Skip to main content
Category

Activités

zéro déchet

Zéro Déchet : Découvrez tout sur ce mode de vie

By Activités, chez soi, Hygiène de vie, Maison

Zéro Déchet: Découvrez tout sur ce mode de vie

zéro déchet

Face à un monde qui produit des déchets plus vite que la lumière, le mouvement Zéro Déchet se positionne comme la porte de sortie. Son but : arriver à générer le moins de déchets possible et stopper l’action dévastatrice de l’homme sur l’environnement, tout en luttant contre la surconsommation de nos sociétés actuelles. Tout un programme!

Ce mode de vie a été largement popularisé par la française Béa Johnson qui, après l’avoir adopté en 2008, arrive aujourd’hui à ne produire qu’un litre de déchets par an… pour une famille de 4 personnes!

Mais, en plus de faire un geste pour la planète en limitant au maximum la quantité de déchets inutiles qu’on lui laisse, ce mode de vie permet aussi de faire de grandes économies et de vivre une vie plus saine.

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure mais ne savez pas par où commencer, nous vous présentons ici 15 gestes à adopter dans toutes les étapes et tous les endroits de la vie quotidienne pour limiter vos déchets. Mais avant, nous vous expliquons les 5 règles de base du mouvement, pour que plus rien ne soit un secret pour vous.

Pour vous guider : Les 5 règles du Zéro Déchet

Dans le livre qu’elle a écrit sur le mode de vie Zéro Déchet, Béa Johnson explique que tout repose sur 5 règles. Cinq petites règles à respecter au quotidien pour nous permettre de vivre sans déchets (ou presque).

1) Refuser

La première chose à faire lorsque l’on veut diminuer ses déchets, c’est de réduire sa consommation. C’est logique : moins nous achèterons, moins de déchets nous aurons.

Attention, il ne s’agit pas ici de tout refuser, mais seulement de refuser ce dont vous n’avez pas besoin. Et quand on y pense, on se rend vite compte qu’on accepte beaucoup de choses qui nous seront inutiles, comme des flyers et prospectus publicitaires, ou encore des échantillons gratuits et des gadgets qu’on finira par laisser dans un coin.

2) Réduire

Ici, il s’agit de réduire notre consommation en ce qui concerne les choses dont nous avons besoin, tels que les vêtements. Cette règle se rapproche de la philosophie minimaliste.

Cela passe d’abord par un désencombrement en profondeur de notre maison, souvent l’une des premières étapes à franchir pour ceux qui veulent adopter le mode de vie Zéro Déchet. Passez les pièces de votre maison au peigne fin et, pour tout objet que vous trouvez, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. L’avez-vous utilisé au moins une fois ces derniers mois? Ne l’avez-vous pas en double? Pourquoi l’avez-vous acheté en premier lieu? Est-il important pour vous pour une raison particulière?

Au fil de vos tris, vous pourrez alors remplir des boîtes d’objets à vendre, à donner ou à troquer, ainsi qu’une boîte d’objets à jeter s’il n’est pas possible de leur donner une deuxième vie.

Une fois votre maison désencombrée, la deuxième chose à faire est de veiller à ne pas la réencombrer. Limitez donc vos achats au maximum et évitez de tomber dans les pièges de notre société de consommation. Avant d’acheter quelque chose, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Dans beaucoup de cas, la réponse sera non.

Vous le verrez, en désencombrant votre maison, vous finirez aussi par désencombrer votre esprit!

3) Réutiliser

Réutilisez au maximum tout ce que vous achetez ou ce que vous n’avez pas pu refuser. Vous pouvez aussi réutiliser un objet en lui donnant une utilité différente de celle pour laquelle il a été créé. Par exemple, faites des chiffons avec vos vieux t-shirts troués!

Mais réutiliser, cela s’applique aussi aux objets des autres personnes. Ainsi, le mouvement Zéro Déchet plaide pour le troc et l’achat en seconde main en se basant sur l’idée que si vous avez un objet que vous  n’utilisez plus, il pourrait très bien faire un autre heureux.

4) Recycler

Cette règle s’applique à tout ce que vous ne pouvez ni refuser, ni réduire, ni réutiliser. Il peut s’agir, par exemple, d’une ampoule qui n’éclaire plus. Dans ce cas, ne la jetez pas dans une poubelle normale, mais allez la jeter dans un centre qui s’occupe de ce genre de matériaux.

Car ici, le tri des déchets est d’une importance cruciale. Jetez, par exemple, les verres avec les verres et le carton avec le carton pour permettre leur recyclage facile par les organisations concernées.

5) Composter

Cette dernière règle a trait au recyclage des matières organiques. Compostez tous les déchets organiques, des pelures de fruits aux cheveux. Si vous avez un jardin, votre compost fait maison fera des miracles sur vos plantes. Si vous n’avez pas de jardin, renseignez-vous dans votre ville : il pourrait y avoir un endroit qui sera intéressé par votre compost.

Vous connaissez maintenant les règles de base. Mais comment les appliquer dans la vie quotidienne? Voici plusieurs gestes à adopter…

Dans la cuisine

Outre le compost et le tri sélectif dont nous venons de parler, il y a plusieurs autres gestes à mettre en place dans la cuisine pour vous aider à réduire vos déchets.

1) Ne gaspillez pas la nourriture

Il est très facile de laisser pourrir de la nourriture dans nos armoires ou dans le frigo. Une minute d’inattention et hop, la date de péremption est largement dépassée! Pour éviter cela, vous pouvez mettre quelques astuces en place. Par exemple, prévoyez un étage de votre frigo pour les aliments en fin de vie qu’il vous faut consommer d’urgence et pensez à toujours utiliser ces aliments en priorité lors de vos repas.

En outre, pensez à utiliser vos restes de repas pour en faire de nouveaux plats. Vous pourrez par exemple les utiliser dans des pâtes ou un risotto, pour un résultat délicieux.

2) N’utilisez pas de récipients en plastique

Pour stocker votre nourriture, préférez les récipients en verre, en métal ou en bois. Ces matériaux sont bien plus durables que le plastique et, surtout, plus faciles à recycler.

3) Dites stop au film plastique et au papier aluminium

Si vous devez recouvrir un plat, utilisez un couvercle en tissu fait maison. Le film plastique et l’aluminium, eux, sont des déchets qui viendront inutilement remplir votre poubelle.

Dans la salle de bain

1) Achetez ou fabriquez des produits durables

La salle de bain est remplie d’objets qui se transformeront vite en déchets, des cotons aux brosses à dents. Or, pour les cotons, vous pouvez en fabriquer vous-mêmes en tissu : ils seront tout aussi efficaces et il vous suffira de les laver pour les remettre à neuf. Quant aux brosses à dents, il existe des brosses à dents en bois qui sont bien meilleures que celles en plastique.

2) Fabriquez vos propres produits

Avec un peu d’exercice, vous vous rendrez vite compte que fabriquer ses propres cosmétiques et produits hygiéniques est bien plus facile qu’il n’y parait. En plus d’éviter les déchets, cela vous permettra aussi de faire de grosses économies et de pouvoir utiliser des produits sains, sans aucun produits chimiques. Il n’y a que des bonnes raisons de s’y mettre!

3) Utilisez des cosmétiques solides

Vous pouvez aussi acheter toutes sortes de produits sous forme solide, comme du shampoing ou du savon. Cela vous évitera de vous retrouver avec un flacon en plastique vide une fois le produit fini.

Au supermarché et dans les magasins

Le Zéro Déchet est loin de se cantonner à l’intérieur de notre maison, et il est notamment très important d’adopter plusieurs gestes lorsque vous faites vos courses pour éviter de revenir à la maison avec de nombreux déchets!

1) Evitez les emballages

C’est l’une des habitudes de base des adeptes du mouvement. Les supermarchés sont remplis d’emballage et le défi n’est donc pas toujours facile.

Commencez par acheter autant de choses en vrac que vous le pouvez. De plus en plus de magasins sans emballage ouvrent leurs portes, vous permettant de tout acheter en vrac. Mais même dans le supermarché du coin, vous pouvez éviter les emballages au maximum.

Vous pouvez ainsi, par exemple, amener vos propres sacs en tissu pour les fruits et légumes en vrac, ce qui vous évitera d’utiliser les sacs en plastique jetables offerts par le supermarché. Pour le fromage et la charcuterie, pensez à amener vos propres boîtes au lieu d’accepter l’emballage qui vous sera donné. Et pour les aliments que vous ne trouvez pas en vrac, privilégiez ceux qui sont emballés dans des matériaux recyclables, tels que le carton et le verre.

2) Dites non aux sacs en plastique

Une fois à la caisse, refusez les sacs en plastique et apportez plutôt votre propre sac de courses réutilisable. Il en existe de nombreux en magasins, de toutes les couleurs possibles, que vous pourrez replier pour facilement les emmener partout avec vous.

3) Achetez des objets de bonne qualité

Cela vous permettra de les garder longtemps. Au contraire, des objets de mauvaises qualité, qu’il s’agisse d’un vêtement ou d’une machine à laver, dureront moins longtemps et vous devrez donc plus rapidement les jeter… Et en racheter.

4) Soyez sûrs de vos achats

Allez-vous vraiment utiliser cet objet? Ou l’achetez-vous juste parce que vous l’avez vu en publicité ou parce que vous avez encore des habitudes bien ancrées de surconsommation? Rappelez-vous : le Zéro Déchet, c’est aussi réduire sa consommation!

5) Dites non aux échantillons ou aux cadeaux inutiles

Lors de vos achats, vous pourriez avoir droit à un petit cadeau grâce au montant que vous avez dépensé ou à un certain produit que vous avez acheté. Et dans les parfumeries, vous recevrez de nombreux échantillons. Mais tous ces objets gratuits ne sont généralement que des gadgets que vous n’utiliserez pas. Dans ce cas, soyez forts : refusez-les.

Au travail

Même si les déchets que vous créerez au travail ne viendront pas remplir votre poubelle à la maison, il est important de les prendre en compte aussi. Après tout, ce sont des déchets qui n’existeraient pas sans vous!

1) Faites un maximum de tâches sur ordinateur

Vous prenez des notes lors de vos réunions? Au lieu d’un carnet, écrivez-les directement sur votre ordinateur!

Vous êtes un adepte des post-it? Adoptez les post-it virtuels!

Quant aux impressions, essayez de les réduire un maximum. Cela peut demander un certain temps d’adaptation, mais il y a beaucoup de documents que vous pouvez lire sans problème depuis un écran.

2) Préparez votre lunch à la maison

lunch box

Au lieu d’aller acheter un sandwich ou une salade qui vous seront inévitablement vendus avec un emballage à jeter, prenez le temps de cuisiner votre propre lunch pour pouvoir l’apporter au bureau. Et cela dans un récipient durable évidemment!

De nouveau, cela vous permettra aussi de moins dépenser et de manger des repas sains, sans additions chimiques ou surplus de gras.

Au restaurant

Même au restaurant, on ne baisse pas la garde!

1) Dites non aux serviettes en papier et aux pailles

Si vous commandez une boisson qui vient parfois avec une paille, précisez bien que vous n’en voulez pas. Quant aux serviettes, si le restaurant dans lequel vous vous rendez utilise des serviettes en papier, amenez votre propre serviette en tissu. Pensez aussi à rendre la serviette en papier au serveur dès que vous vous asseyez. Si vous la laissez sur la table pendant toute la durée du repas il y a de grandes chances qu’elle finisse à la poubelle, même inutilisée!

2) Apportez votre propre récipient pour les restes

Si vous avez l’habitude de ne pas finir vos plats, pensez à apporter votre propre récipient et à le donner au serveur lorsque vous lui demanderez d’emballer vos restes. Ainsi, vous ne vous retrouverez pas avec un récipient en plastique qui finira immanquablement à la poubelle.

Tous ces gestes forment un beau début. Mais en les mettant en place, vous vous apercevrez vite qu’il existe un grand nombre d’autres gestes à adopter! Ce mode de vie nous fait en effet repenser nos actions dans tous les domaines de la vie.

Si vous venez de commencer, certains gestes pourraient vous sembler très difficiles à mettre en place. Pas de panique, c’est normal! Il n’est pas possible de changer son mode de vie entièrement du jour au lendemain, et il vous faudra donc une période de transition pour vous y habituer. N’hésitez pas à y aller petit à petit pour ne pas trop vous brusquer. Vous le verrez, certaines tâches qui vous paraissent presque impossibles maintenant deviendront bien plus faciles avec le temps!

Quels sont les gestes que vous faites déjà? Et quels sont ceux que vous voulez adopter en priorité?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

petits plaisirs

40 petits plaisirs gratuits

By Activités, chez soi, Dans la tête, Soins

40 petits plaisirs gratuits et plus si affinité

petits plaisirs

Qu’est ce que le bonheur? Voilà une question que l’on se pose tous au moins une fois dans sa vie! Et si on vous disait que le bonheur ne réside pas seulement dans la réalisation d’un rêve, l’achat d’une maison ou l’acquisition de cet objet qu’on a désiré pendant si longtemps? Si on vous disait que le bonheur est là, devant nos yeux, et qu’il faut juste apprendre à le saisir?

Dans cet article, nous revenons sur l’importance souvent sous-estimée des petits bonheurs du quotidien et nous en listons 40 pour vous aider à trouver les vôtres. Voici donc un article rempli de sourires!




Des petits bonheurs au quotidien pour une ville meilleure

Dans notre course folle vers l’objet de notre désir, on oublie souvent de prendre le temps d’être heureux en chemin. Et pourtant, c’est essentiel. Après tout, on ne sait jamais vraiment combien de temps le trajet va durer!

Se concentrer sur les petits bonheurs qui se trouvent sur notre route au quotidien, cela permet de mieux vivre en attendant de réaliser notre objectif. De cette manière, lorsque vous regarderez en arrière, le chemin que vous avez parcouru ne vous apparaîtra donc pas comme une étape de votre vie à mettre entre parenthèses ou une période bien trop longue pendant laquelle votre bonheur était en suspens.

plaisir simple

Mais ce n’est pas tout. Arriver à voir les manifestations du bonheur dans la routine et la vie quotidienne, ça aide aussi à surmonter plus facilement les coups bas. En effet, après des événements marquants comme la perte d’un être cher ou l’échec quel qu’il soit, nous avons souvent tendance à ne voir que le négatif. Cette réaction, pourtant naturelle, nous emprisonne dans un tourbillon malheureux duquel il devient difficile de sortir rapidement.

Dans ces moments-là, il est important de voir le positif pour se remettre sur pied le plus vite possible. Et du positif, il y en a toujours autour de nous. Il suffit de bien vouloir le voir!

Il est important aussi d’arriver à comprendre que le bonheur n’est pas permanent. Irrévocablement, la vie mettra un grand nombre d’épreuves sur notre chemin. Et celles-ci seront plus faciles à surmonter si l’on sait d’avance que le bonheur reviendra, et que l’on peut déjà en trouver des petits morceaux ici et là.

40 petits plaisirs … Et bien d’autres

Mais comment trouver le bonheur? C’est simple : il suffit de le chercher autour de vous.

Alors, tentez l’exercice : prenez votre crayon ou votre clavier et écrivez tout ce que vous aimez et tout ce qui vous rend heureux. Au début, vous commencerez peut-être par écrire de grandes choses, comme un voyage ou une nouvelle voiture. Mais au fur et à mesure, vous finirez par trouver de petites choses qui vous rendent heureux au quotidien. N’hésitez pas à retourner à votre liste dès qu’une nouvelle chose vous vient à l’esprit au cours de la journée. Vous verrez, vos journées n’en seront que plus agréables!

Pour vous aider à commencer, voici 40 petits plaisirs du quotidien :

  1. Découvrir une nouvelle chanson que l’on adore déjà, et se mettre à la fredonner directement
  2. Trouver une place assise dans le métro bondé
  3. Déguster une bonne tasse de café – ou de thé
  4. Rire avec un ami, un collègue ou notre partenaire
  5. Manger une part de gâteau
  6. Battre son record à la course à pied – ou au vélo, ou dans n’importe quel autre sport
  7. Lire un article intéressant et se sentir un peu plus intelligent
  8. Manger son plat préféré
  9. Passer un bon moment avec sa famille
  10. Prendre un bain chaud après une journée pluvieuse ou glacée
  11. Se réveiller pendant la nuit et savoir qu’on peut se rendormir
  12. Découvrir un chouette film, ou une nouvelle série palpitante
  13. Écouter un musicien jouer dans la rue, ne serait-ce que le temps de passer devant lui
  14. Recevoir du courrier qui ne soit pas une facture ou une publicité
  15. Prendre un apéro en terrasse
  16. Se lever sans l’aide du réveil, et sans rêver de retourner au lit directement
  17. Voir les arbres se remplir de fleurs – ou les voir enneigés
  18. Ecouter de la musique en voiture, et chanter quand personne ne nous entend
  19. Savourer un bon livre le soir avant d’aller se coucher, et quand les enfants sont déjà au lit
  20. Recevoir un câlin de nos enfants
  21. Entendre quelqu’un nous dire merci
  22. Echanger quelques mots avec la boulangère le temps d’acheter son pain, et puis plonger le nez dans l’emballage pour sentir l’odeur du pain fraîchement cuit
  23. Retrouver quelque chose que l’on pensait perdu
  24. Réussir une nouvelle recette – ou en inventer une
  25. Boire un bon verre de vin – ou une bière bien fraîche pendant une chaude journée d’été
  26. Faire sourire quelqu’un, ou recevoir le sourire d’un étranger
  27. Arriver juste au moment où le bus ouvre ses portes – ou le métro, ou le tram, ou le train
  28. S’asseoir dans le fauteuil après une longue journée
  29. Regarder le soleil se lever, ou se coucher
  30. Recevoir un compliment au travail – ou à la maison, ou dans la rue
  31. Enlever ses chaussures en rentrant à la maison
  32. Sentir les cookies qui cuisent dans le four – ou votre tarte préférée
  33. Réussir un plat que l’on cuisine pour la première fois
  34. Découvrir un nouveau fromage au marché – ou un saucisson, une sauce pour les pâtes ou un plat préparé
  35. Faire quelque chose que l’on devait faire depuis des mois, et pouvoir enfin le sortir de sa tête
  36. Regarder les photos de notre enfance, ou des étés passés
  37. Être pris dans une longue conversation
  38. Mettre un nouveau vêtement
  39. Caresser le chien d’un passant
  40. Regarder ses enfants rire et s’amuser

Bien sûr, tous les petits plaisirs ne sont pas les mêmes pour tout le monde, mais vous vous serez sûrement reconnus dans quelques-uns.

Et vous, quels sont vos petits plaisirs?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Comment trouver du temps pour soi et sa créativité?

By Activités, chez soi, Dans la tête

Comment trouver du temps pour soi et sa créativité?

On ne prend pas souvent du temps pour nous… Et bien mal nous en prend ! En effet, prendre du temps pour soi, c’est une nécessité : cela permet de recharger nos batteries pour pouvoir faire face au quotidien avec suffisamment d’énergie. Et si, en plus, nous passons ce temps libre à faire une activité créative, cela a le mérite de nous détendre tout en nous donnant confiance en nous.

Mais peut-être savez-vous déjà tout ça, sans pour autant savoir comment trouver du temps. Car arriver à trouver un moment dans nos journées chargées pour “seulement” prendre le temps de se détendre, c’est souvent plus un défi qu’autre chose !

Dans cet article, nous vous expliquons donc comment faire, étape par étape, pour arrêter d’oublier de vous donner du temps pour vous et votre créativité.




Etape 1 : Décidez ce que vous voulez faire

ecrire

Avant tout, il est important de bien déterminer quelle activité vous voulez entreprendre, surtout si vous voulez prendre du temps pour faire une activité créative. Cela parait peut-être évident, mais ça n’en reste pas moins une étape à ne pas manquer.

Demandez-vous ce que vous voudriez faire si vous aviez du temps, quelle activité vous voudriez apprendre ou approfondir, ou encore quels sont vos projets et objectifs. Demandez-vous aussi ce que vous aimez et ce qui vous rend heureux lorsque vous faites une activité créative, ainsi que ce que vous voulez en sortir, que ça soit pour apprendre de nouvelles techniques ou seulement pour vous détendre.

Ce questionnement vous permettra d’abord de faire le point sur vos envies, afin d’éviter de commencer 10 choses différentes sans en finir une seule. Mais, surtout, il vous donnera envie de vous y mettre dès maintenant et vous remplira de motivation pour trouver du temps à y consacrer. C’est une belle première étape, non ?

Etape 2 : Organisez vos journées selon un vrai planning

Eh oui, même la créativité et le temps libre ont besoin d’un planning ! Bien qu’il s’agisse simplement de moments pour soi ou pour notre hobby, si vous ne trouvez pas le temps maintenant, vous ne le trouverez pas plus tard… À moins que vous ne l’inscriviez dans un planning bien précis.

Suivre un planning, d’abord, cela vous permettra d’avoir plus de temps. Ne limitez donc pas votre planning à un seul moment de votre journée ou un seul domaine de votre vie. Incluez-y par exemple votre travail ou le moment de faire vos courses. Vous pourriez penser que ces activités n’ont pas grand-chose à voir avec votre temps libre, et pourtant mieux vous les organiserez selon un planning, plus efficace vous serez dans leur réalisation. Un planning vous permet en effet de limiter chaque tâche dans le temps afin de vous booster à la réaliser le plus vite possible au lieu de prendre des pauses trop souvent ou de disperser inutilement votre attention.

Cela vous permet, ensuite, d’organiser votre journée autour de vos activités créatives et personnelles. Pensez votre planning de façon à donner de l’importance à vos hobbies, sans pour autant oublier les tâches ennuyantes et importantes qui doivent être effectuées. Vous pourriez par exemple penser à alterner moments de grande concentration et moments pour vous pendant la journée. Cela vous évitera de revenir chez vous fatigués après une journée intense de travail, sans trouver le courage ou la motivation de prendre du temps pour vos activités créatives.

calendrier

Cependant, n’oubliez pas d’inclure aussi dans votre planning quelques moments pour vous loin du travail et des activités créatives. Cela peut être simplement une petite balade, un moment passé à cuisiner ou encore une séance de sport. Ces activités vous permettront de prendre le recul nécessaire par rapport à votre créativité, pour ne jamais manquer d’inspiration.

Enfin, notez que votre planning doit être pensé selon vos habitudes et l’organisation qui vous convient le mieux. Si certains vous diront de vous lever plus tôt pour vous donner du temps le matin avant de partir travailler, cela ne veut pas forcément dire que cette méthode sera la meilleure pour vous. Si vous ne savez pas à quel moment vous êtes le plus créatif, essayez plusieurs formes de planning. Cela pourrait être le matin mais aussi juste après le travail, ou encore en soirée après avoir dîner, par exemple.

Notez aussi que le temps que vous consacrez à votre activité dépend de vous et de vos envies. Ne désespérez pas si vous ne trouvez que 30 minutes par jour pour vous y consacrer. C’est déjà beaucoup et, qui sait, vous trouverez peut-être plus de temps plus tard ! En effet, l’organisation est quelque chose qui s’apprend et qui ne se met pas en place du jour au lendemain. Mais avec un peu d’exercice, vous vous rendrez vite compte qu’il y a plus de temps dans vos journées que ce que vous pensiez !

Etape 3 : Respectez votre planning

L’envie sera parfois forte de déplacer le moment qui vous est réservé dans votre planning et de le remplacer par une autre activité. Or, il est important de garder une régularité, et ce pour plusieurs raisons.

D’abord parce qu’il est nécessaire que vous commenciez à considérer votre activité créative comme une activité à part entière, qui a une raison d’être et qui est tout aussi importante que d’autres activités dans votre planning. Si vous commencez à l’enlever pour faire place à d’autres choses, vous aurez tendance à penser que ces dernières sont plus importantes. Ou, pire, vous pourriez culpabiliser lorsque vous prendrez du temps pour vos activités quand d’autres choses vous attendront à côté. Et c’est tout le contraire de ce que vous voulez, car ça pourrait vous donner de nombreuses mauvaises raisons de l’abandonner.

Ensuite parce que cela vous permettra de lutter plus efficacement contre la procrastination. Il est temps d’arrêter de vous donner des excuses pour ne pas prendre du temps pour vous et vos activités créatives ! Et respecter une régularité, c’est éviter de tout laisser tomber et de ne se mettre à ses activités qu’une fois tous les deux mois, voire moins.

Aussi parce que cela vous permet de créer une habitude. Or, même si ça peut être difficile au début, une fois que cette habitude sera bien ancrée dans votre esprit, vous vous y mettrez plus facilement.

Enfin, si vous voulez progresser dans votre activité, vous ne pourrez y arriver que grâce à une pratique régulière.

Notez toutefois que si après quelques semaines, vous n’arrivez toujours pas à vous y mettre et, pire, si ce moment de créativité est plutôt devenu un fardeau pour vous, il sera temps de vous remettre en question… Et de repasser à la première étape. En effet, peut-être que l’activité que vous avez choisie ne vous rend pas heureux. Dans ce cas-là, il est important de vous demander pourquoi vous ne prenez pas de plaisir à y consacrer du temps. Peut-être n’est-ce pas une activité qui vous plait, ou peut-être vous mettez-vous trop de pression. Quoiqu’il en soit, cela vous permettra de redresser votre trajectoire pour revenir de plus belle.




Etape 4 : Trouvez l’inspiration

L’une des raisons pour lesquelles on ne trouve pas du temps pour nos activités créatives, c’est aussi le manque d’inspiration qui nous prend parfois par surprise et nous rend inactifs.

Ne pas avoir d’inspiration, c’est normal et ça arrive à tout le monde. Cependant, dans la plupart des cas, l’inspiration ne viendra pas si on ne fait rien pour la faire revenir. Alors au lieu d’attendre les bras croisés, si vous profitiez de vos moments dédiés à la créativité pour partir à la recherche de cette inspiration ? Cela peut être en écoutant une chanson, en fermant les yeux pour penser à votre journée ou à ce que vous aimez, en faisant une balade ou encore en traçant quelques trais de crayons sur une feuille blanche, par exemple.

Vous pourriez aussi retrouver votre inspiration en apprenant de nouvelles techniques dans votre domaine, que ce soit en peinture, en calligraphie, en sculpture ou dans n’importe quel art. Pour cela, en plus des cours traditionnels, de nombreuses options de cours en ligne existent sur internet. En cherchant un peu, vous pourriez finir par trouver votre bonheur !

Enfin, pour éviter de faire face à des pannes d’inspiration juste au moment où vous prenez le temps de vous consacrer à votre activité, n’hésitez pas à noter vos idées dans votre smartphone ou dans un petit carnet dès qu’elles vous viennent à l’esprit, même si cela arrive alors que vous devriez porter votre attention sur une autre tâche. Cela vous permettra de ne pas oublier votre idée, mais aussi de booster votre créativité et de vous donner envie de vous y mettre, dès que le moment arrivera.

En suivant ces 4 grandes étapes, vous devriez être capables de mieux dompter votre temps et votre créativité. Cela pourrait vous sembler difficile au début, mais ne baissez pas les bras : il vous faudra sûrement quelques semaines pour intégrer complètement cette nouvelle routine.

Avez-vous d’autres conseils pour trouver le temps nécessaire pour vos activités créatives ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

auto massage

Les automassages ou l’art de dénouer les tensions soi même

By Activités, dans le corps, Relaxation, Soins

Les automassages ou l’art de dénouer les tensions soi-même

auto massage

Vous pratiquez déjà peut-être les automassages sans le savoir. Spontanément certains de nos gestes se font pour nous recharger, nous soutenir, nous détendre, ce sont bien souvent de légers massages que nous nous appliquons à nous-mêmes.

Pression des index sur les tempes, doigts sur les paupières, effleurement des sourcils, mains sur la nuque ou dans le bas du dos, frottements des paumes de main, tous ces gestes quotidiens sont des automassages qui donnent à votre esprit des messages de confort et de réconfort.

Si ces gestes simples sont une invitation à prendre soin de vous, d’autres plus étudiés vous apporteront douceur de vivre, équilibre et dynamisme. L’automassage a pour but de dénouer les tensions accumulées pour se sentir plus légers et alertes, il rééquilibre l’énergie.

L’automassage peut également être pratiqué pour préparer à l’effort sportif.




A ceux qui n’aiment pas la gymnastique, réjouissez-vous car les techniques d’automassages mettent les muscles en mouvement de manière passive afin de les libérer des tensions qui y sont logées parfois depuis longtemps.

Cette méthode, si elle se répand aujourd’hui dans les milieux du bien-être et de la remise en forme, n’est pas nouvelle.

En Chine, cette pratique est millénaire et est issue de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), Laurent Turlin en est un des praticiens et a écrit un livre sur les vertus curatives de l’automassage (également pratiqué dans le Qi Gong).

L’éducation somatique propose des techniques similaires de soin afin de développer son potentiel en libérant les tensions corporelles musculaires.

La méthode de libération des cuirasses (MLC) se réfère notamment à la notion de mémoire musculaire et cellulaire, elle a été créée par Marie-Lise Labonté* qui s’est elle-même inspirée des exercices d’anti-gymnastique de Thérèse Bertherat, et de la méthode Mézières.

Pour ceux qui sont sportifs et plus attirés par la performance, Christophe Carrio athlète et coach sportif a développé des exercices de prévention et d’entraînement axés sur la santé. Il aborde dans son ouvrage* « Soulagez vos douleurs par les triggers point », la question des maux du corps (dos, nuque, cervicales,…) et comment les automassages peuvent soigner; Il encourage vivement à les pratiquer régulièrement.

L’automassage agit sur les trigger points

On appelle trigger point les nœuds ou bandes compactes qui se forment dans les fibres musculaires, les automassages agissent pour défaire ces zones compactes et palpables. L’apparition des trigger points peut être due à un stress, un accident, une émotion, une posture, tout le monde en possède de manière plus ou moins prononcée.

Les trigger point actifs sont ceux qui déclenchent la douleur, d’autres sont plus passifs ou liés à une blessure (les trigger point primaires).

Fonctionnement physiologique et le rôle des fibres musculaires:

Les muscles sont composés de différents types de fibres musculaires. Pour des mouvements quotidiens ou d’endurance (marche, ski de fond) les fibres sollicitées sont de contraction lente. Pour des mouvements de force plus grande et de nature plus soudaine ou explosive (Karaté, lancé de poids) les fibres sont de contraction rapide. Les mouvements sont commandés par le système nerveux central (SNC), il est donc important que vos muscles reçoivent les bonnes informations pour agir de la manière la plus adaptée à la situation.

Pour défaire les nœuds qui se sont formés dans les muscles il est important de donner de nouvelles informations.

En pratiquant l’automassage avec conscience, il est possible de se mettre en contact avec son ressenti, son histoire et de soigner les zones du corps qui sont douloureuses.




Les fascias

Les fascias sont des membranes fibro-élastiques, sous la peau, qui enveloppent notre structure anatomique (muscles et organes). Chaque fascia est composé d’un tissu conjonctif de fibres entrelacées riches en collagène, pour les muscles on parle de fascias musculaires. Ceux-ci jouent un rôle de gainage, ils ne sont donc pas à négliger dans l’application d’automassages car leur étirement et leur élasticité bien entretenus apportent plus de fluidité et de coordination au mouvement. Ils favorisent le développement d’une silhouette équilibrée et alerte et leur bonne santé améliore la perception de nos mouvements, la proprioception.

Les exercices:

Vidéos d’introduction youtube : 3 approches des automassages

Automassages chinois du Qi Gong

6 automassages à pratiquer Christophe Carrio :

Mouvements de Libération des Cuirasses (MLC) de Marie-Lise Labonté

Huile de soin ou crème

Selon les zones du corps que vous massez et l’environnement dans lequel vous pratiquez l’automassage, une huile peut faciliter les mouvements et la détente. S’il s’agit de masser vos mains, une crème fluide appliquée dans les transports, au bureau ou chez soi peut très bien convenir.

La tenue et les accessoires

Une tenue fine souple et confortable ou une tenue sportive moulante, les deux conviennent, l’importance est que vous ayez une sensation la plus directe avec le corps et que vous ne soyez pas gêné par des plis de vêtements qui viendraient freiner le mouvement.

Les outils ou accessoires d’automassages sont nombreux, le principe est celui du rouleau, de la balle de tennis ou du bâton, posés au sol et sur lesquels vous vous appuyez en les faisant rouler.

Christophe Carrio propose sept outils pour les exercices :
· Un bâton de massage
· Un rouleau de massage à relief dense
· Une canne de massage
· Le CTS (Contractor Time Keeping System) ADM (Automassage par Décompression Myofaciale)
· Une balle de tennis
· Un mini ballon
· Une bouteille d’eau congelée

Si vous partez en week-end et que l’automassage est un de vos rituels quotidiens, deux balles de tennis dans votre sac de voyage conviendront très bien.

Pour les fascias, les Foam Roller souvent utilisés dans les salles de sport et de remise en forme sont aujourd’hui proposés en vente dans différentes tailles.




La respiration

La respiration est essentielle, sans une attention portée à nos mouvements diaphragmatiques et au rythme de nos inspirations et expirations, il est peu probable que le travail des automassages soit efficace. Tenons le pour dit, la respiration est la clé pour donner au corps la possibilité de se défaire des tensions accumulées au quotidien. Si le stress nous prévient du danger et nous permet de nous adapter à un changement de situation, d’environnement, il est fortement nuisible quand ses facteurs se multiplient.

La suractivité, l’instabilité des temps modernes et la surcharge médiatique nous stresse plus que de raison, ce qui a pour effet une usure accélérée des systèmes de rééquilibrage nerveux et énergétique (état de fatigue, maladie, douleur…). Prendre le temps de bien respirer est essentiel. La respiration ventrale permet aux automassages d’agir plus en profondeur par le relâchement et l’état de calme qu’elle procure.

Rituel

Les exercices de respiration peuvent se pratiquer quotidiennement afin qu’elle devienne plus fluide et plus régulière y compris dans les situations stressantes.
Les automassages, peuvent également se pratiquer sous forme de rituel quotidien, à un moment de la journée qui vous convient, en cas de douleurs afin de les soulager il est même préférable d’être régulier.

Réserver un espace calme et agréable chez vous pour faire vos automassages, prenez 20 minutes pour débuter, restez à l’écoute de vos sensations, émotions, douleurs, prenez soin de vous avec douceur.

Dos, nuque, bras, cuisses, fessiers, pieds, mains, ces zones du corps peuvent être automassées manuellement ou avec un des outils d’automassage (rouleau, balle de tennis, canne de massage…). Restez attentifs et lents dans vos mouvements pour éviter tout nouveau stress à vos muscles, ce qui créerait de nouvelles tensions. Une documentation sur les techniques et l’anatomie peut être utile, voir recommandée pour les plus motivés.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

yoga enfant

Yoga pour les enfants, pourquoi et par où commencer?

By Activités, dans le corps, Relaxation, Sport

Yoga pour les enfants, pourquoi et par où commencer?

yoga enfant

Le Yoga est connu pour nous ramener à nous-mêmes dans l’instant présent. Ses exercices physiques, le travail sur la respiration et les postures de concentration contribuent à la santé et au bien-être des adultes. Exercice physique servant la voie spirituelle pour retrouver l’unité, la pratique du yoga commence d’abord par un entretien du corps pour amener plus de paix intérieure au cœur de nos vies.

Les enfants eux aussi ont besoin de moments sereins pour bien grandir, respirer, ne plus devenir tout rouge de colère ou de trop plein d’énergie, à n’en savoir que faire.

Au milieu du vacarme de l’enfance, un yoga adapté à cette phase de vie est une option assez séduisante.




Les atouts du Yoga pour les enfants

  • Découverte du corps
  • Amélioration de l’attention
  • L’énergie qui circule mieux
  • Des postures ludiques à image animalière (la grenouille, le papillon, le poisson…)
  • Détente
  • Bon alignement des articulations
  • Présence

Les 7 points essentiels pour démarrer une pratique avec vos enfants à la maison

yoge enfant

Dès l’âge de 4 ans, un enfant peut s’intéresser au fonctionnement de son corps si l’apprentissage est ludique, il est en mesure de reconnaître les bienfaits de la respiration ou d’une posture. Certains voient déjà leurs parents pratiquer à la maison, la pratique devient alors pour eux un mimétisme naturel.

Séances ludiques et variées : Le yoga établit un lien entre le corps et l’esprit, les exercices destinés aux enfants doivent être variés et ludiques pour capter leur attention. Ils sont en pleine découverte du monde extérieur et ils ont besoin de nombreuses stimulations pour garder l’attention sur une tâche. Le Yoga devient pour eux un jeu et cela sans perdre de son efficacité.

Séance courte à la maison, mieux vaut une séance courte suivie avec régularité qu’une longue séance tous les trois mois. 15 minutes est un bon début. Ensuite selon l’intérêt et l’évolution de la pratique, passer à 30 minutes.

L’équipement :

  • pour que la séance de Yoga devienne un rituel, les petits et les grands ont besoin d’un tapis: pour les enfants, optez pour la couleur! Le nouveau petit Yogi pourra marquer son prénom sur le tapis en signe d’appropriation et ainsi pratiquer avec plus d’implication.
  • Une couverture pour la fin de séance.

La tenue doit être souple et confortable, pieds nus idéalement pour éveiller les sensations. S’il fait froid, une paire de grosses chaussettes antidérapantes convient très bien.

Nommer tout ce que vous faites, afin que l’enfant ait des repères verbaux de pratique, cela l’aidera à garder l’attention et son désir d’application. Il pourra ensuite également en parler plus facilement.

Avoir un rituel d’entrée et de fin de pratique : les enfants adorent, les adultes aussi. Cela peut être une relaxation qui débute au retentissement d’un gong ou avec une musique.

Les postures de Yoga pour les enfants

La relaxation

La relaxation au sol commence et termine une séance. Allongé sur le sol, les bras le long du corps, l’enfant balance doucement sa tête à droite et à gauche, ce mouvement rappelle le bercement. Ensuite, la tête neutre, placée au centre et déposée au sol, demandez-lui de fermer les yeux en lui précisant toutefois qu’il ne s’agit pas de dormir. S’il est agité choisissez une musique sur laquelle il pourra porter son attention.

Alterner repos et activité

Laisser suffisamment de temps à l’enfant d’essayer la posture en s’amusant, vous serez parfois surpris du résultat. Ensuite, revenir à la position de relaxation sur le dos au sol ou en « petite boule » dite “position de l’enfant” en yoga.

Privilégier les postures rappelant des représentations animales ou végétales

Pour en citer quelques-unes : la posture : du chien qui s’étire, du chat, de petit cochon, du papillon de la petite plante qui pousse, de l’huître, de la tortue, du chameau, de l’éléphant, du sapin…Si vous avez un peu de connaissance pratique du yoga, vous pouvez même en inventer une qui portera le nom du super héros du moment.

Les Mouvements à deux

yoga parent enfant

Très ludique, les enfants s’y prêtent très volontiers, encore faut-il un partenaire qu’ils apprécient, vous pouvez bien-entendu vous proposer ou cas échéant recruter un de ses copains du voisinage du même âge à moins qu’il y ait un candidat de choix dans la fratrie.

La dynamique à deux est un antidote à l’ennui, mieux vaut garder un œil tout de même pour que cela ne devienne pas trop excessif et ne pas perdre le bien-fondé de la pratique du Yoga.

Exemples d’exercices à deux:

En face à face : l’exercice du balancier.

  • Assis sur les genoux, les enfants commencent en position assise en face à face comme en miroir.
  • Les bras ouverts à l’horizontale, paumes vers le sol, comme les ailes d’un avion, basculer sur son axe central de droite à gauche avec un passage attentif au centre. Répéter plusieurs fois l’exercice.
  • Bienfaits: renforcement du dos et de l’équilibre, plaisir de travailler à deux.

En face à face : l’exercice du bâteau

  • Assis sur les fesses, les jambes légèrement écartées, coller ses plantes de pied à celles de son partenaire. Les paumes de mains les unes contre les autres, chacun attrape les poignets de l’autre.
  • Basculer de droite à gauche, en repassant bien sur l’axe central, avec attention.
  • Bienfaits: renforcement et étirement du dos, rotation des hanches et équilibre. Plaisir du travail à deux.
  • Précautions: les enfants ne doivent pas se tirer fort et brusquement pour éviter des contractions et des tensions du dos et du bassin.

Dos à dos : bascule d’avant en arrière, à tour de rôle

  • Assis sur les fesses, les jambes allongées au sol, les paumes de main au sol ou sur les genoux.
  • Basculer d’avant en arrière, l’un et l’autre initient le mouvement à tour de rôle.
  • Bienfaits: étirement et mobilité du bas du dos, très bon exercice d’écoute de l’autre, massage du dos.
  • Précautions: plier les genoux si les mouvements sont trop profonds pour protéger le bas du dos.
  • La musique peut aider les enfants à apprécier l’exercice.

Exercices de respiration

  • Souffler un bougie 10 fois avec la bouche: respiration ventrale avec expiration rapide par la bouche, les enfants peuvent regarder leur ventre bouger ou mettre les mains dessus.
  • Sentir le parfum d’une fleur: inspiration par le nez l’expiration suit automatiquement.
  • Bailler et cracher du feu comme le dragon, les enfants peuvent mettre leur main devant la bouche pour sentir la chaleur de l’air projeté.
  • Faire quelques sons de voyelle: A, E, I,…
  • Retourner en relaxation

Conseils

Vous pouvez utiliser ces respirations imagées tout en donnant des indications plus concrètes si besoin. Choisissez la ou les respirations qui semblent le mieux correspondre à l’énergie du jour pour commencer et/ou clôturer la séance.

Après le dernier exercice de respiration, mettre une musique douce pour la relaxation au sol. Déposer une couverture sur le corps du petit yogi en repos.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

massage tantrique

Le Massage Tantrique au delà des préjugés

By Activités, dans le corps, Relaxation, Soins

Le Massage Tantrique au delà des préjugés

massage tantrique

Le massage tantrique est-il un massage d’éveil à la sexualité ou à la spiritualité? La réponse à cette question bien occidentale n’est pas aussi simple.

Le tantrisme, qu’est-ce que c’est?

  • Loin du tantrisme fantasmé qui a pu faire l’objet de publications fantaisistes, le tantra est une voie de transformation, une expérience physique et spirituelle qui conduit à l’unité universelle, à ce sentiment du Soi divin dans lequel l’ego est vaincu, transcendé. Cette voie suit une discipline rigoureuse, un ensemble de règles, d’exercices corporels et spirituels dont seuls certains initiés peuvent suivre la progression.
  • Le mot tantrisme est la version occidentale (inventée au 19ème siècle) du Tantra, mot issu d’un système métaphysique pratique originaire de la région himalayo-indienne  qui signifie « règle, traité » en sanskrit.



Repères chronologiques

Selon Philip Rawson dans son livre Tantra:

  • des symboles qui répondent exactement aux symboles utilisés de nos jours par les tantristes se trouvent dans les vastes cavernes naturelles de l’Europe paléolithique (20 000 ans avant JC).
  • L’ouvrage le plus ancien (d’un auteur bouddhiste) remonterait au 6ème siècle avant JC et le plus récent au 19ème siècle.

Le tantrisme est donc une voie ancienne !

Si les massages tantriques actuels s’inspirent du tantrisme, il est important d’en relativiser l’accès et l’interprétation occidentale, sans oublier leur adaptation  à la vie moderne.

Concepts philosophiques et principes du tantrisme

Le tantrisme a pour but une transformation totale.

Sur les plans physique, émotionnel, spirituel, les énergies doivent être réveillées, libérées, et rassemblées pour mener à l’illumination, état d’éveil et de clarté qui donne accès à la réalité. L’action au travers d’exercices répétés conduit à la transformation. Quand ceux-ci sont chargés de sensualité ou d’émotion ils contribuent d’autant plus fortement à la maîtrise de l’intuition et à la transformation.

Les actes accomplis de manière répétitive (sans se décourager) et chargés d’associations sensuelles ou émotives puissantes sont les moyens les plus efficaces de la transformation. Ces actes doivent être nombreux et différents de nature, se combiner dans un agencement précis, condition sine qua non à la voie.

Les exercices s’accompagnent de mantra, tous sont méditatifs et certains appartiennent au Yoga tantrique, une des branches du Hatha Yoga.

Les énergies subtiles, les chakras

Le Hatha Yoga combiné à des attitudes corporelles agit sur le corps subtil. Tout le Tantra est en lien avec le corps subtil.

  • Selon les tantras, les centres de conscience principaux se trouvent dans les chakras du système cérébro-spinal et dans le sommet du cerveau. Ce sont des centres d’énergie subtile (ou centres de conscience) au nombre de 7, traversés par la force vitale- une fois celle-ci réveillée. Les Nadis en sont les canaux énergétiques.
  • Le massage tantrique agit sur le corps subtil et le corps physique dans un savant mariage entre la conscience et les cinq sens. Il s’agit alors, pendant le massage, d’être à l’écoute de ses sensations, ressentis, émotions, d’observer ses réactions, résistances, dans un état de neutralité méditative. Attention et relaxation sont donc toutes deux nécessaires pour recevoir les bienfaits du massage.

tantra

Le massage tantrique est-il un massage érotique ?

La sexualité serait-elle la porte de la délivrance à laquelle le massage tantrique nous conduirait? Le massage tantrique est souvent associé en Occident à une volupté promise, un éveil des sens et de l’énergie sexuelle qui libérée fait entrevoir le Nirvana. Y a t-il un peu de vérité dans cela ?

Dans la tradition

Dans l’art tantrique du Tibet, un couple Yogi uni dans l’extase sexuelle est souvent mis en images, ces représentations servent de symbole à l’accomplissement spirituel.

Cette union sexuelle obéit toutefois à certaines règles strictes. Pour mener à une telle élévation, les mouvements corporels lors des rapports sexuels suivent les enseignements de la doctrine et comptent parmi les éléments les plus anciens du tantrisme.

La pratique du tantra est cependant réservée à certains initiés et exige une vie méditative retirée du monde.

Dans la société moderne

Modernité et spiritualité peuvent paraître faire un ménage plutôt hasardeux dans nos sociétés occidentales, pourtant de nombreuses pratiques anciennes y trouvent un accueil et intérêt croissant (Qi Gong, Tai Chi Chuan, Méditation, Yoga, Tantrisme…)




Le massage tantrique, y a-t-il un mode d’emploi?

  1. L’apprentissage de la double polarité masculine-féminine

Parce qu’il est avant tout une expérience sensorielle et sensuelle, il n’y a pas de mode d’emploi pré-établi mais plutôt une confiance à donner à celui ou celle qui vous masse et qui vous guide dans l’apprentissage de la double polarité masculine-féminine. La répétition des séances est nécessaire pour observer une progression.

  1. Faire progresser l’énergie sexuelle
  • La prise de conscience, le souffle, la méditation, l’alignement, le travail avec l’énergie subtile des chakras invite à suivre la voie de l’unité dans cette double polarité.
  • Le corps lors du massage est le lieu sacré de la béatitude, la concentration s’effectue dans le corps subtil. Le mental, l’énergie sexuelle et le souffle sont réunis pour  libérer la puissance dite divine.

Modalités pratique du massage tantrique

  • Sur le sol: matelas futon ou tatami
  • Durée : 2h
  • Exercices préliminaires: méditation, respiration, visualisation
  • Mouvements: en lemniscates (en 8)
  • Rythme: très lent ( en communication avec les sens)
  • Etat d’esprit: Recevoir, être sans attente, méditer

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

massage

Se faire masser à quoi ça sert ?

By Activités, dans le corps, Relaxation, Soins

Se faire masser, à quoi ça sert? Petite exploration de ce grand bienfait!

massage

Tout d’abord cela sert à se faire du bien. Le toucher permet de prendre contact avec son corps, de s’aligner avec son ressenti et de prendre conscience des tensions musculaires que de mauvaises habitudes posturales ou une situation de stress peuvent déclencher ou accentuer.

Les massages nous apportent :

  • Flexibilité: Grâce au massage, les tissus se réchauffent et deviennent plus souples.
  • Vitalité:  La friction et roulement de la peau par le mouvement habile des mains du masseur agit également sur la circulation sanguine, ainsi mieux répartie, ce qui a pour effet d’éliminer les toxines.
  • Beauté et sérénité: Après un massage, les sensations sont plus fines et mieux équilibrées, une nouvelle énergie se met en place renforcée par un état de sérénité qui  nous invite à découvrir notre beauté.



Les massages nous font revenir à nous-mêmes par le toucher, la relaxation et la prise de conscience, de nombreuses techniques de massage sont aujourd’hui proposées. En position assise ou allongée, les séances peuvent durer de 10 à 90 minutes selon les approches.

Il est conseillé de prendre quelques minutes après le massage pour en recevoir pleinement les bienfaits, de boire de l’eau et si possible de marcher tranquillement après la séance; Si vous êtes à proximité d’un jardin public, prenez 5 minutes pour y faire quelques pas avant de reprendre le fil de votre agenda.

Les 10 massages les plus pratiqués

Massage AMMA


Style
Massage énergétique et anti-stress. Il peut être  pratiqué sur le lieu de travail, sur une chaise, par un masseur, un praticien de Shiatsu.

Position
Assise, sur une chaise ergonomique ou au travail sur une chaise de bureau.

Durée
Entre 15 et 30 minutes

Origine
Approche millénaire issue de la médecine traditionnelle chinoise, développée au Japon (Shiatsu) comme pratique de santé et aux Etats-Unis pour lutter contre le stress (Silicon Valley).

Mouvements
Séquences de mouvement appelées Kata qui consistent en une série de pressions alternées avec des relâchements.

Corps
Ce massage concerne le haut du corps, du bas du dos jusqu’au crâne.

Rythme
En alternance repos (relâchement) et activité (pression)

Port de vêtements
Oui, tenue souple en coton pour le haut du corps

Température
Ambiante

Le massage aux pierres chaudes


Style
Massage doux et sensoriel par application d’huile et glissement de pierres plates chaudes (galets de basalte) et  le long du dos,

Position
Allongée sur une table.

Durée
De 60 à 90 minutes

Origine
La pratique des pierres chaudes est millénaire en Chine, également ancienne au Japon  mais aussi en Egypte et en Afrique pour ses vertus de guérison et de relaxation. Utilisée par les guérisseurs hawaïens, c’est cependant dans la tradition amérindienne que l’utilisation des pierres chaudes est la plus affirmée et durable, d’où son appellation de (Canyon) Stone Therapy.

Mouvements
Légères pressions avec les pierres en alternance avec des frictions et des glissement le long des muscles dorsaux et autour de la colonne vertébrale.

Corps
Dos

Rythme
Lent avec alternance du chaud et du froid.

Port de vêtements
Le haut du corps est nu

Température
Les pierres sont chauffées entre 50 et 60°. Les galets de basalte sont composés de magnésium de fer silicate qui conserve la chaleur  et la transmet à la peau.

Le massage ayurvédique


L’ayurvéda signifie en sanskrit “science de la vie” . Il existe plusieurs techniques de massages ayurvédiques dont la plus courante est le massage ayurvédique dit Abhyanga.

Style
Massage doux et sensuel aux vertus curatives, il est pratiqué avec de l’huile de sésame et procure une profonde et totale relaxation.

Position
Allongée, au sol ( sur un matelas futon de préférence), sur le dos et sur le ventre

Durée
60 min

Origine
Pratique millénaire en Inde, il fait partie de la médecine traditionnelle indienne: l’ayurvéda.

Mouvements
Par Pressions et palpations, balayages et glissements des mains sur la face postérieure et antérieure du corps.

Corps
Ensemble du corps, également visage.

Rythme
Moyen

Port de vêtements
Nu ou avec serviette autour de la taille

Température
Ambiante

Bienfaits: Équilibrage des énergies

Le massage californien


Style
Massage somatique, reliant le corps et l’esprit,  privilégiant le ressenti en douceur

Position
Allongée

Durée
De 45 à 60 minutes

Origine
Ce massage a été développé en 1962 à l’institut Esalen situé sur la ligne côtière de Big Sur  sur un territoire anciennement habité par les tribus amérindiennes les Esselen. L’institut était alors influencé par la psychologie occidentale et la philosophie orientale

Mouvements

Le premier contact prolongé entre la main du masseur et le corps permet de personnaliser le massage selon les messages corporels (tension, tonicité, respiration,  réaction au toucher…). Les mouvements sont fluides et favorise le ressenti. Ils sont enveloppant et invitent à l’écoute des sensations et au relâchement, le bercement permet aux liquides du corps de créer un sentiment d’apaisement et de sécurité, permettant d’accueillir, entre de bonnes mains, les émotions qui peuvent faire surface.

Corps
Ensemble du corps

Rythme
Lent au départ, l’intensité proportionnelle à l’état de relaxation, la vitesse ensuite varie selon les besoins et l’éveil du corps

Port de vêtements
Nu ou avec serviette autour de la taille

Bienfaits: Profonde connexion corps et esprit

Le massage coréen


Style
Massage relaxant qui agit en douceur et profondeur sur les articulations en les faisant vibrer et en agissant sur les diaphragmes du ventre et du plexus

Position
Allongée, à même le sol, sur un tapis ou tatamis

Durée
60 à 90 minutes

Origine
Corée

Mouvements
Les mouvements se font de manière passive par rotation des articulations et petites secousses, ce qui décharge les tensions accumulées pendant la journée ou par habitude posturale

Corps
Ensemble du corps, le mouvement part des articulations pour se propager dans les membres et le centre du corps. En fin de séance, massage relaxant du visage

Rythme
Par onde de mouvements, selon les tensions la vitesse et l’intensité peuvent varier

Port de Vêtements
Tenue souple et confortable

Bienfaits
“Lâcher-prise” et souplesse des articulations




Le massage lomi lomi


Massage “exotique” à l’huile chaude et parfois en musique.

Style
Cousin du massage californien, le massage Lomi Lomi, également appelé massage Hawaïen,  privilégie l’équilibre corps-esprit. Il renforce le lien intérieur-extérieur pour harmoniser l’énergie qui circule en nous.

Position
Allongée

Durée
60 min

Origine
Massage ancestrale des îles d’Hawaï

Mouvements
Mouvements amples et fluides alternés avec des pressions avec les mains, les poings ou les avant-bras.

Corps
Ensemble du corps

Rythme
Adapté par le masseur en fonction des messages du corps, peut-être rapide et appuyé

Port de Vêtements
Nu ou fin sous-vêtements pour le bas du corps

Bienfaits
Meilleure circulation sanguine et lymphatique, élimination des toxines

Le massage shiatsu


Style
Massage par pression du bout des doigts, pour ainsi dire une acupuncture sans les aiguilles. En japonais, Shi signifie “doigts”, “atsu” pression. Il agit sur le corps et l’esprit. Son principe est le même que dans la tradition chinoise, il s’agit d’harmoniser le Ch’i (Chine), le ki (Japon), en appuyant sur les centres ou canaux d’énergie: les méridiens, afin d’assurer la bonne circulation du flux vital et éviter la stagnation de l’énergie.

Position
Succession de positions allongée sur le ventre, sur le dos, sur le côté

Durée
60 à 90 minutes

Origine
Millénaire (4000 ans), le Shiatsu a été reconnu au Japon en 1954 comme véritable médecine

Mouvements
Mouvements de pression avec les doigts, mais aussi la paume des mains, le coude, le genou, le pied

Corps
Ensemble du corps. Le massage commence souvent par le dos

Rythme
Celui-ci est influencé par le rythme respiratoire et l’intensité des pressions nécessaire à la régulation de la circulation de l’énergie

Port de Vêtements
Vêtements souples et fluides

Bienfaits
Médecine énergétique à la fois préventive et curative, le massage Shiatsu apport des solutions à de nombreux problèmes, en agissant à la fois sur les plans physique et moral. S’il permet aux tensions de se relâcher, un massage Shiatsu peut également soigner une insomnie, un mal de tête, une baisse de vitalité ( fatigue), etc…

Le massage suédois


De réputation établie, le massage suédois donne à vos muscles tonicité et souplesse comme après une séance de gymnastique. Une remise en forme harmonieuse ! L’huile est utilisée pour favoriser la fluidité et le glissement des mouvements.

Style
Dynamique et vigoureux, ce massage relâche les tensions tout en raffermissant les muscles et en renforçant les articulations.

Position
Allongée

Durée
60 min

Origine
Cette technique de massage fut élaborée par Henrik Ling (1776-1839) connu pour sa méthode de gymnastique suédoise, celle-ci était inspirée de ses connaissances en physiologie, anatomie et éducation physique scandinave. Médecin, il s’intéressa aux massages à l’attention des gymnastes et donna à sa technique de massage une approche  psycho-physique. Le massage suédois fut reconnu en 1900 grâce à son fils Hjalmar et au Dr Mathias Roth.

Mouvements
Séquence de mouvements suivant un certain ordre pour donner un effet similaire à celui d’une séance de gymnastique. Les mouvements pratiqués sont: l’effleurage, le pétrissage, la friction, la percussion, la vibration.

Corps
Ensemble du corps

Rythme
Certains mouvements peuvent être rapides (percussions) et appuyés (pétrissage), d’autres plus lents et légers (effleurage)

Port de Vêtements
Nu avec une serviette autour de la taille

Bienfaits
Il favorise la circulation sanguine et lymphatique, élimine les toxines. Il procure une grande détente et  une meilleure circulation de l’oxygène dans le sang.

Le massage thaïlandais


Style
Massage dynamique et énergétique il est un très bon allié des pratiques sportives ou des phases de vie intense, car il procure un rééquilibrage des énergies vitales, notamment en éliminant les énergies négatives ou stagnantes. Certains étirements sont d’ailleurs empruntés aux positions de yoga pour détendre les muscles en profondeur tout en les tonifiant.

Position
Les positions varient au cours de la séance:  allongée, assise, sur le côté. Le massage se fait au sol sur un matelas futon

Durée
60 à 90 min, elle peut durer 150 min dans la pure tradition thaïlandaise

Origine
Millénaire, le massage thaïlandais serait né dans un temple à Bangkok connu sous le nom de Wat Pho  “Temple du Bouddha Couché” où des ermites y pratiquaient les gestes et techniques d’automassage. De cette origine vient notamment l’état de méditation et de recueil auquel invite la pratique du massage.

Mouvements
Le masseur travaille sur les lignes d’énergie, par étirement , pétrissage et pression. Certains mouvements sont similaires à ceux de la réflexologie ou du Yoga. L’ouverture de la cage thoracique par extension arrière de la colonne vertébrale (backbend) libère les énergies négatives pour plus de liberté et de fluidité.

Corps
Ensemble du corps. Le massage commence par les pieds jusqu’au crâne

Rythme
Ce massage est très rythmé, les séquences sont ordonnés presque “chorégraphiés”

Port de Vêtements
Tenue ample et fluide pour faciliter les mouvements, le toucher et les sensations

Bienfaits
Stimule la circulation sanguine et la flexibilité, recentre et libère le corps et l’esprit




D’autres formes de massages se développent en Europe

le massage tibétain:

A la différence des autres massages il n’est pas une thérapie manuelle mais propose une ré-harmonisation du corps et de l’esprit à travers la vibration émise par des bols tibétains, il est également appelé “massage aux bols chantants”. Les vibrations du son agissent sur le squelette, ce qui a un effet relaxant et soignant.

le massage tui na:

Massage traditionnel chinois, il est une branche de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Millénaire en Chine, il est encore peu connu en France. Sa fonction est de ré-équilibrer le QI ou Ch’i ( énergie vitale). Il peut également soigner les rhumes et les migraines. La gamme de mouvements est large et le masseur peut utiliser ses doigts, mains, poignets, coudes, genoux, pieds. Il est un bon complément à l’acupuncture qui fait également partie de la médecine traditionnelle chinoise, notamment parce qu’il travaille par pressions à refaire circuler l’énergie à travers les méridiens. Il est conseillé de consulter son médecin avant de pratiquer ce massage afin de prendre connaissance d’éventuelles contre-indications.

De nombreux Spas proposent également des massages de remodelage au respect de votre morphologie et de vos souhaits. Le massage hydro-jet grâce à l’eau permet d’affiner la silhouette et raffermit la peau. Ces soins se combinent très bien aux soins du visage proposés dans les cures thermales.

En conclusion, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Selon votre style de vie, votre sensibilité, votre santé et vos besoins, il est important de choisir le massage qui vous donnera un sentiment de confort et de plaisir, éléments essentiels au plaisir. Soyez à l’écoute des signaux de votre corps, votre meilleur allié pour prendre soin de vous.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Qi gong maison

Comment débuter une pratique de Qi Gong à la maison?

By Activités, Dans la tête, dans le corps, Sport

Comment débuter une pratique de Qi Gong à la maison?

Qi gong maison

Vous avez peut-être déjà lu ou entendu ces deux mots qui viennent de Chine et se prononcent tchi kong. Vous avez peut-être même vu des gens pratiquer dans un jardin public, en bord de mer ou dans un autre paysage naturel, et ce spectacle vous a laissé songeur.

Les mouvements des bras et des jambes semblent flotter et sont pourtant si ancrés qu’ils évoquent la terre, l’arbre, les racines, à se demander si le Qi Gong est un lien entre ciel et terre.

Pour certains, il est une méditation en mouvement, pour d’autres un outil de guérison, de santé. Pour tous, il est une pratique qui relie les Qis (énergies) de la terre, par l’enracinement, et du ciel, par la respiration. En chinois, Qi Gong signifie “maîtrise de l’énergie vitale”;

Considéré comme une gymnastique qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise, il est indissociable de la conception taoïste de l’équilibre du yin et du yang.




Comprendre le Qi Gong sans le maîtriser

Cette ancienne tradition peut paraître difficile à transporter dans votre salon de novice, qui plus est, occidental. Vous ne savez pas par où l’approcher ou n’osez pas vous lancer? Dans son livre “Entrez dans la pratique du Qi Gong” Ke Wen- Directrice et fondatrice de l’école Qi Gong  Les temps du corps- explique qu’il s’agit d’une pratique qui nous amène à la compréhension de l’énergie en nous. Il y est question de calme et de joie, de “ce calme dans la joie [qui] vient de la confiance et de l’acceptation de soi.

Pour arriver à la compréhension du corps énergétique plusieurs méthodes existent, en statique et en dynamique, mais avant de s’aventurer dans des enchaînements complexes, mieux vaut peut-être commencer par se mettre en contact avec sa respiration profonde.

Commencer le Qi Gong par les exercices de respiration

qi gong respiration

Le travail du souffle est dans le Qi Gong fondamental. La maîtrise du souffle s’inscrit dans une action préventive de santé et est en lien direct avec l’énergie des organes. L’énergie du poumon et du coeur y sont essentiels pour développer une énergie Yang.

« Souffler et respirer, expirer et inspirer, rejeter l’air usé et en absorber du frais, s’étirer à la manière de l’ours ou de l’oiseau qui déploie ses ailes, tout cela ne vise qu’à la longévité. C’est ce qui est prisé de l’adepte qui s’efforce de guider et induire l’énergie de l’homme qui veut nourrir son corps, ou de celui qui espère vivre aussi vieux que Peng Zu.»

ZhuangZi Ch.15< (Cité dans la Pensée chinoise, Anne Cheng).

Par le jeu de la respiration, l’interne et l’externe entrent en coordination.  La respiration doit être abdominale.

  • Exercices de respiration abdominale:

Regardez la vidéo de démonstration cela vous aidera à bien sentir le flux de votre propre respiration, n’hésitez pas à apposer les mains sur le plexus et le ventre pour mieux ressentir votre rythme respiratoire.

Grâce à la respiration abdominale, le diaphragme, les viscères et les muscles intercostaux sont relâchés. La détente corporelle est recherchée, elle permet un travail interne plus profond, la respiration abdominale  y contribue en grande partie.

Vous pouvez la pratiquer au sol ou en position assise en ayant les pieds au sol et une très légère bascule du bassin vers l’avant (rétroversion), de même, debout en pliant légèrement les genoux tout en restant ancré.

Autre variante de la respiration abdominale debout avec mouvement des bras et des mains de l’intérieur vers l’extérieur:

Commencez en position fermée les paumes de mains face au ventre, les mains sont jointes par le bout des doigts, elles forment avec les avants bras une boucle fermée.

A l’expiration, en ouvrant les bras les paumes repoussent l’espace. Revenez en boucle fermée et répétez le mouvement au rythme des expirations et inspirations.

Une fois votre conscience portée sur votre rythme respiratoire, orientez votre attention sur les six harmonies de la pensée chinoise : Liù (Six) He (Coordination, Union, Harmonie)

Le Qi Gong, une pratique harmonisante

Dans la pensée chinoise, il existe des jeux de coordinations dits internes ou externes.

Il existe trois coordinations internes et trois externes.

  • Les coordinations internes:
  1. Le Xin et le Yi :  Le cœur et l’intention. En Qi Gong, il s’agit de se connecter à son intention profonde avant de commencer à pratiquer. Par le souffle et le rythme cardiaque il est possible de s’aligner avec son intention et de faire vivre la motivation dans le mouvement comme dans l’immobilité. La visualisation est un outil qui peut être très utile. La première intention du Qi Gong est le calme.
  2. Le Yi et le Qi :  L’intention et le souffle. Par le souffle, ouvrez-vous; S’il y a quelques blocages dans la circulation de l’énergie, observez les et continuez à suivre le rythme de votre respiration tout en l’écoutant. Fermez les yeux si cela facilite votre écoute. Recherchez d’abord la détente corporelle.
  3. Le Qi et le Jin :  Le souffle et la puissance interne. Cette coordination vous demandera de vous relier avec votre force naturelle, essayez de la ressentir et de l’associer, à l’aide de visualisations, à quelque chose d’agréable. Ressentez votre puissance.
  • Les coordinations externes :
  1. Les pieds et les mains et leurs articulations réciproques. En Qi Gong, le mouvement commence par le déplacement des pieds, les mains s’activent en résonance avec le mouvement des pieds, de là l’importance de la coordination des chevilles et des poignets. Il est important de bien positionner vos membres, inférieurs et supérieurs, en harmonie les uns par rapport aux autres pour éviter notamment une mauvaise torsion ou une tension dans vos articulations
  2. Les coudes et  les genoux. L’attention portée à leur coordination améliorera la stabilité mais aussi la fluidité de vos mouvements de rotation.
  3. Les hanches et les épaules. Les hanches reliées aux épaules donnent aux mouvements plus d’unité, les axes de forces seront plus claires et aideront à la confiance dans la mobilité.



Auto-massages, tapotement et frottement

Commencer une séance de Qi Gong par les auto-massages, les tapotements et les frottements est une très bonne entrée en matière. Mais justement, par où faut-il commencer lorsque l’on est un débutant?

Débutant ou expérimenté, il est important de contacter les surfaces corporelles pour les détendre et en même temps les stimuler. Le toucher est un excellent vecteur d’information, si vous recherchez le bien-être vous pouvez par un simple toucher communiquer cette intention à votre corps.

Exemple d’exercices d’une durée de 10 minutes:

  1. Commencer en position assise, de manière à pouvoir attraper vos pieds et à pouvoir masser  les plantes, les phalanges, les côtés. Tirez un peu sur vos doigts de pied, ensuite, comme si vous souhaitiez attraper un crayon enroulez les orteils sur eux-mêmes et refermez. Relâchez en ouvrant et écartant les orteils.
  2. Prenez une cheville dans une main et faites des rotations lentes, changez de cheville et de main et répétez les mouvements de rotation de l’articulation. Portez votre attention sur vos hanches quand vous faites cet exercice, reliez en conscience hanches et chevilles.
  3. Levez vous en vous déroulant du bas vers le haut et remontez des pieds à la tête en tapotant votre corps avec le bout des doigts, allez jusqu’au sommet du crâne. Distinguez l’avant et l’arrière du corps et selon les zones, éveillez votre corps par tapotement, frottement ou auto-massage.

Les massage du visage et du ventre sont particulièrement recommandés en Qi Gong, sans oublier les oreilles où se trouve le système vestibulaire qui gère l’équilibre.

Le bas ventre est dans la symbolique chinoise: l’homme. Il se situe entre le ciel (le haut du corps) et la terre (le bas du corps), vous pouvez pour activer votre Qi masser circulairement votre bas ventre, synchronisez le mouvement avec votre respiration.

Cette vidéo est extraite du DVD « Qi Gong pour tous », co-produit par la Société Claude Reynier Vidéo Film , réalisé par Béatrice et Patrick Reynier.. Instructrice : Béatrice Reynier.

Voir également ci-dessous le cours complet en accès libre légal d’une durée de 2h.

Exercices préparatoires

Ces exercices sont des exercices d’échauffement, afin d’être en bonne condition physique et mentale. Il s’agit tout aussi bien de protéger les articulations en les préparant à l’exercice que de renforcer votre motivation. Relâcher et étirer sont les deux actions nécessaires pour un bon échauffement.

  • Voici une liste non exhaustive d’exercices:

Faire l’échauffement en distinguant la partie haute du corps :  Chevilles genoux et hanches et la partie basse du corps: bras, poignets, coude et épaules.

  1. L’accroupissement
  2. Les rotations: poignets, bras, nuque, genoux, hanches, bassin, épaules, coudes
  3. Se plier vers l’avant, vers l’arrière
  4. Ouverture et fermeture des bras
  5. Etirement des côtés du corps

Commencer le Qi Gong en identifiant les bonnes postures de pratique

Le placement propre au Qi Gong comporte trois postures fondamentales.

  • La posture de Wuji ou posture de l’immobilité

Description physique de la posture:

Le corps est droit et vertical, pieds parallèles (de la largeur des articulations de la hanche), les genoux légèrement fléchis, avec une légère rétroversion (bascule du coccyx vers l’avant avec activation des muscles ischio-jambiers) du bassin, celui-ci est toutefois relâché. Les bras sont le long du corps détendus et le poids est réparti sur toute la surface de la plante des pieds. Le haut du crâne s’étire vers le haut, propulsé par la nuque, également étirée mais non contractée.

  • La posture dite “posture du cavalier”, Mapu

Photo de maître Ke Wen (copyright)

Elle est une posture clé pour l’enracinement.

Description physique de la posture:

En statique, les pieds sont parallèles et écartés de la largeur d’une jambe ou du moins supérieure à la largeur de vos épaules. Fléchissez les jambes jusqu’à être dans la position assise. Placez votre centre de gravité sur l’axe vertical et en dessous de l’axe central horizontal. Le dos est étendu vers le ciel, la nuque et la tête également. Les bras forment un cercle fermé à hauteur de vos épaules, les paumes vers vous.

En dynamique, commencez les bras le long du corps et en position de départ debout. Le mouvement de flexion sera synchronisé avec une élévation des bras à l’inspiration, à hauteur du plexus, les paumes vers vous, poignets relâchés. Ouvrez le bas du dos avec la respiration.

  • La posture accroupie

Description physique de la posture:

Cette posture est prise plus fréquemment dans la culture asiatique, dans la rue il n’y est pas surprenant de voir une personne accroupie. Mais si vous avez longtemps préféré l’assise sur une chaise il est préférable de vous familiariser à cette posture en douceur. L’ouverture des pieds se fait en parallèle ou à 45°, les pieds sont bien ancrés dans le sol. Ouvrez la zone lombaire tout en la relâchant , les épaules se placent au dessus des genoux sur lesquels elles se posent, bras, coudes et mains relâchés. Soignez la répartition du poids dans vos chevilles et dans les articulations des hanches. Orientez le souffle dans les zones de tension.




Le travail sur les méridiens

En Qi Gong, le travail sur les méridiens est directement inspiré de la médecine traditionnelle chinoise.

  • Qu’est-ce qu’un méridien ?

Un méridien est considérée comme la voie de l’énergie, en fait il s’agit de multiples canaux reliés entre eux et à un ou plusieurs organes,  l’unité du corps humain repose en partie sur cette cartographie des trajets énergétiques. La bonne santé de nos organes et des méridiens est la préoccupation fondamentale de la médecine chinoise afin de maintenir la vitalité. Les principaux méridiens sont au nombre de 12, et selon la pensée taoïste,  ils suivent la classification Yin et Yang.

  1. Le  méridien du poumon (yin)
  2. Le  méridien du gros intestin (yang)
  3. Le méridien de l’estomac (yang)
  4. Le méridien de la rate/pancréas (yin)
  5. Le méridien du coeur (yin)
  6. Le méridien de l’intestin grêle (yang)
  7. Le méridien de la vessie (yang)
  8. Le méridien du rein (yin)
  9. Le méridien du maître coeur (yin)
  10. Le méridien du triple foyer (yang)
  11. Le méridien de la vésicule biliaire (yang)
  12. Le méridien du foie (yin)

Le Qi Gong contribue à la bonne circulation de l’énergie le long des méridiens, en cela la pratique peut être un précieux outil de guérison. Il est dans ce cas appelé Qi Gong médical ou thérapeutique et est une des nombreuses branches du Qi Gong.

Quels exercices pour quelles pratiques du Qi Gong?

Les styles de pratique étant nombreux, plus d’une centaine, il est préférable de commencer une pratique en suivant une classification simple d’exercices. Distinguer les exercices du Qi Gong statique et du Qi Gong dynamique est un bon départ. Maître Ke Wen dans son livre énonce les 6 postures du Qi Gong statique (voir ci-dessous). Vous pouvez aussi pratiquer un Qi Gong saisonnier ou le Véda Qi Gong : les cinq mouvements dans les cinq éléments que vous pouvez également découvrir dans l’ouvrage de Davina Delor.

  • Le Qi Gong statique

Les six postures statiques basiques du Qi Gong sont les suivantes selon maître Ke-Wen*:

  1. La Posture allongée
  2. L’ouverture de la porte des nuages
  3. Le dragon vert se repose sur la terre
  4. Nourrir l’énergie du Dan Tian
  5. La posture de l’arbre
  6. La posture du Wuji

Si la posture est immobile vue de l’extérieur, en interne il s’opère un fin équilibrage énergétique et de nombreux micro-mouvements harmonisent le corps et l’esprit dans le calme.

  • Le Qi Gong dynamique

Le Qi Gong dynamique puise ses sources dans les méthodes classiques du Qi Gong

Maître Antoine Ly y consacre un ouvrage* dans lequel il énumère les huit pièces de Brocart.

Il s’agit d’une forme en huit mouvements qui a pour objectif d’étirer et d’assouplir le corps, cette forme est appelée en chinois Ba Duan Jin. Cette série est simple et vous prépare très bien pour avancer dans votre pratique en toute sécurité.

  • Les Huit pièces de Brocart :
  1. 1ère pièce de Brocart “Arracher la terre et soutenir le ciel régularise le triple Réchauffeur” Ti Di Tuo Tian Li San Jiao
  2. 2ème pièce de Brocart “Tirer à l’arc vers la gauche et vers la droite comme en visant l’aigle” Zuo You Kai Gong Si She Diao
  3. 3ème pièce de Brocart “lever le bras pour régulariser la Rate et l’estomac” Yu Li Pi Wei Dan Ju Bi
  4. 4ème pièce de Brocart “Regarder en arrière prévient les 5 fatigues et les 7 déficiences” Wu Lao Qi Shang Wang Hou Qiao
  5. 5ème pièce de Brocart “Osciller la tête et balancer le fondement libère le feu du coeur en excès” Yao Tou Bai Wei Qu Xin Huo
  6. 6ème pièce de Brocart “joindre les mains aux pieds renforce les reins et la zone lombaire” Shuang Shou Pan Zu Gu Shen Yao
  7. 7ème pièce de Brocart “L’énergie interne s’exprime par les coups de poing et par un regard flamboyant” Zan Quan Nu Mu Zeng Qi Li
  8. 8ème pièce de Brocart “Faire vibrer sept fois la colonne de jade fait disparaître les cent maladies”.Yu Zhu Qi Dian Bai Bing Xiao
  • D’autres séries de mouvements sont proposés par Maître Ke-Wen
  • La série des 20 mouvements essentiels:

Maître Ke-Wen

  • La série des 49 mouvements

  • Le Qi gong des saisons

Cette pratique suit le rythme des saisons. La tradition chinoise en compte 5: printemps, été, automne, hiver. L’intersaison est la cinquième, elle a lieu entre les saisons. Elle dure en moyenne 18 jours. Chaque saison est reliée aux éléments : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau.

Une saison est reliée à un ou plusieurs organes:

  • Le Qi Gong du printemps

Les énergies Yang se réveillent, pour passer à l’action

Action sur:  le foie, le sang, les tendons, les ongles, les yeux.

Le foie est en lien avec le méridien de la vésicule biliaire.

Exercices :

Les postures d’étirement jambes écartées auront une action positive.

Frottez vos paumes de main l’une contre l’autre et posez les sur vos yeux fermés.

Vidéo:

Maître Ke-Wen:




  • Le Qi Gong de l’été

Saison du coeur et du Yang, vous êtes à l’extérieur. Elle est également idéale pour équilibrer les énergies Yin et Yang.

Action sur: le coeur,  associé à l’élément feu et à l’été

Exercices:

Les postures d’étirement des méridiens du cœur, de l’intestin grêle. Postures d’étirement entre ciel et terre.

Vidéo:

Maître Ke-Wen

  • Le Qi Gong de l’automne

Il est important pendant cette saison de stimuler les défenses et de réchauffer en interne le corps pénétré par la nouvelle humidité de saison.

Action sur: les poumons la rate, l’estomac

Exercices: méditation axée sur les poumons, tapotement et frottement de la cage thoracique.

  • Le Qi Gong de l’hiver

Saison froide, le corps a besoin d’être réchauffé et dynamisé. Le Qi Gong dynamique est un allié précieux pour traverser l’hiver.

Action sur:  les reins

Exercices: Mouvements de balancement évoquant l’eau, la fluidité, 5ème et 6ème pièce de Brocart. Etirement des reins.

Vidéo:

Maître Ke-Wen

  • Le Véda Qi Gong

Les 5 mouvements de l’ouvrage de Davina Delor- à consulter pour plus d’informations.

1-Marcher sur place à grandes enjambées

Cet exercice revient à marcher sur place en propulsant la jambe et le bras opposé à hauteur du ventre, le genou de la jambe d’appui est légèrement en flexion. Répétez plusieurs fois cet exercice sans vous arrêter.

2-La poupée de chiffon

Exercice de détente, pliez les jambes et laissez le haut du corps tomber, y compris la tête, vers le bas. Retenue par votre partie inférieure, la partie supérieure de votre corps se relâche, ouvrez les pieds d’une largeur plus grande que celle des hanches.

3-La barque enchantée

En position allongée sur le dos, vos pieds sont fléchis et les mains sont contre les cuisses. Regardez votre ventre, cela vous oblige à soulever la nuque mais le dos reste au sol. Inspirez et expirez plusieurs fois, évitez les tensions dans la nuque.

4-Repousser les obstacles pour se dégager des poids encombrants

Donnez 10 coups de pied en avant, cela renforce votre détermination, enchaînez sur une série de coups de poing, bras et jambe opposés (ex: jambe droite et bras gauche) vers l’avant. Répétez l’action en choisissant une phrase vous donnant confiance en vous.

5-Devenir son héros personnel

Debout, écartez les pieds de la largeur des hanches ou un peu plus, les bras le long du corps sont détendus et font un mouvement de balancier, faites le 50 fois sur un rythme régulier. Agrandissez le mouvement des bras en fléchissant les jambes, maintenez la régularité du balancier. Faites le 10 fois.

Conclusion

Les exercices de Qi Gong, les styles et les méthodes sont nombreux. Pour commencer, mieux vaut d’abord écouter votre motivation et vos besoins. Choisissez ensuite une série adaptée. Débutez en faisant peu mais bien, l’attitude est l’entrée principale pour une pratique épanouie et progressive. A l’arrivée du printemps, ne soyez pas timide: alternez votre pratique à la maison avec une pratique dans un jardin ou en pleine nature, cela renforcera votre Qi!

——-

Références:

Sites :

vivre-qigong.fr
france-qigong.org
mouvements.unblog.fr
ke-wen.fr
qigong-tv.com

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

yoga à la maison

Yoga à la maison, c’est possible?

By Activités, dans le corps, Sport

Yoga à la maison, c’est possible? oui et voici comment

yoga à la maison

Faire du Yoga à la maison à priori semble plus simple, ni besoin de prendre les transports, ni de s’adapter à l’environnement du studio de Yoga surpeuplé aux heures de pointes.

Vous êtes chez vous, bien au chaud, prêt à faire vos asanas (postures de yoga en sanskrit). Cette simplicité apparente a toute fois ses prérequis qui vous permettront d’installer votre routine hebdomadaire, voire quotidienne pour les plus motivés.




Les 6 prérequis incontournables :

  • Dégagez une heure de temps dans la journée pendant laquelle vous ne serez pas dérangé(e)
  • Débranchez vos appareils électroniques (smartphone, ipad,..), ou mettez vous en mode “ avion”
  • Installez au sol votre tapis de yoga, une couverture, une brique et une sangle (ou élastibande)
  • Mettez une musique agréable si cela peut vous aider à vous relaxer sinon privilégiez le silence
  • Posez un verre d´eau ou de thé à proximité, cela vous évitera d´interrompre la pratique pour aller le chercher dans la cuisine
  • Démarrez un minuteur avec une sonnerie (style Gong) qui vous alertera 5 minutes avant la fin de la pratique

session de yoga

La bienveillance comme point de départ

La pratique à la maison si elle est un gain de temps a aussi ses propres vertus :

  • Vous exercez votre autonomie. Comme personne ne peut être dans votre corps à votre place, vous êtes le mieux disposé à vous occuper  de votre première maison : votre corps
  • Vous êtes seul dans un environnement connu, vous êtes centré sur vous
  • Vous développez un dialogue intérieur,  vous êtes à la fois le maître et l’élève

Finalement cela ne vous paraît pas si simple et vous vous demandez peut-être comment commencer.

Que vous soyez un habitué des studios de yoga ou un néophyte, le point de départ est la motivation bienveillante envers vous-même.

La pratique de yoga  a alors déjà commencé.

Le yoga est une méthode qui vise à vous unir dans vos différents aspects : psychique, spirituel, physique. Si les exercices corporels visent à une disposition de corps, les qualités d’attention, d’intention et de motivation bienveillantes feront fleurir votre lotus.

Comment commencer et terminer votre pratique? Les 5 minutes qui font la différence

Quelque soit votre séquence choisie, prenez 5 minutes en début et fin de pratique dans la posture du cadavre, en terme sanskrit : Shavasana.

Allongez-vous sur votre tapis et relâchez votre poids au sol, restez immobile sans rien faire mais ne vous endormez pas, écouter votre respiration.

Comment choisir et construire sa séquence ?

Le choix des postures se fait selon votre niveau.

  • Pour les débutants qui n’ont jamais fréquenté de studio ou pris de cours :

Il est important de se documenter avant ou de prendre un cours d’essai dans le studio le plus proche.

Pour commencer, identifiez 3 postures simples dans lesquelles vous vous sentez suffisamment bien pour avoir envie de continuer. Choisissez ensuite 3 autres postures plus compliquées et entraînez-vous en les répétant sans vous faire mal. Alternez les postures selon leur difficulté et faîtes des pauses, en revenant en Shavasana autant que nécessaire.

Au fil des séances et de vos progrès, vous ajouterez des nouvelles postures. Pensez à visiter un cours de temps en temps afin de mieux évaluer et de sécuriser votre pratique et consultez des vidéos pour connaître les séquences déjà existantes.

Voici quelques postures que vous pouvez enchaîner en toute tranquillité, il est mieux de commencer avec des postures au sol et de progressivement passer en position verticale.

Nous vous proposons en exemple deux séries, chacune composée de 6 postures et d´un Shavasana en début et fin de série. Pour plus de détails concernant les postures, informez-vous régulièrement au fur et à mesure de votre pratique.




Série 1

position du cadavre
posture de l'enfant
posture du chat
posture chien tête en bas
posture du guerrier
posture de la montagne
posture de l'arbre
position du cadavre

Les postures de la série n°1:

 

  • La posture du cadavre : Shavasana

position du cadavre
Prenez le temps de déposer votre poids dans le sol, cet exercice d’immobilité est moins simple qu’íl n’y paraît ! Il vous demandera toute votre attention et une respiration ventrale calme et profonde. Inspirez par le nez uniquement,  en gonflant le ventre à l’inspiration et en le vidant à l’expiration. Soyez sérieux mais pas trop c’est avant tout un exercice de détente profonde et de présence.

  • La posture de l’enfant : Balasana

posture de l'enfant
Excellente posture pour relaxer vos lombaires et votre bassin, elle est un très bon recentrage physique et psychique, on l’appelle également la posture du fœtus. Vous pouvez déposer vos bras sur le sol le long de vos jambes vers l´arrière ou de votre tête vers l’avant. Respirez calmement en relâchant votre nuque, le front contre le sol.

  • La posture du chat : Marjarasana

posture du chat
Cette posture de souplesse vient réveiller votre colonne vertébrale. Cherchez la douceur du mouvement et la liaison tête- Coccyx, ne forcez pas si vous avez de petites raideurs, la pratique régulière viendra les atténuer. Si vous avez un chat à la maison, regardez-le !

  • La posture du chien tête en bas : Adho-muckha-shvanasana

posture chien tête en bas
C´est une posture d´inversion, elle augmente la circulation sanguine. Avoir la tête en bas n´est pas chose quotidienne alors forcément, au départ, mieux vaut y aller doucement. Mieux vaut également avoir l´estomac léger et éviter de boire de l´eau juste avant. Elle est un excellent stretch du bassin, vous pouvez en variation faire de petits mouvements alternatifs (droite gauche) des hanches pour détendre les muscles et dynamiser la posture. Les mains sont bien au sol, les épaules en légère rotation externe pour vous donner plus d´ancrage, il est par contre préférable de soulever les talons si l´étirement est trop intense quand la totalité du pied est au sol.

  • La posture du guerrier I : Virabhadrasana I

posture du guerrier
Posture d’équilibre et de renforcement du centre du corps tout en étirant les membres supérieurs. Il existe des variations pour cette posture selon les styles de Yoga pratiqués. Important : soignez vos alignements et vos articulations (genoux, chevilles, hanches) en répartissant le poids de manière harmonieuse. Cet exercice d’ouverture est soutenu par une respiration profonde qui aidera vos tissus musculaire à devenir plus souples. Observez vos limites elles sont vos axes de progrès, documentez-vous ou demandez conseil à un professeur si vous avez des douleurs ou des questions sur vos alignements, chaque corps est différent.

  • La posture de la Montagne : Tadasana

posture de la montagne
Posture d’ancrage et de concentration, elle vous aidera à développer stabilité et confiance, l’expérience et la pratique vous feront découvrir les bienfaits de cet asana.

  • La posture de l´arbre : Vrksasana

posture de l'arbre
Posture d´équilibre et de méditation, elle fortifie l’ancrage et l´alignement hanche- genou,  ne forcez pas l’ouverture, privilégiez la respiration profonde dans vos articulations et gardez votre focus intérieur.

Série 2

posture du guerrier
posture déesse du sommeil
posture tête de vache
posture de la chaise
posture des pieds écartés
posture du triangle
posture de la tête au genou
position du cadavre

Les postures de la série n°2:

Les shavasana sont faits en début et fin de série.

  • Posture de la déesse du sommeil : Supta Baddha Konasana

posture déesse du sommeil

Très bonne entrée en matière, la posture de la déesse du sommeil est une posture d´ouverture par relâchement des hanches et du plexus. Elle vous permet également de libérer les tensions du bas du dos.

  • Posture de la tête de vache : Gomukhasana

posture tête de vache

Excellente pour relâcher les tensions du haut du corps tout en retrouvant un alignement vertical par ouverture des épaules et de la poitrine. Maintenez le regard à l´horizon et détendez les hanches en respirant de manière régulière.

  • Posture de la chaise : Utkatâsana

posture de la chaise

Utkatâsana est à la fois une posture d´étirement et d´alignement. Vous développez vos muscles ischio-jambiers à l´arrière des jambes. Veillez à garder l´alignement vertical des genoux et des pieds et étirez votre dos.

  • Posture des pieds écartés : Prasarita Padottanasana

posture des pieds écartés

Cette posture est une posture d´inversion, vous avez la tête en bas. Gardez le dos droit et respirez dans les articulations. Les muscles du ventre vous aideront par la pratique à aller plus loin et un jour à toucher la tête au sol. Souriez.

  • Posture du triangle : trikonâsana

posture du triangle

Grand classique des cours de Yoga, cette posture vous apportera les bienfaits. Pour débuter, pratiquez en cherchant d´abord les alignements qui vous donnent équilibre et stabilité pour ensuite vous étirer. Cette posture fait travailler de nombreux muscles en profondeur, il est donc important de repérer vos zones de confort, vos limites et vos axes de progrès pour évoluer dans votre pratique de manière juste et la mieux adaptée à votre corps.

  • Posture de la tête au genou : Janu Sirsasana

posture de la tête au genou

Posture d´étirement des lombaires et des ischio-jambiers, elle se pratique plus facilement en activant les muscles du ventre et en relâchant la nuque.

  1. Les intermédiaires et avancés

Votre séquence contiendra peut-être plus de postures si vous souhaitez entraîner la fluidité de vos enchaînements. Ou elle aura pour objectif l’amélioration d’une posture (ex : posture du corbeau ou bakasana en sanskrit) que vous réaliserez en alternance avec des postures plus maîtrisées pour maintenir un niveau de confiance et d´auto-encouragement.

Avoir un carnet de pratique, un atout précieux

Chaque jour est différent

  1. Choisissez au préalable des thèmes et objectifs de pratique : l’endurance, la concentration, l’ouverture, l’écoute, la patience,  la souplesse, la force, la fluidité (`flow´ en anglais)
  2. Lister les noms de posture (asana) que vous aimez et celles que vous aimez moins, ex : Posture du chien, de l´arbre, de l’enfant..
  3. Identifier le Yoga que vous pratiquez, ex : Hatha Yoga, Yin Yoga, Vinyasa Yoga…Il est possible que votre pratique soit un mélange de plusieurs méthodes ou styles.
  4. Noter vos souhaits, restez positifs

Pratiquer à la maison et en studio

Pratiquez à la maison c’est aussi être chez soi comme on ne le serait sans doute pas dans un studio, complexes libérés et challenges personnels plus audacieux font la pair gagnante pour une pratique plus en phase avec vous-mêmes. De plus, vous ne vous sentez pas obligé de faire ce pourquoi vous n’êtes pas encore prêt.

Respect de soi et auto-indulgence sont de mise, le développement de ces qualités est un grand bienfait de la pratique à la maison. Et rien ne vous empêche une fois cet équilibre trouvé de rejoindre ponctuellement une classe dans laquelle vous vous sentez bien et où votre expérience pourra se partager avec celles d’autres yogis qui, comme vous, pratiquent peut-être à la maison. La pratique en studio, loin de tout esprit de compétition, devient plutôt un excellent baromètre de votre pratique.

Équipement et ressources

équipement de yoga

Il est également important d’avoir de bons équipements (tapis, tenue, accessoires de pratique) et de la ressource externe (livre, video, podcast, cours) qui vous permettra d’enrichir vos connaissances et apprentissages. Cela apportera sécurité et confort à votre pratique à la maison.

Le tapis et la tenue

Pour commencer vous pouvez acheter un tapis et une tenue chez Décathlon ou Nature et Découvertes et investir par la suite dans un équipement professionnel, les tapis Manduka sont par exemple très appréciés des professeurs pour leur qualité antidérapante, le choix de l’épaisseur et la gamme  de couleur.

Choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise et qui vous permettent de voir vos alignements de posture. De nombreuses marques de sport proposent aujourd’hui des tenues de Yoga.

Les accessoires

Un matériel de Yoga peut vous aider dans votre pratique: la brique pour la souplesse, les chaussettes pour ceux qui ont froid aux pieds, la sangle pour les étirements et les équilibres, les oreillers ou traversins pour les backbends (postures où l’on se penche en arrière).

Liens

http://www.tayronalife.com

Les vidéos pour vous orienter, vous inspirer ou vous guider

Ashtanga pour débutants

Après la pratique, finissez sur une bonne note

Ca y est vous pratiquez à la maison ! Quelque soit votre fréquence, n’oubliez pas de vous féliciter pour votre engagement et votre présence. Le yoga comme toute pratique demande régularité, patience et indulgence.

Rangez vos équipements dans un endroit dédié et facile d´accès jusqu´à la prochaine séance !

Namasté (salutation verbale et/ou gestuelle utilisée en Inde et au Népal, souvent dite en conclusion des cours de Yoga.)

Vous cherchez un prof de yoga pour la maison? Voici une très bonne piste

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

tai chi chuan

Tai Chi Chuan: débuter à la maison

By Activités, dans le corps, Sport

Tai Chi Chuan: Comment débuter à la maison?

tai chi chuan

A l’encontre d’une conception dualiste du monde qui nous vient de l’occident, un vent d’extrême-orient nous souffle un tout autre ordre des choses : l’unité dans la dualité.

Et si le bonheur résidait non pas dans l’indépendance farouche mais dans l’habile interdépendance d’énergies, certes opposées mais complémentaires?

Les deux concepts du Yin et du Yang sont issus du taoïsme, “enseignement de la voie” en chinois. Celui-ci est avec le bouddhisme et le confucianisme un des fondements de la sagesse d’Asie.  Cela ne doit pas vous impressionner pour autant car ce sont nos petites actions quotidiennes qui forment le chemin et la destination.

Sur la voie du Yin et du Yang, vous trouverez de nombreuses applications de la pensée taoïste de l’harmonie, mais aussi plus qu’une philosophie, une véritable pratique d’un art de vivre simple et joyeux. Le Tai Chi Chuan est l’une d’elles et a l’avantage de pouvoir se pratiquer à la maison.




Introduction au Tai Chi Chuan

Le Tai Chi Chuan signifie littéralement “Boxe de la polarité suprême”. Il est un art martial certes mais pas seulement. Au service de l’harmonie universelle des polarités Yin ( principe négatif) et Yang (principe positif), il est un savant rééquilibrage des énergies pour une plus grande vitalité.

Peut-on le pratiquer à la maison?

La tradition chinoise distingue deux groupes d’arts martiaux: les Wai Chia “système externe” et les Nei Chia “système interne”. Les Wai Chia font appel à des énergies plus expansives et les Nei Chia à des énergies plus intérieures. Le Tai Chi Chuan fait partie du groupe des Nei Chia et peut être considéré comme un mouvement méditatif.

Le pratiquer à la maison est tout à fait possible,  nul besoin d’effectuer un salto arrière pour élaborer votre pratique, ou de vous retirer dans un Dojo. Veillez à ce que votre salon ou la pièce où vous souhaitez commencer votre pratique soit suffisamment dégagée pour vous déplacer en toute aisance.

Commencer une pratique à la maison

tai chi

  • Nourrir sa pratique des principes philosophiques du Tai Chi Chuan

Tout d’abord,  il est préférable  de s’imprégner des aspects philosophiques du Tai Chi Chuan, le Yin et le Yang en sont les deux principes fondamentaux. Quelques lectures seront les bienvenues pour vous préparer mentalement, vous motiver et vous orienter. Si le Tai Chi Chuan est une gymnastique douce il n’en est pas moins un art martial raffiné qui puise son essence dans la pensée taoïste.

Le Yang est le principe positif, dit masculin, il est représenté par la partie de couleur blanche du symbole.

Le Yin est le principe négatif, dit féminin, il est représenté par la partie de couleur noire du symbole.

Les qualités de positif ou négatif n’ont aucune valeur morale, il s’agit de termes choisis pour définir la loi universelle elle-même fondée sur une unité dans une constante opposition.

L’interaction du Yin et du Yang forment la “polarité suprême”.

Quelques exemples de correspondances:

Yin Yang
Négatif Positif
Féminin Masculin
Terre Ciel
Obscurité Lumière
Nuit Jour
Lune Soleil
Bas Haut
Derrière Devant
Intérieur Extérieur
Invisible Visible
Souple Dur
Froid Chaud
Calme Mouvement
Vide Plein
Lourd Léger
  • Un état de pleine présence

Art du mouvement, le tai chi chuan met en action ce jeu des polarités avec le souci de ne jamais être en déséquilibre, il y a une constante alternance entre les énergies Yin et Yang.

La connaissance des énergies et de la respiration sont fondamentales pour obtenir une synergie physique et psychique permettant de coordonner parfaitement les mouvements pratiqués dans le Tai Chi Chuan.

Dans l’ouvrage de Chang Dsu Yao et Roberto Fassi “Le Tai Chi Chuan Secret de l’énergie vitale” vous trouverez cette citation issue du traité classique de Tai Chi Chuan de Wang Tsung Yüeh:
“On peut gagner sans employer la force musculaire”
La détente du corps est primordiale dans le Tai Chi Chuan. Cet état de pleine présence dans la relaxation est obtenu par un par un nettoyage régulier des méridiens qui se fait par la pratique et l’attention. Il ne s’agit pas de se raidir mais de chercher la fluidité du mouvement, la circulation de l’énergie.

  • Incarnez la fluidité, commencez par le vêtement !

Vous êtes partant mais  vous avez quelques raideurs et la fluidité semble un concept éloigné de votre quotidien, y compris de votre vestiaire?  Justement, raison de plus pour adopter une tenue ample et légère qui inspirera votre pratique et vous invitera à plus de mobilité.

Optez pour des matières textiles confortables et des chaussons ou chaussures sportives légères et stables.




Les mouvements de Tai Chi Chuan, principes de base

Les mouvements alternent entre des postures d’ouverture et de fermeture, liées entre elles par la respiration. Pour débuter une pratique seul, il n’est pas nécessaire d’approfondir les concepts du Tai Chi Chuan, cela vous plongerait dans une compréhension intellectuelle d’une forme qui se transmet d’abord par le corps.

Il s’agit de mettre vos énergies en mouvements et de libérer vos méridiens de leurs blocages.

Quand vous aurez avancé sur le chemin de la pratique, certaines questions auront certainement besoin de trouver des voies de réponse. Il sera alors le moment d’approfondir votre pratique auprès d’un maître de Tai Chi Chuan, ce qui vous permettra ensuite de progresser à nouveau seul à la maison.

1) Le calme de l’esprit

Pour commencer, votre esprit doit être calme. Le calme de l’esprit est le fondement d’un mouvement harmonieux.

Faire le vide dans votre esprit est donc le premier exercice de la pratique en suivant le “principe des trois harmonies intérieures” de la pensée chinoise:

  • harmonie entre l’esprit et la pensée
  • harmonie entre la pensée et le Ch’i (l’énergie intérieure)
  • harmonie entre le Ch’i et la force interne , la force qui dérive du Ch’i

Le calme par la respiration

Pour arriver à approcher un état de calme intérieur, adoptez une respiration abdominale dite également diaphragmatique. Portez votre attention sur les mouvements du ventre, à l’inspiration il se gonfle, à l’expiration il se dégonfle. Posez vos mains sur la partie ventrale pour mieux sentir l’alternance des mouvements qui circule dans le dantian inférieur (Tan T’ien), réservoir d’énergie situé à deux doigts en dessous du nombril.

Se relier à la terre

Il existe trois centres énergétiques dans le corps: le dantian inférieur, le dantian médian au niveau du plexus solaire, le dantian supérieur entre les deux sourcils.

En portant votre attention sur la respiration abdominale, vous contactez l’énergie reliée à la terre, énergie intuitive et instinctive, ce centre est notre ancrage terrestre, notre centre de gravité dont dépend notre santé.

2) Les postures du corps pour la pratique du Tai Chi Chuan

“Tenez le cou droit et la tête comme suspendue par le sommet”
Ch’ien Lung dans Chants secrets du livre ancien.*

Le corps est en position verticale, droit et prêt à l’action tout en étant détendu. Le regard est relié à l’énergie mentale et est coordonné au mouvement du corps en légère anticipation.

Ne gonflez pas le torse mais le bas ventre lors de la respiration. Le coccyx se redresse naturellement grâce à l’alignement terre-ciel de la colonne vertébrale; Si vous avez tendance à cambrer, commencez par faire des bascules avant du bassin pour prendre conscience du nouvel alignement. Les épaules sont relâchées afin que l’énergie circule dans le dantian inférieur. La souplesse de la région lombaire est importante, cela permettra à votre bassin de s’enraciner. La taille par des mouvements de rotation se déplace en premier, elle dirige la force interne, gardez la souple et mobile.
“Déplace d’abord la taille”
Ch’ien Lung dans Chants secrets du livre ancien.*

3) Le haut et le bas du corps

La partie haute est détendue tout en étant présente, les membres ne doivent jamais être complètement tendus. La partie basse du corps est ancrée tout en étant mobile.  La souplesse de vos genoux sera un atout considérable pour progresser dans votre pratique, veillez à ce qu’ils ne dépassent jamais la pointe du pied.

Pour entraîner vos jambes, pratiquez les étirements au sol, exercez des rotations des hanches et des chevilles pour faire circuler l’énergie dans vos articulations. Reliez par la conscience les mouvements des hanches et des chevilles.

4) L’exercice de l’adversaire imaginaire, aux origines du Tai Chi Chuan

Si le Tai Chi Chuan privilégie la force intérieure à la force extérieure, il n’en est pas moins un art martial, certes de défense. Les mouvements se sont développés dans l’interaction de partenaires qui s’affrontent.

Pourtant, il est très courant de voir des pratiques de Tai Chi Chuan sans adversaire réel. Ses vertues de santé ont donné à la pratique une forme qui peut se pratiquer seule, toutefois les mouvements ne sont pas sans évoquer son origine martiale.

La pratique est une utilisation fine de l’énergie du Yin et du Yang, l’une ne pouvant exister sans l’autre. En pratiquant seul chez vous, vous serez en permanente recherche d’équilibre et de la fluidité de vos transferts de poids. Imaginer un adversaire pourra motiver vos mouvements tout en leur donnant un sens comme dans l’esquive d’une attaque au coup de poing ou la force du coup de coude. Cet adversaire imaginaire sera dans ce cas votre meilleur allié pour évoluer dans votre pratique.

Pour débuter, il est important de se familiariser, ne serait-ce que sommairement, avec la notion de force intérieure: le Chin, habile combinaison de l’énergie mentale et du Ch’i, l’énergie intérieure.

Il y a, dans le Tai Chi Chuan, de nombreuses manières d’appliquer la force (Chin).

Dans leur ouvrage*, Chang Dsu Yao et Roberto Fassi listent 35 formes de Chin :

  1. Fa Chin : la force émise
  2. Chan Chin ou Chan Nien Chin : la force qui adhère
  3. Tsou Chin : la force en mouvement
  4. Chieh Chin : la force empruntée
  5. Yin Chin : la force qui guide
  6. Ch’en Chin : la force qui descend
  7. Na Chin : la force qui attrape
  8. K’ai Chin: la force qui ouvre
  9. Ho Chin: la force qui ferme
  10. Tsieh Chin: la force qui intercepte
  11. Po Chin : la force qui dévie
  12. Chuan Chin : la force en vrille
  13. P’eng Chin : la force de défense
  14. Lü Chin: la force qui tire vers l’arrière et vers le bas
  15. Chi Chin: la force qui presse
  16. An Chin: la force qui pousse
  17. Ts’ai Chin: la force qui prend et qui tire
  18. Lieh Chin ou Shan Shin : la force qui esquive
  19. Chou Chin: la force du coude
  20. K’ao Chin: la force de l’épaule
  21. Fang Chin : la force qui relâche
  22. Ling Kung Chin: la force à distance
  23. Ch’üan Chin: la force du poing
  24. Teng Chin: la force du coup de pied direct
  25. Pai Chin: La force du coup de pied circulaire
  26. Chang Chin: la force de la paume
  27. Ch’ung Chang Chin: la force du bout des doigts
  28. Tou Sou Chin : la force qui vibre
  29. Jou Chin: la force qui frotte
  30. Leng Chin: la force froide
  31. Ts’un Chin: la petite force
  32. Fen Chin: la force minuscule
  33. Hua Chin : la force qui  neutralise
  34. Ch’u Chin: la force qui naît
  35. Tuan Chin: la force qui meurt

Au fur et à mesure de votre pratique et à travers la forme de Tai Chi Chuan que vous aurez choisie de pratiquer, vous vous exercerez à plusieurs formes de Chin, vous pourrez toujours revenir à la liste ci-dessus et l’approfondir si vous le souhaitez.




5) Pour débuter la pratique, quel style faut-il choisir?

Parmi les styles existants de Tai Chi Chuan sont : le style Chen, le style Yang, le style Wu, Le style Sun.

Le style Yang est le plus répandu et sera donc plus facile d’accès mais rien ne vous empêche de vous informer sur chaque style, voir de prendre un cours d’essai pour ensuite orienter votre choix.

Débuter avec le  Style Yang

Comme pour tout début, il vous faudra quelques séances avant de prendre vos repères dans la pratique. La motivation vous aidera à progresser et l’entraînement à mémoriser les exercices.

Il existe plusieurs formes du style Yang: un enchaînement de mouvements au nombre variable, 8, 24 ou 103 mouvements.

Votre leitmotiv: la douceur, la fluidité, la respiration.

Commencer par la forme Yang académique en 8/10  mouvements :

Très bon lien, avec des dessins et vidéos des mouvements

  • Ouverture
  • Repousser le singe
  • Brosser le genou
  • Séparer la crinière du cheval
  • Mouvoir les mains comme des nuages
  • Le coq d’or se tient sur un patte
  • Coup de talon
  • Saisir la queue de l’oiseau
  • Croiser les mains
  • Fermeture

Mesurer vos progrès et noter vos objectifs

Évaluer vos progrès contribuera grandement à évoluer dans votre pratique. Cet exercice délicat vous demandera une juste observation et analyse de votre pratique. Attention à ne pas être trop indulgent ou trop sévère avec vous-même. Et oui, le juste équilibre vous demandera une attention à ce que vous faites et une bonne compréhension de ce que vous souhaitez faire. L’écart entre les deux est votre marge de progrès!

1) L’auto-observation

  • Comme vous pratiquez seul chez vous, personne d’autre que vous ne pourra corriger les postures, appuis, changement de poids et la coordination de vos mouvements. Parfois se sentir observé par l’oeil du maître peut aider à s’auto-corriger, il va donc falloir vous observer, mais comment? En développant vos capacités d’attention à ce que vous faites! La répétition des mouvements est un excellent exercice, si vous avez des points de blocage, ne vous découragez pas ce sont vos axes de travail et de progrès. Les identifier est déjà la moitié du chemin.
  • Vous avez également la possibilité d’utiliser un miroir, toutefois n’en devenez pas dépendant cela vous ferait perdre votre ressenti et donc une part de votre attention et de votre énergie mentale.
  • Quand vous vous sentez suffisamment à l’aise avec un mouvement, faire une vidéo avec la caméra de votre smartphone peut vous aider à faire des corrections ou toute simplement à voir où vous en êtes de votre enchaînement. N’oubliez pas:  la critique n’est bonne que lorsqu’elle est constructive et positive! Encouragez-vous!

2) Noter ses objectifs

Après chaque séance, noter résultats et objectifs pour la prochaine séance dans un carnet dédié à la pratique contribue à l’améliorer. Quelques lignes suffiront. Notez également ce que vous avez fait. Cet exercice simple prend quelques minutes et donne de précieuses informations à votre conscience et à votre inconscient qui enregistre dès à présent les objectifs pour la prochaine pratique.




Perfectionner sa pratique

Le perfectionnement des postures et des mouvements se fait dans la dynamique des alignements énergétiques, les flux d’énergie sont mieux contrôlés aussi bien mentalement que physiquement. Comme le dit Kam Chuen Lam dans son ouvrage*, il s’agit de développer son potentiel corps-esprit.

1) Revenir toujours à la base

Pratiquez les mouvements d’ouverture et de fermeture, cela donnera un bon cadre à votre perfectionnement .

Mouvements d’ouverture:

 

Mouvements de fermeture:

Choisissez un ou deux mouvements de la forme style Yang en 8 mouvements, comme Brosser le genou (mouvement 3) ou le coup de Talon (mouvement 7)  et chercher la précision, certains déplacements d’énergie se manifestent dans des mouvements microscopiques, les identifier vous aidera à développer votre Chi.

2) Chercher le naturel

  • Les enchaînements doivent être harmonieux “Evitez le trop ou le trop peu”  (traité de Wang Tsung Yüeh), cherchez la grâce et la justesse.
  • Il ne faut jamais forcer un mouvement mais mettre en action “l’esprit de vitalité” “Si on met en action l’esprit de vitalité (Ching Shen) les mouvements deviennent spontanés.
  • Ne vous écartez pas des mouvements de la forme, vous risqueriez de perdre les bienfaits de la pratique. Si cela vous apparaît au départ limitatif cherchez à dépasser vos contrariétés, revenez toujours à la forme.

Terminer la pratique et l’intégrer dans votre quotidien

1) Combien de temps dure une séance?

45-60 minutes conviennent bien pour débuter, cela vous laisse le temps de vous échauffer avec les exercices de respiration abdominales, et d’activer votre réservoir d’énergie, votre Dantian inférieur. Ensuite dans le calme et la douceur, pratiquez la forme style Yang en 8 mouvements ( ou une autre forme et style de votre choix).

2) A quel  tempo pratiquer ?

Dans la tradition de l’enseignement du Tai Chi Chuan, les mouvements doivent être très lents, la respiration peut ainsi s’approfondir. Les pulsations rapides troublent l’harmonie du Chi.

Cherchez le confort du débutant pour mieux vous approprier les mouvements. Chaque jour est différent, mais essayez d’être régulier et harmonieux dans votre pratique. Le Tai Chi Chuan est une pratique de rééquilibrage des énergies Yin et Yang, “tous les mouvements sont commandés de l’intérieur par la pensée” .

3) Distinguer le plein du vide

Distinguer le plein du vide est le premier principe du Tai Chi Chuan. Après la fermeture de la pratique, restez debout quelques minutes à l’écoute de votre respiration abdominale en gardant votre connexion ciel et terre, le cou est droit et souple, la tête étirée vers le ciel par le sommet, vos jambes et vos pieds sont enracinés dans la terre. Les épaules et les bras sont détendus. Le corps chargé de la pratique entre ainsi en méditation statique.

4) Reprendre les affaires quotidiennes

Le corps et l’esprit sont à présent éveillés, ne vous précipitez pas sur votre smartphone, buvez un verre d’eau.  Inspirez-vous de l’harmonie du Tai Chi Chuan tout au long de la journée et dans les moments de stress revenez à la respiration abdominale.

Conclusion

Le Tai Chi Chuan est riche d’enseignements, son apprentissage est une voie de santé et de sagesse. Enseignement de la souplesse et de l’harmonie Yin et Yang, il est possible d’en faire un art de vivre. Commencer le Tai Chi Chuan à la maison c’est comme de pousser la porte intérieure de votre être avec le désir d’en déployer la force tranquille.

Bonne pratique!

Sites:

http://www.energie-harmonie.fr/page_ac_detail_forme.php?FORME=1

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend