Écoute du Corps Poyet: Définition, Bienfaits, Principes, Pratique, histoire

By 10 September 2018index

Écoute du Corps Poyet: Définition, Bienfaits, Principes, Pratique, histoire

Définition

La méthode douce Poyet a été développé par Maurice-raymond POYET (1928-1996) tout au long de sa vie au gré de ses formations, rencontres et découvertes. Cette méthode basée sur les lois originelles de l’ostéopathie crânienne et enrichie de l’énergétique chinoise, propose de ré-harmoniser l’homme sur ses trois plans : physique, énergétique et psychique. La méthode consiste à rechercher les déséquilibres, principalement osseux, via le MRP (Mécanisme Respiratoire Primaire), qui nous donnent une information précise et clair pour proposer une correction. La correction, une invitation digitale aussi légère que le poids du papillon (comme aimait le dire M-R Poyet) sur la zone a traiter, permet de rétablir l’équilibre de la zone. Ainsi, zone après zone, le corps en son entier est ré-équilibré. C’est vraiment une méthode globale.

Bienfaits

Du fait de la légèreté des corrections sur le corps, la méthode convient autant aux nouveaux nés de quelques heures, aux grands sportifs, aux actifs quelques soient leur métier qu’aux personnes âgées. Tout le monde peut recevoir un soin Poyet !

Les bienfaits sont très large : du classique problème articulaire (sciatique, cruralgie, lombalgie, torticoli, luxation, entorse, tendinite), au déséquilibre hormonal (troubles des règles, ménopause, bouffées de chaleur…), aux désordres intestinaux et viscéraux, aux problématiques ORL, migraines, accompagnement de la femme enceinte, suivi du bébé,  accompagnement pré et post-opératoire, stress, troubles des dys, autisme…

Souvent, lorsque le patient fait ses premiers pas après la séance, il ressent une grande légèreté, une souplesse retrouvé et un alignement global de son corps.

Femmes enceintes = Cette méthode étant très douce, aucune contre-indication au suivi de grossesse. Cela peu même aider à débloquer la non-arrivée d’un enfant… Nausées, sciatique, douleurs lombaires, difficultés à respirer, bébé en siège, placenta previa, préparation du bassin et des lombaires à l’accouchement sont autant d’indications pour venir faire une ou plusieurs séances tout au long de la grossesse. Juste après l’accouchement, rééquilibrage du bassin après la passage du bébé par voie basse, aide à la lactation…

Suivis de bébés = Une séance quelques jours après l’accouchement est très fortement conseillé. Effectivement, que l’accouchement se soit bien passé ou qu’il y ait eu des forceps, ventouses ou autres mais aussi une césarienne, le corps du bébé a pu se mettre en tension et perdre son équilibre qu’il avait bien au chaud dans le ventre de sa maman. Une séance rapidement vient rétablir cet équilibre très sensibles aux perturbations environnantes. Nous conseillons aussi une séance vers 3 ans et une autre vers 7 ans, âges d’ossification de certains cartilages du crâne et du squelette.

Grands Principes

poyet manipulation

Le MRP (Mécanisme Respiratoire Primaire) est la base de la méthode. L’énorme travail de Maurice-Raymond Poyet a été de cartographier les micro-mouvements de chaque os du corps. Ainsi, tous déséquilibres par rapport à cette normalité impliquent une ou plusieurs corrections. En suivant cette cartographie, le thérapeute sait exactement la correction à apporter. Pas de superflu, juste le stricte nécessaire par rapport à où en est le patient à ce moment là. Les points fusibles, au nombre de 4, sont des indicateurs pour thérapeute afin de savoir si ce qui a été fait est suffisant et s’il n’y a pas eu de « mauvaises manipulations ». « Les fameuses chaînes de Poyet » sont autant de techniques facilitant le travail du thérapeute pour déconstruire les adaptations mises en place par le patient pour gérer ses traumatismes douloureux. Une libération de ses chaînes au niveau du sacrum permet de « balayer » simplement et rapidement les déséquilibres secondaires.

En Pratique

Une séance dure de 40 minutes à 1h.

Il y a une phase d’écoute de la problématique du patient. Ensuite le patient s’allonge sur le dos sur une table de massage. Le thérapeute Poyet va toujours commencer son travail au niveau du crâne. Ensuite il fera une série de corrections sur le sacrum selon les « chaînes de Poyet ». En fonction de la problématique abordé, le rachis sera traité (quasiment à chaque fois) puis les jambes, les pieds, les bras et les mains selon la demande.

Enfin, une vérification au niveau du crâne, notamment des points fusibles, permet de voir le travail effectué pendant la séance et de s’assurer que le patient est prêt à se lever, allégé de ses douleurs.

Les effets de la séance peuvent arriver généralement selon deux étapes. La première peut être une nette amélioration dès la fin de la séance, s’améliorant encore les jours suivant malgré une phase de fatigue, généralement de 2/3 jours. La deuxième peut être une phase d’amélioration seulement au bout de 2/3j voir plus, en fonction de la ténacité des problèmes. Généralement 2 à 4 séances maximum sont prodiguées pour une même problématique. 10 à 20 jours d’intervalles entre chaque séance sont nécessaire au corps pour intégrer le travail mis en place.

Histoire et Références

Aux origines, A.T. STILL et W.G. SUTHERLAND, ont posé les bases de ce que l’on appelle l’ostéopathie, en 1892. A ce moment là, une autre façon de soigner voit le jour. Une célèbre phrase de Still dit « L’ostéopathie se fonde sur la perfection de l’ouvrage de la Nature. Lorsque toutes les parties du corps humain sont en ligne, nous avons la santé. Lorsque ce n’est pas le cas, l’effet résultant est la maladie. Lorsque les pièces sont réajustées, la maladie fait place à la santé. Le travail de l’ostéopathe consiste à ajuster le corps de l’anormal vers le normal ; alors, la condition anormale fait place à la normale, la santé résultant de la condition normale ». La méthode Poyet est vraiment dans la même optique, seule les techniques de corrections ont évolué vers une douceur très appréciable ! Adieu les techniques brutales ou le cracking !

D’autres branches ont vu le jour : étiopathie, chiropraxie, crânio-sacré, fasciathérapie, etc. Mais vraisemblablement la méthode Poyet a de l’avenir devant elle et fera partie des méthodes alternatives en perpétuelles croissance.

N’oublions pas non plus que « Le mouvement, c’est la vie » disait encore A.T. STILL.

Le MRP permet vraiment de rétablir ce mouvement en profondeur afin que celui-ci répande la bonne information aux autres organes, nerfs, fascia et muscles associés.

M-R Poyet a donc enseigné sa méthode jusqu’à sa mort. Après ça, plusieurs de ses élèves ont à leur tour pratiqué beaucoup et créé leurs écoles. Vous pouvez retrouvez les principales grandes écoles sur le site de la Fédération Internationale des Enseignants en Méthode Poyet (fiemp.org).

Mais aussi sur le site du Syndicat National des Etudiants et Praticiens de la méthode  Poyet (snepp.fr).

Aujourd’hui la méthode Poyet n’est pas reconnu comme l’ostéopathie commence à l’être. Néanmoins certaines mutuelles prennent en charge tout ou partie du tarif de la séance.

A propos de l’auteur: Richard Larmenier

Je suis né le premier avril 1982 à Cavaillon dans le Vaucluse. Après des études dans l’électronique et mes premiers emploies dans les travaux en hauteur, c’est en 2008 que ma vie bascule après avoir reçu un soin de la méthode Poyet. Ce soin change le cours de ma vie puisqu’en avril 2009 je quitte mon travail et en octobre 2009 je commence la formation Poyet à Grenoble avec Claude Rossat. Durant près de 5 ans je me forme avec un enthousiasme très fort pour cette technique, son histoire et ses origines. Je commence à pratiquer à mi-temps sur Grenoble avant de déménager dans le Lot à Le Vigan. C’est à partir de là que je consacre tout mon temps à aider et accompagner les patients uniquement avec cette méthode de thérapie manuelle douce, originale et surprenante !

Depuis un an, j’ai repris la route des formations avec les 2 ans de spécialisation en somatopathie délivré par Odile Baudonnel. Pierre-Camille Vernet, inventeur de cette approche, aidé d’Odile, mettent au point la suite de la méthode Poyet qui vient enrichir et approfondir les déjà nombreux bénéfices de cette technique. En plus de travailler les traumatismes et déséquilibres articulaires, la somatopathie aide à comprendre et déchiffrer les origines, les causes de ces pathologies souvent inscrites dans le corps dans les premières années de la vie (de la conception à 3/4/5 ans).

Ces deux méthodes réunies permettent de vraiment travailler le corps dans sa globalité. Rien n’est laissé au hasard, seuls la lecture du corps et les propositions de corrections manuelles douces nous guident sur le chemin de la santé.

En savoir plus

Richard Larmenier

Contenu correspondant

Envie de vous sentir bien à la maison?
Je m'inscris
Pas de spams. Desinscription en un seul clic

GUIDE GRATUIT: 80 points Feng-Shui essentiels pour améliorer votre confort de vie.

Simples et rapides à mettre en place!
close-link
Rejoignez plus de 8000 adhérent(e)s
Inscrivez vous à notre newsletter
Restez informé(e) sur tout ce qui se passe près de chez vous en rapport au bien-être.
Vous pouvez annulez votre inscription à tout moment.
close-link

Send this to a friend