Grand guide du potager pour les débutants

By 28 August 2017 August 22nd, 2019 chez soi, Plantes et Jardin

Le grand guide du potager pour les débutants

potager

Avez-vous déjà pensé à faire pousser des légumes dans votre propre jardin ? En plus de faire des économies, manger vos propres légumes est une expérience dont vous ne vous lasserez sûrement pas une fois que vous y aurez goûté. Parce qu’un potager, ça devient vite une source de bonheur dès qu’on peut en retirer de bons légumes colorés et véritablement bios !

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure, nous avons préparé pour vous le guide ultime. Comment commencer, quels légumes choisir, comment les entretenir : grâce à cet article, vous aurez tous les outils en main pour faire pousser vos propres légumes.




Construire un potager en carré

On pense souvent à tort qu’il faut disposer d’un grand jardin pour pouvoir avoir un potager. Et pourtant, les petits espaces font aussi très bien l’affaire !

Ainsi, dans un petit espace mais aussi dans un grand jardin, le potager en carré est souvent la meilleure option. Il permet en effet d’optimiser l’espace au maximum. De plus, si vous construisez un carré de potager dont les côtés ne font pas plus d’1m20, vous aurez tous les légumes à bout de bras, même ceux du milieu. Cela vous évitera ainsi de devoir mettre un pied dans votre potager pour aller cueillir un légume mûr, et de risquer d’écraser les autres plantes par la même occasion.

En trouvant la bonne logique, vous arriverez à planter un grand nombre de graines dans ce petit espace. Quant à sa petite taille, elle vous permettra de ne pas passer trop de temps à l’entretenir, mais aussi d’utiliser très peu d’eau pour l’arroser.

Cependant, il est important de noter que le potager en carré n’a pas que des avantages. Il faut, d’abord, penser soigneusement aux légumes qu’on y fera pousser et faire attention, par exemple, à ce que deux légumes puissent être mis l’un à côté de l’autre, en fonction de leurs besoins et de leur comportement. Enfin, il vous faudra aussi bien l’entretenir pour éviter la propagation rapide de maladies au sein de vos plantations.

potager terre

Comment construire un carré de potager ?

La construction d’un carré de potager est plutôt facile mais demande un peu de bricolage. Pour un carré de 1m20 de côtés, voici tout ce dont vous aurez besoin  :

  • 4 planches de bois d’1m20 de longueur et d’une vingtaine de cm de largeur ;
  • 4 tasseaux ;
  • De la toile de feutre géotextile ;
  • Une visseuse ;
  • Des vis à bois ;
  • Du brou de noix ou de la lasure, et un pinceau ;
  • Facultatif : une scie à bois et un serre-joint.

Procédez ensuite étape par étape :

  • Si vos planches ne font pas la bonne taille, commencez par les scier.
  • Vissez un premier tasseau à l’extrémité d’une planche. Vous pouvez vous aider d’un serre-joint pour rendre le processus plus facile. Prenez une deuxième planche et vissez l’une de ses extrémités au tasseau de manière à former un angle droit avec la première planche. Ensuite, vissez un autre tasseau à l’autre extrémité de la planche et recommencez le processus, jusqu’à former un carré avec les 4 planches.
  • Appliquez du brou de noix ou de la lasure sur votre structure pour protéger le bois contre les intempéries, les moisissures et les insectes. Veillez à utiliser un produit naturel, pour le respect de l’environnement et de vos futurs légumes.
  • Prenez la toile de feutre et posez-la dans le fond du carré. Vous pouvez la clouer pour bien la fixer. Elle servira à garder la terre à l’intérieur du carré.
  • Placez le carré à l’endroit qui lui est réservé dans votre jardin et remplissez-le de terre ainsi que de compost ou de terreau. Tassez bien le tout.

Bien que ça ne soit pas obligatoire, vous pouvez ensuite diviser le potager en 9 carrés (ou en 16 carrés plus petits) grâce à des fils que vous ferez aller d’un côté à l’autre du carré de potager en les fixant aux côtés en bois. Cela vous permettra de mieux organiser votre potager : chaque carré sera occupé par une plante différente.

Choisir le meilleur emplacement

La question de l’emplacement est plus complexe qu’il n’y parait. En effet, il ne suffit pas de juste mettre votre potager là où vous avez de la place ou là où il serait bien de le mettre d’un point de vue esthétique.

Tout d’abord, vous devez faire attention à l’ensoleillement. On recommande généralement de choisir une parcelle de terrain qui est ensoleillée au moins 5 heures par jour. Evitez donc tant que possible les parcelles qui sont exposées plein nord, mais aussi les endroits le long des murs ou trop souvent à l’ombre des arbres. Notez qu’il est d’ailleurs préférable de ne pas placer un potager à moins d’1 ou 2 mètres de distance d’un arbre. Si vous ne disposez pas d’un endroit qui réponde à ces critères, pas de panique : certaines plantes peuvent très bien pousser à l’ombre. Il vous faudra juste le garder en tête au moment de choisir vos légumes à planter.

Si vous ne savez pas quel endroit serait le meilleur pour votre potager, prenez du temps pour noter l’ensoleillement de votre jardin au fil de la journée. Vous pourrez ainsi voir quels sont les endroits qui sont le plus souvent au soleil.

Ensuite, choisissez un endroit qui ne soit pas trop balayé par le vent. Un vent trop fort ou trop fréquent risquera de mettre à mal vos plantations.




Si vous voulez avoir un potager à même le sol, sans construire un carré de potager, vous devrez aussi faire attention à la nature de votre terre. En effet, certains sols sont bien moins propices que d’autres à la plantation et la culture de légumes. Ici, le critère le plus important à prendre en considération est le pH de votre sol : pour pouvoir y planter des légumes, il est préférable que celui-ci soit neutre, c’est-à-dire égal à 7. Pour le mesurer, vous pouvez trouver en magasin des testeurs ou des kits de jardinerie qui calculeront pour vous le niveau de pH de votre sol. Si votre sol s’avère ne pas être propice à la culture de légumes, rabattez-vous sur le carré de potager. Vous pourrez remplir celui-ci d’une terre de bonne qualité pour vos légumes.

Enfin, vous voudrez sûrement aussi penser à choisir un emplacement qui ne soit pas trop loin de votre maison. Cela vous permettra de pouvoir rapidement y accéder à l’heure de cuisiner. Il est également intéressant de choisir un emplacement qui soit près d’une arrivée d’eau, pour pouvoir y accéder avec le tuyau d’arrosage.

Soigner la terre avant de planter les graines

potager planter

Dans le cas d’un potager en carré, cela ne sera pas nécessaire car vous apporterez votre propre combinaison de terre et de compost.

Mais si vous décidez de créer un potager à même le sol, il vous faudra préparer le terrain avant d’y planter les premières graines. Prenez donc le temps de le désherber mais aussi de l’aérer en le remuant, sans complètement le retourner. Ensuite, mettez y du compost pour apporter les nutriments nécessaires à vos plantes.

Choisir les légumes à planter

Maintenant que vous avez votre potager, il vous faudra choisir les légumes que vous voudrez y faire pousser. Vous avez peut-être déjà une idée, mais notez que chaque légume pousse différemment et a des besoins différents. Pensez donc à choisir les bons légumes en fonction de critères tels que l’ensoleillement de votre potager et le climat de votre région. Cela vous évitera de nombreuses déceptions !

De plus, il vous faudra choisir des légumes qui vont bien ensemble et qui peuvent pousser l’un à côté de l’autre. Pour cela, le mieux est de demander conseil directement au magasin où vous achèterez les graines, ou au propriétaire d’un potager, si vous en connaissez un.

Alors, quels légumes choisir ? Voici 5 légumes qui conviendront parfaitement aux débutants, et tous les conseils pour réussir votre récolte.

1) La tomate

potager tomate

La tomate est un grand classique de la cuisine, et ça tombe bien : elle est aussi relativement facile à cultiver !

Si vous achetez des graines, il est préférable de les semer en mars. Mais si vous vous procurez des jeunes plants, plantez-les entre la mi-mai et début juin. Assurez-vous qu’il y ait 50 cm d’espace entre chaque plant et préférez un emplacement très ensoleillé, car c’est le soleil qui fait les meilleures tomates.

Concernant l’entretien, coupez les petites tiges qui se développent entre deux branches existantes ou à l’aisselle des feuilles. Trop de tiges rendront le développement des tomates plus difficile, et il est préférable de n’avoir qu’une tige principale. Et lors de l’arrosage, veillez à arroser au pied de la plante sans mouiller les feuilles. Cela évitera l’apparition de champignons.

Les tomates se récoltent pendant l’été, entre juillet et septembre.

2) La courgette

potager courgette

En plus d’être un légume très facile à planter et à cultiver, la courgette a aussi un très bon rendement : en en plantant quelques graines, votre potager vous offrira de nombreuses courgettes !

Les graines de courgette doivent être plantées entre les mois d’avril et de juin, à environ 2 cm de profondeur. N’hésitez pas à mettre beaucoup de compost lorsque vous les plantez, pour offrir un sol riche à votre plant.

En ce qui concerne l’arrosage, arrosez-les souvent et beaucoup. Vous devriez pouvoir récolter vos premières courgettes 2 mois après avoir planté les graines. Récoltez-les dès qu’elles ont une bonne taille. Si vous ne les récoltez pas à ce moment-là, elles continueront à grossir !

Les courgettes peuvent être récoltées entre juin et septembre.

3) La laitue

potager laitue

La laitue est un légume qui peut très bien croître et murir à l’ombre. Pensez donc à la mettre à l’endroit de votre potager qui voit moins le soleil, de manière à réserver l’ensoleillement pour les légumes qui en ont plus besoin.

Pour cultiver la laitue, il vous suffit de semer les graines entre mars et juin en les enfonçant seulement très légèrement dans le sol. Il vous faudra ensuite les arroser régulièrement car les salades supportent mal la terre sèche. Ne les noyez toutefois pas sous l’eau : trop d’humidité pourrait les faire pourrir.

Vous pourrez les récolter pendant de longs mois, entre mai et octobre.

4) Le haricot

potager haricot

Il existe deux grands types de haricots. D’un côté, les haricots grimpants, qui présentent l’avantage de prendre moins de place au sol mais qui doivent se développer près d’un tuteur ou de rames pour pouvoir pousser à la verticale. D’un autre côté, les haricots nains, qui ne montent pas très haut et n’ont donc pas besoin de tuteur.

Une fois que vous aurez fait votre choix, vous devrez semer les graines entre la mi-avril et la mi-juillet. Le haricot supporte en effet mal le froid, et la température du sol ne doit pas passer en-dessous des 10°C pour que les graines puissent germer.

Pensez aussi à bien les arroser car les haricots ne supportent pas les sols secs. Vous pourrez les récolter en été, entre un et deux mois après avoir semé les graines.

5) Le radis

potager radis

Le radis est un légume qui a l’avantage de pousser relativement vite. Vous pouvez commencer à semer les graines en mai, en respectant un espace de quelques cm entre chaque graines, et vous aurez votre première récolte un mois plus tard.

Le radis préfère un emplacement qui lui offre autant d’ombre que de soleil, essayez donc de ne pas planter les graines du côté de votre potager qui jouit du plus grand ensoleillement. Il vous faudra ensuite l’arroser régulièrement : moins vous l’arroserez, plus piquant il deviendra.

Les radis peuvent être récoltés de juin à septembre.

Entretenir le potager

Une fois que vous avez construit votre potager et semé vos graines, il est très important de garder un œil dessus et de l’entretenir régulièrement. Une surveillance accrue vous permettra notamment d’éviter la propagation de maladies en les éradiquant dès les premiers signes.

Arrosez régulièrement et selon les besoins de chaque plante. Notez qu’il est préférable d’arroser en soirée ou tôt le matin, pour que l’eau puisse bien pénétrer dans le sol. Si vous arrosez aux moments chauds de la journée, la majorité de l’eau s’évaporera ! Pensez aussi à arroser à la base des plantes pour éviter de mouiller leurs feuilles.

Une à deux fois par mois, enlevez les mauvaises herbes et coupez les tiges mortes. Chaque année, ajoutez de l’engrais ou du terreau, ou versez du compost sur le sol de votre potager pour la nourrir et l’enrichir.

Enfin, pensez à effectuer une rotation des cultures pour obtenir un meilleur rendement. Ainsi, d’une année à l’autre, changez l’emplacement des graines. Ne cultivez pas deux fois de suite le même légume au même endroit.

Avec tous ces conseils, vous êtes maintenant prêts à commencer votre propre potager ! Quels légumes voudriez-vous y faire pousser ?

Sources

https://www.rustica.fr/articles-jardin/legumes-et-potager/
https://www.jardiner-malin.fr/fiche/potager
https://potagerdurable.com/
https://www.autourdupotager.com/2011/04/10-legumes-pour-le-potager-du-debutant/
http://www.le-jardin-potager.fr/
https://www.snhf.org/potagers-et-fruitiers/
https://www.jardiner-autrement.fr/categorie/vers-le-zero-pesticide/
https://www.gnis.fr/publication/le-potager-cest-la-sante/
https://www.plantsdelegumes.org/




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend