Comment faire sécher des herbes aromatiques?

By 12 September 2017 August 20th, 2019 Activités, Alimentation, chez soi, Plantes et Jardin

Comment faire sécher des herbes aromatiques?

plantes aromatiques

Origan, romarin, laurier, thym, marjolaine, aneth,… Si vous aimez passer du temps dans votre cuisine pour mijoter de bons petits plats, vous avez sûrement toujours des herbes aromatiques à portée de main.

Bien qu’il soit bon de les utiliser après les avoir fraîchement cueillies, utiliser des herbes séchées a plusieurs avantages. En plus de vous permettre d’en avoir plus facilement sous la main sans devoir toujours aller en cueillir, la saveur des herbes aromatiques séchées est encore plus concentrée que lorsqu’elles sont fraiches. Quant à leurs propriétés et leur parfum, pas de panique : ils seront bien conservés.

Alors, comment faire sécher vos herbes aromatiques? Dans cet article, nous vous expliquons la démarche à suivre dans les moindres détails, et nous reprenons 4 méthodes pour faire sécher vos plantes. Vous verrez, c’est loin d’être sorcier!

Cueillir vos plantes dans les règles de l’art

Avant de faire sécher vos herbes aromatiques, il vous faudra évidemment les cueillir. Si vous voulez les cueillir dans votre jardin ou dans la nature environnante, voici quelques conseils qui vous aideront à tirer le meilleur de votre cueillette.

Tout d’abord, il est généralement recommandé de cueillir les plantes juste avant leur floraison. Cela vous permettra en effet de garantir une saveur optimale, car lorsqu’elles fleurissent elles perdent généralement un peu de leur goût. Il est aussi conseillé de les récolter en début de matinée quand il fait encore frais, après évaporation des gouttes de la rosée mais avant que le soleil ne soit trop haut dans le ciel.

Lors de la cueillette, coupez les branches au lieu de les déraciner, et pensez à les mettre dans un panier ou un sac en toile. Evite les sacs en plastique, qui pourraient les dégrader avant même de revenir chez vous avec votre cueillette.

Enfin, faites évidemment bien attention à ne cueillir que les plantes que vous connaissez. Vous ne voudriez pas risquer d’être empoisonnés par des plantes qui ne sont pas ce que vous pensiez!




Préparer vos plantes au séchage

Notez d’abord qu’il est préférable de sécher vos plantes directement après les avoir cueillies, pour éviter qu’elles ne se flétrissent ou commencent à faner.

Ensuite, commencez par délicatement laver vos plantes pour en retirer la poussière, la terre ou les insectes éventuels. Evitez de les mettre directement sous l’eau car il ne faut pas qu’elles soient gorgées d’eau. Au lieu de cela, il est préférable de légèrement frotter vos plantes avec un linge humide. Si vous ressentez tout de même le besoin de les passer sous l’eau, assurez-vous de bien les sécher après avec de l’essuie-tout. Vos plantes ne doivent pas être mouillées lorsque vous commencerez le séchage, sinon elles risqueraient de moisir.

Avant de procéder au séchage des herbes aromatiques, coupez aussi les feuilles sèches ou fanées, pour ne garder que celles qui sont en bonne santé. Vous êtes maintenant prêts à les faire sécher!

Option 1 : Séchage à l’air libre

Le séchage à l’air libre est, évidemment, la technique la plus naturelle et la plus traditionnelle. C’est aussi la meilleure pour les plantes, car elle présente l’avantage de conserver leur parfum et leurs propriétés au maximum.

Pour cela, vous devrez d’abord vous assurer de les faire sécher dans un endroit adéquat.

Trouver le bon endroit

L’endroit où vous allez faire sécher vos plantes est très important car il aura une influence sur le résultat final.

Il vous faudra trouver un endroit sec mais pas en plein soleil, parce que celui-ci pourrait diminuer leur parfum. De plus, il devra profiter d’une ventilation suffisante. L’idéal, c’est de les faire sécher à l’air libre dans un endroit ombragé. Mais vous pouvez aussi les faire sécher à l’intérieur, pour autant que toutes les conditions précédentes soient respectées. Dans ce cas, faites aussi attention à ne pas choisir un endroit trop poussiéreux.

Une fois que vous aurez trouvé l’endroit idéal, il vous restera à choisir l’une des deux méthodes de séchage à l’air libre.

Méthode 1 : Séchage à plat

Il vous suffit d’étaler un torchon de cuisine sur une surface plane et d’y placer les herbes aromatiques.

Veillez à les éloigner suffisamment l’une de l’autre et à les retourner régulièrement. Cela empêchera l’humidité de stagner et de faire moisir le côté de vos plantes qui est en contact avec le torchon.

romarin

Méthode 2 : Séchage en bouquet

C’est généralement l’option la plus utilisée et la plus recommandée.

Pour cela, il vous faudra d’abord séparer vos herbes aromatiques en bouquets de 5 à 10 branches. Attachez-les bien avec du fil ou un élastique. Notez que le lien doit être suffisamment serré pour qu’aucune branche ne tombe du bouquet car il sera séché à l’envers.

Ensuite, accrochez un fil d’une dizaine de centimètres à chaque bouquet, qui servira à les faire pendre. Tendez un autre fil à l’horizontale dans l’endroit où vous les ferez sécher, et accrochez-y les bouquets la tête vers le bas. En les faisant pendre à environ 10 centimètres du fil tendu, les bouquets pourront légèrement flotter au gré du vent, ce qui évitera les moisissures. Pensez aussi à espacer chaque bouquet d’une dizaine de centimètres pour qu’ils ne se touchent pas.

Au fil du séchage, les branches deviendront moins volumineuses et vous pourriez devoir resserrer les liens des bouquets.

Récolter vos plantes séchées

Le séchage devrait prendre environ une à deux semaines. Lorsque les feuilles deviendront légèrement cassantes jusqu’à s’effriter légèrement au toucher, elles seront suffisamment sèches.

Option 2 : Séchage au four ou au micro-ondes

Bien que cette option soit nettement plus rapide, elle est généralement déconseillée car elle réduit à néant toutes les propriétés des herbes aromatiques, ainsi que leurs qualités nutritives. De plus, leur saveur se verra diminuée.

Mais si vous n’avez pas le choix, voici comment procéder.

Méthode 1 : Au four

Prenez un plat en pyrex ou posez du papier sulfurisé dans un plat allant au four. Placez les herbes dans le plat et enfournez celui-ci au niveau le plus bas de votre four.

Faites-les chauffer à basse température, entre 30°C et 40°C, et laissez la porte du four ouverte pendant la cuisson. Après 10 minutes, les feuilles devraient être craquantes et croustillantes. Arrêtez alors la cuisson et laissez-les refroidir.

Méthode 2 : Au micro-ondes

Commencez par placer vos herbes aromatiques entre deux feuilles d’essuie-tout et placez le tout au micro-ondes. Faites les cuire pendant une minute à environ 600W et ouvrez ensuite le micro-ondes pour jeter un œil à l’état de vos plantes. Si elles sont déjà craquantes, vous pouvez vous arrêter là. Si non, retournez les feuilles d’essuie-tout et relancez pour une minute.

Conserver vos plantes séchées

Vous avez maintenant des herbes aromatiques séchées! Pour bien les conserver, placez-les dans des pots en verre ou dans toute boîte hermétique, sans trop les entasser. Mettez ensuite vos pots dans un lieu sec et à l’abri de la lumière. De cette manière, vous pourrez les utiliser pendant un an.

Et voilà! Dites-nous, avez-vous déjà essayé de faire sécher vos herbes aromatiques? Quelle est la méthode que vous préférez?

Sources

https://www.plantearomatique.com/content/40-recolte-et-conservation-des-plantes-aromatiques
http://www.cueillette-nomade.fr/
https://www.toutvert.fr/plantes-aromatiques-cultivez-recolter/
https://fr.wikihow.com/faire-s%C3%A9cher-des-herbes
https://pretapousser.fr/magazine/faire-secher-ses-herbes-aromatiques/
http://www.nouvellecuisinebio.com/plantes-aromatiques.asp

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend