Category

Sommeil

huile CBD

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD ?

By Dans la tête, dans le corps, Produits, Relaxation, Soins, Sommeil

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD ?

huile CBD

On ne présente plus le CBD, cette substance issue du cannabis utilisée depuis plusieurs millénaires pour soulager divers troubles. Loin d’être une substance psychoactive, le CBD possède en effet de nombreuses vertus. C’est d’ailleurs une des raisons qui font qu’il est commercialisé sous de nombreuses formes différentes : cosmétiques, tisanes, bonbons… Aujourd’hui, focus sur l’huile de CBD et ses nombreux bienfaits ! 




Réduction du stress et de l’anxiété

C’est probablement le plus connu des bienfaits de l’huile CBD : lutter contre le stress et toutes ses affections. En fait, d’après plusieurs études, le CBD aurait un impact sur la façon dont les récepteurs du cerveau fonctionnent, en particulier sur leur réaction à la sérotonine. La sérotonine, plus connue sous le nom d’« hormone du bonheur », est en fait un neurotransmetteur qui permet de réguler l’humeur ; c’est donc directement d’elle que le sentiment de bien-être dépend. 

En conséquence, le CBD, en agissant sur les parties du cerveau liées à la sérotonine, est un anxiolytique naturel qui permet de : 

  • Faire baisser le stress et l’anxiété 
  • Lutter contre tous les symptômes associés (troubles du sommeil, palpitations cardiaques, sensation d’être tendu(e)…)
  • Soulager les troubles dus au STPT (Syndrome de Stress Post Traumatique)

Vertus anti-âge & soin de la peau

Le CBD est un antioxydant reconnu et 100 % naturel. Son action sur la peau est multiple : 

  • Action anti-ride
  • Hydratation intense
  • Renouvellement cellulaire
  • Amélioration de la douceur, de l’éclat et de l’élasticité
  • Diminution de l’acné
  • Régulation du sébum
  • Réduction des rougeurs
  • Apaisement des irritations et des démangeaisons
  • Soin de l’eczéma et du psoriasis
  • et bien d’autres encore !

Amélioration du sommeil

C’est logique : le CBD permet de se détendre, d’entrer dans un état de relaxation intense. En conséquence, il favorise l’endormissement tout en luttant contre les divers troubles du sommeil qui pourraient le perturber (insomnies, cauchemars, réveils fréquents et intempestifs…).

Grâce au CBD, votre sommeil redevient réparateur !

Anti-inflammatoire et anti-douleur

D’après vous, quelle est la différence entre le CBD et un médicament anti-douleur ? Presque aucune : le CBD soulage tout autant les douleurs chroniques que les médicaments classiques. Seulement, contrairement aux comprimés chimiques, le CBD n’entraîne aucun effet secondaire indésirable : pas de dépendance, pas d’accoutumance ni de nausée, pas de baisse du système immunitaire… Des avantages, seulement des avantages ! 

Plus précisément, l’huile de CBD permet de lutter contre les douleurs :

  • Articulaires
  • Musculaires
  • Liées aux règles
  • À la tête 
  • Et toutes les douleurs chroniques en général

D’ailleurs, certaines études tendent à démontrer que le CBD constitue une aide précieuse pour soulager les personnes souffrant de certaines maladies graves et de mieux supporter les traitements lourds (sclérose en plaques, chimiothérapie, maladie de Crohn, etc.). 

Y a-t-il un risque d’effets secondaires ?

bienfaits huile CBD

En effet, l’huile de CBD peut avoir plusieurs effets secondaires, comme tout médicament : 

  • Assèchement de la bouche
  • Nausées
  • Diminution – voire perte – de l’appétit
  • Apathie, somnolence
  • Insomnies
  • Migraines 
  • Vertiges, étourdissements

Quelles sont les précautions à suivre ? 

Bien évidemment, si vous avez déjà un traitement médicamenteux en cours, il est important que vous demandiez conseil à un professionnel de santé, car il peut y avoir des interactions entre le CBD et certains médicaments. 

Par ailleurs, la consommation de CBD est contre-indiquée dans plusieurs cas :

  • Femmes enceintes ou allaitantes
  • Troubles artériels
  • Maladie de Parkinson
  • Troubles cardiovasculaires ou cardiaques

Attention : les personnes allergiques au pollen Cannabis Sativa L doivent absolument se tenir éloignées du CBD.

Veillez également à tenir votre huile de CBD hors de portée des enfants, et à toujours respecter les doses recommandées.

Comment consommer de l’huile au CBD ?

La plupart du temps, l’huile au CBD est ingérée par voie orale : après avoir déposé quelques gouttes sous la langue, il faut attendre quelques secondes puis avaler le tout. Si elle est la plus utilisée, c’est parce que c’est la technique qui permet la meilleure assimilation du CBD par l’organisme. 

Il arrive que le goût du CBD déplaise fortement. Dans ce cas, il est tout à fait possible de déposer les gouttes de CBD sur un morceau de sucre ou de les mélanger à une substance qui en cachera l’arôme (yaourt, lait, etc.). 

À noter que si vous avez l’estomac plein, le délai entre l’absorption et l’action de l’huile sera un peu plus important que si vous avez le ventre vide. Il n’est donc pas forcément nécessaire de prendre l’huile au cours d’un repas. 

Où acheter de l’huile de CBD ? 

Même s’il est vraiment recommandé de demander l’avis de votre médecin, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour vous procurer de l’huile au CBD en France : elle est légale. Du moins, tant qu’elle respecte les réglementations en vigueur en France et dans l’UE. 

Vous pouvez donc trouver de l’huile CBD dans des pharmacies ou des boutiques spécialisées. Vous pouvez également vous en procurer sur Internet ; mais attention à vérifier la qualité des produits !

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

moonrock cbd

Tout savoir sur les moonrocks CBD!

By Dans la tête, dans le corps, Plantes et Jardin, Relaxation, Sommeil

Tout savoir sur les moonrocks CBD!

moonrock cbd

Les adeptes du CBD le savent bien : l’utilisation régulière de ce produit procure de nombreux bénéfices. En effet, le CBD possède tellement de vertus que l’on peut l’utiliser au quotidien sous de nombreuses formes différentes : en cosmétiques, en tisane, en cuisine… Les produits diffèrent en fonction des effets recherchés. Aujourd’hui, nous vous en présentons un nouveau : les moonrocks CBD !




Les moonrocks CBD ? Qu’est-ce que c’est exactement ?

Les moonrocks sont des fleurs de cannabis, qui sont différentes des autres variétés parce qu’elles possèdent une concentration très importante de CBD, qui peut aller jusqu’à 70 % !

Plus précisément, les fleurs sont trempées dans une huile spéciale, puis saupoudrées généreusement de kief ou de pollen. Ce traitement leur donne l’aspect d’une petite météorite. C’est d’ailleurs de là que vient le nom du produit : « moonrock » signifie « pierre de lune » en français ! Il ne reste ensuite plus qu’à les fumer.

Les moonrocks sont particulièrement appréciées pour leurs effets relaxants extrêmement puissants. Mais pas que : elles possèdent un parfum et un goût bien particuliers, qui séduisent de nombreux utilisateurs, qu’ils soient très expérimentés ou non. 

Attention cependant : s’il s’agit d’un produit qui est très apprécié des consommateurs de cannabis légal, les consommateurs novices devraient y réfléchir à deux fois avant de se lancer trop tôt, car ce sont des produits très puissants.

Est-ce que les moonrocks CBD sont légales ?

Il faut bien distinguer le CBD du THC : le CBD est l’une des nombreuses molécules du cannabis qui n’a pas d’effet stupéfiant. En revanche le THC, lui, est la partie psychoactive du cannabis, qui provoque les effets de drogue du cannabis (dépendance, sensation de planer, etc.).

Les moorocks CBD sont donc légales, à partir du moment où elles respectent la loi européenne : elles ne doivent pas contenir plus de 0,2 % de THC. 

Où acheter des moonrocks CBD ?

Il existe beaucoup de boutiques en ligne qui permettent d’acheter Moonrocks CBD. Attention, toutes les boutiques ne se valent pas au niveau de la qualité des produits : n’oubliez pas de bien vérifier qu’elles respectent la loi en vigueur (les doses de THC notamment) et qu’elles sont dignes de confiance.

Quels sont les effets des moonrocks CBD ?

Les moonrocks sont des anxiolytiques puissants, et ont donc pour principaux effets la capacité de favoriser la détente et la relaxation. Vous pouvez donc tout à fait y avoir recours si : 

  • Vous désirez vous sentir apaisé(e) 
  • Vous vous sentez stressé(e), angoissé(e), sur les nerfs, tendu(e)
  • Vous désirez vous libérer de vos mauvaises humeurs
  • Vous avez du mal à vous endormir
  • Votre sommeil n’est pas réparateur

À noter que le CBD stimule la production de dopamine et de sérotonine, ces hormones produites par le cerveau qui sont nettement plus connues sous le nom d ‘ « hormones du bonheur ». Dans certains cas, elles peuvent donc être recommandées aux personnes qui doivent subir des traitements médicaux lourds (chimiothérapie par exemple). Attention cependant aux éventuelles interactions entre les traitements. Demandez toujours conseil à votre médecin avant de débuter la consommation de moonrocks CBD.

Quelles sont les précautions à prendre avec les moonrocks CBD ?

Respectez TOUJOURS les quantités préconisées et les conseils des professionnels. Parlez de votre souhait de consommer des moonrocks CBD à votre médecin traitant, pour qu’il s’assure que vous ne prenez pas de traitement qui pourrait entrer en conflit avec des produits. 

Par ailleurs, le CBD de manière générale est contre-indiqué pour les personnes souffrant de : 

  • Problèmes cardiaques
  • Problèmes artériels
  • La maladie de Parkinson
  • Ainsi que pour les femmes enceintes

Comment consommer les moonrocks CBD ?

Voici quelques conseils à suivre avant de vous lancer et d’entamer l’expérience : 

  • Choisissez bien votre moment : en raison de ses puissants effets de relaxation, il est recommandé de  consommer les moonrocks plutôt en fin de journée, une fois que vous avez terminé ce que vous aviez à faire.
  • Mettez-vous à l’aise : le but des moonrocks CBD est de vous aider à vous détendre. Il est donc important que vous vous trouviez dans un environnement calme, propice à la détente et à la sérénité. N’hésitez pas à enfiler des vêtements confortables et à vous mettre dans une position (allongé par exemple) qui vous convient.
  • Assurez-vous d’avoir mangé avant de commencer : si le moonrock CBD a des effets trop puissants pur vous, le fait d’avoir quelque chose dans l’estomac vous évitera des sensations de nausée désagréable.
  • Pensez à prendre de l’eau : le CBD a tendance à donner très soif. Pensez donc à avoir au moins 1 litre d’eau à portée de main et à vous hydrater régulièrement lorsque vous en consommez.
  • Soyez progressif : pour une expérience agréable, commencez doucement et poursuivez votre consommation progressivement, car les effets peuvent être vraiment très rapides, surtout lorsque l’on n’a pas l’habitude…

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

nettoyer matelas tache

4 conseils pour bien renouveler votre literie !

By dans le corps, Relaxation, Sommeil

4 conseils pour bien renouveler votre literie!

nettoyer matelas tache

Rendez-vous compte : en moyenne, nous passons un tiers de notre vie à dormir ! Et pour cause : un bon sommeil est une condition sine qua non pour être en bonne santé. Or, la literie a un impact direct sur la qualité de notre sommeil. Il est donc absolument essentiel d’y prêter une attention et un soin particuliers en optant par un exemple pour un ensemble matelas et sommier TEMPUR.

Renouveler votre literie, pourquoi c’est important ?

Pour avoir un bon sommeil, tout simplement ! Et par ricochet, pour être en bonne santé. En effet, avoir un sommeil réparateur permet non seulement de récupérer et de reposer votre corps et votre cerveau, mais cela permet aussi d’améliorer vos capacités cognitives et votre concentration, de booster votre système immunitaire, de prévenir certains maladies potentiellement graves (maladies cardiovasculaires et neurodégénératives), de combattre le stress, les troubles de l’humeur et la dépression, de mieux assimiler les informations engrangées au cours de la journée… Bref, à partir du moment où il est bien dosé (ni trop, ni trop peu), le sommeil n’a que des avantages !




À quelle fréquence renouveler votre literie ?

En moyenne, il est conseillé de changer de literie tous les 8 à 10 ans. Bien évidemment, il s’agit d’une moyenne : si vous ne vous sentez plus bien dans votre lit, n’attendez pas pour en changer. Plusieurs signes peuvent vous indiquer qu’il est temps de changer de literie : 

  • Vos nuits ne sont plus réparatrices
  • Vous vous réveillez souvent 
  • Au réveil, vous avez mal au dos et/ou aux cervicales
  • Vous sentez les ressorts du matelas et/ou les lattes de votre sommier
  • Vous sentez des creux et/ou des bosses dans votre matelas
  • Lorsque vous vous levez, le matelas garde l’empreinte de votre corps (il y a des creux)
  • Des réactions allergiques apparaissent 
  • Votre sommier grince lorsque vous bougez
  • Votre matelas et/ou votre sommier est affaissé
  • Vous avez du mal à trouver une position confortable

Vous vous reconnaissez dans cette description ? C’est signe qu’il est temps de changer de literie. Voici nos conseils pour choisir du bon matériel !

Conseil n°1 : la fermeté du matelas

La fermeté d’un matelas dépend de nombreux facteurs : taille, poids, morphologie, matériaux de conception, les préférences personnelles… Et même la position adoptée pour dormir !

La plupart du temps, les spécialistes utilisent une échelle allant de 1 à 10 pour évaluer la fermeté d’un matelas : 

  • De 1 à 4, le matelas est dit « souple » (on peut s’enfoncer dedans)
  • De 5 à 7, le matelas est dit « de fermeté équilibrée » (il s’adapte au corps, on s’enfonce très légèrement)
  • De 8 à 10, le matelas est dit « ferme » (on ne s’enfonce pas dedans)

Pour être honnête, pour trouver la fermeté idéale, il existe à peu près autant de recommandations qu’il y a de spécialistes. Cependant, la plupart s’accorde sur le fait que votre morphologie et votre position pour dormir font partie des critères les plus importants. 

Plus votre IMC est élevé, plus vous êtes susceptible d’apprécier un matelas ferme, car il permet un meilleur soutien. Ce qu’il faut, c’est que votre colonne vertébrale soit bien maintenue, mais que le matelas soit suffisamment confortable pour vous permettre de bien dormir. De là quelques pistes en fonction de votre position : 

  • Si vous dormez sur le dos, privilégiez un matelas plutôt ferme
  • Si vous dormez sur le côté, préférez un matelas légèrement souple
  • Si vous dormez sur le ventre, vous pouvez adopter un matelas équilibré

Conseil n°2 : l’importance du sommier

Grand oublié de la literie, le sommier n’en demeure pourtant pas moins un élément absolument essentiel pour de bonnes nuits de sommeil. Non seulement il sert de support au matelas et aide à prolonger sa durée de vie, mais en plus il joue un rôle dans la bonne aération – et donc dans la propreté et l’hygiène – de la literie. 

À noter : il arrive que l’on ait envie de ne changer que le matelas pour conserver le sommier plus longtemps. Attention, car cela peut vite se révéler être une fausse bonne idée : si votre sommier est en trop mauvais état, il va masquer tous les bienfaits de votre nouveau matelas. Vous y perdrez donc au change. 

Sachez aussi que tous les sommiers ne conviennent pas à tous les matelas, et inversement. En fonction de ce que vous désirez ressentir pour dormir, le choix sera différent :

  • Les matelas et les sommiers à ressorts garantissent un soutien plus souple. Ils sont idéaux pour les couples (surtout si les dormeurs ont tendance à beaucoup bouger pendant leur sommeil)
  • Les matelas à ressorts combinés à des sommiers à lattes garantissent un soutien plus ferme
  • Les matelas fermes avec des sommiers à lattes conviennent aux personnes qui souffrent du dos

Conseil n°3 : la taille de la literie 

Dans l’idéal, la longueur de votre literie doit être supérieure à votre taille de 20 cm environ. Pour la largeur, c’est à votre appréciation personnelle. Sachez juste que l’on bouge en moyenne 40 à 50 fois par nuit… Ce qui fait beaucoup ! 

Conseil n°4 : rien de tel qu’essayer pour savoir 

Faut il vraiment tester la literie avant de l’essayer ? Réponse : oui, oui, oui et encore oui ! En magasin, essayez de tester le matelas en vous allongeant dessus quelques minutes, si possible dans des conditions qui se rapprochent de celles dans lesquelles vous dormez (sans veste ni chaussure, dans la même position, avec votre partenaire si vous avez l’habitude de dormir avec quelqu’un). 

Il existe un test très simple pour savoir si le matelas vous convient : allongez-vous sur le dos et essayez de passer votre main entre le matelas et vos reins. Si vous le pouvez, cela signifie que le matelas est trop ferme. Tournez-vous sur le côté en vous appuyant sur votre coude. Si votre coude s’enfonce, cela indique que le matelas est trop mou.

Sources

http://sommeilsante-jprs.fr/blog/les-10-bienfaits-du-sommeil
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-neurologiques/sommeil/bien-choisir-sa-literie-pour-mieux-dormir-171962

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

tisane CBD

Bienfaits des tisanes à base de CBD

By Dans la tête, dans le corps, Plantes et Jardin, Produits, Relaxation, Sommeil

Bienfaits des tisanes à base de CBD

tisane CBD

Il est vrai que la tisane n’est à priori pas le premier produit auquel on pense lorsque l’on souhaite commencer à consommer du CBD. Pourtant, elles gagnent à être connues, car elles sont un véritable concentré de bienfaits. Focus sur ces tisanes pas comme les autres !

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD (cannabidiol) est le nom de l’une des centaines de molécules qui composent le cannabis. Contrairement à d’autres molécules, comme le THC, le CBD n’est en aucun cas une drogue. Il ne provoque aucune dépendance et ne possède aucun effet psychotrope. Sa consommation, bien que soumise à certaines réglementations, est parfaitement légale. Et si l’on en parle de plus en plus aujourd’hui, c’est que le CBD possède de nombreuses vertus thérapeutiques reconnues. 




Quels sont les bienfaits des tisanes au CBD exactement ?

La tisane au CBD que l’on appelle parfois aussi du « thé de chanvre », est réputée pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. En voici une liste non exhaustive :

  • 1. La relaxation. C’est probablement le bienfait le plus connu du CBD : la réduction du stress et de l’anxiété, ainsi que de tous les petits tracas qui y sont liés (troubles du sommeil, émotions négatives, dépression…). À noter qu’en plus des vertus du CBD, l’aspect chaud et réconfortant d’une tisane a aussi un rôle relaxant. De quoi faire d’une pierre deux coups !
  • 2. La réduction des douleurs. Les propriétés analgésiques du CBD sont également l’une des principales raisons de sa consommation. En effet, le CBD a le pouvoir d’apaiser les douleurs, sans pour autant provoquer les effets négatifs des médicaments que l’on trouve sur le marché (somnolence, accoutumance, etc.). Par ailleurs, son action lente le rend particulièrement efficace pour lutter contre les douleurs articulaires, les douleurs chroniques, les douleurs osseuses et les douleurs musculaires.
  • 3. Les propriétés anti-inflammatoires. Le CBD permet de renforcer le système immunitaire et de lutter contre les inflammations. En conséquence, il s’agit d’une aide précieuse pour lutter contre les symptômes de certaines maladies, comme la sclérose en plaques par exemple.
  •  4. Le soulagement des troubles gastro-intestinaux. Les tisanes au CBD aident à soulager les brûlures et les crampes d’estomac, à réduire les reflux gastriques, à éviter les diarrhées et la constipation. 
  • 5. Le soulagement de la nausée. Les tisanes aident à soulager et à réduire les nausées, ainsi qu’à  augmenter l’appétit. Pour cette raison, elles sont un allié de poids pour les personnes sujettes à des nausées chroniques, ainsi que pour les personnes qui suivent un traitement de chimiothérapie par exemple. 
  • 6. Le renforcement de la santé cardio-pulmonaire. Les tisanes au CBD ont la capacité de dilater les bronches, ce qui permet d’augmenter le flux d’air, et donc d’aider à mieux respirer. Elles sont donc particulièrement utiles pour les personnes qui souffrent de problèmes respiratoires. En outre, d’après certaines études, le CBD permet d’abaisser la tension artérielle et d’améliorer la circulation du sang, ce qui aide à lutter contre les crises cardiaques et l’hypertension.
  • 7. La préservation du cerveau. D’après plusieurs études, le CBD aiderait à protéger les neurones et donc à éviter la dégradation du cerveau et des sens. C’est pourquoi les tisanes pourraient être utilisées pour soulager les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, de crises d’épilepsie, de certains troubles psychotiques, ou encore de la maladie de Parkinson par exemple. Non seulement parce qu’elles aident à lutter contre les douleurs, mais aussi parce qu’elles permettent de mieux vivre avec et de mieux supporter la maladie au quotidien.

Est-ce que c’est légal ?

thé CBD

Oui, le CBD est légal. Mais sa production et sa consommation sont très réglementées : le taux de THC (la substance psychotrope du cannabis) ne doit pas dépasser 0,2 %. En outre, les plantes doivent figurer sur le Catalogue Officiel français des espèces et variétés de plantes cultivées pour être autorisées à la culture.

Est-ce qu’il existe des risques ?

D’après l’OMS, il n’existe pas de risque pour la santé, dès lors que les proportions sont bien respectées.   Néanmoins, le CBD est déconseillé pour les femmes enceintes. Vérifiez également que vous n’êtes pas allergique, et respectez bien les doses prescrites.

Enfin, il se peut que le CBD, même s’il est légal, soit détecté lors des tests de dépistage. Veillez donc à ne pas en consommer au moins une semaine avant le test.

Comment choisir sa tisane au CBD ?

Il existe un large choix de tisanes au CBD ; en général, chacune est dédiée à soigner un trouble en particulier, puisque le CBD peut être associé à d’autres composants pour un maximum d’efficacité. Par exemple, le mélange CBD-tilleul aide à lutter contre le stress et l’angoisse, le mélange camomille-CBD contre les troubles du sommeil… 

Le mieux est de demander conseil à des professionnels pour trouver le mélange qui vous convient.

Comment préparer et consommer une tisane au CBD ?

Il vous suffit de laisser infuser le sachet ou la quantité adéquate de substance dans de l’eau chaude pendant quelques minutes, puis de filtrer et de boire. 

Il n’existe pas de généralité quant à la durée d’infusion ou à la fréquence d’absorption. Il vous faudra suivre les recommandations écrites sur les produits achetés. 

Sources

https://www.ma-grande-taille.com/sante/bien-etre/bienfaits-infusions-tisanes-cbd-283240
https://www.hexagonevert.fr/categorie-produit/tisane-cbd/
https://cbdherbe.com/infusions-cbd/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

CBD oil

Tout savoir sur l’huile de CBD !

By Dans la tête, dans le corps, Produits, Relaxation, Sommeil

Tout savoir sur l’huile de CBD!

CBD oil

Le CBD, aussi appelé cannabidiol, est un produit dérivé du cannabis, dont on parle de plus en plus ces dernières années. Et pour cause : on peut le trouver sous de très nombreuses formes aujourd’hui (cosmétiques, fleurs, huile…). Pourtant, cette substance suscite encore de très nombreuses questions. Voici donc de quoi faire le tri parmi toutes les informations sur l’huile de CBD !

Qu’est-ce que l’huile de CBD exactement ? 

Le CBD est une substance qui appartient à la famille des cannabinoïdes, et que l’on trouve surtout dans les graines de cannabis. Mais pas de panique : ces graines sont très pauvres en substances psychoactives, autrement dit elles n’ont pas du tout les effets du cannabis pris comme drogue. Grâce à cette particularité, on peut tirer de ces graines de l’huile de CBD, qui est commercialisée dans de nombreux pays en raison de ses multiples vertus. En outre, c’est un produit que l’humanité utilise depuis des millénaires pour ses propriétés médicinales !




Quels sont ses bienfaits ? 

Si l’huile de CBD est autant plébiscitée, c’est parce qu’elle possède beaucoup de vertus, sans aucun des effets indésirables du cannabis (accoutumance, addiction, dommages physiologiques, etc.). En voici une liste non exhaustive :

  • Anti-inflammatoire 
  • Anti-douleur : l’huile aide en particulier à lutter contre les douleurs musculaires, articulaires, liées aux menstruations, les maux de tête et migraines
  • Anti-oxydant, c’est à dire un effet anti-âge
  • Anxiolytique, autrement dit l’huile diminue le stress et l’anxiété tout en facilitant la relaxation
  • Aide à lutter contre les syndromes de stress post-traumatique
  • Aide à l’endormissement et à la stabilisation du sommeil
  • Aide à la récupération musculaire après une séance de sport
  • Apaisement des irritations de la peau

Quels sont les effets secondaires potentiels ?

Comme pour n’importe quel médicament, l’huile de CBD peut entraîner un certain nombre d’effets secondaires, qui peuvent être plus ou moins gênants : 

  • Bouche sèche
  • Vertiges ou étourdissements
  • Nausées
  • Somnolence ou insomnies
  • Migraines
  • Diminution de l’appétit 

Quelles sont les précautions à suivre ? 

Tout d’abord, des études tendent à prouver qu’il peut exister des interactions entre le CBD et certains médicaments. Toutefois, ces interactions sont modérées et ont lieu lorsque les doses prises sont importantes. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.  

Enfin, il peut exister certaines contre-indications à l’utilisation de CBD. C’est le cas par exemple si vous avez des troubles artériels ou s’il y a des antécédents dans votre famille. Le mieux est de demander conseil à votre médecin. Il en va de même pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Les femmes enceintes et allaitantes doivent elles aussi se renseigner, voire éviter toute utilisation, car le CBD peut avoir des effets néfastes sur les bébés. Également, des recommandations officielles déconseillent aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou cardiovasculaires l’utilisation de ces substances. Pour finir, les personnes allergiques au pollen Cannabis Sativa L doivent absolument se tenir éloignées du CBD.

Comment prendre de l’huile de CBD ?

Dans la grande majorité des cas, l’huile de CBD se prend par voie orale : il faut en déposer quelques gouttes sous votre langue, attendre quelques secondes puis avaler. Cette technique permet une meilleure assimilation de l’huile par votre organisme. 

Certaines personnes n’aiment pas du tout le goût, et préfèrent déposer quelques gouttes d’huile sur un morceau de sucre ou les mélanger à un yaourt. Mais il n’est pas forcément nécessaire d’absorber l’huile pendant un repas. À noter cependant que si votre estomac est plein, le temps d’action de l’huile sera un peu plus long.  

Dans tous les cas, pour ne pas avoir de mauvaises surprise, veillez à toujours respecter les doses prescrites et recommandées. 

L’huile de CBD est-elle bien légale en France ? Où en trouver ? 

D’une manière générale, l’huile de CBD est légale en Europe et aux États-Unis, à condition qu’elle respecte des normes très strictes. Attention, ces réglementation peuvent varier en fonction des pays (notamment au niveau de la teneur en THC, la molécule active du cannabis). Mieux vaut donc vous renseigner localement avant vos achats. 

CBD et dépistage de drogue : comment ça se passe ?

Les dépistages effectués ont pour but de détecter un taux élevé de THC, non de CBD. En conséquence, une huile de CBD qui respecte les normes officielles sera indétectable lors de ces tests. Voilà pourquoi il est important de connaître la teneur réelle en cannabinoïdes de votre huile de CBD. 

Où acheter de l’huile de CBD ? 

Même s’il es fortement recommandé de demander l’avis de votre médecin, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour vous procurer d’huile de CBD en France, car elle est légale. Vous pouvez en trouver dans des pharmacies ou des boutiques spécialisées. Vous pouvez également vous en procurer sur Internet, mais attention à vérifier la qualité des produits…

Sources

https://www.naturaforce.com/complements-alimentaires-pour-les-articulations/cbd-bienfaits-utilisations-et-contre-indications/
https://www.hexagonevert.fr/le-cbd-ses-effets-secondaires-connus/
https://www.sciencesetavenir.fr/vie-pratique/comment-utiliser-correctement-l-huile-de-cbd_147769

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

cbd sommeil

Mélatonine, tout ce qu’il faut savoir

By Dans la tête, dans le corps, Produits, Relaxation, Sommeil

Mélatonine, tout ce qu’il faut savoir.

cbd sommeil

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler de la mélatonine et de ses effets bénéfiques sur le sommeil et la santé. Indispensable pour réguler nos rythmes biologiques (sommeil et éveil), elle peut être produite natuellement par l’organisme ou bien artificiellement en laboratoire. Seul problème : ces derniers temps, de nombreux cas d’effets indésirables ont été signalés et l’Anses met en garde les consommateurs contre ces substances artificielles. Quelles conclusions tirer de ces différentes informations ? Tous les types de mélatonine sont-ils vraiment bons pour la santé ?

La mélatonine, qu’est-ce que c’est ? Pourquoi en consommer?

Il s’agit d’une hormone qui sert à réguler les rythmes chronobiologiques du corps, en fonction du jour et de la nuit. C’est elle qui provoque le besoin de dormir et qui aide à supporter les décalages horaires. Ses bienfaits sont nombreux :

  • Régulation du cycle veille/sommeil et de la température corporelle
  • Aide à l’endormissement (la production de mélatonine le soir signale au cerveau qu’il faut dormir)
  • Résistance aux effets néfastes du jet lag, aide à s’adapter au décalage horaire
  • Propriétés antioxydantes, pour lutter contre le vieillissement de la peau 
  • Éventuellement, soulagement et diminution des migraines
  • Aide à la perte de poids

Les études sont encore en cours, mais les scientifiques pensent que la mélatonine préviendrait  aussi le développement des cancers.




Où en trouve-t-on ? 

La mélatonine naturelle est synthétisée dans le cerveau, pendant la nuit, grâce à la sérotonine.  

La mélatonine synthétique, en revanche, est produite en laboratoire, et peut être prescrite sous forme de comprimés, comme médicament ou complément alimentaire. Vous pouvez aussi vous procurer de la mélatonine sans ordonnance, dès lors que les doses sont inférieures à 2 mg. L’avantage de ces médicaments à base de mélatonine est qu’ils ne provoquent pas d’accoutumance. 

Et puisqu’il s’agit d’une hormone produite naturellement par le cerveau humain, certaines personnes la consomment sans aucune précaution, et sans faire appel à aucun professionnel de la santé. 

C’est là une erreur qui peut être grave, car des effets indésirables peuvent apparaître, à tel point qu’en 2018, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a mis les consommateurs en garde contre cette substance.

Quels sont les contre-indications à connaître ?

En raison d’un nombre plus ou moins important de signalements, l’Anses a mené une étude des risques potentiels de la mélatonine sur la santé. Il en est ressorti que certaines personnes sont plus vulnérables face à d’éventuels effets secondaires et indésirables. 

Par conséquent, il leur faut éviter la consommation de mélatonine artificielle, ou bien demander impérativement conseil à un médecin. 

Ces personnes sont :

  • Les femmes enceintes et qui allaitent
  • Les enfants et les adolescents encore en pleine puberté
  • Les personnes qui souffrent de maladie auto-immune ou inflammatoire
  • Les personnes sujettes à des crises d’épilepsie, d’asthme, à des troubles du comportement, de la personnalité ou de l’humeur
  • Les personnes suivant déjà un autre traitement médicamenteux
  • Les personnes qui souffrent d’allergie au principe actif, ou à certains excipients (comme le lactose pour certaines marques de comprimés par exemple)

La prise de mélatonine est également déconseillée pour les personnes effectuant une activité qui nécessite d’être particulièrement vigilant, et donc pour laquelle la somnolance serait un problème. 

Par ailleurs, il semble que la consommation sur de longues périodes présente plus de risques de développer des effets secondaires que la prise de mélatonine à court terme.

Quels sont les risques et effets indésirables de la mélatonine ? 

 Les symptomes indésirables provoqués par la prise de mélatonine sont : 

  • Maux de têtes, migraines
  • Cauchemars fréquents et violents
  • Vertiges, vision troublée
  • Somnolence constante
  • Nausées, vomissements
  • Douleurs abdominales
  • Tremblements
  • Irritabilité, nervosité, agitation
  • Prise de poids
  • Augmentation de la pression artérielle
  • Démangeaisons, rougeur sur la peau
  • Asséchement de la peau et des muqueuses
  • Crampes
  • Troubles de la mémoire ou de l’attention
  • Fourmillements au niveau des extrémités

Comme pour tout aliment, la qualité de la mélatonine a un impact sur sa bonne assimilation par votre organisme. Il faut donc éviter d’en acheter sur Internet via des sites non certifiés.

Également, veillez à toujours respecter la posologie prescrite par votre médecin ou pharmacien (quantité, fréquence, etc.).

En effet, des études ont montré que la qualité des comprimés était très variable d’un fournisseur à un autre. Certaines boîtes ne contenaient même que des placebos, ou, beaucoup plus grave, contenaient des impuretés potentiellement toxiques. 

Conclusion : mélatonine ou pas ?

Il faut savoir que la mélatonine est en général bien tolérée par l’organisme, même en cas de surdosage. 

Pour l’instant, les études de l’Anses ne sont pas terminées ; à priori, les effets secondaires, même si on en parle de plus en plus actuellement, restent rares. Il faut donc rester prudent et, en cas de doute suite à la prise de mélatonine, en parler immédiatement à votre médecin. 

N’hésitez pas à demander des renseignements à un professionnel ! Cela vous aidera à avoir des conseils de bonne qualité, vous permettra de vous assurer que la mélatonine n’entrera pas en conflit avec un traitement médicamenteux antérieur, et qu’elle est bel et bien adaptée à votre situation. 

Sources : 

https://nutriandco.com/fr/produits/melatonine

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

chaussons

Comment créer une ambiance cocooning et cosy dans sa chambre et rester au chaud cet hiver ?

By chez soi, Maison, Relaxation, Sommeil

Comment créer une ambiance cocooning et cosy dans sa chambre et rester au chaud cet hiver ?

chaussons

L’hiver est là avec ses changements brutaux de températures et ses nuits froides. C’est le moment idéal pour effectuer un réchauffement complet de sa chambre, sans toutefois entreprendre de grands travaux. Voici comment aménager sa chambre pour rester au chaud en toute décontraction pendant cet hiver.




Misez sur une luminosité originale

La luminosité joue un rôle important dans le cycle du sommeil. En hiver encore plus, il est nécessaire de jouer avec la lumière. Des lumières tamisées sont vivement recommandées. Elles sont généralement produites par des veilleuses ou des bougies.

Si vous avez un faible pour les bougies parfumées, prenez le soin de choisir des compositions agréables, au risque de polluer l’air de la chambre surtout avec des fenêtres hermétiquement fermées. Les senteurs comme l’orange ou la cannelle sont mieux adaptées.

Pour Noël, vous pourrez créer une ambiance lumineuse chatoyante, notamment par l’ajout de jolies guirlandes.

Parce qu’on peut aussi passer du temps dans sa chambre en journée, il est important de repenser la luminosité pendant la journée. Ceci passe par le choix des rideaux. Pour filtrer la lumière naturelle, les rideaux lourds et bien épais feront l’affaire. Avec une préférence pour des teintes chaudes et douces, le vert et le bleu étant donc à éviter.

Optez pour une décoration simple et douce

La décoration – aspect visuel important d’une pièce – se positionne comme l’un des éléments les plus intéressants pour s’accommoder à l’hiver. Aussi bizarre que cela puisse paraître, se réchauffer est une question de physique, mais aussi de moral ! Il s’agira d’abord d’habiller vos murs intérieurs d’une peinture anti-humidité, pour empêcher l’humidité d’entrer dans la chambre. C’est d’abord contre l’humidité qu’il faut se battre pour faire de sa chambre un véritable espace cosy et cocooning.

L’ameublement de la chambre pourra aussi changer. On pourra, par exemple pour le sol, y mettre un tapis assez épais, comme de la fausse fourrure.

Bien au-delà de la fonction pratique, les meubles jouent un rôle primordial pour créer une nouvelle ambiance. Les tables de chevet et autres placards pour l’hiver seront nettement mieux en bois. Si le matériau de vos meubles n’est pas du bois, nul besoin d’en acheter d’autres. Vous pourrez tout simplement y greffer des cadres de bois, de fausses fourrures ou même des bibelots répondants aux doux tons de l’hiver.

Recherchez le maximum de confort côté literie

petit déjeuner au lit

Une chambre à coucher se caractérise d’abord par son lit (sans cela, on ne parlerait sûrement pas de chambre « à coucher » !). Peu importe la saison, il est essentiel d’avoir une literie de qualité pour s’assurer des nuits paisibles et des réveils confortables. Mais naturellement, l’hiver nécessite beaucoup plus de repos et d’heures de sommeil que les autres saisons.

Si on passe plus d’heures qu’à l’accoutumée dans notre lit, il est donc primordial que celui-ci soit le plus bel espace cocooning de la chambre. Les lits haut de gamme vous garantiront un sommeil paisible. Vous pourrez aussi mettre des coussins sur votre lit. Des draps et des oreillers de couleurs sobres comme le gris ou le beige rappelleront le confort de la maison.

Pour se couvrir le corps, rien ne vaut une bonne couette. Une synthétique fera l’affaire, car elle est pratique et tout aussi facile à entretenir qu’une couette naturelle. La couette doit être bien choisie pour apporter un confort supplémentaire, tout en débordant légèrement du lit. Les dimensions suivantes sont à privilégier en fonction de la taille du lit :

  • 200 x 200 pour un lit de 90 x 200
  • 220 x 240 pour un lit de 140 x 200
  • 200 x 200 pour un lit de 90 x 200

Avec ces astuces, transformer sa chambre en espace cosy et cocooning pour l’hiver devient une partie de plaisir, et vous plonge dans un univers féérique tout en vous gardant au chaud.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

bonne couette

Comment choisir une bonne couette ?

By chez soi, Produits, Sommeil

Comment choisir une bonne couette ?

bonne couette

Le choix d’un certain type de sommier ou de matelas est déterminant pour un sommeil efficace, agréable et réparateur, et l’on peut passer beaucoup de temps à en sélectionner un avec soin, en se basant sur de nombreux critères différents.

Cependant, il existe un troisième facteur, non moins fondamental mais hélas souvent mis de côté : la couette. Quelle taille, quelle composition, quelle épaisseur, mais aussi quelles propriétés particulières sont à privilégier ? Voici quelques astuces pour faire le tri.




Les dimensions

Premier critère à prendre en compte, et probablement le plus facile à sélectionner, la taille de votre couette est un élément essentiel pour une bonne nuit de sommeil. Evidemment, il faut adapter ce choix en fonction de la taille de votre matelas. Pour un confort optimum, par exemple pour éviter que des courants d’air frais désagréables ne s’infiltrent dans vos draps, il est conseillé de choisir une couette qui dépasse de votre matelas d’environ 30-40 cm de chaque côté du lit. Mais il faut également prendre en compte votre comportement durant votre sommeil : avez-vous tendance à vous enrouler dans votre couette au cours de votre  nuit ? Bougez-vous beaucoup ? Dormez-vous seul(e), ou bien avec quelqu’un qui s’approprie toute la couette ?

Ainsi, pour un lit de 140×200 cm par exemple, dans lequel une ou deux personnes peuvent dormir, privilégiez une couette de 200x200cm pour une personne seule, et une couette de 240x220cm pour un couple. De même, la corpulence des dormeurs est un élément qui doit influencer le choix de la taille : une couette trop petite laissera vos orteils découverts, tandis qu’une couette trop grande risquerait de tomber sans cesse à terre et de vous découvrir.

Le garnissage 

garnissage couette

En ce qui concerne sa composition, on retrouve bien évidemment la traditionnelle hésitation entre naturel ou synthétique. Plusieurs critères, très personnels et qui varient en fonction de chacun, sont à prendre en compte pour ce choix. Mais ces deux types de matière ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Petit récapitulatif :

En ce qui concerne les couettes faites de garnissage naturel, d’abord, les avantages résident dans leur performance, en plus de leur côté bio : en effet, le garnissage naturel garantit un gonflant très agréable et efficace, et dure en général plus longtemps que le garnissage synthétique.

Le duvet, d’oie ou de canard, est l’élément naturel le plus répandu. C’est lui qui a les propriétés thermiques les plus élevées, et qui est le plus efficace contre le froid et l’humidité. De plus, le duvet naturel possède d’excellentes propriétés de thermorégulation ; si vous avez l’habitude de déjà avoir chaud la nuit, cette couette ne vous fera donc pas davantage transpirer, car elle est capable de s’adapter aux différentes étapes du cycle du sommeil, et à la température corporelle qui lui correspond. Le duvet possède également une sorte de reconnaissance historique et conventionnelle : traditionnellement,  il est le composant par excellence des couettes. En revanche, on note de plus en plus de personnes allergiques à ce composant, et qui ne supportent plus les couettes garnies de duvet.

Heureusement, il existe d’autres composants naturels, comme la laine, la soie, ou même le bambou, par exemple. Moins répandues, ces matières sont tout aussi efficaces pour préserver la chaleur et conserver à l’abri de l’humidité. Elles sont plus légères et plus fines, et hypoallergéniques. Le garnissage végétal garantit une provenance autre qu’animale.

Un autre aspect non-négligeable des couettes naturelles est l’assurance d’acheter des produits bio, dont le garnissage est directement naturel ou recyclé, écologiques, et bien souvent de production locale. Par ailleurs, si vous avez des scrupules à vous fournir avec une matière comme le duvet, sachez qu’il existe des garanties : certains fabricants s’engagent à suivre des chartes strictes, qui prônent le respect du bien-être animal et la provenance directe de fermes éco-responsables.

Le principal inconvénient des couettes composées de matière naturelle reste leur prix, plus élevé que les couettes synthétiques. Cependant, elles durent plus longtemps que les couettes synthétiques et conservent leur gonflant après lavage. Attention toutefois : bien souvent, vous ne pourrez pas laver une couette en soie par vos propres moyens, et devrez privilégier un lavage au pressing.

A propos des couettes en matière synthétiques : totalement hypoallergéniques, très faciles d’entretien, leur prix est plus accessible que les couettes naturelles, mais elles durent moins longtemps, et perdent peu à peu de leur gonflant après les lavages. Les variétés de fibres synthétiques sont très variées et nombreuses, et la science à ce sujet a fait beaucoup de progrès ces dernières années : elles peuvent désormais être anti-acariens, fines et légères tout en conservant la chaleur, avoir un effet « toucher-duvet »… Aujourd’hui, les fibres synthétiques sont très efficaces pour conserver la chaleur corporelle, et certains fabricants qui ajoutent de la silicone garantissent même une répartition uniforme et agréable du garnissage dans la couette. En revanche, une couette en fibres synthétique chauffe de manière constante, et ne peut s’adapter aux différentes étapes du cycle du sommeil. Si vous avez déjà très chaud la nuit, vous risquez donc de transpirer davantage.

Il existe, là aussi, certains labels promouvant l’écologie, et qui garantissent le recyclage des fibres de polyester par exemple, souvent joint à d’autres caractéristiques « vertes » ou coton « bio ».

Enveloppe et piquage

piquetage couette

Il s’agit également d’un choix essentiel, puisque c’est l’enveloppe qui contient le garnissage, et le piquage qui lui assure une bonne tenue et permet de le maintenir en bonne place.

L’enveloppe correspond au nombre de fils utilisés par cm². Plus une enveloppe est de qualité, plus ce nombre est élevé et le tissage serré. Ainsi, pour une couette garnie de fibres synthétiques, une enveloppe de 90-100 fils/cm² est adapté, tandis que pour un garnissage naturel, mieux vaut choisir un tissage de 130 films/cm² environ, pour que le duvet ne s’échappe pas de la couette, notamment.

En ce qui concerne la matière de l’enveloppe, tout dépend de votre budget et de vos besoins. Pour éviter la transpiration et une chaleur désagréable, mieux vaut choisir une enveloppe en coton pur, bio, ou bien tout simplement une enveloppe en fibres naturelles (bambou, soie…), très saines. Le mieux reste tout de même le coton, pour ses propriétés absorbantes et légères : l’humidité est évacuée, et la couette peut davantage s’aérer, respirer, ce qui est particulièrement recommandé pour les couettes en fibres naturelles.

A noter : il est possible d’opter pour des enveloppes avec des traitements anti-tâches, anti-acariens, ou contre les bactéries ou les insectes par exemple.

Le piquetage, lui, contribue à conserver la chaleur qui s’est accumulée durant le sommeil. Un bon piquetage vous permettra de conserver votre couette pendant plusieurs années. Il en existe de nombreuses formes, qui correspondent à divers types de couettes. Ainsi, pour une couette en fibres naturelles, préférez un piquetage à carreaux cloisonnés. Pour les fibres synthétiques, les choix sont plus nombreux : vous pouvez choisir entre des piquetages en lignes, vagues, horizontaux, ou carreaux. Egalement pour les couettes synthétiques, le piquage à capiton favorise le gonflant et l’isolation thermique de la couette.

Le grammage

Le grammage correspond au poids du garnissage de la couette. Là encore, ce sont essentiellement vos préférences personnelles qui entrent en compte. En effet, tandis que certains préfèrent sentir le poids de la couette pour bien dormir, d’autres privilégient les couettes légères.

Le grammage s’exprime en g/m². Plus le grammage est élevé, plus la couette est chaude. Egalement, pour des propriétés thermiques équivalentes, une couette faite de fibres naturelles sera plus légère qu’un couette faite de fibres synthétiques. En outre, plus le pourcentage de duvet est élevé, plus la couette sera légère.

A noter : plus le grammage est élevé, plus la couette est dense, et plus sont prix sera important.




Propriétés thermiques

Il existe des couettes dites d’hiver et des couettes dites d’été, qui possèdent des propriétés thermiques différentes.

Il est ainsi possible d’alterner entre couettes légères, pour l’été et les chambres assez chauffées, et couettes chaudes, pour l’hiver, les chambres moins ou peu chauffées, et/ou les personnes plus sensibles au froid.

Mais il existe également des couettes dites « quatre saisons », c’est-à-dire composées de plusieurs couches, que l’on peu enlever ou rajouter en fonction de ses besoins ou de ses préférences. On peut en trouver sur des sites tels que www.matelas-morphee.fr.

L’entretien

Qu’elle soit naturelle ou bien synthétique, une couette doit être secouée et surtout aérée régulièrement. Il faut également la protéger par une housse aux dimensions adaptées, et la laver régulièrement.

L’idéal, pour une couette naturelle, est de la laver deux fois par an, aux changements de saisons (hiver et été). Pour une couette synthétique, qui n’évacue par l’humidité de la même façon, le lavage s’effectue de préférence tous les trois ou quatre mois.

Attention, si vous lavez votre couette synthétique en machine, sélectionnez un programme d’essorage modéré, afin que l’enveloppe ne se rompe pas et ne laisse pas le garnissage s’échapper. Pour la sécher, il est préférable de la laisser naturellement à l’air libre.

En revanche, il est nettement plus compliqué de laver une couette naturelle chez soi : il faut éviter que le duvet ne s’écrase lors du lavage, et qu’il ne se regroupe pas en boules irrégulières lors du séchage. Préférez donc un lavage par des professionnels ou bien dans un pressing.

Références

Site web de santé : https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-bien-choisir-couette

Site de conseils en matériel domestique : http://www.cotemaison.fr/lits/achat-couette-nos-conseils-pour-bien-la-choisir_26889.html

Site d’un professionnel de la literie : https://www.couette.org/choisir-une-couette/#Le_garnissage

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

chambre a coucher

Aménager sa chambre pour s’y sentir bien : Nos 3 conseils

By chez soi, Maison, Relaxation, Sommeil

Aménager sa chambre pour s’y sentir bien : Nos 3 conseils

chambre a coucher

Pour beaucoup d’entre nous, la chambre à coucher est l’une des pièces les plus importantes de notre maison. Il faut dire que l’on y passe au minimum un tiers de notre vie, et que c’est aussi là que nous débutons et terminons toutes nos journées. Inutile d’en dire plus pour savoir pourquoi il est si important de s’y sentir bien !
Voici trois points à prendre en compte pour faire de votre chambre un lieu agréable et accueillant.




1) Choisissez bien votre lit

La raison principale pour laquelle on passe un tiers de notre vie dans notre chambre, c’est notre lit. C’est donc sans aucun doute l’élément central de la pièce, et il est primordial de bien le choisir.
Il faut, d’abord, choisir un bon matelas. On ne le dira jamais assez : un mauvais matelas peut avoir des conséquences désastreuses sur votre vie. Vous pourriez dormir mal et vous réveiller fatigués, voire ne pas réussir à dormir du tout pendant de longues heures, ou vous retrouver avec des maux de dos quotidiens qui gâcheront vos journées et pourraient finir par s’aggraver.

Pour bien choisir votre matelas, il est toujours recommandé de demander conseil aux vendeurs, qui pourront vous guider par rapport à vos besoins. Veillez toutefois à le choisir assez ferme pour qu’il puisse assurer un bon maintien de votre colonne vertébrale et du reste de votre corps.

Pour rendre votre lit encore plus confortable et accueillant, n’hésitez pas à y mettre beaucoup de coussins. Ca sera peut-être plus dur de le quitter le matin à l’heure d’aller travailler mais au moins vous vous y sentirez extrêmement bien !

Prenez enfin le temps de penser à l’emplacement de votre lit. Généralement, on conseille de ne pas le mettre près de la porte ou trop près d’une fenêtre, surtout si le soleil entre dans votre chambre dès le matin.

2) Faites entrer la lumière

De manière générale, la lumière est extrêmement importante dans la maison. Une pièce dans laquelle la lumière du jour ne rentre pas facilement est toujours plus déprimante qu’une pièce gorgée de soleil. Quant à la lumière électrique, si elle est trop tamisée ou, au contraire, trop néon, elle peut facilement mettre nos nerfs à mal.

Dans la chambre, il est important d’avoir plusieurs lumières différentes. Outre la lumière naturelle, il faut avoir une lampe assez puissante pour ne pas devoir choisir nos vêtements dans la pénombre ou pour pouvoir facilement lire au lit, par exemple.

À celle-là, il est recommandé d’ajouter des lampes à l’aspect plus tamisé pour donner une ambiance relaxante à notre chambre ou pour nous permettre de nous réveiller en douceur le matin sans devoir protéger nos yeux d’une lampe à la lumière bien trop vive.

3) Jouez avec vos meubles

Outre leur côté pratique, les meubles ont un rôle important à jouer lorsqu’il est question de créer une ambiance dans une pièce. Parmi les meubles nécessaires dans une chambre, on en note deux en particulier : la table de chevet et le placard.

L’utilité de la table de chevet est parfois sous-estimée, et pourtant son absence peut avoir un impact négatif sur notre état d’esprit. Devoir poser son téléphone, son livre ou sa lampe de chevet sur le sol lorsque l’on ne dispose pas d’une vraie table nous empêche souvent de nous sentir entièrement bien et donne une impression d’inachevé.

Quant au placard, à moins que vous disposiez d’une pièce entière pour votre dressing, celui-ci se trouve généralement dans la chambre. Dans ce cas, on recommande souvent d’opter pour un placard à portes. En effet, si un dressing ouvert peu paraître une bonne idée à première vue, il a tendance à fatiguer nos yeux qui, entre les piles de vêtements, les boîtes à chaussures et les ceintures mal rangées, ne savent plus où donner de la tête. À l’inverse, lorsque nos yeux se posent sur une simple porte de placard, ils se sentent directement plus apaisés.

Et vous, comment avez-vous aménagé votre chambre ?

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

maca

Maca, une plante montagneuse aux nombreux bienfaits

By Alimentation, chez soi, Soins, Sommeil

Maca, une plante montagneuse aux nombreux bienfaits

maca

Nous sommes dans la cordillère des Andes, à plus de 3.500 mètres d’altitude, dans des conditions semi-désertiques. On aurait du mal à imaginer qu’il puisse y avoir de la vie à cet endroit, et pourtant… C’est là que pousse la maca et c’est là que les Péruviens, tout comme les Incas et d’autres peuples avant eux, la récoltent et la consomment.

Mais si cette plante impressionne par sa survie dans des conditions extrêmes, elle est aussi étonnante de par ses nombreux bienfaits. Surnommée « ginseng péruvien », la maca a notamment des vertus énergisantes et anti-inflammatoires, et agit comme régulateur de nos systèmes vitaux.

Vous voulez en savoir plus sur cette plante mystérieuse, qui supporte de très hautes températures le jour et passe la nuit dans un environnement glacial? Découvrez ici son histoire, ses bienfaits et comment vous pouvez la consommer à votre tour.




Le maca, un super aliment ancestral

Avant tout, une précision s’impose : « maca » est un nom que l’on voit tantôt au masculin, tantôt au féminin, mais il serait faux de croire que le choix de son accord se fait au hasard. En effet, on dit « la maca » quand on parle de la plante et « le maca » quand on veut parler de son tubercule, qui n’est autre que la partie de la plante que l’on consomme.

Car le maca est un tubercule qui pousse sous la terre, au même titre que le radis, la pomme de terre et le navet. Il ressemble d’ailleurs à ce dernier, avec un diamètre d’environ 7cm et une couleur généralement jaunâtre.

Selon les archéologues, le maca était déjà consommé plus d’un millénaire et demi avant notre ère, bien qu’on n’en sache pas beaucoup plus sur sa consommation à cette période-là. Ce que l’on sait, c’est que les Incas le considéraient comme une plante sacrée. Ils l’utilisaient alors principalement pour ses bienfaits sur la fertilité, mais aussi pour donner force et énergie à leurs soldats avant les batailles.

Plus tard, lorsque les conquistadors espagnols ont envahi ce territoire de l’Amérique du Sud, ils en donnaient à leurs chevaux pour augmenter leur fertilité et ainsi agrandir leur troupeau rapidement. Sur place, ils en consommaient également eux-mêmes pour mieux survivre aux conditions climatiques si éloignées de leur terre natale.

Aujourd’hui, les Péruviens en consomment encore au quotidien, et certains sont même convaincus qu’elle aide à vivre plus longtemps. Cependant, si le maca a réussi à être gardé relativement loin des yeux du monde pendant des millénaires, il s’exporte maintenant dans d’autres pays, conquis par ses bienfaits.

Il faut dire que le maca est rempli de nutriments essentiels. Il est, d’abord, très riche en vitamines et en minéraux et oligo-éléments. En effet,  en plus d’être connu pour sa teneur très élevée en vitamines E, il est également riche en vitamines B et C. On y retrouve aussi du fer, du calcium, du magnésium, du zinc et du phosphore.

En outre, le maca renferme une belle quantité de protéines et peut se vanter de contenir presque la totalité des acides aminés essentiels. Il est également très riche en glucides, qui fournissent de l’énergie à nos cellules, et contient une quantité relativement importante de fibres.

Grâce à tout cela, le maca a été élevé au rang de « super aliment » aux Etats-Unis et chez nous.

9 bienfaits du maca

Si vous ne savez toujours pas pourquoi consommer du maca, voici 9 raisons pour lesquelles il est de plus en plus apprécié dans le monde.

1) Il améliore les performances sportives

Le maca est très apprécié des sportifs, et pour cause : il les aide aussi bien pendant qu’après l’effort.

Grâce à sa richesse en protéines et vitamines ainsi qu’aux acides gras et minéraux qu’il contient, le maca booste notre énergie et aide à renforcer notre force physique. Il aide notamment à favoriser la production de testostérone chez les hommes, ce qui permet d’augmenter la masse musculaire.

De plus, la majorité des glucides contenus dans le maca sont des glucides complexes, qui sont absorbés lentement par l’organisme. Cela participe à la régulation et la stabilisation des niveaux de sucre dans le sang sur la durée, ce qui permet d’augmenter notre endurance.

Mais le maca agit également sur le mental, nous permettant de mieux résister à l’effort et à l’envie d’abandonner. Enfin, une fois l’effort passé, le maca améliore également le temps de récupération et favorise un sommeil de meilleure qualité, important pour bien récupérer.

Condensé de force et de vitalité, le maca nous aide donc à améliorer nos performances sportives de manière générale. Mais cela ne fait-il pas de lui un produit dopant? Rassurez-vous, la réponse est non. 100% naturel, le maca ne contient aucun produit chimique dangereux ou addictifs. Vous pouvez donc le prendre sans risque, que cela soit pour votre santé ou pour votre fairplay!  

2) Il aide à lutter contre la fatigue

Outre la fatigue due à un effort sportif, le maca aide également à combattre la fatigue physique et mentale au quotidien. Il vous redonnera de l’énergie dans le cas d’une fatigue passagère et, utilisé en cure, il pourra aussi venir à bout d’un état d’affaiblissement général et d’une fatigue plus profonde, telle que l’anémie. Ceci est dû notamment à ses minéraux, ses oligo-éléments et ses vitamines, qui constituent un vrai cocktail dynamisant.

3) Il renforce les défenses immunitaires

En stimulant l’organisme et en lui permettant de retrouver son énergie perdue, le maca a aussi un effet très bénéfique sur nos défenses immunitaires. En effet, il apporte à notre corps tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement, ce qui permet d’éviter les carences et de renforcer notre organisme.

Une cure d’un mois de maca vous permettra ainsi de booster votre immunité et d’éloigner les maladies. Idéal lors des changements de saison, quand les rhumes et autres maladies ne sont jamais bien loin!

4) Il éloigne le stress

Le maca a un effet régulateur sur notre système nerveux, ce qui permet de diminuer notre niveau de stress et d’anxiété et d’augmenter notre bien-être.

Ses propriétés apaisantes proviennent principalement des acides gras et acides aminés que l’on retrouve dans sa composition, tels que la lysine et la glycine. Ceux-ci nous aident à nous calmer tout en favorisant la production de sérotonine et d’endorphine, qui favorisent à leur tour le bien-être et le bonheur.

Pour tout cela, le maca est notamment recommandé aux personnes passant par des périodes extrêmement stressantes, mais aussi à celles qui sont déprimées ou qui font face à des troubles du sommeil.

5) Il stimule la mémoire et la concentration

Son activité sur le système nerveux a aussi une influence sur nos fonctions cognitives. Le maca permet de lutter contre les troubles de l’attention et, ainsi, d’optimiser notre concentration. Mais il aide aussi à affûter notre esprit, à augmenter notre motivation et à prévenir les trous de mémoire.

De plus, grâce aux acides gras et aux antioxydants qu’ils contient, le maca aide à protéger les cellules du cerveau contre les radicaux libres. Cela permet de diminuer le risque de perte ou de détérioration de la mémoire.

Des cures de maca peuvent être ainsi conseillées aux étudiants et aux personnes âgées.




6) Il renforce les os

Sa richesse en calcium ainsi qu’en fer, en protéines et en vitamines permet au maca de participer au maintien et au renforcement du système osseux.

C’est notamment très utile chez les femmes pendant la ménopause. En effet, à ce moment-là, l’absorption du calcium est diminuée suite à la baisse des niveaux d’œstrogènes. Cela a un impact négatif sur la santé des os et peut mener à de l’ostéoporose.

7) Il soulage les symptômes de la ménopause

Outre son effet bénéfique sur le système osseux, le maca est rempli d’autres bienfaits qui aident la femme à mieux vivre sa ménopause. En effet, certains de ses composants, tels que ses protéines, ses vitamines et ses minéraux, favorisent la régulation et le rééquilibrage du système hormonal.

De cette manière, le maca permettrait de diminuer les bouffées de chaleur, de lutter contre la fatigue et de combattre l’anxiété provoquées par la ménopause. Ces effets doivent encore être prouvés scientifiquement, mais ils sont déjà observés par de nombreuses femmes qui suivent une cure de maca à cette période de leur vie.

8) Il a des propriétés aphrodisiaques

Outre tous ses bienfaits sur la santé, le maca est aussi très utilisé pour ses vertus aphrodisiaques. Certains le surnomment d’ailleurs « viagra péruvien »!

En effet, consommé régulièrement, il permettrait de réguler la production de testostérone chez l’homme et d’œstrogène chez la femme. Or, ces hormones ont une influence directe sur la libido. De plus, le maca aiderait à lutter contre les troubles de l’érection.

Tout comme ses effets sur la ménopause, son action sur la libido doit cependant encore être prouvée scientifiquement. À ce jour, elle n’a en effet été réellement démontrée que sur des rats en laboratoire. Toutefois, elle est utilisée dans cet objectif depuis des millénaires car les Incas en mettaient déjà dans leurs boissons aphrodisiaques, ce qui peut laisser croire que son effet est bien réel!

9) Il booste la fertilité

S’il est consommé régulièrement, le maca permettrait également d’améliorer la fertilité, aussi bien chez l’homme que chez la femme. De plus, il augmenterait la production de sperme.

Comment consommer le maca?

Si vous cherchez du maca sous sa forme naturelle, autant vous le dire tout de suite : vous n’en trouverez pas, à moins que vous soyez au Pérou. En réalité, le maca est principalement vendu et consommé sous forme de poudre, bien que vous puissiez aussi le trouver dans le rayon des compléments alimentaires, en comprimés ou sous forme liquide.

La poudre de maca peut être ajoutée à de nombreuses préparations aussi bien salées que sucrées, telles que des smoothies, du chocolat chaud, des soupes, des gâteaux, des biscuits, des salades et des plats cuisinés en tous genres. Son goût rappelle la noix et le caramel, ce qui donne sans conteste une note agréable à de nombreuses préparations!

Le maca présente peu d’effets secondaires connus et son dosage n’est donc pas sujet à de grandes limitations. Comme pour tout autre aliment, il est toutefois vivement recommandé de ne pas tomber dans l’excès. En effet, si vous en consommez plus d’une demi-cuillère par jour, vous pourriez provoquer un déséquilibre hormonal ou une augmentation de votre pression artérielle.

De plus, lorsqu’il est consommé sous forme de cure, il est vivement recommandé de ne pas en consommer pendant plus de 3 mois d’affilée pour éviter de potentiels désagréments ou dérèglements. Si vous voulez faire plusieurs cures, veillez à laisser un à deux mois entre chaque cure.

En outre, devant l’absence d’études sur le sujet, sa consommation est actuellement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant d’hypertension ou de syndrome métabolique.

Enfin, notez que vous n’en trouverez sûrement pas au supermarché. Il vous faudra aller en pharmacie ou dans un magasin spécialisé pour vous en procurer. Si vous préférez, vous pouvez aussi en acheter sur internet. Toutefois, veillez à acheter du maca bio et originaire des Andes, où il est cultivé selon la tradition et dans les conditions climatiques adaptées. Ce gage de qualité vous garantira de profiter de tous les bienfaits du maca.

Alors, intéressés? Ou peut-être avez-vous déjà goûté du maca?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image
Send this to a friend