Category

Dans la tête

petits plaisirs

40 petits plaisirs gratuits

By Activités, chez soi, Dans la tête, Soins

40 petits plaisirs gratuits et plus si affinité

petits plaisirs

Qu’est ce que le bonheur? Voilà une question que l’on se pose tous au moins une fois dans sa vie! Et si on vous disait que le bonheur ne réside pas seulement dans la réalisation d’un rêve, l’achat d’une maison ou l’acquisition de cet objet qu’on a désiré pendant si longtemps? Si on vous disait que le bonheur est là, devant nos yeux, et qu’il faut juste apprendre à le saisir?

Dans cet article, nous revenons sur l’importance souvent sous-estimée des petits bonheurs du quotidien et nous en listons 40 pour vous aider à trouver les vôtres. Voici donc un article rempli de sourires!




Des petits bonheurs au quotidien pour une ville meilleure

Dans notre course folle vers l’objet de notre désir, on oublie souvent de prendre le temps d’être heureux en chemin. Et pourtant, c’est essentiel. Après tout, on ne sait jamais vraiment combien de temps le trajet va durer!

Se concentrer sur les petits bonheurs qui se trouvent sur notre route au quotidien, cela permet de mieux vivre en attendant de réaliser notre objectif. De cette manière, lorsque vous regarderez en arrière, le chemin que vous avez parcouru ne vous apparaîtra donc pas comme une étape de votre vie à mettre entre parenthèses ou une période bien trop longue pendant laquelle votre bonheur était en suspens.

plaisir simple

Mais ce n’est pas tout. Arriver à voir les manifestations du bonheur dans la routine et la vie quotidienne, ça aide aussi à surmonter plus facilement les coups bas. En effet, après des événements marquants comme la perte d’un être cher ou l’échec quel qu’il soit, nous avons souvent tendance à ne voir que le négatif. Cette réaction, pourtant naturelle, nous emprisonne dans un tourbillon malheureux duquel il devient difficile de sortir rapidement.

Dans ces moments-là, il est important de voir le positif pour se remettre sur pied le plus vite possible. Et du positif, il y en a toujours autour de nous. Il suffit de bien vouloir le voir!

Il est important aussi d’arriver à comprendre que le bonheur n’est pas permanent. Irrévocablement, la vie mettra un grand nombre d’épreuves sur notre chemin. Et celles-ci seront plus faciles à surmonter si l’on sait d’avance que le bonheur reviendra, et que l’on peut déjà en trouver des petits morceaux ici et là.

40 petits plaisirs … Et bien d’autres

Mais comment trouver le bonheur? C’est simple : il suffit de le chercher autour de vous.

Alors, tentez l’exercice : prenez votre crayon ou votre clavier et écrivez tout ce que vous aimez et tout ce qui vous rend heureux. Au début, vous commencerez peut-être par écrire de grandes choses, comme un voyage ou une nouvelle voiture. Mais au fur et à mesure, vous finirez par trouver de petites choses qui vous rendent heureux au quotidien. N’hésitez pas à retourner à votre liste dès qu’une nouvelle chose vous vient à l’esprit au cours de la journée. Vous verrez, vos journées n’en seront que plus agréables!

Pour vous aider à commencer, voici 40 petits plaisirs du quotidien :

  1. Découvrir une nouvelle chanson que l’on adore déjà, et se mettre à la fredonner directement
  2. Trouver une place assise dans le métro bondé
  3. Déguster une bonne tasse de café – ou de thé
  4. Rire avec un ami, un collègue ou notre partenaire
  5. Manger une part de gâteau
  6. Battre son record à la course à pied – ou au vélo, ou dans n’importe quel autre sport
  7. Lire un article intéressant et se sentir un peu plus intelligent
  8. Manger son plat préféré
  9. Passer un bon moment avec sa famille
  10. Prendre un bain chaud après une journée pluvieuse ou glacée
  11. Se réveiller pendant la nuit et savoir qu’on peut se rendormir
  12. Découvrir un chouette film, ou une nouvelle série palpitante
  13. Écouter un musicien jouer dans la rue, ne serait-ce que le temps de passer devant lui
  14. Recevoir du courrier qui ne soit pas une facture ou une publicité
  15. Prendre un apéro en terrasse
  16. Se lever sans l’aide du réveil, et sans rêver de retourner au lit directement
  17. Voir les arbres se remplir de fleurs – ou les voir enneigés
  18. Ecouter de la musique en voiture, et chanter quand personne ne nous entend
  19. Savourer un bon livre le soir avant d’aller se coucher, et quand les enfants sont déjà au lit
  20. Recevoir un câlin de nos enfants
  21. Entendre quelqu’un nous dire merci
  22. Echanger quelques mots avec la boulangère le temps d’acheter son pain, et puis plonger le nez dans l’emballage pour sentir l’odeur du pain fraîchement cuit
  23. Retrouver quelque chose que l’on pensait perdu
  24. Réussir une nouvelle recette – ou en inventer une
  25. Boire un bon verre de vin – ou une bière bien fraîche pendant une chaude journée d’été
  26. Faire sourire quelqu’un, ou recevoir le sourire d’un étranger
  27. Arriver juste au moment où le bus ouvre ses portes – ou le métro, ou le tram, ou le train
  28. S’asseoir dans le fauteuil après une longue journée
  29. Regarder le soleil se lever, ou se coucher
  30. Recevoir un compliment au travail – ou à la maison, ou dans la rue
  31. Enlever ses chaussures en rentrant à la maison
  32. Sentir les cookies qui cuisent dans le four – ou votre tarte préférée
  33. Réussir un plat que l’on cuisine pour la première fois
  34. Découvrir un nouveau fromage au marché – ou un saucisson, une sauce pour les pâtes ou un plat préparé
  35. Faire quelque chose que l’on devait faire depuis des mois, et pouvoir enfin le sortir de sa tête
  36. Regarder les photos de notre enfance, ou des étés passés
  37. Être pris dans une longue conversation
  38. Mettre un nouveau vêtement
  39. Caresser le chien d’un passant
  40. Regarder ses enfants rire et s’amuser

Bien sûr, tous les petits plaisirs ne sont pas les mêmes pour tout le monde, mais vous vous serez sûrement reconnus dans quelques-uns.

Et vous, quels sont vos petits plaisirs?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Comment trouver du temps pour soi et sa créativité?

By Activités, chez soi, Dans la tête

Comment trouver du temps pour soi et sa créativité?

On ne prend pas souvent du temps pour nous… Et bien mal nous en prend ! En effet, prendre du temps pour soi, c’est une nécessité : cela permet de recharger nos batteries pour pouvoir faire face au quotidien avec suffisamment d’énergie. Et si, en plus, nous passons ce temps libre à faire une activité créative, cela a le mérite de nous détendre tout en nous donnant confiance en nous.

Mais peut-être savez-vous déjà tout ça, sans pour autant savoir comment trouver du temps. Car arriver à trouver un moment dans nos journées chargées pour “seulement” prendre le temps de se détendre, c’est souvent plus un défi qu’autre chose !

Dans cet article, nous vous expliquons donc comment faire, étape par étape, pour arrêter d’oublier de vous donner du temps pour vous et votre créativité.




Etape 1 : Décidez ce que vous voulez faire

ecrire

Avant tout, il est important de bien déterminer quelle activité vous voulez entreprendre, surtout si vous voulez prendre du temps pour faire une activité créative. Cela parait peut-être évident, mais ça n’en reste pas moins une étape à ne pas manquer.

Demandez-vous ce que vous voudriez faire si vous aviez du temps, quelle activité vous voudriez apprendre ou approfondir, ou encore quels sont vos projets et objectifs. Demandez-vous aussi ce que vous aimez et ce qui vous rend heureux lorsque vous faites une activité créative, ainsi que ce que vous voulez en sortir, que ça soit pour apprendre de nouvelles techniques ou seulement pour vous détendre.

Ce questionnement vous permettra d’abord de faire le point sur vos envies, afin d’éviter de commencer 10 choses différentes sans en finir une seule. Mais, surtout, il vous donnera envie de vous y mettre dès maintenant et vous remplira de motivation pour trouver du temps à y consacrer. C’est une belle première étape, non ?

Etape 2 : Organisez vos journées selon un vrai planning

Eh oui, même la créativité et le temps libre ont besoin d’un planning ! Bien qu’il s’agisse simplement de moments pour soi ou pour notre hobby, si vous ne trouvez pas le temps maintenant, vous ne le trouverez pas plus tard… À moins que vous ne l’inscriviez dans un planning bien précis.

Suivre un planning, d’abord, cela vous permettra d’avoir plus de temps. Ne limitez donc pas votre planning à un seul moment de votre journée ou un seul domaine de votre vie. Incluez-y par exemple votre travail ou le moment de faire vos courses. Vous pourriez penser que ces activités n’ont pas grand-chose à voir avec votre temps libre, et pourtant mieux vous les organiserez selon un planning, plus efficace vous serez dans leur réalisation. Un planning vous permet en effet de limiter chaque tâche dans le temps afin de vous booster à la réaliser le plus vite possible au lieu de prendre des pauses trop souvent ou de disperser inutilement votre attention.

Cela vous permet, ensuite, d’organiser votre journée autour de vos activités créatives et personnelles. Pensez votre planning de façon à donner de l’importance à vos hobbies, sans pour autant oublier les tâches ennuyantes et importantes qui doivent être effectuées. Vous pourriez par exemple penser à alterner moments de grande concentration et moments pour vous pendant la journée. Cela vous évitera de revenir chez vous fatigués après une journée intense de travail, sans trouver le courage ou la motivation de prendre du temps pour vos activités créatives.

calendrier

Cependant, n’oubliez pas d’inclure aussi dans votre planning quelques moments pour vous loin du travail et des activités créatives. Cela peut être simplement une petite balade, un moment passé à cuisiner ou encore une séance de sport. Ces activités vous permettront de prendre le recul nécessaire par rapport à votre créativité, pour ne jamais manquer d’inspiration.

Enfin, notez que votre planning doit être pensé selon vos habitudes et l’organisation qui vous convient le mieux. Si certains vous diront de vous lever plus tôt pour vous donner du temps le matin avant de partir travailler, cela ne veut pas forcément dire que cette méthode sera la meilleure pour vous. Si vous ne savez pas à quel moment vous êtes le plus créatif, essayez plusieurs formes de planning. Cela pourrait être le matin mais aussi juste après le travail, ou encore en soirée après avoir dîner, par exemple.

Notez aussi que le temps que vous consacrez à votre activité dépend de vous et de vos envies. Ne désespérez pas si vous ne trouvez que 30 minutes par jour pour vous y consacrer. C’est déjà beaucoup et, qui sait, vous trouverez peut-être plus de temps plus tard ! En effet, l’organisation est quelque chose qui s’apprend et qui ne se met pas en place du jour au lendemain. Mais avec un peu d’exercice, vous vous rendrez vite compte qu’il y a plus de temps dans vos journées que ce que vous pensiez !

Etape 3 : Respectez votre planning

L’envie sera parfois forte de déplacer le moment qui vous est réservé dans votre planning et de le remplacer par une autre activité. Or, il est important de garder une régularité, et ce pour plusieurs raisons.

D’abord parce qu’il est nécessaire que vous commenciez à considérer votre activité créative comme une activité à part entière, qui a une raison d’être et qui est tout aussi importante que d’autres activités dans votre planning. Si vous commencez à l’enlever pour faire place à d’autres choses, vous aurez tendance à penser que ces dernières sont plus importantes. Ou, pire, vous pourriez culpabiliser lorsque vous prendrez du temps pour vos activités quand d’autres choses vous attendront à côté. Et c’est tout le contraire de ce que vous voulez, car ça pourrait vous donner de nombreuses mauvaises raisons de l’abandonner.

Ensuite parce que cela vous permettra de lutter plus efficacement contre la procrastination. Il est temps d’arrêter de vous donner des excuses pour ne pas prendre du temps pour vous et vos activités créatives ! Et respecter une régularité, c’est éviter de tout laisser tomber et de ne se mettre à ses activités qu’une fois tous les deux mois, voire moins.

Aussi parce que cela vous permet de créer une habitude. Or, même si ça peut être difficile au début, une fois que cette habitude sera bien ancrée dans votre esprit, vous vous y mettrez plus facilement.

Enfin, si vous voulez progresser dans votre activité, vous ne pourrez y arriver que grâce à une pratique régulière.

Notez toutefois que si après quelques semaines, vous n’arrivez toujours pas à vous y mettre et, pire, si ce moment de créativité est plutôt devenu un fardeau pour vous, il sera temps de vous remettre en question… Et de repasser à la première étape. En effet, peut-être que l’activité que vous avez choisie ne vous rend pas heureux. Dans ce cas-là, il est important de vous demander pourquoi vous ne prenez pas de plaisir à y consacrer du temps. Peut-être n’est-ce pas une activité qui vous plait, ou peut-être vous mettez-vous trop de pression. Quoiqu’il en soit, cela vous permettra de redresser votre trajectoire pour revenir de plus belle.




Etape 4 : Trouvez l’inspiration

L’une des raisons pour lesquelles on ne trouve pas du temps pour nos activités créatives, c’est aussi le manque d’inspiration qui nous prend parfois par surprise et nous rend inactifs.

Ne pas avoir d’inspiration, c’est normal et ça arrive à tout le monde. Cependant, dans la plupart des cas, l’inspiration ne viendra pas si on ne fait rien pour la faire revenir. Alors au lieu d’attendre les bras croisés, si vous profitiez de vos moments dédiés à la créativité pour partir à la recherche de cette inspiration ? Cela peut être en écoutant une chanson, en fermant les yeux pour penser à votre journée ou à ce que vous aimez, en faisant une balade ou encore en traçant quelques trais de crayons sur une feuille blanche, par exemple.

Vous pourriez aussi retrouver votre inspiration en apprenant de nouvelles techniques dans votre domaine, que ce soit en peinture, en calligraphie, en sculpture ou dans n’importe quel art. Pour cela, en plus des cours traditionnels, de nombreuses options de cours en ligne existent sur internet. En cherchant un peu, vous pourriez finir par trouver votre bonheur !

Enfin, pour éviter de faire face à des pannes d’inspiration juste au moment où vous prenez le temps de vous consacrer à votre activité, n’hésitez pas à noter vos idées dans votre smartphone ou dans un petit carnet dès qu’elles vous viennent à l’esprit, même si cela arrive alors que vous devriez porter votre attention sur une autre tâche. Cela vous permettra de ne pas oublier votre idée, mais aussi de booster votre créativité et de vous donner envie de vous y mettre, dès que le moment arrivera.

En suivant ces 4 grandes étapes, vous devriez être capables de mieux dompter votre temps et votre créativité. Cela pourrait vous sembler difficile au début, mais ne baissez pas les bras : il vous faudra sûrement quelques semaines pour intégrer complètement cette nouvelle routine.

Avez-vous d’autres conseils pour trouver le temps nécessaire pour vos activités créatives ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

vitamine D

Vitamine D: Une vitamine essentielle pour la santé, explications

By Dans la tête, Hygiène de vie, Soins

Vitamine D: Une vitamine essentielle pour la santé, explications

vitamine D

Elle a le vent en poupe depuis quelques années et à raison: la vitamine D joue un rôle essentiel pour notre santé.

Découverte en 1922 par le biochimiste américain Elmer Mc Collum, la vitamine D peut-être synthétisée par l’organisme grâce aux rayons ultraviolets du soleil (UVB).

Prendre un bain de soleil est bien le meilleur moyen d’obtenir cette vitamine si précieuse, alors n’hésitez pas à faire comme les tournesols dès que l’occasion vous en est donnée.

Si la tendance est plutôt au ciel gris, ne désespérez pas, la vitamine D se trouve aussi dans l’alimentation et dans des suppléments.




Pourquoi la vitamine D est-elle essentielle ?

  • Elle est indispensable pour fixer le calcium dans l’organisme.
  • Elle contribue à la santé des os (en aidant à leur croissance) et des dents.
  • Elle maintient la fonction des systèmes immunitaire, cardiovasculaire, neuronal.

D’où vient la Vitamine D ?

  • Du Soleil :

“Une exposition de 15 à 30 minutes deux fois par semaine au soleil garantit, chez la plupart des personnes, une bonne réserve en vitamine D

Une fois le bain de soleil pris, la vitamine D est métabolisée par le foie et transformée par le rein.

  • De l’alimentation :

On la trouve également dans certains aliments dont les plus riches en vitamine D sont:

  • L’huile de foie de morue:

pour ceux qui font déjà la grimace elle existe également sous forme de compléments alimentaires . De plus cette huile est aussi bonne pour les yeux grâce à la vitamine A et pour le système cardio-vasculaire car elle contient des oméga 3.

Il est préférable de consommer l’huile en extraction, vous pouvez aussi la trouver en conserve, avec une teneur en vitamine D inférieure. Les vertus médicinales de l’huile de foie de Morue furent découverte en 1824 par l’allemand D. Schütte, il montra qu’elle pouvait lutter contre le rachitisme.

  • Les poissons gras: en tête de liste le saumon, de préférence cuit au four ou grillé. La truite, le hareng atlantique (mariné).
  • Le thon en conserve.
  • Les champignons de Paris.
  • L’oeuf.
  • Le lait et la boisson de Soja (enrichie en calcium encore mieux).

Pourquoi elle nous fait du bien?

  • La vitamine D contribue à une meilleure absorption du calcium et du phosphore.
  • Elle joue un rôle important dans la minéralisation des os et donc solidifie le squelette.
  • Elle augmente la tonicité musculaire.
  • Il se pourrait même qu’elle répare l’ADN

Prévention et vertus médicinales

La vitamine D est excellente pour prévenir contre :

  • certains cancers: la société canadienne du cancer a mené des études pour calculer l’ensoleillement nécessaire et recommande également la prise de suppléments.
  • l’ostéoporose: la vitamine doit être prise régulièrement et en dose suffisante.
  • la sclérose en plaques: d’après certaines études, cette maladie auto-immune peut être ralentie grâce à la prise de vitamine D.
  • la maladie d’Alzheimer.

Source référence: allodocteur

Les causes de la carence:

  • La première cause est une exposition au soleil trop faible.
  • Les régimes pauvres en vitamine D comme le régime végétalien.
  • Certaines maladies ( mucoviscidose).
  • L’âge: la vitamine D est plus difficile à synthétiser chez les personnes âgées.
  • L’obésité.

Les signes de carence:

  • Problèmes d’intestin.
  • Le rachitisme, chez les enfants.
  • Douleur dans les os, raideur dans les articulations.
  • Douleur dans les muscles.
  • La déprime: la vitamine D aurait un lien avec certains neurotransmetteurs comme la dopamine et la sérotonine également appelées hormones du bonheur!

Attention particulière pour:

  • Les personnes à la peau foncée: mieux vaut surveiller le taux de vitamine D des personnes ayant de nature une peau foncée car il leur faudra plus de soleil. De même les crèmes solaires font écran à l’assimilation de la vitamine par la peau.
  • Les nourrissons: le lait maternel ne contient pas de Vitamine D en quantité suffisante.
  • Les personnes âgées: le vieillissement rendrait la synthèse de la vitamine D plus difficile.

Comment détecter une carence?

La prise de sang indiquera le taux de vitamine D. Votre médecin vous indiquera ensuite s’il est nécessaire de prendre des suppléments qu’il vous prescrira dans ce cas.

Nous conseillons


Anastore.com

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

dopamine

Et si le bonheur était dans la dopamine?

By Dans la tête, Hygiène de vie, Soins

Et si le bonheur était dans la dopamine?

dopamine

Molécule devenue star, la dopamine fait l’objet de nombreuses questions et recherches, pour notre bien-être au quotidien. Ce qu’il faut savoir :

  • Elle fut découverte en 1958 en Suède, par Nils-Ake Hillarp et Arvide Carlsson qui obtint le prix Nobel de physiologie en 2000 pour sa recherche sur la Dopamine.
  • La dopamine est une substance chimique nécessaire à l’organisme, elle est impliquée dans de nombreux processus humains: comportementaux, cognitifs et aussi dans ceux mis en jeu dans la mémoire, le mouvement, l’attention.
  • Elle influence notre humeur.
  • En qualité de neurotransmetteur, elle contribue au bon fonctionnement du système nerveux.

La dopamine est impliquée dans une grande partie des activités du vivant, tant sur le plan biologique que social, touchant aussi bien aux aspects physiques et psychiques de la vie humaine. Le niveau de dopamine libéré dans le cerveau et le corps est quant à lui déterminant pour juger du rôle positif ou négatif qu’elle jouera. Un excès de dopamine peut entraîner des addictions (drogues, sexualité) alors que l’insuffisance de la molécule peut être cause de dépression ou maladie (maladie de Parkinson). Ni trop, ni trop peu serait donc sa devise, le juste bien son moteur, pour nous donner cet équilibre santé quotidien dans la joie et la bonne humeur.

La dopamine est-elle une substance chimique aux supers pouvoirs ?

Oui, avec modération :

  • En qualité de neurotransmetteur elle transmet de l’information d’un neurone à l’autre, un signal est émis entre le neurone émetteur et le neurone récepteur, qui permet au neurotransmetteur, la dopamine, de passer de l’un à l’autre. Simple, oui. Complexe, oui.
  • Pourquoi cela est compliqué : dans le vaste réseau neuronal (il y en a des millions) de notre cerveau, de nombreuses voies d’échange sont possibles. Le rôle de cette substance chimique va alors aussi dépendre du neurone qui l’émet et du neurone qui la reçoit. Malgré les grandes avancées scientifiques pour saisir et décrire ce qui se passe sur le plan neuronal, la complexité est telle qu’il serait réducteur d’associer la dopamine à un trait d’humeur ou de comportement de manière systématique.
  • Ce qui est certain : la dopamine est très active.
  • La dopamine agent du plaisir : la dopamine est libérée dans les situations agréables, de satisfaction ou de récompense. La nourriture, la sexualité, mais aussi certains médicaments ou drogues peuvent relâcher la dopamine. De fait, l’insuffisance (dans le cas de la maladie de Parkinson ou de trouble de la mémoire) ou l’excès de dopamine (dans le cas de la prise de comportement addictif comme la prise de drogue) peuvent être néfastes à la santé.
  • La dopamine agent de la motivation : son rôle dans la motivation se joue aussi bien en amont qu’en aval. La libération de dopamine stimule la motivation mais est aussi libérée comme une récompense quand un objectif désiré est atteint. Il y a alors une grande satisfaction ressentie qui enclenche un mécanisme de production de dopamine.
  • Ce neurotransmetteur est actif quand l’écoute musicale est un plaisir.

Ce qu’un bon taux de dopamine libéré nous fait ?

Ni trop, ni trop peu ! Pour que la dopamine nous mette dans cet état positif lié à la bonne humeur, l’enthousiasme et la joie de vivre, il nous faut ni en manquer ni en avoir de trop. Plus qu’une belle légende qui fait rêver, son action et ses effets sont réels. La dopamine nous aide à rester motivés, à affronter les diverses embûches du quotidien et atteindre nos désirs et l’état de plaisir qui s’ensuit.

Quelles sont les sources de Dopamine ?

se faire du bien Il serait dommage de passer à côté d’un bon taux de dopamine quotidien, pour cela mieux vaut savoir où en trouver ou comment en libérer dans l’organisme.

Sources naturelles

  • Le sport : cela vous permet de libérer de l’énergie lors d’un effort musculaire et d’entraîner votre système nerveux à la combinaison de mouvements. Que ce soit un sport individuel ou collectif, le côté challenge ou sérénité seront de très bons libérateurs de dopamine. De plus vous sortez d’une séance satisfait et parfois même euphorique.
  • Le sommeil : de bonnes nuits de 8h pour une journée motivante assure un bon équilibre du taux de dopamine. Par contre le manque de sommeil atteint l’humeur, plus irritables nous risquons bien de passer à côté du monde merveilleux.
  • La satisfaction : obtenir ce que nous désirons sans toutefois devenir despotique est un excellent moyen pour que notre cerveau libère de grandes quantités de dopamine. Donc plus on est satisfait, plus on libère de dopamine et plus on a de plaisir et de satisfaction: une boucle vertueuse qui ne laisse pas indifférent !
  • Ecouter de la musique : vos morceaux préférés, ceux qui vous transportent loin des tracas du jour et vous font sourire et briller les yeux.
  • Pour atteindre un objectif, l’énergie déployée pendant l’effort libère une quantité de dopamine importante. Elle est donc étroitement liée au processus de motivation.
  • La tyrosine aide notre corps à produire de la dopamine, les amandes, les graines de citrouille, les graines de sésame en contiennent mais aussi les bananes, les avocats, les haricots et les aliments faibles en graisses.
  • La phénylalanine permet au corps de produire de l’énergie. Elle est donc indispensable pour stimuler la libération de dopamine. Cet acide a-animé se trouve dans les produits laitiers, le soja, les poissons et la viande.
  • Les antioxydants sont excellents pour un bon maintien de la dopamine dans le corps. Ils sont nombreux dans certains fruits (la grenade, l’açai, l’abricot, la papaye, l’orange), légumes (carottes, brocoli, chou-fleur) et épices (gingembre, cannelle). Leur apport est d’autant plus important que la dopamine s’oxyde facilement

Les suppléments en vitamines

La vitamine B6 et la L-phénylalanine peuvent être de bons suppléments pour stimuler le taux de dopamine. Toutefois mieux vaut consulter votre médecin pour connaître quelles peuvent être les causes de vos symptômes et si le taux de dopamine est un des facteurs. De même dans le cas de pathologies, la dopamine peut-être prescrite sous forme de médicaments prescrits par le médecin.

Comment évaluer le taux de dopamine?

« Pour évaluer les taux de dopamine on dose dans le sang, les urines ou le liquide cérébro-spinal la quantité de HVA (acide homovanillique) et DOPAC, des produits de dégradation de la dopamine. » En savoir plus

Les 4 grands troubles liés au manque de dopamine

  • Associabilité
  • Dépression
  • Isolement
  • Démotivation

Et si le bonheur était dans la dopamine ?

Pour être bien et heureux, la dopamine est donc un précieux allié, toutefois ce neurotransmetteur n’est pas le seul à jouer un rôle dans le sentiment de bonheur et de plaisir. L’ocytocine, l’endorphine, la sérotonine (substances chimiques produites dans l’organisme) contribuent également à maintenir ce joyeux équilibre. La dopamine, plus spécifiquement liée au plaisir et à la motivation, fonctionne comme un trio vertueux: motivation-action-plaisir. Mieux vaut donc parfois réévaluer nos objectifs si ceux-ci sont source de frustration et les transformer en petites victoires dont la multiplication nous fera rougir de plaisir ! Toucher au but n’en sera que plus agréable.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis. Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

huiles essentielles

10 recettes d’huiles essentielles pour améliorer votre confort de vie

By chez soi, Dans la tête, Hygiène de vie, Maison, Soins

10 recettes d’huiles essentielles incontournables pour améliorer votre confort de vie

huiles essentielles

Grâce à toutes les propriétés qu’elles renferment et aux compositions presque illimitées que l’on peut créer avec, les huiles essentielles peuvent nous aider dans un grand nombre de situations au quotidien. Nous avons regroupé ici 10 recettes qui vous aideront à lutter contre les petits tracas de la vie de tous les jours.

Avant tout, notez que les huiles essentielles doivent toujours être utilisées avec la plus grande précaution. Elles sont même souvent interdites chez les femmes enceintes depuis moins de 3 mois et les enfants de moins de 3 ans.

En cas de doute, demandez l’avis de votre médecin. Allez aussi le voir si vous ne voyez pas d’amélioration au problème que vous tentez de soigner ou si vous avez développé une réaction allergique. Enfin, si vous êtes asthmatique ou épileptique, parlez-en toujours à votre médecin avant de commencer à utiliser des huiles essentielles.




Recette 1 : Lutter contre les mauvaises odeurs

mauvaises odeursCe n’est jamais agréable de vivre dans une maison qui ne sent pas bon. Or, entre le tabac, le renfermé et la cuisine, les mauvaises odeurs sont nombreuses. Il est toujours recommandé d’aérer la maison pour s’en débarrasser, mais parfois ça ne suffit pas.

Les huiles essentielles vous aideront à lutter contre ce problème en diffusant dans la pièce des parfums qui feront disparaître les mauvaises odeurs.

Les recettes sont nombreuses mais en voici une qui donnera à votre maison une odeur naturelle et fraîche : dans un diffuseur, versez 3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse, 2 gouttes d’huile essentielle de citron, 2 de lavandin super, 2 de pin sylvestre et 1 d’eucalyptus radiata.

Recette 2 : Se relaxer et favoriser le sommeil

se relaxer

Plusieurs recettes sont possibles, mais elles ont souvent un point commun : l’huile essentielle de mandarine. Celle-ci dispose de plusieurs propriétés : elle est relaxante, calme l’anxiété et l’angoisse et est très bonne contre les insomnies, notamment celle des enfants et des bébés.

Vous pouvez en mettre simplement quelques gouttes dans un diffuseur quelques heures avant d’aller dormir, pour vous relaxer et préparer votre corps à s’endormir.

Pour favoriser votre endormissement ou celui de vos enfants, vous pouvez aussi la mélanger à plusieurs huiles que vous diffuserez dans la chambre pendant 10 à 15 minutes. Ainsi, par exemple, mélangez 5 ml d’huile essentielle de mandarine à 5 ml de petit grain bigardier et 5 ml de lavandin super. L’huile essentielle de petit grain bigardier agit sur notre système nerveux pour nous détendre presque instantanément. Quant à celle de lavandin super, elle est tranquillisante et relaxante.

Recette 3 : Soulager les douleurs musculaires

douleurs musculaires

Que vous reveniez d’une séance de sport ou que vous ayez simplement fait une longue balade, les courbatures et autres douleurs musculaires ne sont jamais bien loin.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Un mélange des quatre huiles essentielles suivantes vous aidera à soulager vos muscles rapidement :

  • Le laurier noble : son effet poussera notre organisme à réparer les tissus musculaires qui ont été malmenés par notre activité. De plus, elle décontractera les muscles, réduisant ainsi la douleur.
  • La gaulthérie odorante : cette huile essentielle détendra aussi les muscles, réduisant les crampes et les courbatures.
  • Le lavandin super : il diminue la tension de nos muscles et soulage les douleurs.

À cela, mélangez du macérât huileux d’arnica, une huile végétale souvent utilisée pour les douleurs dues au sport. Il a le pouvoir de faire rapidement disparaitre les courbatures.

Dans un flacon, versez 100 gouttes de macérât huileux d’arnica et mélangez-le à 40 gouttes de chaque huile essentielle (le laurier noble, la gaulthérie odorante et le lavandin super). Lorsque vous ressentez des douleurs, versez 4 à 6 gouttes dans vos mains et massez la partie douloureuse de votre corps. Vous pouvez répéter aussi souvent que nécessaire.




Recette 4 : Faire disparaitre les ampoules

ampoules

Après avoir trop marché, il se peut qu’en plus des douleurs musculaires, on ait des ampoules sur les pieds. Les huiles essentielles les guériront vite.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Pour cette recette, vous aurez besoin des huiles essentielles suivantes :

  • La lavande aspic : elle va fonctionner comme anesthésiant, soulageant ainsi la douleur. Cette huile essentielle a aussi des propriétés cicatrisantes et antibactériennes.
  • Le laurier noble : elle agit contre les infections potentielles de l’ampoule et élimine les bactéries qui peuvent amener d’autres infections cutanées.
  • Le ciste : c’est un cicatrisant très efficace.

À ces huiles, il vous faudra ajouter du macérât huileux de millepertuis, qui a des propriétés anti-inflammatoires et aidera a régénérer rapidement la peau.

Pour créer votre produit, mélangez 40 gouttes de lavande aspic, 20 gouttes de laurier noble et 10 gouttes de ciste avec 30 gouttes de macérât huileux de millepertuis.

Utilisez le mélange après avoir percé l’ampoule à l’aide d’une aiguille stérilisée pour en faire sortir tout le liquide. Versez ensuite 3 gouttes du mélange sur l’ampoule, jusqu’à 3 fois par jour pendant 5 jours.

Pour les enfants de 3 à 6 ans et les femmes enceintes

Utilisez de l’huile essentielle de lavande vraie au lieu de la lavande aspic et remplacez le macérât huileux de millepertuis par de l’huile végétale de macadamia. Celle-ci permettra au produit de pénétrer plus facilement tout en soulageant la douleur et en réparant bien la peau.

Dans 60 gouttes (ou 3 ml) d’huile végétale de macadamia, mélangez 2 gouttes de laurier noble, 4 gouttes de ciste et 4 gouttes de lavande vraie. Appliquez de la même façon que pour la version précédente.

Recette 5 : Eviter le mal des transports

Vous êtes facilement malades en voiture, en bus ou en train ? Que vous ayez plutôt des maux de tête, des nausées ou encore des vertiges, vous pouvez calmer vos troubles grâce aux huiles essentielles.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Vous devrez utiliser un mélange de trois huiles essentielles :

  • La menthe poivrée : elle est très efficace contre les nausées, notamment grâce au menthol. Ce composant joue aussi un rôle contre les crampes d’estomac.
  • La cardamome : elle aussi est active contre les problèmes du système digestif. Non seulement elle réduira l’apparition de douleurs abdominales, mais elle vous donnera aussi envie de manger. En effet, si vous voyagez sans avoir mangé auparavant, cela favorisera l’apparition de nausées.
  • Le petit grain bigarade : il permet de nous déstresser, ce qui est très important car le stress intensifie le mal des transports. De plus, certains de ses composants aideront à lutter contre les problèmes digestifs.

Mélangez 40 gouttes de menthe poivrée, 20 gouttes de cardamome et 20 gouttes de petit grain bigarade. Versez 2 gouttes du mélange sur un comprimé neutre, si vous en avez à disposition, ou sur un bout de pain, et avalez le tout. Vous pouvez répéter le processus jusqu’à 6 fois par jour.

Pour les enfants de 3 à 6 ans et les femmes enceintes

Remplacez simplement les 40 gouttes de menthe poivrée par 40 gouttes d’huile essentielle de citron, qui a elle aussi des propriétés anti-nauséeuses. Le reste de la recette est le même que la recette normale.

Quant aux modalités d’utilisation, ne versez qu’une goutte du mélange sur votre comprimé neutre ou bout de pain, et ne l’utilisez que 3 fois par jour maximum.




Recette 6 : Faire fuir les moustiques

recettes huiles essentielles

Dès que les températures commencent à remonter, les moustiques reviennent. Si la plupart des produits du commerce n’ont pas d’effet sur vous, essayez un mélange d’huiles essentielles.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Les huiles essentielles à utiliser dans cette recette sont les suivantes :

  • La citronnelle de Java : la citronnelle est l’une des huiles essentielles les plus connues contre les moustiques. Ceux-ci détestent son odeur très particulière et éviteront donc de s’en approcher.
  • Le combava : grâce au citronellal qu’il contient, le combava a lui aussi une odeur citronnée qui repousse les moustiques.
  • Le géranium rosat : cette huile essentielle fonctionne selon le même principe que les précédentes, mais a un parfum différent : elle apportera une touche fleurie.
  • La menthe poivrée : ce qui fait que certaines personnes attirent plus les moustiques que d’autres, c’est la quantité de CO2 et de chaleur que leur corps dégage. C’est là que la menthe poivrée entre en jeu : elle rafraichira votre peau et limitera la diffusion de CO2, ce qui vous rendra moins attirant aux yeux des moustiques.

Pour créer votre propre anti-moustique, versez dans un flacon 40 gouttes de citronnelle de Java, 40 gouttes de géranium rosat, 20 gouttes de combava et 10 gouttes de menthe poivrée. À cela, ajoutez 90 gouttes (ou 4.5 ml) d’huile végétale d’argan. L’huile d’argan aidera les huiles essentielles à bien pénétrer votre peau sans rendre la peau grasse pour autant. Secouez bien le flacon pour mélanger le tout.

N’appliquez pas trop de produit sur votre peau, 5 à 10 gouttes par partie du corps suffisent largement. Vous pouvez en mettre jusqu’à 4 fois par jour.

Pour les enfants de 3 à 6 ans

Dans ce cas, remplacez la menthe poivrée par de l’huile essentielle de lavande vraie et limitez la quantité d’huiles essentielles. Pour 95 gouttes d’huile végétale d’argan, ajoutez 5 gouttes de citronnelle de Java, 5 gouttes de lavande vraie, 3 gouttes de combava et 3 gouttes de géranium rosat.

Recette 7 : Soulager les démangeaisons des piqûres d’insectes

piqure insecte

Si vous avez oublié de mettre de l’anti-moustique ou si vous vous êtes fait piqué par un autre insecte, tel que des araignées ou même une guêpe, cette recette vous aidera à calmer les démangeaisons, voire les douleurs.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Vous aurez besoin des huiles essentielles suivantes :

  • La lavande aspic : cette huile essentielle est très souvent utilisée contre les piqûres d’insectes. Elle est composée de linalol, qui va calmer la douleur tout en agissant comme antibactérien.
  • L’eucalyptus citronné : elle a des vertus anti-inflammatoires, ce qui va limiter les réactions cutanées. Elle est aussi antibactérienne.
  • La menthe des champs : composée de beaucoup de menthol, elle va provoquer une sensation de froid sur la piqûre, ce qui limitera les démangeaisons.

Pour créer votre produit, mélangez 80 gouttes de lavande aspic à 40 gouttes d’eucalyptus citronné et 40 gouttes de menthe des champs. Mélangez bien, puis posez 1 à 2 gouttes sur votre piqûre en frottant pour que le mélange rentre bien dans votre peau. Vous pouvez l’utiliser autant que vous le voulez.

Pour les enfants de 3 à 6 ans

Mélangez 20 gouttes de lavande vraie (au lieu de la lavande aspic), 20 gouttes d’eucalyptus citronné et 20 gouttes de géranium rosat à 3 ml de macérât huileux de calendula. N’appliquez le mélange que 3 fois par jour maximum, à hauteur de 2 gouttes par piqûre chaque fois.

La lavande vraie aidera à lutter contre les démangeaisons et le géranium rosat agira comme anti-infectieux et cicatrisant.

Pour les femmes enceintes et allaitantes

Mélangez 30 gouttes de lavande vraie et 30 gouttes d’eucalyptus citronné à 60 gouttes de macérât huileux de calendula. Comme pour les enfants, n’appliquez pas le produit plus de 3 fois par jour.

Recette 8 : Avoir des dents plus blanches

Vous n’osez pas sourire à pleines dents car celles-ci sont trop jaunes à votre goût ?

Se blanchir les dents peut souvent être un processus peu recommandé. En effet, la plupart des techniques utilisées endommagent l’émail de nos dents. Les huiles essentielles sont une bonne alternative, car elles vous permettront d’avoir des dents plus blanches tout en utilisant des produits naturels.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Cette méthode allie les huiles essentielles suivantes :

  • L’arbre à thé : cette huile essentielle agit contre la plaque dentaire grâce à ses propriétés antifongiques et antibactériennes.
  • Le citron : en huile essentielle, il lutte contre le tarte, blanchissant ainsi les dents.
  • La menthe des champs : contenant du menthol, elle vous donnera une sensation de fraicheur. Mais ce n’est pas tout : elle a aussi des propriétés antibactériennes.

Pour réaliser ce mélange, combinez 40 gouttes d’arbre à thé à 30 gouttes de citron et 30 gouttes de menthe des champs. Lorsque vous vous brosserez les dents, versez-en 2 gouttes sur votre dentifrice. Vous pouvez l’utiliser pendant 3 semaines d’affilée. Faites ensuite une pause d’au moins une semaine, et ne continuez le traitement que si vous pensez que c’est nécessaire.




Recette 9 : Faire disparaître les aphtes

Les aphtes peuvent vite apparaitre et sont souvent très gênants. Heureusement, les huiles essentielles vous aideront à vous en débarrasser rapidement.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Vous aurez besoin de 3 huiles essentielles :

  • Le laurier noble : il a des propriétés antinévralgiques et agit contre la douleur. De plus, c’est aussi un anti-infectieux.
  • Le ravinstara : il contient un stimulant immunitaire qui aidera le corps à lutter contre l’aphte. Il a aussi un pouvoir anti-inflammatoire qui soulagera les douleurs.
  • La menthe des champs : elle agira sur la cicatrisation de l’aphte. De plus, elle apportera une sensation de froid qui atténuera la douleur.

Pour fabriquer votre produit contre les aphtes, mélangez 30 gouttes de laurier noble à 20 gouttes de ravinstara et 10 gouttes de menthe des champs. Versez ensuite 2 gouttes sur un coton-tige, et posez-le sur l’aphte. Répétez 3 fois par jour pendant 5 jours.

Pour les enfants de 3 à 6 ans et les femmes enceintes

Dans ce cas, n’utilisez pas d’huile essentielle de ravinstara ou de menthe des champs. Utilisez à la place l’huile essentielle de camomille romaine, qui atténue l’inflammation tout en soulageant la douleur.

Mélangez 2 gouttes de camomille romaine et 1 goutte de laurier noble à 30 gouttes d’huile végétale alimentaire. Appliquez avec un coton-tige comme pour la recette précédente.

Connaissiez-vous toutes ces recettes ? À quelles occasions utilisez-vous les huiles essentielles ?

Recette 10 : Soulager les coups de soleil

coup de soleil

On a beau faire attention, un coup de soleil est parfois vite arrivé ! Si vous en avez un, les huiles essentielles peuvent calmer la douleur et régénérer rapidement votre peau.

Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans

Les huiles essentielles dont vous aurez besoin sont les suivantes :

  • Le géranium rosat : il régénérera et tonifiera la peau et, allié à la lavande aspic, il aidera à cicatriser.
  • La lavande aspic : cette huile essentielle est très efficace contre les douleurs dues aux brûlures, grâce à son action anesthésiante. C’est aussi un très bon cicatrisant.

Vous les combinerez à deux autres huiles :

  • L’huile végétale de noyaux d’abricot : elle luttera contre le vieillissement prématuré de la peau entraîné par une exposition trop prolongée au soleil. C’est elle aussi qui permettra au produit de mieux pénétrer dans la peau.
  • Le macérât huileux de calendula : il a des propriétés inflammatoires et sa composition grasse viendra nourrir la peau, permettant de lutter contre le dessèchement et de mieux cicatriser.

Dans un flacon, mélangez 4 ml (ou 80 gouttes) de macérât huileux de calendula à 40 gouttes d’huile végétale de noyaux d’abricot et ajoutez 30 gouttes de géranium rosat et 30 gouttes de lavande aspic.

Versez dans votre main 2 à 8 gouttes du produit, selon la quantité nécessaire, et massez votre peau. Faites-le 3 fois par jour.

Pour les enfants de 3 à 6 ans

Remplacez la lavande aspic par de l’huile essentielle de lavande fine, qui soulagera la douleur, et mettez l’huile végétale de noyaux d’abricot de côté.

Dans un flacon, mélangez 9 ml de macérât huileux de calendula à seulement 6 gouttes de géranium rosat et 6 gouttes de lavande fine. Appliquez comme pour les adultes.

Pour les femmes enceintes

Les ingrédients sont les mêmes que pour les enfants, mais dans des quantités légèrement différentes. Prenez 9 ml de macérât huileux de calendula et mélangez-le à 3 goutes de géranium rosat et 6 gouttes de lavande fine.

Sources

https://www.consommerdurable.com/2010/07/comment-utiliser-des-huiles-essentielles-pour-se-relaxer/
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=huiles-essentielles-pour-bien-dormir
https://www.passeportsante.net/fr/HuilesEssentielles/indications/douleurs-musculaires
https://www.compagnie-des-sens.fr/ampoules-huiles-essentielles/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Qi gong maison

Comment débuter une pratique de Qi Gong à la maison?

By Activités, Dans la tête, dans le corps, Sport

Comment débuter une pratique de Qi Gong à la maison?

Qi gong maison

Vous avez peut-être déjà lu ou entendu ces deux mots qui viennent de Chine et se prononcent tchi kong. Vous avez peut-être même vu des gens pratiquer dans un jardin public, en bord de mer ou dans un autre paysage naturel, et ce spectacle vous a laissé songeur.

Les mouvements des bras et des jambes semblent flotter et sont pourtant si ancrés qu’ils évoquent la terre, l’arbre, les racines, à se demander si le Qi Gong est un lien entre ciel et terre.

Pour certains, il est une méditation en mouvement, pour d’autres un outil de guérison, de santé. Pour tous, il est une pratique qui relie les Qis (énergies) de la terre, par l’enracinement, et du ciel, par la respiration. En chinois, Qi Gong signifie “maîtrise de l’énergie vitale”;

Considéré comme une gymnastique qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise, il est indissociable de la conception taoïste de l’équilibre du yin et du yang.




Comprendre le Qi Gong sans le maîtriser

Cette ancienne tradition peut paraître difficile à transporter dans votre salon de novice, qui plus est, occidental. Vous ne savez pas par où l’approcher ou n’osez pas vous lancer? Dans son livre “Entrez dans la pratique du Qi Gong” Ke Wen- Directrice et fondatrice de l’école Qi Gong  Les temps du corps- explique qu’il s’agit d’une pratique qui nous amène à la compréhension de l’énergie en nous. Il y est question de calme et de joie, de “ce calme dans la joie [qui] vient de la confiance et de l’acceptation de soi.

Pour arriver à la compréhension du corps énergétique plusieurs méthodes existent, en statique et en dynamique, mais avant de s’aventurer dans des enchaînements complexes, mieux vaut peut-être commencer par se mettre en contact avec sa respiration profonde.

Commencer le Qi Gong par les exercices de respiration

qi gong respiration

Le travail du souffle est dans le Qi Gong fondamental. La maîtrise du souffle s’inscrit dans une action préventive de santé et est en lien direct avec l’énergie des organes. L’énergie du poumon et du coeur y sont essentiels pour développer une énergie Yang.

« Souffler et respirer, expirer et inspirer, rejeter l’air usé et en absorber du frais, s’étirer à la manière de l’ours ou de l’oiseau qui déploie ses ailes, tout cela ne vise qu’à la longévité. C’est ce qui est prisé de l’adepte qui s’efforce de guider et induire l’énergie de l’homme qui veut nourrir son corps, ou de celui qui espère vivre aussi vieux que Peng Zu.»

ZhuangZi Ch.15< (Cité dans la Pensée chinoise, Anne Cheng).

Par le jeu de la respiration, l’interne et l’externe entrent en coordination.  La respiration doit être abdominale.

  • Exercices de respiration abdominale:

Regardez la vidéo de démonstration cela vous aidera à bien sentir le flux de votre propre respiration, n’hésitez pas à apposer les mains sur le plexus et le ventre pour mieux ressentir votre rythme respiratoire.

Grâce à la respiration abdominale, le diaphragme, les viscères et les muscles intercostaux sont relâchés. La détente corporelle est recherchée, elle permet un travail interne plus profond, la respiration abdominale  y contribue en grande partie.

Vous pouvez la pratiquer au sol ou en position assise en ayant les pieds au sol et une très légère bascule du bassin vers l’avant (rétroversion), de même, debout en pliant légèrement les genoux tout en restant ancré.

Autre variante de la respiration abdominale debout avec mouvement des bras et des mains de l’intérieur vers l’extérieur:

Commencez en position fermée les paumes de mains face au ventre, les mains sont jointes par le bout des doigts, elles forment avec les avants bras une boucle fermée.

A l’expiration, en ouvrant les bras les paumes repoussent l’espace. Revenez en boucle fermée et répétez le mouvement au rythme des expirations et inspirations.

Une fois votre conscience portée sur votre rythme respiratoire, orientez votre attention sur les six harmonies de la pensée chinoise : Liù (Six) He (Coordination, Union, Harmonie)

Le Qi Gong, une pratique harmonisante

Dans la pensée chinoise, il existe des jeux de coordinations dits internes ou externes.

Il existe trois coordinations internes et trois externes.

  • Les coordinations internes:
  1. Le Xin et le Yi :  Le cœur et l’intention. En Qi Gong, il s’agit de se connecter à son intention profonde avant de commencer à pratiquer. Par le souffle et le rythme cardiaque il est possible de s’aligner avec son intention et de faire vivre la motivation dans le mouvement comme dans l’immobilité. La visualisation est un outil qui peut être très utile. La première intention du Qi Gong est le calme.
  2. Le Yi et le Qi :  L’intention et le souffle. Par le souffle, ouvrez-vous; S’il y a quelques blocages dans la circulation de l’énergie, observez les et continuez à suivre le rythme de votre respiration tout en l’écoutant. Fermez les yeux si cela facilite votre écoute. Recherchez d’abord la détente corporelle.
  3. Le Qi et le Jin :  Le souffle et la puissance interne. Cette coordination vous demandera de vous relier avec votre force naturelle, essayez de la ressentir et de l’associer, à l’aide de visualisations, à quelque chose d’agréable. Ressentez votre puissance.
  • Les coordinations externes :
  1. Les pieds et les mains et leurs articulations réciproques. En Qi Gong, le mouvement commence par le déplacement des pieds, les mains s’activent en résonance avec le mouvement des pieds, de là l’importance de la coordination des chevilles et des poignets. Il est important de bien positionner vos membres, inférieurs et supérieurs, en harmonie les uns par rapport aux autres pour éviter notamment une mauvaise torsion ou une tension dans vos articulations
  2. Les coudes et  les genoux. L’attention portée à leur coordination améliorera la stabilité mais aussi la fluidité de vos mouvements de rotation.
  3. Les hanches et les épaules. Les hanches reliées aux épaules donnent aux mouvements plus d’unité, les axes de forces seront plus claires et aideront à la confiance dans la mobilité.



Auto-massages, tapotement et frottement

Commencer une séance de Qi Gong par les auto-massages, les tapotements et les frottements est une très bonne entrée en matière. Mais justement, par où faut-il commencer lorsque l’on est un débutant?

Débutant ou expérimenté, il est important de contacter les surfaces corporelles pour les détendre et en même temps les stimuler. Le toucher est un excellent vecteur d’information, si vous recherchez le bien-être vous pouvez par un simple toucher communiquer cette intention à votre corps.

Exemple d’exercices d’une durée de 10 minutes:

  1. Commencer en position assise, de manière à pouvoir attraper vos pieds et à pouvoir masser  les plantes, les phalanges, les côtés. Tirez un peu sur vos doigts de pied, ensuite, comme si vous souhaitiez attraper un crayon enroulez les orteils sur eux-mêmes et refermez. Relâchez en ouvrant et écartant les orteils.
  2. Prenez une cheville dans une main et faites des rotations lentes, changez de cheville et de main et répétez les mouvements de rotation de l’articulation. Portez votre attention sur vos hanches quand vous faites cet exercice, reliez en conscience hanches et chevilles.
  3. Levez vous en vous déroulant du bas vers le haut et remontez des pieds à la tête en tapotant votre corps avec le bout des doigts, allez jusqu’au sommet du crâne. Distinguez l’avant et l’arrière du corps et selon les zones, éveillez votre corps par tapotement, frottement ou auto-massage.

Les massage du visage et du ventre sont particulièrement recommandés en Qi Gong, sans oublier les oreilles où se trouve le système vestibulaire qui gère l’équilibre.

Le bas ventre est dans la symbolique chinoise: l’homme. Il se situe entre le ciel (le haut du corps) et la terre (le bas du corps), vous pouvez pour activer votre Qi masser circulairement votre bas ventre, synchronisez le mouvement avec votre respiration.

Cette vidéo est extraite du DVD « Qi Gong pour tous », co-produit par la Société Claude Reynier Vidéo Film , réalisé par Béatrice et Patrick Reynier.. Instructrice : Béatrice Reynier.

Voir également ci-dessous le cours complet en accès libre légal d’une durée de 2h.

Exercices préparatoires

Ces exercices sont des exercices d’échauffement, afin d’être en bonne condition physique et mentale. Il s’agit tout aussi bien de protéger les articulations en les préparant à l’exercice que de renforcer votre motivation. Relâcher et étirer sont les deux actions nécessaires pour un bon échauffement.

  • Voici une liste non exhaustive d’exercices:

Faire l’échauffement en distinguant la partie haute du corps :  Chevilles genoux et hanches et la partie basse du corps: bras, poignets, coude et épaules.

  1. L’accroupissement
  2. Les rotations: poignets, bras, nuque, genoux, hanches, bassin, épaules, coudes
  3. Se plier vers l’avant, vers l’arrière
  4. Ouverture et fermeture des bras
  5. Etirement des côtés du corps

Commencer le Qi Gong en identifiant les bonnes postures de pratique

Le placement propre au Qi Gong comporte trois postures fondamentales.

  • La posture de Wuji ou posture de l’immobilité

Description physique de la posture:

Le corps est droit et vertical, pieds parallèles (de la largeur des articulations de la hanche), les genoux légèrement fléchis, avec une légère rétroversion (bascule du coccyx vers l’avant avec activation des muscles ischio-jambiers) du bassin, celui-ci est toutefois relâché. Les bras sont le long du corps détendus et le poids est réparti sur toute la surface de la plante des pieds. Le haut du crâne s’étire vers le haut, propulsé par la nuque, également étirée mais non contractée.

  • La posture dite “posture du cavalier”, Mapu

Photo de maître Ke Wen (copyright)

Elle est une posture clé pour l’enracinement.

Description physique de la posture:

En statique, les pieds sont parallèles et écartés de la largeur d’une jambe ou du moins supérieure à la largeur de vos épaules. Fléchissez les jambes jusqu’à être dans la position assise. Placez votre centre de gravité sur l’axe vertical et en dessous de l’axe central horizontal. Le dos est étendu vers le ciel, la nuque et la tête également. Les bras forment un cercle fermé à hauteur de vos épaules, les paumes vers vous.

En dynamique, commencez les bras le long du corps et en position de départ debout. Le mouvement de flexion sera synchronisé avec une élévation des bras à l’inspiration, à hauteur du plexus, les paumes vers vous, poignets relâchés. Ouvrez le bas du dos avec la respiration.

  • La posture accroupie

Description physique de la posture:

Cette posture est prise plus fréquemment dans la culture asiatique, dans la rue il n’y est pas surprenant de voir une personne accroupie. Mais si vous avez longtemps préféré l’assise sur une chaise il est préférable de vous familiariser à cette posture en douceur. L’ouverture des pieds se fait en parallèle ou à 45°, les pieds sont bien ancrés dans le sol. Ouvrez la zone lombaire tout en la relâchant , les épaules se placent au dessus des genoux sur lesquels elles se posent, bras, coudes et mains relâchés. Soignez la répartition du poids dans vos chevilles et dans les articulations des hanches. Orientez le souffle dans les zones de tension.




Le travail sur les méridiens

En Qi Gong, le travail sur les méridiens est directement inspiré de la médecine traditionnelle chinoise.

  • Qu’est-ce qu’un méridien ?

Un méridien est considérée comme la voie de l’énergie, en fait il s’agit de multiples canaux reliés entre eux et à un ou plusieurs organes,  l’unité du corps humain repose en partie sur cette cartographie des trajets énergétiques. La bonne santé de nos organes et des méridiens est la préoccupation fondamentale de la médecine chinoise afin de maintenir la vitalité. Les principaux méridiens sont au nombre de 12, et selon la pensée taoïste,  ils suivent la classification Yin et Yang.

  1. Le  méridien du poumon (yin)
  2. Le  méridien du gros intestin (yang)
  3. Le méridien de l’estomac (yang)
  4. Le méridien de la rate/pancréas (yin)
  5. Le méridien du coeur (yin)
  6. Le méridien de l’intestin grêle (yang)
  7. Le méridien de la vessie (yang)
  8. Le méridien du rein (yin)
  9. Le méridien du maître coeur (yin)
  10. Le méridien du triple foyer (yang)
  11. Le méridien de la vésicule biliaire (yang)
  12. Le méridien du foie (yin)

Le Qi Gong contribue à la bonne circulation de l’énergie le long des méridiens, en cela la pratique peut être un précieux outil de guérison. Il est dans ce cas appelé Qi Gong médical ou thérapeutique et est une des nombreuses branches du Qi Gong.

Quels exercices pour quelles pratiques du Qi Gong?

Les styles de pratique étant nombreux, plus d’une centaine, il est préférable de commencer une pratique en suivant une classification simple d’exercices. Distinguer les exercices du Qi Gong statique et du Qi Gong dynamique est un bon départ. Maître Ke Wen dans son livre énonce les 6 postures du Qi Gong statique (voir ci-dessous). Vous pouvez aussi pratiquer un Qi Gong saisonnier ou le Véda Qi Gong : les cinq mouvements dans les cinq éléments que vous pouvez également découvrir dans l’ouvrage de Davina Delor.

  • Le Qi Gong statique

Les six postures statiques basiques du Qi Gong sont les suivantes selon maître Ke-Wen*:

  1. La Posture allongée
  2. L’ouverture de la porte des nuages
  3. Le dragon vert se repose sur la terre
  4. Nourrir l’énergie du Dan Tian
  5. La posture de l’arbre
  6. La posture du Wuji

Si la posture est immobile vue de l’extérieur, en interne il s’opère un fin équilibrage énergétique et de nombreux micro-mouvements harmonisent le corps et l’esprit dans le calme.

  • Le Qi Gong dynamique

Le Qi Gong dynamique puise ses sources dans les méthodes classiques du Qi Gong

Maître Antoine Ly y consacre un ouvrage* dans lequel il énumère les huit pièces de Brocart.

Il s’agit d’une forme en huit mouvements qui a pour objectif d’étirer et d’assouplir le corps, cette forme est appelée en chinois Ba Duan Jin. Cette série est simple et vous prépare très bien pour avancer dans votre pratique en toute sécurité.

  • Les Huit pièces de Brocart :
  1. 1ère pièce de Brocart “Arracher la terre et soutenir le ciel régularise le triple Réchauffeur” Ti Di Tuo Tian Li San Jiao
  2. 2ème pièce de Brocart “Tirer à l’arc vers la gauche et vers la droite comme en visant l’aigle” Zuo You Kai Gong Si She Diao
  3. 3ème pièce de Brocart “lever le bras pour régulariser la Rate et l’estomac” Yu Li Pi Wei Dan Ju Bi
  4. 4ème pièce de Brocart “Regarder en arrière prévient les 5 fatigues et les 7 déficiences” Wu Lao Qi Shang Wang Hou Qiao
  5. 5ème pièce de Brocart “Osciller la tête et balancer le fondement libère le feu du coeur en excès” Yao Tou Bai Wei Qu Xin Huo
  6. 6ème pièce de Brocart “joindre les mains aux pieds renforce les reins et la zone lombaire” Shuang Shou Pan Zu Gu Shen Yao
  7. 7ème pièce de Brocart “L’énergie interne s’exprime par les coups de poing et par un regard flamboyant” Zan Quan Nu Mu Zeng Qi Li
  8. 8ème pièce de Brocart “Faire vibrer sept fois la colonne de jade fait disparaître les cent maladies”.Yu Zhu Qi Dian Bai Bing Xiao
  • D’autres séries de mouvements sont proposés par Maître Ke-Wen
  • La série des 20 mouvements essentiels:

Maître Ke-Wen

  • La série des 49 mouvements

  • Le Qi gong des saisons

Cette pratique suit le rythme des saisons. La tradition chinoise en compte 5: printemps, été, automne, hiver. L’intersaison est la cinquième, elle a lieu entre les saisons. Elle dure en moyenne 18 jours. Chaque saison est reliée aux éléments : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau.

Une saison est reliée à un ou plusieurs organes:

  • Le Qi Gong du printemps

Les énergies Yang se réveillent, pour passer à l’action

Action sur:  le foie, le sang, les tendons, les ongles, les yeux.

Le foie est en lien avec le méridien de la vésicule biliaire.

Exercices :

Les postures d’étirement jambes écartées auront une action positive.

Frottez vos paumes de main l’une contre l’autre et posez les sur vos yeux fermés.

Vidéo:

Maître Ke-Wen:




  • Le Qi Gong de l’été

Saison du coeur et du Yang, vous êtes à l’extérieur. Elle est également idéale pour équilibrer les énergies Yin et Yang.

Action sur: le coeur,  associé à l’élément feu et à l’été

Exercices:

Les postures d’étirement des méridiens du cœur, de l’intestin grêle. Postures d’étirement entre ciel et terre.

Vidéo:

Maître Ke-Wen

  • Le Qi Gong de l’automne

Il est important pendant cette saison de stimuler les défenses et de réchauffer en interne le corps pénétré par la nouvelle humidité de saison.

Action sur: les poumons la rate, l’estomac

Exercices: méditation axée sur les poumons, tapotement et frottement de la cage thoracique.

  • Le Qi Gong de l’hiver

Saison froide, le corps a besoin d’être réchauffé et dynamisé. Le Qi Gong dynamique est un allié précieux pour traverser l’hiver.

Action sur:  les reins

Exercices: Mouvements de balancement évoquant l’eau, la fluidité, 5ème et 6ème pièce de Brocart. Etirement des reins.

Vidéo:

Maître Ke-Wen

  • Le Véda Qi Gong

Les 5 mouvements de l’ouvrage de Davina Delor- à consulter pour plus d’informations.

1-Marcher sur place à grandes enjambées

Cet exercice revient à marcher sur place en propulsant la jambe et le bras opposé à hauteur du ventre, le genou de la jambe d’appui est légèrement en flexion. Répétez plusieurs fois cet exercice sans vous arrêter.

2-La poupée de chiffon

Exercice de détente, pliez les jambes et laissez le haut du corps tomber, y compris la tête, vers le bas. Retenue par votre partie inférieure, la partie supérieure de votre corps se relâche, ouvrez les pieds d’une largeur plus grande que celle des hanches.

3-La barque enchantée

En position allongée sur le dos, vos pieds sont fléchis et les mains sont contre les cuisses. Regardez votre ventre, cela vous oblige à soulever la nuque mais le dos reste au sol. Inspirez et expirez plusieurs fois, évitez les tensions dans la nuque.

4-Repousser les obstacles pour se dégager des poids encombrants

Donnez 10 coups de pied en avant, cela renforce votre détermination, enchaînez sur une série de coups de poing, bras et jambe opposés (ex: jambe droite et bras gauche) vers l’avant. Répétez l’action en choisissant une phrase vous donnant confiance en vous.

5-Devenir son héros personnel

Debout, écartez les pieds de la largeur des hanches ou un peu plus, les bras le long du corps sont détendus et font un mouvement de balancier, faites le 50 fois sur un rythme régulier. Agrandissez le mouvement des bras en fléchissant les jambes, maintenez la régularité du balancier. Faites le 10 fois.

Conclusion

Les exercices de Qi Gong, les styles et les méthodes sont nombreux. Pour commencer, mieux vaut d’abord écouter votre motivation et vos besoins. Choisissez ensuite une série adaptée. Débutez en faisant peu mais bien, l’attitude est l’entrée principale pour une pratique épanouie et progressive. A l’arrivée du printemps, ne soyez pas timide: alternez votre pratique à la maison avec une pratique dans un jardin ou en pleine nature, cela renforcera votre Qi!

——-

Références:

Sites :

vivre-qigong.fr
france-qigong.org
mouvements.unblog.fr
ke-wen.fr
qigong-tv.com

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

auto hypnose

L’auto-hypnose est elle faite pour moi?

By Dans la tête, Relaxation, Soins, Sommeil

L’auto-hypnose est elle faite pour moi?

auto hypnose

L’auto-hypnose consiste à modifier son état de conscience, un état de veille intermédiaire, entre le conscient et l’inconscient. Vous ne dormez pas mais vous êtes profondément relaxé, vous entrez en communication avec votre inconscient, vous pouvez même lui demander la mise en place d’une solution à un problème tenu jusque là en échec par la raison.

Distinct du sommeil, de la rêverie ou du rêve éveillé, l’auto-hypnose nous plonge dans un état imaginatif où l’attention est dirigée, en vue d’un objectif et de résultats, sur les sensations physiques et les émotions.




Concrètement, comment ça marche et qui peut pratiquer?

L’auto-hypnose est une technique à la portée de tous, il suffit d’avoir le désir de travailler sur soi et d’avoir clarifié, de préférence verbalement, son objectif. Une fois celui-ci énoncé, il s’agit de focaliser son attention par induction d’affirmations simples et positives. La répétition des suggestions crée alors une expérience sensorielle dans laquelle l’objectif est atteint en imagination, ce qui pour le cerveau est assimilé à une expérience vécue. Parler à son inconscient contribue ainsi à la manifestation dans le réel de la solution souhaitée (amélioration d´une performance sportive, guérison, changement…)

Comme l’auto-hypnose par définition se pratique seul, il est important de mettre en place des fusibles, c’est à dire de sécuriser la pratique.

Les fusibles:

  • Contrôlez le temps que vous consacrez à votre hypnose
  • Choisissez un lieu où vous vous sentez bien et où vous n’êtes pas dérangé
  • Mettez en place des rituels qui vous relient de manière positive à votre environnement ( une bougie, une odeur, un objet…)
  • Cultivez les souvenirs et les sensations agréables, cela favorise votre état de relaxation et facilite la mise en place de solutions
  • Restez fluide dans vos pensées et la perception de vos sensations et émotions

Ecouter les messages de l’inconscient,l’ancrage

Le fait de rester ancré permet de mieux écouter les messages de votre inconscient.

L’ancrage est un outil (utilisé en PNL*) qui permet d´associer un état interne (ex: un sentiment de confiance) à un événement externe (ex: poser sa main sur sa joue, regarder un objet…).

Une auto-hypnose bien menée impliquera d´identifier ses ancrages (kinesthésique, auditif, visuel…) pour rester présent à soi-même et reconnaître les signaux du corps qui vous permettent de mieux comprendre le langage de votre inconscient.

La transe hypnotique

Si Franz Anton Mesmer (1734-1815) est considéré comme le père de l’hypnose et le premier à vouloir rationaliser des phénomènes regroupés sous l’appellation de transe, Milton Erickson (1901-1980) donna à l’hypnose thérapeutique  sa forme  moderne et une approche innovante.

Selon lui,  la transe hypnotique est un état modifié de conscience qui ressemble à une relaxation avec réduction de l’activité mentale pendant laquelle l’activité cérébrale change de fréquence. Il classe en trois catégories les phénomènes de transe: transe légère, transe moyenne, transe profonde.

  • Mais à quoi reconnaît-on un phénomène de transe et comment le provoquons-nous ? Car l’entrée et la sortie de transe sont bel et bien sous votre contrôle, vous êtes le seul à décider de suivre ou de ne pas suivre les suggestions, et dans le cas de l’auto-hypnose, il s’agit de vos propres suggestions. Vous établissez un jeu hypnotique entre votre conscient et votre inconscient. Par induction ou suggestion, votre état de conscience se modifie et un certain endormissement de tout le corps ou d’un seul de ses membres (bras, jambe) peut être ressenti. Vos sens peuvent également être modifiés dans leur perception, ce que l’on appelle des hallucinations visuelles et auditives, et une impression de légèreté ou de lourdeur physique peut être ressentie.
  • Y a t-il une technique pour se mettre dans ces états ?

Oui.

-Tout d’abord, il est important d’être dans un environnement où les stimulations extérieures seront moindres, cela vous permettra de mieux fixer votre attention. Celle-ci peut être portée sur un objet ou une idée.

-La répétition verbale des suggestions avec une voix monotone est une technique qui a conduit à de bons résultats, lors de pratiques hypnotiques.

-L’écoute de la respiration et du rythme des mouvements, si mouvement il y a, vous plongera dans un état hypnotique, un peu comme si vous écoutiez une berceuse.

-L’imagination joue aussi un rôle important, essayez d’observer les images, les sons, les couleurs, qui viennent à vous et d’identifier les zones et expressions corporelles qui leur sont associées.

Comme pour toute technique, l’entraînement régulier permettra des résultats plus rapides et plus précis.

L’auto-hypnose est-elle dangereuse ?

“Il s’agit de poser les bases d’une relation où les rôles de celui qui guide et de celui qui accepte d’être guidé sont clairement établis”.

Ces mots de Milton Erickson évoquent la relation de confiance qui doit s’établir entre thérapeute et patient, afin que l’hypnose puisse être bien menée. Dans le cas de l’auto-hypnose, les deux ne font qu’un ou plus exactement vous avez les deux rôles! Cela a pour avantage de vous exercer à entrer dans un rapport de bienveillance envers vous-même, et si la tâche peut paraître à certains plus ardue, elle a peut-être comme atout de susciter moins de méfiance ou de résistance pour commencer. Ce qui pourra éventuellement vous amener à poursuivre une séance d’hypnose auprès d’un thérapeute de votre choix si vous le souhaitez, avec plus de confiance, en effet vous avez déjà testé la pratique à la maison.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise à vos débuts, mieux vaut y aller doucement et progressivement en vous informant méthodiquement au fur et à mesure de votre expérience.




En conclusion

N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas de vraiment s’endormir, même si vous vous trouvez dans un état de somnolence pré-sieste, mais plutôt de saisir ce flottement cérébral pour diriger votre inconscient vers la résolution interne qui donnera à votre objectif sa réalisation, par exemple mieux dormir, avoir plus de patience avec vos enfants, mieux écouter votre partenaire, …

Soyez patients avec vous-mêmes dans la pratique, notez après une séance quelques indications sur un carnet si vous en ressentez le besoin.

L’auto-hypnose est un véritable exercice et la régularité des entraînements en est la clé de la réussite. Énoncer précisément l’objectif de la séance est un excellent départ  pour guider la pratique et établir peu à peu une communication de plus en plus claire avec son inconscient.

Il faut donc nous exercer à mieux nous comprendre.

C’est de ce dialogue intérieur avec nous-mêmes dont dépendent nos solutions.

 

*PNL Programmation Neuro Linguistique.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

luminotherapie

La luminothérapie est-elle faite pour vous?

By Dans la tête, dans le corps, Soins, Sommeil

La luminothérapie est-elle faite pour vous?

luminotherapie

Vous avez peut être déjà entendu parler à l’approche de l’hiver de cette forme de thérapie qu’est la luminotherapie.

Qu’est ce que la luminothérapie?

I – L’origine du mal

Pour commencer, il faut bien comprendre que notre corps fonctionne sur des rythmes qui sont eux-mêmes la conséquence de notre environnement.

Quand c’est le jour, le corps le sait à travers les yeux, la peau et fabrique des hormones comme la sérotonine qui permettent d’être éveillé et de fonctionner normalement. La nuit cette même hormone va fabriquer une autre hormone, celle responsable du sommeil, la “mélatonine” qui va influer sur l’endormissement et le bon déroulement de la nuit, tout cela selon un cycle de 24 heures que l’on appelle “circadien”.

Le problème, si l’on peut dire, survient avec la diminution de la lumière du jour ou si un décalage brusque survient, par exemple lors d’un voyage avec la création d’un “décalage horaire”. Dans ce cas notre horloge biologique se dérègle et l’on devient la victime d’une multitude de troubles plus ou moins problématiques.

En hiver, on parle de “dépression saisonnière” avec des symptomes bien particuliers.

En premier lieu on constate une “grosse fatigue”, une envie de dormir en pleine journée et des nuits que l’on essaye d’allonger au maximum. On constate également le besoin de manger plus et surtout plus sucré.




Plus inquiétants sont l’apparition de troubles cognitifs, on nourrit un sentiment de dévalorisation, de culpabilité qui s’accompagne d’une perte d’intérêt pour ce qu’on fait ou pour ce qu’on a pu faire avant.

Voilà pour ce qu’on appelle la dépression saisonnière.

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, sachez que vous n’êtes pas seul à en souffrir.

3% de la population est touchée par ce mal tout au long de l’année et ce chiffre monte à 20% en hiver. Il est encore plus élevé dans les pays nordiques et Les femmes sont généralement plus touchées que les hommes.

II – L’objet de la luminothérapie

lampe luminotherapie

La luminothérapie va traiter les symptômes mais également les causes de cette dépression saisonnière ainsi que certains troubles du sommeil comme l’insomnie.

Elle consiste à exposer l’individu à une lampe spéciale pour un temps plus ou moins court. Cette lampe simule la lumière naturelle du soleil en offrant le même spectre lumineux. On bénéficie au final d’un meilleur réveil et d’une meilleure vigilance.

Elle n’émet cependant pas d’ultra-violets (UV) ni d’infra-rouges (IR) et c’est une bonne chose puisque ces rayons sont nocifs pour la peau et pour la cornée.

Le temps d’exposition est proportionnel à l’intensité lumineuse émise par la lampe. Il faut compter 30 minutes avec une lampe dont l’intensité serait de 10 000 lux. Si la lampe que vous utilisez émet 5000 LUX, vous devrez alors vous exposer une heure. C’est proportionnel.

III – Cas d ‘utilisation possibles pour la luminothérapie.

Il existe plusieurs cas d’utilisation possibles que voici:

1) Dépression saisonnière.

C’est le cas le plus fréquent. Commencez votre journée avec 20-30 minutes d’exposition. Vous pouvez très bien placer votre lampe sur votre table pendant le petit déjeuner. Vous pouvez aussi l’utilisez à votre bureau pour débuter votre journée. Si vous êtes en couple vous pouvez vous asseoir l’un à coté de l’autre, ainsi vous bénéficierez tous deux de ce traitement.

Attention à ne pas regarder la lampe directement ce qui pourrait abimer vos yeux.

2) Les troubles du sommeil.

-Si vous vous endormez trop tôt et si vous réveillez trop tôt, faites une séance vers 17h (ou au moment où vous voulez vous coucher) afin de recaler votre horloge biologique.

-Si vous vous sentez fatigué en journée ou si vous vous endormez tard, vous pouvez faire une session de 20-30 minutes au réveil.

3) Lutter contre les effets du décalage horaire.

La luminothérapie est un excellent moyen pour lutter contre les effets du décalage horaire. Calez vous sur le fuseau horaire de votre destination et faites une séance tous les matins. Vous pourrez ainsi raccourcir les effets du décalage.

4) Travail de nuit.

La luminothérapie peut aussi s’appliquer au travailleurs de nuit. Faites une session au début de votre journée de travail puis à nouveau vers 1h du matin là où un coup de pompe peut apparaître.

IV – Qui d’autre peut bénéficier des bienfaits de la luminothérapie ?

bienfaits luminotherapie

Les femmes enceintes ont tout intérêt à faire des séances de luminothérapie pendant la gestation mais aussi après pour parer au fameux baby blue ou syndrome “post-partum”.

Des effets positifs ont également été découverts pour les femmes qui souffrent du syndrome prémenstruel. En effet, juste avant la menstruation, certaines femmes présentent divers symptômes qui accompagnent l’arrivée des règles: maux de têtes, éruptions cutanées, jambes lourdes, nervosité, anxiété. Cela est dû à un dérèglement entre la production de sérotonine et de mélatonine que la luminothérapie va pouvoir corriger.

On a aussi remarqué l’action bénéfique des lampes de luminothérapie sur les personnes souffrant d’Alzheimer, de Parkinson et de sclérose en plaques.

Enfin les personnes alcooliques y trouveront aussi un petit plus vers leur libération. L’hiver et l’absence de lumière favorisant les rechutes.

V – Y-a-t-il des effets secondaires?

A priori non sauf pour ceux qui doivent éviter la luminothérapie (voir paragraphe suivant). Ce traitement n’entraine pas d’effets secondaires contrairement aux hypnotiques qui aboutissent souvent à une somnolence matinale, une diminution de la mémoire et un risque de dépendance entre autres.

VI – Qui doit éviter la luminothérapie

On sait que la luminothérapie doit être évitée pour les personnes souffrant de troubles bipolaires ou celles soignées aux sels de lithium ou tétracyclines.

Attention à consulter un ophtalmologiste si vous souffrez de troubles oculaires (cataractes, glaucomes …)




VI – Comment bien choisir une lampe?

En règle général les lampes mises sur le marché suivent la réglementation européenne et se plient aux restrictions en ce qui concerne les rayons potentiellement nocifs.

C’est la puissance de la lampe qui devrait guider votre choix. Préférez une lampe avec une émission de 10 000 LUX ainsi vous pourrez limiter vos séances à 30 minutes. En effet, il existe des lampes portatives qui émettent 200 LUX mais du coup il faudra une exposition beaucoup plus longue pour pouvoir obtenir les effets escomptés.

VII – Existe-t il une alternative?

Oui vous pouvez également utiliser un simulateur d’aube. Ces machines vont progressivement faire entrer la lumière dans votre chambre et surtout utiliser une lumière similaire à celle du soleil. Le réveil se fait en douceur et vous bénéficiez des effets de la luminothérapie à savoir un ajustement dans la création de sérotonine et mélatonine.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Guide huiles essentielles

Huiles essentielles à la maison: Guide pour les débutants

By chez soi, Dans la tête, dans le corps, Relaxation, Soins

Huiles essentielles à la maison: Guide pour les débutants

Huiles essentielles

Avez-vous déjà entendu parler d’aromathérapie ou d’huiles essentielles ?

Ces petits extraits concentrés font le bonheur de bon nombre de personnes.

Vous aussi, vous pouvez commencer à adopter les huiles essentielles et découvrir leurs vertus au quotidien, dans le confort de votre domicile.

Nous avons élaboré ce guide afin de vous aider à optimiser l’usage des huiles essentielles au quotidien, que ce soit pour la santé, le bien-être physique, votre santé mentale, mais aussi pour faciliter vos tâches ménagères.

Nous vous invitons fortement à découvrir les consignes d’emploi et les directives à suivre pour éviter tout accident.

Pour commencer, découvrez en quelques lignes ce qu’est l’aromathérapie et plus précisément ce que sont les huiles essentielles.

I- Introduction à l’aromathérapie pour les débutants

aromatherapie

L’aromathérapie est une pratique en usage depuis l’Antiquité. Les Egyptiens se servaient des huiles essentielles pour embaumer leurs défunts, dans la composition de leurs préparations curatives à base de plantes et également pour se parfumer.

A ce jour, l’aromathérapie constitue une méthode thérapeutique à part entière. Il est possible d’en faire usage sans prescription médicale, à condition de bien respecter les modes d’emploi et tout particulièrement les dosages et mesures à prendre pour parer à d’éventuels accidents.

Vous avez ainsi la possibilité de profiter des nombreux bienfaits que procure l’utilisation des huiles essentielles, aussi bien sur le physique que sur le mental.

Parce qu’elle procure du bien-être et permet de guérir plusieurs maux, l’aromathérapie, est en plein essor auprès du public.

Si vous ne connaissez pas du tout cette discipline, voici quelques notions et astuces pratiques.




Si on devait donner une définition simple à l’aromathérapie, ce serait : l’usage d’extraits aromatiques de plantes dans un contexte thérapeutique. A l’heure actuelle, cette pratique est qualifiée de médecine, comptant parmi les sous-branches de la phytothérapie, la médecine par les plantes. Elle est opérée par les naturopathes ainsi que par certains pratiquants de la médecine conventionnelle qui la préconisent en substitution à certains traitements.

Il faut savoir que les propriétés des huiles essentielles sont multiples. Elles peuvent tantôt être antiseptiques, tantôt relaxantes ou bien encore stimulantes, calmantes et anti-inflammatoire.

Plusieurs autres vertus leur sont attribuées. Leur utilisation s’avère d’autant plus intéressantes, dans la mesure où elles peuvent être diffusées dans l’air, consommées par voie interne ou encore appliquées par voie externe.

A) Comment se fabrique une huile essentielle ?

fabrication huiles essentielles

Une huile essentielle est un extrait concentré de plantes aromatiques. On l’obtient par un procédé de distillation. Cela consiste à remplir un bac de  végétaux et d’en retirer des extraits sous forme d’huile grâce à l’action de la vapeur d’eau.

Différentes autres méthodes d’extraction peuvent aussi être appliquées, comme le procédé par solvant, sauf qu’avec cette technique, les huiles essentielles ainsi extraites ne sont pas suffisamment propres pour un usage en aromathérapie. Il faut en outre souligner que les huiles essentielles obtenues sur des agrumes comme la mandarine, le citron ou le pamplemousse ne sont pas distillées mais sont extraites par expression à froid de leurs écorces. Ainsi, elles sont nommées à plus juste titre essences d’agrumes au lieu d’huile essentielle.

Par ailleurs, il faut noter que les huiles essentielles sont des extraits très puissants qui se révèlent de ce fait nuisibles dans le cas où elles sont employées de manière inadéquate.

Vous l’aurez donc compris, avant d’en faire usage, vous devez préalablement connaître le dosage requis, les précautions d’emploi, le mode d’utilisation et toutes les mesures afin d’en tirer le meilleur parti possible.

B) Savoir privilégier les huiles essentielles de bonne qualité

En aromathérapie, l’usage d’huiles essentielles de bonne qualité est fondamental. On ne préconisera que des huiles essentielles non altérées et non transformées. Pour veiller à ce que votre huile essentielle soit d’excellente qualité, lisez attentivement ce qui est écrit sur l’étiquette du flacon.

Certaines informations doivent y être inscrites, à savoir l’énoncé « 100 % naturelle et pure» mais aussi la contenance, la composition du flacon, le nom scientifique, le nom usuel de la plante, sa provenance, la partie distillée : le fruit, la feuille, le zeste, le bois ou la branche fleurie.

Pour favoriser la qualité de l’huile, conservez-la à température ambiante dans un contenant hermétique, à l’abri de toute source de chaleur. En règle générale, il est possible de stocker l’huile essentielle pendant cinq années.

II- Les mesures à prendre et les points à connaître concernant l’usage des huiles essentielles

L’usage de l’huile essentielle ne doit pas être pris à la légère.

Il est fortement conseillé de se conformer aux doses prescrites et ce, à la goutte près. Certaines huiles peuvent se révéler nocives si elles sont employées à dose excessive.

Sachant qu’il s’agit d’extraits très concentrés, pensez toujours à bien ranger votre flacon et ne le laisser pas à la portée des enfants.

S’il faut retenir une seule chose c’est bien ceci : « Ne vous servez jamais d’une huile essentielle sans connaître ses propriétés. »

Assurez-vous de sa qualité et pensez à bien vous documenter.

Quelles sont les autres précautions de base à respecter?




A) Les précautions de base à respecter

Les huiles essentielles sont des extraits très puissants. Vous devez ainsi vous en servir avec modération, en vous conformant strictement aux précautions d’emploi de chaque huile.

De manière générale, il ne faut pas utiliser les huiles essentielles à l’état pur, sauf pour ce qui est de la diffusion atmosphérique. Il faut ainsi les mélanger à de l’huile végétale si vous désirez l’appliquer sur la peau et avec du miel dans le cas où elles sont ingérées.

Sachez par ailleurs que certaines huiles ne peuvent pas être employées par voie cutanée si vous désirez vous exposer au soleil car elles ont une propriété photo-sensibilisante, ce qui est susceptible d’engendrer des brûlures cutanées. Tel est le cas des huiles essentielles de bois de cèdre de Virginie, d’angélique, de mandarine, de pamplemousse, d’orange ou de citron.

huile essentielle citron

Aussi, il est à noter que les personnes âgées, les femmes enceintes, les femmes qui allaitent, les enfants de moins de trois ans et les personnes sujettes à certaines allergies ne doivent pas se servir d’huiles essentielles. C’est également le cas pour les personnes souffrant de problèmes neurologiques.

D’autre part, il est formellement interdit de s’administrer des huiles essentielles en injection, que ce soit intramusculaire ou intraveineuse. Vous ne devez pas non plus appliquer ces huiles sur les yeux et même sur leur contour. Il en va de même dans les oreilles et le nez. Si cela s’avère vraiment nécessaire, diluez-les dans une huile végétale à 5% puis appliquez la mixture ainsi obtenue en réalisant des massages au niveau du pavillon de l’oreille ou sur le bord des narines.

En application sur les muqueuses, les huiles essentielles doivent être impérativement diluées à 10%.

Pour parer aux problèmes d’allergie, il vous est conseillé de réaliser préalablement un test de tolérance cutané sur le pli de votre coude puis de patienter un jour avant d’en utiliser.

Dans tous les cas, ne choisissez jamais une huile essentielle au hasard. Comme cela a déjà été mentionné, recherchez des informations dans des livres ou demandez l’opinion d’un professionnel de la santé.

B) Liste non exhaustive des huiles essentielles qui requièrent des précautions spécifiques

– Les huiles essentielles puissantes

Certaines huiles essentielles sont extrêmement puissantes, leur usage doit être bien encadré. Il est notamment déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant de problèmes neurologiques et enfants de moins de trois ans de faire usage de ces huiles essentielles qui peuvent contenir des cétones telles que :

-L’huile de cèdre de l’Himalaya
-Achillée Millefeuille
-Carvi
-Anis vert
-Aneth
-Curcuma
-Lantana
-Cèdre de l’Atlas
-Lavande aspic
-Eucalyptus globulus
-Eucalyptus à cryptone
-Eucalyptus mentholé
-Romarin à Camphre
-Hysope officinale
-Menthe verte
-Menthe poivrée
-Menthe des champs
-Tagètes
-Huile aromatique à la Sauge officinale
-Tanaisie annuelle
-Romarin à verbénone

– Les huiles essentielles dites dermocaustiques

D’autres huiles essentielles, contenant des aldéhydes terpéniques ou des phénols, peuvent avoir des effets urticants, en particulier sur les peaux sensibles. Celles-ci doivent être obligatoirement diluées dans une huile végétale. Dans le cas où vous présentez une irritation, une rougeur ou que vous ressentiez des picotements en utilisant ces huiles, ne vous en servez pas. C’est le cas de :

-L’huile essentielle de girofle
-Serpolet
-Origan vulgaire
-Origan compact
-Ajowan
-Cannelle de Chine
-Cannelle de Ceylan
-Litsée citronnée
-Lemongrass
-Sarriette des montagnes
-Eucalyptus à cryptone,
-Bay St-Thomas,
-Thym saturéoïdes,
-Thym à thymol,
-Basilic sacré.

– Les huiles essentielles allergènes

Vous pourrez également tomber sur des huiles essentielles pouvant provoquer des réactions allergéniques pour les personnes sensibles. Ici encore, avant de les utiliser, effectuez un test préalable au niveau du pli du coude, un jour avant l’emploi de l’huile.

Il est à souligner que l’aspiration des huiles essentielles est déconseillée aux personnes souffrant d’allergies respiratoires et les personnes asthmatiques.

– Les huiles essentielles photosensibilisantes

Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes, ce qui signifie qu’elles entraînent certaines réactions cutanées plus ou moins importantes telles que des brûlures ou des coups de soleil notamment lorsque vous vous exposez au soleil ou si vous en appliquez sur votre peau.

Parmi ces huiles, on peut citer l’huile essentielle de céleri, angélique, orange, orange sanguine, verveine citronnée, citron, citron vert, mandarine verte, mandarine rouge, mandarine jaune, livèche, tagètes, pamplemousse, bergamote, khella.

huile essentielle orange

Si vous utilisez ces huiles, attendez 4 heures avant de vous exposer au soleil.

C) Les différentes précautions à prendre en matière de diffusion d’huiles essentielles

En matière de diffusion atmosphérique, certaines huiles essentielles ne sont pas indiquées.

C’est notamment le cas des huiles essentielles contenant des phénols, qui, comme cela a déjà été mentionné détiennent des actions irritantes pour le système respiratoire.

Si vous désirez tout de même en utiliser une, pensez à n’utiliser qu’une très faible quantité, mélangée avec d’autres huiles essentielles telles que celles de la lavande vraie ou d’agrume.

Aussi, évitez la diffusion ainsi que l’inhalation d’huiles essentielles si vous êtes asthmatiques.

Ne l’effectuez pas dans un endroit renfermé, dépourvu de ventilation. Et pour cause, une diffusion continue est susceptible de gorger l’air en composés aromatiques et cela peut engendrer l’inflammation des muqueuses respiratoires.

Par ailleurs, ne chauffez jamais abusivement les huiles essentielles car à température trop élevée, leurs propriétés sont altérées.

D) Ce qu’il faut faire en cas d’accidents suite à un mauvais usage des huiles essentielles

Si vous avez accidentellement ingurgité de l’huile essentielle, prenez immédiatement 3 ou 4 cuillères à soupe d’huile végétale. Dans le cas où des signes nerveux ou un malaise digestif se manifeste contactez un docteur ou un centre antipoison.

Si par ailleurs vous vous êtes projeté de l’huile essentielle dans l’œil, rincez abondamment à l’eau puis appliquez de l’huile végétale afin de diluer. Si votre vision est quelque peu altérée ou si vous avez mal, consultez un ophtalmologiste.

En cas d’allergie ou de picotement, n’utilisez plus l’huile essentielle. Appliquez de l’huile végétale afin d’apaiser votre peau.

D’autre part, si vous ressentez des brûlures, utilisez de l’huile végétale pour diluer et surtout pas d’eau. Si nécessaire, appelez un médecin. Un avis médical est toujours indispensable et vous aidera à mieux agir.




E ) Comment bien doser l’huile essentielle ?

Pour un usage optimal des huiles essentielles, un dosage adapté est de mise. Aussi, vous devez savoir que dans certains cas, pour l’emploi de l’huile essentielle, la dilution dans de l’huile végétale est nécessaire. Dans d’autres cas, les huiles essentielles sont combinées entre elles pour constituer des synergies.

Pour tous ces modes d’usage, un bon dosage est toujours essentiel. En outre, le dosage doit également être réalisé en fonction des effets recherchés.

– Le dosage en matière de synergies d’huiles essentielles

En aromathérapie, il y a ce que l’on nomme « synergies d’huiles essentielles ». Il s’agit tout simplement de l’association de deux ou plusieurs huiles essentielles.

Si vous désirez employer une synergie d’huiles essentielles sur la peau dans le cadre d’un massage, vous devez correctement doser l’huile essentielle à diluer dans l’huile végétale. L’application des synergies peut être effectuée de plusieurs manières.

Dans la plupart des synergies, le dosage des huiles essentielles est à raison de 1 ml, mélangé à 3 à 5 ml d’huile support.

– Le dosage de l’huile essentielle diluée dans une huile de massage

Pour la confection d’une huile de massage, le dosage de l’huile essentielle est généralement de 4 à 8 % de l’huile végétale dans laquelle elle sera diluée. Les huiles végétales les plus couramment utilisées sont les huiles grasses qui permettent de nourrir la peau en profondeur. Vous avez entre autres le choix entre l’huile de monoï, l’huile d’avocat ou encore l’huile d’amande douce.

Ce dosage est considéré comme la norme à adopter.

III- Les différents modes d’administration des huiles essentielles

massage huile essentielle

Si vous désirez vous servir d’huiles essentielles pour votre corps, les méthodes d’usage sont multiples et diverses. Pour un effet optimal, vous devez adopter le moyen le mieux adapté à votre objectif.

Vous devez en outre prendre leur composition en compte ainsi que la condition de la personne qui l’emploie. Les huiles essentielles sont utilisées dans différents domaines, dont bien sûr, la santé, mais également la beauté, le bien-être, la cuisine et même pour la fabrication de produits pour entretenir votre habitation. Ainsi, les modes d’emploi des huiles essentielles sont très variés.

Toutefois, une huile essentielle peut être affectée à divers mode d’usage en fonction de ses propriétés et de sa composition.

Pour une utilisation par voie orale, la technique adéquate est la dilution dans une huile végétale.

Pour une application cutanée ou dans le cadre d’un massage, l’huile essentielle peut être diluée ou employée dans son état pur.

Pour un bain aromatique, vous devez impérativement mélanger l’huile essentielle à du dispersant.

Pour une diffusion atmosphérique, il vous suffira d’utiliser un diffuseur ou de vaporiser l’huile sur un galet ou tissu.

Découvrez tout ceci en détail.




A) L’emploi de l’huile essentielle par voie cutanée

Il est possible d’utiliser certaines huiles essentielles à l’état pur en application sur la peau. Toutefois, pour la plupart et en fonction de la zone d’application, il s’avère indispensable de les mélanger à de l’huile végétale support afin d’en amoindrir la puissance.

L’application par voie cutanée est le mode d’emploi le plus rapide et le moins dangereux. En outre, celle-ci permet de bénéficier plus longtemps des effets de l’huile essentielle.

B) La prise d’huile essentielle par voie orale

D’autres huiles essentielles peuvent quant à elles être ingérées par voie orale. Certaines précautions d’emploi doivent ici être drastiquement respectées. D’abord, l’huile essentielle prise par voie orale doit toujours être diluée, à proportion d’une à deux gouttes, dans une cuillerée d’huile végétale support ou encore avec dans une cuillerée de miel ou absorbée avec du sucre.

Vous pouvez par ailleurs ingérer de l’huile essentielle en la diluant dans de l’eau en veillant à bien la mélanger avec un dispersant, avant de l’avaler. Il faut souligner que la prise par voie orale est exclusivement destinée aux adultes ainsi qu’aux enfants âgés de plus de sept ans.

Si vous envisagez la prise d’huile essentielle par voie orale, pensez à bien lire les précautions d’usage.

C) L’inhalation ou la diffusion atmosphérique

Une des meilleures méthodes d’utilisation de l’huile essentielle est la voie olfactive. Ce, car elle agit directement sur l’esprit. En effet, les composés aromatiques des huiles essentielles sont instantanément acheminés vers le cerveau par le biais des multiples cellules nerveuses qui se trouvent dans les muqueuses nasales.

De cette manière, l’huile essentielle procure du bien-être en un rien de temps et tonifie favorablement les défenses immunitaires.

– L’inhalation

Ce mode d’usage convient spécialement aux personnes souffrant de problèmes respiratoires. Il est recommandé d’effectuer une inhalation humide en soirée pour réduire les risques liés au froid et à la pollution, sachant que les muqueuses, qui se dilatent sont plus sensibles aux facteurs polluants après une inhalation.

L’inhalation doit en principe offrir une sensation agréable. Dans le cas contraire, si notamment vous éprouvez un certain malaise, stoppez aussitôt la séance.

En pratique, disposez un récipient rempli d’eau bouillante sur une table. Versez-y à peu près 5 gouttes d’huiles essentielles puis patientez deux minutes avant d’inhaler. Prenez une position confortable puis rapprochez votre visage du récipient et respirez la vapeur durant environ dix minutes. Dans le cas d’une inhalation sèche, il vous suffit de verser quelques gouttes d’huiles essentielles sur un galet ou un mouchoir, que vous respirerez ensuite.

Sachez d’autre part que vous pouvez combiner l’inhalation à la voie cutanée. Pour ce faire, il vous suffit de verser quelques gouttes d’huiles essentielles sur vos poignées puis de respirer deux à trois fois. Vous pouvez le faire de nombreuses fois par jour, lorsque vous le désirerez.

Ce mode d’usage, qui associe la voie cutanée à la voie respiratoire est particulièrement recommandé dans le cas où vous éprouvez du stress ou de l’anxiété.

– La diffusion atmosphérique

diffuseur huiles essentielles

Dans certaines situations, la diffusion atmosphérique d’huiles essentielles peut se révéler réparatrice. Il vous suffit de vous servir d’un diffuseur à mettre en marche une dizaine de minutes trois fois par jour, ou encore un d’un vaporisateur permettant alors de purifier et de rendre l’air de votre intérieur plus sain et plaisant.

Cela permet en outre de créer chez vous une ambiance relaxante, sensuelle ou encore conviviale, ou aussi tout simplement d’imprégnez une pièce d’une odeur agréable.

D) Autres méthodes d’administration des huiles essentielles

D’autres méthodes d’administrations peuvent être adoptées, par le rectum ou le vagin, avec les ovules gynécologiques ou encore les suppositoires. Toutefois, ces substances sont classées « médicales » et leur conception relève donc de la fabrication de médicaments en laboratoires spécialisés.

IV- Les huiles essentielles en pratique

Les huiles essentielles se prêtent à différents usages. Vous pouvez non seulement vous en servir pour votre bien-être et pour vous détendre : en bain aromatique, en massage, en remède antistress… mais également en cuisine et pour le nettoyage de votre maison.

Découvrez maintenant comment utiliser les huiles essentielles pour optimiser votre confort chez vous et quelles sont les huiles à employer pour telle ou telle situation.

A) Les huiles essentielles pour le massage et le bien-être

Le massage aux huiles essentielles est une pratique adoptée depuis l’Antiquité.

En réalité, du fait qu’il combine les bienfaits des massages à ceux des huiles essentielles, ce rituel peut offrir une protection immunitaire, plus de tonus musculaire, de la détente et de l’apaisement, bref, que de bonnes choses.

Ce que vous devez savoir sur le massage aux huiles essentielles

massage aux huiles essentielles

Le massage thérapeutique et l’aromathérapie sont généralement mentionnés ensemble.

Réalisée séparément, chacune de ces pratiques se révèle très efficace pour contribuer à la détente. Lorsqu’elles sont associées, leurs actions seront plus puissantes pour le psychique et la santé dans sa globalité. C’est ainsi qu’à ce jour, de nombreux masseurs professionnels se servent de l’aromathérapie afin d’optimiser la relaxation de leurs clients. D’autres en usent pour ses propriétés thérapeutiques, attendu qu’elle permet d’améliorer la réaction du corps pendant le massage. Ce, car l’odorat et le cerveau sont étroitement liés.

Par ailleurs, à travers l’aromathérapie, certains professionnels holistiques démontrent à leurs patients que la nature offre des effets bénéfiques. Bref, le massage peut se révéler avantageux, dans la mesure il permet de conserver un état de bien-être général et peut de ce fait s’avérer utile pour prévenir la maladie.

Les huiles essentielles favorisant la détente et pouvant être associés au massage sont entre autres la mandarine et la lavande qui aident dans l’amélioration de l’équilibre, le citron allié à la menthe poivrée.

Les multiples effets des massages aux huiles essentielles

– Massage relaxant

Les actions du massage aux huiles essentielles sont multiples et la première à exploiter est la relaxation. C’est notamment le cas de massages réalisés avec de l’huile essentielle de marjolaine, de lavande, de bois de rose, d’orange ou de camomille. Ces huiles procurent un soulagement psychique instantané et contribuent à rééquilibrer le système nerveux.

– Massage antidouleur

Les massages aux huiles essentielles peuvent aussi avoir des effets anti-douleur. Certaines huiles sont effectivement connues pour leurs propriétés antalgiques, antirhumatismales et anti-inflammatoires.

Parmi ces huiles, on citera entre autres celles de la marjolaine, du pin, du genièvre, de la térébenthine, du romarin à camphre et l’huile essentielle de bouleau. Vous avez la possibilité de mélanger ces huiles essentielles et ainsi de combiner leurs effets. Celles-ci permettront de réaliser un massage doux tout en soulageant les jambes lourdes.

Vous trouverez par ailleurs des huiles essentielles ayant des effets apaisants et circulatoires. C’est notamment le cas de l’huile de cyprès, de menthe poivrée, de romarin, de sauge et de macadamia, si celles-ci sont associées.

– Massage anticellulite

D’autres massages aux huiles essentielles ont également des actions anti-cellulite. En effet, certaines huiles essentielles ont cet avantage de combattre efficacement les agents physiologiques producteurs de peau d’orange, que l’on nomme usuellement cellulite.

Pour un massage anticellulite, optez pour les huiles essentielles de géranium, de pamplemousse, de cyprès, de noyau d’abricot, de genévrier ou de romarin.

– Massage sensuel

Vous pouvez tout aussi bien vous servir des huiles essentielles pour un massage sensuel, attendu que plusieurs variétés d’huiles possèdent des propriétés aphrodisiaques. C’est par exemple le cas de l’huile essentielle de coriandre, de romarin, de gingembre, de clou de girofle, de sarriette et de cannelle.

– Massage tonifiant

Pour un massage tonifiant, vous pouvez mélanger les huiles essentielles de bois de rose, de romarin à cinéole, de géranium, de citron, de cèdre, de santal et de pin. Chacune de ces huiles ont des vertus fortifiantes et revigorantes et exhalent un arôme rafraîchissant et suavement fleuri.

B) Les huiles essentielles pour le bain

bain huiles essentielles

Il n’y a rien de tel qu’un bon bain pour se changer les idées et récupérer. Véritable moment de détente, le bain, auquel vous adjoignez les vertus des huiles essentielles, vous aidera à jouir de bienfaits multipliés.

Il vous suffit de choisir les huiles suivant leurs principes actifs pour ainsi bénéficier des actions recherchées. La chaleur du bain contribuera à la dilatation des pores, ce qui permettra aux huiles de mieux agir sur votre peau. Vous pouvez opter pour l’usage d’une huile à la fois ou combiner différentes huiles afin d’obtenir des synergies qui amélioreraient l’efficacité des effets désirés.

Cependant, il vous est quand même conseillé de ne pas associer plus de cinq huiles.

Quelques mesures à prendre avant l’usage des huiles essentielles pour le bain

Lorsque vous utilisez de l’huile essentielle pour le bain, pensez à toujours la mélanger à de l’huile végétale avant de la mettre au contact de votre peau. Sachant que le les huiles ne sont pas dissoutes dans l’eau, vous ne devez en aucun cas en verser immédiatement dans l’eau de votre bain. Aussi, prenez garde au dosage.

A titre indicatif, ne mettez jamais plus de 20 gouttes d’huiles essentielles dans 10 millilitres d’huile.

Optez pour telle ou telle huile essentielle en vous basant sur ses vertus et pas uniquement sur les fragrances que vous préférez.

Pour vous relaxer dans votre bain, rajoutez-y de l’huile essentielle d’orange douce et de lavande. De par leurs propriétés apaisantes, aussi bien sur l’esprit que sur le corps, ces huiles vous aideront à diminuer votre stress.

Si vous prenez votre bain le soir, avant d’aller au lit, vous pouvez y ajouter de l’huile essentielle d’orange amère et de camomille. De par leurs vertus sédatives, ces deux huiles combinées vous aideront à trouver plus facilement le sommeil.

Dans le cas où vous vous sentez anxieux ou angoissé, vous pouvez choisir des huiles plus puissantes, qui ont la capacité de détendre en profondeur. Tel est le cas de l’huile essentielle de marjolaine à coquille, qui est fréquemment employée pour lutter contre les maux de tête ou la nervosité. C’est aussi le cas de l’huile essentielle de mandarine verte et celle de l’ylang-ylang.

Le bain aux huiles essentielles qui stimulent la circulation

Certaines huiles essentielles, utilisées pendant le bain, permettent d’activer la circulation. Ceci s’avère particulièrement bénéfique pour les personnes ayant des problèmes de rétention d’eau et de jambes lourdes.

Si vous avez des problèmes au niveau des veines, il vous est recommandé de prendre un bain plutôt tiède, étant donné que si l’eau est trop chaude, cela pourrait empirer ces soucis.

Ainsi, si vous désirez stimuler votre circulation, pensez à utiliser des huiles de cyprès ou de citron. Vous pouvez les rajouter dans l’eau de votre bain, bien sûr diluées dans de l’huile végétale, ou uniquement pour un bain de pieds. Dans le cas où vous avez de la peau d’orange due à un mauvais retour veineux, vous pouvez également employer des huiles d’agrumes ou de la menthe poivrée.

Pour optimiser leur efficacité, vous pouvez par exemple user des huiles en massage juste après le bain, car à ce moment, la peau s’avère plus réceptive.

Bref, pour profiter d’un moment de bien-être ultime, le bain aromatique est parfaitement indiqué. Il s’agit en effet d’une méthode facile et particulièrement efficace pour garder la forme, se relaxer mais aussi pour apaiser les articulations et les muscles.

En rajoutant de l’huile essentielle dans votre bain, vous jouirez de multiples bienfaits par un double effet via la voie respiratoire et la voie cutanée.




Les huiles essentielles pour lutter contre l’insomnie

Vous avez du mal à vous endormir la nuit et il vous arrive même de souffrir d’insomnie ?

Sachez que certaines huiles essentielles détiennent des propriétés favorisant le sommeil. En les utilisant, vous serez plus décontracté et vous bénéficierez à nouveau d’un sommeil réparateur. Vous serez surpris car des huiles essentielles ont une action bénéfique sur le sommeil.

Ainsi, certaines huiles essentielles améliorent l’endormissement, tandis que d’autres peuvent augmenter la durée du sommeil.

Elles peuvent en outre aider à dormir d’un sommeil profond, ce qui vous évitera de vous réveiller la nuit.

L’huile essentielle de marjolaine à coquilles, pour bien dormir

L’huile essentielle de marjolaine à coquilles est particulièrement préconisée aux personnes qui ont de la difficulté à s’endormir. Cette huile contribue au sommeil réparateur, elle est sédative et apaise les troubles nerveux, tels que l’anxiété ou encore le stress.

Pour son emploi, le soir avant de vous coucher, appliquez une goutte de l’huile essentielle au niveau du plexus solaire, entre le nombril et le sternum puis effectuez un léger massage. Il est à souligner que cette huile peut être urticante chez certains sujets. Aussi, il est recommandé d’en user sur des enfants âgés de plus de trois ans. Son utilisation est par ailleurs déconseillée aux femmes enceintes, au cours des premiers mois de grossesse et durant l’allaitement.

Une combinaison d’huiles essentielles pour un sommeil reposant

insomnie huiles essentielles

Pour jouir d’un sommeil réparateur, essayez l’association suivante : 3 ml d’huile végétale de noisette, 1 ml d’huile essentielle de marjolaine à coquille, 1 ml d’huile essentielle de mandarine et 1 ml d’huile essentielle de lavande fine.

Comme précédemment, appliquez cinq gouttes de la mixture obtenue au niveau du plexus solaire, une première fois en soirée puis une seconde fois avant de vous coucher. Massez délicatement puis allez dormir.

Vous constaterez que vous serez plus décontracté grâce à la combinaison de ces trois huiles essentielles. Formant une synergie particulièrement efficace, elle vous aidera à dormir comme un loir. La mandarine qui détient non seulement un parfum agréable, vous aider en plus à vous relaxer. Elle est généralement préconisée en cas d’agitation, de stress, d’angoisse ou d’insomnie. De son côté, la marjolaine à coquille permet d’éliminer les tensions, d’apaiser les douleurs physiques causées par le stress. Quant à la lavande fine, elle est relaxante et s’avère efficace pour détendre les nerfs. Elle améliore amplement le sommeil.

C) Les huiles essentielles pour entretenir la maison

huiles essentielles entretien maison

Vous ne le savez sans doute pas, mais la plupart des huiles essentielles sont bactéricides et antiseptiques. Cela signifie qu’elles ont la capacité d’éliminer les bactéries et peuvent stopper leur développement. Mis à part le fait que les huiles essentielles exhalent d’agréables arômes permettant de créer une ambiance parfumée dans les pièces de la maison, celles-ci peuvent également vous à aider dans l’entretien de votre intérieur.

En réalité, certaines huiles essentielles détiennent des propriétés permettant de conserver la demeure propre et saine, pour ne citer que ses propriétés antifongiques ou encore antivirales. Parmi les huiles essentielles pouvant lutter contre les bactéries, on peut entre autres citer celles du girofle, du niaouli, de la lavande, de la cannelle, du pin, du citron, du pamplemousse et de l’eucalyptus globulus.

Dans cette partie du guide, vous découvrirez différents mélanges permettant de concevoir des produits d’entretien pour la maison, tels que du désodorisant, des nettoyants pour cuisine, du nettoyant ménager, du désodorisant assainissant, des produits nettoyant pour tapis et moquettes, des produits pour la lessive et la vaisselle.

Les huiles essentielles seront mélangées à d’autres produits tels que le bicarbonate de sodium, l’alcool, l’eau distillée et bien d’autres encore.

Les huiles essentielles pour des nettoyages multifonctions

Pour préparer un demi-litre de ce produit multi-usage, vous avez besoin d’un demi-litre d’eau, d’une cuillère à café de vinaigre d’alcool blanc, d’une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium et 10 gouttes d’huiles essentielles que vous choisirez selon vos préférences. Vous avez le choix entre 5 gouttes d’huile d’eucalyptus globulus combinées à 5 gouttes d’huile d’arbre à thé, ou 5 gouttes d’huile de citron mélangées à 5 gouttes d’huile essentielle d’orange. Mélangez le bicarbonate et l’eau puis ajoutez-y les huiles essentielles et le vinaigre. Versez la mixture ainsi obtenu dans un vaporisateur puis agitez bien avant de vous en servir.

Les huiles essentielles pour le nettoyage et l’entretien de vos moquettes et tapis

Pour entretenir vos moquettes et tapis, exit les produits chimiques et place aux produits naturels, en l’occurrence, les huiles essentielles ! De par leurs propriétés nettoyantes et désinfectantes, elles vous permettront de nettoyer vos tapis avec brio. Pour la préparation de ce produit, vous aurez besoin de 200 grammes de bicarbonate de sodium, de 2 ml d’huile essentielle d’orange et de cannelle et de 5 ml d’huile essentielle de lavande. Mélangez le tout, puis gardez au frais pendant une journée avant de vous en servir.

Il vous suffira alors de disperser le produit sur toute la surface de la moquette puis de le laisser produire ses effets pendant un bon quart d’heure, avant de passer l’aspirateur.

Les huiles essentielles en désodorisant

Pour la conception d’un désodorisant pour votre intérieur, il vous faudra 20 ml d’eau distillée, 60 ml d’alcool, de l’huile essentielle de lavandin ou de lavande, de l’huile essentielle de pamplemousse et de l’huile essentielle de citron ou d’orange, à raison de 10 gouttes chacune. Pour la préparation, versez tous les composants dans un vaporisateur puis laissez reposer durant 15 jours en remuant de temps à autre le mélange. Vous pouvez en pulvériser dans toutes les pièces de la maison. Cela vous permettra de rafraîchir et de désinfecter l’air.

Avant chaque emploi, n’oubliez pas de bien agiter le flacon.

Les huiles essentielles pour nettoyer tous les recoins de la cuisine et en rafraîchir l’air ambiant

La cuisine est une pièce très fréquentée dans une habitation. Il s’agit d’un lieu où les odeurs s’entremêlent et notamment celles des placards situés sous l’évier, l’odeur du brûlé… La cuisine, c’est également la pièce où les poussières aiment à s’accumuler dans les angles des meubles et de l’électroménager et où la graisse s’incruste un peu partout.

Grâce aux huiles essentielles, vous avez non seulement la possibilité d’éliminer les mauvaises odeurs, maias en plus vous pouvez nettoyer et désinfecter l’air ambiant, grâce à des produits naturels. Comparé aux désodorisants chimiques, les huiles essentielles présentent cet avantage de ne pas nuire à la santé, pourvu qu’elles soient employées correctement.

Mis à part les odeurs, comme cela a déjà été mentionné, quand vous faites une cuisson au grill, à la vapeur ou lorsque vous faites frire vos aliments, des minces particules de graisses se libèrent dans l’air et se déposent sur les surfaces, engendrant ainsi une couche fine, collante et grasse. Ici, ce qu’il vous faut, ce sont des huiles essentielles à même de recouvrir cette couche de graisse, de la désodoriser pour ainsi conserver une cuisine saine et un air frais.




Des huiles essentielles pour faire la vaisselle

Les liquides vaisselles renferment des arômes chimiques ainsi que des composants destinés à ôter la graisse des assiettes et des couverts. Si vous souhaitez que votre vaisselle dégage une odeur naturellement agréable tout en vous débarrassant des bactéries, adjoignez à votre flacon de liquide vaisselle, les huiles essentielles qui suivent, en respectant les proportions indiquées : 2 gouttes d’huile essentielle de bergamote et d’orange, 3 gouttes d’huile essentielle de lavande fine et 4 gouttes d’huile essentielle de citron.

Avant de vous servir du mélange, n’oubliez pas de bien agiter.

Des huiles essentielles pour fabriquer un désodorisant assainissant

Pour lutter contre les odeurs incommodantes quand vous cuisinez, vous pouvez vaporiser quelques gouttes de l’une des huiles essentielles suivantes dans l’air, lorsque vous commencerez à faire la cuisine : l’huile essentielle de citron, d’eucalyptus, de citron et de romarin à cinéole bio.

Des huiles essentielles pour confectionner un nettoyant ménager

huile essentielle

Pour le nettoyage de votre four, votre congélateur ou réfrigérateur, les huiles essentielles se révèlent nettement plus efficaces que les produits ménagers proposés sur le marché.

Pour nettoyer toutes les surfaces internes de tous ces appareils électroménagers, prenez deux gouttes d’huile essentielle d’agrume dans un seau rempli d’eau. Vous avez le choix entre le pamplemousse, l’orange, la mandarine, la bergamote et le citron.

Pour désinfecter le sol, le plan de travail ou encore le mobilier de rangement, rajoutez sur une éponge ou une serpillère une goutte de l’une des huiles essentielles citées ci-après ou 10 gouttes dans un seau d’eau : l’huile essentielle de thym, de pin, de pamplemousse, de lavande fine, de lemon-grass, de cyprès, d’eucalyptus, de palmarosa, de citron.

Vous avez la possibilité de n’employer qu’une seule de ces huiles ou éventuellement de les mélanger entre elles. Les combinaisons présentent l’atout de concevoir des synergies, ce qui permettra d’accroître la puissance des propriétés des huiles.

Voici notamment une mixture qui opère à tous les coups, dont la fragrance est plus qu’agréable : associez 3 ml d’huile essentielle de lavande fine, de bois de rose et de citron, à laquelle vous ajouterez 1 ml de palmarosa et 2 ml d’huile essentielle d’eucalyptus.

Des huiles essentielles pour lutter contre les insectes et les acariens

Pour vous débarrasser des insectes envahisseurs, les huiles essentielles répulsives vous seront d’une grande aide. Concevez donc un vaporisateur hydro-alcoolique et pulvérisez-en les coins où les insectes s’accumulent. L’huile essentielle de citronnelle, de lavandin super, d’eucalyptus citronné, de cèdre de l’Himalaya, de cèdre de l’Atlas, d’arbre à thé citronné ou de Lemongrass feront l’affaire.

Pour combattre les acariens, il vous suffit de disposer dans le sac de votre aspirateur un coton imprégné d’huile essentielle de lavandin super, de romarin à cinéol, d’eucalyptus radié ou de cryptomeria.

Des huiles essentielles pour la lessive

Pour finir cette partie réservée à l’huile essentielle pour l’entretien de la maison, découvrez une recette de lessive fait maison, aux huiles essentielles. Sachez que celles-ci sont simples à concevoir et respectent l’environnement.

Pour cette recette, vous aurez besoin des ingrédients suivants : 3,5 litres d’eau, 30 gouttes d’huile essentielle de lavande fine ou d’arbre à thé, deux grosses cuillerées de cristaux de bicarbonate de sodium et 150 grammes de lamelles de savon d’Alep.

Dans un seau, versez de l’eau bouillante et rajoutez-y le bicarbonate de sodium et les lamelles de savon. Remuez le mélange puis laissez au frais avant d’y adjoindre les huiles essentielles. Dans le tambour de votre machine, versez un verre de la mixture et ajoutez deux cuillerées de bicarbonate de sodium.

Telles sont les informations que vous devez connaître si vous débutez dans l’univers de l’aromathérapie.

Dans tous les cas, n’oubliez jamais de demander conseil auprès d’un professionnel, qui vous aidera à opter pour les huiles essentielles qui conviennent le mieux à vos besoins.

Dès lors que vous aurez effectué votre choix, pensez à vérifier l’état de votre huile essentielle avant de vous en servir.

Assurez-vous que l’huile ne dégage aucune mauvaise odeur et que son flacon ne renferme aucun dépôt anormal.

Veillez par-dessus tout à vérifier que la date de péremption n’a pas été surpassée.

Pour finir, voici une liste d’huiles essentielles incontournables pour commencer votre expérience en aromathérapie.

Sources:

http://huile-essentielle.confort-domicile.com
http://blog-medecine-douce.com
http://www.aromalin.com
http://www.huiles-et-sens.com/fr/content/72-Huiles-essentielles-et-entretien-de-la-maison
https://www.compagnie-des-sens.fr/aromatherapie/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend