Skip to main content
Category

Plantes et Jardin

fenouil

Le Fenouil: de nombreux bienfaits insoupçonnés

By Alimentation, chez soi, Plantes et Jardin

Le Fenouil: de nombreux bienfaits insoupçonnés

fenouil

Le fenouil est une plante haute et légère au feuillage de couleur bleue tout en nuances. Le gonflement à la base de la tige est ce que nous mangeons. Les graines de fenouil  se mangent aussi: elles peuvent parfumer les plats et pains apportant une flaveur anisée et un goût craquant.

La graine de fenouil a de plus un certain avantage, que l’ail pourrait bien lui envier, elle donne une bonne haleine! Sa saveur anisée n’a pas toujours séduit, dommage, car les amateurs de fenouil sont comblés par ses vertus et bienfaits pour la santé. De plus il est très peu calorique alors pourquoi s’en priver!




Origine et modes de consommation

Le fenouil est très répandu dans le bassin méditerranéen, on le trouve depuis longtemps dans le Sud de l’Europe (Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Grèce, Turquie) et aussi en Allemagne et en France.

La base de la plante est comestible, cuite ou crue en salade. Les graines se mangent ou sont consommées sous forme de tisane. Il existe également une huile essentielle de fenouil aux vertus relaxantes.

Nutriments

Le fenouil est très peu calorique car il est composé à 90 % d’eau, il a cependant tous les nutriments nécessaires pour faire de lui un allié santé de choix!

Le fenouil est riche en:

    • Minéraux et oligo-éléments: fer, phosphore, calcium, potassium, magnésium, manganèse, zinc.
    • Vitamines: C, E, B9 (acide folique), K.
    • Antioxydants

Les graines contiennent des phytoestrogènes, des flavonoïdes et des phytonutriments, ce qui contribue au maintien du bon équilibre hormonal de la femme.

[cp_modal display=”inline” id=”cp_id_54dcc”][/cp_modal]

Bienfaits du fenouil

Le fenouil est très bon pour la santé grâce aux antioxydants, vitamines et minéraux qu’il contient. C’est principalement dans ses graines, généralement consommées sous forme de tisane, que l’on trouve de nombreux bienfaits.

Voici de nombreuses bonnes raisons de consommer du fenouil.

1) Il améliore la digestion

Le fenouil renferme une grande quantité de fibres, qui sont connues pour leurs bienfaits sur le transit intestinal. Mais ce n’est pas tout : le fenouil contient aussi de l’anéthol, une substance qui, bien que moins connue, présente d’autres bienfaits digestifs tout aussi intéressants. En effet, elle aide à éviter la sensation de lourdeur après les repas.

Grâce à l’action de ces deux composants, le fenouil aide notamment à lutter contre les crampes et les douleurs d’estomac, la constipation et les indigestions, les ballonnements et les flatulences.

Ce sont surtout les graines de fenouil qui disposent d’un pouvoir digestif, notamment grâce à leurs propriétés antispasmodiques. On conseille généralement de les boire sous forme de tisane après le repas. Pour cela, versez une cuillère à café de graines de fenouil séchées dans une tasse d’eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes.

2) Il aide à combattre les coliques infantiles

Le fenouil est aussi très bon pour faciliter la digestion des nourrissons et jeunes enfants. En cas de colique, préparez-leur une infusion dans laquelle vous mélangerez le fenouil à de la verveine, de la camomille, de la mélisse et de la réglisse.

3) Il lutte contre l’inflammation des voies respiratoires

Le fenouil a des propriétés expectorantes et antimicrobiennes qui font des miracles en cas de grippe ou de rhume. Pour cela, consommez-le sous forme de tisane. Cela permettra de désencombrer vos voies respiratoires et de soulager leur inflammation.

4) Il empêche la rétention d’eau

Sa richesse en potassium fait du fenouil un diurétique naturel. En empêchant la rétention d’eau, il aide à lutter contre la cellulite et les jambes gonflées, mais aussi contre les calculs rénaux.

5) Il accompagne les régimes

Le fenouil est un aliment très intéressant pour ceux qui font régime ou qui veulent garder la ligne. En effet, il est composé à 90% d’eau, ce qui le rend très peu calorique : on compte environ 25 calories pour 100g. Certains disent même qu’en plus de cela, il aide aussi à réduire l’envie de sucre!

Grâce à sa richesse en fibres, le fenouil favorise également la sensation de satiété, ce qui nous aide à éviter de grignoter entre les repas. Enfin, il affiche aussi des propriétés drainantes et diurétiques, qui permettent d’empêcher le gonflement de certaines parties de notre corps, comme le ventre.




6) Il aide les femmes à chaque étape de leur vie

Peu importe l’étape de la vie dans laquelle les femmes se trouvent, elles peuvent faire du fenouil un véritable allié. Ceci est notamment dû à sa richesse en phytoestrogènes, qui ressemblent fort aux hormones féminines et peuvent donc aider à pallier des déséquilibres hormonaux.

Ainsi, le fenouil permet de lutter contre l’aménorrhée, qui n’est autre que le nom que l’on donne à l’absence de règles. Grâce à ses propriétés antioxydantes et antispasmodiques, il aide aussi à réguler le cycle menstruel et à lutter contre les règles douloureuses.

Une étude a ainsi montré que le fenouil atténuerait les effets du Syndrome prémenstruel (Hassan PAZOKI, Golbano BOLOURI, Farah FAROKHI, Mohammad, ALI AZERBAYJANI). Ce serait d’autant plus le cas lorsque la prise d’extrait de fenouil s’accompagne par de l’exercice physique. Pour l’étude, l’extrait de fenouil a été administré à raison de 30 gouttes toutes les 8h 3 jours avant les règles et ce jusqu’à 3 jours après les règles. 

Le syndrome prémenstruel se caractérise, selon les femmes par des poussées d’acné, des problèmes gastriques, des crampes abdominales, des sautes d’humeur voire un état dépressif. L’intensité de ces symptômes varient également selon les femmes. Plus de 80% des femmes sont sujettes à au moins un épisode de syndrome prémenstruel au cours de sa vie. 

Les plantes médicinales et l’exercice physiques sont appréciés dans les traitements de ce types de maux puisqu’elles n’ont pas ou peu d’effets secondaires.

En période de grossesse, le fenouil apporte une belle quantité d’acide folique (ou vitamine B9) qui participe au bon développement du fœtus. Une fois le bébé né, le fenouil peut aussi être d’une grande aide pendant l’allaitement car il favorise la lactation.

Veillez toutefois à ne pas utiliser d’huile essentielle de fenouil pendant la grossesse et l’allaitement. En effet, contrairement au fenouil sous sa forme naturelle, l’huile essentielle peut être dangereuse dans ces cas-là.

Plus tard dans leur vie, les femmes peuvent aussi profiter des bienfaits du fenouil lors de la ménopause. En effet, il aide à en diminuer les symptômes, notamment en réduisant les bouffées de chaleur.

7) Mais encore…

Le fenouil aide à soigner :

  • la colopathie fonctionnelle
  • l’hypertension, lorsqu’il est pris régulièrement en infusion (grâce au potassium)
  • les ecchymoses
  • l’aérophagie
  • l’inflammation des troubles respiratoires
  • l’hirsutisme
  • les calculs rénaux

Le fenouil aide à améliorer:

l’équilibre hormonal

  • la libido
  • la vue (quand celle-ci tend à diminuer)
  • l’appétit en le stimulant
  • la fonction musculaire du côlon
  • la santé des os

Le fenouil est bon pour la santé hormonale de la femme:

Il agit en prévention :

  • du cancer du sein (grâce aux phytoestrogènes)
  • de l’ostéoporose post ménopause

fenouil bienfaits

Précautions

Les personnes à terrain allergiques peuvent également développer une allergie orale au fenouil. Cela peut par exemple vous arriver si vous êtes allergiques au pollen ou aux protéines végétales.

Si cela vous arrive, vous le reconnaitrez facilement : vous aurez la gorge qui pique et la bouche qui brûle. Soyez rassurés : dans la plupart des cas, c’est une réaction temporaire qui n’est pas dangereuse. Toutefois, cela peut donner lieu, dans certaines rares exceptions, à un choc anaphylactique qui peut engager le pronostic vital. Dans tous les cas, il vous faudra consulter votre médecin au moindre signe d’allergie.

Outre cela, il est généralement vivement conseillé de ne pas consommer plus de 7g de fenouil par jour, à moins que vous suiviez un traitement médical contrôlé par votre médecin.




Remèdes de grand-mère

  • Pour avoir une bonne haleine: prenez dans un petit sachet des graines de fenouil à mâcher pendant la journée aux moments opportuns.
  • Pour soigner les sinus: faire une inhalation des vapeurs d’eau chaude et des graines de fenouil ( 4-5 cuillères pour 1 litre).
  • Contre les règles douloureuses: boire de la tisane de fenouil, commencer 3 jours avant les règles.
  • Contre les maux d’estomac: boire de la tisane de fenouil ou mâcher des graines de fenouil (1 cuillère à café dans une journée).

Comment cuisiner le fenouil

Tout se mange dans le fenouil, des tiges aux feuilles en passant par les fleurs et les graines. Cuit ou cru, le fenouil est facile à cuisiner. En salade ou en accompagnement, le goût anisé de ses tiges et ses feuilles offre une saveur toute en délicatesse.

Il se cuisine aussi bien dans des plats salés ou sucrés et donnera un petit plus à vos salades de fruits.

Ses fleurs peuvent être utilisées pour aromatiser des plats, auxquels elles donneront un agréable goût sucré. Quant aux graines de fenouil, elles s’utilisent généralement en tisane ou comme condiment.

Comment préparer le fenouil:

Recette la salade de fenouil

Une idée de recette: la soupe de fenouil!

Lien vers le site site http://www.grands-meres.net/recette-de-soupe-de-fenouil/

Sources

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=fenouil_ps
https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=fenouil_nu
Fennel Profile: https://www.biolib.cz/en/taxon/id40303/
KAUR GJ, ARORA DS, 2009, Antibacterial and phytochemical screening of Anethum graveolens, Foeniculum vulgare and Trachyspermum ammi. BMC Complementary and Alternative Medicine. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19656417
Hassan PAZOKI, Golbano BOLOURI, Farah FAROKHI, Mohammad, ALI AZERBAYJANI,  Comparing the effects of aerobic exercise and Foeniculum vulgare on pre-menstrual syndrome, March 2016, Middle East Fertility Society Journal, Volume 21, Issue 1, Pages 61-64, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1110569015200659
NAMAVAR JAHROMI,  A. TARTIGFIZADEH, S. KHABNADIDEH, 2003, Comparison of fennel and mefenamic acid for the treatment of primary dysmenorrhea
https://doi.org/10.1016/S0020-7292(02)00372-7Review Use and Effects https://www.webmd.com/vitamins/ai/ingredientmono-311/fennel

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

jardin d'intérieur

Comment transformer en jardin un intérieur d’appartement

By chez soi, Maison, Plantes et Jardin

Comment transformer en jardin un intérieur d’appartement 

jardin d'intérieur

Que l’on soit à Paris ou à Bamako, que l’on soit londonien ou San franciscain, la vie en appartement dans une grande ville peut très vite se traduire par un profond sentiment de tristesse, une atmosphère grisâtre et polluée, une humeur morose et un teint pâle comme une feuille morte.

Avoir un jardin d’intérieur peut alors s’avérer une idée salvatrice ! Que diriez-vous de voir pousser des carottes ou des navets, ou tout simplement des aromates, juste sous votre fenêtre du cinquième étage ? La chose est absolument concevable. Explications dans cet article.

Déterminer le meilleur emplacement

Un potager d’appartement est une chose bien agréable. Il colore l’espace, vous donne de quoi vous nourrir et embaume l’espace d’une odeur de nature, chose rare dans la pollution des cités modernes. Pourtant, incorporer un tel microcosme dans votre antre citadin est loin d’être chose aisée ! Il vous faudra pour commencer vous assurer de la bonne aération de la pièce dans laquelle vous disposerez le mini jardin.

Puis, pensez lumière ! Les plantes et les légumes, pour s’épanouir, doivent se nourrir de lumière. Estimez la zone la plus ensoleillée de votre lieu de vie, et vous aurez déjà fait un grand pas pour votre jardin d’intérieur. Cliquez ici pour en apprendre d’avantage !




Quels contenants pour le potager d’appartement ?

potager d'appartementEt avec la question du contenant, on peut également poser celle de la disposition. Il peut s’agir d’un potager en hauteur, si vous souffrez d’arthrite, d’un potager en carré, si vous manquez d’espace, d’un potager sur balcon (si vous avez un balcon !), et même, pourquoi pas, d’un potager en kit, tels ceux proposés par Prêt-à-pousser !

En termes de contenants, vous pouvez bien entendu avoir recours aux pots classiques destinés à la culture traditionnelle d’un potager d’extérieur. Mais vous pouvez également faire appel au savoir-faire de l’homme moderne ! Nous le nommerons pour vous : le potager hydroponique. Il s’agit de la culture d’un jardin d’intérieur sans terre, ni plus ni moins.

Tout le secret de cette technique réside dans la prise en charge des plantes par transmission manuelle des solutions nutritives nécessaires à leur développement. Cependant, il y a bien une matière qui remplace la terre. Il peut s’agir de fibres, de billes faites à base d’argile ou de coco, ou autres… L’irrigation usuellement prise en charge par la terre s’effectue désormais par le biais d’une pompe. Cette pratique a pour effet de concentrer l’irrigation sur les feuilles plutôt que sur les racines.




Et le plus important… quel contenu pour le jardin d’intérieur ?

C’est la partie de la tâche la plus délicate, car tout ne convient pas. De plus, certaines choses conviennent, mais pas en toutes saisons ! Il est donc très facile de s’y perdre, de se tromper, de mal faire les choses. Si vous n’avez pas la main verte ou si c’est la première fois que vous vous lancez dans cet exercice périlleux de l’élaboration d’un mini jardin, commencez par cultiver des herbes aromatiques, dont voici quelques exemples :

  • Thym
  • Basilic
  • Menthe
  • Coriandre
  • Ou encore le très classique persil

Bien sûr, soyez attentifs au calendrier ! On ne plante pas du piment ou du cerfeuil dans son jardin d’intérieur à la même époque de l’année que le laurier ou autres !

Mais si vous avez peur de vous y perdre ou si vous n’avez tout bonnement pas envie de vous casser la tête, sachez toutefois que le recours à l’hydroponie (encore une fois) palliera à tous ces problèmes ! Notamment, certains kits vendus par des sociétés spécialisées dans la conception du jardin d’intérieur sont accompagnés de plaquettes de LED et de capsules qui permettent aux plantes de pousser à tout moment de l’année !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

plantes aromatiques

Faire pousser des plantes aromatiques à la maison

By Alimentation, chez soi, Maison, Plantes et Jardin

Faire pousser des plantes aromatiques chez soi

plantes aromatiques

Quel plaisir de pouvoir utiliser les plantes du jardin pour nos petits plats et tisanes ! Surtout quand elles sont aussi simples à faire pousser que les herbes aromatiques.

En plus, nos chers aromates peuvent être cultivés partout avec un minimum de lumière et diffusent une odeur réellement agréable et apaisante autour de la maison. D’ailleurs c’est leur odeur et le fait qu’elles puissent produire des huiles essentielles qui leur donne le nom de plantes aromatiques.

Pour vous aider à profiter de ce plaisir utile nous avons décidé de vous donner quelques conseils de jardinage. Ils vous aideront à comprendre comment maitriser les techniques de plantation des plantes aromatiques.




Les plantes aromatiques et leurs spécificités

De la menthe, en passant par la sauge officinale ou le basilic, chaque herbe aromatique possède des besoins et vertus uniques. Certaines sont plus gourmandes en soleil comme le thym ou l’origan tandis que d’autres préféreront des endroits plus sombres comme le persil et la menthe. Quelques-unes supporteront également moins l’humidité comme la lavande et le romarin.

Par conséquent, il est essentiel de prendre en compte leurs différences et de respecter leur cycle naturel pour réussir à les jardiner.

3 familles de plantes aromatiques

Les plantes aromatiques sont nombreuses, pour connaitre leurs besoins il faut dans un premier temps pouvoir les distinguer. Il en existe trois grandes familles :

Les plantes aromatiques vivaces

Ces plantes sont reconnues pour vivre plusieurs années et résister naturellement à toutes les saisons (gel en hiver, canicule été…).

  • Plantes vivaces à feuille persistante, elles gardent leurs feuilles toute l’année (ex : thym, romarin, sauge, lavande). D’origine méditerranéenne, ces plantes préfèrent les endroits très ensoleillés et nécessitent très peu d’arrosage.
  • Plantes vivaces à feuillage caduque, elles perdent leurs feuilles en hiver, elles reviennent au printemps (ex : menthe, mélisse, ciboulette, estragon). Celles-ci préfèrent les zones mi- ensoleillées et un arrosage ponctuel.

Les plantes aromatiques annuelles ou bisannuelles

aneth

Elles ont pour particularité de ne vivre qu’un ou deux ans maximum (ex : aneth, cumin, cerfeuil, coriandre, basilic). Le but étant d’optimiser leur durée de vie en les coupant régulièrement. La plupart de ces plantes aime le soleil (sauf cerfeuil) et un arrosage régulier.

Les plantes aromatiques gélives

Originaire des pays chaud, ces plantes n’apprécient pas tellement le froid de l’hiver (ex : verveine, citronnelle). Pour les régions froides mieux vaut les faire pousser en pot à l’intérieur ou les protéger pendant les saisons hivernales.

Plantes en pot ou en terre ?

Ensuite, il est important de savoir si vos plantes pousseront en pot ou en terre car leurs besoins sont très différents. Dans tous les cas même si certaines sont plus fragiles, il est conseillé de placer les plantes dans un endroit plutôt lumineux, sans excès de vent, et si à l’intérieur, un endroit aéré.

Pour les plantes aromatiques en pot

Sur un balcon, dans une cour ou un jardin d’hiver, il est tout à fait possible de faire grandir vos plantes aromatiques dans des pots.
Pour favoriser leurs croissance il vous suffit seulement d’optimiser leur drainage avec une couche de gravier au fond du pot et de les planter avec du bon terreau.

En ce qui concerne l’entretien arrosez de temps en temps (deux fois par semaine ou plus par temps chaud). Vous pouvez aussi rajouter un peu d’engrais une fois par mois.

Plantes aromatiques en terre

thym

Pour les plantes aromatiques en terre l’important est de bien choisir l’endroit et de faire les bonnes combinaisons en tenant compte des similarités :

Pour les plantes méditerranéenne comme les vivaces à feuille persistante (thym, romarin, lavande, sauge) mieux vaut une très bonne exposition au soleil et un sol sec. Pour un bon drainage, vous pouvez également rajouter un peu de gravier au fond du trou à la plantation.

Pour les plantes des climats modérés c’est-à-dire toutes les autres (aneth, basilic, mélisse, estragon) favorisez les expositions douces (notamment pour menthe, cerfeuil et persil) et un sol riche. Rajoutez un peu d’engrais naturel si nécessaire.

A propos de l’arrosage des plantes aromatiques en terre, il n’est souvent pas nécessaire pour les plantes méditerranéennes et doit être effectué ponctuellement pour les autres plantes en fonction de la région et du temps.

Enfin, pour savoir quand semer et récolter les plantes (intérieur ou extérieur) nous vous conseillons de consulter le calendrier des plantes aromatiques.




Attention erreurs à ne pas commettre

Maintenant que vous connaissez les conditions nécessaires aux principales plantes aromatiques il est important de les prendre en compte dans votre jardinage. Voici quelques erreurs de débutants à éviter :

  • Ne pas mélanger les plantes aromatiques dont les besoins en terre, lumière et arrosage sont différents.
  • Replantez des pousses existantes pour commencer car certaines graines sont difficiles à faire germer (C’est le même prix).
  • Coupez régulièrement au 1/3 de la tige même si les feuilles sont jeunes afin qu’elles puissent se fortifier.
  • Ne jetez pas les herbes récoltées si vous n’en avez pas besoin, mais congelez-les (persil, cerfeuil, menthe, ciboulette, coriandre, ciboulette) ou séchez-les (thym, romarin, lavande, origan).
  • Evitez de laisser les plantes fleurir pour maximiser votre récolte.
  • Rempotez vos plantes (en pot) chaque année. Si les racines ne sont pas en bonne santé optez pour un pot plus grand.

Et voilà, maintenant vous avez assez d’informations pour commencer votre aventure de jardinerie spéciale plantes aromatiques. Il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail et rester patient pour pouvoir finalement profiter des bienfaits de vos aromates maisons !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

gerbera

Les meilleures plantes d’intérieur pour nettoyer l’air dans votre maison, recommandées par la NASA

By chez soi, Hygiène de vie, Maison, Plantes et Jardin, Soins

Les meilleures plantes d’intérieur pour nettoyer l’air dans votre maison, recommandées par la NASA

gerbera

Les orchidées sont parmi les meilleures plantes pour lutter contre les produits chimiques à l’intérieur.

Faciles à entretenir, résistantes, et un moyen rapide pour mettre un peu de nature dans votre salon – pas étonnant que les plantes d’intérieur ont récemment fait leur retour. Mais saviez-vous qu’elles nettoient aussi l’air dans votre maison? Une étude de la NASA a constaté qu’il y a une pléthore de plantes qui peuvent neutraliser les produits chimiques trouvés dans les meubles, les produits ménagers et les matériaux de décoration.

Donc, avant de commencer à chercher le pot en cuivre idéal dans lequel vous pourrez planter votre ficus de rêve, lisez notre guide pratique pour savoir quelles plantes sont les meilleures pour votre maison – et dans quelles pièces elles prospèreront.




Le dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata)

dragonnierCette plante aux feuilles tranchantes et bordées de rouge est l’une des plus efficaces pour éliminer les polluants, y compris le formaldéhyde (dans les peintures, le papier peint, et la fumée de cheminée) et le benzène (dans les colorants et les fibres synthétiques). Ces plantes poussent peut être lentement, mais elles peuvent atteindre jusqu’à 2,5 mètres de hauteur ; placez-les alors dans un salon où les plafonds sont hauts et la lumière directe modérée.

Sansevière (Sansevieria)

sanseviere

La sansevière – également connue sous le nom de langue de belle-mère – produit de l’oxygène la nuit; placez-en une dans votre chambre et vous respirerez mieux en dormant. Elles luttent également contre le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le toluène, et le benzène dans l’air.

Gerbera (Gerbera jamesonii)

gerbera

Cette plante d’intérieur fleurie et colorée lutte contre le trichloréthylène (un produit chimique utilisé dans le nettoyage à sec), ce qui la rend particulièrement adaptée aux buanderies et aux chambres. Gardez-la en plein soleil avec un sol bien drainé pour avoir de grandes fleurs rouges, jaunes, orange ou roses.

Le palmier bambou (Rhapis excelsa)

palmier-bambouLe palmier bambou est l’une des rares plantes d’intérieur qui filtre l’ammoniaque, une substance chimique trouvée dans les produits de nettoyage. Puisqu’elles aiment l’humidité et prospèrent sous une lumière basse, il vaut mieux les mettre dans la salle de bains.

L’aloé vera

aloevera

Cette plante succulente combat le benzène (dans les détergents et les matières plastiques) et le formaldéhyde (dans les vernis et les produits de finition). Puisque le gel à l’intérieur traite également les brûlures, gardez cette plante héliophile sur la fenêtre de votre cuisine.

Le chrysanthème (Chrysantheium morifolium)

chrysanthemCette plante à fleurs de couleurs vives combat toute une série de produits chimiques, y compris le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le toluène et le benzène. Gardez-la dans le salon (en plein soleil) de sorte que ses superpouvoirs anti-polluants puissent avoir un maximum d’effet.

La plante araignée (Chlorophytum comosum)

plante-araignee

La plante araignée est une plante résistante qui combat le monoxyde de carbone, le xylène (qui se trouve dans l’essence et les produits antirouille) et le formaldéhyde (émis par les gaz d’échappement des véhicules), ce qui en fait le choix idéal pour les garages et les hangars. Elles fonctionnent mieux sous des températures fraîches et un ensoleillement indirect.

Le lierre d’Irlande (Hedera Helix)

hedera

En plus de filtrer le formaldéhyde dans les produits cosmétiques, le lierre d’Irlande réduit le nombre de particules de matières fécales dans l’air – ce qui rend la plante idéale pour les salles de bains et les toilettes. Gardez la terre humide et donnez à la plante au moins quatre heures de soleil direct chaque jour pour un lierre florissant.

Les orchidées papillon (Phalaenopsis spp.)

orchidee-papillon




Les orchidées dégagent de l’oxygène la nuit – tout comme les  Langues de belle-mère – et ont donc toute leur place dans à la chambre à coucher. L’orchidée papillon combat également le toluène, que l’on trouve dans le cirage.

Aglaonéma (Aglaonema modestum)

aglaonemaCette plante tropicale prospère dans des conditions peu lumineuses et humides ; elle combat aussi le benzène (qui se trouve dans les détergents) et le formaldéhyde dans les produits cosmétiques, la rendant parfaite pour les salles de bains. Si l’air est trop sec, les pointes des feuilles brunissent, alors soyez sûr de brumiser les feuilles de temps en temps.

 

Figuier pleureur (Ficus benjamina)

ficus-benjaminaLes figuiers pleureurs combattent le formaldéhyde, le xylène et le toluène, trouvés dans les meubles, la fumée de cheminée et certains produits ménagers quotidiens. Sensibles aux courants d’air, c’est mieux de ne pas les garder dans un couloir, par contre ils sont idéaux pour le salon.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend