Huile de coco: un merveilleux atout pour la cuisine et la salle de bain

By 9 June 2017 August 27th, 2019 Alimentation, chez soi, dans le corps, Soins

Huile de coco: un merveilleux atout pour la cuisine et la salle de bain

huile de coco

Son odeur gourmande et exotique évoque immédiatement l’été, son nom seul est une invitation au voyage… Grâce à ses propriétés nourrissantes et protectrices, l’huile de coco n’en finit plus de séduire.

Dans la salle de bain, l’huile de coco est un must-have beauté naturel, offrant à l’épiderme un aspect lisse et redonnant aux cheveux, voire même aux dents! de la brillance.

À la cuisine, star de l’alimentation santé, sa teneur en graisses saturées pose tout de même quelques limites quant à son utilisation. Ensemble, le point sur ses vertus et ses paradoxes.

Les origines de l’huile de coco

Issue du cocotier, appartenant à la famille des palmiers, la noix de coco est un gros fruit ovale, dur et vert qui peut peser jusqu’à 1,5 kg. Ce que nous appelons communément noix de coco est en réalité la graine contenue dans ce fruit, entourée d’une enveloppe coriace et fibreuse et d’une coque très résistante.

La chair de coco, aussi appelée amande, est un albumen de 1 à 1,5 cm d’épaisseur tapissant l’intérieur de la coque, elle-même remplie d’un liquide opalescent et sucré, l’eau de coco.

Et l’huile, là-dedans ?

L’huile de coco est obtenue de la pression mécanique de la chair fraîche de la noix : extraite à froid, on dit que c’est une huile de coco vierge. Il est important de faire attention à ne pas la confondre avec l’huile de coprah, extraite de la chair séchée de la noix et subissant des traitements (elle est blanchie, raffinée pour éliminer bactéries et moisissures formées au cours du séchage, et désodorisée).

La plupart du temps hydrogénée et privée de ses nutriments, cette huile est principalement utilisée par l’industrie agroalimentaire. Privilégiez l’huile vierge de coco, appréciée autant pour son odeur que pour sa saveur, et de préférence issue de l’agriculture biologique et du commerce équitable. huile de coco

Composition et propriétés de l’huile de coco

Contrairement aux huiles végétales plus classiques, l’huile de coco possède à température ambiante une texture solide, due à la présence quasi exclusive d’acides gras saturés. Pas de protéines, pas de glucides, pas de minéraux et presque pas de vitamines ! On peut l’assimiler à de la graisse pure, avec un peu de vitamine E.

Cependant, à la différence des graisses animales, constituées également de graisses saturées, l’huile de coco contient une quantité inhabituelle d’acides gras (ou triglycérides) à chaînes moyennes, dites TCM. Ces dernières ont la particularité d’être directement assimilées par le foie pour produire de l’énergie, le processus engendrant la libération de cétones, des composés qui auraient un effet thérapeutique sur le cerveau (dans le cadre de la maladie d’Alzheimer notamment).

Ces acides gras sont par ailleurs difficilement stockables dans les réserves graisseuses du corps, et ne sont pas associés à une hausse du risque cardiovasculaire. Parmi ces acides gras, on trouve environ 50% d’acide laurique, qui a pour caractéristiques d’augmenter le métabolisme et de faire baisser le taux de mauvais cholestérol en favorisant sa synthèse en une hormone (la prégnénolone) augmentant le tonus et la résistance aux maladies.

L’acide laurique a également démontré qu’il pouvait neutraliser certains virus, champignons et bactéries, tels le candida albicans ou le staphylocoque doré. Ses vertus antimicrobiennes en ont ainsi fait un allié ancestral dans de nombreux pays comme l’Inde. Bien sûr, la présence d’acides gras dans l’huile de coco lui confère également des propriétés nourrissantes et réparatrices, mais également antioxydantes et anti-âge, et la vitamine E qu’elle contient permet de maintenir une chevelure et une peau saines.

Avec de telles qualités, rien d’étonnant à ce qu’on la retrouve dans de nombreux produits cosmétiques. Comment utiliser l’huile de coco pour profiter de tous ses bienfaits ?

À la cuisine comme à la salle de bain, voyons ensemble les utilisations qu’elle propose.

L’huile de coco dans la cuisine

À froid comme à chaud, elle a tout bon

Utilisée au quotidien, l’huile de coco est un véritable atout pour les personnes suivant un régime végétarien ou vegan, car elle se substitue parfaitement au beurre. Elle peut également remplacer avantageusement d’autres matières grasses contenant des acides gras saturés ou trans, telles que les graisses animales ou l’huile de palme.

Il est possible de l’utiliser à froid afin de réaliser des pâtes à tarte ou des pâtisseries aussi facilement qu’en utilisant du beurre, ou encore pour booster votre smoothie du matin. Autre argument de poids, elle peut se cuire à haute température sans se dénaturer, contrairement aux huiles polyinsaturées telles que les huiles de colza, de lin ou de noix qui ne supportent pas les hautes températures.

Elle permet ainsi de remplacer le beurre pour faire cuire oeufs, viandes et légumes, mais également de réhabiliter la friture. Pensez tout de même à alterner les huiles végétales dans la cuisine, afin de profiter des divers acides gras (oméga 3, 6 et 9) essentiels au bon fonctionnement de l‘organisme.




Elle soutient les systèmes immunitaire et cardiovasculaire

Nous l’avons vu, les propriétés antioxydantes, mais également antibactériennes et anti-infectieuses de l’huile de coco en font un allié santé de poids. Les acides gras à chaîne moyenne qu’elle contient n’augmentent pas le risque de maladies cardio-vasculaires, et ont l’avantage d’augmenter le bon cholestérol, protégeant ainsi vos artères.

L’huile de coco permet de booster le système immunitaire et protégerait nos cellules de certains mécanismes à l’origine de cancers. Enfin, l’huile de coco constitue une source d’énergie pour notre cerveau et permet de lutter contre son vieillissement, ainsi que de diminuer le stress oxydant.

Prudence cependant, l’huile de coco reste une source quasi-exclusive de gras. Si elle accélère le métabolisme et est difficilement stockable dans les réserve de graisse du corps,  cette huile constitue néanmoins une source d’acides gras saturés, qui ne doivent pas représenter plus de 10% des apports énergétiques au quotidien. Gardez en tête que la clef d’une cuisine saine consiste à équilibrer et varier les apports !

huile de coco

L’huile de coco à la salle de bain

De façon similaire aux huiles de noisette ou encore d’avocat, l’huile de coco peut aisément migrer du placard de la cuisine… à celui de la salle de bain ! Grâce à son action nourrissante et antibactérienne, l’huile de coco est très efficace pour les soins de la peau, des cheveux et même des dents. Découvrons ensemble 5 utilisations qu’elle propose.

1. Une action nourrissante pour la peau

Très riche, l’huile de coco aide à lutter contre la déshydratation et apaise les irritations, c’est pourquoi elle est recommandée pour les peaux sèches ou souffrant d’eczéma. Ses propriétés antioxydantes préviennent le vieillissement de la peau, la tonifient et lui redonnent de l’éclat. Ses vertus assouplissantes lui confèrent également une action anti-vergetures. Ses atouts : l’aspect satiné qu’elle laisse sur la peau, mais surtout son odeur paradisiaque !

2. Une huile multifonctions pour le visage

Rapidement absorbée par la peau, l’huile de coco la nourrit et l’hydrate en profondeur, et régénère instantanément lèvres et contour de l’oeil. Il est possible de l’utiliser comme démaquillant (même pour le mascara waterproof), en massant délicatement tout le visage avec de l’huile, puis en l’essuyant avec un gant de toilette doux ou un disque lavable en coton ou en bambou.

Il est cependant conseillé aux peaux grasses ou à tendance acnéique de ne pas laisser poser l’huile de coco trop longtemps, en raison de son pouvoir comédogène. Après un démaquillage ou un masque, finissez par un nettoyage doux à l’aide d’une eau florale.

3. Un soin solaire naturel

L’huile de coco a la capacité de bloquer environ 20% des rayons UV, ce qui fait d’elle une protection solaire naturelle. Attention cependant, elle ne remplace pas totalement une crème solaire et ne doit pas être utilisée seule lorsque les beaux jours reviennent.

Après exposition, elle permet aussi d’apaiser et de soulager les rougeurs des peaux échauffées par le soleil. Son action serait même équivalente à celle de l’aloe vera, le parfum en plus !

4. Un fortifiant pour des cheveux souples et doux

L’acide laurique, un des acides gras présents dans l’huile de coco, possède une forte affinité avec les cheveux et est le seul capable de pénétrer la fibre en profondeur. Un must pour les cheveux crépus, secs ou abîmés. L’huile de coco appliquée en masque avant shampoing ou en bain d’huile sur les cheveux leur redonne brillance, vigueur, souplesse et densité. Elle les protégera également de la chaleur des appareils tels que les fers à lisser, friser ou le sèche-cheveux.

Enfin, quelques gouttes sur les longueurs aident à les démêler et rendent les cheveux lisses et soyeux.

5. Un capital blancheur pour vos dents

L’huile de coco a la réputation de maintenir une dentition saine et de blanchir naturellement les dents. Selon des scientifiques français, elle serait même capable de détruire une bactérie s’attaquant à l’émail.

Utilisée le matin en bain de bouche durant une dizaine de minutes avant de vous brosser les dents, elle garantit un beau sourire et une haleine fraîche, tout en prévenant les caries.

Pour un dentifrice reminéralisant, vous pouvez également mélanger à parts égales huile de coco et bicarbonate de soude, et ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Pour conclure…

L’huile de coco fait désormais partie des produits de consommation courante, et peut être trouvée en épiceries, en magasins bio ou encore sur internet. La choisir 100% naturelle, non raffinée et bio, c’est miser sur un produit de qualité, bon pour la santé et aux vertus cosmétiques indéniables.

Laissez-vous tenter par ses arômes dans votre cuisine, ou le temps d’un soin cocooning ! Cet article vous a plus? N’hésitez pas à le partager autour de vous, ou à nous en faire part dans les commentaires.

Sources

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/35584/4-bienfaits-huile-coco http://www.lexpress.fr/styles/tout-sur-l-huile-de-noix-de-coco-bienfaits-risques-calories-graisses-bio-sante_1814613.html http://www.marieclaire.fr/,les-bienfaits-meconnus-de-l-huile-de-coco,736647.asp http://www.doctissimo.fr/beaute/beaute-naturelle/huiles-vegetales/huile-de-coco http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/vertus-huile-coco.html https://www.santenatureinnovation.com/pourquoi-cette-folie-de-lhuile-de-noix-de-coco/

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend