Skip to main content
Category

Produits

terre de diatomée

Terre de diatomée : solution méconnue fourmillant de vertus

By chez soi, Maison, Produits

Terre de diatomée : solution méconnue fourmillant de vertus

terre de diatomée

Assez peu connue, la terre de diatomée possède pourtant de multiples propriétés bénéfiques. Dans la maison ou bien au jardin, cette poudre fait des miracles. Focus sur ses propriétés les plus spectaculaires :




Qu’est-ce que c’est la terre de diatomée ?

La plupart du temps, la terre de diatomée revêt l’aspect d’une poudre blanche, mais selon les utilisations, elle peut aussi être vendue sous forme de petites gélules. Elle est en fait composée de silice minérale, une roche très légère, poreuse et friable, avec une teneur en eau de 50 à 70 %. En réalité, la terre de diatomée porte donc très mal son nom, puisqu’il ne s’agit pas vraiment de terre, mais plutôt du mélange de roche volcanique et d’une multitude de squelettes de diatomées (des algues unicellulaires), qui se sont accumulés il y a très longtemps, et que l’on a réduit en poudre. 

Dans le commerce, on peut en trouver sous deux formes différentes :

  • La diatomée non transformée ou « silice amorphe », neutre et sans aucun danger pour la santé. Souvent, elle est de couleur blanche tirant sur le vert. C’est la forme la plus utilisée et celle qui nous intéresse ici.
  • La diatomée calcinée à 900°C, aussi appelée « diatomée cristallisée », de couleur plus rosée. Dangereuse pour la santé des hommes et des animaux, elle n’est habituellement utilisée que par les professionnels de l’industrie (filtration, polissage, absorption).

Veillez donc à ne surtout pas les confondre. Pour cela, une astuce est d’acheter de la terre de diatomée de grade alimentaire uniquement. Comme toutes n’ont pas de certification alimentaire, vous pouvez également chercher les mentions « amorphe » ou « non calcinée ».

Un insecticide naturel très efficace

insecticide

Chaque année en France, environ 66,600 tonnes de pesticides sont utilisés dans les cultures, qu’elles soient agricoles ou horticoles, soit plus de 2 kilos chaque seconde. Or, nous savons que ces produits chimiques peuvent être extrêmement nocifs pour la santé et pour l’environnement. Choisir d’utiliser de la terre de diatomée, c’est donc opter pour un traitement puissant et 100 % naturel.

En fait, la terre de diatomée est constituée de particules très fines et solides. Leur ingestion va donc créer des lésions dans les tubes digestifs des insectes, et leur contact va blesser leurs membres et leurs carapaces. En outre, son pouvoir absorbant va contribuer à les déshydrater jusqu’à la mort.

Attention cependant : si la terre de diatomée est si efficace, c’est parce qu’elle agit rapidement (à partir de 24 ou 72h) et sur le long terme. Néanmoins, elle perd de son efficacité dès qu’elle devient humide. 

Dans la maison

C’est probablement l’utilisation la plus fréquente de la terre de diatomée. Elle sert notamment à lutter contre :

La poudre doit être répandue sur les endroits où vous avez aperçu les insectes (couloirs, fenêtres, autour de la maison, entrées, placards, etc.), et également sur les lieux qui leur servent d’abri (plinthes, recoins, combles, interstices, fissures, et tous les trous où ils pourraient se réfugier).

Pour  éliminer les punaises de lit qui auraient élu domicile dans votre matelas, saupoudrez de la terre de diatomée sur votre matelas, puis enfermez-le dans une housse hermétique pour retenir les puces dans le piège.




Dans le jardin

Avant toute chose, rappelez-vous que la terre de diatomée tue, et n’est par conséquent pas une solution idéale. D’autres alternatives plus écologiques existent.

Mais à l’extérieur, cette terre est souvent utilisée contre :

  • les chenilles
  • les pucerons
  • les limaces
  • les nuisibles de manière générale

Pour l’utiliser, déposez et frottez-en sur les feuilles et les tiges, en faisant attention à ce qu’il ne pleuve pas les trois jours suivants, puis protégez-les pour que l’humidité ne lui fasse pas perdre son efficacité.

Attention : la terre de diatomée ne choisit pas quels insectes elle tue ou non. Par conséquent, elle peut éradiquer aussi bien les nuisibles que les insectes perçus comme utiles.

Pour vos animaux domestiques

puces chien

Si votre chien, votre chat, votre lapin, votre hamster ou tout autre compagnon animalier a des puces, vous pouvez le traiter sans danger avec la terre de diatomée, un anti-puces naturel. Pour eux, faites tout de même attention à bien utiliser une terre avec la certification alimentaire, car ils sont plus susceptibles d’en absorber et donc d’être exposés à des effets négatifs.

Ainsi, pour vous débarrasser des puces, il faut : 

  • Laver votre animal, puis appliquer sur son pelage de la terre de diatomée. Après, peignez-le ou caressez-le à rebrousse-poil pour bien faire pénétrer la terre entre les poils. Laissez agir quelques temps, puis peignez à nouveau votre animal pour ôter la terre. Réitérez ensuite l’opération une fois pendant au moins 3 semaines, afin de bien éliminer les larves et les œufs pas encore éclos.
  • Pour traiter votre maison, saupoudrez de la terre de diatomée à l’intérieur et à l’extérieur de chez vous, notamment sur  vos tapis, tentures, coussins et dans les recoins. Le lendemain, vous pourrez aspirer la terre. Il est important de réitérer ce traitement une fois par semaine pendant trois semaines, pour vous débarrasser de toute menace.

Par ailleurs, la terre de diatomée se révèle particulièrement efficace pour traiter les poules, afin de les débarrasser des poux rouges, ou bien tout simplement en prévention. Pour bien traiter vos animaux à plumes, veillez à : 

  • Bien nettoyer le poulailler. Pour cela, enlevez toute la litière usagée, puis revêtez un équipement de protection (lunettes, masques, gants), et saupoudrez le sol, les murs et les perchoirs avec de la terre de diatomée. Puis vous pourrez réinstaller une nouvelle litière.
  • S’il y avait vraiment beaucoup de parasites, vous pouvez aussi traiter cette nouvelle litière. S’il s’agit de mesures de préventions, c’est inutile.

Enfin, la terre de diatomée constitue un excellent vermifuge, qu’il s’agisse de traiter votre chat,  votre chien ou même vos chevaux ou vos poules. Mais faites vraiment attention dans ce cas à n’utiliser QUE de la terre possédant la certification alimentaire. En outre, comme elle recèle de nombreux oligoéléments (manganèse, sodium, etc.), elle peut aussi faire office de complément alimentaire naturel.

La quantité de terre de diatomée à administrer à votre animal dépend de son poids. En voici des exemples :

  • 1/2 cuillère à café par jour pour un animal pesant entre 1 et 3 kg
  • 1 c. à c. entre 3 à 6 kg
  • 1 cuillère et demie pour plus de 6 kg
  • Pour les chevaux, 2 à 3 c. à soupe dans la ration individuelle
  • Pour les poulets, 2g de diatomée par jour et par poule

Il est déconseillé d’en donner plus de 15 jours d’affilée. Privilégiez plutôt des cures à renouveler tous les deux ou trois mois. Pour faire consommer de la terre à votre animal, il suffit d’en mélanger à sa nourriture habituelle. En outre, ne donnez jamais de terre de diatomée à un animal qui ne serait pas encore sevré.




De remarquables capacités absorbantes 

La silice, qui compose la terre de diatomée, peut absorber énormément de liquide (plus d’une fois son poids). C’est pourquoi elle est souvent utilisée comme produit ménager et désodorisant.

Pour la litière du chat

Pour absorber l’humidité et les mauvaises odeurs, il vous suffit de mélanger un peu de terre de diatomée à la litière. Cela permettra en outre de la préserver plus longtemps.

Pour se débarrasser des mauvaises odeurs

Vous pouvez désodoriser votre intérieur (tapis, canapés, chaussures, tissus, etc.) en saupoudrant de la poudre dessus (ou à l’intérieur des chaussures), en laissant agir 12 à 24 heures puis en passant l’aspirateur. 

Pour les chaussures, vous pouvez aussi choisir de placer de la terre dans un vieux collant ou une vieille paire de chaussettes, que vous fermerez d’un nœud. Il ne vous reste plus qu’à les placer ensuite dans vos chaussures lorsque vous les rangez. Efficacité garantie ! 

Enfin, elle peut aussi être utile pour contrer les mauvaises odeurs de vos poubelles et frigo. Pour le frigo, il suffit d’y placer une petite coupelle ouverte et de la changer toutes les semaines. Pour vos poubelles, vous pouvez soit mettre un peu de terre au fond du sac avant de le remplir, soit placer un petit pot contenant de la terre près du réceptacle, qu’il faut aussi changer toutes les semaines.

Pour absorber les liquides dans la maison

Que vous ayez renversé de l’huile ou des produits ménagers, ou que vous ayez une fuite quelque part, la terre de diatomée aide à absorber les liquides et à les nettoyer plus facilement. Pour cela, il faut saupoudrer de la terre, la laisser sécher puis l’aspirer.

Ainsi, vous pouvez par exemple sécher une cloison ou un mur humide, ou bien un liquide sur un tissu sensible (canapé, matelas, tapis) par exemple.

Un masque de beauté surprenant

terre de diatomée

Les capacités absorbantes de la terre de diatomée permettent des usages insoupçonnés. En effet, on peut par exemple l’utiliser comme masque sur le visage. Si vous avez une peau à tendance grasse, ce masque est particulièrement adapté à votre problème, puisqu’il vous aidera à assécher un peu votre peau en absorbant le sébum. En revanche, si vous avez la peau sèche, il faut l’éviter.

Comme recette, vous pouvez choisir de mélanger 3 cuillères à café de diatomée à de l’eau et y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle (lavande ou rose par exemple). Une fois que vous aurez obtenu une pâte onctueuse et épaisse, appliquez-la sur votre visage, laissez poser 5 minutes maximum et rincez à l’eau claire. Ne laissez pas reposer trop longtemps car cela assécherait trop votre peau.

La terre de diatomée constitue également un excellent exfoliant. Dans ce cas, le procédé est le même que pour le masque. Attention avec l’huile essentielle : si c’est votre première fois, testez-la sur une petite partie de votre peau pour vérifier que vous n’êtes pas allergique. Les femmes enceintes et les enfants doivent aussi être précautionneux avec l’huile.

Enfin, ne vous faites pas de masque ou de gommage trop souvent, car l’abus des propriétés abrasives de la diatomée peuvent se retourner contre vous : votre peau a besoin de douceur de temps en temps.

Un produit nettoyant méconnu

Comme nous l’avons vu, la terre de diatomée est composée d’une multitude de petites particules très tranchantes, ce qui en fait un récurant de choix pour vos casseroles, toilettes, douches, baignoires, et mêmes sur certains sols difficiles à décrasser. Également, si votre vaisselle est particulièrement sale, la terre peut vous aider à les gratter plus facilement.

En outre, la terre de diatomée est suffisamment abrasive pour faire briller votre argenterie ainsi que plusieurs matériaux tels que le cuivre ou l’inox par exemple.

Pour cela, il suffit de mélanger de la terre à un peu d’eau pour créer une pâte épaisse et malléable que l’on utilisera pour frotter. 

Précautions :

Si vous avez bien veillé à choisir une terre de diatomée avec une certification alimentaire, amorphe ou bien non calcinée, sachez qu’elle n’est pas toxique pour l’homme. Cependant, évitez de l’inhaler ou de l’ingérer, car elle peut très vite être gênante, surtout pour les personnes souffrant d’asthme. 

Par conséquent, faites attention aux enfants et aux animaux de compagnie qui auraient éventuellement accès aux zones que vous avez traitées. De même, si la surface sur laquelle vous répandez la terre de diatomée est vraiment large, utilisez des masques, lunettes et gants de protection pour ne pas finir par être irrité(e), particulièrement au niveau des voies respiratoires.

Lorsque vous traitez vos animaux, il est aussi conseillée d’éviter de faire s’envoler trop de poudre, pour que ni eux ni vous n’en inhalent. L’idéal serait de leur mettre un tissu léger et humide sur la tête pendant le traitement.

Si néanmoins vous ou vos animaux en avez absorbé en petite quantité, pas de panique : il n’y a aucun danger à petite dose. Par contre, il faut absolument éviter le contact avec les yeux, car les propriétés absorbantes de la terre de diatomée pourraient y causer des désagréments importants.

Sources : 

https://www.planetoscope.com/sols/47-consommation-de-pesticides-phytosanitaires-en-france.html
https://www.linternaute.fr/bricolage/guide-maison-et-jardin/1411026-terre-de-diatomee-tout-savoir-sur-cet-insecticide-naturel
https://diateor.com/vermifugation/
https://poules-club.com/terre-de-diatomee-comment-lutiliser-pour-nos-poules/
https://planetehealthy.com/terre-de-diatomee/#insecticide_naturel_puissant
https://www.consommerdurable.com/2019/10/recette-maison-masque-exfoliant-terre-de-diatomee/
https://www.autourdesanimaux.com/terre-de-diatomee-un-remede-anti-puces-tiques-naturel-pour-vos-animaux/
https://www.consoglobe.com/terre-de-diatomee-cg/2
https://www.10-trucs.com/truc-a-faire-avec/utiliser-la-terre-de-diatomee.html#3_La_terre_de_diatomee_comme_insecticide_dans_la_maison

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bonne couette

Comment choisir une bonne couette ?

By chez soi, Produits, Sommeil

Comment choisir une bonne couette ?

bonne couette

Le choix d’un certain type de sommier ou de matelas est déterminant pour un sommeil efficace, agréable et réparateur, et l’on peut passer beaucoup de temps à en sélectionner un avec soin, en se basant sur de nombreux critères différents.

Cependant, il existe un troisième facteur, non moins fondamental mais hélas souvent mis de côté : la couette. Quelle taille, quelle composition, quelle épaisseur, mais aussi quelles propriétés particulières sont à privilégier ? Voici quelques astuces pour faire le tri.




Les dimensions

Premier critère à prendre en compte, et probablement le plus facile à sélectionner, la taille de votre couette est un élément essentiel pour une bonne nuit de sommeil. Evidemment, il faut adapter ce choix en fonction de la taille de votre matelas. Pour un confort optimum, par exemple pour éviter que des courants d’air frais désagréables ne s’infiltrent dans vos draps, il est conseillé de choisir une couette qui dépasse de votre matelas d’environ 30-40 cm de chaque côté du lit. Mais il faut également prendre en compte votre comportement durant votre sommeil : avez-vous tendance à vous enrouler dans votre couette au cours de votre  nuit ? Bougez-vous beaucoup ? Dormez-vous seul(e), ou bien avec quelqu’un qui s’approprie toute la couette ?

Ainsi, pour un lit de 140×200 cm par exemple, dans lequel une ou deux personnes peuvent dormir, privilégiez une couette de 200x200cm pour une personne seule, et une couette de 240x220cm pour un couple. De même, la corpulence des dormeurs est un élément qui doit influencer le choix de la taille : une couette trop petite laissera vos orteils découverts, tandis qu’une couette trop grande risquerait de tomber sans cesse à terre et de vous découvrir.

Le garnissage 

garnissage couette

En ce qui concerne sa composition, on retrouve bien évidemment la traditionnelle hésitation entre naturel ou synthétique. Plusieurs critères, très personnels et qui varient en fonction de chacun, sont à prendre en compte pour ce choix. Mais ces deux types de matière ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Petit récapitulatif :

En ce qui concerne les couettes faites de garnissage naturel, d’abord, les avantages résident dans leur performance, en plus de leur côté bio : en effet, le garnissage naturel garantit un gonflant très agréable et efficace, et dure en général plus longtemps que le garnissage synthétique.

Le duvet, d’oie ou de canard, est l’élément naturel le plus répandu. C’est lui qui a les propriétés thermiques les plus élevées, et qui est le plus efficace contre le froid et l’humidité. De plus, le duvet naturel possède d’excellentes propriétés de thermorégulation ; si vous avez l’habitude de déjà avoir chaud la nuit, cette couette ne vous fera donc pas davantage transpirer, car elle est capable de s’adapter aux différentes étapes du cycle du sommeil, et à la température corporelle qui lui correspond. Le duvet possède également une sorte de reconnaissance historique et conventionnelle : traditionnellement,  il est le composant par excellence des couettes. En revanche, on note de plus en plus de personnes allergiques à ce composant, et qui ne supportent plus les couettes garnies de duvet.

Heureusement, il existe d’autres composants naturels, comme la laine, la soie, ou même le bambou, par exemple. Moins répandues, ces matières sont tout aussi efficaces pour préserver la chaleur et conserver à l’abri de l’humidité. Elles sont plus légères et plus fines, et hypoallergéniques. Le garnissage végétal garantit une provenance autre qu’animale.

Un autre aspect non-négligeable des couettes naturelles est l’assurance d’acheter des produits bio, dont le garnissage est directement naturel ou recyclé, écologiques, et bien souvent de production locale. Par ailleurs, si vous avez des scrupules à vous fournir avec une matière comme le duvet, sachez qu’il existe des garanties : certains fabricants s’engagent à suivre des chartes strictes, qui prônent le respect du bien-être animal et la provenance directe de fermes éco-responsables.

Le principal inconvénient des couettes composées de matière naturelle reste leur prix, plus élevé que les couettes synthétiques. Cependant, elles durent plus longtemps que les couettes synthétiques et conservent leur gonflant après lavage. Attention toutefois : bien souvent, vous ne pourrez pas laver une couette en soie par vos propres moyens, et devrez privilégier un lavage au pressing.

A propos des couettes en matière synthétiques : totalement hypoallergéniques, très faciles d’entretien, leur prix est plus accessible que les couettes naturelles, mais elles durent moins longtemps, et perdent peu à peu de leur gonflant après les lavages. Les variétés de fibres synthétiques sont très variées et nombreuses, et la science à ce sujet a fait beaucoup de progrès ces dernières années : elles peuvent désormais être anti-acariens, fines et légères tout en conservant la chaleur, avoir un effet « toucher-duvet »… Aujourd’hui, les fibres synthétiques sont très efficaces pour conserver la chaleur corporelle, et certains fabricants qui ajoutent de la silicone garantissent même une répartition uniforme et agréable du garnissage dans la couette. En revanche, une couette en fibres synthétique chauffe de manière constante, et ne peut s’adapter aux différentes étapes du cycle du sommeil. Si vous avez déjà très chaud la nuit, vous risquez donc de transpirer davantage.

Il existe, là aussi, certains labels promouvant l’écologie, et qui garantissent le recyclage des fibres de polyester par exemple, souvent joint à d’autres caractéristiques « vertes » ou coton « bio ».

Enveloppe et piquage

piquetage couette

Il s’agit également d’un choix essentiel, puisque c’est l’enveloppe qui contient le garnissage, et le piquage qui lui assure une bonne tenue et permet de le maintenir en bonne place.

L’enveloppe correspond au nombre de fils utilisés par cm². Plus une enveloppe est de qualité, plus ce nombre est élevé et le tissage serré. Ainsi, pour une couette garnie de fibres synthétiques, une enveloppe de 90-100 fils/cm² est adapté, tandis que pour un garnissage naturel, mieux vaut choisir un tissage de 130 films/cm² environ, pour que le duvet ne s’échappe pas de la couette, notamment.

En ce qui concerne la matière de l’enveloppe, tout dépend de votre budget et de vos besoins. Pour éviter la transpiration et une chaleur désagréable, mieux vaut choisir une enveloppe en coton pur, bio, ou bien tout simplement une enveloppe en fibres naturelles (bambou, soie…), très saines. Le mieux reste tout de même le coton, pour ses propriétés absorbantes et légères : l’humidité est évacuée, et la couette peut davantage s’aérer, respirer, ce qui est particulièrement recommandé pour les couettes en fibres naturelles.

A noter : il est possible d’opter pour des enveloppes avec des traitements anti-tâches, anti-acariens, ou contre les bactéries ou les insectes par exemple.

Le piquetage, lui, contribue à conserver la chaleur qui s’est accumulée durant le sommeil. Un bon piquetage vous permettra de conserver votre couette pendant plusieurs années. Il en existe de nombreuses formes, qui correspondent à divers types de couettes. Ainsi, pour une couette en fibres naturelles, préférez un piquetage à carreaux cloisonnés. Pour les fibres synthétiques, les choix sont plus nombreux : vous pouvez choisir entre des piquetages en lignes, vagues, horizontaux, ou carreaux. Egalement pour les couettes synthétiques, le piquage à capiton favorise le gonflant et l’isolation thermique de la couette.

Le grammage

Le grammage correspond au poids du garnissage de la couette. Là encore, ce sont essentiellement vos préférences personnelles qui entrent en compte. En effet, tandis que certains préfèrent sentir le poids de la couette pour bien dormir, d’autres privilégient les couettes légères.

Le grammage s’exprime en g/m². Plus le grammage est élevé, plus la couette est chaude. Egalement, pour des propriétés thermiques équivalentes, une couette faite de fibres naturelles sera plus légère qu’un couette faite de fibres synthétiques. En outre, plus le pourcentage de duvet est élevé, plus la couette sera légère.

A noter : plus le grammage est élevé, plus la couette est dense, et plus sont prix sera important.




Propriétés thermiques

Il existe des couettes dites d’hiver et des couettes dites d’été, qui possèdent des propriétés thermiques différentes.

Il est ainsi possible d’alterner entre couettes légères, pour l’été et les chambres assez chauffées, et couettes chaudes, pour l’hiver, les chambres moins ou peu chauffées, et/ou les personnes plus sensibles au froid.

Mais il existe également des couettes dites « quatre saisons », c’est-à-dire composées de plusieurs couches, que l’on peu enlever ou rajouter en fonction de ses besoins ou de ses préférences. On peut en trouver sur des sites tels que www.matelas-morphee.fr.

L’entretien

Qu’elle soit naturelle ou bien synthétique, une couette doit être secouée et surtout aérée régulièrement. Il faut également la protéger par une housse aux dimensions adaptées, et la laver régulièrement.

L’idéal, pour une couette naturelle, est de la laver deux fois par an, aux changements de saisons (hiver et été). Pour une couette synthétique, qui n’évacue par l’humidité de la même façon, le lavage s’effectue de préférence tous les trois ou quatre mois.

Attention, si vous lavez votre couette synthétique en machine, sélectionnez un programme d’essorage modéré, afin que l’enveloppe ne se rompe pas et ne laisse pas le garnissage s’échapper. Pour la sécher, il est préférable de la laisser naturellement à l’air libre.

En revanche, il est nettement plus compliqué de laver une couette naturelle chez soi : il faut éviter que le duvet ne s’écrase lors du lavage, et qu’il ne se regroupe pas en boules irrégulières lors du séchage. Préférez donc un lavage par des professionnels ou bien dans un pressing.

Références

Site web de santé : https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-bien-choisir-couette

Site de conseils en matériel domestique : http://www.cotemaison.fr/lits/achat-couette-nos-conseils-pour-bien-la-choisir_26889.html

Site d’un professionnel de la literie : https://www.couette.org/choisir-une-couette/#Le_garnissage

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

smoothie spiruline

La spiruline : ses bienfaits et comment la consommer

By Alimentation, chez soi, Produits, Soins

La spiruline : ses bienfaits et comment la consommer

smoothie spiruline

La spiruline est connue pour être une micro-algue aux nombreuses propriétés : elle est antioxydante et anti-inflammatoire, mais aussi antiallergique et antivirale, antibactérienne et anticancéreuse. Beaucoup de “anti” pour une si petite plante!

Mais qu’est-elle exactement? Quelles sont ses valeurs nutritionnelles? Quels bienfaits peut-elle apporter, et comment la consommer? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.




La spiruline, une petite algue apparue il y a des milliards d’années

La spiruline fait partie des premiers micro-organismes à être apparus sur Terre, et en serait même le premier de tous!

Mais elle n’a pas passé tous ces millénaires à l’écart des hommes. Elle est utilisée par certaines civilisations depuis aussi longtemps qu’elles s’en souviennent. Les Incas la consommaient déjà et la considéraient comme un vrai aliment, et non juste un complément à ajouter à leurs plats. Du côté de l’Afrique, elle est utilisée depuis la nuit des temps par certains peuples du Sahara. Quant aux Européens, ils l’ont découverte lors de leur arrivée en Amérique centrale, sur les terres mexicaines.

Aujourd’hui, elle est cultivée dans de nombreux endroits du monde, des Etats-Unis à la Chine en passant par le Chili, l’Afrique de l’Ouest et l’Inde. On en trouve aussi quelques cultures en France.

Il faut dire qu’en plus d’être bonne pour la santé, la culture de spiruline est remplie d’avantages : elle offre une très belle productivité et requiert bien moins de place que la plupart des autres cultures. De plus, elle consomme peu d’énergie et beaucoup moins d’eau que les autres aliments. Sa culture est donc aussi bonne pour l’environnement!

La spiruline, une belle source de valeurs nutritionnelles

spiruline

La spiruline est connue pour sa grande richesse en nutriments, bien que sa teneur exacte en nutriments puisse être différente selon les spécificités de sa culture et de sa préparation.

Retour rapide sur toutes les bonnes choses contenues dans cette petite algue.

C’est une très grande source de protéines

La spiruline est notamment connue de ceux qui cherchent à remplacer les protéines animales, et pour cause : c’est la source la plus riche en protéines végétales!

En plus de contenir au moins 50% de son poids en protéines, elle renferme aussi tous les acides aminés essentiels, ce qui fait d’elle un substitut de choix aux protéines animales. En effet, rares sont les plantes et végétaux qui, comme elle, contiennent l’ensemble des acides aminés essentiels pour la santé de notre organisme.

Cependant, notez que sa consommation ne remplace pas une alimentation saine. Si vous êtes végétariens, pensez donc à associer la spiruline avec d’autres sources de protéines végétales pour garantir une alimentation équilibrée.

Elle est riche en vitamines et minéraux

La spiruline est, tout d’abord, extrêmement riche en fer. Mais ce n’est pas tout : elle contient aussi une grande quantité d’autres minéraux tels que le calcium, le potassium et le sélénium.

Quant aux vitamines, c’est une source importante de vitamines B, dont les vitamines B9 et B12, mais aussi de vitamines C et E.

Et pour compléter le tout …

Outre tout cela, la spiruline renferme également une belle quantité d’acides gras essentiels appartenant à la famille des oméga-6.

Elle contient aussi un certain nombre de pigments aux propriétés intéressantes, tels que la chlorophylle et la phycocyanine. Alors que la première aide à nettoyer et purifier le sang ainsi qu’à favoriser la création de globules rouges, la deuxième contribue à renforcer le système immunitaire et à le détoxifier.

Enfin, elle est riche en caroténoïdes et contient notamment du bêta-carotène, qui peut se transformer en vitamines A.




Les nombreux bienfaits de la spiruline

Grâce à ces qualités nutritionnelles excellentes, la spiruline est, sans surprise, source de nombreux bienfaits.

Notez toutefois que de nombreuses études restent encore à faire sur la spiruline, pour prouver les résultats de premières études ou pour appuyer scientifiquement certains bienfaits notés par ses consommateurs.

1) Elle aide à prévenir le cancer et à le combattre

Grâce aux nombreux antioxydants qu’elle contient, tels que le bêta-carotène, la vitamine E et le sélénium, la spiruline aide à lutter contre le cancer. Les antioxydants protègent les cellules et les tissus de notre corps et luttent contre le développement de tumeurs cancéreuses.

Son efficacité a notamment été prouvée dans la protection contre le cancer de la bouche, le cancer du foie et le cancer de la peau.

Elle a aussi une influence bénéfique dans le cas de traitements contre le cancer car elle aide à nous protéger des effets secondaires de la radiothérapie.

2) Elle aide à soigner les maladies cardiovasculaires

Sa composition en acides gras, vitamines et sélénium aide à protéger notre système cardio-vasculaire. Ainsi, la spiruline contribue à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les infarctus, mais aussi à soigner l’hypertension et d’autres maladies cardiovasculaires.

3) Elle soulage l’arthrite et les rhumatismes

Grâce à certains de ses antioxydants et minéraux, la spiruline contribue au traitement de l’arthrite et des rhumatismes. Elle aide en effet à protéger et reconstruire les os, le cartilage, les disques vertébraux ou encore les tissus conjonctifs. La spiruline aide d’ailleurs aussi à prévenir l’ostéoporose.

4) Elle aide à renforcer le système immunitaire

Outre toutes ces maladies, la spiruline agit de manière plus globale en stimulant notre système immunitaire, de manière à laisser les maladies et infections à l’écart.

Grâce à ses antioxydants, vitamines et minéraux, elle aide à renforcer nos défenses immunitaires.  C’est donc un allié de choix en périodes hivernales ou quand le temps est changeant et sujet aux gros rhumes ou aux maladies plus importantes, mais aussi dès que nous nous sentons faibles.

alimentation spiruline

5) Elle aide à réduire le cholestérol

La spiruline est efficace dans la lutte contre le mauvais cholestérol et peut donc aider à lutter contre l’hypercholestérolémie.

Elle aiderait aussi à augmenter le taux de bon cholestérol.

6) Elle lutte contre le diabète

La spiruline aide à diminuer le taux de glycémie à jeun mais aussi après les repas.

Elle aurait également une influence sur l’efficacité de l’insuline, et lui permettrait ainsi de mieux faire son travail.

7) Elle combat l’anémie

Non seulement elle la combat, mais elle peut aussi la prévenir. Tout cela grâce à sa composition riche en vitamines et minéraux.

La spiruline est notamment extrêmement riche en fer et peut donc lutter efficacement contre les carences en fer, qui représentent l’une des principales causes de l’anémie.

8) Elle lutte contre la fatigue

Le fer est aussi très bon contre la fatigue. Sans surprise, donc, la spiruline est très efficace pour retrouver la forme, mais aussi pour se maintenir en forme!

D’autres composants de la spiruline sont aussi efficaces dans cette situation. C’est le cas par exemple des vitamines et des autres minéraux qu’elle contient.

Notez qu’en plus de lutter contre la fatigue physique, elle lutte contre la fatigue mentale en stimulant notre cerveau, diminuant par la même occasion les problèmes d’attention.

9) Elle donne de l’énergie et aide à récupérer après l’effort

Grâce à son apport en protéines végétales, en vitamines B, en fer et en bêta-carotène, la spiruline est l’alliée des sportifs.

D’une part, elle aide à améliorer l’endurance et la résistance à l’effort, notamment en stimulant l’oxygénation des muscles, des cellules et du sang.

D’autre part, elle est aussi utile après l’effort car elle aide à récupérer plus rapidement et à diminuer le risque de crampes et courbatures.

10) Elle prend soin de nos muscles

Autre point qui ravira les plus sportifs d’entre vous : la spiruline favorise la reconstruction des muscles. En outre, si vous faites de la musculation, elle sera votre allié idéal grâce à son extrême richesse en protéines, et vous aidera à augmenter votre masse musculaire. Enfin, elle soulage efficacement les douleurs musculaires.

11) Elle rend la peau belle et lutte contre son vieillissement

Grâce à ses antioxydants tels que la vitamine E, la phycocyanine et le célèbre bêta-carotène, elle contribue au renouvellement cellulaire et aide à ralentir le vieillissement de la peau. De plus, elle donne élasticité et souplesse à la peau, tout en la rendant douce.

12) Elle aiderait à faire perdre du poids

Certains affirment qu’elle favorise le sentiment de satiété et lutte contre les graisses tout détoxifiant notre organisme. Tout cela participerait à la perte de poids, pour autant que la spiruline vienne compléter une alimentation saine et équilibrée.

Cela est dû notamment au fait que la spiruline apporte tous les nutriments dont on peut manquer lorsque l’on suit un régime, mais aussi parce qu’elle aide à limiter le taux de sucre dans notre sang et sa transformation en graisses. De plus, la spiruline est faible en calories.

13) Mais encore …

La spiruline ne s’arrête pas à ces 12 bienfaits! En plus de ceux-ci, elle :

  • est efficace contre les symptomes d’allergies, particulièrement de la rhinite allergique : elle aide notamment à diminuer les éternuements, les démangeaisons et la congestion nasale ;
  • protège les reins ;
  • protège la thyroïde et diminue les risques de dysfonctionnements à ce niveau ;
  • diminue les troubles oculaires ;
  • fait significativement chuter les taux d’irradiation suite à une exposition néfaste aux radiations ;
  • combat l’acné ;
  • reconstruit la flore intestinale et lutte contre les affections de l’intestin ;
  • aide à lutter contre la malnutrition et la sous-alimentation.



Comment consommer la spiruline?

La spiruline que l’on consomme est séchée. Elle se trouve généralement sous forme de poudre, de gélules ou de comprimés.

La poudre est faite pour être rajoutée à vos plats ou diluée dans une boisson. Notez qu’elle a un goût d’algue qui ne fait pas toujours l’unanimité. Si vous ne l’aimez pas, évitez de la diluer dans de l’eau et préférez l’utilisation d’autres boissons comme les jus de fruits, les smoothies ou encore les milkshakes, qui cacheront son goût.

Quant à la quantité, en prendre trop ne serait pas néfaste pour l’organisme mais il est généralement recommandé d’en prendre jusqu’à 5 grammes par jour. Dans certaines situations, pour profiter d’effets particuliers, on peut en prendre jusqu’à 10 grammes par jour. C’est le cas pour les sportifs par exemple.

Quoiqu’il en soit, soyez patients : en cas de cure, les effets de la spiruline ne se feront voir qu’après une à trois semaines de prises régulières. Tout dépend de votre métabolisme et de votre condition physique.

Précautions d’emploi

Quelques précautions sont toutefois à noter.

Premièrement, pour profiter de tous ses bienfaits et pouvoir la consommer sans risques, il est préférable de l’acheter à l’état pur, et non mélangée à d’autres composants. Aussi, renseignez-vous bien sur son origine car la qualité de la spiruline peut énormément varier selon ce critère. Si elle a poussé dans des milieux pollués, elle risque en effet de contenir un certain pourcentage de métaux lourds que vous voudrez sûrement éviter! Pour cela, vérifiez que la spiruline que vous achetez provient de zones de culture protégées.

culture spiruline

Deuxièmement, bien que tout le monde puisse normalement consommer de la spiruline, certains la déconseillent aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes souffrant de la goutte ou de phénylcétonurie devraient aussi éviter d’en consommer.

Troisièmement, si vous commencez seulement à en consommer, il est préférable de commencer par des petites doses à augmenter petit à petit. En effet, elle peut provoquer quelques effets indésirables chez certains, comme des nausées ou des troubles gastro-intestinaux. Dans la première semaine, limitez-vous donc à une dose d’1g par jour, avant de commencer à augmenter graduellement dès la deuxième semaine.

Enfin, si vous voulez l’utiliser comme traitement médical, il est préférable de consulter votre médecin auparavant. Selon votre profil et les caractéristiques de votre dossier, il sera capable de vous dire si vous pouvez en consommer sans risques ou si sa consommation vous est déconseillée. Consultez aussi votre médecin si vous voulez consommer de la spiruline en parallèle à un traitement médicamenteux, pour éviter les effets secondaires dus à la prise conjointe de spiruline et de médicaments.

Alors, êtes-vous conquis par la spiruline? La connaissiez-vous déjà avant de lire notre article?

Voici la liste des producteurs appartenant à la Fédération des Spiruliniers.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

guirlande guinguette

La guirlande guinguette et son charme intemporel

By chez soi, Plantes et Jardin, Produits

La guirlande guinguette et son charme intemporel

guirlande guinguette

Les guirlandes guinguette, ces guirlandes lumineuses que l’on utilise en extérieur, apportent souvent la parfaite touche finale à une terrasse ou un jardin. Leurs nombreuses ampoules se transforment en petits points lumineux qui brillent la nuit et ajoutent ainsi une touche festive, légère ou même romantique à notre décoration.

Bien qu’elles soient souvent utilisées pour des fêtes et de grands événements, vous pouvez tout aussi bien les ajouter à vos moments de tous les jours. Elles donneront directement une ambiance plus vivante à votre environnement.

Alors, vous aussi vous avez été charmés par l’âme que ces guirlandes donnent à un endroit, et vous voulez faire de même chez vous ? Dans ce guide, nous reprenons toutes les questions à se poser avant l’achat et nous vous donnons quelques exemples de décoration.




Comment choisir la bonne guirlande ?

Il existe une grande variété de guirlandes, ce qui donne lieu à une grande série de questions. Voici donc tout ce à quoi il faut faire attention avant d’acheter, pour être sûrs de ne pas regretter notre achat !

Quelle couleur pour la lumière ?

La couleur de l’ampoule et le ton de la lumière donneront immanquablement une ambiance différente.

Si vous voulez une ampoule transparente, vous devrez vous décider entre une lumière chaude et une lumière froide. Les lumières chaudes tournent vers le jaune et sont généralement plus relaxantes, alors que les lumières froides, plus blanches, sont plus fortes et éclairent plus.

Vous pouvez aussi choisir des ampoules blanches. Comme la lumière froide, elles offriront un éclairage plus franc et pourront ainsi être la seule source de lumière pour éclairer un endroit.

Enfin, il existe de nombreuses ampoules colorées. Elles éclairent moins et offrent donc généralement un éclairage plus tamisé, pour une ambiance plus intime. Ici, vous aurez l’embarras du choix car il y a une grande variété de couleurs. Par exemple, les ampoules de couleurs chaudes, comme l’orange et le rouge, vous offriront une atmosphère douce et chaleureuse. Pour un style plus festif, vous pouvez même alterner les couleurs. Il existe d’ailleurs des ampoules qui peuvent changer de couleur selon vos souhaits !

Tout dépend donc ici de l’ambiance et de l’intensité de l’éclairage que vous voulez. C’est une question importante : vous ne voudriez pas allumer votre guirlande et vous retrouver avec une ambiance complètement différente de celle que vous aviez imaginée.

Quelle couleur pour le fil ?

guinguette

Ici, la question est plutôt : voulez-vous qu’il soit voyant ou pas ?

Si vous voulez un fil qui soit le moins visible possible, vous en trouverez des verts foncés pour se cacher dans les arbres ou sur les arbustes, des blancs pour se camoufler sur des murs blancs, ou des fils noirs pour pouvoir être pendus dans l’air et disparaitre une fois le soleil couché.

Par contre, si vous aimez l’idée d’un fil qui se voit, vous pourrez trouver des guirlandes au fil coloré, bien qu’elles soient plus rares.

De quelle longueur doit être ma guirlande ?

C’est, de nouveau, une question importante à se poser. Pour être sûrs d’avoir la longueur adaptée à vos envies, le mieux est de faire passer une corde là où vous voudriez que la guirlande passe. Vous pourrez ensuite mesurer la longueur de la corde utilisée et acheter votre guirlande en conséquence.

Notez que, pour éviter de vous emmêler les pinceaux entre plusieurs fils différents qui ont besoin de plusieurs prises, il est préférable d’avoir une grande guirlande et non plusieurs petites.

La guirlande va-t-elle consommer beaucoup d’énergie?

La plupart des guirlandes guinguettes sont équipées d’ampoules LED. C’est ce qu’il y a de meilleur car ces ampoules présentent une consommation énergétique très faible. De plus, elles ne chauffent pas et éviteront ainsi d’enflammer leurs alentours.

Vous trouverez aussi sur le marché des ampoules qui se rechargent à l’énergie solaire pendant la journée et s’allument automatiquement le soir.

Puis-je utiliser cette guirlande en extérieur ?

La plupart des guirlandes de ce style sont faites pour être utilisées à l’extérieur. Mais mieux vaut le vérifier pour éviter de devoir retourner au magasin pour changer votre achat !

Pour être tranquilles, il est préférable d’acheter des guirlandes qui survivent à la pluie, ainsi qu’au froid et au gel.

Comment utiliser la guirlande guinguette dans la décoration ?

guirlande colorée

Il existe évidemment de nombreuses manières d’utiliser votre guirlande, selon votre environnement et vos envies. Pour vous donner de l’inspiration, voici quelques façons qui rencontreront toutes beaucoup de succès…

  • Si vous disposez d’un arbre dans votre jardin, enroulez-la autour du tronc et faites-la aller jusque dans les branches.
  • Vous pouvez aussi créer un toit de guirlandes tel un chapiteau. Pour cela, faites partir votre guirlande guinguette d’un point élevé tel qu’un mur ou un arbre. En partant de ce point, pendez votre guirlande en éventail en rejoignant des points un peu partout autour du point de départ. Cela vous donnera l’impression d’être sous un toit d’étoiles.
  • Votre terrasse est équipée d’un pergola ? Parfait ! Vous pouvez enrouler la guirlande autour des planches qui forment le toit.
  • Si vous avez une palissade à proximité, posez la guirlande dessus. C’est simple mais ça offrira un magnifique éclairage une fois le soir venu.

Mais vous n’êtes pas obligés de pendre votre guirlande pour obtenir un résultat magnifique. Voici deux façons de l’utiliser autrement :

  • Les guirlandes sont de très belles décorations de table. Si vous prévoyez un événement avec beaucoup de personnes et avez l’intention d’utiliser une longue table, vous pouvez en faire passer une sur toute la longueur de la table.
  • Si vous avez un grand pot en verre transparent, vous pouvez mettre une guirlande en vrac à l’intérieur. Une fois allumée, vous aurez ainsi un bouquet de lumière qui apportera une touche originale à votre décoration.

Quelle que soit la façon dont vous décidez de l’utiliser, vous pouvez difficilement avoir tort quand il s’agit de guirlande guinguette !

Dites-nous, vous êtes plutôt ampoules blanches ou colorées ? Et comment aimeriez-vous placer la vôtre ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

huile essentielle

L’Huile 41 : Le meilleur des huiles essentielles en un flacon

By dans le corps, Produits, Soins

Huile 41: Le meilleur des huiles essentielles en un seul flacon

huile essentielle

Et s’il existait un seul produit qui puisse soigner tous les maux du quotidien ? C’est l’idéal vers lequel l’Huile 41 s’approche fortement.

Mélangeant 41 huiles essentielles à elle seule, elle peut être utilisée dans de nombreuses situations de tous les jours. Que vous ayez les articulations sensibles, des piqûres d’insectes à calmer, des petites blessures ou encore un mal de tête, elle est là pour vous.

Créé il y a plus de 25 ans, l’Huile 41 continue à être le produit indispensable de notre pharmacie familiale. Dans cet article, nous vous expliquons d’où vient son pouvoir, et nous vous présentons plusieurs manières de l’utiliser selon vos maux.




Pourquoi toutes ces huiles en un flacon?

Il y a sur le marché des centaines d’huiles essentielles, chacune d’elles présentant des propriétés différentes. Il en existe qui vont jusqu’à renfermer des dizaines de propriétés et peuvent ainsi être utilisées dans un grand nombre de cas. Certaines libèrent même de nouvelles propriétés lorsqu’elles sont associées à une autre huile. Le monde des huiles essentielles est donc un monde varié et étendu dans lequel les utilisations et les associations sont presque infinies.

L’Huile 41 est un savant mélange des 41 huiles essentielles considérées comme les plus importantes. La combinaison n’a pas été faite à la légère : elle résulte d’une longue recherche visant à trouver les huiles essentielles qui se renforcent en se combinant, et éloigner toutes celles dont la présence annulerait l’action des autres.

Alors, quelles sont ces 41 huiles essentielles ? Voici la liste complète : eucalyptus, orange, pin, citron, romarin, cajeput, wintergreen, lavandin, menthe crépue, niaouli, aneth, petit grain, sarriette, menthe poivrée, clou de girofle, genièvre, cyprès, mandarine, anis, fenouil, serpolet, géranium, origan, marjolaine sauvage, basilic, lavande, cannelle, thym, macis, coriandre, citronnelle, litsée citronnée, gingembre, sauge, cumin, myrrhe, ravensara, sapin, persil, pamplemousse, cèdre.

Chacune d’entre elles apporte des propriétés importantes au mélange. L’huile essentielle de clous de girofle, par exemple, est un très bon désinfectant dentaire. Celle de sarriette lutte très bien contre les champignons donnant lieu aux mycoses. Celle de romarin, quant à elle, est un puisant stimulant du système circulatoire.

Résultat : l’Huile 41 est un produit aux propriétés antiseptiques, cicatrisantes et régénératrices, mais aussi décontractantes, anti-inflammatoires, drainantes, …

Quand et comment utiliser l’Huile 41?

L’Huile 41 peut soigner un grand nombre de maux différents. Voici les plus communs.

Mais avant toute chose, il est important de rappeler que les huiles essentielles ne peuvent être utilisées n’importe comment. Faites donc toujours attention aux précautions d’emploi inscrites sur la notice du produit. Parmi celles-ci, gardez en tête que le produit ne peut être avalé et qu’il est vivement recommandé d’éviter tout contact avec les yeux et de ne pas s’exposer au soleil après l’avoir appliqué. De plus, comme tout produit contenant des huiles essentielles, il ne peut être utilisé chez la femme enceinte ou allaitante, ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans.

Notez enfin que les huiles essentielles représentent seulement 20% du mélange pour créer un produit qui n’agresse pas la peau. Le résultat a d’ailleurs été testé sous contrôle dermatologique. Mais si vous faites une réaction allergique suite à l’application du produit, arrêtez de l’utiliser et consultez votre médecin.

Une fois avoir pris note de toutes les précautions, vous pouvez maintenant commencer à l’utiliser. Voici les usages les plus communs

Brûlures superficielles

Que ce soit un coup de soleil, une brûlure à l’eau bouillante ou une brûlure par le feu ou la cigarette, l’Huile 41 pourra la soulager. Versez quelques gouttes sur la brûlure et massez pour faire entrer le produit dans la peau. Si vous avez la peau fragile ou sensible, diluez d’abord le produit dans de l’eau.

Notez que ceci ne fonctionne que sur les brûlures superficielles. Ne mettez pas d’Huile 41 sur les brûlures plus profondes !
Building new articles




Piqûres d’insectes ou de plantes

piqure insecte

Pour soulager vos piqûres, appliquez quelques gouttes du produit à l’endroit piqué, et massez  légèrement. Cela désinfectera la piqûre et soulagera la douleur.

Notez que si l’insecte qui vous a piqué y a laissé son dard, il faut évidemment l’enlever avant d’appliquer l’Huile 41.

Ecorchures et autres blessures

Commencez par diluer le produit dans de l’eau, à hauteur d’un tiers de produit pour deux tiers d’eau. Versez-le ensuite sur un coton et nettoyez la blessure avec.

Après cela, versez quelques gouttes du produit pur sur la blessure nettoyée. Notez que pour les enfants et les peaux sensibles, il est préférable de diluer le produit de moitié.

Bleus et autres coups

Versez le produit sur une compresse et posez-la sur la peau. Renouvelez plusieurs fois.

Douleurs musculaires et rhumatismales

Si vous ressentez des douleurs musculaires, notamment après une séance de sport très intense, il vous suffit de verser quelques gouttes du produit sur la partie de votre corps douloureuse et de masser.

Cela fonctionne aussi très bien sur les pieds endoloris, par exemple suite à une longue promenade. Le produit les décontractera tout en les assainissant.

Chutes de cheveux et démangeaisons du cuir chevelu

Versez quelques gouttes du produit dans vos mains et frictionnez votre cuir chevelu avec. Non seulement l’Huile 41 agira comme désinfectant, mais elle stimulera aussi la microcirculation, qui peut être à l’origine de la chute de vos cheveux ou des démangeaisons que vous ressentez.

Otites

Posez votre tête à l’horizontale de manière à ce que l’une de vos oreilles soit placée vers le haut, et versez-y quelques gouttes du produit. Gardez la position pendant une ou deux minutes, pour vous assurer que le produit entre bien dans votre oreille.

Rhumes

rhume

Si vous avez le nez bouché ou si vous avez sans cesse un mouchoir à la main, versez quelques gouttes du produit sur vos mains et massez votre gorge et votre torse pour dégager vos voies respiratoires.

Hygiène buccale

Diluez 10 gouttes du produit dans environ 40 cl d’eau et faites un bain de bouche avec le mélange. Assurez vous de tout recracher ensuite




Aphtes

Trempez un coton-tige dans le produit et appliquez-le sur l’aphte. Vous pouvez renouveler si nécessaire.

Ampoules

Si vous avez une ampoule au pied, commencez par la percer avec une aiguille que vous aurez préalablement imprégnée du produit. Versez ensuite le produit sur un coton et passez-le sur ce qu’il reste de l’ampoule. Finissez en couvrant la blessure avec un sparadrap.

Contre les microbes

En hiver ou dans les périodes propices aux microbes, versez quelques gouttes d’Huile 41 sur un mouchoir . Plusieurs fois par jour, posez le mouchoir sur votre nez et inspirez profondément.

Dans le bain

Si vous voulez vous relaxer et profiter d’un réel moment de bien-être, versez 2 cuillères à soupe d’Huile 41 dans votre bain. Cela dégagera aussi un parfum agréable.

Vous pouvez également l’utiliser pour vos bains de pieds. Dans ce cas-là, versez-y seulement une cuillère à soupe.

Dans le diffuseur

Comme les autres huiles essentielles, l’Huile 41 peut aussi être utilisée dans votre diffuseur d’atmosphère. Mettez-y simplement quelques gouttes. Cela humidifiera l’air, mais le purifiera et l’assainira également. Ainsi, cela vous aidera notamment à déboucher votre nez, si vous avez du mal à respirer, et calmera vos ronflements pendant la nuit.

Utilisez-vous déjà l’Huile 41 ? Connaissez-vous d’autres utilisations ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

théière

Choisir la bonne théière: tout ce qu’il faut savoir

By chez soi, Maison, Produits, Relaxation

Choisir la bonne théière: tout ce qu’il faut savoir

théière

Tout l’art du thé repose sur sa réalisation. Le temps d’infusion, la température, la qualité et quantité de l’eau, tous ces éléments sont déterminants et peuvent réellement modifier la saveur et la réussite de votre thé.

Par conséquent, le choix de la théière est pour tous les amateurs de thé une décision cruciale.

Ce guide vous aidera à trouver la théière qui s’adaptera le plus à vos besoins en fonction de plusieurs facteurs : préférences de thés, nombre de convives, budget.




Sélection des thés

Commençons par un petit rappel des différentes sortes de thés. L’infographie ci-dessous vous permettra de déterminer vos préférences en matière de thé pour trouver par la suite la théière idéale. Certaines théières seront mieux adaptées à certains thés et c’est pourquoi il important de connaitre vos goûts avant de sélectionner la vôtre.

infographie-the

Choisir sa théière

Maintenant que nous en savons un peu plus sur les variétés de thés, regardons de plus près l’objet qui nous intéresse : la théière.

Certaines existent déjà depuis des milliers d’années, d’autres sont plus modernes, mais chacune possède ses avantages et inconvénients pour l’infusion de votre thé.

La forme de la théière reste peu importante bien que selon certains amateurs elle devrait idéalement correspondre avec la forme des feuilles du thé infusé.

Pour nous, le facteur le plus important sera le matériau de fabrication et sa capacité à conserver la chaleur. Il faudra également prendre en compte la taille de la théière et le nombre de convives pour une utilisation optimale.

Théière en fonte

théière en fonte

D’origine chinoise, puis adopté au Japon, la théière en fonte est la plus traditionnelle et la plus ancienne de toutes (IVème siècle avant J-C.).

Les avantages de la composition en fonte tiennent à sa durabilité et sa capacité à garder la chaleur.

Durant leur fabrication, les théières en fonte sont traitées et émaillées pour résister aux bactéries et à la rouille.

Pendant l’utilisation, des minuscules particules de fer peuvent parfois se détacher dans l’eau. Ce qui n’est pas dangereux mais au contraire bon pour la santé puisque cela augmente votre apport en fer.

Concernant les thés, la force isotherme de la fonte permet à la théière de préparer des thés puissants nécessitant une infusion longue à haute température (thé noir, sombre et oolong). Mais vous pouvez également l’utiliser pour les thés plus doux à longue infusion en versant à la bonne température.

Comptez entre 30 et 60 euros pour votre théière en fonte.

Théière en inox

théière inox

L’inox est un matériau connu pour sa résistance aux hautes températures et à la corrosion. Mais attention de bien choisir votre inox (inoxydable et anti-traces) à la fois pour le coté hygiénique et pour la résistance aux traces et rayures.

La théière en inox préserve assez bien la chaleur. Et bien qu’elle s’adapte à plusieurs sortes de thés, elle sera plutôt utilisée pour des infusions courtes à haute température comme le thé vert ou noir.

Pour ce qui aime le design des théières en inox et recherche une théière hautement isotherme, la théière inox double paroi proposée par certains fabricants pourrait convenir. Cependant ce type de modèle se situe sur une gamme de prix élevée (de 70 à 150€).

Le prix d’une théière en inox simple est plutôt faible (de 20 à 50€) mais encore une fois il faut veiller à ce qu’elle soit bien conçue.




Théière en terre cuite

Théière en terre cuite

Objets de collection ou produit industrialisé, ces théières existent depuis plusieurs siècles et sont encore utilisées partout dans le monde.

Comme les théières en fonte elles préservent très bien la chaleur et les arômes de votre thé.

L’inconvénient c’est que la terre cuite s’imprègne des arômes. Par conséquent cette théière sera plutôt adaptée à l’infusion d’un seul type de thé. Cette pénétration offre alors l’avantage de rendre le thé plus riche en goût et en saveur.

Sa résistance et la bonne conservation de la chaleur la rendra plus adaptée à l’infusion des thés rouges, noirs et oolong.

Une solution pour ceux qui aimerait utiliser ce type de théière avec différents thés sera de sélectionner des modèles en terre cuite vernis, qui eux, ne s’imprègneront pas du thé.

Au niveau du prix, l’amplitude est grande : certains modèles (parfois de jolis modèles) sur les standards industriels sont proposés à partir 20 €, les modèles fait main débutent à 90€ et le modèle Yixing (théière chinoise traditionnelle) coûtera au moins 110€ voire plusieurs milliers d’euros pour les théières de collection.

Théière en porcelaine

théière en porcelaine

Apparus au XIIème siècle en Chine, la théière en porcelaine est un symbole d’élégance et de raffinement depuis plusieurs centaines d’années. Elle est encore assez populaire en Europe et dans le monde.

La porcelaine offre l’avantage de ne pas affecter les saveurs du thé et conserve plutôt bien la température basse.

Son utilisation sera plus adaptée aux thés fins à longue infusion et température basse tels que le thé blanc, jaune ou vert léger.

Le prix d’une théière en porcelaine varie entre 20€ et 100€, et peut largement dépasser ces montants pour certaines théières anglaises ou japonaises.

Théière en verre

théière en verre

Idéale pour suivre l’infusion de votre thé ou admirer une fleur de thé se développer, les théières en verre sont aujourd’hui de plus en plus populaires.

Elles se nettoient facilement et ne s’imprègnent pas des odeurs.

Par contre le verre préservera moins la chaleur que les autres matériaux. Cette théière sera donc plus adaptée aux thés légers à infuser à faible température et permettra de ne pas les bruler.

La théière en verre reste plutôt accessible en terme de prix, qui se situe entre 15 et 40 (filtre en verre souvent inclus).

Théière électrique

théière électrique

L’apparition de la théière électrique (qui chauffe et infuse en même temps) remonte déjà à une vingtaine d’années. Mais plus récemment de nouveaux modèles plus performants et ajustables ont fait leur apparition sur le marché.

Grâce à ces modèles, la température d’infusion peut être réglée et le thé est gardé au chaud pendant plusieurs heures.

Ces théières s’adaptent donc à tous types de thé puisque la température et le temps d’infusion peuvent être régulés.

Les seuls désavantages de ces théières révolutionnaires sont leur prix qui reste encore élevé (60€-120€) et le bruit des appareils.

Pour certains amateurs l’utilisation d’une machine électrique ôte aussi un peu la magie et le plaisir de la préparation du thé.

Libre à chacun de décider de ses envies et préférences.

Les accessoires à théière indispensables

Vous avez maintenant choisi vos thés et votre modèle de théière. Mais certains accessoires manquent encore pour une réalisation optimale de votre thé.

En effet, sans accessoire pour infuser le thé en vrac, chauffer l’eau ou pouvoir mesurer sa température il vous sera difficile de suivre les conseils vu précédemment. Regardons alors ces ustensiles clés qui accompagneront votre théière.

Filtres et boules à thé

boule à thé

Il existe différentes sortes de filtres servant à disposer vos feuilles de thés en vrac et à les laisser s’infuser dans votre théière. Chacun possède ses avantages et ses inconvénients.

  • Boule et pince à thé – couramment trouvés dans les magasins de thés, ces accessoires ont l’avantage d’être facilement nettoyables et de ne générer aucun déchet. En revanche, l’espace étroit du thé ne laisse pas suffisamment circuler l’eau et ne permet pas une diffusion optimale des arômes.
  • Chaussette à thé – filtre en tissu réutilisable, cette chaussette permet au thé de s’épanouir pleinement et de diffuser tous ses arômes. L’inconvénient c’est qu’elle n’est pas facile à nettoyer et s’imprègne parfois du goût des anciens thés infusés.
  • Filtre à thé – c’est le même principe que la chaussette sauf qu’il est jeté après chaque utilisation. Il peut être accompagné d’une pince spécialement conçue. Désavantage de ce filtre, il est moins économique et écologique, c’est pourquoi il est fortement conseillé de choisir des filtres compostables.
  • Infuseur – c’est le filtre intégré à la théière ou tasse de thé. Il en existe en différentes matières: métal, plastique, céramique, verre, silicone etc. Cet accessoire est économique, écologique et pratique. Le problème c’est que souvent, il est seulement utilisable avec la théière correspondante. Heureusement désormais certains modèles sont réglables et s’adaptent à votre tasse ou à votre théière.

Bouilloire et thermomètre

thermometre

Comme vu précédemment, un thé parfait = température idéale ! C’est pourquoi vos accessoires de chauffe et de mesure du thé sont aussi essentiels.

Bouilloire thermostatique

Pour votre appareil de chauffe le mieux est de choisir une bouilloire à température réglable comme ça vous êtes sûrs de faire le bon choix.

Ces appareils électriques sont généralement un peu plus onéreux, entre 40 et 70 euros, mais ils sont très pratiques pour la réalisation de votre thé.

D’un point de vue écologique, les bouilloires consomment en général moins que la chauffe sur plaque ou aux micro-ondes (moins perte chaleur). Pour plus d’infos consultez cet article qui illustre très bien cette thématique.

Enfin si vous n’avez aucune autre solution que la casserole ou bouilloire classique notez simplement que si des bulles apparaissent dans le fond, l’eau est à 70/80°, si les bulles remontent à la surface elle est environ à 90°et si les bulles reviennent vers le centre à la surface alors la température est à 95/100°.

Thermomètre

Pour mesurer la température et trouver le moment parfait pour infuser votre thé, vous pouvez également vous munir d’un thermomètre à eau.

Entre 5 et 10 euros en moyenne ces appareils sont très simples d’utilisation et pourront vous aider dans le cas où vous ne disposeriez pas de bouilloire réglable ou autre.

En définitive, toutes les solutions sont possibles pour optimiser l’infusion de votre thé et de ses saveurs. En plus de la diffusion et de la température pensez également au temps d’infusion, pour cela il vous suffit tout simplement de régler le minuteur de cuisine ou le chronomètre.

Pour aller plus loin, la qualité de l’eau est aussi un facteur important, cet article résume très bien comment aborder ce thème.




Sources :

http://www.tailledeguepe.fr/varietes_the.php
http://www.la-boite-a-the.com/post/Comment-faire-un-bon-th%C3%A9-illustr%C3%A9
http://blog.videlice.com/2013/05/15/theiere-bouilloire-quels-ustensiles-et-accessoires-pour-the/
http://www.cotemaison.fr/cuisine/cuisine-inox-avantages-et-inconvenients_19621.html
http://www.auparadisduthe.com/blog/theieres-en-fonte-histoire-et-precautions-dusage/
http://hooly.over-blog.com/article-1614412.html
http://www.auparadisduthe.com/blog/theiere-yixing-histoire/
http://www.decofinder.com/mag/petit-guide-choisir-theiere-ideale-11561/
http://www.consoglobe.com/comment-choisir-sa-bouilloire-cg
http://www.42tea.io/fr/limportance-de-la-qualite-de-leau-pour-linfusion-du-the/
http://www.thecalin.com/theiere-verre/

 

Théières qu’on adore

théière éléphant
théiere colorée
théière moderne
théière maison

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend