Skip to main content
Category

Soins

romarin

Les bienfaits du romarin pour la santé

By Alimentation, Soins

Les bienfaits du romarin pour la santé

romarin

Les plantes sont connues pour avoir des bienfaits diversifiés sur la santé notamment. Le romarin fait partie de ces plantes qui possèdent une grande panoplie de propriétés. Il peut ainsi être utilisé pour atteindre différents objectifs.




Les bienfaits santé du romain

Les principales actions du romarin sont antimicrobienne, anti-inflammatoire et antimycosique. De plus, le romarin a des propriétés stimulantes sur l’appareil digestif et le foie en particulier. Cette plante soulage les ballonnements et les souffrances abdominales via une action spasmolytique. Ses propriétés diurétiques sont aussi connues. Ainsi, l’eau est éliminée via les reins.

Il peut aussi soulager les problèmes d’hypertension et agit de ce fait sur l’état nerveux lors de cas de fatigue par exemple.

Enfin, la plupart du temps en hiver le romarin soulage les rhumes en décongestionnant les sinus et les voies respiratoires.

L’utilisation du romarin peut être faite en externe ou en interne.

En usage externe, le romarin est utilisé en compresse, lotion, massage, gargarisme, voire en pommade ou en gel. Pour l’usage interne, le romarin peut être consommé en infusion mais aussi en gélules ou en huile de romarin.

Les différentes utilisations du romarin

Le romarin est une plante qui a beaucoup de bienfaits sur la santé mais aussi en cosmétique. Par exemple, l’huile essentielle de romarin possède des propriétés purifiantes et tonifiantes pouvant apaiser les peaux sensibles, et illuminant le teint.

Les peaux matures, les peaux fatiguées, ou celles en manque de tonus sont particulièrement concernées par les actions positives du romarin, notamment sous forme d’hydrolat.

La richesse des antioxydants, des tanins et des flavonoïdes confèrent des propriétés protectrices contre le temps. La microcirculation sanguine est stimulée et les radicaux libres qui entrent dans le processus de vieillissement de la peau sont aussi combattus grâce au romarin. L’épiderme est ainsi nourri, retrouve de la tonicité et de la souplesse.

Pour les peaux mixtes à grasses, le romarin est aussi intéressant. En effet, cette plante est astringente et peut resserrer les pores dilatés en les désobstruant. Une régulation du sébum produit par la peau peut être faite. Grâce aux caractéristiques antiseptiques et anti-inflammatoires, les bactéries prolifèrent beaucoup moins et la peau est ainsi nettoyée parfaitement.

De nombreux types de produits qui contiennent du romarin existent, pour s’adapter aux préférences et exigences de tout le monde : crème, gel nettoyant, sérum anti-imperfections, ou masque purifiant.

Enfin, les cheveux ne sont pas en reste car le romarin possède encore d’autres propriétés. L’hydrolat de romarin peut être utilisé en eau de rinçage qui a pour fonction d’apaiser le cuir chevelu lors d’un excès de sébum, provoquant des pellicules et/ou des cheveux gras. Le romarin régule la production de sébum sur le cuir chevelu comme il le fait pour la peau.

Les vertus du romarin sont nombreuses : antibactériennes, fongicides, anti-inflammatoires, antalgiques, expectorantes, digestives, aide-respiratoires et mucolytique en autres. Il ne suffit plus que de choisir la forme sous laquelle le consommer et vous ressentirez les bienfaits rapidement !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

appareil auditif

Que faut-il savoir sur les appareils auditifs ?

By dans le corps, Produits, Soins

Que faut-il savoir sur les appareils auditifs ?

appareil auditif

À quoi correspond un appareil auditif exactement ? Pourquoi utiliser des prothèses ? Quand y avoir recours ? Vous vous posez des questions sur les appareils auditifs pour vous ou pour l’un de vos proches ? Juste Bien y répond !  




Qu’est-ce qu’un appareil auditif exactement ?

Il existe trois grands types d’appareils auditifs : 

  1. Les appareils intra-auriculaires : ce sont les aides les plus courantes. Discrètes et confortables, ils s’insèrent directement dans le conduit de l’oreille, et sont particulièrement recommandés pour les personnes qui sont sujettes à des pertes de l’audition légères ou moyennes. 
  2. Les appareils auditifs contour d’oreille : de sont des prothèses qui se placent derrière le pavillon de l’oreille. Elles conviennent à tout le monde, et sont notamment indiquées pour les personnes qui souffrent de sévères pertes d’audition.
  3. Les appareils micro-contour d’oreille : ils reprennent le principe des appareils précédents, mais en étant beaucoup plus discrets, puisque l’écouteur se place dans le conduit auditif. Ils sont adaptés aux pertes d’audition aussi bien légères que sévères.

Pourquoi porter un appareil auditif ?

Les raisons d’opter pour les appareils auditifs sont nombreuses ! En voici quelques-unes : 

Pour retrouver une meilleure qualité de vie

La perte d’audition, même lorsqu’elle est très légère, peut rapidement provoquer un effondrement de l’estime de soi. Au travail, en famille, en courses… Les plus petites actions du quotidien peuvent se retrouver gênées par ces soucis de compréhension et de communication ! En conséquence, les personnes malentendantes s’isolent de plus en plus, cessent de pratiquer leurs loisirs – voire renoncent à toute forme de vie sociale. 

Les appareils auditifs permettent de rémédier à cela, puisqu’elles aident à regagner confiance en soi et à maintenir un lien social indispensable, tout en gagnant en confort au quotidien ! 

Pour ralentir le processus de perte d’audition

Plus vous attendez pour porter un appareil auditif, plus la perte d’audition sera importante, et moins les prothèses seront efficaces ! Sans compter que plus la période de perte d’audition a été longue, plus il sera difficile de s’habituer et d’utiliser correctement l’appareil auditif…

Les spécialistes recommandent donc de s’équiper d’un dispositif dès que la perte d’audition a été diagnostiquée.

Pour continuer à comprendre le monde

Lorsque l’on perd l’audition, le cerveau est moins stimulé et moins utilisé. Progressivement, les personnes qui perdent leur capacité à écouter reconnaissent de moins en moins les signaux nécessaires à la compréhension de la parole, mais aussi plus largement aux signaux de communication.

L’apparition de certaines pathologies (comme la maladie d’Alzheimer par exemple) serait même favorisé par la perte d’audition ! 

Porter un appareil auditif permet de continuer à utiliser et à faire travailler le cerveau tous les jours, ce qui aide à ralentir le processus de dégénérescence. 

Pour profiter d’une aide aussi discrète qu’efficace

Exit les vieux sonotones, place aux nouvelles prothèses (presque) invisibles et performantes ! Aujourd’hui, les appareils auditifs sont en effet conçus pour rester discrets, même lorsqu’ils font le tour de l’oreille. Certains vendeurs proposent même des prothèses… Connectées ! Directement reliées à votre smartphone, elles permettent d’écouter de la musique, de téléphoner, et bien plus encore.

Vous souhaitez vous équiper d’un appareil auditif le plus discret possible ? N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel qui saura vous guider au mieux ! 

Quand porter un appareil auditif ?

Vous avez des difficultés à suivre une conversation ? Vous demandez souvent à vos interlocuteurs de répéter leurs phrases ? Vous avez besoin d’augmenter le son de la télévision ou de la radio ? Si oui, ce sont peut être des signes qui indiquent que vous êtes en train de perdre l’audition.

Il est vraiment important de ne pas ignorer ces signaux, car même si la perte d’audition est légère au départ, elle risque de s’accentuer bien plus si elle n’est pas correctement prise en charge ! Il est donc recommandé d’aller consulter un professionnel de l’audition pour procéder à des tests. Vous pouvez choisir d’aller dans un centre spécialisé, chez un ORL, ou bien chez des vendeurs de prothèses auditives (les dépistages y sont souvent gratuits). 

Une fois le test effectué, le professionnel de santé saura vous indiquer la marche à suivre en fonction de vos résultats. Rassurez-vous : même si l’appareillage est fortement recommandé, il n’est pas obligatoire ! C’est vous qui gardez le dernier mot.

Comment financer l’achat d’un appareil auditif ?

Si vous souffrez de perte de l’audition, que vous avez effectué un test chez un professionnel de santé et que vous disposez d’une ordonnance médicale, sachez que l’Assurance Maladie rembourse l’achat des prothèses auditives. Attention : le montant de la prise en charge dépend de votre âge et de votre type de handicap. Pensez donc à bien vous renseigner avant d’acheter.

À bon entendeur ! 

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Et si vous misiez sur le CBD pour soulager… vos animaux ?

By CBD, Produits, Relaxation, Soins

Et si vous misiez sur le CBD pour soulager… vos animaux?

Depuis 2018, le CBD s’est petit à petit imposé comme un incontournable de nos routines bien-être. Détente et relaxation favorisées, sommeil et appétit retrouvés, douleurs articulaires et musculaires oubliées… Ses bienfaits sont nombreux ! Mais saviez-vous que le CBD peut aussi être utilisé sur vos animaux de compagnie ? Aujourd’hui, Juste Bien vous dévoile tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !




Qu’est-ce que le CBD exactement ?

CBD signifie cannabidiol. Il s’agit de l’une des nombreuses substances non psychotropes contenues dans le chanvre – ou cannabis. Le CBD est à distinguer du THC, la partie la plus connue du cannabis, utilisée comme stupéfiant.

Autrement dit, le CBD est une substance parfaitement légale : en 2020, la Cour de justice européenne ayant reconnu que le CBD n’est pas un stupéfiant, toutes sortes de commerces spécialisés dans la vente de ce produit se sont développés partout en Europe.

On peut donc aujourd’hui trouver du CBD sous de nombreuses formes : shampooing, tisanes, e-liquide de cigarette électronique, bonbons, huiles, gélules…

Attention cependant : en France, pour être autorisé, le CBD doit respecter un certain nombre d’exigences légales. Par exemple, tous les produits vendus à base de CBD doivent avoir une teneur en THC inférieure à 0,3 %. 

Si vous souhaitez utiliser des produits à base de CBD, veillez donc à ce qu’ils respectent toutes les lois en vigueur en France !

Quels sont les bienfaits du CBD pour nos animaux ?

Pour nos animaux, les bienfaits du CBD sont les mêmes que pour les humains : 

  • Le CBD lutte contre les douleurs articulaires (arthrite, arthrose)
  • Il soulage les inflammations
  • Il encourage l’activité physique
  • Il aide les animaux à se détendre et à combattre le stress et l’anxiété
  • Il lutte contre l’épilepsie (limite le nombre et la durée des crises)
  • Il aide à soulager les douleurs liées au cancer – en complément d’un traitement approprié
  • Il limite les troubles du comportement
  • Il stimule l’appétit
  • Il lutte sont les troubles du sommeil
  • Il renforce le système immunitaire
  • Et bien plus encore !

Attention : notez bien que le CBD n’est pas un médicament ; ni pour les humains, ni pour les animaux ! Si vous constatez que votre compagnon est malade, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé animale. 

Sous quelles formes peut-on trouver du CBD pour animaux ?

huile cbd chien

Il existe 4 principaux produits à base de CBD recommandés pour les animaux : 

  1. L’huile

Il s’agit du produit le plus fréquemment utilisé pour les animaux. Il est composé d’huile végétale et d’huile de CBD (en général, la teneur en CBD est de 2,5%). L’huile de CBD est principalement utilisée pour aider les animaux stressés à se détendre et à lutter contre le stress et l’anxiété. 

  1. Les friandises

Parfois, certains animaux n’apprécient pas du tout le goût du CBD. Les friandises sont donc une bonne alternative à l’huile, dont le goût est plus fort. Il existe plusieurs saveurs différentes de friandises au CBD : poisson, volailles… De quoi ravir votre compagnon !

Autre avantage : les friandises contiennent déjà une dose définie de CBD ; difficile donc de vous tromper dans la quantité à donner… 

  1. Les sprays

Les sprays alimentaires ont vocation à être pulvérisés sur la nourriture. Ils permettent à votre chat ou à votre chien de profiter des bienfaits du CBD sans en ressentir le goût. Attention à bien respecter le nombre de pulvérisations à effectuer en fonction de l’âge et du poids de votre animal.

  1. Les baumes

Les baumes, enfin, sont principalement utilisés pour leurs vertus réparatrices, hydratantes, apaisantes et anti-inflammatoires. Votre chien souffre de sécheresse de la peau ? Votre chat a les coussinets tout irrités et craquelés ? Le baume au CBD permet de nourrir, réparer et apaiser la peau et les petites blessures cutanées.

Comment administrer du CBD aux animaux ?

Tout dépend du type de produit que vous utilisez : 

  • Si vous avez opté pour l’huile de CBD, vous pouvez directement déposer quelques gouttes dans la gueule de votre animal, ou bien les mélanger à sa nourriture.
  • Si vous avez choisi les friandises, le mieux est de les mélanger aux croquettes de votre animal. Vous pouvez également les lui donner directement.
  • Si vous avez plutôt misé sur les sprays, il vous faudra effectuer plusieurs pulvérisations sur la nourriture de votre animal avant de la lui donner.
  • Si vous préférez les baumes, sachez que vous pouvez en appliquer une dose directement sur la peau de votre animal. Pensez à bien vérifier que les baumes utilisés sont comestibles si votre animal se lèche.

Attention à TOUJOURS respecter les doses et les fréquences recommandées pour ne pas faire de mal à votre animal ! En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel. 

Quelle dose de CBD donner ?

Il n’y a pas de réponse générale à cette question. La dose est à déterminer en fonction : 

  • De l’effet que vous désirez obtenir (que votre animal se détende, qu’il dorme mieux, que ses coussinets soient réparés…)
  • De la taille et du poids de votre animal

Avant de donner du CBD à votre chat, demandez conseil à un vétérinaire professionnel pour être certain(e) qu’il n’y ait pas de contre-indication à la prise de cette substance.

Quelles sont les précautions à prendre pour donner du CBD à un animal ?

Il existe un certain nombre de critères auxquels il faut faire attention avant de donner à votre animal du CBD : 

  • Commencez par de petites doses et, si besoin, augmentez-les très progressivement. Tous les animaux réagissent différemment au CBD, il convient donc de bien adapter les quantités pour ne pas créer de surdosage – qui pourrait être dangereux.
  • Si votre animal est malade, demandez d’abord l’avis d’un professionnel. Encore une fois, le CBD n’est pas un traitement, il ne sert pas à guérir votre animal mais à le soulager.
  • Si votre animal est sous traitement médicamenteux, demandez impérativement conseil à votre médecin. Il peut en effet y avoir des interactions néfastes entre le CBD et certains médicaments.
  • Le CBD est à administrer dans le cadre d’un mode de vie sain et d’une alimentation équilibrée.
  • Évitez au maximum de donner du CBD à des femelles enceintes ou allaitantes.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire ! 

Et vous, aviez-vous déjà donné du CBD à votre animal ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

huile de CBD

Huile de CBD : Bienfaits, utilisations et recommandations

By CBD, Dans la tête, dans le corps, Produits, Relaxation, Soins, Sommeil

Huile de CBD : Bienfaits, utilisations et recommandations

huile de CBD

Le sigle CBD ne vous est sans doute pas inconnu. Et pour cause, de plus en plus d’enseignes proposent ce produit issu du cannabis comme CBD paris par exemple. Mais attention, si la culture classique du cannabis reste interdite du fait de ses effets psychotropes, le CBD ou de son vrai nom “Cannabidiol” est quant à  lui tout à fait légal. A la différence du THC, la molécule responsable des effets psychotropes dans le cannabis, le CBD lui ne produit pas d’accoutumance et permet ainsi une utilisation beaucoup moins risquée. 

Dans un monde stressant comme le nôtre, propice au surmenage et autres “burnouts”, le CBD s’est imposé rapidement comme une alternative naturelle aux médicaments. De plus en plus d’études indépendantes viennent confirmer les nombreux atouts de cette molécule.  

On le trouve aujourd’hui sous diverses formes: cosmétiques, résines, fleurs, bonbons, huiles. C’est sous cette dernière forme que nous allons nous attarder. Petit tour d’horizon.




Bienfaits du CBD

Réduction de l’anxiété et du stress

C’est sans doute l’effet le plus connu de cette molécule. En agissant sur les parties du cerveau liées à la production de sérotonine au niveau des neurotransmetteurs, le CBD se comporte comme un anxiolytique naturel aux vertus suivantes :

  • Diminution de l’anxiété et du stress
  • Lutte contre les troubles du sommeil
  • Lutte contre les palpitations cardiaques
  • Antioxydant, effet anti-âge
  • Aide à la récupération musculaire après le sport.
  • Détente musculaire.
  • Apaisement des irritations de la peau

Son action sur le sommeil est sans doute son effet le plus populaire, le CBD favorise l’endormissement et permet de retrouver enfin un sommeil réparateur sans pour autant souffrir de conséquences le jour suivant comme une sensation d’engourdissement ou des pertes de mémoire souvent engendrées par la prise de somnifères classiques.

Il a également été démontré que le CBD aidait les personnes anxieuses ou souffrant de phobies sociales à mieux gérer leur gêne. 

L’huile de CBD et son effet anti-inflammatoire

Un autre effet positif et non des moindres est son action anti-douleur. Contrairement aux médicaments classiques qui ont souvent des effets secondaires types : nausée, dépendance, baisse du système immunitaire, l’huile de CBD se présente comme une solution idéale pour les douleurs articulaires, musculaires et celles liées aux règles et maux de têtes.

Certaines études tendent même à démontrer que le CBD permettrait de soulager ceux et celles qui souffriraient de maladies graves et qui doivent supporter des traitements lourds (chimiothérapie, maladie de Crohn, sclérose en plaques)

Les vertus anti-âge et les soins pour la peau

En plus de son action sur l’esprit, l’huile de CBD peut également avoir une action directement sur le corps et sur la peau. Elle permet par exemple :

  • Une diminution de l’acné
  • Une hydratation intense
  • Une action anti-ride
  • Un renouvellement cellulaire
  • Une régulation du sébum
  • De réduire les rougeurs
  • D’améliorer l’éclat et l’élasticité de la peau
  • De soulager les démangeaisons et autres irritations.
  • D’apporter un soin contre l’eczéma et le psoriasis. 

Existe-t-il des effets secondaires et/ou des précautions à prendre ?

huile de CBD

Même si son utilisation raisonnée ne comporte pas de dangers, il a été rapporté les effets secondaires suivants:

  • Diminution de l’appétit
  • Bouche pâteuse
  • Somnolence
  • Vertiges
  • Migraines

De manière générale, il est important de demander conseil à votre médecin traitant si vous suivez un traitement et que vous souhaitez consommer du CBD. On connaît déjà quelques contre-indications concernant le CBD :

  • Femmes enceintes ou celles qui allaitent.
  • Personnes souffrant de la maladie de Parkinson
  • Troubles cardiaques et cardiovasculaires
  • Troubles artériels

Faîtes preuve de bon sens en respectant les doses prescrites et enfin surtout tenez votre huile hors de la portée des enfants!

Attention il existe un cas où l’utilisation du CBD est totalement à proscrire à savoir les personnes allergiques au pollen Cannabis Sativa L. Ces dernières doivent rester éloignées de ce produit.

Comment consomme-t-on l’huile de CBD ?

La mode de consommation de l’huile le plus courant se fait en déposant quelques gouttes sous la langue. On attend quelques secondes avant d’avaler le tout. C’est le moyen le plus efficace et le plus utilisé pour une bonne assimilation.

Certaines personnes peuvent trouver ce mode d’utilisation assez désagréable. En effet, le goût de l’huile peut sembler assez fort. On leur conseillera de déposer l’huile sur une substance qui va masquer le goût. (morceau de sucre, yaourt, bout de pain …) 

Notez qu’il faudra plus de temps pour que l’huile soit absorbée par l’organisme si vous avez le ventre plein.

Où trouver de l’huile de CBD ?

Parce que l’huile de CBD est légale et ne nécessite aucune ordonnance, on peut en trouver un peu partout. Les boutiques spécialisées se sont démultipliées et évidemment internet permet d’en trouver et de s’en procurer en quelques clics.

Prenez le temps de bien comparer ce qui vous est proposé. Il existe de grandes variations de prix, qualité, quantité. Même si ce produit permet d’améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes en ces temps de stress et de surmenage, sachez que toutes les méthodes de fabrication ne se valent pas. 

Optez pour une huile de qualité avec un fabricant ou revendeur qui privilégiera des produits bio sans pesticides, herbicides ou additifs venant de France. C’est le cas par exemple de CBD SHOP Paris.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Savon au lait d’ânesse : quels sont ses bienfaits ? Pourquoi l’utiliser ?

By dans le corps, Hygiène de vie, Maison, Produits, Soins

Savon au lait d’ânesse : quels sont ses bienfaits ? Pourquoi l’utiliser ?

La légende raconte que Cléopâtre, reine d’Égypte, prenait quotidiennement des bains de lait d’ânesse pour donner à sa peau jeunesse et éclat. Plus récemment, Élisabeth d’Autriche (la fameuse Sissi), elle aussi, ne jurait que par les vertus du lait d’ânesse pour entretenir sa beauté légendaire. Que penser de ces histoires ? Le lait d’ânesse est-il réellement un produit miracle aux multiples bienfaits ? Aujourd’hui, Juste Bien fait pour vous le point sur ce secret beauté légendaire !




Quelle est la composition du lait d’ânesse ?

Le lait d’ânesse a pour particularité d’être très riche en lactose, et très pauvre en matières grasses. Il est très apprécié par les buveurs de lait, car il est plus facile à digérer que d’autres types de laits animaliers. De plus, le lait d’ânesse a l’avantage de ne pas posséder de bêta-lactoglobuline, une protéine qui est souvent responsable d’allergies ou d’intolérances.

En cosmétique, le lait d’ânesse est particulièrement utilisé par celles et ceux qui désirent chouchouter leur peau. Non seulement il est riche en vitamines A, B, C et E, mais il regorge également de certains acides gras indispensables pour renforcer les défenses naturelles de la peau. Enfin, sa profusion en minéraux (notamment le phosphore et le calcium) lui permet d’aider la peau à se renouveler correctement.

5 bienfaits incontournables du savon au lait d’ânesse 

Le lait d’ânesse regorge de vertus méconnues, aussi bien pour la peau que pour la santé de manière générale. En voici une liste non exhaustive :

  1. Misez sur une peau douce, nourrie et bien hydratée

S’il n’y avait qu’une seule vertu à retenir du lait d’ânesse, ce serait probablement son fabuleux pouvoir hydratant. Les protéines ainsi que les oméga 3 et 6 qui pullulent dans ce lait en fond un allié idéal pour les peaux sèches et déshydratées (même si tous les types de peaux peuvent apprécier ses bienfaits). 

Il n’est donc pas rare de voir des routines beauté qui intègrent le savon au lait d’ânesse dans leurs soins quotidiens. Utilisé régulièrement, ce véritable produit miracle permet d’avoir une peau nourrie en profondeur, régénérée et adoucie.

  1. Luttez contre les rides et le vieillissement de la peau 

Sur ce point, Cléopâtre avait raison : le lait d’ânesse est bel et bien un véritable concentré de jeunesse ! Il s’agit en effet d’un tenseur naturel, riche en protéines et en nutriments essentiels, qui permettent d’apporter à la peau souplesse et fermeté. 

Les soins au lait d’ânesse (particulièrement lorsqu’ils sont couplés avec des huiles végétales) permettent de limiter l’apparition des rides et des ridules, de restructurer et régénérer la peau, de la préserver du relâchement et de l’aider à conserver toute son élasticité.

  1. Profitez de son pouvoir cicatrisant

Le lait d’ânesse possède également des acides gras et des acides aminés qui jouent un rôle essentiel dans le processus de construction et de renouvellement cellulaire de la peau. Il permet donc de nettoyer votre peau en profondeur tout en la préservant, ce qui encourage la régénération – et donc la cicatrisation.

  1. Soulagez vos problèmes de peau

lots de savons

Le savon au lait d’ânesse possède un avantage non négligeable : il convient à tous les types de peau, même les plus sensibles ! Il s’agit en effet d’un apaisant hors pair.

Vous avez une peau sujette aux inflammation ou à l’acné ? Votre peau a tendance à être atopique ? Vous souffrez d’eczéma ou de psoriasis ? Le lait d’ânesse est la solution ! Non seulement il permet de nettoyer et de purifier en douceur pour éliminer toutes les impuretés (au revoir l’acné !), mais il peut également vous apporter toute l’hydratation et l’apaisement dont votre peau a besoin (adieu eczéma et psoriasis!).

Cerise sur le gâteau : contrairement à certains autres produits, le lait d’ânesse n’assèche pas la peau. Vous pouvez donc l’utiliser pour combattre l’acné sans crainte !

  1. Renforcez vos défenses

Dernier point, mais non des moindres : le lait d’ânesse est riche en alkyglycérols, des substances que l’on retrouve aussi dans le lait maternel et qui permettent de stimuler le système immunitaire. Il possède également un antiseptique naturel (le lysozyme), qui aide à se protéger des virus et des bactéries.

En d’autres termes, le savon au lait d’ânesse permet non seulement à votre peau, mais aussi plus largement à votre organisme tout entier, de se défendre contre les agressions extérieures !

Quelles sont les précautions à prendre pour utiliser du savon au lait d’ânesse sans risque ?

Encore un fois, le savon au lait d’ânesse est d’une tolérance exceptionnelle : il convient à tous types de peaux ! On peut noter cependant que les personnes qui souffrent d’une peau sensible, irritée ou sèche en sont particulièrement friandes.

Une autre particularité de ce lait exceptionnel est qu’il est dépourvu d’allergène, ce qui signifie qu’il peut être utilisé par petits et grands sans risque.

Attention toutefois : souvent, les savons et produits au lait d’ânesse sont associés à d’autres substances (comme de l’huile végétale ou de l’huile essentielle par exemple). Avant d’en utiliser, veillez donc à vérifier que vous n’êtes pas allergique à ces autres ingrédients.




Sources

https://www.plantesetparfums.com/le-blog/les-bienfaits-du-lait-danesse/
https://www.cosmopolitan.fr/,les-bienfaits-du-lait-d-anesse,1991383.asp
https://www.aromatic-provence.com/blog/1153-savon-au-lait-danesse-ses-bienfaits-pour-votre-peau
https://www.cocooncenter.com/journal/lait-d-anesse-5-proprietes-pour-une-peau-digne-des-plus-grandes-reines-de-beaute.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

perinee

Périnée : comment en prendre soin au quotidien ?

By dans le corps, Produits, Soins

Périnée : comment en prendre soin au quotidien ?

perinee

Le périnée a un problème : en général, lorsqu’on commence à s’y intéresser, c’est parce qu’il commence déjà à montrer des signes de faiblesse. Qui n’a jamais entendu parler de la fameuse rééducation du périnée après un accouchement ou passé un certain âge, lorsque les fuites urinaires commencent à être légion ? Tout au long de notre vie, on abîme notre périnée sans s’en apercevoir. Heureusement, il existe de nombreuses façons de contrer la tendance et de prendre soin de votre périnée au quotidien. Et si nous faisions le point ensemble ?




Qu’est-ce que le périnée exactement ?

périnée

Le périnée est un ensemble de muscles, un peu de la forme d’un hamac, qui se déploie au fond du bassin, entre le pubis, le sacrum, les os iliaques et le coccyx. Tout ça ne vous dit rien ? Pas de panique : une bonne façon de le repérer est d’observer et de ressentir les parties du corps que vous contractez lorsque vous vous retenez d’aller aux toilettes. 

Le périnée est un élément indispensable du corps humain : il sert à amortir les pressions au niveau de l’abdomen, à soutenir un certain nombre d’organes du ventre (vessie, rectum, utérus, etc.) qui sans lui tomberaient du bassin, et constitue un lieu de passage pour l’urètre, le vagin et l’anus. C’est donc le périnée qui assure la continence urinaire et anale, qui nous permet d’avoir une bonne posture en évitant les maux de dos, et qui garantit le bien-être intime et sexuel. 

Le problème, c’est que le périnée est un muscle particulièrement fragile, qui a tendance à se détendre avec le temps ou en raison de mauvaises habitudes. Or, un périnée distendu peut entraîner des fuites urinaires, une incontinence anale, des constipations, des envies pressantes soudaines et incontrôlables, une perte de sensations au niveau du vagin… 

À noter que les problèmes de périnée ne concernent pas que les femmes qui viennent d’avoir un bébé ou qui ont plus de 50 ans : n’importe qui peut être touché ! Hommes, femmes, jeunes adultes, quinquagénaires, adolescents… D’où l’importance d’en prendre soin le plus tôt possible. 

Périnée en bon ou mauvais état : comment savoir ?

Il existe de très nombreux – et très différents – symptômes d’un périnée affaibli : fuites urinaires lorsqu’on rigole ou lorsqu’on tousse, sensation de pesanteur, envie constante d’aller au petit coin, pets vaginaux, douleurs lors des rapports sexuels… 

En cas de doute, il est conseillé d’aller consulter un médecin (gynécologue, sage-femme, kiné spécialisé, etc.) et de lui demander un bilan. En fonction du résultat, plusieurs solutions vous seront proposées. 

S’il s’avère que votre périnée est bel et bien affaibli, ne vous en faites pas : il n’est jamais trop tard pour rectifier le tir et retrouver un périnée sain et efficace !

6 actions efficaces pour prendre soin de votre périnée

Quel que soit l’état de votre périnée, sachez que vous aurez TOUJOURS intérêt à en prendre soin avant qu’il ne se détériore. Voici comment vous exercer au quotidien en douceur !

  1. Réapprenez à aller aux toilettes correctement

Première règle pour chouchouter votre périnée : écoutez-vous. Ne vous forcez pas à aller aux toilettes, mais attendez d’en avoir envie. De même, ne vous retenez pas ! 

Le but est d’éviter de remplir votre vessie à ras-bord ou de vous forcer en « poussant », car vous risquez d’une part de détendre de façon excessive et répétée votre périnée et d’autre part de le fatiguer et de l’abîmer inutilement. Dans la mesure du possible, évitez donc également les périodes de constipation.

De même, évitez absolument de pratiquer la technique du « stop-pipi » (qui consiste à interrompre brièvement le jet d’urine en pleine miction. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas ainsi que vous allez rééduquer votre périnée. Il s’agit même d’une méthode qui favorise les infections urinaires !

Enfin, lorsque vous allez aux toilettes, privilégiez la position assise si vous le pouvez, et non la position qui consiste à rester en position de chaise juste au-dessus des toilettes, car vous exercez une pression sur vos muscles qui sont en tension, ce qui fatigue votre périnée. 

  1. Travaillez votre posture

Vous avez l’habitude de travailler assis(e) ? Prenez garde à votre position ! En effet, plus nous sommes avachis sur notre chaise devant nos écrans, plus le contenu de l’abdomen pousse les organes vers le bas et en avant. Conséquence directe de ce déplacement : le périnée subit une pression constante et un immobilisme forcé qui l’abîment. 

Pour lutter contre les ravages d’une mauvaise posture, veillez à vous asseoir bien droit au bord de la chaise, sans vous appuyer sur le dossier, les coudes en avant. L’objectif est de bien remonter vos abdominaux et de faire en sorte que votre nombril se rapproche bien de votre colonne vertébrale. 

  1. Faites attention à ce que vous mangez

Les fluctuations importantes de poids, tout comme le surpoids et l’obésité sont néfastes pour votre périnée. Une prise de poids trop importante augmente en effet la pression abdominale, ce qui crée un effet de tension sur le périnée et le fatigue inutilement. 

Certains médecins recommandent également de limiter la consommation de boissons gazeuses et de jus d’agrumes, qui finissent par altérer la vessie et donc, indirectement, le périnée.

  1. Attention lorsque vous toussez ou éternuez

On ne s’en rend pas forcément compte, mais lorsque l’on tousse ou que l’on éternue, on exerce une pression qui peut parfois être vraiment très forte sur le périnée. Pour le protéger, il faut donc le verrouiller. Et pour le verrouiller, il vous suffit simplement de contracter pendant quelques secondes les muscles de votre plancher pelvien juste avant et juste après la quinte de toux et les éternuements. 

  1. Respirez !

La respiration a un impact direct sur l’état du périnée. Seul problème : de nombreuses personnes respirent mal sans s’en apercevoir. Pour remédier à cela, il vous suffit simplement de bien prendre le temps de respirer. 

Fermez les yeux, détendez-vous. Lorsque vous inspirez, visualisez votre ventre qui enfle comme un ballon de baudruche. Pour vous aider, posez les mains sur votre ventre et sentez votre paroi abdominale se soulever. L’inspiration permet au périnée de descendre. Lorsque vous expirez, visualisez l’air qui s’échappe du ballon. Sentez votre paroi abdominale qui se rétracte, vos côtes qui se resserrent et votre périnée qui remonte. 

Si au départ ces exercices peuvent nécessiter de votre part une certaine concentration, ils deviendront vite de plus en plus naturels au fur et à mesure de la pratique ! 

  1. Exercez-vous pour le renforcer

Bonne nouvelle : les exercices pour renforcer le périnée peuvent s’effectuer partout et tout le temps ! En plus, ils sont très simples et rapides à faire. À noter que pour qu’ils soient efficaces, le mieux est d’effectuer ces exercices tous les jours.

Commencez par effectuer des contractions fortes et rapides, comme des sursauts. Vous avez un peu de mal au début ? C’est normal. Ne vous inquiétez pas, au fur et à mesure des séances, les exercices deviendront de plus en plus faciles. Pour un début d’entraînement efficace, commencez par effectuer dix contractions debout, dix contractions couché(e) et dix contractions assis(e). N’oubliez pas de bien relâcher votre périnée entre deux contractions ! 

Après quelques semaines, une fois que vous vous sentez bien à l’aise, ajoutez un autre exercice : cette fois, il s’agit d’effectuer des contractions moins intenses, plus progressives, mais que vous tiendrez entre 5 et 10 secondes. 

Sachez aussi qu’il existe des appareils médicaux à utiliser au quotidien comme la sonde Emy qui aident à muscler le périnée en douceur. 




Sources

https://www.europe1.fr/sante/comment-prendre-soin-de-son-perinee-4057263
https://www.topsante.com/medecine/troubles-urinaires/incontinence-urinaire/perinee-comment-en-prendre-soin-au-quotidien-626910
https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/muscler-son-perinee-sept-gestes-quotidiens-qui-abiment-cet-ensemble-de-muscles-120519-165029
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/nos-conseils-malins-pour-prendre-soin-de-son-perinee-2107012
https://www.evolupharm.fr/article/sante/perinee-5-bons-reflexes-pour-le-proteger-au-quotidien
https://ergobaby.fr/blog/muscler-son-perinee-le-diaphragme-grand-allie-de-votre-respiration/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

mutuelle sante

Question du jour : à quoi sert une mutuelle santé ?

By Activités, Dans la tête, dans le corps, Hygiène de vie, Soins

Question du jour : à quoi sert une mutuelle santé ?

mutuelle sante

« Vous avez votre carte de mutuelle ? » Voilà une question que nous avons tous, sans exception, déjà entendue à la pharmacie. Mais qu’est-ce qu’une mutuelle exactement ? Comment ça fonctionne ? Est-elle vraiment si indispensable que ça ? Quelle est la meilleure mutuelle santé ? Aujourd’hui, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir sur la mutuelle en 7 questions !




Qu’est-ce qu’une mutuelle exactement ? À quoi ça sert ?

Comme vous le savez déjà sûrement, en France, lorsque vous vous rendez chez un médecin (généraliste, dentiste, etc.) ou que vous achetez des médicaments en pharmacie, la Sécurité sociale prend en charge une partie des frais. Cette prise en charge varie en fonction du service santé concerné et de votre situation : 70 % pour une consultation chez un généraliste, 60 % pour des séances de kinésithérapie, 15 à 65 % pour les médicaments, etc. 

La mutuelle est donc une couverture santé qui sert à rembourser la différence entre le coût réel des dépenses de soin et les remboursements effectués par la Sécurité sociale. Attention : en fonction de la mutuelle, les remboursements peuvent ne pas être pris en charge en totalité, ce qui vous laisse un reste à charge. Il faut donc bien vous renseigner pour trouver la mutuelle qui vous correspond au mieux. 

Pourquoi souscrire une mutuelle d’assurance santé ?

Parce qu’elle vous permet de faire des économies ! La mutuelle santé permet en effet de rembourser : 

  • Les consultations et soins médicaux
  • Les dépenses lors d’une hospitalisation
  • Les frais d’optique (lunettes, lentilles de contact, etc.)
  • Les frais dentaires (implants, appareils, etc.)
  • Les appareils auditifs
  • Les prothèses
  • Les médicaments achetés en pharmacie

Il s’agit là des garanties de base de la plupart des mutuelles. Bien sûr, le niveau de prise en charge dépend de votre contrat. Mais les mutuelles peuvent aussi rembourser tout ou partie de beaucoup d’autres frais, comme : 

  • Les séances de médecine douce ou de médecine alternative (homéopathie, acupuncture, hypnose, étiopathie…), des prestations qui ne sont pas du tout prises en charge par la Sécurité sociale
  • Les séances de psychologie
  • Les chambres particulières en hôpital
  • Les séances d’orthodontie (notamment pour les adultes)
  • Etc.

Une aide qui peut véritablement s’avérer indispensable !

Comment fonctionne une mutuelle santé au juste ?

mutuelle

Une fois que vous avez choisi un organisme de mutuelle et souscrit à un contrat de couverture santé, vous allez devoir payer une somme d’argent tous les mois. Vous allez alors recevoir de votre mutuelle une carte de tiers-payant. Cette carte doit être présentée au moment de régler les frais médicaux, qui seront remboursés immédiatement ou dans les 48 heures par virement bancaire, la mutuelle s’étant mis en relation directement avec la Sécurité sociale. Tout ce que vous avez à faire, c’est donc fournir un RIB pour vos remboursements. Pratique, non ?

Pour effectuer les remboursement, une mutuelle se base sur trois éléments : 

  • Le tarif de convention, autrement dit le tarif défini par la Sécurité sociale pour chaque acte médical, et qui fait l’objet d’un pourcentage de remboursement précis
  • Le ticket modérateur, qui correspond à la partie des frais médicaux non pris en charge par la Sécurité sociale
  • Les dépassements d’honoraire, qui sont des frais supplémentaires (par rapport au tarif de convention fixé par la Sécu) pratiqués par certains médecins

Pour faire simple, une mutuelle prend au moins en charge le ticket modérateur ; en fonction des contrats, certaines remboursent également les dépassements d’honoraire. 

Qui peut souscrire à une mutuelle santé ?

N’importe qui ! En théorie, tout le monde peut, à titre individuel, souscrire à une complémentaire santé et en faire éventuellement bénéficier ses proches (conjoint et enfants). Les salariés du privé, qui disposent déjà d’une mutuelle d’entreprise, peuvent même décider de souscrire à une mutuelle supplémentaire s’ils considèrent que la prise en charge de la mutuelle collective est insuffisante. 

Quels sont les différents types de mutuelle ?

Il existe deux grands types de mutuelle : 

  1. La mutuelle individuelle, dont la souscription est facultative. Elle permet à ses souscripteur de jouir d’une couverture santé personnalisée pour toutes leurs dépenses. Vous pouvez y souscrire en ligne, par courrier ou bien directement en agence.
  2. La mutuelle d’entreprise, qui concerne les salariés du secteur privé. Elle présente plusieurs avantages : la prise en charge des cotisations par l’entreprise (au moins à hauteur de 50%), un niveau minimal de remboursements garanti par la loi, etc. Vous n’avez pas besoin d’effectuer de démarche particulière pour y souscrire : l’affiliation est automatique. 

La mutuelle santé est-elle obligatoire ?

Depuis le premier janvier 2016, si vous êtes salarié(e), votre employeur a l’obligation légale de vous proposer une mutuelle d’assurance santé collective. Cette mutuelle est valable pour vous, mais peut aussi l’être pour vos enfants et votre conjoint. 

Attention : cette obligation ne vaut que pour les salariés du secteur privé ! Les autres sont libres de contracter – ou non – une mutuelle. Ces « autres », ce sont : 

  • Les étudiants (qui sont en général couverts par la mutuelle de leurs parents)
  • Les travailleurs indépendants et TNS (Travailleurs Non Salariés, comme par exemple les micro-entrepreneurs)
  • Les personnes sans activité professionnelle
  • Les salariés du secteur public (fonctionnaires)
  • Les retraités et les seniors 

À noter également que sous certaines conditions, les salariés du privé peuvent être dispensés de la couverture obligatoire de la mutuelle d’entreprise (par exemple s’ils sont affiliés à celle de leur conjoint, déjà couverts par une autre mutuelle ou s’ils exercent à temps partiel). 

Comment choisir sa mutuelle ?

Pour choisir la mutuelle et le contrat (les mutuelles proposant différents paliers de remboursement) qui vous correspondent au mieux, il faut vous poser les bonnes questions : 

  • De quoi avez-vous besoin principalement ?
  • Avez-vous des problèmes de vue ou d’audition importants ?
  • De quels soins avez-vous besoin en particulier ?
  • Quels types de services souhaitez-vous en cas d’hospitalisation (chambre individuelle par exemple) ?
  • Allez-vous souvent consulter des praticiens qui effectuent des dépassements d’honoraire ?
  • Avez-vous souvent recours à des séances de médecine douce ?
  • Etc.

Rassurez-vous : en général, les organismes de mutuelle vous posent un certain nombre de questions afin de vous aider à identifier et déterminer clairement vos besoins. Ils vous proposent ensuite des niveaux de soins adaptés à vos attentes.  

Et vous, avez-vous une mutuelle ?




Sources

https://www.lelynx.fr/mutuelle-sante/soins/prise-en-charge/
https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/mutuelle-sante/conseil-pourquoi-souscrire-une-mutuelle
https://www.allianz.fr/assurance-particulier/sante-prevoyance/assurance-sante/conseils-pratiques/complementaire-sante-definition.html
https://www.letudiant.fr/premium/hey-me/article/a-quoi-ca-sert-une-mutuelle.html
https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/mutuelle-sante/qu-est-ce-qu-une-assurance-sante-ou-une-mutuelle-sante
https://www.macif.fr/assurance/particuliers/conseils/sante-bien-etre/une-mutuelle-est-elle-obligatoire
https://www.previssima.fr/question-pratique/quel-est-le-role-dune-mutuelle-sante.html

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

vitalité

Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?

By dans le corps, Produits, Relaxation, Soins, Sommeil

Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?

vitalité

Les compléments alimentaires, loin d’être des médicaments, sont des substances à prendre dans le cadre d’un mode de vie sain et d’une alimentation variée. Leur but ? Corriger certaines carences de notre organisme pour favoriser notre bonne santé et notre bien-être. Vous vous intéressez aux compléments alimentaires mais ne savez pas quand en prendre ? Vous vous interrogez sur l’utilité des compléments alimentaires ? Vous êtes au bon endroit : découvrez 6 excellentes raisons d’opter pour des compléments alimentaires !




Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

La première chose à comprendre, c’est qu’un complément alimentaire n’est pas un aliment. Comme son nom l’indique, un complément alimentaire est un produit composé de plusieurs substances, et qui doit être consommé en complément de l’alimentation.

Les compléments alimentaires sont souvent consommés car ils ciblent des effets spécifiques (perdre du poids, booster le système immunitaire à l’approche de l’hiver, renforcer les cheveux, etc.). On peut en trouver dans des pharmacies, dans des commerces spécialisés ou bien en grandes surfaces. 

Les compléments alimentaires revêtent diverses formes : gélules, comprimés, gommes à mâcher, poudres à diluer, liquides à boire, etc. Le plus important à retenir, c’est qu’un complément alimentaire ne remplace en aucun cas une alimentation saine et variée.

De quoi sont composés les compléments alimentaires ?

En France, la composition des compléments alimentaires est strictement encadrée par la loi. Bien sûr, en fonction de l’effet recherché, la liste des composants des compléments alimentaires peut varier. Mais on y trouve principalement : 

  • Des nutriments (notamment diverses vitamines et minéraux)
  • Des produits qui ont une action spécifiquement nutritionnelle ou physiologique (par exemple les acides aminés)
  • Des plantes (ou des extraits de plantes)

6 bonnes raisons de prendre des compléments alimentaires

Il existe de plusieurs raisons qui peuvent pousser à prendre des compléments alimentaires. En voici une liste non exhaustive : 

  1. Une alimentation peu variée

Le saviez-vous ? Les chercheurs estiment que seulement 2 % de personnes se nourrissent de façon véritablement équilibrée. Trop de glucides raffinés et d’acides gras saturés, pas assez de vitamines, de minéraux ni de protéines ; voilà ce qui caractérise nos régimes actuels !

En plus, il n’existe pas vraiment de régime parfait : un régime optimal se fait au cas par cas, en fonction de la physiologie et du métabolisme de chacun. Les compléments alimentaires sont donc là pour aider chacun à trouver ce qui lui correspond au mieux !

  1. Un manque de sommeil

complements alimentairesSelon des études récentes, les français ne dorment pas suffisamment pour maintenir une bonne santé. En cause : de mauvaises habitudes au moment du coucher, le stress, des horaires de travail fluctuants, et surtout des écrans omniprésents. 

Or, le manque de sommeil entraîne une sous-production de sérotonine, l’hormone responsable des sensations de bonheur et de bien-être. Le mauvais cholestérol, la tension artérielle et le diabète peuvent aussi apparaître à cause d’un mauvais sommeil. Certains compléments alimentaires proposent donc d’y remédier en favorisant un sommeil de qualité, plus long et plus réparateur. 

  1. Un manque de soleil

On le sait depuis longtemps : la vitamine D est essentielle pour notre bien-être. Stimulation du système immunitaire, favorisation de la minéralisation osseuse, amélioration des performances musculaires, prévention de certaines affections graves… Ses bienfaits sont nombreux ! 

Et c’est la lumière du soleil qui permet de favoriser la fabrication de vitamine D par notre organisme. Or, en France, la lumière du soleil en hiver n’est pas suffisante pour produire des quantités suffisantes de vitamine D. Quant à l’été, si vous avez un travail qui vous contraint à rester enfermé(e) dans une pièce sans sortir, il se peut que votre production de vitamine D soit insuffisante… Heureusement, les compléments alimentaires riches en vitamine D peuvent rectifier le tir !

Vitamine D3

  1. La pollution

La pollution entraîne une dégradation conséquente de notre environnement (air, sols et eaux), ce qui fait que notre organisme est constamment obligé de faire face à des agressions qui finissent par le fatiguer. 

Hypersécrétions des bronches, maladies cardio-vasculaires, cancers et affaiblissement des défenses immunitaires sont quelques-unes des conséquences de la pollution. Certains compléments alimentaires proposent donc des cures dans le but de booster le système immunitaire et de l’aider à faire face aux dangers de la pollution sur la santé.

  1. Un pic de stress

Pas la peine de le nier : tout le monde est envahi par le stress à un moment ou à un autre ! Pression sociale, difficile équilibre entre travail et vie privée, obligations de performance et de résultats constantes, changements soudains, pandémie mondiale, guerre à l’international… Les causes de stress sont nombreuses ! 

Or, le stress a un effet oxydant sur l’organisme, c’est-à-dire qu’il accélère son vieillissement, avec les conséquences terribles que l’on peut imaginer sur la santé à la fois physique et mentale. Pour lutter contre le stress et fonctionner correctement, le corps a donc besoin de davantage de nutriments essentiels, qu’il peut trouver dans les compléments alimentaires.

  1. Un soutien efficace

Certes, les compléments alimentaires permettent de pallier des carences nutritionnelles. Mais pas seulement ! Ils permettent en effet de booster l’organisme de manière générale. Par exemple, le magnésium permet de lutter contre le stress et la fatigue, qui eux-mêmes peuvent peser fortement sur le moral, et contribuer à un état de mal-être général, aussi bien physique que mental. Les compléments alimentaires participent donc à améliorer la santé globale.

De même, le renforcement de l’organisme permet au système immunitaire de mieux se défendre, de combattre et de résister aux diverses agressions quotidiennes. Ils peuvent aussi constituer un soutien ponctuel, mais néanmoins nécessaire. Ils sont par exemple appréciés en début de grossesse, pour permettre aux futures maman de prévenir les carences qui peuvent provoquer des problèmes. Autre exemple : certains compléments alimentaires peuvent aider le corps à réguler les hormones et à soulager un certain nombre de symptômes désagréables lors des périodes de menstruation ou de ménopause (bouffées de chaleur, irritabilité, troubles du sommeil, etc.).

De manière générale, les compléments alimentaires sont recommandés pour les personnes dites « à risques de carence » : 

  • Les femmes enceintes
  • Les jeunes enfants
  • Les personnes de plus de 55 ans
  • Les sportifs professionnels
  • Les fumeurs
  • Les personnes qui boivent beaucoup d’alcool
  • Les personnes soumises à beaucoup de stress
  • Les personnes atteintes d’une maladie de longue durée
  • Les personnes qui passent la plus grande partie de leur journée en intérieur

Et si vous vous laissiez convaincre par les compléments alimentaires ?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

thym séché infusion

Thym: 5 bienfaits étonnants des infusions et tisanes

By chez soi, Plantes et Jardin, Relaxation, Soins

Bienfaits des infusions et tisanes de thym

thym séché infusion

Connu depuis la nuit des temps, le thym est une plante utilisée couramment dans la cuisine méditerranéenne. Mais connaissez-vous l’ensemble de ses propriétés? Véritable concentré de bienfaits pour la santé, le thym combat les infections respiratoires et la fatigue hivernale. Il aide également au confort digestif et possède des vertus extraordinaires pour la santé et la beauté. Découvrons ensemble les utilisations qu’il propose, et comment réaliser vos infusions à la maison.




Histoire du thym

Le thym est une plante médicinale aromatique bien connue, que l’on retrouve dans la plupart des jardins d’Europe occidentale et du Sud. Très courant à l’état sauvage et reconnaissable à son arôme puissant, il comporte de très petites fleurs de couleur blanche ou rose, regroupées en grappes denses pouvant atteindre 40 cm de hauteur. Particulièrement  renommé pour ses puissantes vertus protectrices de l’organisme, il est utilisé depuis l’Antiquité pour combattre les infections, revitaliser et renforcer l’immunité.

Il n’est pas vraiment possible de dater avec précision les premières utilisations du thym. En revanche, on sait déjà que les Égyptiens et les Étrusques utilisaient du thym dans leurs onguents (parmi d’autres ingrédients) pour embaumer leurs morts. D’ailleurs, le terme « thymus » signifiait à l’époque « parfumer » !

Les Grecs et les Romains, eux aussi, l’utilisaient beaucoup. Les Grecs faisaient brûler du thym sur les places publiques, devant les autels dédiés aux dieux et dans les maisons car ils pensaient que cette plante décuplait le courage. Il était donc très courant de faire brûler des bottes de thym pour purifier l’air intérieur, d’en manger et d’en mettre dans les bains avant de partir au combat. Galien, le célèbre médecin grec à l’origine de la médecine européenne, affirmait que “le thym est propre à nettoyer les parties nobles du corps et à jeter hors toutes les fluidités de la poitrine”.

Les Romains, de leur côté, ont contribué à la large diffusion du thym en Europe. Ils s’en servaient surtout pour créer des produits cosmétiques (baume de jeunesse, eau de toilette…), comme purificateur (en brûlant du thym dans les maisons), et comme exhausteur de goût. Il n’était en effet pas rare de rajouter du thym dans les fromages et les liqueurs pour en développer les arômes.  

Au Moyen-Age, le thym a conservé son aura d’amplificateur de courage. Ainsi, lors des Croisades, les femmes et les jeunes filles avaient coutume de broder des abeilles voletant près de branches de thym sur les pièces d’étoffes qu’elles offraient ensuite à leurs chevaliers. Les sorcières, elles, utilisaient le thym pour fabriquer des philtres d’amour. Par ailleurs, on pensait que pour  favoriser le sommeil et lutter contre les cauchemars et les mauvaises humeurs, il suffisait de placer du thym sous les oreillers. Enfin, il n’était pas rare de placer des branches de thym sur les cercueils, car cette plante était censée faciliter le passage de l’âme vers l’au-delà.

Encore aujourd’hui, le thym est réputé pour ses nombreuses vertus médicinales. Dans le langage des fleurs, cette plante est synonyme de courage, de créativité, d’énergie physique et d’amour durable.

Principes actifs du thym 

Le thym a la particularité d’être riche en huile essentielle, ce qui en fait une herbe aromatique très prisée. Les composants du thym sont assez nombreux, en particulier dans ses huiles essentielles :  il contient du thymol, un anti-infectieux puissant, du carvacrol, un tranquillisant naturel, ainsi que d’autres phénols (géraniol, linalol, carvacrol), mais également des flavonoïdes, conférant aux plantes leurs propriétés antioxydantes.

Il existe plus de 300 variétés de thym différentes, parmi lesquelles le thym commun, le thym alpestre ou encore le thym citron. Si leurs propriétés médicinales diffèrent légèrement d’une variété à l’autre, leur point commun reste leurs bienfaits pour la santé et la beauté, grâce à cinq grandes propriétés que nous allons voir ensemble.

Les 5 grandes propriétés médicinales de l’infusion de thym

1. Un stimulant puissant du système immunitaire

Le thym est la plante protectrice de l’immunité par excellence. Naturellement riche en phénols, il possède des vertus antiseptiques, antibiotiques et antibactériennes majeures. Il est particulièrement efficace contre les affections des voies respiratoires fréquentes en hiver, liées au refroidissement et aux infections, et son action contre la bronchite a été démontrée lors d’études cliniques.

Il est fréquemment utilisé en tisanes pour aider à combattre le rhume, et en gargarismes pour calmer les maux de gorge et les infections orales. Ses propriétés expectorantes en font également un allié de choix pour traiter la toux : il fluidifie et aide à évacuer le mucus des voies respiratoires, facilitant ainsi la respiration. Bénéficiez de ses atouts en cas de bronchite, d’asthme, de grippe, de laryngite, sinusite ou encore de maladies plus sévères telle que coqueluche.

Comme nous allons le voir par la suite, ses propriétés anti-infectieuses ne se cantonnent pas au système respiratoire : il stimule et renforce le système immunitaire de tout l’organisme.

2. Des propriétés antioxydantes

Le thym est une source intéressante de flavonoïdes, composés présents dans certaines plantes et reconnus pour leur pouvoir antioxydant. Il lutte ainsi contre les dommages causés par les radicaux libres, des molécules très réactives qui seraient impliquées dans l’apparition de certains cancers et de maladies liées au vieillissement. Il se situerait parmi les fines herbes les plus riches en antioxydants, d’où l’intérêt de le consommer régulièrement : pensez à lui dans la cuisine !

3. Un défenseur du système uro-digestif

Pour la digestion, le thym est une plante qui stimule l’appétit et soulage de nombreux maux. Ses propriétés carminatives aident à réduire les gaz, tandis que les phénols qu’il contient lui confèrent une action antispasmodique permettant de soulager les crampes intestinales. On recommande ainsi la tisane de thym en cas de digestion difficile, de ballonnements ou d’aérophagie. Ses actifs antiseptiques et antiparasitaires permettent par ailleurs de lutter contre les troubles digestifs tels que la diarrhée ou les vers intestinaux.

En ce qui concerne les infections urinaires, la tisane de thym aide à combattre les cystites, urétrites ou encore prostatites. Elle permettrait également de réguler le cycle menstruel.

4. Une source de minéraux essentiels

Le thym est habituellement consommé comme assaisonnement et donc en faibles quantités, alors que ses bienfaits pour la santé sont vastes et bien souvent sous-estimés. Le thym déshydraté est en effet une excellente source de fer, essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs. La quantité utilisée dans une tasse d’infusion de thym fournit environ 20% de la valeur recommandée.

La tisane de thym est également une excellente source de vitamine K, nécessaire pour la fabrication de protéines qui jouent un rôle dans la coagulation du sang et participant aussi à la formation des os. Deux cuillerées à café de thym séché fournissent ainsi 60% de la valeur quotidienne recommandée.

Il  constitue une bonne source de manganèse, agissant comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques, et de calcium, qui contribue à la bonne formation des os, des dents et au maintien de leur santé. Le calcium a aussi un rôle essentiel dans la contraction des muscles, dont le coeur.

Enfin, le thym frais est également une source de vitamine C, qui protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.




5. Un allié beauté de choix

Grâce à ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes, l’infusion de thym peut être utilisée par voie externe pour lutter contre les infections de la peau, soigner les plaies et calmer boutons et rougeurs. Appliquez une compresse imbibée d’infusion pour soulager les coups de soleil, les petites blessures, écorchures et ecchymoses. Son efficacité est par ailleurs reconnue pour le traitement des mycoses, de l’herpès, et plus largement pour tout un panel d’affections cutanées, allant jusqu’au zona.

Pour l’ensemble des soins buccaux et dentaires, l’infusion de thym peut être utilisée en bain de bouche ou en gargarisme : elle soigne et conserve la bonne santé des dents et des gencives, lutte contre la mauvaise haleine et les caries.

Après le démaquillage, remplacez votre tonique habituel par une infusion refroidie pour un effet purifiant et vivifiant.

Pour tonifier l’ensemble du corps, versez un litre d’infusion de thym dans votre bain. Cela permet de soulager les rhumatismes, l’arthrite ainsi que les douleurs musculaires. Enfin, pour soulager le pied d’athlète et les ongles incarnés, trempez les pieds dans une bassine remplie d’infusion.

Concrètement, quels sont les bienfaits du thym pour la santé ?

Certes, nous venons d’évoquer les grandes propriétés médicinales du thym. Mais voici de manière plus précise ses effets sur la santé : 

En tant qu’immunostimulant :

  • Il stimule les systèmes immunitaires qui ont tendance à se laisser souvent déborder par des bactéries et des virus
  • Il permet de lutter contre les infections respiratoires chroniques (pharyngite et laryngite, toux, bronchites…) ainsi que contre d’autres maladies plus sévères (coqueluche et mononucléose notamment)
  • Il aide à soigner et éviter les infections qui touchent la sphère ORL
  • Il permet de soulager les symptômes liés aux allergies respiratoires : rhume des foins, asthme, allergie au pollen ou au graminées…
  • Il aide l’organisme à se défendre contre les rhinites, les grippes, les sinusites…
  • Il contribue au renforcement du système immunitaire pour les personnes immuno-déprimées suite à des traitements lourds (cancers, tumeurs, etc.)
  • Il lutte contre les infections urinaires, les vaginites, les mycoses, les irritations vaginales
  • Il constitue un excellent désinfectant (à la fois pour les plaies et pour l’air des pièces de la maison par exemple)

En tant que combattant des indésirables :

Le thym aide à se débarrasser d’un certain nombre de nuisibles, comme les poux et la pédiculose ainsi que les moustiques. 

En tant qu’antidouleur :

  • Le thym aide à soulager les douleurs ostéopathiques ou bien celles liées à l’arthrose et aux rhumatismes
  • Il permet également de soulager les névralgies (les douleurs liées aux nerfs), en particuliers lorsqu’elles sont liées à des problèmes articulaires, musculaires ou dentaires

En tant que cosmétique :

  • Le thym est excellent pour lutter contre les peaux grasses
  • Il aide aussi à combattre diverses affections liées à la peau comme l’acné, l’eczéma, l’herpès, la varicelle, les zonas…

En tant que stimulant et énergisant : 

  • De manière générale, le thym est un bon remède à la fatigue chronique et au manque d‘énergie
  • Il aide aussi à soulager les effets de l’hypotension artérielle
  • C’est là une vertu moins connue, mais le thym est un excellent aphrodisiaque !

Focus sur la santé bucco-dentaire :

S’il est un domaine pour lequel le thym est particulièrement utilisé et apprécié, c’est bien l’hygiène de la bouche. Et pour cause : il s’agit d’une plante très efficace pour : 

  • Soigner les infections et les douleurs de la gorge (angines, etc.)
  • Soulager les extinctions de voix et enrouements
  • Désinfecter la bouche
  • Soulager les aphtes, soigner l’herpès labial
  • Lutter contre les gingivites, les saignements et les faiblesses des gencives

Quel thym choisir?

Le thym se déploie en un grand nombre de variétés : il existe plus de 300 espèces différentes ! Chacune présentant un goût légèrement différent que les autres. À moins que vous soyez un expert dans le domaine, il se peut donc que vous ayez du mal à faire votre choix. Pour vous aider, voici trois variétés de thym qui sont délicieuses en tisanes.

1) Le thym commun

Le thymus vulgaris, ou thym commun, est sûrement la plus connue et la plus utilisée des variétés de thym. Très utilisé dans la cuisine provençale, on le retrouve notamment dans le bouquet garni. On l’utilise généralement dans les plats salés mais il est aussi très bon en tisane.

2) Le thym citron

Comme son nom l’indique, c’est un thym à la saveur citronnée. Sans surprise, il est donc délicieux en tisane!

3) Le thym orange

Même principe, mais on change d’agrume ! Si vous préférez la douceur de l’orange à l’acidité du citron, tournez-vous vers ce type de thym. Il donnera à vos tisanes un délicieux parfum d’orange.

Comment préparer votre infusion au thym?

Le thym peut être consommé frais, séché ou encore directement sous la forme d’huiles essentielles, réservée aux affections plus sévères.

Pour réaliser votre tisane, mettez environ 10 g de thym frais à infuser dans 1 litre d’eau bouillante. Laissez reposer pendant 10 minutes, filtrez et ajoutez éventuellement le jus d’un citron biologique et deux cuillères à soupe de miel. Si vous préparez votre infusion à base de feuilles de thym séchées, cela correspond à peu près à une dose de 8 cuillères à café. Buvez votre infusion de thym bien chaude, car la vapeur est efficace contre les maux de l’hiver. Il est conseillé de boire 3 à 4 tasses d’infusion de thym par jour, mais pas davantage.

S’il est frais, le thym peut tout à fait remplacer le thé ou le café du matin. Si vous ne disposez que d’huile essentielle de thym, vous pouvez en diluer 3 gouttes dans une tasse remplie d’eau bien chaude.

Dans le cas où vous disposeriez d’une source de thym frais à proximité, n’hésitez pas à le récolter et à le faire sécher. L’idéal est de faire sécher les branches au soleil puis de les disposer à plat sur un papier ou un treillage fin, dans un endroit sec et aéré. Quand le thym sera sec, conservez-le au frais et au sec dans une boite en fer ou un bocal en verre se fermant bien. Pour les moins chanceux, nous vous conseillons d’utiliser du thym séché certifié bio pour éviter de faire infuser toutes sortes de pesticides et produits chimiques que l’on aurait vaporisé sur le thym avant de l’emmener en magasin. Si vous optez pour une huile essentielle, le thym linalol est tout particulièrement recommandé, car il est à la fois puissant et polyvalent, et moins agressif pour la peau que le thym à thymol.

À noter que si vous désirez utiliser le thym pour soigner une affection, quelle qu’elle soit, mieux vaut attendre que les premiers symptômes soient déjà apparus. En outre, pour démultiplier les effets du thym, vous pouvez l’associer à d’autres épices ou plantes : 

  • Les clous de girofle, l’origan et la cannelle pour leurs propriétés désinfectantes et antibactériennes, ce qui permet de lutter d’autant plus efficacement contre les maladies virales et bactériennes
  • Le curcuma et le gingembre, afin de renforcer l’efficacité de votre système immunitaire et votre vitalité

Comment utiliser le thym en cuisine ?

Il faut savoir que le thym frais a un goût plus fort que le thym séché. N’hésitez donc pas à partir en cueillette ! Une fois cueilli, le thym peut se conserver pendant plusieurs jours au réfrigérateur. De manière générale, pour conserver le thym tout au long de l’année, 3 solutions s’offrent à vous : 

  • Le faire sécher : il vous suffit de l’attacher avec une ficelle pour lier les branches, puis de le suspendre dans une pièce aussi peu humide que possible. Une fois qu’il est sec, vous pouvez conserver votre thym dans des récipients en verre
  • Le congeler : vous pouvez aussi placer les feuilles de thym dans un sac de congélation avant de les mettre au congélateur
  • Le conserver dans de l’huile : mettez les feuilles de thym dans un bocal en verre et remplissez-le d’huile

Une fois ceci en tête, sachez que plusieurs options sont possibles pour cuisiner avec du thym.

1) Le thym en assaisonnement

Pour parfumer vos plats, rien de tel que de découper en petits morceaux votre thym pour en saupoudrer ensuite vos viandes, poissons et légumes. Si vous êtes adepte des barbecues, vous pouvez également jeter sur les braises quelques branches de thym. Elles parfumeront agréablement vos aliments lors de leur cuisson !

2) Le thym sous forme de bouquet garni

C’est là la technique la plus couramment utilisée. Le plus souvent, il suffit de lier quelques branches de thym à d‘autres herbes aromatiques : du laurier, du persil, de l’origan, du basilic, du romarin… Vous pouvez varier les plaisirs à l’infini ! 

Il vous suffit ensuite d’utiliser ce bouquet comme un sachet de thé : laisser-le tremper et infuser dans vos marinades, courts-bouillons, soupes, ragoûts, fumets… Plaisir gustatif garanti !

3) Le thym dans les sauces

Le thym est l’ingrédient roi pour accompagner les sauces à base de tomate ! Le résultat obtenu est idéal pour accompagner vos pâtes, pizzas, potages… Vous pouvez également le mélanger à des sauces à base de champignons : le thym agit alors comme un subtil exhausteur de goût !

4) Le thym en dessert

C’est moins courant, mais le thym peut aussi être utilisé pour parfumer les desserts comme les glaces, les bonbons, les sorbets… Vous pouvez soit décider de le laisser infuser (pour les crèmes ou les sorbets par exemple) ou bien choisir d’en émietter quelques branches sur vos tartes ou confitures, entre autres.

Faut-il consommer le thym avec précaution?

Si vous ne souffrez d’aucune maladie et ne suivez aucun traitement médicamenteux, le thym n’a pas de contre-indications particulières pour vous. Il vous faudra seulement veiller à ne pas boire plus de 3 ou 4 tasses d’infusion de thym par jour pour éviter des effets indésirables dus à une surconsommation. Lorsqu’il est consommé en trop grandes quantités, le thym peut en effet devenir toxique et irriter les muqueuses.

En revanche, les infusions de thym sont déconseillées si vous prenez des médicaments anticoagulants, si vous souffrez de diabète ou d’hypoglycémie ou si vous suivez un traitement contre l’hypertension. Dans ce cas, demandez l’avis de votre médecin avant d’en consommer en quantités importantes

De plus, la consommation du thym est déconseillée aux personnes souffrant d’allergies aux plantes de la famille des labiées (menthe, sauge, romarin, etc.) ainsi qu’aux enfant de moins de 6 ans. Pendant la grossesse et l’allaitement, les femmes devraient également éviter la consommation de tisane de thym car ce dernier pourrait mettre leur grossesse en danger.

Enfin, ne consommez jamais d’huile essentielle de thym pure par voie orale, et ne l’utilisez que diluée sur la peau.

En conclusion

Ainsi, le thym est l’une des plantes les plus puissantes en phytothérapie pour soutenir le système immunitaire, et gagne à être utilisé au quotidien. Pensez aux infusions en cas de coup de froid, mais également à l’intégrer en tant qu’aromate dans la cuisine, votre corps vous dira merci ! Avez-vous trouvé ces conseils utiles? N’hésitez pas à partager cet article et à nous faire part de vos astuces.

Sources

http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/thym.htm
http://mr-ginseng.com/thym/
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=thym_nu
http://www.mr-plantes.com/2014/12/infusion-de-thym/
http://www.aujardin.info/fiches/thym-bienfaits.php
http://www.phytomania.com/thym.htm
https://lapetiteherboristerie.fr/blog/article/thym-commun
https://www.marciatack.fr/utiliser-thym-de-cuisine/

A propos de l’auteur

Emeline Fresnel – PhD en Ingénierie Biomédicale (Université de Rouen), R&D scientifique à KerNel Biomedical

Linkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

endometriose

Peut-on vraiment soulager les symptômes de l’endométriose avec du CBD ?

By CBD, dans le corps, Soins

Peut-on vraiment soulager les symptômes de l’endométriose avec du CBD ?

endometriose

L’endométriose est une maladie chronique restée longtemps méconnue du grand public. Pourtant, on estime que cette affection toucherait plus de 10 % des femmes. Bien qu’elle soit très douloureuse et handicapante au quotidien, il n’existe pas de traitement à ce jour pour guérir l’endométriose. En revanche, il y a diverses manières de soulager la douleur, dont ferait partie le CBD. Mythe ou réalité ? Juste Bien vous dit tout !




Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD (acronyme de cannabidiol) est un composé chimique qui appartient à la famille des cannabinoïdes. Autrement dit, il s’agit d’une molécule extraite de la plante que l’on appelle communément le cannabis. Contrairement au THC (la molécule que l’on retrouve dans les drogues), le CBD n’est pas un psychotrope ni un addictif. Il s’agit d’une substance utilisée depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques. Le CBD est parfaitement légal.

Le CBD possède de nombreuses vertus. En voici quelques-unes parmi les plus courantes :

  • Propriétés relaxantes
  • Lutte contre l’anxiété, la dépression, l’irritation, le stress
  • Lutte contre les troubles du sommeil (insomnies, sommeil non réparateur, réveils fréquents)
  • Etc.

Aujourd’hui, il est possible de se procurer du CBD sous de nombreuses formes : gélules, tisanes, huiles, bonbons… De quoi plaire à toutes et à tous !

Qu’est-ce que l’endométriose ?

A l’heure actuelle, nous n’avons pas beaucoup d’informations au sujet de l’endométriose. Ce dont on est sûr, c’est que l’endométriose est une maladie qui touche l’endomètre. L’endomètre correspond à la muqueuse interne de l’utérus de la femme. 

L’endométriose désigne le fait que l’endomètre se développe de façon anormale dans l’organisme : le tissu devient agressif et sort de l’utérus pour envahir des organes internes, comme les trompes de Fallope, les ovaires, diverses parties de l’abdomen, etc.

Les femmes atteintes d’endométriose souffrent de terribles crampes au niveau de l’abdomen, du bas du dos, de la zone pelvienne… Elles peuvent également souffrir de diarrhées, de mictions ou selles douloureuses, d’infertilité et de douleurs lors des rapports sexuels. À noter que les symptômes sont particulièrement présents lors de la période des règles.

L’endométriose est difficile à diagnostiquer car tous les symptômes ne sont pas toujours présents et les douleurs sont souvent mises sur le compte de crampes menstruelles passagères.

Il ne s’agit pas d’une maladie mortelle ; elle peut néanmoins avoir de graves conséquences physiques et psychologiques, notamment en raison de la douleur qu’elle inflige aux femmes qui en souffrent.

Comment le CBD peut-il aider à soulager les symptômes de l’endométriose ?

L’une des vertus principales du CBD est son efficacité pour apaiser les douleurs. Le CBD semble constituer une excellente solution afin de soulager les symptômes de l’endométriose. Contrairement à certains traitements, il s’agit d’une substance 100 % naturelle.

Le CBD interagit directement avec le système endocannabinoïde (aussi appelé SEC). Ce SEC pourrait être décrit comme un ensemble de capteurs, qui serait réparti dans tout le corps, appareil génital inclus. Or, certaines études tendent à montrer des liens importants entre le SEC et la gestion de la douleur causée par l’endométriose. 

Une hypothèse soutient que l’endométriose pourrait être causée par un déséquilibre du SEC. Une autre hypothèse soutient que la prolifération anormale de l’endomètre pourrait être freinée – voire stoppée – par le CBD. Ces études sont encore très récentes et méritent donc d’être poussées plus loin. Mais elles tendent à montrer que le CBD a un réel impact sur le soulagement des douleurs liées à cette maladie !

Comment utiliser le CBD pour soulager les symptômes de l’endométriose ?

Comme expliqué plus haut, le CBD peut être ingéré et utilisé sous de nombreuses formes. Néanmoins, l’une d’entre elles se détache du lot en ce qui concerne le soulagement de l’endométriose : l’huile de CBD.

En effet, utiliser régulièrement quelques gouttes d’huile de CBD dès l’apparition des douleurs permettrait de les réduire considérablement.

Une autre option prometteuse : les infusions au chanvre. Ces dernières permettraient de se détendre rapidement et facilement, au point d’en oublier les douleurs. 

Quelles sont les précautions à prendre ?

Le CBD ne peut se substituer à un diagnostic médical, réalisé par un professionnel. En cas de douleurs incommodes ou fréquentes, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue, etc.).

Il existe certaines contre-indications à l’utilisation de CBD. C’est le cas par exemple si :

  • Vous avez des troubles artériels ou s’il y a des antécédents dans votre famille
  • Vous êtes atteinte de la maladie de Parkinson 
  • Vous êtes enceinte ou allaitante, car le CBD peut avoir des effets néfastes sur les bébés 
  • Vous souffrez de troubles cardiaques ou cardiovasculaires 
  • Vous êtes allergique au pollen Cannabis Sativa L 

En cas de doute, prenez contact avec un professionnel de santé.

  • offre 100% de la commande remboursée sous forme d’avoir.
Offre du moment 

100% de la commande remboursée sous forme d’avoir !

Lorsque vous commandez sur le site sixty8.fr, vous recevez un avoir de la valeur de votre panier.

Donc la prochaine commande c’est cadeau, frais de port inclus. De quoi se faire plaisir et faire plaisir à son banquier.

Durée de l’offre : Du 20 au 26 décembre.

Bon d’achat valable 3 mois.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend