Skip to main content
Category

Hygiène de vie

nettoyage fer à repasser

Nettoyer votre fer à repasser pour éviter les tâches

By chez soi, Hygiène de vie

Nettoyer votre fer à repasser pour éviter les tâches

fer à repasser

La semelle de votre fer à repasser est sale ? Elle glisse moins bien sur vos vêtements qu’auparavant ? Ou vous venez de repasser un vêtement et sa matière a fondu sous la chaleur, laissant des résidus sur votre fer ?

Au fil de ses utilisations, un fer à repasser finit immanquablement par s’encrasser. De petites choses telles que des fibres de tissus ou des dépôts de lessive viennent se coller au fer chaud, et il est alors nécessaire de le nettoyer. En effet, repasser des vêtements tout propres avec un fer qui ne l’est pas peut tout simplement tâcher vos vêtements et les ramener ainsi à la case départ : la manne à linge sale ! Mais ne vous inquiétez pas, un bon nettoyage est simple et rapide.

Nous avons rassemblé ici toutes les méthodes pour nettoyer votre fer avec des produits aussi habituels que du citron, du savon de Marseille ou du vinaigre. Pas besoin donc de courir au magasin pour acheter les bons produits, vous les trouverez facilement chez vous!

Nous vous expliquerons aussi comment laver la semelle de votre fer à repasser si par mégarde vous l’avez tâchée en repassant. Et si vous voulez savoir comment laver votre centrale vapeur, nous vous donnons rendez-vous en fin d’article.




Quelques précautions avant de commencer

semelle fer à repasser

C’est en l’utilisant que vous vous rendez compte que la semelle de votre fer a besoin d’un bon nettoyage ? Même si vous êtes pressé, ne vous précipitez pas : non seulement vous pourriez abîmer le fer en le nettoyant alors qu’il est encore très chaud, mais vous risqueriez aussi de vous brûler.

Avant toute chose, débranchez le fer et attendez quelques instants. Mais ne le laissez pas refroidir entièrement. En effet, la plupart des méthodes de nettoyage expliquées dans ce guide fonctionnent mieux si votre fer est encore tiède.

Quant au matériel, évitez d’utiliser tout produit abrasif ou décapant.

Nettoyer une semelle en téflon : des précautions supplémentaires

On trouve de nos jours un grand nombre de fers à repasser différents. Outre leur puissance, les fers diffèrent entre autres par la matière de leur semelle : celle-ci peut être en inox, en acier émaillé, en aluminium ou en téflon. Bien que la semelle en téflon présente quelques bons avantages, elle est généralement plus fragile et demande un entretien attentif car toutes les méthodes de nettoyage ne lui feront pas toujours du bien.

Plus encore que pour les autres types de semelle, il est très important d’éviter soigneusement de frotter le téflon avec une éponge abrasive. Il est aussi recommandé de bien essorer son chiffon avant de l’utiliser pour nettoyer la semelle.

Nous avons rassemblé ici deux méthodes spécialement testées et approuvées pour nettoyer votre semelle en téflon. Notez que vous pouvez aussi utiliser ces méthodes sur les autres types de semelle.

1) Au liquide vaisselle doux

Trempez un chiffon en coton dans un mélange de liquide vaisselle et d’eau chaude. Essorez pour éviter l’excès de liquide et frottez la semelle. Lorsque toutes les tâches ont disparu, passez sur la semelle un chiffon préalablement trempé dans de l’eau claire pour faire disparaître toute trace de liquide vaisselle. Séchez le tout.

2) En mélangeant citron, vinaigre et bicarbonate de soude

vinaigre blanc citron bicarbonate

Mettez du jus de citron dans un bol et ajoutez-y quelques gouttes de vinaigre ainsi que du bicarbonate de soude. L’objectif est d’obtenir une pâte lisse.

Lorsque la semelle de votre fer à repasser est tiède, frottez-la délicatement avec un chiffon préalablement imprégné de cette pâte. N’hésitez pas à tremper de nouveau votre chiffon dans la pâte jusqu’à ce que toutes les saletés soient parties.

Nettoyer tout autre type de semelle

Pour les autres semelles, il existe un grand nombre de méthodes différentes. Certaines d’entre elles peuvent aussi bien fonctionner sur une semelle en téflon mais il est vivement recommandé de respecter la règle d’or : rien de trop violent pour ce matériel fragile.

1) Au savon de Marseille

Prenez du savon de Marseille sous forme dure et frottez la semelle encore tiède de votre fer à repasser avec un morceau de savon bien sec. Essuyez ensuite avec un chiffon doux ou du papier journal, ou passez le fer sur un morceau de tissu propre pour enlever toute trace de savon.

2) Au dentifrice

Dans ce cas-ci, la semelle de votre fer doit être complètement refroidie. Mettez du dentifrice dessus et frottez avec un chiffon. Lorsque les tâches sont parties, imbibez d’eau un chiffon propre et enlevez le dentifrice.

3) À l’eau oxygénée

Versez simplement de l’eau oxygénée sur un chiffon et frottez la semelle du fer avec.

4) Pour une semelle collante : à l’alcool ménager ou au dissolvant

Si votre fer colle à vos tissus, imbibez un chiffon d’alcool ménager et frottez la semelle.

Si l’alcool ménager n’a pas pu complètement enlever le collant, le dissolvant devrait vous aider à en venir à bout. Imbibez un chiffon de dissolvant et frottez encore. Quand le fer est enfin propre, prenez un linge imprégné d’eau et passez-le sur la semelle.

5) Pour une semelle jaunie : au citron ou au vinaigre blanc

Si la semelle de votre fer est jaunie, le citron fera parfaitement l’affaire ! Versez du jus de citron sur un chiffon et frottez la semelle tiède. Séchez ensuite avec un chiffon propre.

Une autre méthode est de frotter la semelle avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc. Si nécessaire, vous pouvez y ajouter quelques grains de sel fin, tout en frottant délicatement.

Enlever les crasses fondues sous l’action de votre fer

nettoyage fer à repasser

L’utilisation régulière n’est pas la seule à tâcher votre fer à repasser. Une petite erreur ou un glissement involontaire sur un tissu qui ne supporte pas la chaleur, et vous devrez tout arrêter pour nettoyer votre fer. Voici comment faire au cas par cas.

1) De la matière synthétique

Si du tissu synthétique s’est accroché à votre fer à repasser, trempez un bouchon de liège dans du sel fin et frottez la semelle du fer avec. Pour un résultat optimal, la semelle doit être encore chaude.

Si c’est du nylon ou de l’acétate, frottez la semelle froide avec un chiffon imbibé d’acétone. Notez cependant que l’acétone est un produit inflammable qui doit être utilisé avec prudence. Utilisé sur un fer chaud, il ferait s’échapper des fumées toxiques qu’il n’est pas bon de respirer. De plus, l’acétone faisant fondre le plastique, faites bien attention à ne l’utiliser que sur la semelle et non sur le reste de votre fer.

Pour éviter ce type de tâche à l’avenir, il vous suffit de mettre un tissu fin en coton blanc, appelé pattemouille, entre votre fer et la partie à repasser. Cela vous permettra de repasser un tissu synthétique ou des impressions sur tissus sans craindre de les voir fondre sous vos yeux.

2) Du plastique fondu

Commencez par débrancher votre fer et allez chercher une spatule en bois dans votre cuisine. Frottez la semelle avec la spatule pour enlever tous les bouts de plastique.

Après avoir retiré le maximum de cette manière, il vous faudra nettoyer la semelle pour enlever les fines couches qui restent. Le mieux est d’imbiber un tissu épais de vinaigre et de passer le fer chaud et débranché dessus.

Une autre méthode serait de frotter délicatement la semelle avec une éponge abrasive, mais ce n’est pas recommandé pour tout type de fer et à éviter absolument sur le téflon.

3) De la cire

Bien que la cire ne soit pas présente sur nos vêtements, il arrive parfois qu’elle se retrouve sur notre fer. C’est le cas par exemple si vous avez tenté de le nettoyer à la bougie comme il est parfois conseillé, et que ça ne s’est pas bien passé !

Faites alors chauffer votre fer à la température maximum et passez-le sur de vieux journaux, comme si vous repassiez un linge. Répétez jusqu’à ce que toutes les traces de cire soient parties, en changeant régulièrement de page pour ne pas passer à nouveau sur de la cire.

Veillez à n’utiliser que des journaux ordinaires et pas de magazines en papier glacé.




Nettoyer la centrale vapeur

Pour nettoyer la centrale vapeur de votre fer à repasser, débranchez votre fer et remplissez environ les 3/4 de votre réservoir avec de l’eau froide. Secouez le fer et videz ensuite l’eau jusqu’à la dernière goutte. Il est recommandé de le faire une fois toutes les 10 utilisations. Un nettoyage trop peu fréquent risque de rendre l’eau stagnante, ce qui tâcherait vos vêtements au repassage.

Notez que les fers disposant d’une centrale vapeur peuvent fonctionner avec l’eau du robinet et n’ont donc pas besoin d’eau déminéralisée. Cependant, si l’eau de votre maison est riche en calcaire, il est préférable de mélanger de l’eau déminéralisée à l’eau du robinet, à portions égales, ou d’utiliser de l’eau minérale.

Si votre centrale vapeur est entartrée, vous pouvez la détartrer en la rinçant encore et encore jusqu’à ce qu’elle soit complètement propre. Pour un nettoyage plus rapide, utilisez un détartrant spécial centrales.

Une dernière étape avant de terminer

Une fois que votre fer paraît entièrement remis à neuf, nous vous conseillons de le remplir et de vérifier que la vapeur sorte bien par tous les trous de la semelle.

Maintenant que votre fer est propre, vous pouvez à nouveau l’utiliser sans craindre les tâches !

Et vous, quelle technique avez-vous adoptée ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

nettoyer matelas

Nettoyer votre matelas pour un sommeil plus sain

By chez soi, Hygiène de vie, Sommeil

Nettoyer votre matelas pour un sommeil plus sain

nettoyer matelas

Alors qu’on lave notre linge de lit régulièrement, on oublie souvent de laver notre matelas, que l’on croit protégé par notre drap de lit. Or, à force de dormir dessus chaque nuit et d’y rester quand on est malade, notre matelas finit inévitablement par s’encrasser, voire par sentir mauvais. Et sans que vous vous en rendiez compte, les problèmes de votre matelas peuvent aussi entraver votre sommeil.

Qu’il soit tâché par l’usure ou par la maladresse, nous vous expliquons dans cet article comment venir à bout de toutes les taches et des mauvaises odeurs, ainsi que comment le désinfecter entièrement.

Tout ça pour que vous dormiez plus paisiblement et dans un environnement plus sain !




Nettoyer votre matelas : le nettoyage régulier

Avez-vous déjà lavé votre matelas? Et si vous enleviez le drap de lit pour évaluer l’ampleur des dégâts ?

Avant le nettoyage, commencez toujours par aspirer votre matelas. Même s’il vous semble propre, il y a très certainement un grand nombre de crasses invisibles à l’œil nu !

Une fois le nettoyage fini, séchez bien votre matelas avant de remettre un drap dessus. C’est très important pour éviter les moisissures. L’idéal, c’est de le faire sécher à l’extérieur et au soleil. Si ce n’est pas possible, placez-le dans une pièce bien ventilée.

Entre ces deux étapes, il existe plusieurs méthodes pour redonner un coup de neuf à votre matelas. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux…

1) Au vinaigre et au liquide vaisselle

liquide vaisselle

Commencez par mélanger 500 ml de vinaigre blanc à 2 cuillères à soupe de liquide vaisselle et 200ml d’eau tiède. Humidifiez une éponge avec ce mélange et frottez votre matelas avec le côté non abrasif. Pour un meilleur résultat et pour vous assurer de ne rien oublier, procédez morceau par morceau : délimitez un petit carré et nettoyez-le jusqu’à ce que toutes les taches soient parties, puis recommencez sur le carré suivant, et ainsi de suite.

Quand vous aurez tout nettoyé, prenez une éponge propre, humidifiez-la et utilisez-la pour rincer le matelas. Assurez-vous qu’il ne reste aucune trace de savon.

Enfin, avant de mettre votre matelas à sécher, il est préférable de commencer par enlever le surplus d’humidité en passant un linge sec dessus, comme une serviette ou un gant de toilette.

2) Au bicarbonate de soude et à l’huile essentielle d’arbre à thé

En plus de nettoyer votre matelas, ce mélange présente aussi l’avantage de le désinfecter, pour un nettoyage en profondeur. Grâce au bicarbonate de soude, vous pourrez libérer votre matelas de l’humidité mais aussi des saletés, bactéries et acariens qu’il contient. Quant à l’huile essentielle d’arbre à thé, elle permettra de désinfecter votre matelas et de lui rendre sa bonne odeur.

L’huile essentielle d’arbre à thé vous est peut-être encore inconnue, mais c’est un désinfectant naturel très renommé. Vous la trouverez donc dans tous les magasins vendant des produits naturels !

Commencez par placer le matelas à l’horizontale dans un espace ensoleillé et assez grand pour pouvoir le retourner. Vous l’aurez compris, le mieux est sans doute de le placer à l’extérieur.

Mélangez ensuite 250 grammes de bicarbonate de soude et 5 gouttes d’huile essentielle. Prenez une passoire ou un tamis et saupoudrez le mélange sur toute la surface du matelas. Laissez agir pendant une heure, puis retournez votre matelas et faites la même chose sur l’autre côté.

Les crasses se colleront au bicarbonate de soude, et il vous suffira ensuite de bien aspirer votre matelas pour vous en débarrasser.

Il est recommandé de répéter le processus tous les mois.

3) À l’ammoniaque et au liquide vaisselle

L’ammoniaque étant nocif s’il est respiré, il est très important d’effectuer ce nettoyage dans un endroit très aéré et de le faire le matin pour que toutes les vapeurs d’ammoniaque puissent s’échapper avant que vous n’alliez vous coucher le soir. De plus, comme à chaque fois que vous utilisez de l’ammoniaque, utilisez des gants et ne fumez pas à proximité.

Une fois que vous avez pris toutes ces précautions, prenez un récipient assez grand, versez-y un ou deux litres d’eau tiède et ajoutez une tasse à café d’ammoniaque ainsi que quelques gouttes de liquide vaisselle.

Humidifiez ensuite une éponge avec ce mélange et frottez le matelas. Comme pour la méthode mêlant vinaigre et liquide vaisselle, il est préférable de nettoyer le matelas partie par partie.

Ensuite, rincez le matelas avec un linge ou un gant de toilette passé sous l’eau claire. Absorbez l’humidité en passant un linge sec dessus et terminez de le sécher au sèche-cheveux, réglé sur une température tiède.




4) Aux cristaux de soude

Cette méthode est similaire à la précédente, la seule différence étant le mélange utilisé : ici, il suffit de diluer une tasse de cristaux de soude dans de l’eau chaude. Procédez ensuite au nettoyage comme expliqué dans la méthode précédente.

Au moment du séchage, après avoir utilisé votre sèche-cheveux, vous pouvez saupoudrer le matelas de talc. Laissez-le agir pendant environ 8 heures pour qu’il puisse bien absorber toute l’humidité du matelas et les mauvaises odeurs. Enlevez-le ensuite à l’aspirateur.

Nettoyer votre matelas tache par tache

nettoyer matelas tache

Vous venez de faire une tache sur votre matelas et vous voulez la faire disparaitre au plus vite ? Pas de panique, nous vous expliquons ici comment vous débarrasser de toutes les taches les plus communes.

Notez que quelle que soit la méthode, la dernière étape est toujours la même : rincer et sécher.

1) Sang

Pour ces taches, les méthodes à l’ammoniaque et aux cristaux de soude expliquées ci-dessus fonctionnent très bien. Cependant, si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez utiliser du vinaigre d’alcool. Humidifiez un linge de vinaigre d’alcool et tamponnez la tache avec.

Vous pouvez aussi utiliser du savon de Marseille sec. Versez un peu d’eau sur la tache pour l’humidifier et frottez-la ensuite avec le savon. L’objectif est de former une petite croute sur la tache. Laissez ensuite sécher et frottez avec une brosse.

2) Urine ou vomis

Si vous voyez la tache directement, rincez-la simplement à l’eau tiède. Si non, frottez-la avec un chiffon imprégné d’eau oxygénée ou d’ammoniaque dilué à l’eau.

3) Boisson alcoolisée

Trempez un chiffon dans un mélange d’eau et de liquide vaisselle. Essorez-le et tamponnez les taches avec. Si les taches sont trop résistantes, remplacez le liquide vaisselle par de l’alcool ménager.

Vous pouvez aussi les enlever en frottant dessus du savon de Marseille sec, à laisser agir quelques heures avant de rincer.

4) Café

Frottez délicatement la tache avec un chiffon imbibé d’un mélange mi-eau mi-alcool ménager.

5) Lait

Humidifiez un chiffon avec de l’ammoniaque et frottez la tache.

6) Chocolat

Essayez d’abord de faire partir la tache avec un chiffon simplement passé sous l’eau froide. Si cela n’est pas suffisant, imbibez le chiffon d’alcool ménager.

7) Tout autre aliment sucré

Frottez avec un chiffon imbibé d’eau tiède sur lequel vous aurez versé une goutte de vinaigre blanc.

8) Gras

Prenez du talc et saupoudrez-le sur la tache. Couvrez-le de plusieurs feuilles d’essuie-tout et repassez dessus avec un fer chaud. L’essuie-tout devrait absorber le gras.

Vous pouvez aussi frotter la tache avec un chiffon humidifié à l’ammoniaque.

9) Brûlure de cigarette

Malheureusement, nous ne pouvons rien faire pour la brûlure en tant que telle. Par contre, les taches de brûlure superficielles peuvent être enlevées avec de l’eau oxygénée. Pour un meilleur résultat, rincez d’abord avec de l’eau javellisée, puis avec de l’eau claire et tiède.

10) Encre

Imbibez la tache de jus de citron, puis frottez et rincez.

Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre blanc et de l’eau mélangés à parts égales.

11) Maquillage

Enlevez les taches de fards à paupières ou de rouge à lèvres avec de l’alcool à 90° ou de l’eau mélangée à du vinaigre d’alcool. Frottez avec un chiffon.

12) Insectes

Tamponnez la tache avec un linge humidifié dans de l’eau javellisée.

13) Moisi

Mélangez de l’ammoniaque à un petit peu d’eau et frottez les taches avec un chiffon imbibé de ce mélange.




Désinfecter votre matelas

desinfecter matelas

Si vous avez bien nettoyé votre matelas, il sera désinfecté. Vous pouvez aussi le placer au moins 5 heures au soleil pour le désinfecter.

Cependant, certains cas plus extrêmes demandent une désinfection plus en profondeur. C’est le cas, par exemple, si vous sortez d’une maladie (encore plus si elle est contagieuse), si votre chambre a été infestée de puces ou de tout autre insecte, ou si vous avez récupéré un matelas d’occasion et vous ne savez pas vraiment ce qu’il a vécu précédemment.

Voici deux méthodes redoutables pour désinfecter au mieux un matelas dans ces situations. Notez qu’il est important de nettoyer le matelas avant de le désinfecter.

1) A l’eau oxygénée

Mélangez 2/3 d’eau à 1/3 d’eau oxygénée et versez le tout dans un vaporisateur. Vaporisez la solution sur tout le matelas, puis frottez avec un linge roulé en tampon. Laissez ensuite sécher le tout.

2) A l’eau de javel

Bien que moins naturelle que la méthode précédente, elle a l’avantage de venir à bout de tous les microbes et bactéries, qui n’y résistent pas.

Diluez de l’eau de javel dans un peu d’eau froide, versez le mélange sur un linge et frottez le matelas avec de grands mouvements. Rincez et séchez.

N’oubliez pas d’ouvrir vos fenêtres et de placer le matelas dans un endroit aéré pendant toute la durée du nettoyage et du séchage.



Désodoriser votre matelas

Après l’avoir nettoyé, votre matelas devrait sentir bon ! Cependant, si les mauvaises odeurs persistent, ne baissez pas les bras. Dans ce cas-ci, le bicarbonate de soude sera généralement votre meilleur allié.

Vous pouvez l’utiliser tout seul en le saupoudrant sur votre matelas et en laissant agir pendant environ 20 minutes avant d’aspirer le tout. Cela fonctionne très bien pour les odeurs d’urine, notamment.

Si les odeurs sont plus résistantes, mélangez le bicarbonate de soude à un peu de talc et répartissez le mélange à la main sur tout le matelas. Laissez agir toute une nuit avant de l’aspirer.

Si vous n’avez pas de bicarbonate de soude sous la main, vous pouvez aussi utiliser de la lessive en poudre. Dans ce cas-ci aussi, laissez agir toute une nuit et aspirez le lendemain.

De bonnes habitudes à prendre pour un matelas propre et sain

petit déjeuner au lit

Maintenant que votre matelas est comme neuf, il convient d’adopter les bons gestes pour que cela reste le cas !

Tout d’abord, sachez qu’il est préférable de laver votre matelas tous les mois, pour enlever les acariens et les saletés. Si vous êtes particulièrement sensible aux mites et acariens, il est aussi recommandé d’aspirer votre matelas tous les quinze jours et de le protéger avec une housse isolante, à laver à la même fréquence.

Quant aux gestes quotidiens, évitez de faire votre lit directement après vous être levés. Le mieux est d’attendre une ou deux heures et d’ouvrir les fenêtres pour aérer la pièce.

Enfin, pour éviter les taches, il est aussi recommandé de ne pas approcher un matelas avec de la nourriture, mais nous ne voudrions pas vous priver de vos petits-déjeuners au lit !

Et vous, à quelle fréquence lavez-vous votre matelas ? Quelle est votre méthode préférée ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

comment nettoyer son lave-linge

Comment nettoyer son lave-linge pour des lessives plus efficaces

By chez soi, Hygiène de vie

Comment nettoyer son lave-linge pour des lessives plus efficaces?

comment nettoyer son lave-linge

Vous venez de sortir vos vêtements de votre machine à laver et ils sentent déjà mauvais ? Le joint est noirci et risque de salir votre linge quand vous le sortez ? Et qu’en est-il de cette tâche de lait qui n’est même pas partie ?

Avant de penser à remplacer votre machine, essayez d’abord de la nettoyer proprement. Il y a de grandes chances qu’elle fonctionne de nouveau après coup !

Il faut dire qu’au fil des lessives, une machine à laver en voit de toutes les couleurs. Et bien qu’elle semble résistante à toute épreuve, elle est composée d’un nombre d’éléments délicats qu’il faut entretenir régulièrement pour s’assurer d’obtenir des vêtements plus propres que propres après une lessive.

Dans cet article, nous vous guidons pas à pas et nous vous expliquons en détail comment nettoyer toutes les parties de votre machine à laver pour qu’elle redevienne aussi propre et efficace que lorsque vous l’avez achetée !




Première étape : détartrez le tout et offrez un bain à votre lave-linge

Pour cela, rien de plus simple : parez-vous de vinaigre blanc et versez-en 1 litre dans le tambour. Faites ensuite tourner votre machine sur programme court à 30°. Répétez deux fois par an.

Le vinaigre blanc va non seulement détartrer votre lave-linge, mais il va aussi mettre un terme aux mauvaises odeurs qui se collent à vos vêtements fraîchement lavés. Il va également permettre à votre machine d’éviter les surchauffes dues à son entartrage.

En plus de ça, il est conseillé de faire tourner votre machine à vide à 90° une fois par mois, sans vinaigre ni lessive. Cela permet de faire disparaître les résidus de détergents et les éventuelles bactéries qui y auraient élu domicile.

Deuxième étape : nettoyez votre machine à laver en profondeur

Il est maintenant temps de s’atteler aux différents éléments de votre machine et de les nettoyer un par un. Il n’est pas nécessaire de tous les laver en même temps car leur fréquence de nettoyage varie, allant de 2 à 4 fois par an ou plus souvent si vous en voyez la nécessité.

1) Le tambour

tambour lave linge

Vérifiez l’état du tambour régulièrement. Des tâches de rouille peuvent apparaître si par mégarde vous avez oublié de vider les poches de votre pantalon. Dans ce cas, munissez-vous d’un chiffon et d’un produit nettoyant recommandé pour l’acier inoxydable, et frottez!

Attention, bien qu’il paraisse solide, le tambour est fragile. N’utilisez donc pas d’éponge abrasive, de laine d’acier ou tout autre matériel qui n’est pas aussi doux qu’un chiffon.
Pour toute autre tâche ou résidu, un chiffon imbibé de vinaigre blanc ou de savon de Marseille fera parfaitement l’affaire.

2) Le bac à lessive

Après plusieurs lavages, il est normal de retrouver des résidus de lessive ou d’assouplissant dans votre bac. Bonne nouvelle, la plupart des bacs à lessive sont amovibles, ce qui facilite le nettoyage !

Commencez par retirer le bac et passez le sous l’eau tiède. Si ce n’est pas suffisant pour le nettoyer complètement, augmentez la température de l’eau pour aider à décoller les résidus plus facilement. Et s’ils sont tenaces, frottez avec un chiffon préalablement aspergé de vinaigre blanc ou de liquide vaisselle.

Avant de remettre le bac à sa place, il est très important de l’essuyer et de le sécher entièrement. En effet, l’humidité peut donner lieu à de la moisissure.

Outre la saleté, vous pourriez faire face à un autre problème avec votre bac à lessive : son vidage. S’il reste du produit dans votre bac après une lessive, vérifiez votre arrivée d’eau. Il se peut qu’elle soit obstruée par du calcaire, auquel cas vous devrez la nettoyer. Il se peut également que la pression d’eau soit trop peu élevée. Dans ce cas, vérifiez que l’ouverture du robinet d’alimentation soit suffisante.




3) Le joint du tambour

joint tambour

Vous vous en doutez, le joint qui se trouve à l’entrée de votre machine à laver, entre le hublot et le tambour, joue un rôle très important. Il peut facilement s’encrasser, voire moisir, si on n’y fait pas attention.

Pour vérifier son état de propreté, passez simplement votre doigt dans le joint. Si le joint est sale, ne le retirez surtout pas de la machine, cela pourrait compromettre son efficacité. Il vous suffit de nettoyer la saleté avec un chiffon sec, un coton-tige ou une brosse à dents souple.

Si le joint est moisi, brossez-le avec une brosse à dents souple trempée dans un mélange d’eau chaude, de liquide vaisselle et de quelques gouttes d’ammoniaque. Après avoir enlevé toute la moisissure, rincez le joint avec une éponge humide.

Dans tous les cas, veillez à sécher le joint une fois le nettoyage terminé.

4) Le filtre

Nettoyer le filtre est une opération un peu plus longue. Cependant, il est important de le faire régulièrement (au moins quatre fois par an) pour qu’il puisse continuer à faire son travail correctement et ainsi empêcher la saleté et tout autre élément de rentrer dans votre machine à laver.

Avant toute chose, commencez par débrancher la prise de votre machine et fermer les robinets d’arrivée d’eau. Placez ensuite une serpillère et un bac en-dessous du coin inférieur de votre machine où se trouve le filtre. Pour déclipser la trappe derrière laquelle est caché le filtre, vous aurez peut-être besoin d’un tournevis plat.

Dévissez ensuite le filtre principal pour le retirer et faites-le passer sous l’eau tiède jusqu’à ce que toutes les crasses soient parties. Outre de la saleté, vous pourriez trouver ce bouton disparu que vous cherchiez depuis longtemps, des pièces de monnaie ou d’autres petits éléments perdus lors du nettoyage de vos vêtements !

Si le tuyau d’arrivée d’eau se trouve à côté du filtre, dévissez-le et laissez couler l’eau en surplus dans le bac.
Après nettoyage, revissez le filtre et le tuyau d’arrivée d’eau. Faites bien attention à ce que tout soit bien remis en place. Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’avoir des fuites !

Notez que le filtre est souvent différent selon les machines à laver. Nous vous invitons donc à jeter un œil au manuel de votre machine pour obtenir des informations supplémentaires.

5) Le tuyau d’évacuation d’eau

evacuation sèche linge

Les saletés présentes dans ce tuyau peuvent aussi provoquer les mauvaises odeurs. Il est donc recommandé de le nettoyer une à deux fois par an.

Par la même occasion, vérifiez l’état du tuyau. S’il est usé, vous devez le remplacer. Assurez-vous aussi qu’il est bien serré et que les joints sont encore en bon état.

6) L’extérieur

L’intérieur de votre machine à laver est maintenant comme neuf. Pourquoi ne pas en profiter pour nettoyer l’extérieur ?
Frottez simplement votre machine avec un chiffon en microfibre. Eloignez-vous des éponges ou autre matériel abrasif qui pourraient l’abîmer. Dans la mesure du possible, n’utilisez pas non plus d’eau pour éviter de faire du mal au plastique de votre machine.




Troisième étape : adoptez les bons gestes à chaque lessive

Nettoyer votre machine à laver, c’est bien, mais c’est encore mieux de prendre toutes les bonnes habitudes pour faire en sorte qu’elle ne s’encrasse pas trop vite !

Voici tous les petits gestes que nous vous conseillons de prendre dès à présent si vous voulez garder votre machine à laver aussi efficace qu’au premier jour :

  • Vérifiez toujours les poches des vêtements avant de les mettre dans la machine. Non seulement vous pourriez être bien embêté (ex: oubli d’un passport devenu inutilisable ou présence d’un papier rouge qui a déteint partout). De tels oublis peuvent aussi accumuler des saletés dans votre machine à laver.
  • Respectez les dosages de lessive indiqués. En mettre plus que nécessaire est inutile pour vos vêtements et fait du mal à votre machine qui s’encrasse plus vite.
  • Préférez d’ailleurs les balles de lavage aux produits liquides. Leurs avantages sont nombreux : elles utilisent moins d’eau et d’énergie, laissent moins de dépôts de lessive sur vos vêtements et moins de calcaire dans votre machine.
  • Pensez à retirer rapidement vos vêtements de la machine après que le cycle soit terminé. Cela évitera les mauvaises odeurs et ça luttera contre l’apparition de moisissures dans votre machine.
  • Après toute lessive, laissez le hublot ouvert pour que la machine puisse sécher facilement. Ça empêchera ainsi les moisissures et l’usure prématurée du joint, ainsi que les mauvaises odeurs dues à l’humidité.
  • Enfin, si vous avez utilisé votre machine pour teindre un vêtement, faites-la ensuite tourner à vide à 60° après y avoir versé du vinaigre blanc pour faire disparaître toute trace de teinture et ainsi éviter de teindre votre lessive suivante !
  • Nombreux sont ceux qui oublient d’entretenir proprement leur machine. Alors n’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui se plaignent de leur lave-linge, il y a beaucoup de chances que la solution à leurs problèmes s’y trouve !

Et vous, vous êtes passé par toutes les étapes ? Avez-vous d’autres conseils à partager ?

Sources

https://www.maison-travaux.fr/maison-travaux/conseils-pratiques/4-astuces-nettoyer-profondeur-lave-linge-137246.html
https://www.quechoisir.org/conseils-lave-linge-les-bonnes-pratiques-pour-entretenir-sa-machine-a-laver-n68207/
https://www.comment-economiser.fr/nettoyer-machine-a-laver.html
https://www.consoglobe.com/3-astuces-avec-du-vinaigre-blanc-pour-votre-machine-laver-cg
https://www.grands-meres.net/nettoyer-son-lave-linge/
https://www.10-trucs.com/nettoyage/nettoyer-machine-a-laver.html
http://www.doctissimo.fr/famille/fiches-pratiques/nettoyer-lave-linge

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

gerbera

Les meilleures plantes d’intérieur pour nettoyer l’air dans votre maison, recommandées par la NASA

By chez soi, Hygiène de vie, Maison, Plantes et Jardin, Soins

Les meilleures plantes d’intérieur pour nettoyer l’air dans votre maison, recommandées par la NASA

gerbera

Les orchidées sont parmi les meilleures plantes pour lutter contre les produits chimiques à l’intérieur.

Faciles à entretenir, résistantes, et un moyen rapide pour mettre un peu de nature dans votre salon – pas étonnant que les plantes d’intérieur ont récemment fait leur retour. Mais saviez-vous qu’elles nettoient aussi l’air dans votre maison? Une étude de la NASA a constaté qu’il y a une pléthore de plantes qui peuvent neutraliser les produits chimiques trouvés dans les meubles, les produits ménagers et les matériaux de décoration.

Donc, avant de commencer à chercher le pot en cuivre idéal dans lequel vous pourrez planter votre ficus de rêve, lisez notre guide pratique pour savoir quelles plantes sont les meilleures pour votre maison – et dans quelles pièces elles prospèreront.




Le dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata)

dragonnierCette plante aux feuilles tranchantes et bordées de rouge est l’une des plus efficaces pour éliminer les polluants, y compris le formaldéhyde (dans les peintures, le papier peint, et la fumée de cheminée) et le benzène (dans les colorants et les fibres synthétiques). Ces plantes poussent peut être lentement, mais elles peuvent atteindre jusqu’à 2,5 mètres de hauteur ; placez-les alors dans un salon où les plafonds sont hauts et la lumière directe modérée.

Sansevière (Sansevieria)

sanseviere

La sansevière – également connue sous le nom de langue de belle-mère – produit de l’oxygène la nuit; placez-en une dans votre chambre et vous respirerez mieux en dormant. Elles luttent également contre le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le toluène, et le benzène dans l’air.

Gerbera (Gerbera jamesonii)

gerbera

Cette plante d’intérieur fleurie et colorée lutte contre le trichloréthylène (un produit chimique utilisé dans le nettoyage à sec), ce qui la rend particulièrement adaptée aux buanderies et aux chambres. Gardez-la en plein soleil avec un sol bien drainé pour avoir de grandes fleurs rouges, jaunes, orange ou roses.

Le palmier bambou (Rhapis excelsa)

palmier-bambouLe palmier bambou est l’une des rares plantes d’intérieur qui filtre l’ammoniaque, une substance chimique trouvée dans les produits de nettoyage. Puisqu’elles aiment l’humidité et prospèrent sous une lumière basse, il vaut mieux les mettre dans la salle de bains.

L’aloé vera

aloevera

Cette plante succulente combat le benzène (dans les détergents et les matières plastiques) et le formaldéhyde (dans les vernis et les produits de finition). Puisque le gel à l’intérieur traite également les brûlures, gardez cette plante héliophile sur la fenêtre de votre cuisine.

Le chrysanthème (Chrysantheium morifolium)

chrysanthemCette plante à fleurs de couleurs vives combat toute une série de produits chimiques, y compris le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le toluène et le benzène. Gardez-la dans le salon (en plein soleil) de sorte que ses superpouvoirs anti-polluants puissent avoir un maximum d’effet.

La plante araignée (Chlorophytum comosum)

plante-araignee

La plante araignée est une plante résistante qui combat le monoxyde de carbone, le xylène (qui se trouve dans l’essence et les produits antirouille) et le formaldéhyde (émis par les gaz d’échappement des véhicules), ce qui en fait le choix idéal pour les garages et les hangars. Elles fonctionnent mieux sous des températures fraîches et un ensoleillement indirect.

Le lierre d’Irlande (Hedera Helix)

hedera

En plus de filtrer le formaldéhyde dans les produits cosmétiques, le lierre d’Irlande réduit le nombre de particules de matières fécales dans l’air – ce qui rend la plante idéale pour les salles de bains et les toilettes. Gardez la terre humide et donnez à la plante au moins quatre heures de soleil direct chaque jour pour un lierre florissant.

Les orchidées papillon (Phalaenopsis spp.)

orchidee-papillon




Les orchidées dégagent de l’oxygène la nuit – tout comme les  Langues de belle-mère – et ont donc toute leur place dans à la chambre à coucher. L’orchidée papillon combat également le toluène, que l’on trouve dans le cirage.

Aglaonéma (Aglaonema modestum)

aglaonemaCette plante tropicale prospère dans des conditions peu lumineuses et humides ; elle combat aussi le benzène (qui se trouve dans les détergents) et le formaldéhyde dans les produits cosmétiques, la rendant parfaite pour les salles de bains. Si l’air est trop sec, les pointes des feuilles brunissent, alors soyez sûr de brumiser les feuilles de temps en temps.

 

Figuier pleureur (Ficus benjamina)

ficus-benjaminaLes figuiers pleureurs combattent le formaldéhyde, le xylène et le toluène, trouvés dans les meubles, la fumée de cheminée et certains produits ménagers quotidiens. Sensibles aux courants d’air, c’est mieux de ne pas les garder dans un couloir, par contre ils sont idéaux pour le salon.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend