Skip to main content
Category

Produits

personalliser t shirt

Pourquoi personnaliser un tee-shirt ?

By Produits

Pourquoi personnaliser un tee-shirt ?

personalliser t shirt

Que vous soyez une association, une entreprise ou une personne physique, la personnalisation de vos tee-shirts est une bonne approche pour communiquer ou faire ressortir votre personnalité. Personnaliser un tee-shirt reste donc un moyen idéal pour atteindre ses objectifs professionnels et développer son entreprise. Voici quelques avantages précieux que procure cette pratique.




Se démarquer de la masse

Si un T-shirt acheté dans un commerce peut s’avérer original et être adapté à vos envies, il pourrait toutefois être connu de tous. Pour obtenir une pièce unique et se démarquer, personnaliser son T-shirt est la solution par excellence. La pratique consiste à créer votre propre design, à choisir votre support et votre prestataire de service se chargera du reste. Vous pourrez profiter d’une pièce unique reflétant parfaitement votre personnalité. Si vous désirez vous lancer, visitez https://www.printful.com/fr/t-shirt-personnalise pour en savoir plus sur toutes les modalités liées à la personnalisation de votre t-shirt.

Mieux communiquer autour d’un sujet

Comparativement à d’autres types de solutions customisées, le tee-shirt personnalisé apparait bien moins onéreux. Cet avantage est d’autant plus intéressant lorsque vous lancez la commande d’une grande quantité de pièces à personnaliser.

Par ailleurs, les t-shirts constituent sans doute de précieux cadeaux pour vos clients, vos invités et ne passent surtout pas inaperçus. En effet, contrairement à plusieurs supports (bracelets, clés…), dont les écritures sont difficilement lisibles de loin, cette solution affiche et permet de véhiculer le massage imprimé une fois porté. Du fait, le t-shirt customisé devient un moyen efficace de susciter la curiosité et de capter l’attention.

Faire connaitre ses créations à travers un support original

Vous êtes un professionnel de création et d’innovation désireux de partager vos œuvres avec le grand public ? Rien de tel que d’opter pour un support original et captivant aisément l’attention du plus grand nombre. À ce titre, les t-shirts personnalisés se dessinent comme une option primordiale pour exposer vos travaux grâce à des impressions de choix. Il suffira de faire appel à un spécialiste de personnalisation de t-shirts et d’indiquer vos préférences pour en faire un excellent moyen publicitaire.

Adapter ses tenues à chaque évènement

Vous désirez participer à un évènement sportif, culturel ou professionnel ? Créer son propre t-shirt personnalisé permet de trouver une tenue parfaite et adaptée à chaque évènement. Attrayante et mémorable, cette pièce aide à s’immerger aisément dans l’ambiance. Vous pourrez en faire un véritable bien de souvenir une fois l’évènement terminé.




S’identifier dans son groupe ou association

Pour vous identifier au sein d’une organisation en tant que membre, le recours à une tenue vestimentaire à vos couleurs se révèle très intéressant. Sélectionnez le modèle à attribuer à chaque membre en fonction du type d’association, du domaine d’activité et du public à atteindre. Ajoutez-y votre design ou votre logo pour vous démarquer de vos concurrents. Cette approche pourra non seulement favoriser le rapprochement des membres, mais aussi booster l’esprit de groupe.

Offrir un cadeau personnel

Qu’il s’agisse d’une fête, d’un anniversaire ou d’un mariage, le choix d’un présent original et marquant n’est toujours pas évident. Pour pallier ce problème, n’hésitez pas à exprimer vos impressions sur un t-shirt conçu spécialement pour l’occasion. Le bénéficiaire sera sans doute ému de recevoir un cadeau fait sur mesure à la fois expressif et hors du commun.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

anti-calcaire magnetique

Tout savoir sur les anti-calcaire magnétiques !

By Maison, Produits

Tout savoir sur les anti-calcaire magnétiques !

anti-calcaire magnetique

Aujourd’hui, il existe deux grands types de produits pour lutter contre le calcaire : les procédés chimiques (comme par exemple les échangeurs d’ions ou les adoucisseurs à sel) et les procédés physiques. Les anti-calcaire magnétiques font partie de cette deuxième catégorie. Encore assez peu connus en France aujourd’hui, ils peuvent être utilisés aussi bien sur l’eau chaude que sur l’eau froide. Comment fonctionnent-ils exactement ? Sont-ils vraiment fiables ? Comment bien choisir son anti-calcaire magnétique ? Nous avons mené l’enquête pour vous !




Qu’est-ce qu’un anti-calcaire magnétique exactement ? Comment ça fonctionne ?

L’adoucisseur magnétique fait partie des procédés dits physiques parce qu’il fonctionne sans utiliser la chimie ; autrement dit, la composition de l’eau n’est pas modifiée. Plus précisément, l’anti-calcaire magnétique fonctionne avec des aimants. Une fois installés, ces aimants vont créer un champ magnétique constant, qui va empêcher la formation de calcaire dans vos canalisations.

Il faudra de préférence le compléter avec un filtre pour que le kit anti calcaire magnétique soit des plus efficaces.

En fait, si les anti-calcaire magnétiques sont si efficaces, c’est parce qu’ils ne se contentent pas de dissoudre le calcaire une fois qu’il est formé : ils empêchent sa formation dans nos canalisations en bloquant la cristallisation du calcaire !

Il faut savoir que dans l’eau du robinet, on trouve des ions, qui sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme, comme par exemple les ions calcium et les ions magnésium. Problème : ces deux ions sont aussi responsables de la formation du calcaire. Lorsque l’eau circule dans les canalisations, elle s’oxygène et doit faire face à des variations de température, ce qui entraîne une cristallisation du calcaire.

L’anti-calcaire magnétique empêche la formation des cristaux de calcaire en modifiant la cristallisation des ions calcium et magnésium. Les ions ne se transforment plus en calcaire mais en aragonite. Or, l’aragonite est une sorte de poudre blanche extrêmement fine, parfois même microscopique, qui ne forme plus de bloc ni d’amas, et ne s’incruste pas dans les parois des canalisations. 

De quoi est composé un anti-calcaire magnétique ?

Les aimants, utilisés dans les anti calcaires les plus performants, sont des aimants néodyme permanents et sont beaucoup plus puissants que le magnets de votre frigo.

Pour en déterminer la qualité et la puissance plusieurs critères sont à prendre en considération:

  • la qualité du champ magnétique qui s’exprime en Gauss
  • la taille de l’aimant qui sera déterminante sur la puissance totale
  • la forme de l’aimant qui permettra une meilleure diffusion du champ

Ainsi un petit aimant de 12800 gauss sera moins puissant qu’un gros de 6200 gauss.

Il faudra être vigilant et bien choisir un modèle adapté au débit de votre conduite d’eau. Les fabricants proposent souvent plusieurs modèles et vous guiderons vers le choix de celui qui sera le plus adapté à votre besoin et au débit d’eau à traiter.

Le filtre à eau (aussi appelé porte-filtre), qui sert à retenir les divers éléments minéraux et organiques naturellement présents dans l’eau, boues, oxydes métalliques, morceaux de calcaires…
Il est composé de deux cartouches : 

  • La cartouche de filtration de sédiments, qui retient les différentes impuretés qui se sont formées dans le réseau de canalisations. 
  • La cartouche de filtration au charbon actif, qui retient les produits dissous (chlore, sels d’aluminium, métaux lourds…). Composée essentiellement de carbone à structure poreuse, cette cartouche a un rôle important dans la décontamination de l’eau potable. C‘est elle qui permet d’améliorer le goût de l’eau et de lutter contre les mauvaises odeurs mais aussi les démangeaisons de la peau et la mauvaise digestion de l’eau.

Quels sont les avantages d’un anti-calcaire magnétique ?

Outre sa capacité à empêcher la formation de tartre dans les canalisations, les avantages de l’anti-calcaire magnétique et d’un filtre sont multiples :

  • Le nettoyage des canalisations et des appareils électroménagers est plus facile et moins fréquent, tout comme les périodes d’entretien de ces divers éléments.
  • Les équipements sont protégés de la corrosion, ce qui augmente leur durée de vie.
  • La composition de l’eau n’est pas modifiée, ce qui lui permet de conserver toutes ses propriétés d’apports en minéraux.
  • Le goût de l’eau ne change pas non plus.
  • La durée de vie des anti-calcaire magnétiques est quasi illimitée.
  • La peau est moins tiraillée et les cheveux sont plus doux.
  • La consommation d’eau n’augmente pas.
  • Aucun produit chimique n’est ajouté.



Obtient-on une purification de l’eau ?

La qualité de l’eau sera améliorée pour la peau, le corps et la préservation de tous les appareils ménagers mais attention à ne pas confondre un traitement anti calcaire avec un purificateur d’eau.

On croit trop souvent qu’un adoucisseur d’eau ou un anti calcaire va permettre d’obtenir une eau de meilleure qualité à son robinet. Ce n’est clairement pas le rôle de ces appareils ! Même si les technologies sans sels permettent de ne pas dégrader la qualité alimentaire de celle-ci, il existe des filtres et des systèmes différents et complémentaires qui permettent d’aller encore plus loin dans la filtration.

Il faudra alors vous renseigner sur les purificateurs d’eau que l’on installe généralement sur l’évier de sa cuisine.

On espère que tous ces conseils vous permettront d’y voir plus clair et d’aller trouver une solution qui correspond à vos besoins avec une connaissance plus avisée.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

protection hygienique

Composition des protections hygiéniques de grande surface : quels risques pour votre santé menstruelle ?

By dans le corps, Produits

Composition des protections hygiéniques de grande surface : quels risques pour votre santé menstruelle ?

protection hygienique

Ces derniers temps, on a beaucoup parlé du syndrome du choc toxique (SCT), qui a mis en danger la vie de plusieurs femmes dans le monde. 

Il s’agit là d’une infection grave, une maladie qui avait disparu mais qui revient sur le devant de la scène. 

Ce grand retour serait lié à l’utilisation des tampons hygiéniques, ce qui soulève de nombreuses questions sur la composition des protections menstruelles vendues dans le commerce. 

D’autant plus lorsqu’on s’aperçoit que les grandes marques vendues en grandes surfaces rechignent quelque peu à afficher la liste des composants utilisés dans ces produits… 

Doit-on donc vraiment s’inquiéter de l’impact des protections hygiéniques de grande surface sur notre santé intime ? 

Quels produits sont utilisés pour que les fabricants refusent de donner leur nom ? Sont-ils vraiment si dangereux ? 

Voici quelques éléments de réponse à toutes ces questions.




Protections hygiéniques de grande surface : quels sont les composants incriminés ?

Face à la multiplication des demandes en ce sens, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a réalisé en 2018 une vaste analyse des composants des protections hygiéniques. 

Cette étude a révélé que plusieurs perturbateurs endocriniens ainsi que des substances potentiellement cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques sont utilisés dans la fabrication des serviettes, tampons et autres protections intimes. 

En voici une liste non-exhaustive : 

  • Des additifs de parfum, qui peuvent provoquer des irritations et des réactions allergiques plus ou moins sévères.
  • Des alcools, qui assèchent et irritent les parties intimes en contact avec la protection (la vulve notamment).
  • Des phtalates, des produits dérivés de l’acide phtalique, considérés comme des perturbateurs endocriniens par l’Union européenne (règlement Reach) parce qu’ils sont suspectés d’altérer la fertilité féminine.
  • Des pesticides, notamment du glyphosate, qui fait partie des substances classées « cancérigènes probables » par l’OMS et qui a suscité de nombreux débats en raison de son utilisation dans l’herbicide Roundup
  • On retrouve aussi des traces de lindane et de quintozène, des pesticides dont l’utilisation est interdite en France depuis 2000.
  • Des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), des produits potentiellement cancérigènes et qui perturbent le bon fonctionnement du système immunitaire.
  • De l’aluminium, un perturbateur endocrinien potentiel, dont la présence dans les déodorants avait déjà été décriée.
  • Des cristaux de polyacrylate de sodium, un produit allergène et irritant que l’on retrouve dans la partie absorbante des protections hygiéniques. À noter que son utilisation a été interdite pour fabriquer des tampons hygiéniques ; en revanche, il est toujours possible d’en utiliser pour produire des serviettes périodiques.
  • Des dioxines, qui font partie des douze polluants les plus dangereux au monde selon l’OMS
  • Du chlore et/ou des produits dérivés, utilisés pour blanchir les protections périodiques, qui sont eux aussi des perturbateurs endocriniens

Ces produits sont-ils vraiment porteurs de risques pour notre santé menstruelle ?

L’Anses a publié des conclusions claires à ce sujet : non. Certes, l’étude à prouvé l’existence de traces de ces produits toxiques. Cependant, les quantités sont inférieures aux taux sanitaires minimums acceptés. Ces composants seraient donc sans risque pour la santé intime des femmes. 

Tant que les quantités respectent un seuil de tolérance acceptable, les tampons, serviettes et autres protections hygiéniques seraient donc sans danger pour la santé des femmes. Les fameux syndromes de choc toxique seraient provoqués non pas par les produits, mais par leur utilisation et notamment par le non-respect des règles d’hygiène menstruelle.  

Pourtant, malgré ce rapport rassurant, les interrogations et les inquiétudes quant à la dangerosité de ces produits persistent. Et pour cause ! 

Quels sont les risques liés à la composition des protections hygiéniques de grande surface ?

tampons

En dépit des conclusions du rapport de l’Anses, plusieurs chercheurs ont pointé du doigt un certain nombre de risques liés à la composition des protections hygiéniques de grande surface : 

Une accumulation des substances chimiques  

Certes, les produits toxiques sont présents en très petites quantités. Pourtant, certaines d’entre elles pénètrent aisément l’organisme, et peuvent donc s’accumuler en quantités plus importantes au fur et à mesure des années. C’est le cas de la dioxine par exemple, l’une des substances les plus toxiques au monde. L’utilisation fréquente de protections hygiéniques qui en contiennent pourrait entraîner des troubles de la fertilité, des dysfonctionnements au niveau des ovaires, des cancers, des problèmes hormonaux, et l’apparition de l’endométriose. Nul est besoin de préciser que le vagin, qui est extrêmement vascularisé, encore plus pendant les menstruations, est donc poreux et peut laisser plus facilement pénétrer ces substances. 

Des fibres qui pourraient causer des problèmes de fertilité

D’autres facteurs que les substances toxiques peuvent créer des problèmes de santé intime. Les protections hygiéniques des grandes surfaces sont composées de fibres qui pourraient, selon certaines études, provoquer des petites coupures dans la paroi vaginale et être à l’origine de certains problèmes de fertilité. Ces phénomènes seraient dus au fait que les fibres se gorgent de sang et grossissent, ou alors se détachent de la protection pour se répandre dans le corps, allant jusqu’à obstruer les trompes de Fallope.

Des calculs faussés ?

Par ailleurs, certaines personnes reprochent à l’étude de l’Anses un mauvais calcul des seuils de tolérance sanitaire : au cours de leur analyse, les scientifiques n’ont pas pris en compte le fait que ces substances sont directement en contact avec des muqueuses vaginales ou génitales et ce, de façon régulière. Or, c’est justement cette exposition fréquente et prolongée qui pourrait provoquer des soucis de santé. 

De plus, l’Anses précise clairement dans son rapport que ces études « ne prennent pas en compte les perturbateurs endocriniens et les effets sensibilisant cutanés ». Autrement dit, certains facteurs délétères n’ont pas été intégrés à l’étude, ce qui laisse la possibilité d’un cruel manque d’information sur leurs effets potentiellement dangereux.

Mais alors, comment trouver des protections hygiéniques sans substance chimique toxique ?

Une bonne solution pour prendre soin de son hygiène intime tout en se protégeant est de se tourner vers des produits bio. De plus en plus de marques se mettent à fabriquer des protections hygiéniques en coton 100 % biologique sans chlore, parfum, alcool ou dioxine.

En outre, il est fortement recommandé de miser sur des fabricants qui n’ont pas honte d’afficher les composants de chaque partie de leurs produits (partie absorbante, voile de surface, applicateur…) sur l’emballage. 

D’ailleurs, certains fabricants de protections hygiéniques misent beaucoup sur l’information pour mieux éveiller les consciences et aider les femmes à prendre soin de leur corps. C’est par exemple le cas du blog La Pause by Jho, qui traite de thématiques liées aux règles, au bien-être menstruel, à la santé intime… Transparence, respect & information : voilà des valeurs qui peuvent aider à faire évoluer les méthodes de production des protections intimes !




Sources : 

https://www.60millions-mag.com/2019/02/21/tampons-et-serviettes-connaitre-la-composition-c-est-coton-12464

Sécurité des produits de protection intime, Avis révisé de l’Anses, rapport révisé d’expertise collective, Anses, décembre 2019, Édition scientifique

https://www.lemonde.fr/sante/article/2017/04/26/les-tampons-hygieniques-sont-ils-dangereux-pour-la-sante_5118180_1651302.html

https://thetrustsociety.fr/blogs/la-vie-en-jaune/protections-hygieniques-risques-alternatives

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

raisin vinaigre

Vinaigre blanc : Utilisations et Précautions

By chez soi, Maison, Produits

Vinaigre blanc : Utilisations et Précautions

raisin vinaigre

Le vinaigre blanc, également appelé vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal, est un véritable produit miracle, dont on peut user et abuser dans la maison. Redoutablement efficace, bon marché, écologique et nettement plus sain que les autres produits ménagers chimiques… Les raisons de l’utiliser ne manquent pas ! Pourtant, il y a aussi certaines précautions à prendre et erreurs à ne pas commettre. Focus sur ce produit multi-usage.




Vinaigre blanc : Comment le Choisir ?

Il s’agit d’un liquide incolore composé d’eau et d’acide acétique, qui est généralement obtenu à partir de sucre de betterave ou de certaines céréales. En fait, ce sucre est transformé en alcool, puis en acide acétique, qui est la molécule active du vinaigre blanc, c’est à dire la molécule qui procure au vinaigre blanc ses propriétés bénéfiques.

Ainsi, le pourcentage indiqué sur les bouteilles, la plupart du temps compris entre 8 et 14 %, désigne la quantité d’acide acétique contenue dans le vinaigre, et non sa teneur en alcool.

Fabriquer du vinaigre blanc de manière industrielle est simple et rapide ; c’est pourquoi les prix sont facilement accessibles. À noter que la majorité des vinaigres que l’on trouve dans les supermarchés sont fabriqués avec de l’acide acétique de synthèse, qui est ensuite dilué dans l’eau.

Pour un nettoyage beaucoup plus naturel, essayez donc de privilégier les vinaigres blancs sans produit de synthèse, élaborés à partir de fermentation naturelle et de matières végétales (betterave, céréale, maïs…). Les plus concentrés d’entre eux (teneur en acide acétique entre 12 et 14%) sont les plus efficaces et les plus écologiques.

Néanmoins, qu’il soit industriel ou obtenu par fermentaton naturelle, il n’en reste pas moins que le vinaigre blanc est un produit naturel, totalement biodégradable, non toxique et zéro déchet.

Quelle Concentration d’Acide Pour Quelle Utilisation ?

Si vous êtes vraiment précautionneux(se), vous pouvez aussi varier les dosages d’acidité en fonction de l’utilisation que vous souhaitez faire du vinaigre. 

Par exemple, le vinaigre blanc vendu pour la cuisine est relativement peu acide (entre 5 et 8%), alors que le vinaigre blanc utilisé pour faire le ménage est nettement plus acide (jusqu’à 14%). Ceci s’explique par le fait que plus il est acide, plus le vinaigre blanc est efficace pour nettoyer et détartrer. En contrepartie, son odeur et son goût son plus prononcés.

Voilà pourquoi il est recommandé, si vous désirez utiliser la même bouteille de vinaigre blanc pour cuisiner et pour nettoyer votre maison, d’opter pour une acidité peu élevée. Ainsi, il sera encore assez léger pour être utilisé en cuisine, mais suffisamment efficace pour nettoyer votre maison au quotidien.

Avantages du Vinaigre Blanc ?

Les avantages et les bienfaits de ce produit sont multiples. En voici trois parmi les principaux :

Le vinaigre blanc peut (presque) tout faire

Désodorisant, dégraissant, détartrant, nettoyant, désinfectant, anti insectes, anti poux, conservateur….

Que ce soit dans le jardin, dans la maison ou en cuisine, ce produit peut être utilisé de nombreuses façons !

C’est un produit écolo et sain

En dépit de son odeur aigre, le vinaigre blanc, qu’il soit dilué ou non, ne pollue pas, est biodégradable et n’est pas mauvais pour la santé.

Il vous permet de prendre soin de votre porte-monnaie

Au supermarché ou en boutiques plus spécialisées, le vinaigre blanc est très économique, puisqu’il est très peu cher (30 à 50 centimes le litre en moyenne). En plus, il ne se périme pas !

Inconvénients du Vinaigre Blanc ?

Cela fait plusieurs années que le vinaigre blanc revient en force dans notre maison ou dans nos jardins, car ses bienfaits sont multiples. Néanmoins, certaines personnes hésitent à l’utiliser car son odeur est assez forte. 

En effet, on ne peut nier que le vinaigre blanc a une odeur caractéristique et puissante. Mais il ne faut pas oublier que cette odeur se dissipe assez rapidement, et qu’il est toujours possible de la masquer à l’aide d’ingrédients naturels, comme des huiles essentielles ou des écorces d’agrumes, par exemple.

Précautions à Prendre Avant Utilisation ?

Malgré toutes ses qualités, il y a certaines choses à ne pas faire avec le vinaigre blanc, ainsi que des précautions à prendre. En voici une liste non exhaustive : 

Ne jamais mélanger du vinaigre blanc avec de l’eau de javel

L’eau de javel est un excellent désinfectant, qui élimine toutes les bactéries, bonnes comme mauvaises. Mais comme elle ne contient pas de tensio-actif, elle ne nettoie pas. En conséquence, il est tentant d’y mélanger du vinaigre blanc pour combiner leurs propriétés complémentaires. 

C’est une chose à ne JAMAIS faire. En effet, lorsque l’acide présente dans le vinaigre et le chlore contenu dans l’eau de javel se mélangent, un gaz extrêmement toxique est créé. C’est le dichlore, qui est très nocif pour les voies respiratoires, et peut même être mortel lorsqu’on le respire trop longtemps.

Par ailleurs, l’eau de javel est une substance agressive, à la fois pour la santé et pour l’environnement. Dans l’idéal, il ne faut plus en utiliser chez vous.




Certaines surfaces ne supportent pas bien le vinaigre blanc

La grande majorité des surfaces peuvent être lavées avec du vinaigre blanc. Toutefois, il existe certaines exceptions, qui peuvent être abîmées par ce produit. C’est le cas par exemple du marbre, du bois, du granit, de la pierre en général et même parfois des carreaux en ciment s’ils sont poreux.

En effet, l’une des caractéristiques principales du vinaigre blanc est sa capacité détartrante et anti-calcaire. Il faut donc éviter de l’utiliser sur les surfaces mentionnées plus haut, sous peine d’avoir de mauvaises surprises. Si vous souhaitez les nettoyer, privilégiez d’autres produits, comme le savon par exemple.

Et en cas de doute sur la résistance de l’endroit à laver, essayez de tester d’abord le vinaigre blanc en nettoyant une petite surface avec des quantités réduites, puis augmentez progressivement le dosage. 

Protégez-vous lorsque vous utilisez du vinaigre blanc

À forte dose, ou si vous y êtes exposé(e) trop longtemps, le vinaigre blanc peut être agressif pour la peau. De même, il peut attaquer vos bijoux (bracelets, bagues). Il est donc fortement conseillé de porter des gants de protection lorsque vous l’utilisez. 

 De même, respectez toujours les dosages indiqués sur les bouteilles ou en magasin.

Vinaigre blanc : Toutes les Utilisations (ou presque)

Les possibilités d’utilisation du vinaigre blanc sont si nombreuses qu’on ne peut toutes les compter ! En voici une liste non exhaustive : 

Dans la maison

C’est probablement l’utilisation la plus répandue du vinaigre blanc : c’est en effet un produit de nettoyage extrêmement efficace. Il peut par exemple être utilisé comme : 

  • Désodorisant :  pour entretenir vos canalisations et vos siphons et éviter les bouchons et les mauvaises odeurs, il vous suffit de verser de temps en temps dans vos éviers et lavabos un verre de vinaigre blanc, puis de faire couler un peu d’eau.
  • Désinfectant : toilettes, plans de travail, parois de douche, carrelage, joints… Pour désinfecter et éviter l’apparition de moisissure sur ces différents éléments, il suffit de les frotter avec une éponge ou un chiffon imbibé de vinaigre blanc. Efficacité garantie !
  • Nettoyant : qu’il s’agisse de votre planche à découper, de votre lave-vaisselle, de vos vitres ou même de vos verres de lunettes, le vinaigre blanc est LA solution pour tout nettoyer. Pour la planche à découper,  les vitres et les lunettes, il vous suffit d’imbiber respectivement une éponge, un chiffon et un coton avec du vinaigre, puis de frotter et de rincer.  Dans le cas où votre panche à découper est vraiment trop marquée, vous pouvez aussi la laisser tremper directement dans une bassine de vinaigre pendant 5 à 10 minutes. Pour votre lave-vaisselle, vous pouvez procéder ainsi.
  • Dégraissant : vos plats sont gras et sales, et vous ne parvenez plus à les nettoyer ? Ajoutez simplement à votre lave-vaisselle une tasse de vinaigre blanc et faites-le tourner. Si la graisse persiste, versez environ 2 centimètres de vinaigre dans vos casseroles puis faites bouillir. Cette technique est très efficace, mais gare à l’odeur ! À force d’utilisation, votre cuisine (murs, étagères, dessus de meubles…) est toute graisseuse ? Il vous suffit de passer régulièrement un torchon imbibé de vinaigre blanc sur toutes ces surfaces pour les dégraisser. Quant à votre micro onde, remplissez un tiers de bol d’un mélange moitié vinaigre moitié eau, faites le chauffer dans l’appareil et stoppez-le lorsque le mélange bout. Laissez reposer deux heures, rouvrez le micro onde et enlevez le bol.
  • Détartrant et anticalcaire : qu’il s’agisse de votre cafetière, de votre bouilloire, de votre pommeau de douche ou de vos robinets, le vinaigre blanc est une excellente solution pour lutter contre le calcaire qui s’installe. Pour la cafetière et la bouilloire, faites simplement bouillir du vinaigre mélangé à un peu d’eau, puis rincez en faisant à nouveau bouillir de l’eau claire deux ou trois fois. Pour toutes les autres surfaces, il vous suffit une fois encore de pulvériser du vinaigre blanc sur les surfaces à traiter, de laisser agir 15 minutes puis de frotter vigoureusement avec un tissu microfibres. Pour nettoyer vos robinets, vous pouvez aussi diluer du sel dans le vinaigre avant de frotter : cela décuple son efficacité !
  • Dissolvant : vos canalisations sont bouchées ? Mélangez 200g de bicarbonate de soude à 200g de sel et 20cl de vinaigre blanc et versez le tout dans la canalisation obstruée. Attendez au moins une demi-heure puis versez-y de l’eau bouillante. Voilà vos canalisations débouchées et désodorisées ! 
  • Produit d’entretien : pour entretenir votre machine à laver, rien de mieux que de lancer un cycle court au vinaigre blanc, à vide, évidemment.
  • Anti-tâches : pour la moquette et les tissus, qu’il s’agisse d’éliminer des tâches d’encre, d’urine de chat, de café, de vin, d’herbe ou encore de rouille, vous pouvez frotter avec un chiffon imbibé puis les passer en machine. Attention : mêmes si les risques sont minimes, essayez d’abord sur une surface cachée pour tester la bonne résistance du tissu au vinaigre.
  • Adoucissant : vous pouvez totalement vous passer d’adoucissant acheté en supermarché, en versant tout simplement un peu de vinaigre blanc dans le compartiment de la machine à laver prévu pour l’adoucissant.  Pour l’odeur, vous avez aussi la possibilité d’ajouter au vinaigre quelques gouttes d’huile essentielle.
  • Réhausseur de couleur : verser 1 à 2 cuillère(s) à soupe de vinaige blanc dans votre machine à laver à la place de l’adoucissant vous permettra de fixer les couleurs de vos vêtements et de rehausser leur éclat. C’est particulièrement efficace pour le noir. Attention : certains vêtements munis d’élastiques ne supportent pas bien ce traitement.
  • Anti-fourmis : pour faire fuir les fourmis  de votre maison, pulvérisez du vinaigre pur ou dilué dans un peu d’eau sur les surfaces envahies par les insectes indésirables. À condition qu’il ne pleuve pas, cela devrait les faire fuir.
  • En plus, il fait briller : pour récurer vos casseroles en cuivre et leur rendre leur éclat, il suffit de verser du vinaigre sur une poignée de gros sel puis de frotter vos ustensiles avec. Pour faire briller votre argenterie ou vos verres, il vous suffit de les faire tremper quelques temps dans le vinaigre puis de les rincer.

 Dans le jardin

bol transparent avec vinaigre blanc

Vous pouvez aussi bien utiliser du vinaigre blanc pour nettoyer vos pots de fleurs que pour vous débarrasser des mauvaises pousses. Il suffit pour cela de pulvériser un mélange d’un litre de vinaigre blanc dilué dans un demi litre d’eau sur les mauvaises herbes à éliminer.

Santé et beauté

Il ne faut pas oublier les nombreuses vertus du vinaigre blanc pour la santé et le bien-être, puisqu’il est capable de : 

  • Apaiser les piqûres d’insectes ou d’orties : le vinaigre blanc a la capacité d’apaiser les démangeaisons et douleurs dues aux piqûres d’insectes ou d’orties. Pour cela, il suffit d’appliquer quelques gouttes de vinaigre sur la piqûre à l’aide d’un coton utilisé comme compresse, de laisser reposer quelques minutes puis d’enlever le coton.
  • Soulager les migraines : certaines personnes utilisent également le vinaigre blanc pour lutter contre les maux de tête, en mélangeant 2 à 3 cuillère(s) à soupe de vinaigre blanc dans un bol d’eau bouillante, puis en l’inhalant quelques instants (environ 60 respirations).
  • Lutter contre les poux : versez le vinaigre blanc directement sur votre cuir chevelu, massez et enroulez vos cheveux dans une serviette chaude et humide. Laissez reposer 20 minutes puis rincez. Pour atténuer l’odeur, vous pouvez ajouter au vinaigre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Renouvelez le traitement autant de jours que nécessaire. Attention : essayez de tester le vinaigre sur une mèche d’abord, car ce produit peut décolorer les cheveux.
  • Protéger et nettoyer les objets en cuir : chaussures, canapé, blouson… Ils deviennent ternes ? Imbibez un chiffon de vinaigre blanc et passez-le sur le cuir. Essuyez à l’aide d’un chiffon propre et sec. Cela redonnera tout son éclat à votre cuir !
  • Soulager les aphtes : à l’aide d’un coton-tige imbibé de vinaigre, frottez votre aphte. Au début, vous devriez ressentir des picotements, puis le vinaigre aidera à apaiser la douleur.
  • Prendre soin de vos cheveux : diluez 1/4 maximum de vinaigre  blanc dans 3/4 d’eau. Lavez-vous les cheveux normalement, rincez-les puis appliquez le mélange. En plus de son pouvoir anti-poux, cette astuce permet de faire briller les cheveux, de les rendre plus soyeux et lisses, d’aider au démêlage et de limiter le gras et les pellicules. Attention : comme mentionné plus haut, ce mélange peut ne pas convenir à tout le monde. Testez-le avant de vous lancer et s’il ne fonctionne pas, inutile d’insister vainement : il existe de nombreuses autres solutions très bonnes pour les cheveux. 



En cuisine

On n’y pense assez peu, mais le vinaigre blanc peut aussi avoir de nombreuses applications en cuisine, telles que : 

  • Nettoyant et désinfectant naturel pour les fruits et légumes : il est particulièrement indiqué si vous trouvez des limaces ou autres insectes dans vos salades. Pour cela, ajoutez du vinaigre à votre eau de lavage lorsque vous nettoyez vos aliments. Bien sûr, n’oubliez pas de les rincer à l’eau claire ensuite.
  • Conservateur naturel : le vinaigre blanc est très souvent utilisé pour conserver les aliments sur de très longues durées. Il suffit pour cela de mettre l’aliment à conserver dans un bocal stérile, d’y verser du vinaigre blanc jusqu’à remplir le bocal, puis de fermer. Cette technique est très utilisée pour les cornichons, par exemple.

Alors, convaincu(e) ?

Sources 

https://deconsommateur.com/grand-guide-vinaigre-blanc/
https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1383-vinaigre-blanc-utilisation-maison.html
https://vinaigre-blanc.fr/le-vinaigre-blanc-a-la-maison/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Ashwagandha

Ashwagandha : Bienfaits, utilisation et contre-indications

By Dans la tête, dans le corps, Plantes et Jardin, Produits, Relaxation, Sommeil, Sport

Ashwagandha : Bienfaits, Utilisation et Contre-Indications

Ashwagandha

L’ashwagandha est une plante médicinale ancienne. Classée comme adaptogène, elle aide principalement le corps à gérer le stress. Mais pas seulement

La liste de ses avantages pour le corps et la tête sont nombreux : Stimulation des fonctions cérébrales, réduction de la glycémie et du taux de cortisol, réduction des symptômes de l’anxiété et de la dépression, aide au sommeil etc ..

Y-a-t-il cependant des effets secondaires et des contre-indications ? Petit tour d’horizon de cette plante millénaire.




Ashwagandha : Une plante médicinale ancienne

L’ashwagandha est l’une des plantes les plus importantes de l’Ayurveda, une forme de médecine alternative basée sur les principes indiens de guérison naturelle.

Elle est utilisée depuis plus de 3 000 ans pour soulager le stress, augmenter les niveaux d’énergie et améliorer la concentration.

Ashwagandha signifie “odeur du cheval” en sanskrit, ce qui fait référence à la fois à son odeur unique et à sa capacité à augmenter la force.

Son nom botanique “Withania somnifera” est également connu sous plusieurs autres noms, notamment ginseng indien et cerise d’hiver.

L’ashwagandha est un petit arbuste aux fleurs jaunes, originaire d’Inde et d’Afrique du Nord. Son utilisation se fait à travers des extraits, de la poudre de racine ou de la poudre de feuille.

Ses nombreux bienfaits pour la santé sont attribués à sa forte concentration en withanolides, dont il a été démontré qu’ils combattent l’inflammation et la croissance des tumeurs.

Bienfaits de l’Ashwagandha

Elle réduit le taux de sucre dans le sang

Plusieurs études ont montré que l’ashwagandha pouvait réduire le taux de sucre dans le sang.

Une étude en éprouvette a révélé qu’elle augmentait la sécrétion d’insuline et améliorait la sensibilité à l’insuline dans les cellules musculaires.

En outre, plusieurs études sur l’homme ont suggéré qu’elle peut réduire les niveaux de sucre dans le sang chez les personnes en bonne santé et celles atteintes de diabète.

Lors d’une étude de 4 semaines sur des personnes atteintes de schizophrénie, les personnes traitées à l’ashwagandha ont vu leur taux de glycémie à jeun diminuer en moyenne de 13,5 mg/dL, contre 4,5 mg/dL pour les personnes ayant reçu un placebo .

Elle pourrait avoir des propriétés anticancéreuses

Des études menées sur des animaux et en éprouvette ont révélé que la withaferine – un composé de l’ashwagandha – contribue à induire l’apoptose, c’est-à-dire la mort programmée des cellules cancéreuses.

Des études sur les animaux suggèrent qu’elle peut aider à traiter plusieurs types de cancer, notamment le cancer du sein, du poumon, du côlon, du cerveau et de l’ovaire.

Dans une étude, des souris atteintes de tumeurs ovariennes et traitées avec de la withaferin seule ou en combinaison avec un médicament anticancéreux ont montré une réduction de 70 à 80 % de la croissance tumorale. Le traitement a également empêché la propagation du cancer à d’autres organes.

Bien qu’aucune preuve ne permette d’affirmer que l’ashwagandha exerce des effets similaires chez l’homme, les recherches actuelles sont encourageantes.

Elle réduit le taux de cortisol

Le cortisol est connu comme une hormone du stress. Les glandes surrénales le libèrent en réponse au stress, ainsi que lorsque le taux de sucre dans le sang devient trop faible.

Malheureusement, dans certains cas, le taux de cortisol peut devenir chroniquement élevé, ce qui peut conduire à une glycémie élevée et à un stockage accru des graisses dans l’abdomen.

Des études ont montré que l’ashwagandha peut aider à réduire les niveaux de cortisol.

Dans une étude menée sur des adultes souffrant de stress chronique, ceux qui ont pris un supplément d’ashwagandha ont vu leur taux de cortisol diminuer de manière significative par rapport au groupe témoin. Ceux qui ont pris la dose la plus élevée ont connu une réduction de 30 %, en moyenne..

L’ashwagandha combat le stress et l’anxiété

L’ashwagandha est peut-être surtout connue pour sa capacité à réduire le stress. Plusieurs études sur l’homme ont montré qu’elle en réduisait les symptômes et agissait également sur les troubles anxieux. 

Lors d’une étude de 60 jours menée auprès de 64 personnes souffrant de stress chronique, les personnes du groupe ayant pris un supplément d’ashwagandha ont signalé une réduction de 69 % en moyenne de l’anxiété et de l’insomnie, contre 11 % dans le groupe placebo 

Dans une autre étude de 6 semaines, 88 % des personnes ayant pris de l’ashwagandha ont signalé une réduction de l’anxiété, contre 50 % de celles ayant pris un placebo.




Elle peut stimuler la testostérone et augmenter la fertilité chez les hommes

Les suppléments d’ashwagandha peuvent avoir des effets puissants sur les niveaux de testostérone et la santé reproductive

Dans une étude menée sur 75 hommes infertiles, le groupe traité à l’ashwagandha a montré une augmentation du nombre et de la mobilité des spermatozoïdes.

De plus, le traitement a entraîné une augmentation significative du taux de testostérone.

Les chercheurs ont également rapporté que le groupe ayant pris cette plante présentait une augmentation des niveaux d’antioxydants dans le sang.

Dans une autre étude, les hommes qui ont reçu de l’ashwagandha contre le stress ont connu des niveaux d’antioxydants plus élevés et une meilleure qualité de sperme. Après 3 mois de traitement, 14 % des partenaires de ces hommes étaient tombées enceintes.

Augmentation de la masse musculaire et de la force

Des recherches ont montré que l’ashwagandha peut améliorer la masse musculaire et augmenter la force.

Dans une étude visant à déterminer un dosage sûr et efficace de l’ashwagandha, les hommes en bonne santé qui ont pris 750-1 250 mg de racine d’ashwagandha pulvérisée par jour ont gagné en force musculaire après 30 jours.

Dans une autre étude, les personnes ayant pris de l’ashwagandha ont enregistré des gains significativement plus importants en termes de force et de masse musculaire. Ils ont également doublé leur réduction du pourcentage de graisse corporelle, par rapport au groupe placebo.

Réduction du cholestérol et des triglycérides

En plus de ses effets anti-inflammatoires, l’ashwagandha peut contribuer à améliorer la santé cardiaque en réduisant les taux de cholestérol et de triglycérides.

Des études sur les animaux ont montré qu’elle diminue de manière significative les niveaux de ces graisses dans le sang.

Une étude sur des rats a montré qu’elle réduisait les niveaux de cholestérol total et de triglycérides de 53 % et de près de 45 %, respectivement.

Bien que des études contrôlées sur des humains aient rapporté des résultats moins spectaculaires, elles ont observé des améliorations impressionnantes de ces marqueurs.

Au cours d’une étude de 60 jours menée sur des adultes souffrant de stress chronique, le groupe ayant pris la dose la plus élevée d’extrait standardisé d’ashwagandha a connu une diminution de 17 % du LDL (mauvais cholestérol) et de 11 % des triglycérides, en moyenne.

Mémoire et fonction cérébrale

Des études en éprouvette et sur des animaux suggèrent que l’ashwagandha peut atténuer les problèmes de mémoire et de fonction cérébrale causés par une blessure ou une maladie.

Des recherches ont montré qu’il favorise l’activité antioxydante qui protège les cellules nerveuses des radicaux libres nocifs.

Dans une étude, des rats épileptiques traités à l’ashwagandha ont vu leurs troubles de la mémoire spatiale s’inverser presque complètement. Cela était probablement dû à une réduction du stress oxydatif.

Bien que l’ashwagandha soit traditionnellement utilisé pour stimuler la mémoire en médecine ayurvédique, quelques recherches sur l’homme ont été menées dans ce domaine.

Dans une étude contrôlée, des hommes en bonne santé qui ont pris 500 mg d’extrait standardisé par jour ont signalé des améliorations significatives de leur temps de réaction et de leur performance dans les tâches, par rapport aux hommes qui ont reçu un placebo.

Une autre étude de 8 semaines menée auprès de 50 adultes a montré que la prise de 300 mg d’extrait de racine d’ashwagandha deux fois par jour améliorait de manière significative la mémoire générale, l’exécution des tâches et l’attention.

Effets secondaires et contre indications de l’ashwagandha

Il n’est pas recommandé à certaines personnes de prendre de l’Ashwagandha notamment les personnes enceintes et celles qui allaitent.

Les personnes souffrant de maladies auto-immunes doivent également éviter l’ashwagandha, sauf autorisation d’un professionnel de santé. Il s’agit notamment des personnes souffrant d’affections telles que la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, la thyroïdite de Hashimoto et le diabète de type 1.

De plus, ceux et celles qui prennent des médicaments contre les maladies thyroïdiennes doivent être prudentes lorsqu’elles prennent de l’ashwagandha, car il peut augmenter les niveaux d’hormones thyroïdiennes chez certaines personnes.

L’ashwagandha peut également réduire les taux de glycémie et de pression artérielle, de sorte qu’il peut être nécessaire d’ajuster les doses de médicaments si vous en prenez.

Mode d’utilisation de l’ashwagandha :

La dose recommandée d’ashwagandha dépend du type de supplément. Les extraits sont plus efficaces que la poudre brute de racine ou de feuille d’ashwagandha. N’oubliez pas de suivre les instructions figurant sur les étiquettes.

L’extrait de racine standardisé est généralement pris en gélules de 450 à 500 mg une ou deux fois par jour.

Il est proposé par plusieurs fabricants de suppléments et disponible auprès de divers détaillants, notamment les magasins d’aliments naturels et les magasins de vitamines.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bicarbonate de soude

Utilisations du Bicarbonate de Soude : Beauté, Hygiène, Santé, Ménage

By Alimentation, chez soi, Hygiène de vie, Maison, Produits, Soins

Utilisations du Bicarbonate de Soude : Beauté, Hygiène, Santé, Ménage

bicarbonate de soude

Derrière ce nom intimidant “bicarbonate de soude” se trouve une poudre blanche dont les propriétés et caractéristiques en font un produit incontournable dans la vie de tous les jours. Aussi appelé “bicarbonate de sodium” cette poudre permet des dizaines d’usages différents que ce soit dans le domaine de la santé, de l’hygiène, du ménage, de la cuisine ou du jardin. Cerise sur le gâteau, c’est un produit très peu cher.

Quand l’utiliser ? Comment l’utiliser ? A quoi faire attention. C’est ce que nous regardons tout de suite.




Bicarbonate de Soude : Définition et Caractéristiques

Le bicarbonate de soude tel qu’on le connait aujourd’hui est créé à partir de deux composants minéraux, le sel et le calcaire. Ces deux matières premières naturelles sont ensuite transformées suivant un procédé chimique appelé “Procédé Solvay”.

Cependant, le bicarbonate de soude existait déjà bien avant l’apparition de la chimie et des laboratoires. En effet, il se trouve naturellement dans certains types de sol.

Dans l’Antiquité, les Egyptiens l’avaient déjà découvert sur les bords de lacs salés et l’utilisaient notamment pour l’hygiène corporelle.

Propriétés et caractéristiques du bicarbonate de sodium

La liste des propriétés du bicarbonate de soude force le respect :

  • Produit 100% naturel
  • Biodégradable
  • Non-inflammable
  • Non toxique
  • Abrasif doux
  • Soluble dans l’eau
  • Non allergène
  • et surtout très peu cher

Il se déploie en trois types différents, qui se distinguent par leur pureté :

  • Le bicarbonate de soude technique
  • Le bicarbonate de soude alimentaire
  • Le bicarbonate de soude pharmaceutique

Le bicarbonate technique est le moins pur des trois. Fabriqué pour un usage externe, tel que le nettoyage et le jardinage, il ne doit en aucun cas être utilisé dans l’alimentation ou sur le corps. Pensez à porter des gants pour ne pas irriter votre peau.

Le bicarbonate alimentaire, comme son nom l’indique, peut être utilisé dans l’alimentation ainsi que dans les soins du corps, mais il peut aussi remplacer le bicarbonate technique dans ses usages du quotidien. Au vu de son usage polyvalent, c’est le plus commun.

Enfin, le bicarbonate pharmaceutique est le plus pur de tous. C’est celui que l’on utilise dans la fabrication de médicaments.

Dans tous les cas, notez qu’il est important de ne pas le confondre le bicarbonate de soude avec le carbonate de sodium et la soude caustique, qui sont utilisés à des fins différentes et peuvent représenter un danger pour la santé!

Le bicarbonate de soude remplace :




Comment Utiliser le Bicarbonate de Soude ?

Le bicarbonate de soude est extrêmement polyvalent. Ses utilisations se comptent par dizaines que ce soit pour soigner, cuisiner, nettoyer, jardiner… Il remplace la majorité des produits d’entretiens et permet de fabriquer des produits d’hygiène à très bas coût.

Pour la beauté et l’hygiène

1) Pour des cheveux beaux et sains

Le bicarbonate de soude fait des miracles sur notre chevelure. En effet, il débarrasse nos cheveux de tous les résidus de laque, de gel et d’autres produits pour cheveux qu’ils contiennent, ainsi que les particules de pollution qui viennent s’y poser au quotidien et qui finissent par les ternir. Il aide donc à nettoyer et assainir le cuir chevelu en profondeur. Les cheveux en ressortent plus soyeux et brillants, mais aussi plus souples et faciles à coiffer. De belles promesses, n’est-ce pas ?

Mais ce n’est pas tout : il lutte aussi contre la formation de pellicules et de sébum. En l’utilisant régulièrement, vos racines graisseront moins rapidement et vous pourrez donc espacer vos shampoings !

Pour profiter de tous ces bienfaits, il suffit de l’utiliser lorsque vous vous lavez les cheveux.

Mode d’utilisation :

Mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude à votre shampoing ou le mélanger à de l’eau à raison d’une mesure de bicarbonate pour 3 mesures d’eau. Massez ensuite votre cuir chevelu comme vous le feriez avec un shampoing classique, en faisant attention à ne pas en mettre dans vos yeux, et laissez reposer pendant quelques minutes avant de rincer.

Pour avoir de beaux résultats, il est important de l’utiliser régulièrement. Cependant, limitez son utilisation à un shampoing par semaine. En effet, s’il est utilisé trop fréquemment, il pourrait finir par dessécher vos cheveux.

Outre tout cela, le bicarbonate de soude peut être utilisé comme shampoing sec. Saupoudrez-en un peu sur vos racines et laissez agir pendant quelques minutes. Ensuite, la tête en bas, brossez-vos cheveux pour enlever les résidus.

bicarbonate

2) Pour nettoyer le visage et lutter contre l’acné

Le bicarbonate de soude aide à exfolier la peau, à rééquilibrer son pH et à diminuer la sécrétion de sébum.

Pour cela, vous pouvez l’utiliser en masque en mélangeant deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d’eau de manière à créer un mélange pâteux. Appliquez-le sur votre visage et laissez-le agir pendant 5 minutes maximum avant de le rincer. Veillez à nettoyer votre visage avant de poser le masque et à l’hydrater après le masque. Notez que vous pouvez aussi remplacer l’eau par du gel d’aloe vera ou un hydrolat adapté aux besoins de votre peau.

Vous pouvez aussi l’utiliser localement sur vos boutons pour empêcher leur développement. Pour cela, utilisez la même pâte que celle qui doit être réalisée pour le masque, mais appliquez-la seulement sur vos boutons. Laissez poser jusqu’à une heure avant de rincer, et pensez à hydrater votre peau après.

Comme pour les cheveux, il est important de limiter l’utilisation du bicarbonate de soude à une fois par semaine seulement. Un usage plus fréquent assécherait la peau et pourrait entraîner des irritations ou l’apparition de boutons.

3) Pour apaiser et adoucir la peau

bicarbonate peau

Si vous souffrez d’irritations et de démangeaisons, le bicarbonate de soude peut également vous aider. Il peut soulager un grand nombre de démangeaisons, qu’elles soient dues à des troubles cutanés tels que l’eczéma et l’urticaire, ou à d’autres problèmes plus occasionnels, tels que de simples rougeurs.

Pour cela, il vous suffit de prendre un bain dans lequel vous aurez versé une demi-tasse de bicarbonate de soude. Celui-ci aide à diminuer les effets du calcaire, qui peuvent entraîner de nombreuses démangeaisons si votre eau en contient trop. Non seulement vous en ressortirez avec moins de démangeaisons, mais aussi avec une peau lisse et douce. De plus, le bicarbonate de soude a également des vertus relaxantes. Parfait pour un moment détente juste avant d’aller dormir !

4) Pour blanchir les dents

Vos dents vous paraissent trop jaunes ou tachées, et les dentifrices promettant des dents blanches ne semblent avoir aucun effet sur vous ? Essayez plutôt le bicarbonate de soude ! En plus de blanchir les dents, il les nettoie et se débarrasse du tartre qui s’y pose.

Pour cela, versez un peu de bicarbonate de soude sur votre brosse à dents humidifiée et lavez-vous les dents comme vous le feriez avec tout autre dentifrice. Vous pouvez également y ajouter quelques gouttes de jus de citron, pour un résultat encore plus optimal. Si le goût vous est insupportable, saupoudrez le bicarbonate de soude sur votre dentifrice.

Cependant, il est généralement conseillé de ne pas utiliser cette solution tous les jours, au risque d’abîmer l’émail de vos dents. Par mesure de précaution, limitez donc son usage à une à deux fois par semaine.

De plus, notez que le bicarbonate de soude vous aidera à vous séparer des taches et de la couleur jaune provoquées par des boissons comme le thé ou la café, l’accumulation de tartre ou la cigarette. Si la teinte de vos dents est naturellement jaune, le bicarbonate de soude ne pourra pas les blanchir et il vous faudra alors probablement vous diriger vers des solutions moins naturelles.

5) Pour se débarrasser de la mauvaise haleine

Le bicarbonate de soude est aussi très efficace pour lutter contre les bactéries qui sont souvent responsables de la mauvaise haleine. Dans ce cas, utilisez-le en bain de bouche, en mélangeant une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Si vous avez fréquemment des aphtes, notez que cela permettra aussi de lutter contre leur apparition.

6) Pour remplacer un déodorant classique

Si vous en avez marre d’appliquer chaque jour des produits chimiques sur vos aisselles, vous pourriez vouloir essayer le bicarbonate de soude. Pour cela, créez une pâte en mélangeant du bicarbonate de soude à un peu d’eau et ajoutez-y quelques gouttes de citron si vous voulez donner un parfum à votre déodorant maison. Appliquez ensuite votre préparation sur vos aisselles.

Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez aussi simplement saupoudrer du bicarbonate sur vos aisselles à l’aide d’un pinceau de maquillage, que vous réserverez évidemment à cet usage.




Le Bicarbonate de soude pour la santé

1) Pour lutter contre les problèmes digestifs

Vous souffrez souvent de brûlures d’estomac ou de remontées acides ? Vous avez des difficultés à digérer ? Le bicarbonate de soude peut vous aider à les soulager !

Si vous avez du mal à digérer le repas que vous venez de manger, versez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et buvez le mélange. Vous pouvez également y ajouter quelques gouttes de citron, pour un meilleur goût et encore plus d’efficacité.

Si vous cuisinez des aliments que vous avez généralement du mal à digérer, vous pouvez aussi éviter les troubles digestifs avant même qu’ils n’apparaissent. Pour cela, ajoutez une pincée de bicarbonate de soude dans votre préparation lors de la cuisson de votre plat. Cette méthode est particulièrement conseillée pour les aliments acides et les légumes secs.

Toutefois, notez que lorsqu’il est question d’ingérer du bicarbonate de soude, certaines précautions s’imposent. Ainsi, en raison de sa richesse en sodium, il doit être évité par les personnes souffrant d’hypertension, d’insuffisance rénale ou de rétention d’eau. De plus, par mesure de précaution, il est généralement déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans.

2) Pour soulager les piqûres d’insectes et les brûlures superficielles

Nous avons déjà mentionné les bienfaits du bicarbonate de soude contre les problèmes cutanés. Mais saviez-vous qu’il a aussi un effet sur les piqûres d’insectes et les brûlures légères ?

Pour cela, mélangez 3 mesures de bicarbonate de soude dans 1 mesure d’eau et posez la pâte obtenue sur la zone en question. Laissez agir pendant une quinzaine de minutes. Cela calmera l’irritation et les démangeaisons.

3) Pour soulager vos pieds

bicarbonate pied

Vos pieds sot fatigués après une longue marche ou après être restés debout toute la journée ? Vous avez des ampoules, ou vous souffrez de mycoses ? Tout cela peut être soulagé par un bon bain de pieds au bicarbonate de soude !

Mode d’utilisation :

Ajoutez simplement une tasse de bicarbonate de soude dans une bassine d’eau tiède et trempez-y vos pieds pendant 15 minutes.

En cas de mycose, le bain de pieds ne peut remplacer un traitement contre les mycoses, mais il soulagera les démangeaisons qu’elles provoquent et il participera à leur traitement. Quant aux ampoules, il aidera à s’en débarrasser et favorisera leur cicatrisation.

4) Pour calmer les maux de gorge

Le bicarbonate de sodium aide aussi à lutter contre les maux de gorge. Pour cela, remplissez un verre d’eau tiède et versez-y une cuillère à café de bicarbonate de soude ainsi que le jus d’un demi citron pressé. Mélangez bien puis utilisez ce mélange en gargarisme. Répétez une fois par jour jusqu’à disparition totale de la douleur.

5) Pour se relaxer et lutter contre l’insomnie

Si vous avez un bain chez vous, vous avez peut-être pris l’habitude de vous y faufiler pour vous détendre après une journée stressante. Mais saviez-vous que votre bain sera d’autant plus relaxant si vous y ajoutez du bicarbonate de soude ? Versez-y 2 tasses  de bicarbonate et profitez de votre moment de détente.

Le Bicarbonate de Soude pour le Ménage et pour l’Entretien

Le bicarbonate de soude est un produit nettoyant aux vertus aussi insoupçonnées qu’incroyables. C’est simple : il y a peu de taches qui lui résistent ! Voici plusieurs choses que vous pouvez nettoyer grâce à lui.

1) Dans la salle de bain

Le bicarbonate de soude est l’allié incontournable de tout nettoyage écologique. Il peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison.

Dans la salle de bain, il vous aidera à faire briller votre baignoire et votre lavabo. Pour cela, il suffit de les frotter à l’aide d’une pâte créée en mélangeant du bicarbonate de soude et de l’eau.

Vous pouvez aussi l’utiliser pour vous débarrasser des moisissures qui peuvent apparaitre dans la douche. Versez une cuillère à café de bicarbonate dans un litre d’eau chaude et vaporisez le mélange sur les moisissures. Frottez ensuite à l’éponge.

Quant à votre machine à laver, vous pouvez lui faire prendre un bon bain de temps en temps en alliant le bicarbonate de soude au vinaigre. Pour cela, mélangez une grosse tasse de bicarbonate de soude dans 250ml de vinaigre blanc et versez le tout dans votre machine à laver. Faites-la ensuite tourner à vide.

2) Il nettoie les brosses à cheveux

bicarbonate brosse a dent

Saviez-vous que nos peignes et brosses à cheveux doivent être nettoyés régulièrement ? En effet, au fil du temps, ils finissent par collecter de nombreuses bactéries et des pellicules.

Pour les nettoyer, remplissez votre lavabo d’eau et versez-y jusqu’à 8 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Mettez-y vos brosses et peignes et laissez-les tremper pendant quelques heures avant de les rincer.

Vous pouvez faire la même chose pour nettoyer vos pinceaux à maquillage.

3)La cuisine et ses ustensiles

Dans la cuisine aussi, de nombreuses choses peuvent être nettoyées à l’aide du bicarbonate de soude.

C’est le cas du four, par exemple. Au fil du temps, il finit par se remplir de nombreuses saletés qui s’incrustent sur toutes les parois. Pour les nettoyer facilement, il suffit de verser un peu de bicarbonate de soude dessus et de vaporiser de l’eau sur le tout. Laissez ensuite agir pendant plusieurs heures, voire une nuit entière, et puis frottez à l’aide d’une éponge. Vous pouvez aussi mélanger du bicarbonate de soude à un peu d’eau pour former une pâte qui tiendra sur les parois verticales.

Le bicarbonate de soude vous aidera également à facilement nettoyer le fond des casseroles brûlées. Pour cela, versez-y du bicarbonate de soude ainsi qu’un peu d’eau. Faites bouillir le tout, puis enlevez la casserole du feu et laissez reposer jusqu’à ce que l’eau ait refroidi. Finissez en frottant à l’éponge.

Outre le nettoyage, le bicarbonate de soude peut aussi être utilisé pour faire briller votre vaisselle. Pour cela, saupoudrez-en simplement un peu sur un chiffon humide, et frottez votre vaisselle avec.

4) Les canalisations

Que vos canalisations soient simplement malodorantes ou carrément bouchées, le bicarbonate de soude pourra vous aider.

Pour déboucher une canalisation, il vous faudra l’associer avec du vinaigre blanc et du sel.

Mode d’utilisation :

Mélangez 200gr de bicarbonate de soude à 200gr de sel et puis versez le mélange dans 200ml de vinaigre. Ne soyez pas étonnés : mélanger le bicarbonate de soude et le vinaigre va provoquer une réaction chimique qui prendra la forme d’une mousse blanche.

Versez ensuite votre mélange dans la canalisation que vous voulez nettoyer et laissez-le poser entre 30 et 45 minutes. Finissez en versant un litre d’eau très chaude dans la canalisation afin de venir à bout des derniers bouchons.

Pour lutter contre les mauvaises odeurs, la solution est encore plus facile : il vous suffit de saupoudrer du bicarbonate de soude dans votre canalisation et de laisser poser pendant une nuit. L’odeur devrait être partie le lendemain matin !

5) Le canapé

Si vous voulez nettoyer votre canapé en tissu mais que celui-ci n’est pas déhoussable, saupoudrez-le de bicarbonate de soude et frottez légèrement pour le faire pénétrer. Laissez poser pendant 15 à 20 minutes puis aspirez ce qu’il reste. Le bicarbonate de soude aura absorbé les taches.

Cette astuce fonctionne aussi sur les tapis et les sièges en tissu.

6) Un matelas

Dans ce cas, utilisez la même astuce que celle que nous venons d’expliquer pour le canapé. En plus de nettoyer les taches, cela l’assainira et vous débarrassera des odeurs.

7) L’argenterie

Créez votre propre produit nettoyant en mélangeant du bicarbonate de soude et de l’eau jusqu’à former une pâte. Utilisez-la ensuite pour laver votre argenterie à l’aide d’un chiffon ou d’une brosse non abrasive. Rincez et séchez avec un chiffon sec. Votre argenterie sera comme neuve !




8) La grille du barbecue

Si vous avez déjà fait un barbecue chez vous et avez dû nettoyer la grille le lendemain, vous savez à quel point c’est une tâche pénible ! Heureusement, il existe des astuces qui fonctionnent bien mieux que le simple liquide vaisselle. Le bicarbonate de soude est l’une d’entre elles.

Créez une pâte à base de bicarbonate et d’eau, appliquez-la sur votre éponge et frottez. Vous verrez, vous arriverez à retirer la graisse bien plus facilement qu’en utilisant du savon classique !

9) Un dentier

Si vous avez envie d’assainir votre dentier et de lui offrir un beau nettoyage, faites-le tremper pendant une nuit dans un verre d’eau auquel vous aurez ajouté une cuillère à café de bicarbonate. Rincez-le le lendemain matin.

10 ) Pour se débarrasser des mauvaises odeurs

Peu importe d’où les mauvaises odeurs proviennent, le bicarbonate de soude pourra les neutraliser. Pour cela, il suffit d’en verser un peu à l’endroit malodorant.

Si l’odeur provient de votre poubelle, saupoudrez-en dans le fond, en-dessous du sac. Si vos tiroirs sont malodorants, versez un peu de bicarbonate de soude dedans. Saupoudrez-en aussi dans vos chaussures si elles sentent mauvais, et enlevez simplement le surplus jute avant de les porter à nouveau.

Dans le cas de votre frigo, placez-y une petite coupelle dans laquelle vous aurez versé du bicarbonate de soude. Quant aux cendriers, versez-y une petite quantité de bicarbonate de soude et renouvelez l’opération chaque fois que vous videz le cendrier.

Si vos mains dégagent une odeur désagréable que vous avez du mal à faire partir, mouillez-les et frottez-les avec un peu de bicarbonate de soude avant de rincer. En plus d’être débarrassées de leur mauvaise odeur, elles seront aussi douces et purifiées.

Enfin, si la mauvaise odeur provient de votre chien, vous pouvez aussi… saupoudrer le bicarbonate de soude sur son pelage ! Frottez-le ensuite pour que le bicarbonate de soude ne reste pas en surface, puis brossez-le afin d’éliminer les résidus. Le bicarbonate de soude emportera les mauvaises odeurs avec lui.

Encore d’autres usages du bicarbonate de soude

1) Nettoyer les fruits et légumes

À moins que vous les achetiez bio, les fruits et légumes sont souvent enduits d’un grand nombre de produits chimiques. Or, l’eau seule ne peut pas s’en débarrasser entièrement. Le bicarbonate de soude, de son côté, permet d’enlever la grande majorité des impuretés et des produits chimiques présents sur vos fruits et légumes.

Pour cela, il vous suffit de les faire tremper dans un récipient d’eau dans lequel vous aurez versé un peu de bicarbonate de soude, et de les laver avec ce mélange.

2) Conserver un bouquet de fleurs plus longtemps

Vous avez reçu un joli bouquet et vous aimeriez ne pas le voir se décomposer en seulement quelques jours ? Pour cela, ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans l’eau du vase. Vous verrez, vos fleurs vivront bien plus longtemps !

Une astuce pour augmenter encore plus leur durée de vie ? Coupez leurs tiges en biseau et changez l’eau tous les deux à trois jours.

3) Lutter contre les insectes et les mauvaises herbes

Le bicarbonate de soude est aussi très utile dans le jardin.

Ainsi, si vous avez des mauvaises herbes qui poussent entre les joints de votre terrasse, par exemple, il vous suffit de saupoudrer le tout de bicarbonate de soude, puis d’y verser un peu d’eau. Cela aura le même effet qu’un désherbant.

En le mélangeant à de l’huile d’olive et de l’eau, le bicarbonate de soude peut également faire office d’insecticide naturel. Pour cela, prenez un grand verre d’eau et ajoutez-y trois cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à café de bicarbonate de soude. Vaporisez ensuite le mélange sur vos plantes pour les protéger des insectes.

4) Blanchir le linge

Le blanc de votre linge est devenu fade avec le temps ? La prochaine fois que vous le lavez, versez 2 à 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec votre lessive. Vos draps et vêtements seront bien plus blancs à leur sortie.

Attention, évite toutefois d’utiliser du bicarbonate de soude avec du linge délicat.

Vous l’avez compris, le bicarbonate de soude peut faire de nombreuses choses pour nous. Il suffit de commencer à s’y intéresser pour découvrir un monde de possibilités, loin des produits chimiques et peu naturels !

Où en acheter?

Cela dépend du type de bicarbonate recherché.

  • Le bicarbonate alimentaire est vendu en grande surface, en magasin spécialisé bio, en droguerie ou en vente en ligne. 
  • Le bicarbonate technique est disponible en grande surface en grande surface, en magasin spécialisé bio, en droguerie, en vente en ligne également mais aussi dans des magasins de bricolages.
  • Le bicarbonate pharmaceutique est délivré uniquement en pharmacie.

Ils se vendent souvent en sachet cartonné de 250 gr, 500 gr ou 1 kg. Il est conseillé de privilégier les gros contenants en carton recyclable afin de limiter les déchets. Pour le prix, compter entre 4 et 20€ le kilo selon le type de bicarbonate (le pharmaceutique étant le plus cher puisque c’est le plus pur).

À raison de quelques grammes par utilisation, le bicarbonate est un produit qui s’utilisera pendant plusieurs mois.

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

vapoter

Vapoter écolo, c’est possible ?

By Produits

Vapoter écolo, c’est possible ?

vapoter

Ces dernières années, la préoccupation écologique ne cesse de prendre de l’ampleur dans tous les domaines de notre société ; les fumeurs parmi nous n’y font pas exception ! Vapoteurs, vous souhaitez limiter votre empreinte carbone ? Voici la marche à suivre !




Vape vs tabac : quel impact sur l’environnement ?

Le saviez-vous ? Près de 150 000 mégots de cigarettes sont jetés sur le sol chaque seconde dans le monde. Les mégots seraient même devenus la principale source de pollution des océans, devant les bouteilles en plastique !

Il est donc de notoriété publique que la cigarette est dangereuse pour la santé ; mais on oublie trop souvent qu’elle l’est aussi pour l’environnement. Destruction des forêts, utilisation de pesticides et de produits chimiques toxiques, production de gaz à effet de serre, pollution des nappes phréatiques, lente biodégradation… La liste de ses dangers est longue !

La e-cigarette, elle, semble nettement moins toxique pour l’environnement que la cigarette traditionnelle, notamment parce qu’elle utilise et dégage beaucoup moins de substances toxiques, mais aussi parce qu’elle est composée d’éléments interchangeables, réutilisables et recyclables.

La vape semble donc être à priori plus écolo que le tabac traditionnel. À condition de se renseigner un minimum et d’adopter les bonnes pratiques !

Les composants interchangeables de la e-cigarette, une fausse initiative écolo ?

Il est vrai qu’à première vue, les caractéristiques interchangeables de la e-cigarette jouent en sa faveur :  non seulement une seule e-cigarette peut être utilisée pour vapoter pendant plusieurs mois – voire années –  contrairement aux cigarettes classiques, mais en plus (sur le papier) vous pouvez remplacer les pièces défectueuses pour éviter de jeter l’ensemble du dispositif.

Pourtant, sur ce point, la cigarette électronique n’est en réalité pas aussi écologique qu’on voudrait le croire : en général, il n’est pas possible de réparer les pièces abîmées et il faut changer régulièrement certains composants comme la batterie, la résistance ou le clearomiseur. De quoi pousser à la production et à la consommation de composants électroniques !

Heureusement, pour remédier à cet inconvénient, l’industrie de la e-cigarette s’est adaptée et propose aujourd’hui des solutions de recyclage.

Comment recycler les composants de e-cigarette ?

Les cigarettes font partie de ce que l’on appelle les DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques). On les recycle avec les petits appareils ménagers en vrac. Attention toutefois : tous les éléments de la e-cigarette ne sont pas composés des mêmes matériaux. Plastique, métal, verre… Il est donc nécessaire de trier les pièces des e-cigarettes afin de les recycler correctement. Voici quelques exemples :

  • Avec les ordures ménagères : le clearomisateur
  • Avec les pièces électroniques : la batterie
  • Avec les déchets plastiques : les fioles de e-liquide en plastique
  • Avec les solvants et les produits phytosanitaires : les restes de e-liquides nicotinés qui, du fait de leur nocivité, doivent être déposés dans un contenant hermétique, étiquetés (avec mention de la toxicité du produit) et apportés dans un point collecte adapté

Il faut faire particulièrement attention au recyclage des e-liquides : mal aiguillés, ils peuvent polluer un ballot entier de déchets destinés au recyclage ! Pour limiter un peu l’impact des e-liquides sur l’environnement, de plus en plus de consommateurs optent pour les e-liquides bio.

Que faut-il savoir sur les liquides de e-cigarette bio ?

On appelle e-liquide de cigarette bio un e-liquide qui ne possède pas de propylène glycol (souvent abrégé en PG). S’il est si polluant, c’est parce que ce produit est en fait un dérivé du pétrole. Or, la grande majorité des e-liquides de cigarette aujourd’hui, lorsqu’ils ne sont pas certifiés bio, sont composés de glycérine végétale, de nicotine, d’arômes et de PG.

Pour remplacer le PG et fabriquer des e-liquides bio, les producteurs se sont tournés en majorité vers une substance connue sous le doux nom de mono propylène végétal (qu’on trouve parfois aussi appelé propylène glycol végétal, propanediol, MPGV ou MPV). Il s’agit d’une substance issue de la culture du colza, du maïs ou bien de la palme. Dans l’idéal, cette culture doit elle aussi être biologique, bien évidemment.

En plus du MPV, le e-liquide bio français par exemple est composé de glycérine végétale biologique et d’arômes naturels.




Comment vapoter de manière écolo ?

Il faut savoir qu’il n’existe pas directement de « cigarette électronique bio » vendue comme telle sur le marché. Pour avoir un impact minimal sur l’environnement (et sur votre santé), vous pouvez donc miser sur des kit e-cig non jetables, et faire en sorte de les utiliser le plus longtemps possible.

Veillez aussi à ce que vos e-liquides possèdent la certification bio Écocert. La planète vous en remerciera !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bureau assis debout

Travailler sur un bureau assis-debout : pour ou contre ?

By chez soi, Produits, travail

Travailler sur un bureau assis-debout : pour ou contre ?

bureau assis debout

Ces dernières années, les études scientifiques et divers organismes sanitaires ne cessent d’alerter sur les problèmes de santé créés par une mauvaise posture au travail. Face à ce problème qui prend de plus en plus d’importance, les bureaux assis-debout semblent être une bonne solution : ils pourraient en effet à la fois limiter les risques de développer des problèmes de santé tout en améliorant la productivité et le bien-être au travail. Mais qu’en est-il réellement ? Juste Bien a mené l’enquête pour vous !




Qu’est-ce qu’un bureau assis-debout exactement ?

On connaît le bureau assis-debout sous une multitude de noms : standing desk, bureau ajustable, bureau surélevé, bureau up and down, bureau qui monte et qui descend… Tous servent à décrire la même caractéristique : un bureau que l’on peut monter et descendre à sa guise, ce qui permet aux utilisateurs de travailler aussi bien debout qu’assis. 

En fonction du type de bureau, la hauteur est ajustable soit manuellement (à l’aide d’une manivelle ou bien d’un vérin, comme pour les fauteuils de bureau), soit électriquement (en appuyant sur des boutons et en branchant le bureau sur secteur pour alimenter le moteur). 

Comment savoir quel type de bureau assis-debout choisir ?

Tout dépend de ce que vous voulez en faire et de la fréquence d’utilisation ! Les bureaux assis-debout manuels ont pour avantage d’être beaucoup moins chers que les bureaux assis-debout électriques. Néanmoins, les manuels sont souvent décrits comme nettement moins pratiques que leurs homologues électriques. 

La raison ? Surélever et abaisser un bureau manuellement est plus fastidieux et moins précis que le faire électriquement. Les possesseurs de bureaux assis-debout manuels finissent donc souvent par ne plus utiliser cette fonctionnalité. Si vous avez besoin de changer régulièrement la hauteur de votre bureau, il est donc conseillé d’opter pour un bureau assis-debout électrique.

En revanche, si vous souhaitez bouger votre bureau régulièrement de place, il est conseillé de privilégier les bureaux manuels, plus légers et mobiles que les bureaux électriques. En plus, ils sont silencieux, ce qui vous permet de les placer n’importe où dans la maison !

Quels sont les avantages d’un bureau assis-debout ? 

bureau debout

Le principal avantage des bureaux assis-debout –  et la raison même de leur conception – est qu’ils sont une véritable petite révolution en termes de conditions de travail, notamment parce qu’ils permettent de contrôler la posture que l’on adopte pour travailler. Le fait d’être debout permet de solliciter l’ensemble des muscles du corps pour maintenir une bonne posture. Par ailleurs, les bureaux assis-debout permettent également de bouger, de s’étirer, d’être libre de ses mouvements : tout ce qu’il faut pour rendre votre façon de travailler particulièrement active ! 

Selon une étude menée par le projet Take and Stand, les douleurs lombaires et cervicales des travailleurs qui ont réduit leur temps de travail assis grâce aux bureaux-assis debout ont diminué de 54 %. Sans compter que la position debout permet de brûler des calories, de lutter contre les coups de fatigue et de renforcer le système immunitaire… 

Deuxième avantage, qui découle directement du premier : la productivité des travailleurs est accrue. Les utilisateurs des bureaux assis-debout s’accordent en effet pour dire qu’ils sont plus efficaces et plus productifs lorsqu’ils peuvent alterner les positions. Et ce, dans de nombreuses tâches : rédaction, discussions en réunion, dessin, calculs… Une explication possible est que la position debout décuple le sentiment d’énergie des travailleurs, d’où cette impression d’être plus performant.

Dernier avantage : l’adaptabilité. Qu’ils soient debout ou bien assis, les bureaux ne sont pas toujours bien ajustés aux corps des différents travailleurs. Or, la hauteur d’un bureau debout-assis est parfaitement ajustable à chacun(e). Un avantage non négligeable ! D’autant plus que certains bureaux électriques laissent la possibilité de mémoriser plusieurs hauteurs. 

Quels sont les inconvénients d’un bureau assis-debout ? 

L’inconvénient le plus fréquemment cité est le prix des bureaux debout-assis. Ces derniers sont souvent plus chers que des bureaux classiques. 

Deuxième inconvénient : les bureaux debout-assis ne débarrassent pas de toutes les douleurs… En effet, comme nous sommes peu habitués à travailler debout, cette position peut vite devenir inconfortable pour nos pieds (surtout pour les personnes qui travaillent en talons) – voire pour le dos si la hauteur est mal réglée. Toutefois, il s’agit d’un problème facilement réglable : il suffit d’investir dans un tapis spécial anti-fatigue pour soulager vos pieds !

Le dernier inconvénient, c’est que les bureaux assis-debout électriques, justement parce qu’ils sont électriques, ne sont pas très écologiques…

Pour conclure, gardez bien à l’esprit que les bureaux assis-debout ne sont pas des panacées : même s’ils limitent les risques de mal de dos ou de nuque, ils n’empêchent pas pour autant tous les troubles créés par nos positions sédentaires. Pour préserver votre santé, veillez à bouger, à faire des pauses et de l’exercice régulièrement. Dans l’idéal, essayez d’alterner plusieurs fois par jour entre position assise et position debout. 




Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23057991/
https://kqueo.fr/blogs/blog-kqueo/choisir-bureau-assis-debout-entreprise
https://digitalpainting.school/magazine/conseils/quels-sont-les-avantages-et-inconvenients-dun-bureau-assis-debout-apres-des-mois-dutilisation
https://www.jobat.be/fr/art/avantages-et-inconvenients-dun-bureau-assis-debout

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

huile CBD

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD ?

By CBD, Produits

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD ?

huile CBD

On ne présente plus le CBD, cette substance issue du cannabis utilisée depuis plusieurs millénaires pour soulager divers troubles. Loin d’être une substance psychoactive, le CBD possède en effet de nombreuses vertus. C’est d’ailleurs une des raisons qui font qu’il est commercialisé sous de nombreuses formes différentes : cosmétiques, tisanes, bonbons… Aujourd’hui, focus sur l’huile de CBD et ses nombreux bienfaits ! 




Réduction du stress et de l’anxiété

C’est probablement le plus connu des bienfaits de l’huile CBD : lutter contre le stress et toutes ses affections. En fait, d’après plusieurs études, le CBD aurait un impact sur la façon dont les récepteurs du cerveau fonctionnent, en particulier sur leur réaction à la sérotonine. La sérotonine, plus connue sous le nom d’« hormone du bonheur », est en fait un neurotransmetteur qui permet de réguler l’humeur ; c’est donc directement d’elle que le sentiment de bien-être dépend. 

En conséquence, le CBD, en agissant sur les parties du cerveau liées à la sérotonine, est un anxiolytique naturel qui permet de : 

  • Faire baisser le stress et l’anxiété 
  • Lutter contre tous les symptômes associés (troubles du sommeil, palpitations cardiaques, sensation d’être tendu(e)…)
  • Soulager les troubles dus au STPT (Syndrome de Stress Post Traumatique)

Vertus anti-âge & soin de la peau

Le CBD est un antioxydant reconnu et 100 % naturel. Son action sur la peau est multiple : 

  • Action anti-ride
  • Hydratation intense
  • Renouvellement cellulaire
  • Amélioration de la douceur, de l’éclat et de l’élasticité
  • Diminution de l’acné
  • Régulation du sébum
  • Réduction des rougeurs
  • Apaisement des irritations et des démangeaisons
  • Soin de l’eczéma et du psoriasis
  • et bien d’autres encore !

Amélioration du sommeil

C’est logique : le CBD permet de se détendre, d’entrer dans un état de relaxation intense. En conséquence, il favorise l’endormissement tout en luttant contre les divers troubles du sommeil qui pourraient le perturber (insomnies, cauchemars, réveils fréquents et intempestifs…).

Grâce au CBD, votre sommeil redevient réparateur !

Anti-inflammatoire et anti-douleur

D’après vous, quelle est la différence entre le CBD et un médicament anti-douleur ? Presque aucune : le CBD soulage tout autant les douleurs chroniques que les médicaments classiques. Seulement, contrairement aux comprimés chimiques, le CBD n’entraîne aucun effet secondaire indésirable : pas de dépendance, pas d’accoutumance ni de nausée, pas de baisse du système immunitaire… Des avantages, seulement des avantages ! 

Plus précisément, l’huile de CBD permet de lutter contre les douleurs :

  • Articulaires
  • Musculaires
  • Liées aux règles
  • À la tête 
  • Et toutes les douleurs chroniques en général

D’ailleurs, certaines études tendent à démontrer que le CBD constitue une aide précieuse pour soulager les personnes souffrant de certaines maladies graves et de mieux supporter les traitements lourds (sclérose en plaques, chimiothérapie, maladie de Crohn, etc.). 

Y a-t-il un risque d’effets secondaires ?

bienfaits huile CBD

En effet, l’huile de CBD peut avoir plusieurs effets secondaires, comme tout médicament : 

  • Assèchement de la bouche
  • Nausées
  • Diminution – voire perte – de l’appétit
  • Apathie, somnolence
  • Insomnies
  • Migraines 
  • Vertiges, étourdissements

Quelles sont les précautions à suivre ? 

Bien évidemment, si vous avez déjà un traitement médicamenteux en cours, il est important que vous demandiez conseil à un professionnel de santé, car il peut y avoir des interactions entre le CBD et certains médicaments. 

Par ailleurs, la consommation de CBD est contre-indiquée dans plusieurs cas :

  • Femmes enceintes ou allaitantes
  • Troubles artériels
  • Maladie de Parkinson
  • Troubles cardiovasculaires ou cardiaques

Attention : les personnes allergiques au pollen Cannabis Sativa L doivent absolument se tenir éloignées du CBD.

Veillez également à tenir votre huile de CBD hors de portée des enfants, et à toujours respecter les doses recommandées.

Comment consommer de l’huile au CBD ?

La plupart du temps, l’huile au CBD est ingérée par voie orale : après avoir déposé quelques gouttes sous la langue, il faut attendre quelques secondes puis avaler le tout. Si elle est la plus utilisée, c’est parce que c’est la technique qui permet la meilleure assimilation du CBD par l’organisme. 

Il arrive que le goût du CBD déplaise fortement. Dans ce cas, il est tout à fait possible de déposer les gouttes de CBD sur un morceau de sucre ou de les mélanger à une substance qui en cachera l’arôme (yaourt, lait, etc.). 

À noter que si vous avez l’estomac plein, le délai entre l’absorption et l’action de l’huile sera un peu plus important que si vous avez le ventre vide. Il n’est donc pas forcément nécessaire de prendre l’huile au cours d’un repas. 

Où acheter de l’huile de CBD ? 

Même s’il est vraiment recommandé de demander l’avis de votre médecin, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour vous procurer de l’huile au CBD en France : elle est légale. Du moins, tant qu’elle respecte les réglementations en vigueur en France et dans l’UE. 

Vous pouvez donc trouver de l’huile CBD dans des pharmacies ou des boutiques spécialisées. Vous pouvez également vous en procurer sur Internet ; mais attention à vérifier la qualité des produits !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

e-liquide CBD

Focus sur les e-liquides de cigarette électronique au CBD

By CBD, Produits

Focus sur les e-liquides de cigarette électronique au CBD

e-liquide CBD

La récente popularité du CBD a permis de développer une foule de produits différents à base de cette molécule miracle : gélules, crèmes, huiles, tisanes, bonbons… Et même shampooings ! Pourtant, l’une des utilisations les plus fréquentes du CBD reste le e-liquide, utilisé par les vapoteurs dans leurs cigarettes électroniques. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce produit étonnant !  




Qu’est-ce qu’un e-liquide au CBD exactement ? 

Le e-liquide au CBD est semblable à un e-liquide de cigarette électronique standard : il est composé de propylène de glycol, de glycérine végétale, et éventuellement d’arômes additionnels, exactement comme tous les e-liquides de cigarette. À ceci près qu’il possède en plus du CBD.

Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule issue du chanvre, une plante cultivée plus connue sous le nom de cannabis. Seulement, le CBD n’a absolument aucun effet psychotrope (pas de sensation de « planer », pas de création de dépendance) et n’est donc absolument pas considéré comme une drogue. Au contraire du THC, une autre molécule contenue dans le chanvre, qui, elle, est effectivement un psychotrope. 

Les e-liquides au CBD ont la particularité d’avoir des taux de propylène de glycol et de glycérine végétale assez élevés, ce qui les rend particulièrement fluides et permet une meilleure vaporisation du CBD. 

Pourquoi opter pour les e-liquides au CBD ?

La principale vertu du CBD est la relaxation : cette molécule permet en effet de lutter contre le stress, l’anxiété et l’angoisse, pour favoriser la sérénité et la détente. Mais le CBD possède bien d’autres vertus : propriétés anti-inflammatoires, réduction des douleurs chroniques, lutte contre les troubles du sommeil (insomnies, réveils fréquents, sommeil non réparateur, etc.), soulagement lors de la prise de certains traitements lourds (chimiothérapie)…

L’avantage du CBD, c’est que sa consommation ne libère pas d’endorphine dans le cerveau, et donc il n’y a pas de dépendance qui se crée. En conséquence, de nombreuses personnes choisissent des e-liquides au CBD pour leurs cigarettes électroniques, car cette molécule aurait la faculté d’aider les personnes dépendantes (au tabac, ainsi qu’à certaines drogues) à se libérer petit à petit de leur addiction – ou tout du moins à mieux supporter les effets du sevrage. 

Existe-t-il différents types d’e-liquide au CBD ?

cartridge CBD

Vous pourrez trouver trois grands types d’e-liquide au CBD sur le marché : les e-liquides pré-mélangés, les e-liquides à faire vous-mêmes, les boosters et les cartridges. 

Les e-liquides pré-mélangés sont les produits les plus fréquemment utilisés. Toutes les substances sont déjà mélangées, vous n’avez qu’à remplir le réservoir de votre cigarette électronique pour vapoter en toute simplicité. Il existe différents taux de CBD : faible (environ 10 mg/ml), moyen (environ 30 mg/ml) et élevé (environ 60 mg/ml). Vous avez également la possibilité de varier les saveurs : vous pouvez opter pour des e-liquides goût cannabis ou bien miser sur des mélanges fruités, originaux, fleuris… De quoi faire plaisir à tous les palais !

Les e-liquides à faire vous-même, aussi appelés e-liquides DIY (de l’anglais Do It Yourself, faites-le vous-même), ont pour intérêt d’être entièrement personnalisables, puisque c’est vous qui mélangez les différentes substances afin d’obtenir le taux de CBD qui vous convient. Pour réaliser ce mélange, il vous faudra vous procurer un récipient vide et propre, un booster de CBD (la partie qui contient la molécule de cannabidiol, sans goût mais fortement dosée), une base qui contient le propylène glycol et la glycérine végétale (essentiel pour la vaporisation du mélange), et un concentré (qui sert à donner du goût au mélange).

Les boosters, comme expliqué précédemment, sont des substances avec un taux élevé de CBD. Ils ne doivent jamais être vapés seuls. 

Les cartridges, enfin, sont des cartouches prêtes à l’emploi, qu’il faut clipser à la place du clearomiseur de certaines e-cigarettes. Ils ont pour particularité d’être nettement plus efficaces que les e-liquides au CBD, car ils ne contiennent pas de propylène de glycol ni de glycérine végétale. Il s’agit en effet de produits dits « distillate », c’est-à-dire qu’ils sont composés uniquement d’extraits végétaux. Prudence donc avec ces produits ! Il faut faire attention à ne pas trop en consommer. 

Est-ce que c’est légal ?

Oui ! À condition bien sûr que les produits au CBD respectent la réglementation en vigueur, c’est-à-dire que leur concentration en THC (la molécule psychoactive du cannabis) ne dépasse pas les 0,2 %. 

Comment utiliser les e-liquides au CBD ?

Comme n’importe quel e-liquide de cigarette électronique ! Néanmoins, les e-liquides au CBD ont pour particularité d’être bien fluides. Il est donc conseillé d’avoir recours à des cigarettes électroniques de faible puissance et surtout qui possèdent une résistance élevée. 

SI vous avez l’habitude d’utiliser d’autres produits au CBD (cosmétiques, tisanes, huile, bonbons…), sachez que l’organisme absorbe nettement plus rapidement le cannabidiol par inhalation que par ingestion. Les effets sont également plus rapides à se manifester.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Comme le CBD est un très puissant relaxant, il se peut que vous soyez sujet(te) à de la somnolence, à une baisse de l’attention, voire à des moments d’apathie, surtout en cas de consommation importante (taux de CBD élevé ou consommation très fréquente).  Il est donc déconseillé de vapoter du CBD si vous devez ensuite effectuer une activité qui demande d’être attentif et vigilant (conduire par exemple). 

Le CBD est également fortement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux personnes qui souffrent de problèmes cardiaques. Veillez aussi à vérifier que vous n’êtes pas allergique !

Enfin, conservez toujours vos produits – à base de CBD ou non – de cigarette électronique hors de portée des enfants. 




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend