Skip to main content
Category

Plantes et Jardin

plantes aromatiques

Faire pousser des plantes aromatiques à la maison

By Alimentation, chez soi, Maison, Plantes et Jardin

Faire pousser des plantes aromatiques chez soi

plantes aromatiques

Quel plaisir de pouvoir utiliser les plantes du jardin pour nos petits plats et tisanes ! Surtout quand elles sont aussi simples à faire pousser que les herbes aromatiques.

En plus, nos chers aromates peuvent être cultivés partout avec un minimum de lumière et diffusent une odeur réellement agréable et apaisante autour de la maison. D’ailleurs c’est leur odeur et le fait qu’elles puissent produire des huiles essentielles qui leur donne le nom de plantes aromatiques.

Pour vous aider à profiter de ce plaisir utile nous avons décidé de vous donner quelques conseils de jardinage. Ils vous aideront à comprendre comment maitriser les techniques de plantation des plantes aromatiques.




Les plantes aromatiques et leurs spécificités

De la menthe, en passant par la sauge officinale ou le basilic, chaque herbe aromatique possède des besoins et vertus uniques. Certaines sont plus gourmandes en soleil comme le thym ou l’origan tandis que d’autres préféreront des endroits plus sombres comme le persil et la menthe. Quelques-unes supporteront également moins l’humidité comme la lavande et le romarin.

Par conséquent, il est essentiel de prendre en compte leurs différences et de respecter leur cycle naturel pour réussir à les jardiner.

3 familles de plantes aromatiques

Les plantes aromatiques sont nombreuses, pour connaitre leurs besoins il faut dans un premier temps pouvoir les distinguer. Il en existe trois grandes familles :

Les plantes aromatiques vivaces

Ces plantes sont reconnues pour vivre plusieurs années et résister naturellement à toutes les saisons (gel en hiver, canicule été…).

  • Plantes vivaces à feuille persistante, elles gardent leurs feuilles toute l’année (ex : thym, romarin, sauge, lavande). D’origine méditerranéenne, ces plantes préfèrent les endroits très ensoleillés et nécessitent très peu d’arrosage.
  • Plantes vivaces à feuillage caduque, elles perdent leurs feuilles en hiver, elles reviennent au printemps (ex : menthe, mélisse, ciboulette, estragon). Celles-ci préfèrent les zones mi- ensoleillées et un arrosage ponctuel.

Les plantes aromatiques annuelles ou bisannuelles

aneth

Elles ont pour particularité de ne vivre qu’un ou deux ans maximum (ex : aneth, cumin, cerfeuil, coriandre, basilic). Le but étant d’optimiser leur durée de vie en les coupant régulièrement. La plupart de ces plantes aime le soleil (sauf cerfeuil) et un arrosage régulier.

Les plantes aromatiques gélives

Originaire des pays chaud, ces plantes n’apprécient pas tellement le froid de l’hiver (ex : verveine, citronnelle). Pour les régions froides mieux vaut les faire pousser en pot à l’intérieur ou les protéger pendant les saisons hivernales.

Plantes en pot ou en terre ?

Ensuite, il est important de savoir si vos plantes pousseront en pot ou en terre car leurs besoins sont très différents. Dans tous les cas même si certaines sont plus fragiles, il est conseillé de placer les plantes dans un endroit plutôt lumineux, sans excès de vent, et si à l’intérieur, un endroit aéré.

Pour les plantes aromatiques en pot

Sur un balcon, dans une cour ou un jardin d’hiver, il est tout à fait possible de faire grandir vos plantes aromatiques dans des pots.
Pour favoriser leurs croissance il vous suffit seulement d’optimiser leur drainage avec une couche de gravier au fond du pot et de les planter avec du bon terreau.

En ce qui concerne l’entretien arrosez de temps en temps (deux fois par semaine ou plus par temps chaud). Vous pouvez aussi rajouter un peu d’engrais une fois par mois.

Plantes aromatiques en terre

thym

Pour les plantes aromatiques en terre l’important est de bien choisir l’endroit et de faire les bonnes combinaisons en tenant compte des similarités :

Pour les plantes méditerranéenne comme les vivaces à feuille persistante (thym, romarin, lavande, sauge) mieux vaut une très bonne exposition au soleil et un sol sec. Pour un bon drainage, vous pouvez également rajouter un peu de gravier au fond du trou à la plantation.

Pour les plantes des climats modérés c’est-à-dire toutes les autres (aneth, basilic, mélisse, estragon) favorisez les expositions douces (notamment pour menthe, cerfeuil et persil) et un sol riche. Rajoutez un peu d’engrais naturel si nécessaire.

A propos de l’arrosage des plantes aromatiques en terre, il n’est souvent pas nécessaire pour les plantes méditerranéennes et doit être effectué ponctuellement pour les autres plantes en fonction de la région et du temps.

Enfin, pour savoir quand semer et récolter les plantes (intérieur ou extérieur) nous vous conseillons de consulter le calendrier des plantes aromatiques.




Attention erreurs à ne pas commettre

Maintenant que vous connaissez les conditions nécessaires aux principales plantes aromatiques il est important de les prendre en compte dans votre jardinage. Voici quelques erreurs de débutants à éviter :

  • Ne pas mélanger les plantes aromatiques dont les besoins en terre, lumière et arrosage sont différents.
  • Replantez des pousses existantes pour commencer car certaines graines sont difficiles à faire germer (C’est le même prix).
  • Coupez régulièrement au 1/3 de la tige même si les feuilles sont jeunes afin qu’elles puissent se fortifier.
  • Ne jetez pas les herbes récoltées si vous n’en avez pas besoin, mais congelez-les (persil, cerfeuil, menthe, ciboulette, coriandre, ciboulette) ou séchez-les (thym, romarin, lavande, origan).
  • Evitez de laisser les plantes fleurir pour maximiser votre récolte.
  • Rempotez vos plantes (en pot) chaque année. Si les racines ne sont pas en bonne santé optez pour un pot plus grand.

Et voilà, maintenant vous avez assez d’informations pour commencer votre aventure de jardinerie spéciale plantes aromatiques. Il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail et rester patient pour pouvoir finalement profiter des bienfaits de vos aromates maisons !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

gerbera

Les meilleures plantes d’intérieur pour nettoyer l’air dans votre maison, recommandées par la NASA

By chez soi, Hygiène de vie, Maison, Plantes et Jardin, Soins

Les meilleures plantes d’intérieur pour nettoyer l’air dans votre maison, recommandées par la NASA

gerbera

Les orchidées sont parmi les meilleures plantes pour lutter contre les produits chimiques à l’intérieur.

Faciles à entretenir, résistantes, et un moyen rapide pour mettre un peu de nature dans votre salon – pas étonnant que les plantes d’intérieur ont récemment fait leur retour. Mais saviez-vous qu’elles nettoient aussi l’air dans votre maison? Une étude de la NASA a constaté qu’il y a une pléthore de plantes qui peuvent neutraliser les produits chimiques trouvés dans les meubles, les produits ménagers et les matériaux de décoration.

Donc, avant de commencer à chercher le pot en cuivre idéal dans lequel vous pourrez planter votre ficus de rêve, lisez notre guide pratique pour savoir quelles plantes sont les meilleures pour votre maison – et dans quelles pièces elles prospèreront.




Le dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata)

dragonnierCette plante aux feuilles tranchantes et bordées de rouge est l’une des plus efficaces pour éliminer les polluants, y compris le formaldéhyde (dans les peintures, le papier peint, et la fumée de cheminée) et le benzène (dans les colorants et les fibres synthétiques). Ces plantes poussent peut être lentement, mais elles peuvent atteindre jusqu’à 2,5 mètres de hauteur ; placez-les alors dans un salon où les plafonds sont hauts et la lumière directe modérée.

Sansevière (Sansevieria)

sanseviere

La sansevière – également connue sous le nom de langue de belle-mère – produit de l’oxygène la nuit; placez-en une dans votre chambre et vous respirerez mieux en dormant. Elles luttent également contre le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le toluène, et le benzène dans l’air.

Gerbera (Gerbera jamesonii)

gerbera

Cette plante d’intérieur fleurie et colorée lutte contre le trichloréthylène (un produit chimique utilisé dans le nettoyage à sec), ce qui la rend particulièrement adaptée aux buanderies et aux chambres. Gardez-la en plein soleil avec un sol bien drainé pour avoir de grandes fleurs rouges, jaunes, orange ou roses.

Le palmier bambou (Rhapis excelsa)

palmier-bambouLe palmier bambou est l’une des rares plantes d’intérieur qui filtre l’ammoniaque, une substance chimique trouvée dans les produits de nettoyage. Puisqu’elles aiment l’humidité et prospèrent sous une lumière basse, il vaut mieux les mettre dans la salle de bains.

L’aloé vera

aloevera

Cette plante succulente combat le benzène (dans les détergents et les matières plastiques) et le formaldéhyde (dans les vernis et les produits de finition). Puisque le gel à l’intérieur traite également les brûlures, gardez cette plante héliophile sur la fenêtre de votre cuisine.

Le chrysanthème (Chrysantheium morifolium)

chrysanthemCette plante à fleurs de couleurs vives combat toute une série de produits chimiques, y compris le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le toluène et le benzène. Gardez-la dans le salon (en plein soleil) de sorte que ses superpouvoirs anti-polluants puissent avoir un maximum d’effet.

La plante araignée (Chlorophytum comosum)

plante-araignee

La plante araignée est une plante résistante qui combat le monoxyde de carbone, le xylène (qui se trouve dans l’essence et les produits antirouille) et le formaldéhyde (émis par les gaz d’échappement des véhicules), ce qui en fait le choix idéal pour les garages et les hangars. Elles fonctionnent mieux sous des températures fraîches et un ensoleillement indirect.

Le lierre d’Irlande (Hedera Helix)

hedera

En plus de filtrer le formaldéhyde dans les produits cosmétiques, le lierre d’Irlande réduit le nombre de particules de matières fécales dans l’air – ce qui rend la plante idéale pour les salles de bains et les toilettes. Gardez la terre humide et donnez à la plante au moins quatre heures de soleil direct chaque jour pour un lierre florissant.

Les orchidées papillon (Phalaenopsis spp.)

orchidee-papillon




Les orchidées dégagent de l’oxygène la nuit – tout comme les  Langues de belle-mère – et ont donc toute leur place dans à la chambre à coucher. L’orchidée papillon combat également le toluène, que l’on trouve dans le cirage.

Aglaonéma (Aglaonema modestum)

aglaonemaCette plante tropicale prospère dans des conditions peu lumineuses et humides ; elle combat aussi le benzène (qui se trouve dans les détergents) et le formaldéhyde dans les produits cosmétiques, la rendant parfaite pour les salles de bains. Si l’air est trop sec, les pointes des feuilles brunissent, alors soyez sûr de brumiser les feuilles de temps en temps.

 

Figuier pleureur (Ficus benjamina)

ficus-benjaminaLes figuiers pleureurs combattent le formaldéhyde, le xylène et le toluène, trouvés dans les meubles, la fumée de cheminée et certains produits ménagers quotidiens. Sensibles aux courants d’air, c’est mieux de ne pas les garder dans un couloir, par contre ils sont idéaux pour le salon.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend