Category

Hygiène de vie

acide hyaluronique

L’acide hyaluronique et son pouvoir anti-ride en 3 minutes !

By Hygiène de vie, Produits, Soins

L’acide hyaluronique et son pouvoir anti-ride en 3 minutes !

acide hyaluronique

Vous faites de votre mieux, mais le temps laisse inexorablement des marques sur votre peau ? Vous essayez de les camoufler, mais vous ne voyez qu’elles ? Peu à peu, les rides ont envahi votre quotidien ? Il existe heureusement une substance particulièrement efficace pour redonner de l’éclat à votre peau et lutter contre les signes de l’âge : l’acide hyaluronique. Focus sur ce produit miracle :




Qu’est-ce que l’acide hyaluronique exactement ? Quels sont ses bienfaits ?

L’acide hyaluronique est présente naturellement dans les divers tissus et liquides du corps, comme les cartilages ou l’humeur vitrée de l’œil par exemple. Mais c’est la peau qui en contient la plus grande quantité : formant un genre de gel élastique, elle permet d’attirer et de retenir l’eau. C’est donc à elle que l’on doit l’aspect rebondi et élastique de notre peau. 

En outre, c’est aussi elle qui favorise la régénération de l’épiderme, et donc le processus de cicatrisation de la peau. Cela lui permet, entre autres, de lutter contre les effets néfastes du soleil et de la pollution par son effet anti-oxydant. 

En bref, non seulement l’acide hyaluronique favorise l’hydratation naturelle de la peau, mais en plus elle empêche la déshydratation en limitant l’évaporation de l’eau par les pores.

Le problème, c’est qu’avec le temps le corps produit de moins en moins d’acide hyaluronique, et petit à petit, la peau perd son aspect pulpeux, se dessèche, se fragilise, et les premières rides apparaissent.

Par conséquent, puisque la peau ne fabrique plus ce composant (ou de moins en moins), il suffit de lui en apporter à nouveau pour continuer à avoir une peau bien hydratée, jeune, rebondie, et limiter l’apparition des rides.

Où trouver de l’acide hyaluronique ?

Depuis quelque temps, on retrouve de l’acide hyaluronique dans toutes sortes de produits de beauté : crèmes anti-rides, gels hydratants, soins liquides, lotions…

On peut donc s’en procurer aussi bien dans des pharmacies que dans des instituts de beauté, des grandes surfaces ou des parfumeries. Il est également possible de trouver de l’acide hyaluronique pur, en tant qu’actif cosmétique, ce qui permet de fabriquer soi-même ses produits de beauté.

Quels soins pour quels problèmes ?

Voici quelques explications sur les différents types de soin que l’on peut trouver : 

  • Les produits à usage externes (crèmes, lotions, gels, etc.) : ces solutions aident à lisser la peau, à l’hydrater et à dissimuler les marques du temps sur le visage. Il est recommandé de les utiliser quotidiennement pour des résultats visibles et efficaces. 
  • Les injections : obligatoirement réalisées par un professionnel, elles ont un effet plus immédiat que les crèmes et autres lotions externes. Elles permettent de combler les rides et de relancer la synthèse d’acide hyaluronique dans la peau, ce qui lui donne un aspect plus lisse et rebondi. Il s’agit néanmoins d’une opération bien plus coûteuse que la précédente, d’autant plus qu’il faut compter plusieurs séances…
  • Les gélules : depuis quelque temps, il existe des compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique. Leur but est d’hydrater la peau, mais aucune étude n’existe à ce jour pour prouver leur efficacité. 

Comment choisir ses produits cosmétiques à base d’acide hyaluronique ?

Tout dépend des effets que vous souhaitez. En fait, il vous suffit de lire l’emballage des produits que vous achetez. Si l’action est simplement « hydratante », alors vous profiterez d’une puissante hydratation de surface, ce qui est particulièrement recommandé pour les peaux peu marquées, car cela permet non seulement d’entretenir sa peau pour qu’elle reste soyeuse et lisse, mais aussi de lutter contre le vieillissement cutané.

Les termes « antirides » et « stimulant » décrivent une action plus profonde, pour stimuler l’activité cellulaire et repulper la peau. Cela aura un effet tenseur sur la peau, ce qui permet réduire la visibilité des rides. 

Qui peut utiliser l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique n’efface pas les rides, elle les comble en hydratant la peau en profondeur. Par conséquent, même si on l’utilise principalement pour redensifier la peau et lutter contre les rides, elle peut aussi être bénéfique pour les peaux plus jeunes, qui ont tout simplement besoin d’être hydratées.

Comme il s’agit d’un produit naturel et non gras, il est parfaitement accepté par l’organisme. C’est donc un bon remède pour les peaux à problèmes et déshydratées, qui désirent s’hydrater sans récolter de boutons en échange.

Sources

https://www.topsante.com/beaute-soins/medecine-esthetique/anti-age-acide-hyaluronique-la-molecule-miracle-11409
https://www.medecine-anti-age.com/cremes-anti-age/acide-hyaluronique

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bain de bouche maison

Bains de bouche maison, allier l’utile à l’agréable

By dans le corps, Hygiène de vie, Soins

Bains de bouche maison, allier l’utile à l’agréable.

bain de bouche maison

L’hygiène bucco-dentaire est fondamentale, aussi bien pour votre confort que pour votre santé. En effet, non seulement elle permet d’éviter la mauvaise haleine, mais elle contribue aussi à vous préserver de nombreux désagréments : caries, inflammations, prolifération bactérienne, maladies parodontales, plaque dentaire… Voilà pourquoi il est important de bien compléter votre routine d’hygiène dentaire, en associant des bains de bouche réguliers aux lavages de dents quotidiens. Et quoi de mieux que de créer soi-même sa propre solution ? En plus, vous possédez déjà tous les ingrédients nécessaires à la maison !




Qu’est-ce qu’un bain de bouche exactement ?

Aujourd’hui, on trouve très facilement de nombreuses solutions à utiliser comme bain de bouche dans les commerces. Quelle que soit la marque, elles ont généralement le même but : neutraliser les bactéries présentes sur la langue et dans les cavités buccales, et empêcher ou limiter leur réapparition. 

Effectivement, ces bactéries, auxquelles nous sommes généralement exposés en mangeant, peuvent provoquer l’apparition de caries ou d’infections et être à l’origine de la mauvaise haleine. Les bains de bouche agissent comme un antiseptique et luttent directement contre ces bactéries. 

Pour cela, il suffit de se laver les dents et de bien les rincer. L’étape suivant consiste à mettre dans sa bouche la dose de produit prescrite. Attention : certaines solutions s’utilisent pures, tandis que d’autres doivent être diluées dans l’eau. Ensuite, il faut se gargariser ou bien garder les liquide en bouche quelques secondes et le recracher. 

Pour autant, tous les bains de bouche ne se valent pas, et il faut choisir le sien avec précaution en fonction de ses besoins. Gencives, palais, langue, gorge, dents… Les bains de bouche peuvent agir sur diverses parties de notre corps pour les soulager, mais ils peuvent aussi avoir une action préventive, en fonction de leur composition.

Par ailleurs, il existe un certain nombre de précautions à prendre avant, pendant et après l’utilisation des bains de bouche.

Y-a-t-il des risques lors de leur utilisation ?

Comme pour tous les dispositifs médicaux, il est essentiel de respecter plusieurs consignes lorsque l’on effectue des bains de bouche, qu’ils soient ponctuels ou bien réguliers.

Avant le bain de bouche : 

  • Lorsque vous achetez un dispositif médical, vous devez impérativement signaler à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez d’autres médicaments, car il peut y avoir des interactions
  • Si vous avez subi une chirurgie ou un traumatisme de la bouche, suivez strictement les recommandations de votre médecin ou chirurgien, pour ne pas vous faire de mal ou bien aggraver une blessure déjà présente
  • Veillez à laisser votre bain de bouche hors de portée des enfants. Ces produits sont en effet déconseillés aux enfants de moins de 6 ans, car ces derniers pourraient les avaler ou les inhaler. Entre 6 et 12 ans, ils doivent être utilisés sous surveillance d’un adulte

Pendant :

  • Le bain de bouche ne s’utilise que pour la bouche. Évitez tout contact avec les yeux
  • N’avalez en aucun cas le produit que vous utilisez
  • Respectez scrupuleusement les doses prescrite ou recommandées

Après le bain de bouche :

  • Il est possible que vos dents et/ou vos lèvres se colorent momentanément, ou bien que votre sens du goût soit amoindri, comme cela peut arriver avec un dentifrice fort ; ne vous en faites pas, ces désagréments sont normalement passagers
  • Utilisés trop longtemps, les antiseptiques peuvent déséquilibrer la flore bactérienne nécessaire au bon fonctionnement de notre bouche. Sauf indication contraire de votre médecin, ne les utilisez pas sur une trop longue période

En ce qui concerne la fréquence des bains de bouche :

  • Respectez la durée et la fréquence prescrites par votre médecin et/ou les consignes du produit que vous utilisez. Les bains de bouche ne sont pas les mêmes, et s’utilisent donc différemment. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien, ou bien reportez-vous à la notice d’utilisation du produit

Ainsi, les bains de bouche sont très faciles d’utilisation, pourvu que l’on respecte leurs précautions d’emploi. En effet, comme ils comportent des produits différents, leurs effets et donc leur emploi varient de l’un à l’autre, en fonction de vos besoins. Et justement, quoi de mieux pour avoir un produit véritablement adapté à vos besoins que de le créer vous-mêmes ? 

Pourquoi faire son bain de bouche à la maison ?

Faire son bain de bouche soi-même, à la maison, offre de multiples avantages : 

  • La maîtrise des composants : en général, les bains de bouche contiennent un antiseptique, du fluor et parfois de l’alcool. En le produisant à la maison, il est possible d’enlever les éléments superflus ou bien de rajouter les produits que vous voulez, en fonction de ce que vous désirez ou bien de ce qui vous est utile
  • Le contrôle des ingrédients : certes, c’est vous qui décidez quels ingrédients utiliser, mais vous pouvez aussi en contrôler la qualité, l’origine, etc.
  • La facilité : non seulement créer son propre bain de bouche est simple et rapide, mais vous pouvez aussi le faire avec des composants basiques, que vous pouvez trouver en ouvrant simplement les tiroirs de votre cuisine
  • La disponibilité : qui dit ingrédients faciles d’accès dit aussi liberté totale. Vous aurez la possibilité de préparer vos solutions quand vous le désirez, chez vous, sans avoir à sortir exprès pour en acheter les composants

Voici donc quelques exemples de remèdes à faire chez vous, avec des ingrédients déjà présents – pour la plupart – dans vos placards, en fonction de leurs propriétés.

Les bains de bouche anti-mauvaise haleine

La recette au bicarbonate de soude :

Voilà un ingrédient miracle, que l’on peut utiliser partout dans la maison ! Mais saviez-vous qu’il est aussi très efficace pour nettoyer votre bouche en profondeur, lutter contre la mauvaise haleine et détartrer vos dents ? 

Pour cela, il suffit simplement de :

  • Diluer une cuillère à café environ dans un verre d’eau tiède
  • Après vous être brossé les dents, rincez-vous la bouche pendant quelques minutes (3 à 4 environ) en vous gargarisant
  • Rincez-vous la bouche à l’eau claire

La recette aux huiles essentielles : 

Il est possible que vous trouviez que le goût de la préparation manque d’attrait. Dans ce cas, rien ne vous empêche (si vous n’êtes pas allergique) de rajouter quelques gouttes d’huile essentielle dans votre préparation. Pour un effet d’haleine vraiment très frais, vous pouvez par exemple opter pour : 

  • L’eucalyptus
  • L’arbre à thé 
  • La menthe poivrée
  • Le citron



Le bain de bouche anti-bactérien et antiseptique

La recette  au vinaigre de cidre :

Dans une certaine mesure, éliminer les bactéries dans la bouche entraîne de nombreux avantages : finie la mauvaise haleine, les gencives douloureuses, place à des dents d’un blanc éclatant ! C’est justement ce que permet le vinaigre de cidre. Pour l’utiliser, il faut : 

  • Diluer une cuillère à café environ de vinaigre de cidre à un grand verre d’eau tiède
  • Se laver la bouche quelques minutes avec cette préparation et la recracher
  • Se rincer la bouche abondamment

Attention néanmoins : utilisé trop fréquemment, le vinaigre de cidre peut se révéler agressif et attaquer l’émail de vos dents. Il est donc recommandé de ne pas y avoir recours trop souvent (2 fois par semaine maximum)

Le bain de bouche contre les maux dentaires

La recette  aux clous de girofle :

Reconnus pour leurs propriétés antibactériennes , antiseptiques et anesthésiantes, les clous de girofle sont souvent utilisés en médecine traditionnelle. Le bain de bouche aux clous de girofle est très recommandé pour lutter contre les maux de dents, puisqu’il soulage les gencives et les dents sensibles. Il peut également permettre de soulager l’hypersensibilité dentaire. Pour cela, il suffit de :

  • Faire infuser 3 clous de girofle environ dans 25 cL d’eau tiède
  • Filtrer le mélange
  • Se gargariser avec plusieurs fois
  • Rincer sa bouche abondamment à l’eau claire

Les bains de bouche contre les aphtes, les inflammations et les saignements de gencives

La recette  aux orties :

Cela peut surprendre, mais les orties sont un excellent remède aux infections et inflammations bucco-dentaires. Elles sont particulièrement efficaces contre les aphtes. La recette est la suivante : 

  • Faire bouillir une bonne poignée d’orties dans une casserole d’eau
  • Filtrer et laisser refroidir le mélange
  • Plusieurs fois par jour (environ 3 fois), se gargariser avec cette solution
  • Bien se rincer la bouche à l’eau claire une fois fini

La recette  au sel :

Comme cette préparation est très efficace pour diminuer les inflammations, elle est particulièrement recommandée après un passage chez le dentiste. En dehors de cela, elle constitue un nettoyant très efficace, et aide à lutter contre les saignements de gencives. Pour l’utiliser, il suffit de :

  • Verser une cuillère à café de sel dans un grand verre d’eau tiède
  • Mélanger jusqu’à ce que les cristaux se soient dissous 
  • Se gargariser avec quelques minutes
  • Éventuellement, vous pouvez vous masser les gencives, avec vos doigts (lavés) ou bien avec une brosse à dents disposant d’un dispositif massant intégré
  • Rincer sa bouche

La recette aux huiles essentielles :

Pour lutter contre les saignements de gencives (ou gingivites) et les inflammations, vous pouvez combiner de l’huile essentielle de ciste et d’arbre a thé. Ces deux éléments ont la faculté de renforcer des tissus des gencives et de lutter contre les inflammations. Pour en profiter, il faut : 

  • Mélanger 5 mL d’huile essentielle de ciste et 5 mL d’huile d’arbre à thé
  • Les diluer dans un verre d’eau tiède
  • Se gargariser
  • Bien rincer sa bouche à l’eau claire

Certaines personnes, au lieu d’utiliser ce mélange en bain de bouche, apprécient de déposer 1 à 2 gouttes de ce mélange sur leurs gencives pour les masser. Il faut tout de même rincer abondamment sa bouche après pour ne pas ingérer ou absorber l’huile.

Focus sur les huiles essentielles

Nous venons de voir plusieurs possibilités concernant l’usage des huiles essentielles pour orendre soin de sa santé bucco-dentaire. Sachez qu’il existe de nombreux autres usages. Par exemple, plutôt que de les utiliser en bain de bouche, plusieurs personnes préfèrent déposer une goutte d’huile sur leur dentifrice au moment de se laver les dents. 

La plupart du temps, il s’agit des huiles utilisées pour lutter contre la mauvaise haleine (eucalyptus, citron, menthe poivrée, etc.).

Toutefois, il vous faut rester prudent(e) : il existe des allergies à certaines huiles essentielles, dont les conséquences peuvent être assez graves. Avant de vous lancer dans les bains de bouche aux huiles, il est impératif de tester ou de confirmer que vous n’y êtes pas allergique. 

En outre, certaines huiles peuvent être déconseillées à quelques personnes, comme le sfemmes enceintes par exemple. Avant de vous ancer bille en tête et de concocter vos mélanges, renseignez-vous et demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Sources

https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/petits-soins/effectuer-bain-bouche
https://quebellissimo.fr/maison/bain-bouche-maison/
https://www.labelleadresse.com/beaute/dents-blanches/4-bains-de-bouche-maison-naturels.html
https://deavita.fr/bien-etre/bain-bouche-maison-alternative-naturelle/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

liquide vaisselle maison

Tout savoir sur le liquide vaisselle maison !

By chez soi, Hygiène de vie, Maison, Produits

Tout savoir sur le liquide vaisselle maison !

liquide vaisselle maison

Aujourd’hui indispensable, le liquide vaisselle fait partie de notre quotidien. Pourtant, il peut être polluant et nocif pour la santé. Heureusement, il existe de nombreuses recettes pour fabriquer aisément son propre liquide vaisselle, chez soi, avec des ingrédients naturels. On vous dit tout dans cet article !




Pourquoi faire un liquide vaisselle maison ?

La première raison à laquelle on peut penser est le coût écologique. Néanmoins, il existe de multiples avantages à réaliser son liquide vaisselle soi-même.

Parce que c’est écolo et sain

Souvent composés de détergents, les liquides vaisselle industriels polluent les sols, les eaux et font partie des premières causes d’empoisonnements ménagers. 

En choisissant des produits respectueux de la nature et de votre santé, vous contribuerez à moins – voire plus du tout – rejeter de substances nocives dans vos eaux usées. En outre, vous pouvez aussi les conserver dans des contenants réutilisables, pour limiter les déchets plastiques.

Parce que c’est moins cher

Certes, l’investissement de départ, lorsque vous réunissez les composants nécessaires à la création de votre liquide vaisselle, peut vous paraître plus élevé que le simple achat d’une bouteille de produit industriel.

Toutefois, sur le long terme, vous y gagnerez : là où vous n’aurez acheté qu’une seule bouteille de liquide vaisselle en supermarché, vous pourrez en fabriquer des litres et des litres avec tous les ingrédients que vous aurez réunis.

De plus, les composants nécessaires à une fabrication artisanale (savon de Marseille, cristaux de soude, huile essentielle, etc.) sont multi-emplois et réutilisables pour bien d’autres choses dans votre maison.

Parce que c’est vous qui décidez de tout

Fabriquer vous-même votre produit, c’est superviser le processus du début à la fin. Vous choisissez les composants lavants, les parfums, les colorants, et même le contenant ! À vous de faire preuve d’imagination et de créativité pour composer le liquide vaisselle qui allie l’utile à l’agréable et vous convient parfaitement.

Parce que c’est amusant et simple 

Fabriquer son liquide vaisselle à la maison est une activité facile à réaliser et peu dangereuse pourvu qu’on prenne les précautions nécessaires. Vous pouvez donc tout à fait inviter vos enfants à le faire avec vous, en n’oubliant pas de vous protéger correctement (gants, lunettes, vêtements couvrants, etc.). Vous pourrez ainsi leur montrer quelques éléments de chimie et leur donner le goût du Do it yourself 

Focus sur 3 recettes imparables de liquide vaisselle à faire vous-même

Avant de commencer, sachez que certains des produits utilisés peuvent être irritants. Il vous faudra donc les manipuler avec précaution. L’idéal est de porter des gants et un tissu qui vous couvre le nez et la bouche, pour ne pas respirer les vapeurs.

En outre, prenez garde en utilisant les huiles essentielles : certaines sont contre-indiquées pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Veillez également à les tenir hors de portée des jeunes enfants. Enfin, assurez-vous avant utilisation que vous n’y êtes pas allergique.

liquide vaisselle home-made

Recette numéro 1 : 

Pour 1 litre de liquide, vous aurez besoin de : 

  • 200g de savon noir liquide
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude 
  • 1 récipient
  • 800 mL d’eau
  • De l’huile essentielle au choix (en fonction de leur propriété et de vos préférences)
  • Un récipient de 1L au moins
  • Un entonnoir

Fabrication : 

  • Faites bouillir l’eau à la casserole (ou à la bouilloire)
  • Pendant ce temps, mélangez le savon noir liquide et le bicarbonate de soude dans votre récipient
  • Ajoutez une dizaine de gouttes d’huile essentielle
  • Utilisez l’entonnoir pour y rajouter l’eau chaude sans vous brûler
  • Fermez le récipient, et mélangez la solution en la secouant 
  • Laissez refroidir le mélange quelques heures



Recette numéro 2 : 

Toujours pour 1 litre de solution, vous aurez besoin de :

  • 50g de savon de Marseille râpé
  • 1 cuillère à soupe de savon noir liquide
  • 1 c. à s. de cristaux de soude
  • 1 c. à s. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à s. de vinaigre d’alcool
  • Quelques gouttes d’huile essentielle
  • 800 mL d’eau
  • Un contenant d’un litre minimum
  • Un entonnoir
  • Un récipient pour mélanger (une bassine par exemple)

Fabrication : 

  • Faire bouillir l’eau à la casserole (ou à la bouilloire)
  • Pendant ce temps, mélangez l’eau et le savon de Marseille dans votre bassine
  • Ajoutez-y le vinaigre, les cristaux de soude et le bicarbonate
  • Pendant quelques heures, laissez la solution reposer à l’air libre jusqu’à ce qu’elle prenne l’aspect d’une sorte de pâte. Si jamais vous trouvez que la pâte est trop épaisse, vous pouvez y rajouter de l’eau
  • Mélangez énergiquement et ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle
  • Certaines personnes préfèrent passer ensuite la mixture au mixeur, mais c’est sans obligation
  • Versez votre liquide vaisselle dans votre contenant à l’aide de l’entonnoir

Recette numéro 3 : 

Pour 1 litre de mixture, vous aurez besoin de : 

  • 100g de savon de Marseille, de savon noir liquide ou de savon d’Alep
  • Environ 800 mL d’eau
  • 2 cuillères à soupe de cristaux de soude
  • 2 c. à s. de vinaigre blanc
  • Une vingtaine de gouttes d’huile essentielle
  •  cuillère à café de lécithine de soja ou de tournesol
  • Un contenant d’un litre minimum

Préparation :

  • En fonction du savon que vous aurez choisi, rapez-le (savon de Marseille et d’Alep) ou non (le savon noir est déjà liquide)
  • Versez-le dans une casserole d’eau que vous mettrez à chauffer
  • Remuez jusqu’à obtenir une solution homogène
  • Retirez du feu, continuez de mélanger et ajoutez-y le vinaigre, les cristaux de soude, la lécithine et l’huile essentielle
  • Mélangez à nouveau ou mixez

faire liquide vaisselle maisonComment utiliser ces liquides vaisselle naturels ?

Ne soyez pas surpris(e) : votre lave-vaisselle naturel va nettement moins mousser que les liquides vaisselle industriels. Cependant, cela n’a aucun impact sur son efficacité. Pour l’utiliser, secouez bien le flacon fermé avant utilisation et utilisez-le comme vous en avez l’habitude. 

Si les saletés se sont vraiment incrustées sur votre vaisselle, laissez-la tremper dans l’eau quelque temps ou bien utilisez une brosse à récurer pour nettoyer les ustensiles qui le supportent.

Pourquoi ces ingrédients ?

Tous les ingrédients recommandés ici sont écologiques et naturels, et font de votre liquide maison un parfait produit dégraissant et anti-bactérien. Voici quelques explications sur leur utilisation :

  • Le savon de Marseille, d’Alep et le savon noir sont utilisés comme dégraissants et détachants. En outre, lorsqu’ils sont bio ils sont parfaitement biodégradables
  • Le bicarbonate de soude est particulièrement efficace, souvent utilisé lorsque l’eau est dure (c’est à dire qui contient une grande quantité de minéraux, par opposition à l’eau douce) 
  • Le vinaigre d’alcool est un nettoyant puissant
  • Les cristaux de soude sont de puissants dégraissants, nettoyants et désodorisants. Vous pouvez d’ailleurs aussi les utiliser pour nettoyer votre lave-vaisselle
  • Le vinaigre blanc est très prisé pour son action détartrante et son effet brillant
  • La lécithine de soja ou de tournesol est employée comme tensioactif, c’est-à-dire qu’elle empêche les différents ingrédients de se séparer pour créer un mélange homogène. Elles ne sont pas obligatoires dans le processus de fabrication : si  vous voulez vous en dispenser, vous pouvez simplement secouer énergiquement la bouteille de liquide avant chaque utilisation
  • L’huile essentielle, quant à elle, sert à rajouter une odeur agréable. De plus, certaines d’entre elles possèdent des vertus bienfaisantes

Alors, convaincu(e) ? N’hésitez pas à nous dire quelle est votre recette préférée !

Sources

https://deco.journaldesfemmes.fr/guide-amenagement-et-travaux/2415126-comment-faire-son-liquide-vaisselle-maison/
https://mescoursesenvrac.com/liquide-vaisselle-maison-3-recettes-naturelles-et-efficaces/
https://planetehealthy.com/recette-liquide-vaisselle-maison/#pourquoi_faire_soi-meme_son_produit_vaisselle

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

spiruline

La spiruline, une micro algue qui porte à controverse

By Alimentation, Hygiène de vie, Soins

La spiruline, une micro algue qui porte à controverse

spiruline

La spiruline est une micro algue, ou plutôt une cyanobactérie filamenteuse en forme de spirale, de couleur verte ou bleue. Très riche en minéraux et vitamines, elle est commercialisée sous de nombreuses formes (poudres, gélules, comprimés, filaments déshydratés…). A la fois encensée et récriée, les avis sur cet aliment (appelé à tort « algue ») sont très partagés. Voici donc un petit point sur ce qu’il est important de savoir.




Qu’est-ce que la spiruline ?

Le terme « spiruline » désigne en fait la forme de cette cyanobactérie, toute en spirales.

Traditionnellement, la spiruline était consommée par les Kanem, au Tchad, et ce n’est qu’à la fin des années 60 qu’elle a été ramenée en Europe, où elle est devenue très populaire à partir des années 70.

La spiruline est une micro algue qui pousse naturellement dans les eaux chaudes des lacs de certaines régions du monde, comme le Mexique, l’Inde et le Tchad par exemple. Néanmoins, comme sa demande et sa consommation sont toujours plus croissantes, quelques pays d’Europe (dont la France et la Grèce) et d’Amérique Centrale ainsi que les Etats-Unis et l’Afrique de l’Ouest ont eux aussi commencé à en cultiver artificiellement dans des fermes ou sous des serres depuis une vingtaine d’années environ. 

Il existe environ 2000 espèces de spiruline, parmi lesquelles 36 seulement sont comestibles. Il faut savoir qu’on ne la consomme pas telle quelle, mais obligatoirement séchée. Aliment très à la mode, elle est présente partout et vous en consommez peut-être même sans le savoir : dans les cocktails des bars branchés, dans les compléments alimentaires pour les personnes qui suivent un régime végétarien… Elle est aussi utilisée par certaines associations qui en distribuent dans les pays en développement, afin de combattre la malnutrition des enfants.

En effet, sa composition en fait un aliment extrêmement intéressant d’un point de vue nutritionnel. En sachant que sa composition peut varier en fonction de l’endroit ou elle est cultivée, et aussi de la façon dont elle a été cultivée, séchée puis broyée, voici une liste non-exhaustive de ses nutriments : 

  • Vitamines (B12, E)
  • Fer
  • Acide gamma-linolénique (de la famille des omégas 6)
  • Minéraux et oligo-éléments (calcium, phosphore, magnésium, zinc, cuivre, sodium, sélénium, manganèse)
  • Protéines (55 à 70% environ de sa composition)
  • Bêta-carotène
  • Phycocyanine (un antioxydant)
  • Chlorophylle

Les bienfaits de la spiruline

culture spiruline

Grâce à tous ces composants, les bienfaits de la spiruline sont nombreux. Elle contribue notamment : 

  • A réduire la fatigue et à rester en forme
  • A améliorer les performances du système immunitaire
  • A ralentir le vieillissement de la peau
  • A perdre du poids et à maîtriser son appétit
  • A récupérer plus rapidement après un entraînement physique intense ou une compétition, car elle permet d’évacuer plus rapidement l’acide lactique et les divers polluants contenus dans l’organisme
  • A améliorer l’endurance, parce qu’elle aide à oxygéner davantage les muscles
  • A prévenir les problèmes cardiaques, en favorisant la production du bon cholestérol et en diminuant la sécrétion du mauvais
  • Chez les personnes atteintes de diabète non insulino-dépendant, la spiruline aurait un effet hypoglycémiant
  • Pour les personnes véganes ou végétariennes, sa teneur en protéines et en fer en fait un excellent complément alimentaire

La spiruline a même été utilisée pour traiter les patients irradiés après les accidents nucléaires de Nagasaki et de Tchernobyl : on a administré pendant plusieurs semaines un régime strict contenant, entre autres aliments, de la spiruline aux patients, qui ont alors vu leur taux de radiation chuter. D’ailleurs, en Russie la spiruline est reconnue comme « aliment thérapeutique », et le Japon en est le premier consommateur mondial.

Les dangers de la spiruline

Si la spiruline semble tout avoir pour plaire, plusieurs effets indésirables ont été signalés à la suite de sa consommation, et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a averti les consommateurs de ces effets nocifs et des allergies possibles.

En outre, face à la popularité toujours croissante de ce « superaliment », plusieurs médecins mettent en garde contre le peu d’études scientifiques menées sur les bienfaits de la spiruline (sauf en ce qui concerne le cholestérol, pour lequel les bénéfices sont bien réels et prouvés). En outre, la vitamine B12 contenue dans la spiruline, argument fort des végétariens et véganes, ne serait en fait pas assimilable par l’Homme. Les personnes qui présentant un déficit de cette vitamine doivent donc se tourner vers d’autres compléments, sous peine de voir leur manque s’aggraver.

Mais ce qui pose le plus de problème, ce sont les circuits par lesquels la spiruline est produite et acheminée. En effet, consommée avec modération et hormis allergie, elle ne comporte normalement pas de grand risque pour la santé. En revanche, l’Anses a étudié plusieurs échantillons et a relevé des traces de contamination par des bactéries, des toxines, voire des métaux (mercure, plomb, arsenic…). 

Par conséquent, il est absolument essentiel de vérifier la traçabilité des compléments à base de spiruline, et de privilégier les circuits qui suivent la réglementation mise en place par les pouvoirs publics.

Enfin, en raison de sa forte teneur en certains éléments, il existe des cas particulier pour lesquels la consommation de spiruline est déconseillée. C’est le cas des personnes souffrant de : 

  • Hémochromatose
  • Insuffisance rénale
  • Phénylcétonurie 

Evidemment, si vous souffrez de n’importe quel trouble, demandez l’avis d’un professionnel de santé avant toute consommation de spiruline, même modérée.




Origine  

On sait désormais que la spiruline existe depuis au moins 3 milliards d’années, et qu’elle était utilisée par les Hommes dès le IXème siècle, sous l’Empire du Kanem ; les européens, eux, connurent son existence au XIIIème siècle, lors de la conquête du Nouveau Monde (en particulier de l’Amérique Centrale), car les Aztèques et les Incas avaient l’habitude d’en consommer quotidiennement. 

Au Tchad, elle est souvent collectée puis séchée et mangée avec le mil (nom qui désigne plusieurs espèces et variétés de céréales). 

Très populaire depuis les années 1970 dans les pays industrialisés, elle a été décrite en 1974 comme « meilleur aliment pour l’humanité au XXIème siècle » par l’Organisation Mondiale de la Santé, et comme « l’aliment idéal et le plus complet » par l’UNESCO, en raison de sa richesse nutritionnelle exceptionnelle.

Sources  

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=spiruline_ps
https://www.naturaforce.com/bienfaits-complements/spiruline-naturelle/?cn-reloaded=1
https://www.consoglobe.com/spiruline-algue-100-bienfaits-3079-cg
https://sante.lefigaro.fr/article/spiruline-attention-aux-effets-indesirables/
https://www.lefigaro.fr/gastronomie/2017/09/16/30005-20170916ARTFIG00017-la-spiruline-une-algue-aux-mille-vertus.php
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2541346-spiruline-super-aliment-bienfait-danger/
https://www.spirulinefrance.fr/
https://naturalathleteclub.com/blog/spiruline-danger-effets-secondaires/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

araignées

Comment avoir une maison sans araignées?

By chez soi, Hygiène de vie, Maison

Comment avoir une maison sans araignées?

araignées

Peu de peurs réunissent autant de personnes que la peur des araignées, et nous sommes nombreux à rêver d’une maison qui en serait entièrement dénuée. On a beau savoir qu’elles peuvent nous aider à nous débarrasser des moustiques, mouches et autres insectes désagréables, on a tout de même pas envie de vivre sous le même toit qu’elles!

Si vous n’avez toutefois pas envie de les tuer ou si l’idée de les écraser vous répugne tout autant que leur présence, cet article est fait pour vous. Nous vous expliquons comment les faire fuir et s’assurer de ne pas les voir revenir.




Comment chasser les araignées de votre maison

Il existe de nombreuses façons d’éloigner les araignées sans faire appel aux produits chimiques et toxiques que l’on peut trouver dans les supermarchés et magasins spécialisés. Voici un grand nombre d’aliments et produits du quotidien que vous pouvez utiliser pour vous débarrasser des araignées de manière écologique.

1) Les marrons et les châtaignes

C’est peut-être l’une des astuces les plus anciennes pour lutter contre les araignées, et c’est aussi une astuce de saison. En effet, c’est en automne, quand les températures baissent, que les araignées ont tendance à rentrer chez nous. Et c’est également en automne que vous trouverez des marrons et des châtaignes par centaines!

Si vous avez un marronnier ou un châtaignier près de chez vous, n’hésitez donc pas à y faire appel pour éloigner les araignées. Plusieurs options s’offrent à vous.

Vous pouvez vous munir d’une poignée de marrons encore entourés de leur coquille verte. Coupez-les simplement en deux et déposez-les sur les rebords de vos fenêtres ainsi que dans les coins de vos pièces. Pensez à les changer chaque semaine pour qu’ils ne pourrissent pas et qu’ils ne perdent pas en efficacité.

Si vous n’avez pas de marrons, vous pouvez utiliser des châtaignes à la place. Cependant, dans ce cas, emparez-vous aussi des feuilles et des branches du châtaigner, qui vous aideront à augmenter l’efficacité de votre répulsif naturel. Déposez alors des branches de châtaignier au même endroit que les châtaignes et remplacez-les dès qu’elles sont sèches.

Quant aux feuilles de châtaignier, vous pouvez les allier aux branches et aux châtaignes pour préparer votre propre produit anti-araignées. Pour cela, ajoutez le tout dans une casserole d’eau, portez à ébullition et laissez infuser un moment. Une fois refroidi, versez le liquide obtenu dans un vaporisateur et vaporisez-le dans tous les coins fréquentés par les araignées.

Si les marrons et les châtaignes fonctionnent si bien pour éloigner les araignées, c’est grâce à leur odeur, que les araignées ne peuvent pas supporter. Si vous n’avez pas de marrons ou de châtaignes à portée de main, vous pouvez d’ailleurs faire appel à l’extrait de marron d’Inde. Mettez-en quelques gouttes sur le rebord de vos fenêtres et tous les points d’entrée de votre maison, ainsi que dans les coins des pièces et à tous les endroits qui sont très appréciés des araignées. Renouvelez l’opération toutes les 4 à 6 semaines.

2) Le vinaigre blanc

L’odeur du vinaigre blanc est aussi très peu appréciée des araignées, qui ont du mal à supporter les odeurs fortes de manière générale. Mélangez donc du vinaigre dans de l’eau, à hauteur d’un tiers de vinaigre pour deux tiers d’eau. Vaporisez le tout sur les contours de vos portes et fenêtres ainsi que dans les potentielles fissures et crevasses de votre maison, et répétez régulièrement.

La bonne nouvelle, c’est qu’en plus d’enlever toute envie aux araignées d’entrer chez vous, de cette manière vous éloignerez également les fourmis et les moustiques!

3) La menthe

L’huile essentielle de menthe poivrée fonctionne de la même façon que le vinaigre blanc. Remplissez votre vaporisateur d’un fond d’eau et ajoutez-y 8 à 10 gouttes d’huile essentielle. Vaporisez ensuite comme vous le feriez avec du vinaigre.

Si vous avez des animaux de compagnie, vous pouvez également utiliser de la menthe fraîche. Celle-ci fonctionne aussi bien que l’huile essentielle de menthe poivrée, mais est moins néfaste auprès des animaux. Dans ce cas, il vous suffit de déposer des feuilles de menthe fraîche à tous les endroits où vous vaporiseriez de l’huile essentielle. Remplacez-les dès qu’elles sont sèches.




4) Les agrumes

agrumes

Vous consommez beaucoup d’oranges ou de citrons? Au lieu de jeter les pelures à la poubelle, utilisez-les dans votre lutte contre les araignées! Frottez-les sur les endroits préférés des araignées, elles ne supporteront pas l’odeur que cela y laissera.

Vous pouvez aussi utiliser le jus de citron en le mélangeant à de l’eau, à quantités égales, et en pulvérisant le liquide dans tous les endroits fréquentés par les araignées. Autre solution encore : si vous avez de l’huile essentielle de citron sous la main, versez-en quelques gouttes sur vos plinthes, dans vos placards et dans tous les endroits dans lesquels vous avez l’habitude de trouver des araignées.

5) La pierre d’Alun

Si vous avez de la pierre d’alun en poudre, mélangez-en à de l’eau à hauteur de 80 à 100g de pierre d’Alun pour un litre d’eau. Vaporisez ensuite le mélange à tous les endroits stratégiques, qu’il s’agisse des endroits par lesquels les araignées peuvent rentrer ou des endroits qu’elles aiment déjà fréquenter.

6) Le cèdre

Qu’il soit sous forme de bloc, de copeaux ou d’un simple morceau ramassé près de chez vous, les araignées détestent le cèdre. Posez-en donc dans les coins de votre maison, dans vos armoires ou dans tout autre endroit qui vous semble approprié. Vous pouvez également entourer votre maison avec du paillis de cèdre pour dissuader les araignées de s’y approcher.

7) Les tomates

Les araignées ne s’approchent généralement pas des plants de tomates car elles n’aiment pas leurs feuilles. Collectez donc les feuilles des tomates que vous achetez ou de celles de votre jardin et disposez-les à tous les endroits d’entrée de votre maison. Changez-les dès qu’elles sont sèches, de manière à empêcher les araignées de rentrer chez vous.

8) La lavande

Vous préférez l’odeur de lavande à celles de marron, de vinaigre ou de tout autre produit que nous venons de citer? Ca tombe bien, la lavande dégage aussi une odeur que les araignées ont du mal à supporter!

Vous pouvez donc verser quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou déposer des branches de lavande à tous les endroits d’entrée de votre maison ainsi que dans les coins fréquentés par les araignées. Cela vous aidera à vous en débarrasser tout en parfumant votre maison.

… Et faire en sorte qu’elles ne reviennent pas

Chasser les araignées? C’est fait! Mais encore faut-il s’assurer qu’elles ne reviennent pas, même lorsque l’on oublie de renouveler le produit qui est censé les éloigner! Pour vous aider, voici plusieurs astuces qui vous permettront de limiter significativement l’invasion.

Tout d’abord, commencez par reboucher tous les trous et les fissures que vous trouverez dans vos murs, autour des portes et des fenêtres ainsi que partout ailleurs. Les araignées profitent en effet de toutes les fentes, même les plus petites, pour rentrer dans votre maison. Sans trous, elles perdront l’une de leurs principales voies d’entrées.

De plus, veillez à nettoyer régulièrement votre maison, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. À l’intérieur, partez à la chasse contre les restes de nourriture, qui ont tendance à attirer les araignées. Passez également l’aspirateur régulièrement et aspirez toutes les toiles que vous trouvez. N’oubliez pas non plus le gros nettoyage de printemps au moins une fois par an, pendant lequel il vous faudra notamment nettoyer l’intérieur de vos meubles et les déplacer pour accéder aux coins où vous n’allez jamais. À ce propos, notez que les araignées aiment s’installer dans les coins peu accessibles, car elles savent qu’elles y seront moins souvent dérangées. N’hésitez donc pas à passer régulièrement un coup de serpillère dans tous les endroits cachés de votre maison.

Quant à l’extérieur de votre maison, veillez à ne pas y laisser des amas de feuilles, de gazon tondu ou d’objets en tous genres. De manière générale, évitez le désordre à l’extérieur et veillez à avoir un jardin net et propre. En effet, c’est dans les tas en tous genres et les objets entassés auxquels on ne touche jamais que les araignées aiment s’installer car elles peuvent y avoir la paix.

Enfin, évitez au maximum les lampes extérieures. Celles-ci attirent les moustiques et autres insectes volants, qui attirent à leur tour les araignées! Si vous avez envie ou besoin de garder un éclairage à l’extérieur, essayez de le placer le plus loin possible de la maison ou de diriger la lumière vers le côté opposé à votre maison.

Grâce à tout cela, vous devriez vite pouvoir dire au revoir à ces désagréables visiteuses!

Et vous, vous avez aussi peur des araignées? Ou vous n’avez aucun problème à en laisser une ou deux chez vous?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude: 30 utilisations au quotidien

By Alimentation, chez soi, Hygiène de vie, Maison, Produits, Soins

Bicarbonate de soude: 30 utilisations au quotidien

bicarbonate de soude

Si on devait le juger seulement par son nom, il serait facile de croire que le bicarbonate de soude est un produit purement chimique, qui pourrait même être dangereux pour la santé. Or, nous serions à des années-lumière de la vérité !

En effet, derrière ce nom intimidant se trouve une poudre blanche entièrement naturelle, non-polluante et non-allergène, qui fait des miracles dans de nombreux domaines de la vie quotidienne. Grâce à ses nombreuses propriétés, il peut ainsi remplacer un grand nombre des produits chimiques que nous achetons.

Pour vous le prouver, nous vous présentons plus de 30 façons d’utiliser le bicarbonate de soude dans la vie quotidienne.

Mais avant tout, notez qu’il est important de ne pas le confondre le bicarbonate de soude avec le carbonate de sodium et la soude caustique, qui sont utilisés à des fins différentes et peuvent représenter un danger pour la santé !




Le bicarbonate de soude, c’est quoi?

Mais avant tout, vous aimeriez peut-être en savoir plus sur la poudre qui se cache derrière le nom de bicarbonate de soude… Aussi connu sous son nom chimique, NaHCO3, le bicarbonate de soude tel qu’on le connait aujourd’hui est créé à partir de deux composants minéraux, le sel et le calcaire. Ces deux matières premières naturelles sont ensuite transformées suivant un procédé chimique appelé “procédé Solvay”.

Cependant, le bicarbonate de soude existait déjà bien avant l’apparition de la chimie et des laboratoires. En effet, il se trouve naturellement dans certains types de sol. Dans l’Antiquité, les Egyptiens l’avaient déjà découvert sur les bords de lacs salés et l’utilisaient notamment pour l’hygiène corporelle.

Aujourd’hui, le bicarbonate de soude se déploie en trois types différents, qui se distinguent par leur pureté : le bicarbonate technique, alimentaire et pharmaceutique. Le bicarbonate technique est le moins pur des trois. Fabriqué pour un usage externe, tel que le nettoyage et le jardinage, il ne doit en aucun cas être utilisé dans l’alimentation ou sur le corps. Le bicarbonate alimentaire, comme son nom l’indique, peut être utilisé dans l’alimentation ainsi que dans les soins du corps, mais il peut aussi remplacer le bicarbonate technique dans ses usages du quotidien. Au vu de son usage polyvalent, c’est le plus commun. Enfin, le bicarbonate pharmaceutique est le plus pur de tous. C’est celui que l’on utilise dans la fabrication de médicaments.

Selon l’objectif recherché, le bicarbonate de soude peut être utilisé seul ou mélangé à d’autres composants, tels que l’eau et le vinaigre.

Dans tous les cas, notez qu’il est important de ne pas le confondre le bicarbonate de soude avec le carbonate de sodium et la soude caustique, qui sont utilisés à des fins différentes et peuvent représenter un danger pour la santé!

Différences entre bicarbonate de soude et bicarbonate de sodium?

Il n’y en a pas!

Le véritable nom du bicarbonate de soude est « hydrogénocarbone de sodium ». Jamais utilisé ce nom barbare regroupe toutes les appellations courantes désignant un seul et même produit :

  • Bicarbonate de soude,
  • Bicarbonate de sodium,
  • Carbonate Monosodique,
  • Carbonate Acide de Sodium (attention: ce n’est pas la même molécule que le carbonate de sodium).

Maintenant que vous en savez plus sur le bicarbonate, voici ce que vous pouvez faire avec lui.




Pour la beauté et l’hygiène

1) Pour des cheveux beaux et sains

Le bicarbonate de soude fait des miracles sur notre chevelure. En effet, il débarrasse nos cheveux de tous les résidus de laque, de gel et d’autres produits pour cheveux qu’ils contiennent, ainsi que les particules de pollution qui viennent s’y poser au quotidien et qui finissent par les ternir. Il aide donc à nettoyer et assainir le cuir chevelu en profondeur. Les cheveux en ressortent plus soyeux et brillants, mais aussi plus souples et faciles à coiffer. De belles promesses, n’est-ce pas ?

Mais ce n’est pas tout : il lutte aussi contre la formation de pellicules et de sébum. En l’utilisant régulièrement, vos racines graisseront moins rapidement et vous pourrez donc espacer vos shampoings !

Pour profiter de tous ces bienfaits, il suffit de l’utiliser lorsque vous vous lavez les cheveux. Vous avez le choix : vous pouvez mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude à votre shampoing ou le mélanger à de l’eau à raison d’une mesure de bicarbonate pour 3 mesures d’eau. Massez ensuite votre cuir chevelu comme vous le feriez avec un shampoing classique, en faisant attention à ne pas en mettre dans vos yeux, et laissez reposer pendant quelques minutes avant de rincer.

Pour avoir de beaux résultats, il est important de l’utiliser régulièrement. Cependant, limitez son utilisation à un shampoing par semaine. En effet, s’il est utilisé trop fréquemment, il pourrait finir par dessécher vos cheveux.

Outre tout cela, le bicarbonate de soude peut être utilisé comme shampoing sec. Saupoudrez-en un peu sur vos racines et laissez agir pendant quelques minutes. Ensuite, la tête en bas, brossez-vos cheveux pour enlever les résidus.

bicarbonate

2) Pour nettoyer le visage et lutter contre l’acné

Le bicarbonate de soude aide à exfolier la peau, à rééquilibrer son pH et à diminuer la sécrétion de sébum.

Pour cela, vous pouvez l’utiliser en masque en mélangeant deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d’eau de manière à créer un mélange pâteux. Appliquez-le sur votre visage et laissez-le agir pendant 5 minutes maximum avant de le rincer. Veillez à nettoyer votre visage avant de poser le masque et à l’hydrater après le masque. Notez que vous pouvez aussi remplacer l’eau par du gel d’aloe vera ou un hydrolat adapté aux besoins de votre peau.

Vous pouvez aussi l’utiliser localement sur vos boutons pour empêcher leur développement. Pour cela, utilisez la même pâte que celle qui doit être réalisée pour le masque, mais appliquez-la seulement sur vos boutons. Laissez poser jusqu’à une heure avant de rincer, et pensez à hydrater votre peau après.

Comme pour les cheveux, il est important de limiter l’utilisation du bicarbonate de soude à une fois par semaine seulement. Un usage plus fréquent assécherait la peau et pourrait entraîner des irritations ou l’apparition de boutons.

3) Pour apaiser et adoucir la peau

bicarbonate peau

Si vous souffrez d’irritations et de démangeaisons, le bicarbonate de soude peut également vous aider. Il peut soulager un grand nombre de démangeaisons, qu’elles soient dues à des troubles cutanés tels que l’eczéma et l’urticaire, ou à d’autres problèmes plus occasionnels, tels que de simples rougeurs.

Pour cela, il vous suffit de prendre un bain dans lequel vous aurez versé une demi-tasse de bicarbonate de soude. Celui-ci aide à diminuer les effets du calcaire, qui peuvent entraîner de nombreuses démangeaisons si votre eau en contient trop. Non seulement vous en ressortirez avec moins de démangeaisons, mais aussi avec une peau lisse et douce. De plus, le bicarbonate de soude a également des vertus relaxantes. Parfait pour un moment détente juste avant d’aller dormir !

4) Pour blanchir les dents

Vos dents vous paraissent trop jaunes ou tachées, et les dentifrices promettant des dents blanches ne semblent avoir aucun effet sur vous ? Essayez plutôt le bicarbonate de soude ! En plus de blanchir les dents, il les nettoie et se débarrasse du tartre qui s’y pose.

Pour cela, versez un peu de bicarbonate de soude sur votre brosse à dents humidifiée et lavez-vous les dents comme vous le feriez avec tout autre dentifrice. Vous pouvez également y ajouter quelques gouttes de jus de citron, pour un résultat encore plus optimal. Si le goût vous est insupportable, saupoudrez le bicarbonate de soude sur votre dentifrice.

Cependant, il est généralement conseillé de ne pas utiliser cette solution tous les jours, au risque d’abîmer l’émail de vos dents. Par mesure de précaution, limitez donc son usage à une à deux fois par semaine.

De plus, notez que le bicarbonate de soude vous aidera à vous séparer des taches et de la couleur jaune provoquées par des boissons comme le thé ou la café, l’accumulation de tartre ou la cigarette. Si la teinte de vos dents est naturellement jaune, le bicarbonate de soude ne pourra pas les blanchir et il vous faudra alors probablement vous diriger vers des solutions moins naturelles.

5) Pour se débarrasser de la mauvaise haleine

Le bicarbonate de soude est aussi très efficace pour lutter contre les bactéries qui sont souvent responsables de la mauvaise haleine. Dans ce cas, utilisez-le en bain de bouche, en mélangeant une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Si vous avez fréquemment des aphtes, notez que cela permettra aussi de lutter contre leur apparition.

6) Pour remplacer un déodorant classique

Si vous en avez marre d’appliquer chaque jour des produits chimiques sur vos aisselles, vous pourriez vouloir essayer le bicarbonate de soude. Pour cela, créez une pâte en mélangeant du bicarbonate de soude à un peu d’eau et ajoutez-y quelques gouttes de citron si vous voulez donner un parfum à votre déodorant maison. Appliquez ensuite votre préparation sur vos aisselles.

Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez aussi simplement saupoudrer du bicarbonate sur vos aisselles à l’aide d’un pinceau de maquillage, que vous réserverez évidemment à cet usage.




Pour soulager un grand nombre de maux

1) Pour lutter contre les problèmes digestifs

Vous souffrez souvent de brûlures d’estomac ou de remontées acides ? Vous avez des difficultés à digérer ? Le bicarbonate de soude peut vous aider à les soulager !

Si vous avez du mal à digérer le repas que vous venez de manger, versez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et buvez le mélange. Vous pouvez également y ajouter quelques gouttes de citron, pour un meilleur goût et encore plus d’efficacité.

Si vous cuisinez des aliments que vous avez généralement du mal à digérer, vous pouvez aussi éviter les troubles digestifs avant même qu’ils n’apparaissent. Pour cela, ajoutez une pincée de bicarbonate de soude dans votre préparation lors de la cuisson de votre plat. Cette méthode est particulièrement conseillée pour les aliments acides et les légumes secs.

Toutefois, notez que lorsqu’il est question d’ingérer du bicarbonate de soude, certaines précautions s’imposent. Ainsi, en raison de sa richesse en sodium, il doit être évité par les personnes souffrant d’hypertension, d’insuffisance rénale ou de rétention d’eau. De plus, par mesure de précaution, il est généralement déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans.

2) Pour soulager les piqûres d’insectes et les brûlures superficielles

Nous avons déjà mentionné les bienfaits du bicarbonate de soude contre les problèmes cutanés. Mais saviez-vous qu’il a aussi un effet sur les piqûres d’insectes et les brûlures légères ?

Pour cela, mélangez 3 mesures de bicarbonate de soude dans 1 mesure d’eau et posez la pâte obtenue sur la zone en question. Laissez agir pendant une quinzaine de minutes. Cela calmera l’irritation et les démangeaisons.

3) Pour soulager vos pieds

bicarbonate pied

Vos pieds sot fatigués après une longue marche ou après être restés debout toute la journée ? Vous avez des ampoules, ou vous souffrez de mycoses ? Tout cela peut être soulagé par un bon bain de pieds au bicarbonate de soude !

Ajoutez simplement une tasse de bicarbonate de soude dans une bassine d’eau tiède et trempez-y vos pieds pendant 15 minutes.

En cas de mycose, le bain de pieds ne peut remplacer un traitement contre les mycoses, mais il soulagera les démangeaisons qu’elles provoquent et il participera à leur traitement. Quant aux ampoules, il aidera à s’en débarrasser et favorisera leur cicatrisation.

4) Pour calmer les maux de gorge

Le bicarbonate de soude aide aussi à lutter contre les maux de gorge. Pour cela, remplissez un verre d’eau tiède et versez-y une cuillère à café de bicarbonate de soude ainsi que le jus d’un demi citron pressé. Mélangez bien puis utilisez ce mélange en gargarisme. Répétez une fois par jour jusqu’à disparition totale de la douleur.

5) Pour se relaxer et lutter contre l’insomnie

Si vous avez un bain chez vous, vous avez peut-être pris l’habitude de vous y faufiler pour vous détendre après une journée stressante. Mais saviez-vous que votre bain sera d’autant plus relaxant si vous y ajoutez du bicarbonate de soude ? Versez-y 2 tasses  de bicarbonate et profitez de votre moment de détente.

Pour le nettoyage

Le bicarbonate de soude est un produit nettoyant aux vertus aussi insoupçonnées qu’incroyables. C’est simple : il y a peu de taches qui lui résistent ! Voici plusieurs choses que vous pouvez nettoyer grâce à lui.

1) Dans la salle de bain

Le bicarbonate de soude est l’allié incontournable de tout nettoyage écologique. Il peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison.

Dans la salle de bain, il vous aidera à faire briller votre baignoire et votre lavabo. Pour cela, il suffit de les frotter à l’aide d’une pâte créée en mélangeant du bicarbonate de soude et de l’eau.

Vous pouvez aussi l’utiliser pour vous débarrasser des moisissures qui peuvent apparaitre dans la douche. Versez une cuillère à café de bicarbonate dans un litre d’eau chaude et vaporisez le mélange sur les moisissures. Frottez ensuite à l’éponge.

Quant à votre machine à laver, vous pouvez lui faire prendre un bon bain de temps en temps en alliant le bicarbonate de soude au vinaigre. Pour cela, mélangez une grosse tasse de bicarbonate de soude dans 250ml de vinaigre blanc et versez le tout dans votre machine à laver. Faites-la ensuite tourner à vide.

2) Il nettoie les brosses à cheveux

bicarbonate brosse a dent

Saviez-vous que nos peignes et brosses à cheveux doivent être nettoyés régulièrement ? En effet, au fil du temps, ils finissent par collecter de nombreuses bactéries et des pellicules.

Pour les nettoyer, remplissez votre lavabo d’eau et versez-y jusqu’à 8 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Mettez-y vos brosses et peignes et laissez-les tremper pendant quelques heures avant de les rincer.

Vous pouvez faire la même chose pour nettoyer vos pinceaux à maquillage.

3) La cuisine et ses ustensiles

Dans la cuisine aussi, de nombreuses choses peuvent être nettoyées à l’aide du bicarbonate de soude.

C’est le cas du four, par exemple. Au fil du temps, il finit par se remplir de nombreuses saletés qui s’incrustent sur toutes les parois. Pour les nettoyer facilement, il suffit de verser un peu de bicarbonate de soude dessus et de vaporiser de l’eau sur le tout. Laissez ensuite agir pendant plusieurs heures, voire une nuit entière, et puis frottez à l’aide d’une éponge. Vous pouvez aussi mélanger du bicarbonate de soude à un peu d’eau pour former une pâte qui tiendra sur les parois verticales.

Le bicarbonate de soude vous aidera également à facilement nettoyer le fond des casseroles brûlées. Pour cela, versez-y du bicarbonate de soude ainsi qu’un peu d’eau. Faites bouillir le tout, puis enlevez la casserole du feu et laissez reposer jusqu’à ce que l’eau ait refroidi. Finissez en frottant à l’éponge.

Outre le nettoyage, le bicarbonate de soude peut aussi être utilisé pour faire briller votre vaisselle. Pour cela, saupoudrez-en simplement un peu sur un chiffon humide, et frottez votre vaisselle avec.

4) Les canalisations

Que vos canalisations soient simplement malodorantes ou carrément bouchées, le bicarbonate de soude pourra vous aider.

Pour déboucher une canalisation, il vous faudra l’associer avec du vinaigre blanc et du sel. Mélangez 200gr de bicarbonate de soude à 200gr de sel et puis versez le mélange dans 200ml de vinaigre. Ne soyez pas étonnés : mélanger le bicarbonate de soude et le vinaigre va provoquer une réaction chimique qui prendra la forme d’une mousse blanche.

Versez ensuite votre mélange dans la canalisation que vous voulez nettoyer et laissez-le poser entre 30 et 45 minutes. Finissez en versant un litre d’eau très chaude dans la canalisation afin de venir à bout des derniers bouchons.

Pour lutter contre les mauvaises odeurs, la solution est encore plus facile : il vous suffit de saupoudrer du bicarbonate de soude dans votre canalisation et de laisser poser pendant une nuit. L’odeur devrait être partie le lendemain matin !

5) Le canapé

Si vous voulez nettoyer votre canapé en tissu mais que celui-ci n’est pas déhoussable, saupoudrez-le de bicarbonate de soude et frottez légèrement pour le faire pénétrer. Laissez poser pendant 15 à 20 minutes puis aspirez ce qu’il reste. Le bicarbonate de soude aura absorbé les taches.

Cette astuce fonctionne aussi sur les tapis et les sièges en tissu.

6) Un matelas

Dans ce cas, utilisez la même astuce que celle que nous venons d’expliquer pour le canapé. En plus de nettoyer les taches, cela l’assainira et vous débarrassera des odeurs.

7) L’argenterie

Créez votre propre produit nettoyant en mélangeant du bicarbonate de soude et de l’eau jusqu’à former une pâte. Utilisez-la ensuite pour laver votre argenterie à l’aide d’un chiffon ou d’une brosse non abrasive. Rincez et séchez avec un chiffon sec. Votre argenterie sera comme neuve !




8) La grille du barbecue

Si vous avez déjà fait un barbecue chez vous et avez dû nettoyer la grille le lendemain, vous savez à quel point c’est une tâche pénible ! Heureusement, il existe des astuces qui fonctionnent bien mieux que le simple liquide vaisselle. Le bicarbonate de soude est l’une d’entre elles.

Créez une pâte à base de bicarbonate et d’eau, appliquez-la sur votre éponge et frottez. Vous verrez, vous arriverez à retirer la graisse bien plus facilement qu’en utilisant du savon classique !

9) Un dentier

Si vous avez envie d’assainir votre dentier et de lui offrir un beau nettoyage, faites-le tremper pendant une nuit dans un verre d’eau auquel vous aurez ajouté une cuillère à café de bicarbonate. Rincez-le le lendemain matin.

Pour se débarrasser des mauvaises odeurs

Peu importe d’où les mauvaises odeurs proviennent, le bicarbonate de soude pourra les neutraliser. Pour cela, il suffit d’en verser un peu à l’endroit malodorant.

Si l’odeur provient de votre poubelle, saupoudrez-en dans le fond, en-dessous du sac. Si vos tiroirs sont malodorants, versez un peu de bicarbonate de soude dedans. Saupoudrez-en aussi dans vos chaussures si elles sentent mauvais, et enlevez simplement le surplus jute avant de les porter à nouveau.

Dans le cas de votre frigo, placez-y une petite coupelle dans laquelle vous aurez versé du bicarbonate de soude. Quant aux cendriers, versez-y une petite quantité de bicarbonate de soude et renouvelez l’opération chaque fois que vous videz le cendrier.

Si vos mains dégagent une odeur désagréable que vous avez du mal à faire partir, mouillez-les et frottez-les avec un peu de bicarbonate de soude avant de rincer. En plus d’être débarrassées de leur mauvaise odeur, elles seront aussi douces et purifiées.

Enfin, si la mauvaise odeur provient de votre chien, vous pouvez aussi… saupoudrer le bicarbonate de soude sur son pelage ! Frottez-le ensuite pour que le bicarbonate de soude ne reste pas en surface, puis brossez-le afin d’éliminer les résidus. Le bicarbonate de soude emportera les mauvaises odeurs avec lui.

Et autres usages

1) Nettoyer les fruits et légumes

À moins que vous les achetiez bio, les fruits et légumes sont souvent enduits d’un grand nombre de produits chimiques. Or, l’eau seule ne peut pas s’en débarrasser entièrement. Le bicarbonate de soude, de son côté, permet d’enlever la grande majorité des impuretés et des produits chimiques présents sur vos fruits et légumes.

Pour cela, il vous suffit de les faire tremper dans un récipient d’eau dans lequel vous aurez versé un peu de bicarbonate de soude, et de les laver avec ce mélange.

2) Conserver un bouquet de fleurs plus longtemps

Vous avez reçu un joli bouquet et vous aimeriez ne pas le voir se décomposer en seulement quelques jours ? Pour cela, ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans l’eau du vase. Vous verrez, vos fleurs vivront bien plus longtemps !

Une astuce pour augmenter encore plus leur durée de vie ? Coupez leurs tiges en biseau et changez l’eau tous les deux à trois jours.

3) Lutter contre les insectes et les mauvaises herbes

Le bicarbonate de soude est aussi très utile dans le jardin.

Ainsi, si vous avez des mauvaises herbes qui poussent entre les joints de votre terrasse, par exemple, il vous suffit de saupoudrer le tout de bicarbonate de soude, puis d’y verser un peu d’eau. Cela aura le même effet qu’un désherbant.

En le mélangeant à de l’huile d’olive et de l’eau, le bicarbonate de soude peut également faire office d’insecticide naturel. Pour cela, prenez un grand verre d’eau et ajoutez-y trois cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à café de bicarbonate de soude. Vaporisez ensuite le mélange sur vos plantes pour les protéger des insectes.

4) Blanchir le linge

Le blanc de votre linge est devenu fade avec le temps ? La prochaine fois que vous le lavez, versez 2 à 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec votre lessive. Vos draps et vêtements seront bien plus blancs à leur sortie.

Attention, évite toutefois d’utiliser du bicarbonate de soude avec du linge délicat.

Vous l’avez compris, le bicarbonate de soude peut faire de nombreuses choses pour nous. Il suffit de commencer à s’y intéresser pour découvrir un monde de possibilités, loin des produits chimiques et peu naturels !

Où en trouver?

Cela dépend du type de bicarbonate recherché.

  • Le bicarbonate alimentaire est vendu en grande surface, en magasin spécialisé bio, en droguerie ou en vente en ligne. 
  • Le bicarbonate technique est disponible en grande surface en grande surface, en magasin spécialisé bio, en droguerie, en vente en ligne également mais aussi dans des magasins de bricolages.
  • Le bicarbonate pharmaceutique est délivré uniquement en pharmacie.

Ils se vendent souvent en sachet cartonné de 250 gr, 500 gr ou 1 kg. Il est conseillé de privilégier les gros contenants en carton recyclable afin de limiter les déchets. Pour le prix, compter entre 4 et 20€ le kilo selon le type de bicarbonate (le pharmaceutique étant le plus cher puisque c’est le plus pur).

À raison de quelques grammes par utilisation, le bicarbonate est un produit qui s’ utilisera pendant plusieurs mois.

Et vous, utilisez-vous déjà du bicarbonate de soude ? L’utilisez-vous dans d’autres situations que celles mentionnées dans notre liste ?

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

routine matinale

Créez votre routine matinale parfaite

By Activités, chez soi, Hygiène de vie

Créez votre routine matinale parfaite

routine matinale

Vous manquez d’énergie le matin et pendant la journée? Vous avez l’impression que votre semaine ne peut que se définir par le classique et ennuyant métro-boulot-dodo? Vous avez de grands projets mais jamais de temps pour les réaliser?

Au lieu de vous plaindre et de baisser les bras, il existe une solution toute simple : créer votre routine matinale.

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi cette routine matinale changera la donne, et nous vous donnons des conseils pour vous aider à remplir vos matins d’un grand nombre de gestes et d’activités extrêmement bénéfiques.




Pourquoi créer une routine matinale?

La routine matinale est remplie de bienfaits pour nous.

Elle permet de nous remplir d’énergie pour affronter la journée, mais aussi de nous donner le coup de boost nécessaire pour faire quelque chose de notre vie, travailler sur nos rêves et mettre sur pied tous nos projets. C’est la première étape idéale pour s’assurer de vivre une journée productive, car elle augmente significativement notre productivité.

Elle aide aussi à nous rendre plus heureux et plus positifs face toutes les tâches de la vie quotidienne. Adopter une routine matinale, c’est donc arrêter d’attendre désespérément le week-end pour enfin pouvoir profiter de sa vie!

Nos conseils pour une routine matinale parfaite

Il existe un grand nombre d’activités à faire le matin. Nous en avons listé 9 qui vous feront le plus grand bien.

Mais avant tout, il est important de vous prévenir : mettre en place une routine matinale pourrait se révéler plus dur que prévu. Ne baissez pas les bras si, les premiers jours, vous avez du mal à vous lever pour suivre votre programme. Il vous faudra une ou plusieurs semaines pour habituer votre cerveau à votre nouvelle routine, et c’est tout à fait normal. Mais c’est seulement en persévérant que vous pourrez voir les incroyables bénéfices de votre nouvelle routine matinale.

Alors, prêts à changer vos matins et à améliorer vos journées?  Voici nos conseils.

1) Levez-vous toujours à la même heure

se reveiller a la même heure

Pour se réveiller facilement et ne pas devoir faire sonner notre réveil 5 fois avant d’enfin mettre un pied en-dehors du lit, la première chose à faire, c’est de se forcer à se réveiller tous les jours à la même heure. Cela habituera notre corps au réveil et, bien vite, il finira par se réveiller même avant que le réveil ne sonne!

L’heure à laquelle vous devez vous réveiller dépend entièrement de vous. Cependant, n’oubliez pas que vous ne pourrez pas profiter de votre routine matinale si vous ne lui consacrez pas assez de temps. Commencez donc par calculer le temps dont vous avez besoin le matin pour vous préparer. Ensuite, ajoutez-y au moins 30 minutes, ou plus si vous le pouvez.

Vous devrez donc vous lever plus tôt le matin, mais vous l’oublierez vite face aux nombreux bienfaits que cela vous procurera.

2) Restez déconnectés

Nous sommes nombreux à jeter un œil à notre téléphone dès le matin. Et si vous essayiez de ne pas y toucher pendant votre routine matinale? Cela vous permettra d’éviter de passer plus de temps que vous ne le voudriez sur vos réseaux sociaux, de penser à tous vos soucis quotidiens dès le matin en lisant vos mails, ou de faire face aux horreurs du monde dès votre sortie du lit.

Si vous ne voulez pas rester entièrement déconnectés le matin, pourquoi ne pas essayer de tenir au moins 10 minutes sans votre téléphone? Ce labs de temps vous permettra de vous concentrer sur vous-mêmes. Et honnêtement, dans le monde d’aujourd’hui, ce n’est jamais de refus de pouvoir s’isoler encore un peu après s’être réveillés!

3) Appréciez votre chance

prendre temps matin

Que ça soit avant de sortir du lit ou en sirotant votre café, prenez 5 minutes pour penser à tout ce dont vous êtes reconnaissants. Les personnes qui vous entourent, la nuit que vous venez de passer, la journée qui représente une nouvelle opportunité, l’eau chaude qui sort du robinet, la part de gâteau maison qui vous attend sur la table du petit-déjeuner,… Nous avons souvent de nombreuses raisons d’être heureux, et pourtant nous n’y pensons jamais assez. Pensez donc à toute la chance que vous avez, et prenez le temps de l’apprécier.

Cela peut paraitre bête, mais c’est un excellent moyen de se sentir heureux dès le réveil! Vous verrez, ça vous mettra directement de bonne humeur!

4) Hydratez-vous

C’est un point très important : après une nuit entière, notre corps a besoin de se réhydrater pour bien fonctionner.

La meilleure boisson dans ce cas, c’est sans aucun doute l’eau. En effet, en plus de nous hydrater sans pareil, l’eau a le pouvoir de réveiller notre corps et notre esprit. Et comme si ce n’était pas suffisant, l’eau aide même à nous donner bonne mine. Parfait pour commencer la journée!

Si l’idée de boire de l’eau le matin vous fait presque tourner de l’œil, rabattez-vous sur d’autres boissons qui vous permettront de vous hydrater également. Un thé, un café, un chocolat chaud, un jus de fruits frais, de l’eau avec un peu de citron,… Vous avez le choix!

5) Prenez votre petit-déjeuner calmement

petit dejeuner

Ce n’est un secret pour personne : le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Lorsqu’il est équilibré et pris avec soin, il permet d’offrir à notre corps toute l’énergie dont nous avons besoin pour affronter notre journée.

Mais au lieu de simplement engouffrer une tartine à la confiture entre deux bouchées de café, prenez le temps de vous asseoir et de profiter de ce repas.

Pensez à avoir un petit-déjeuner complet et équilibré. Fruits, céréales, yoghourt, pain, œufs, jambon, confiture,… Préparez un petit-déjeuner de champion selon vos préférences, en essayant de faire le plein de protéines, de sucres lents et de fruits.

Vous verrez, cela vous donnera directement plus de forces, et cela vous évitera d’avoir des fringales une heure seulement après avoir mangé!

6) Bougez

Bouger dès le matin permet de réveiller nos muscles qui sont endoloris après une longue nuit de sommeil, mais aussi de nous donner de l’énergie, de nous sentir en pleine forme et de nous rendre plus heureux. Bref, tout un programme!

Si vous êtes du genre sportif, pourquoi ne pas avoir votre séance de sport le matin plutôt que le soir après le travail?

Mais si vous détestez le sport ou si vous n’avez pas le temps d’y consacrer ne serait-ce qu’une demi-heure, d’autres options existent. Vous pouvez par exemple prendre 10 minutes pour vous étirer, ou faire une séance de yoga.

7) Lisez

Quel meilleur moment pour lire que lorsque votre famille dort encore et que vous avez la maison pour vous tout seuls? Lisez ce que vous voulez, du roman au livre de développement personnel, en passant par un magazine ou un journal.

La lecture a de nombreux bienfaits, et elle aide notamment à stimuler notre cerveau et à le maintenir en bonne santé.

8) Donnez du temps à vos projets personnels

Vous avez un hobby auquel vous ne consacrez pas assez de temps, ou un projet qui ne voit pas le jour parce que votre travail prend toute votre énergie?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bicarbonate alimentaire

Bicarbonate alimentaire : 11 usages de cette poudre magique

By Alimentation, chez soi, Hygiène de vie

Bicarbonate alimentaire : 11 usages de cette poudre magique

bicarbonate alimentaire

Le bicarbonate alimentaire, ou bicarbonate de soude, est une poudre aux pouvoirs presque magiques. Non seulement elle est 100% écologique et non toxique, mais elle est aussi désinfectante, désodorisante, nettoyante, assainissante,… La liste de ses propriétés est longue.

En un mot : c’est LE produit à avoir chez soi. Elle sert aussi bien à nettoyer la maison que notre corps, tout en ayant un grand nombre d’autres tours dans son sac. Et comme si ce n’était pas suffisant, elle est aussi très peu chère !

Dans cet article, nous revenons sur la différence entre les différents types de bicarbonate et nous listons 11 des principaux bienfaits du bicarbonate alimentaire.

Bicarbonate de soude : l’alimentaire et le technique

Bicarbonate de soude, bicarbonate de sodium ou encore E500 : tout ça, c’est la même chose ! Par contre, il faut faire très attention à la différence entre les différents types de bicarbonate, qui se distinguent principalement par leur niveau de pureté.

Celui qui nous intéresse ici est celui que l’on appelle “alimentaire”, tout simplement car il est comestible. C’est celui que l’on trouve généralement au supermarché, mais il est toujours préférable de regarder l’inscription sur sa boîte pour s’en assurer. On peut l’utiliser dans la cuisine ainsi que sur notre corps, dans plusieurs soins de beauté et de santé, mais il est aussi très efficace pour le nettoyage et dans de nombreuses tâches ménagères.

Le bicarbonate technique, de son côté, est moins pur que le bicarbonate alimentaire. Il peut être utilisé pour le nettoyage, le bricolage et le jardinage, mais il ne peut absolument pas s’approcher de la nourriture, des produits de soin et de beauté, et de tout ce qui peut être en contact avec ce qu’on avalera, comme le frigo et le lave-vaisselle. En l’utilisant, il est d’ailleurs souvent recommandé de porter des gants, car il pourrait facilement irriter votre peau. Par mesure de facilité, il est donc généralement préférable de laisser le bicarbonate technique de côté au profit du bicarbonate alimentaire.

À côté de ces deux types de bicarbonate de soude, on en trouve deux autres, bien moins communs. D’une part, il y a le bicarbonate pharmaceutique. C’est le plus pur de tous, et on le réserve généralement à une utilisation strictement médicale. D’autre part, il y a le bicarbonate destiné à l’élevage, qui est utilisé auprès des animaux.




11 utilisations du bicarbonate alimentaire

Le bicarbonate de soude a des utilisations presque illimitées, et il étonne souvent par son large éventail de capacités ! Voici les plus connues.

1) Il améliore la digestion et soulage les brûlures d’estomac

Si vous faites régulièrement face à des problèmes de digestion après avoir consommé certains aliments, le bicarbonate de soude peut vous aider à régler ce problème. Il vous suffira d’en mettre un petit peu dans l’eau de cuisson des aliments que vous avez du mal à digérer.

Il est aussi très efficace pour soulager les remontées d’acide et les brûlures d’estomac, voire même les nausées des lendemains de veille. En effet, ces troubles sont causés par une acidité trop élevée du pH de notre organisme. Or, le bicarbonate aide à rééquilibrer ce pH.

Pour cela, il faut juste verser une cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau, et bien mélanger le tout. Buvez ensuite votre potion magique lentement. Si le goût est trop désagréable, vous pouvez y ajouter un peu de miel ou de jus de citron.

 

2) Il rafraichit l’haleine et blanchit les dents

Le bicarbonate de soude fait des miracles dans la bouche. Il s’attaque à la plaque dentaire et débarrasse les dents de leurs taches jaunâtres, de manière à les blanchir. Pour cela, il suffit d’en saupoudrer un peu sur son dentifrice à l’heure de se brosser les dents. Toutefois, limitez son utilisation à une fois par semaine. Une utilisation plus fréquente endommagerait l’émail de vos dents.  

De plus, il aide à lutter contre la mauvaise haleine en détruisant les bactéries présentes dans la bouche et les acides qui se forment lorsque des aliments restent coincés dans des coins de la bouche. Pour ce faire, il est conseillé de réaliser des bains de bouche en mélangeant une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans un demi-verre d’eau tiède. Ceux-ci peuvent être faits quotidiennement.

3) Il empêche l’apparition de caries et soulage les aphtes

Les bains de bouche au bicarbonate de soude présentent aussi l’avantage de se débarrasser des résidus alimentaires qui vont se coincer entre nos dents et qui pourraient parfois provoquer des caries.

Mais le bicarbonate alimentaire est également très efficace dans le cas d’aphtes ou de gencives douloureuses. En effet, son action permet de soulager la douleur et de les guérir plus rapidement. Dans ce cas, vous pouvez l’utiliser en bain de bouche, mais il est également recommandé de poser du bicarbonate de soude sur l’endroit douloureux de votre bouche, à l’aide de votre doigt.

4) Il peut être utilisé comme shampoing sec

Si vous avez les cheveux gras mais voulez attendre un peu plus longtemps avant de les laver, vous pouvez trouver dans le bicarbonate de soude le rôle de shampoing sec naturel. En effet, il absorbe l’excès de sébum du cuir chevelu qui provoque l’effet gras que nous redoutons tant.

Pour cela, saupoudrez du bicarbonate de soude sur vos racines et laissez-le agir pendant quelques minutes. Brossez-vous ensuite les cheveux pour enlever les traces de bicarbonate de soude, et le tour est joué !

Toutefois, ne le faites pas plus d’une fois par semaine. Utilisé trop fréquemment, le bicarbonate de soude pourrait en effet finir par s’attaquer à vos cheveux.

5) C’est un déodorant naturel

Le bicarbonate alimentaire peut être utilisé comme déodorant, car il aide à absorber l’humidité et à neutraliser les mauvaises odeurs. De plus, il présente l’avantage d’être hypoallergène. Pour cela, mettez-en un peu sous vos aisselles en sortant de la douche ou du bain, lorsqu’elles sont encore un peu humides.

Le même procédé peut être utilisé sur toutes les autres parties du corps qui ont tendance à transpirer, comme les pieds.




6) Il neutralise les mauvaises odeurs

L’odeur de transpiration n’est pas la seule que le bicarbonate de soude peut éliminer.

Il peut, par exemple, être utilisé contre les odeurs de pieds. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez le saupoudrer directement sur vos pieds, ou faire un bain de pied. Versez alors au moins un litre d’eau tiède dans une bassine et ajoutez un verre de bicarbonate de soude, puis laissez y tremper vos pieds pendant 5 à 10 minutes. Si vos chaussures sentent aussi les pieds, vous pouvez en saupoudrer un peu à l’intérieur en laissant reposer pendant quelques heures avant d’enlever l’excès de poudre.

Mais le bicarbonate de soude peut aussi neutraliser les mauvaises odeurs venant de la nourriture. Ainsi, si chaque fois que vous ouvrez votre frigo, votre cuisine entière sent le fromage, pensez à y mettre une petite assiette dans laquelle vous aurez versé quelques cuillères de bicarbonate. Si l’odeur provient de vos poubelles, saupoudrez une cuillère de bicarbonate dans le fond de votre poubelle.

7) Il traite les mycoses

Grâce à ses propriétés antifongiques, le bicarbonate peut soigner les mycoses des pieds. Pour cela, vous pouvez faire un bain de pieds au bicarbonate de soude.

En complément, il est aussi recommandé de saupoudrer du bicarbonate de soude sur la mycose avant de mettre vos chaussettes. Il pourra ainsi agir pendant toute la journée.

8) Il soulage les piqûres d’insectes et traite les affections cutanées

Le bicarbonate de soude aide à calmer les démangeaisons provoquées par les piqûres. Dans ce cas, il vous faudra mélanger du bicarbonate de soude à un peu d’eau de manière à former une pâte. Appliquez ensuite cette pâte sur la piqûre et laissez-la poser quelques minutes. Si nécessaire, recommencez plusieurs fois par jour.

Cette pâte est aussi efficace dans le cas d’affections cutanées telles que l’urticaire, la varicelle, les boutons d’acné et les boutons de fièvre.

Enfin, le bicarbonate de soude aide également à lutter contre l’eczéma. Pour cela, il est recommandé de prendre régulièrement un bain au bicarbonate de soude. Il vous suffit alors de verser 4 ou 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans votre bain, et puis de profiter de votre moment de détente. À ce propos, vous serez heureux d’apprendre que, en plus de ses propriétés antiseptiques qui lutteront contre l’eczéma, il a aussi un pouvoir relaxant !

9) Il fait durer les bouquets de fleurs plus longtemps

Le bicarbonate de soude aiderait à rallonger la vie des fleurs fraîchement coupées. Pour cela, remplissez votre vase d’eau tiède et versez-y une cuillère à café de bicarbonate. Pensez aussi à couper l’extrémité des tiges en biais et, pour plus d’efficacité, changez l’eau tous les deux jours.

10) Il aide à réellement laver les fruits et légumes

On a généralement l’habitude de laver nos fruits et légumes en les passant sous l’eau et en les frottant pendant quelques secondes, mais cela est loin d’être suffisant pour vraiment se débarrasser des pesticides et autres saletés invisibles qui se sont accrochées à leur peau. Si vous voulez être sûrs de laver correctement vos fruits et légumes, le bicarbonate de soude sera votre meilleur allié. Il vous suffit de les mettre dans de l’eau à laquelle vous aurez ajouté une petite cuillère de bicarbonate alimentaire. Laissez-les tremper pendant une quinzaine de minutes, puis rincez-les.

11) Il nettoie tout, ou presque

Les fruits et légumes sont loin d’être les seuls à profiter du pouvoir nettoyant du bicarbonate de soude, qu’il soit alimentaire ou technique. En réalité, il devrait trôner en roi parmi vos produits de nettoyage car quand il est question de ménage, il y a peu de choses qu’il ne peut pas faire.

Dans la cuisine, il permet par exemple de rendre votre vaisselle et votre argenterie plus brillante, de détacher les résidus de nourriture brûlée dans le fond de vos casseroles ou de nettoyer votre four de fond en comble. Dans la salle de bain, on l’utilise pour se débarrasser des moisissures, pour laver les brosses à cheveux ou encore pour rendre le linge plus blanc.

Pour tout savoir sur les nombreuses façons de l’utiliser dans le ménage, lisez notre article regroupant 30 utilisations du bicarbonate de soude.

Quelques précautions à prendre

Si vous voulez utiliser du bicarbonate de soude dans votre cuisine ou sur votre peau, il existe quelques précautions qu’il est important de connaître.

Tout d’abord, sauf mention contraire de votre médecin ou dans le cas de bains de bouche, il est recommandé de ne pas en utiliser tous les jours.

De plus, son usage est vivement déconseillé chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou rénale. Enfin, les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans, les personnes souffrant d’hypertension et celles suivant un régime sans sel ne peuvent pas en ingérer.

Et vous, utilisez-vous déjà du bicarbonate de soude ? Dans quelles situations du quotidien vous est-il utile ?

Sources

https://astucesdegrandmere.net/bicarbonate-de-soude/
https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(18)31305-9/fulltext
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0883944118315260?via%3Dihub
https://www.topsante.com/medecines-douces/remedes-de-grand-mere/bicarbonate-de-soude
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0925521407000932
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0002817717308127

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

acide borique

Acide borique: quels risques et quelles utilisations?

By chez soi, Hygiène de vie

Acide Borique: quels risques et quelles utilisations?

acide borique

L’acide borique a longtemps été vu comme le produit miracle à avoir chez soi. Naturel et peu cher, on l’adorait pour les merveilles qu’il pouvait faire dans de nombreux domaines de la vie quotidienne. Aujourd’hui, il est entouré de plusieurs mises en garde en raison de son caractère toxique, découvert il y a quelques années. Dans de nombreux cas, on déconseille maintenant tout contact avec la peau, ce qui a réduit son champ d’application à un nombre limité d’usages.

Dans cet article, nous revenons sur les résultats des études qui l’affligent et sur deux “utilisations” qui sont encore acceptées.




L’acide borique, c’est quoi ?

Vous vous demandez peut-être quel est ce produit qui, longtemps adulé, est passé il y a quelques années au rang des produits toxiques. L’acide borique, qui peut prendre la forme de poudre blanche ou de cristaux, trouve son origine dans l’activité volcanique. Ainsi, en Italie par exemple, on le collecte dans des jets de vapeur d’eau volcanique.

L’acide borique se compose de bore, un oligo-élément que l’on trouve notamment dans les océans et les surfaces rocheuses, ainsi que d’hydrogène et d’oxygène. Il renferme de nombreuses propriétés, et est entre autres antibactérien et antiseptique.

Connu depuis de nombreux siècles, il était autrefois utilisé pour conserver les aliments. Au fil du temps, ses utilisations se sont élargies jusqu’à ce que de nouvelles études mettent à jour les risques qu’il pouvait engendrer.

Quels risques sont liés à son utilisation ?

Au vu des révélations affligeantes des recherches récentes sur l’acide borique, de nombreuses organisations ont levé un drapeau rouge autour de lui. L’ANSM, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, a publié des mises en garde concernant l’acide borique. L’ECHA, l’Agence européenne des produits chimiques, a classé ce produit parmi les substances extrêmement préoccupantes et la Communauté européenne l’a catégorisé comme produit reprotoxique.

Un produit reprotoxique est un produit qui présente un caractère toxique quel qu’il soit qui peut altérer la fertilité de l’homme et de la femme ou le développement du bébé dans le ventre de sa mère. Ce sont là les deux risques principaux liés à l’utilisation de l’acide borique. En outre, l’acide borique peut avoir des effets irritants lorsqu’il est utilisé sur le corps.

Selon les études réalisées à ce sujet, ces risques apparaissent lorsque les doses d’acide borique utilisées sont trop élevées. Pour cette raison, son usage est strictement déconseillé dans les fabrications maison. En effet, lorsque nous fabriquons nous-mêmes une préparation à base d’acide borique, nous dépassons très souvent les doses recommandées.

Les scientifiques sont moins catégoriques avec les produits pharmaceutiques et vous pourriez donc encore trouver de l’acide borique dans certains d’entre eux. Cela s’explique principalement par le fait que leur composition répond à des critères extrêmement précis, veillant ainsi à ce que les doses d’acide borique ne dépassent pas la limite maximale recommandée. Cependant, la menace éventuelle de l’acide borique n’est pas écartée pour autant. L’ANSM continue ses recherches sur les potentiels effets négatifs qui pourraient apparaître lorsqu’il est utilisé à petite dose. Jusqu’à nouvel ordre, les produits pharmaceutiques qui en contiennent sont tolérés quand il n’y a pas d’alternative thérapeutique et qu’il existe un réel besoin pour le produit.

Dans tous les cas, il faut éviter au maximum d’utiliser l’acide borique sur une peau lésée, des blessures en tous genres ou une zone trop étendue du corps. De plus, l’utilisation de produits contenant de l’acide borique est interdite chez les enfants  de moins de 2 ans et demi et chez toute personne ayant fait preuve d’hypersensibilité à l’acide borique. Sont utilisation est aussi fortement déconseillée aux personnes âgées ainsi qu’aux personnes souffrant d’insuffisance rénale.

Enfin, les femmes enceintes ou allaitantes, les femmes n’utilisant pas de moyen de contraception depuis plus d’un mois ainsi que les hommes en période de puberté doivent également faire attention à leur utilisation d’acide borique. Celle-ci doit être limitée à des produits qui n’en contiennent pas plus de 0,2mg équivalent bore/kg/j.

Parmi les effets indésirables de l’acide borique, on note des troubles digestifs, des troubles cutanés ou encore l’apparition de problèmes neurologiques variés tels que des tremblements, de l’irritabilité, de l’hyperexcitabilité, des convulsions, de la faiblesse et des signes de dépression. Si un signe anormal se présente lors de son utilisation, il est important d’arrêter tout contact avec le produit.




Que peut-on faire avec l’acide borique ?

L’acide borique a longtemps été utilisé sur la peau. Jusqu’il y a quelques années, on lui trouvait encore un grand nombre d’utilisations quotidiennes. Il faut dire qu’il ne manque pas de propriétés a priori bénéfiques : il est anti-transpirant, antibactérien, antiseptique, antifongique et antiviral. Grâce à tout cela, il était employé comme déodorant mais aussi pour lutter contre les mauvaises odeurs, nettoyer et désinfecter les plaies, traiter l’acné et les mycoses ou encore rincer les yeux infectés. On le saupoudrait dans nos chaussures et sous nos aisselles et on l’appliquait, mélangé à de l’eau, sur de nombreuses parties du corps qui pouvaient en profiter.

Suite aux nouvelles révélations le concernant, l’acide borique a quitté les rayons de notre salle de bain. Cependant, si ses utilisations sur la peau sont dès lors vivement déconseillées, il renferme encore plusieurs bienfaits dans d’autres domaines.

Voici deux utilisations de l’acide borique qui sont encore tolérées aujourd’hui. Il est toutefois important de faire attention à ce qu’il n’entre pas en contact avec votre peau.

1) Comme insecticide

C’est peut-être l’une de ses utilisations les plus connues. Il est très efficace pour se débarrasser de nombreux insectes, des fourmis aux cafards en passant par les puces, les cancrelats et les termites.

Le principe est simple : une fois avalé par un insecte, l’acide borique endommage le système digestif de l’insecte jusqu’à le tuer. La colonie finit par disparaitre en seulement quelques jours.

On retrouve l’acide borique dans de nombreux insecticides vendus en magasin, mais vous pouvez créer votre propre insecticide à partir de trois fois rien. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous.

La plus facile est certainement celle qui consiste à utiliser l’acide borique en poudre pure. Saupoudrez simplement la poudre sur les endroits de passage des insectes, en évitant de la verser trop près des plantes car elle pourrait les dessécher. Pour une meilleure efficacité, ne saupoudrez pas la poudre par temps humide et, de manière générale, préférez les endroits secs.

En seconde option, vous pouvez aussi dissoudre l’acide borique dans de l’eau chaude et asperger le mélange sur le nid des insectes.

Enfin, vous pouvez l’utiliser pour créer des pièges faits maison. Dans ce cas, mélangez-le à du beurre de cacahuète ou une autre substance du même genre, et faites-en des petites boulettes qui serviront d’appât. Positionnez les boulettes à des endroits de passage des insectes.

2) Comme produit nettoyant

Outre tout cela, l’acide borique est également très efficace comme produit d’entretien dans la maison. En effet, il aide à faire disparaitre les taches de gras mais aussi à désodoriser et désinfecter. De plus, il a une action blanchissante sur le linge.

Vous pouvez donc l’intégrer dès maintenant à votre ménage !
Et vous, avez-vous déjà recours à l’acide borique ? Dans quelles situations l’utilisez-vous ? Et connaissiez-vous les risques liés à son utilisation ?

Sources

http://www.pharmacovigilance-tours.fr/tl_files/Documents/PJ%20des%20alertes/PJ%20Acide%20borique%20et%20derives%2001.08.13.pdf
http://www.pharmacovigilance-tours.fr/441.html
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_acide_borique.pdf
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0946672X02800517
https://www.atsdr.cdc.gov/substances/toxsubstance.asp?toxid=80
https://ntp.niehs.nih.gov/testing/status/agents/ts-10035-d.html
http://npic.orst.edu/factsheets/boricgen.html
https://www.vidal.fr/actualites/13274/alerte_sur_les_risques_des_preparations_hospitalieres_magistrales_et_officinales_contenant_de_l_acide_borique/
https://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Risques-lies-a-l-utilisation-de-preparations-hospitalieres-magistrales-et-officinales-contenant-de-l-acide-borique-et-ou-ses-derives-borax-Mise-en-garde
https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/boric_acid

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

microfibre

Microfibre : la solution pour un nettoyage facile et écologique

By chez soi, Hygiène de vie

Microfibre: la solution pour un nettoyage facile et écologique

microfibre

Vous avez l’habitude d’utiliser plusieurs chiffons différents et un grand nombre de produits nettoyants à chaque fois que vous nettoyez? Et si l’on vous disait qu’il est possible d’arrêter d’utiliser des produits chimiques et de limiter grandement le nombre de chiffons à manipuler, tout ça pour le même résultat, vous nous croiriez?

C’est ce que promet la microfibre, un chiffon d’un genre nouveau apparu sur le marché il y a quelques années. Si vous n’en avez pas encore chez vous, cet article est pour vous!

Nous vous expliquons ici la technologie de la microfibre, mais aussi tous ses avantages, comment l’utiliser et comment s’assurer d’acheter un modèle qui fonctionne réellement.




La microfibre, c’est quoi?

La microfibre est une pièce de tissu faite en fibres synthétiques.

La première chose qui la rend différente des autres chiffons, c’est la taille de ces fibres : comme son nom l’indique, ce sont des microfibres. Elles sont tellement fines qu’une seule fibre est d’ailleurs invisible à l’œil nu.

La deuxième différence réside dans la composition des fibres. Celles-ci sont synthétiques, et il s’agit généralement d’un mélange de polyester et de polyamide. Le choix n’est pas anodin, car ces deux fibres affichent de grandes qualités de nettoyage. Grâce à ses propriétés électrostatiques, le polyester aide à attirer la poussière et à éviter que celle-ci ne retourne sur les supports que l’on vient de nettoyer. De son côté, le polyamide a des pouvoirs absorbants, et est notamment très efficace pour absorber l’eau et la graisse.

La microfibre peut prendre différentes formes. Outre celle d’un chiffon classique, vous pouvez aussi la trouver sous forme de gants ou de lingettes, par exemple.

Pourquoi utiliser une microfibre?

Ces particularités font de la microfibre un élément unique en son genre pour le nettoyage. Pour vous aider à y voir plus clair, voici ses nombreux avantages, qui la rendent bien plus efficace et intéressante qu’un chiffon normal.

1) Elle absorbe l’eau et les liquides

Grâce à sa structure composée d’un grand nombre de microfibres placées les unes à côté des autres de manière très dense, la microfibre a d’excellentes propriétés absorbantes.

En un seul passage, elle absorbe une quantité de liquide bien supérieure à ce que ferait un chiffon normal. Et dans la plupart des cas, elle n’a besoin que d’un ou deux passages pour absorber tous les liquides!

2) Elle attire la poussière

Nous l’avons dit, la microfibre dispose d’un excellent pouvoir électrostatique. Lorsqu’elle est sèche, elle présente donc l’avantage de facilement attirer la poussière dans ses fibres. Mais ce n’est pas tout : une fois attirée, elle s’assure de bien la capturer afin d’éviter qu’elle ne s’envole ou ne retombe directement après. Pour enlever la poussière d’une microfibre, vous devrez donc la secouer fortement ou la laver à la machine.

Comme c’est le cas pour les liquides, la microfibre vous aide à vous débarrasser de la poussière en un seul passage.

3) Elle aide à nettoyer plus vite

Que ce soit pour les liquides, la poussière ou n’importe quelles autres saletés, la microfibre aide à s’en débarrasser plus rapidement qu’un chiffon classique.

En effet, les microfibres vont s’assurer de parcourir toute la surface et d’accrocher toutes les saletés sur lesquelles elles passent, même dans les trous les plus petits et dans les aspérités de la surface. Ainsi, par exemple, elles parcourent sans problème tous les reliefs du bois et du cuivre.

Vous devez donc bien moins frotter pour arriver à vous débarrasser de toutes les taches. Quant aux taches les plus robustes, elles n’ont besoin que de quelques passages pour disparaitre entièrement!

microfibre

4) Elle est écologique

En plus d’offrir un nettoyage plus facile, elle offre l’avantage d’être plus écologique.

En effet, dans la grande majorité des cas, la microfibre n’a besoin que d’eau pour nettoyer les surfaces. Vous pouvez donc arrêter d’utiliser tous les produits de nettoyage que vous gardez chez vous, ce qui rend votre quotidien bien plus écologique. Non seulement vous arrêtez de polluer l’air de votre maison et l’eau des égouts avec les produits chimiques, mais vous pouvez aussi vous passer des bouteilles en plastique très peu recyclables.

De plus, la microfibre utilise bien moins d’eau qu’un chiffon classique, ce qui vous fait économiser de considérables quantités d’eau.

5) Elle dure longtemps

À l’achat, elle est plus chère qu’un chiffon classique. Mais ne vous laissez pas abattre par les quelques euros supplémentaires : la microfibre durera bien plus longtemps qu’un simple chiffon.

Selon leur qualité, les microfibres sont faites pour être lavées en machine entre 200 et 500 fois avant de partir à la retraite. Pas besoin de faire de longs calculs pour savoir que l’on peut les utiliser pendant plusieurs années avant de devoir les remplacer!




Comment utiliser la microfibre?

La microfibre révolutionne notre manière de nettoyer. Une petite explication s’impose alors sur la façon de l’utiliser!

Lorsqu’il s’agit de poussière sur un support sec, c’est très simple : la microfibre s’emploie sèche elle aussi.

Si, par contre, vous faites face à de la poussière collée sur un support ou à n’importe quelle autre tache, vous devrez humidifier votre microfibre. Pour cela, il vous suffit de verser de l’eau chaude dessus et de bien l’essorer. Votre microfibre doit juste être humidifiée, et non entièrement mouillée. Si vous voulez ajouter une odeur, vous pouvez simplement ajouter quelques gouttes d’huile essentielle.

De cette manière, la microfibre vous aidera à nettoyer un grand nombre de saletés, des taches de graisse à celles de moisissure. Elle fonctionne aussi sur toutes les surfaces, qu’elles soient lisses ou pas.

En plus de surfaces comme votre plan de travail, vos éviers, votre hotte et votre sol, la microfibre peut aussi être utilisée pour laver les vitres! Pour cela, vous devrez l’utiliser avec une raclette. Et pour vous faciliter la vie, il existe des raclettes à microfibre. Passez donc la raclette à microfibre sur la vitre, suivie d’une raclette classique. Pour un résultat optimal, vous pouvez essuyer vos vitres avec une peau de chamois.

Enfin, dans certains cas, lorsque vous faites face à des taches extrêmement résistantes et que l’eau ne suffit pas, vous pouvez aussi utiliser votre microfibre avec un produit de nettoyage classique. Cependant, notez que ces cas sont plutôt rares. Essayez donc toujours de nettoyer à l’eau avant d’empoigner votre produit, car vous pourriez être surpris : parfois, des taches que l’on croit tenaces ne résistent pas à l’action combinée de la microfibre et de l’eau!

Après utilisation, la microfibre peut être lavée simplement à l’eau chaude. Si vous préférez, vous pouvez aussi sans problème la laver à la machine. Cependant, veillez à ne pas utiliser de produit adoucissant ou de javel. Cela réduirait son efficacité après l’avoir lavée.

Comment choisir une bonne microfibre?

Faites d’abord attention à son prix : si elle est moitié moins chère que les autres microfibres, cela signifie souvent qu’elle présentera une efficacité plus faible et tiendra moins longtemps. Pour une microfibre résistante, choisissez-la dense et avec des bords solidement surjetés, pour éviter qu’elle ne s’effiloche.

De plus, jetez un œil à ses composants. Une bonne microfibre est généralement faite à base de polyester et de polyamide. Notez que les proportions de ces fibres synthétiques ne sont pas toujours les mêmes. Ainsi, pour un nettoyage à l’eau efficace, veillez à choisir une microfibre qui contient au moins 30% de polyamide.

Enfin, il est bon de savoir qu’il existe plusieurs types de tissage selon l’usage que vous ferez de votre microfibre. Il y a des microfibres fines qui sont spécialement créées pour les surfaces plutôt fragiles, et d’autres plus épaisses qui servent notamment à nettoyer les sols. Vous trouverez également des microfibres multi-usages, qui vous aideront à nettoyer tous types de taches. Ces usages sont généralement notés sur l’emballage. Mais si vous n’êtes pas sûrs, n’hésitez pas à demander conseil en magasin.

Et voilà, vous avez de quoi devenir le roi de la microfibre!

Et vous, en utilisez-vous déjà chez vous?

Sources

https://www.microfibrefrance.com/
https://www.femmeactuelle.fr/deco/maison-pratique/microfibre-pourquoi-c-est-top-pour-le-menage-38390
https://www.aboneobio.com/blog/post/2010/03/16/Bien-choisir-sa-microfibre-pour-un-menage-ecologique/
http://www.microfiberwholesale.com/info/knowledgebase/microfiber-works/
https://web.archive.org/web/20100706120121/http://www.ucdmc.ucdavis.edu/newsroom/releases/archives/other/2006/mop6-2006.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image
Send this to a friend