Tout sur le grog et ses bienfaits

By 29 March 2017Soins

Tout sur le grog et ses bienfaits

grog

Vous avez un rhume, mal à la tête ou à la gorge ? Ou vous voyez la grippe et la fièvre arriver à toute vitesse ? Et si, au lieu de vous ruer sur les médicaments, vous vous prépareriez un bon grog à siroter bien au chaud sur votre canapé ?

Ce remède de grand-mère au nom assez énigmatique est simple à réaliser et rempli d’ingrédients qui vous feront du bien ! En effet, le grog traditionnel est fait à base d’eau chaude, de rhum, de miel, de citron et de cannelle.

Dans cet article, nous vous expliquons comment le grog a été créé et tous les bienfaits qu’on en retire. Et, bien sûr, nous vous présentons quelques recettes, de la classique à ses variantes, pour que vous puissiez facilement en faire à la maison. Notez que bien que le grog original contienne de l’alcool, il existe aussi en version non alcoolisée pour les enfants ou pour vous.




Créé pour les marins

marin

Mais d’où vient le grog et qui a bien pu lui donner un nom pareil ?

Pour le savoir, il faut remonter à la création de cette boisson ancestrale, au 18ème siècle. Sachez qu’au départ, elle est loin d’avoir été créée pour les raisons thérapeutiques que nous connaissons aujourd’hui !

Le grog a été inventé par un amiral anglais répondant au nom d’Edward Vernon. À la base, il ne contenait que trois de ses ingrédients : de l’eau chaude parfumée à la cannelle et du rhum. À l’époque, le rhum était une boisson très appréciée des marins… Et un peu trop de son équipage, au goût de l’amiral.

Pour des raisons d’économies et pour éviter que ses marins soient saouls à longueur de journée, il a décidé de mélanger le rhum à de l’eau chaude, à hauteur de quatre doses d’eau pour une de rhum. De cette façon, ils pouvaient continuer à profiter du goût du rhum, sans pour autant oublier comment mener à bien leurs tâches journalières !

Ce n’est que plus tard que l’on a commencé à y rajouter du jus de citron, pour lutter contre les carences en vitamine C.

Mais alors, pourquoi ce nom ? Il vient simplement du surnom de l’amiral, que ses marins appelaient “le vieux grog” en référence à ses vêtements fabriqués dans un tissu nommé “grogram” en anglais.

Un mélange d’ingrédients aux divers pouvoirs pour de nombreux bienfaits

Le grog est la boisson idéale pour nous requinquer et nous réchauffer en toutes circonstances. Il est très bon pour soulager la toux, les maux de gorge et de tête ou encore le rhume, ainsi que pour contrer les coups de froid et éviter la fièvre et la grippe.

Utilisé en début de maladie, il peut être très efficace pour venir à bout des symptômes. Cependant, notez que si ceux-ci subsistent, il vous faudra aller voir un médecin.

Le grog est aussi très bon quand on se sent en pleine forme car il agit également comme un préventif, en renforçant nos défenses naturelles. C’est donc la boisson parfaite pour tenir tout l’hiver sans devoir rendre visite au docteur !

La raison pour laquelle le grog est aussi bon pour notre corps, ce sont ses ingrédients : chacun d’entre eux renferme de supers pouvoirs. Découvrons-les un à un…

ingredients grog

1) Le miel

Le miel est une vraie mine à bienfaits pour notre corps. Tout d’abord, son action adoucissante apaise les maux de gorge et atténue la toux. C’est aussi un désinfectant qui détruit les microbes et empêche le développement des bactéries. En plus de ça, il nous redynamise directement en nous offrant le plein d’énergie. Et, enfin, il favorise la digestion et il améliore notre sommeil.

2) Le jus de citron

Le jus de citron est d’abord un très bon désinfectant, tout comme le miel. Il a des propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires et il apporte aussi une bonne dose de vitamine C à notre organisme.

Pour un meilleur effet, il est préférable de l’ajouter en tout dernier à la préparation, pour que l’eau chaude ne le réchauffe pas trop.

3) La cannelle

La cannelle stimule le système immunitaire grâce à ses propriétés antivirales et antimicrobiennes. Elle renforce ainsi notre organisme pour lutter contre toutes les agressions extérieures.

4) L’eau chaude

Ici, ce n’est pas l’eau dont on voue les bienfaits, mais sa température. En plus de nous réchauffer, les boissons bien chaudes ont un effet apaisant sur notre corps. Mais, plus que ça, elles soulagent les maux de gorge et fluidifient les mucus.

Si vous vous sentez malade, privilégiez donc grandement les boissons chaudes aux boissons rafraîchissantes !

5) Et le rhum dans tout ça ?

Le rhum, comme tout autre alcool, nous donne une sensation de chaleur et de bien-être. De plus, il aiderait à lutter contre l’infection et à réduire l’inflammation grâce à son apport énergétique. Cependant, son action est décriée par certains car ses effets ne durent pas longtemps, et l’alcool n’a pas que des bons côtés : il finira en effet par refroidir et fatiguer l’organisme.

Ceci dit, si vous préférez votre grog avec alcool, ne vous en privez pas pour autant. Faites juste bien attention à ne pas prendre de médicaments en même temps.

Comment préparer un grog

Les variantes sont nombreuses et les quantités proposées peuvent être modifiées selon vos goûts : vous pouvez y ajouter des ingrédients, remplacer le rhum par un autre alcool tel que le whisky ou le cognac, ou le retirer complètement de la recette.

Voici quelques recettes qui feront autant de bien à vos papilles qu’à votre organisme !

1) La recette traditionnelle

La recette traditionnelle peut être faite en un instant si vous disposez de tous les ingrédients. Pour un verre de grog, faites bouillir environ 25 cl d’eau et versez-la dans une grande tasse, si possible à anse pour pouvoir la tenir facilement entre vos mains sans vous brûler.

Ajoutez-y ensuite 5 cl de rhum, une ou deux cuillères à café de miel et une pincée de cannelle. Mélangez bien le tout et ajoutez le jus d’un demi citron pressé (que vous pouvez presser directement au-dessus de la tasse). Mélangez encore un peu, et c’est prêt !

Attendez un peu avant de boire pour ne pas vous brûler la langue, mais pas trop : le grog se boit bien chaud.




2) Le grog sans alcool

C’est la même recette que la précédente, mais sans le rhum !

3) Le grog au lait

Si vous êtes plutôt fervent de lait, cette variante est faite pour vous. Faites chauffer environ 25 cl de lait dans une casserole et arrêtez juste avant qu’il commence à bouillir. Retirez la casserole du feu et ajoutez-y une ou deux cuillères à soupe de miel. Mélangez bien. Dans une tasse, versez ensuite 5 cl de rhum et puis le lait au miel. Mélangez et buvez.

4) Le grog épicé

Prenez du rhum ambré et versez-en 4 cuillères à soupe dans une tasse. Ajoutez deux cuillères à soupe de jus de citron et une de miel. Enfin, mettez-y un bâton de cannelle et quelques clous de girofle. Notez que le clou de girofle est un très bon ingrédient car c’est un antidouleur et un anti-inflammatoire. Vous pouvez l’utiliser à la place de la cannelle dans toutes les recettes. Finissez en remplissant la tasse d’eau bouillante.

Mélangez et buvez après quelques minutes.

Si vous avez un peu de thym, n’hésitez pas à en ajouter : il est très bon contre le mal de gorge.

5) Le grog au cognac et aux agrumes

Faites chauffer environ 25 cl d’eau. Pendant ce temps, versez dans une tasse 4 cl de cognac et une cuillère à café de miel. Posez par-dessus une tranche de citron et une tranche d’orange, ou plus si vous préférez. Une fois que l’eau est chaude, versez-la sur le tout, et mélangez.

6) Le grog normand

Vous avez du cidre et du Calvados ? Parfait !

Versez environ 12 cl de cidre dans une petite casserole, ajoutez-y une rondelle de citron, un bâton de cannelle, une ou deux cuillères à soupe de miel et une pincée de noix de muscade. Faites bouillir le tout. Ensuite, enlevez le bâton de cannelle et ajoutez une lichette de Calvados. Versez dans un verre et buvez.

Tout ceci ne sont que quelques recettes. Vous l’avez compris : les variantes sont nombreuses et vous pouvez faire jouer votre imagination, tout en veillant à garder les ingrédients de base pour un maximum de bienfaits !

Cependant, n’abusez pas du grog : limitez-vous à un par jour, ou deux si vous en buvez sans alcool. Le meilleur moment de la journée pour en boire, c’est le soir avant d’aller vous coucher. La chaleur du grog vous relaxera et le sommeil réparateur viendra s’ajouter à la liste des ingrédients, pour une efficacité optimale !

Alors, le grog, vous l’adoptez ? Quelle est votre recette préférée ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Envie de vous sentir bien à la maison?
Je m'inscris
Pas de spams. Desinscription en un seul clic

GUIDE GRATUIT: 80 points Feng-Shui essentiels pour améliorer votre confort de vie.

Simples et rapides à mettre en place!
close-link
Rejoignez plus de 8000 adhérent(e)s
Inscrivez vous à notre newsletter
Restez informé(e) sur tout ce qui se passe près de chez vous en rapport au bien-être.
Vous pouvez annulez votre inscription à tout moment.
close-link

Send this to a friend