité et perçue comme la plus noble des couleurs, le violet peut être employé à n’importe quelle occasion. Il est surtout adopté lors des fêtes.

Quant aux motifs :

  • Les symboles des quatre saisons : en fonction de la saison, on représentera le type de fleur, oiseau, lune ou vent adéquat. Par exemple, la fleur de cerisier représente le printemps, les fleurs de prunier et la neige évoquent le mois de février, la feuille d’érable rappelle l’automne…
  • Pour féliciter quelqu’un : choisissez des dessins de pins, de prunes, de bambous, de vagues…
  • Pour un événement triste : les fleurs de lotus sont souvent utilisées.
  • Concernant les motifs répétés : l’arabesque est un symbole de prospérité et de longévité, la chrysanthème de prospérité et de vertu, la feuille de lin et le lapin sont des porte-bonheur, la grue représente la victoire et les bons présages, le coquillage la fidélité amoureuse…

Origine

Les japonais ont toujours utilisé des emballages, faits de diverses matières, pour transporter leurs objets. Si au départ ils avaient recours à des végétaux (feuilles d’arbres, paille), ils ont commencé à employer des pièces de tissu lors de l’ère Nara (710-794) pour emballer des objets précieux, puis pour emballer des vêtements, en particulier les costumes de danse.

Le terme furoshiki est apparu comme tel lors de l’ère Edo, et à cette époque on s’en servait surtout pour empaqueter ses vêtements et ses affaires avant d’aller aux bains publics. Plus tard, ils étaient même étendus par terre pour se sécher les pieds au sortir des bains. D’où sa traduction littérale : furo, « le bain », et shiki, « étalé ».

Son utilisation a été peu à peu oubliée après la Seconde guerre mondiale, notamment avec l’installation de salles de bains individuelles dans les maisons et le recours à des emballages plastiques. 

Toutefois, son utilisation est actuellement de plus en plus promue depuis quelques années par le ministère de l’Environnement et les associations écologiques du Japon, pour trouver une alternatives aux emballages polluants. 

3 bonnes raisons de s’y mettre :

Parce que c’est pratique et tendance

Les techniques de confection sont plus ou moins rapides à réaliser, et une fois plié ce bout de tissu léger ne prend pas de place. 

Si l’on veut respecter la tradition japonaise, on utilisera de véritables Furoshiki, fabriqués spécialement pour cet emploi. Néanmoins, aujourd’hui de plus en plus de personnes reprennent ce concept en utilisant n’importe quel bout de tissu récupérable : une taie d’oreiller, un vêtement qui n’est plus porté, une chute de tissu, un drap, un foulard…

On peut également en trouver de toutes les tailles et user de son imagination pour inventer sans cesse de nouvelles utilisations : serviette de plage, sac, accessoire de mode (par exemple en bandeau pour cheveux pour les plus petites pièces, en écharpe, en foulard, en ceinture, voire même en jupe ou en robe), panier de pique-nique, plaid, housse de coussin, nappe…

Parmi les utilisations les plus surprenantes, certaines personnes y ont même vu des langes pour changer leur bébé ! 

Parce que c’est original et écolo

Chaque année, environ 5000 milliards de sacs plastiques sont utilisés, ce qui correspond à presque 10 millions de sacs par minute, et 16 000 par seconde. Si on utilise un sac plastique pendant environ 20 minutes en moyenne, il met 100 à 400 ans à se dégrader. Ces sacs constituent donc un fléau écologique plus que préoccupant.

Si on ajoute à cela les 11 millions de tonnes de papier qui sont utilisées en France annuellement, dont la moitié sont des papiers cadeaux qui ne sont pour la plupart d’entre eux pas réutilisables, il y a de quoi désespérer.

Or, non seulement le Furoshiki est réutilisable à l’infini, mais on peut aussi en dénicher qui sont fabriqués à partir de matériaux de récupération. Il constitue donc une alternative idéale aux sacs plastiques et emballages papiers. 

Pour cette raison, il est le symbole du Mottainai au Japon, qui désigne un sentiment de dégoût face au gaspillage et prône une meilleure utilisation des ressources naturelles. Il s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans la politique des trois R (réduire, réutiliser, recycler) qui vise à mieux gérer les déchets.

En outre, il constitue un présent inattendu et original, qui saura séduire la personne qui le recevra, et qui fera peut-être même des jaloux.se.s ! 

Parce que c’est élégant et discret

Le Furoshiki est aussi devenu une œuvre d’art, au sens où il est souvent utilisé pour réaliser des travaux artistiques (comme des tableaux par exemple), notamment grâce à ses couleurs et à ses motifs, qui peuvent allier tradition et modernité.

C’est également un outil de discrétion. En effet, au Japon il est très impoli d’ouvrir un cadeau devant celui ou celle qui vous l’a offert. Le Furoshiki est donc un bon moyen de faire plaisir tout en ayant la possibilité de rester discret.




Quelques techniques

Même s’il s’est beaucoup répandu récemment, il est fortement conseillé de s’exercer au préalable pour apprendre les différentes méthodes de pliage avant d’en offrir directement à quelqu’un. Pour certaines personnes, le Furoshiki est même devenu un loisir à temps plein, comme l’origami l’est pour d’autres.

Comme il sera certainement plus facile pour vous de vous familiariser à ces techniques avec des images plutôt qu’avec des explications écrites, voici des schémas tirés tout droit du Ministère de l’Environnement japonais : 

En fait, il y a trois techniques de base de Furoshiki pour emballer des objets : 

  • L’Hirazutsumi, l’emballage simple
  • L’Hitotsumusubi, l’emballage avec un nœud
  • Le Futatsumusubi, l’emballage avec deux nœuds

Les autres techniques sont des dérivés de ces trois-là. Voici quelques explications pour certaines situées au-dessus :

  • L’Otsukai Tsutsumi est la technique la plus populaire, utilisée notamment pour emballer des objets carrés.
  • Le Hira Tsutsumi est employé pour emballer des objets dans des Furoshiki faits de crêpe de soie.
  • Le Suika Tsutsumi, lui, sert à emballer des objets ronds.
  • On a recours aux Bin Tsutsumi pour emballer une ou plusieurs bouteilles.
  • Le Kakushi Tsutsumi est adopté pour emballer des objets lourds et/ou pour offrir des cadeaux formels. On ne voit pas de nœud sur le dessus.

Sources

https://www.quartier-japon.fr/sites/default/files/quartier_japon_-_livret_furoshiki.pdf
https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/05/2811647-5-000-milliards-sacs-an-monde-malade-consommation-plastique.html
https://universdujapon.com/blogs/japon/furoshiki-japonais

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

girafe dans un appartement

Avoir un animal dans un appartement : est-ce vraiment une bonne idée?

By Activités, chez soi, Maison

Avoir un animal dans un appartement : est-ce vraiment une bonne idée?

girafe dans un appartement

Vous rêvez d’adopter un animal de compagnie, mais vous vivez en appartement et vous n’êtes pas sûrs que ça soit l’environnement idéal pour un animal?

Si vous voulez un hamster ou des poissons, vous pouvez évidemment y aller les yeux fermés. Si vous voulez un chat ou un chien, par contre, cela se complique. Mais est-ce vraiment impossible? Votre chat ou votre chien sera-t-il nécessairement malheureux dans votre appartement?

Nous vous aidons à répondre à vos questions.




1) J’ai un petit appartement. Cela pose-t-il problème?

Certains disent que les appartements sont trop petits pour les chiens. D’autres, moins catégoriques, affirment que les deux ne sont pas incompatibles mais que quand on a un petit appartement, on ne peut avoir qu’un petit chien. Tout cela est faux.

En réalité, plus que la taille, c’est le comportement du chien que vous devez prendre en considération. En effet, certains petits chiens sont extrêmement énergiques et ne supporteront pas de passer du temps dans un espace dans lequel ils ne pourront pas courir autant qu’ils le veulent. Ils pourraient même se sentir de plus en plus frustrés, jusqu’à devenir agressifs. D’un autre côté, certains grands chiens peuvent passer des heures couchés à ne rien faire et peuvent alors très bien s’adapter à la vie en appartement, même si vous vivez dans un petit espace qui limite significativement leurs possibilités de mouvement.

De manière générale, quelle que soit sa taille, moins un chien a besoin de se dépenser, plus il est adapté à la vie en appartement. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas choisir un chien qui a un besoin d’activité plus élevé, mais vous devrez alors vous assurer d’être d’autant plus présents pour lui.

Parmi les races qui peuvent facilement s’adapter à la vie en appartement, on trouve par exemple le bouledogue anglais, qui peut être très paresseux et se fatigue vite, et le Shih Tzu, qui aime le calme et la tranquillité. Il y a également le Cavalier King Charles, qui peut s’adapter aussi bien à un mode de vie paisible qu’à un rythme plus soutenu, ou encore l’Akita et le Saint-Bernard, qui sont de grands chiens mais qui supportent parfaitement la vie en appartement.

Du côté des races à éviter si vous vivez en appartement, il y a notamment le Husky, qui a besoin de grands espaces, et le Jack Russel, qui déborde d’énergie.

chien appartement

Notez enfin que si vous avez un grand chien dans un appartement exigu, il est préférable de garder une décoration minimaliste pour éviter qu’il ne cogne tout et fasse tomber des objets à chaque fois qu’il se déplace!

Quant aux chats, ils s’adaptent généralement sans problème à la vie en appartement, même si celui-ci est petit. Cependant, il est vivement recommandé d’adopter un chat qui n’a jamais vécu à l’extérieur. En effet, les chats ayant vécu une partie de leur vie dehors, sans maître, auront souvent du mal à s’adapter à la vie à l’intérieur.




2) Est-il nécessaire d’avoir un jardin?

Vivre en appartement, cela signifie généralement vivre sans jardin. Mais c’est bien moins contraignant que ce que l’on pourrait penser.

Il est vrai qu’avoir un jardin est toujours un plus, car cela offre un espace supplémentaire à votre chien pour se dégourdir les jambes. Cependant, il ne faut pas croire que seule la présence d’un jardin sera suffisante à son bien-être. En effet, le chien a besoin de toujours sentir de nouvelles odeurs et de socialiser avec d’autres chiens. Or, cela n’est pas possible avec un jardin : il en aura rapidement fait le tour, ses odeurs lui deviendront vite très familières et, s’il y est seul, il s’ennuiera rapidement. Si vous avez un jardin, vous devrez donc quand même y passer du temps avec lui et le sortir tous les jours pour lui faire voir d’autres environnements.

Les chats, de leur côté, profitent peut-être plus de la présence d’un jardin. Ils peuvent passer plus de temps seuls et le jardin leur offrira l’opportunité de gambader, de chasser et de vivre leurs propres aventures.

3) Faut-il prévoir des activités et des sorties supplémentaires?

animal appartement

Oui. C’est vrai lorsque vous vivez dans une maison, et ça l’est d’autant plus quand vous êtes en appartement.

Les chiens font généralement peu de choses tous seuls car ils ont besoin de leur maître pour être stimulés. Ainsi, il faut les sortir plusieurs fois par jour, non seulement parce qu’ils doivent faire leurs besoins mais aussi pour leur propre bien-être. Une balade de 5 minutes ne suffira pas et il est vivement conseillé de ne pas toujours suivre le même parcours.

De plus, il est important que vous passiez du temps avec eux à la maison quand vous revenez du travail.

Quant aux chats, ils sont généralement bien plus indépendants. Cependant, il est important de prévoir plusieurs choses qui peuvent les stimuler et éviter qu’ils ne s’ennuient. Notez d’abord que les chats sont de grands observateurs et qu’ils adorent passer du temps devant une fenêtre pour voir la vie se dérouler devant eux. Essayez donc de leur prévoir un endroit où ils peuvent s’asseoir et se coucher près d’une fenêtre qui donne sur la rue ou sur un environnement intéressant à observer.

En outre, vous pouvez par exemple investir dans un arbre à chat, leur ramener des boîtes en carton et des objets en tous genre ou vous procurer plusieurs jouets qui stimuleront leur instinct de chasseur. Les chats aiment particulièrement tout ce qu’ils doivent essayer d’attraper, même si cela leur file toujours entre les pattes! Enfin, même si les chats peuvent passer beaucoup de temps seuls, il est conseillé de leur consacrer au moins 5 à 10 minutes par jour.




4) Qu’en est-il de la sécurité de mon animal?

Les appartements présentent parfois plus de dangers que les maisons. C’est particulièrement le cas pour les chats, qui se sentent souvent plus aventuriers que les chiens et qui ont donc tendance à plus souvent grimper sur tout ce qu’ils peuvent.

Si vous ne vivez pas au rez-de-chaussée, vous devrez donc faire attention à laisser vos fenêtres fermées lorsque votre chat est dans la pièce afin d’éviter les chutes.

Les terrasses et balcons peuvent être une autre source de chutes. En fonction de votre situation, il vous faudra donc prendre les mesures nécessaires pour empêcher tout accident.

chat appartement

5) Comment gérer les voisins?

Si vous êtes locataires, vérifiez que votre contrat de location n’interdise pas la présence d’un animal dans votre appartement.

De plus, que vous soyez locataires ou propriétaires, vous devrez également veiller à respecter le règlement d’ordre intérieur du bâtiment dans lequel se trouve votre appartement. Or, dans certains cas, celui-ci interdit la présence d’animaux.

Si ce n’est pas le cas pour votre appartement, vous avez le champ libre. N’oubliez toutefois pas le concept de nuisance sonore, qui est très important dans la vie en appartement. Si votre chien a tendance à aboyer à longueur de journée, vos voisins pourraient se plaindre et vous forcer à vous séparer de votre animal ou à déménager.

6) La vie en ville demande-t-elle une adaptation?

On l’oublie souvent mais les animaux, en particulier les chiens, ne sont pas toujours faits pour la vie en ville. Il faudra donc les confronter à ce nouvel environnement et leur en apprendre les codes.

Ainsi, lorsque vous venez d’adopter votre chien, essayez d’y aller doucement au départ. En effet, il pourrait être effrayé par le bruit des voitures qui passent à côté de lui ou par la foule qui l’entoure. Il aura alors besoin de temps pour s’y habituer.

De plus, il faudra lui apprendre à marcher en laisse et à ne pas faire ses besoins n’importe où.

En conclusion, adopter un animal lorsque l’on vit en appartement est loin d’être une mauvaise idée. Il vous faudra juste veiller à choisir une race qui puisse s’adapter à la vie en appartement et à prévoir de passer du temps avec eux.

Dites-nous, si vous vivez en appartement, avez-vous un chat ou un chien? Ou, au contraire, vous avez décidé d’attendre de vivre dans une maison pour en adopter un?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

routine matinale

Créez votre routine matinale parfaite

By Activités, chez soi, Hygiène de vie

Créez votre routine matinale parfaite

routine matinale

Vous manquez d’énergie le matin et pendant la journée? Vous avez l’impression que votre semaine ne peut que se définir par le classique et ennuyant métro-boulot-dodo? Vous avez de grands projets mais jamais de temps pour les réaliser?

Au lieu de vous plaindre et de baisser les bras, il existe une solution toute simple : créer votre routine matinale.

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi cette routine matinale changera la donne, et nous vous donnons des conseils pour vous aider à remplir vos matins d’un grand nombre de gestes et d’activités extrêmement bénéfiques.




Pourquoi créer une routine matinale?

La routine matinale est remplie de bienfaits pour nous.

Elle permet de nous remplir d’énergie pour affronter la journée, mais aussi de nous donner le coup de boost nécessaire pour faire quelque chose de notre vie, travailler sur nos rêves et mettre sur pied tous nos projets. C’est la première étape idéale pour s’assurer de vivre une journée productive, car elle augmente significativement notre productivité.

Elle aide aussi à nous rendre plus heureux et plus positifs face toutes les tâches de la vie quotidienne. Adopter une routine matinale, c’est donc arrêter d’attendre désespérément le week-end pour enfin pouvoir profiter de sa vie!

Nos conseils pour une routine matinale parfaite

Il existe un grand nombre d’activités à faire le matin. Nous en avons listé 9 qui vous feront le plus grand bien.

Mais avant tout, il est important de vous prévenir : mettre en place une routine matinale pourrait se révéler plus dur que prévu. Ne baissez pas les bras si, les premiers jours, vous avez du mal à vous lever pour suivre votre programme. Il vous faudra une ou plusieurs semaines pour habituer votre cerveau à votre nouvelle routine, et c’est tout à fait normal. Mais c’est seulement en persévérant que vous pourrez voir les incroyables bénéfices de votre nouvelle routine matinale.

Alors, prêts à changer vos matins et à améliorer vos journées?  Voici nos conseils.

1) Levez-vous toujours à la même heure

se reveiller a la même heure

Pour se réveiller facilement et ne pas devoir faire sonner notre réveil 5 fois avant d’enfin mettre un pied en-dehors du lit, la première chose à faire, c’est de se forcer à se réveiller tous les jours à la même heure. Cela habituera notre corps au réveil et, bien vite, il finira par se réveiller même avant que le réveil ne sonne!

L’heure à laquelle vous devez vous réveiller dépend entièrement de vous. Cependant, n’oubliez pas que vous ne pourrez pas profiter de votre routine matinale si vous ne lui consacrez pas assez de temps. Commencez donc par calculer le temps dont vous avez besoin le matin pour vous préparer. Ensuite, ajoutez-y au moins 30 minutes, ou plus si vous le pouvez.

Vous devrez donc vous lever plus tôt le matin, mais vous l’oublierez vite face aux nombreux bienfaits que cela vous procurera.

2) Restez déconnectés

Nous sommes nombreux à jeter un œil à notre téléphone dès le matin. Et si vous essayiez de ne pas y toucher pendant votre routine matinale? Cela vous permettra d’éviter de passer plus de temps que vous ne le voudriez sur vos réseaux sociaux, de penser à tous vos soucis quotidiens dès le matin en lisant vos mails, ou de faire face aux horreurs du monde dès votre sortie du lit.

Si vous ne voulez pas rester entièrement déconnectés le matin, pourquoi ne pas essayer de tenir au moins 10 minutes sans votre téléphone? Ce labs de temps vous permettra de vous concentrer sur vous-mêmes. Et honnêtement, dans le monde d’aujourd’hui, ce n’est jamais de refus de pouvoir s’isoler encore un peu après s’être réveillés!

3) Appréciez votre chance

prendre temps matin

Que ça soit avant de sortir du lit ou en sirotant votre café, prenez 5 minutes pour penser à tout ce dont vous êtes reconnaissants. Les personnes qui vous entourent, la nuit que vous venez de passer, la journée qui représente une nouvelle opportunité, l’eau chaude qui sort du robinet, la part de gâteau maison qui vous attend sur la table du petit-déjeuner,… Nous avons souvent de nombreuses raisons d’être heureux, et pourtant nous n’y pensons jamais assez. Pensez donc à toute la chance que vous avez, et prenez le temps de l’apprécier.

Cela peut paraitre bête, mais c’est un excellent moyen de se sentir heureux dès le réveil! Vous verrez, ça vous mettra directement de bonne humeur!

4) Hydratez-vous

C’est un point très important : après une nuit entière, notre corps a besoin de se réhydrater pour bien fonctionner.

La meilleure boisson dans ce cas, c’est sans aucun doute l’eau. En effet, en plus de nous hydrater sans pareil, l’eau a le pouvoir de réveiller notre corps et notre esprit. Et comme si ce n’était pas suffisant, l’eau aide même à nous donner bonne mine. Parfait pour commencer la journée!

Si l’idée de boire de l’eau le matin vous fait presque tourner de l’œil, rabattez-vous sur d’autres boissons qui vous permettront de vous hydrater également. Un thé, un café, un chocolat chaud, un jus de fruits frais, de l’eau avec un peu de citron,… Vous avez le choix!

5) Prenez votre petit-déjeuner calmement

petit dejeuner

Ce n’est un secret pour personne : le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Lorsqu’il est équilibré et pris avec soin, il permet d’offrir à notre corps toute l’énergie dont nous avons besoin pour affronter notre journée.

Mais au lieu de simplement engouffrer une tartine à la confiture entre deux bouchées de café, prenez le temps de vous asseoir et de profiter de ce repas.

Pensez à avoir un petit-déjeuner complet et équilibré. Fruits, céréales, yoghourt, pain, œufs, jambon, confiture,… Préparez un petit-déjeuner de champion selon vos préférences, en essayant de faire le plein de protéines, de sucres lents et de fruits.

Vous verrez, cela vous donnera directement plus de forces, et cela vous évitera d’avoir des fringales une heure seulement après avoir mangé!

6) Bougez

Bouger dès le matin permet de réveiller nos muscles qui sont endoloris après une longue nuit de sommeil, mais aussi de nous donner de l’énergie, de nous sentir en pleine forme et de nous rendre plus heureux. Bref, tout un programme!

Si vous êtes du genre sportif, pourquoi ne pas avoir votre séance de sport le matin plutôt que le soir après le travail?

Mais si vous détestez le sport ou si vous n’avez pas le temps d’y consacrer ne serait-ce qu’une demi-heure, d’autres options existent. Vous pouvez par exemple prendre 10 minutes pour vous étirer, ou faire une séance de yoga.

7) Lisez

Quel meilleur moment pour lire que lorsque votre famille dort encore et que vous avez la maison pour vous tout seuls? Lisez ce que vous voulez, du roman au livre de développement personnel, en passant par un magazine ou un journal.

La lecture a de nombreux bienfaits, et elle aide notamment à stimuler notre cerveau et à le maintenir en bonne santé.

8) Donnez du temps à vos projets personnels

Vous avez un hobby auquel vous ne consacrez pas assez de temps, ou un projet qui ne voit pas le jour parce que votre travail prend toute votre énergie?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

conserves

Comment faire ses propres conserves?

By Activités, Alimentation, chez soi

Comment faire ses propres conserves?

conserves

À l’approche de l’hiver, vous pourriez vouloir conserver les fruits et les légumes de l’été pour pouvoir continuer à les consommer plus tard.

Pour cela, vous devrez les mettre en conserve. Heureusement, c’est plus facile qu’il n’y parait ! Cela ne prend pas beaucoup de temps, et vous n’avez pas besoin de matériel professionnel pour le faire.

Pour vous le prouver, nous vous expliquons ici les 4 grandes étapes de la mise en conserve.




Etape 1 : Choisir les fruits et légumes

Si vous planifiez de mettre de la confiture ou de la compote en conserves, vous pouvez passer cette étape. Mais si vous voulez faire des conserves de fruits et légumes entiers, il est important de bien les choisir. En effet, ils ne peuvent pas tous être mis en conserve.

Tout d’abord, il est important de choisir des fruits et légumes frais et bien fermes. Ils ne doivent pas être trop verts, car leur mise en conserve ne les fera pas mûrir, mais ils ne doivent pas non plus être trop mûrs, ne serait-ce qu’un tout petit peu. En bref, vous devez uniquement sélectionner ceux qui sont juste à point.

Enfin, si certains de vos fruits et légumes comportent des imperfections, coupez les parties touchées.

Etape 2 : Nettoyer et stériliser les pots

Avant de remplir vos pots, il vous faudra les stériliser. Heureusement, c’est un processus très simple. Il vous suffit de faire bouillir de l’eau dans une grande casserole et d’y plonger les pots, ouverts, ainsi que leurs couvercles. L’eau bouillante doit complètement recouvrir les pots, de sorte à ce qu’il y ait au moins 3 cm d’eau au-dessus des pots.

Laissez les pots dans l’eau bouillante pendant au moins 10 minutes. C’est le temps nécessaire pour que l’eau se débarrasse des potentielles bactéries et autres impuretés qui pourraient s’y trouver. Notez que si vous utilisez des couvercles avec des joints en plastique, ne les placez dans l’eau bouillante que pendant 3 minutes pour ne pas endommager les joints.

Pour éviter que vos pots en verre ne se cassent lors de cette étape, mettez un ou deux torchons au fond de votre casserole avant d’y placer les pots. Ils permettront d’absorber les chocs.

Si votre plan de travail a tendance à être froid, placez une serviette à l’endroit où vous déposerez les pots après les avoir sortis de l’eau. Cela vous évitera de les voir se casser sous l’action du froid.

Enfin, avant d’utiliser vos pots pour vos conserves, assurez-vous qu’ils ne présentent aucune fissure.

Etape 3 : Remplir les pots

C’est peut-être l’étape la plus complexe. Selon les fruits et les légumes, plusieurs recettes de mise en conserve existent. Mais quelle que soit la recette, voici trois points à garder en tête.

1) Quel liquide choisir ?

Pour conserver des fruits et des légumes, vous devez absolument les faire nager dans un liquide.

Dans de nombreux cas, cela peut simplement être de l’eau. Cependant, pour que des fruits et légumes se conservent proprement à l’eau, ils doivent disposer d’un niveau d’acidité élevé qui leur permettra de contrer le développement de bactéries.

Parmi les fruits, les figues sont les seules qui ne peuvent pas être conservées dans de la simple eau. Parmi les légumes, c’est le contraire : aucun d’entre eux, à part la tomate, ne peut être conservé dans de l’eau seule.

Dans les cas où l’eau ne suffit pas ou si vous voulez les conserver autrement qu’à l’eau, plusieurs options s’offrent à vous. Les fruits peuvent être conservés dans du sirop de sucre, qui n’est autre qu’un mélange de 500 gr de sucre dans un litre d’eau. Les légumes peuvent être conservés dans du vinaigre ou dans de l’eau salée, obtenue en mélangeant 2 à 4 cuillères à café de sel dans un litre d’eau.

2) Remplir les bocaux à chaud ou à froid ?

Bien que le liquide doit toujours être très chaud lorsque vous le verserez dans la conserve, il existe deux moyens de remplir vos pots.

Le premier, que l’on appelle “à froid”, consiste à mettre vos fruits ou légumes froids dans le pot, et d’y verser ensuite le liquide bouillant pour les recouvrir entièrement.

Le deuxième, appelé “à chaud”, consiste à faire cuire vos fruits ou légumes dans le liquide avant de les verser dans le pot. Pour cela, portez le tout à ébullition et laissez mijoter à feu doux pendant environ 5 minutes. Versez ensuite le tout dans la conserve.

Cette deuxième méthode présente l’avantage indéniable de se débarrasser de l’air contenu dans les fruits et légumes. Cela les rendra plus petits, et vous pourrez alors en mettre plus dans votre bocal. De plus, la réduction d’air rendra la fermeture hermétique bien plus facile.

3) Jusqu’où remplir le pot ?

Il ne faut pas remplir vos conserves jusqu’au-dessus. En effet, le contenu de vos pots se dilatera avec la chaleur. Si vous les remplissez à ras bord, cela posera donc problème !

Pour les fruits et les légumes en conserve, il est recommandé de laisser un espace d’un gros centimètre, voire d’un centimètre et demi, entre le liquide et le couvercle. Pour la confiture et la compote, cet espace peut être bien plus réduit et faire seulement un demi-centimètre.

Etape 4 : Fermer les pots

Pour vous assurer que vos pots soient bien hermétiquement fermés, il vous faudra de nouveau les placer dans l’eau bouillante. Mais cette fois-ci, ils devront évidemment être fermés !

Le principe est le même : l’eau doit arriver au moins 3 cm au-dessus des couvercles. Comme expliqué dans la deuxième étape, mettez aussi un ou deux torchon(s) au fond de votre casserole pour éviter les impacts qui pourraient casser vos pots.

Quant au temps de cuisson, il est de 10 minutes minimum dans de l’eau bouillante, mais il peut être plus élevé dans certains cas. Tout dépend, en fait, de ce que vous avez dans votre conserve.

Par exemple, pour la compote, la gelée ou la confiture, 10 minutes suffisent. Les cerises et autres fruits rouges ont besoin de 15 minutes. Pour des pommes, des poires, des pêches ou des abricots, vous devrez monter à 20 minutes. Enfin, dans le cas de prunes, vous devrez laisser vos conserves dans l’eau bouillante pendant 25 minutes.

Pour être sûrs de pouvoir retirer le pot de l’eau, vous pouvez jeter un œil à son couvercle. Si son centre s’est légèrement abaissé, cela signifie que la mise en conserve est réussie.

Après avoir sorti vos conserves de l’eau, posez-les sur une serviette et laissez-les refroidir pendant 12 à 24 heures, à température ambiante. Pensez à espacer vos conserves de plusieurs centimètres les unes des autres pour permettre un meilleur refroidissement.

Pour finir, veillez à inscrire la date de préparation sur chaque conserve pour ne pas l’oublier. Stockez-les ensuite dans votre cave ou dans tout endroit frais mais pas trop humide, et à l’abri de la lumière. De cette manière, vous pourrez les conserver pendant un an.

Et vous, que voulez-vous mettre en conserve ?

Sources

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/botulisme
http://sante-voyage.e-monsite.com/pages/nutrition/pourquoi-steriliser-pour-conserver.html
https://conserves.blogspot.com/
https://www.leparfait.fr/recettes
https://www.rustica.fr/articles-jardin/conserver-legumes,1064.html
https://www.rustica.fr/articles-jardin/conserver-legumes,1064.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

tricot

Tricot-thérapie : Les 5 bienfaits du tricot

By Activités, chez soi

Tricot-thérapie : Les 5 bienfaits du tricot

tricot

Alors que le tricot a longtemps été réservé à nos grand-mères, il fait son grand retour auprès des plus jeunes générations depuis quelques années.

Grand bien leur en prend, car le tricot renferme 5 bienfaits dont on ne se doute pas. Mieux encore : ces derniers ont été validés par la science. Tant et si bien que l’on parle même de tricot-thérapie!

Mais pourquoi le tricot est-il bon pour la santé? Voici la réponse en 5 points.




1) Le tricot rend heureux

Eh oui, c’est aussi simple que ça! C’est le constat d’une étude scientifique réalisée auprès de 3545 tricoteurs en 2013. Publiée dans le Journal of Occupational Therapy, elle montre que 81% des tricoteurs interrogés ont affirmé qu’ils se sentaient plus heureux et moins stressés après avoir passé un moment à tricoter.

De son côté, Carrie Barron, professeure en psychiatrie à l’Université de Columbia, explique que les bienfaits du tricot sont similaires à ceux de la méditation. Les deux se ressemblent en effet sur plusieurs points : le tricot demande de se concentrer sur un mouvement que l’on répète encore et encore, et nous offre ainsi un moment parfait de relaxation.

Mais, si tricoter seul est un bon moyen de se vider l’esprit et de déstresser, certaines personnes considèrent aussi le tricot comme un moment agréable à passer en présence d’autres tricoteurs.

Quoiqu’il en soit, c’est toujours un bon moment!

2) Le tricot réduit le stress

Ceci est directement lié au point précédent.

Une étude a ainsi prouvé l’effet bénéfique du tricot sur la réduction du stress. C’est Ann Futterman-Collier, psychologue à l’Université d’Arizona, qui l’a démontré. Elle a demandé à 60 femmes faisant face à des niveaux de stress différents d’effectuer une activité manuelle liée au textile pendant plusieurs séances. Outre le tricot, elles avaient aussi le choix entre d’autres activités telles que la couture et le crochet.

À chaque séance, elles devaient décrire leur humeur dans un carnet. Leur niveau de stress était aussi calculé à l’aide de leur fréquence cardiaque. Au final, elles étaient toutes moins stressées et de meilleure humeur après s’être adonnées à ces activités!

Cela peut notamment être expliqué par le fait que le tricot demande de la concentration, ce qui nous empêche de penser à nos problèmes. Comme beaucoup d’autres activités créatives, cela permet donc de nous détendre.

3) Le tricot fait du bien au cerveau

Le tricot aiderait à réduire la perte de mémoire chez les personnes âgées. C’est ce qu’a démontré une étude réalisée par la célèbre Mayo Clinic, qui réalise de nombreuses recherches dans le milieu médical. Cette étude a été effectuée auprès de plus de 1300 personnes âgées, à qui il a été demandé de prendre part à des activités manuelles comme le tricot. Il a été observé que ces activités pouvaient réduire la perte de mémoire de 30 à 50%!

Le tricot aiderait même à lutter contre des maladies comme Alzheimer.

Pourquoi? Parce que, pour pouvoir effectuer des mouvements rapides et soignés, le tricot stimule les connexions neuronales de notre cerveau. Or, ces connexions ont besoin de rester intactes. Si elles se meurent, elles laissent la porte ouverte à des maladies importantes, telles que la démence et l’Alzheimer.

4) Le tricot améliore l’estime de soi

Comme d’autres activités manuelles et créatives, le tricot peut en effet être une grande source de fierté et d’accomplissement.

Arriver à fabriquer quelque chose de ses propres mains est toujours gratifiant, d’autant plus quand cela a demandé des heures de travail. Or, tricoter un pull demande beaucoup de concentration et d’agilité. On ne peut que se sentir fiers lorsque l’on voit le résultat final ou lorsque les gens nous demandent d’où il vient!

5) Le tricot améliore notre agilité et retarde l’apparition de l’arthrite

Vous le savez, quand on tricote, nos mains sont sans cesse mobilisées. On devient alors de plus en plus agiles. Mais, surtout, on fait du bien à nos articulations. En effet, en faisant constamment bouger nos doigts et nos mains, on force le fluide à circuler autour de notre cartilage, ce qui permet d’hydrater nos articulations. Résultat : cela réduit le risque d’apparition de l’arthrite.

On affirme aussi que les personnes qui souffrent déjà d’arthrite peuvent soulager la douleur en tricotant au moins une heure par jour. Si c’est votre cas, il est conseillé de tremper vos mains dans de l’eau chaude avant de vous y mettre. Cela permettra d’hydrater vos articulations et de les rendre moins rigides.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend