Kéfir: comment en préparer à la maison?

By 30 March 2017 August 23rd, 2019 Alimentation, chez soi, Soins

Kéfir: comment en préparer à la maison?

kéfir

Le kéfir, vous connaissez ? C’est une boisson faite à base de grains du même nom qui se présentent généralement sous la forme d’une petite tête de chou-fleur. Utilisé depuis l’Antiquité, le kéfir est un véritable probiotique et ses nombreux bienfaits ne sont plus à prouver.

Originaire du Caucase, la boisson au kéfir se compose de deux types : le kéfir de lait et le kéfir de fruits (aussi appelé kéfir d’eau), ainsi qu’un grand nombre de variantes actuelles, dont le kéfir au thé. C’est une boisson fermentée créée en plongeant les grains de kéfir dans du lait ou de l’eau et en laissant reposer le tout pendant un ou plusieurs jours. Résultat : une boisson remplie de vitamines et autres bons éléments qui ne feront que du bien à votre organisme !

Le kéfir de fruits est généralement décrit comme étant le plus désaltérant. Quant au kéfir de lait, il fait plutôt penser à du yaourt à boire. Mais ne vous fiez pas à de simples descriptions. Son goût est en effet aussi original que sa préparation, et il vous faudra en goûter pour vous faire votre propre idée.

Pour cela, nous vous présentons dans cet article les recettes les plus connues du kéfir, ainsi que plusieurs variantes toutes aussi saines et goûteuses. Mais avant tout, un petit historique et un résumé de ses bienfaits s’imposent.




Des origines mystérieuses remontant aux tribus nomades d’Asie

Comme beaucoup de produits utilisés depuis des siècles, l’origine du kéfir garde en elle beaucoup de mystère. Certaines légendes vouent son origine à un dieu, qui en aurait fait offrande à un humain. Cependant, les théories plus réalistes placent sa création dans les gourdes de tribus nomades d’Asie centrale.

Les membres de ces tribus transportaient leur lait dans des gourdes en cuir et en peaux de bêtes. Cet environnement était favorable à un type particulier de fermentation, donnant naissance au kéfir. Alors que le kéfir de lait trouve plutôt ses origines au Kazakhstan, en Mongolie et dans les pays aux alentours, l’origine du kéfir de fruit est placée plus à l’Est, notamment au Tibet et au Japon.

Sans rentrer dans les détails pour éviter par la même occasion de vous dégoûter, les grains de kéfir sont un ensemble de micro-organismes vivants composés, entre autres, d’une multitude de bonnes bactéries et de levures. Le kéfir se développe donc par lui-même, telle une plante, lorsqu’il se trouve dans le bon environnement.

Kéfir: un nombre de bienfaits considérable

graines de kefir

Pourquoi ce produit est-il préparé et consommé depuis des siècles ? La raison est simple : ses vertus sont tellement nombreuses qu’il peut être utilisé dans un nombre très étendu de situations ! Le kéfir a d’ailleurs fait l’objet de beaucoup d’études scientifiques pour prouver son efficacité.

Voici la liste presque exhaustive de tous ses bienfaits.

1) Pour l’estomac et la flore intestinale

Le kéfir est un excellent protecteur du système digestif. Il favorise la digestion, soulage les ulcères d’estomac et évite les problèmes intestinaux tels que la constipation et la diarrhée. Il agit aussi sur la flore intestinale en la nettoyant, la rééquilibrant et l’entretenant pour s’assurer qu’elle reste saine. Par ailleurs, il renforce le système biliaire.
L’une des seules choses que le kéfir ne fait pas dans cette région du corps, c’est lutter contre les douleurs d’estomac. Ceci dit, en buvant du kéfir vous devriez armer votre estomac contre un grand nombre de douleurs potentielles dans le futur.

2) Pour le système immunitaire

Le kéfir, particulièrement le kéfir de lait, renforce et dynamise le système immunitaire. Il est donc généralement recommandé d’en boire de grandes quantités lorsque l’on est malade pendant longtemps. Considéré comme un antibiotique naturel très efficace, il est notamment administré comme un médicament normal aux patients d’hôpitaux en Russie.

Il est utilisé contre l’inflammation et a un effet reconnu sur un certain nombre de maladies, telles que l’asthme et la pneumonie. De plus, il est connu pour réguler l’hypertension et réduire le cholestérol.

3) Sur les blessures

Lorsqu’il est appliqué localement, le kéfir est un antiseptique très efficace qui désinfecte et nettoie les blessures tout en accélérant leur cicatrisation.

4) Pour les problèmes de peau

Il est connu pour soigner les problèmes de peau tels que l’acné et l’eczéma. Il fonctionne aussi contre certaines allergies.

5) Contre le cancer

Le kéfir pourrait aider à prévenir le cancer en réduisant, voire en empêchant totalement, le développement des cellules cancéreuses, sans pour autant s’attaquer aux cellules saines. Il aiderait donc notre corps à lutter contre l’apparition de tumeurs, ainsi que contre le développement de tumeurs existantes.

Toutefois, jusqu’à présent, les différentes études qui se sont intéressées à la question n’ont été réalisées que sur des souris. Il faut donc attendre des études réalisées sur les êtres humains pour pouvoir confirmer les pouvoirs du kéfir sur le cancer.

6) Contre le cholestérol et l’hypertension

Grâce à ses qualités de probiotique, le kéfir aide à diminuer le taux de cholestérol dans le sang. De plus, il aide à faire légèrement baisser la pression artérielle.




7) Contre les intolérances alimentaires

En favorisant la santé de la flore intestinale, le kéfir a également un effet sur un grand nombre d’allergies et intolérances alimentaires. En effet, ces problèmes arrivent souvent quand la muqueuse intestinale perd de son étanchéité et ouvre l’accès vers le sang et la lymphe à certaines substances indésirables. Pour s’en débarrasser, le corps développe alors une réaction immunitaire, qui peut provoquer des symptômes désagréables. Or, lorsque la flore intestinale est saine et équilibrée, elle peut prendre soin de la muqueuse intestinale et s’assurer que celle-ci ne devienne pas perméable.

8) Pour la santé des os

Le kéfir de lait est notamment riche en calcium et en vitamine K2, deux nutriments qui sont connus pour leur impact bénéfique sur notre système osseux. En effet, ils aident à améliorer la densité osseuse, ce qui permet de diminuer le risque de souffrir d’ostéoporose ou de fractures quelconques.

Notez que pour profiter de la vitamine K2 dans votre kéfir, il faudra le préparer avec du lait entier.

9) Riche en vitamines et minéraux

Dans sa composition complexe, le kéfir contient un grand nombre de vitamines et de minéraux: les vitamines A, D, B2, B12 et K, ainsi que le calcium et le magnésium, notamment.

10) Et autres bienfaits

Outre tout cela, le kéfir est aussi un très bon relaxant du système nerveux, il combat les insomnies et a un très bon effet sur la circulation sanguine.

De plus, il est sans danger pour les personnes qui sont généralement intolérantes au lactose.

Comment faire du kéfir maison?

preparation kefir

Vous l’aurez compris : pour faire du kéfir, il faut des grains de kéfir. Or, du fait de la particularité de l’environnement dans lequel il trouve son origine, le kéfir est souvent difficile à trouver. Ceux vendus en grandes surfaces sont généralement de maigres clones qui ne contiennent malheureusement pas toutes les vertus du kéfir original.




Trouver des grains de kéfir

Le meilleur moyen de s’en procurer est souvent de trouver quelqu’un qui en a et qui voudra bien vous en donner une petite partie. C’est aussi la façon préconisée par la tradition, et celle considérée comme la seule valable dans certains rites !

Vu que le kéfir se développe naturellement, les détenteurs de kéfir pourront vous en donner une partie sans mettre en péril leur propre stock. Il vous suffira de le mettre dans le bon environnement pour voir les graines se développer rapidement. Vous pourrez alors en donner une partie à votre tour.

Le plus difficile, cependant, c’est de trouver des gens qui en ont. Si personne ne boit du kéfir dans votre entourage, faites une rapide recherche sur internet. Il existe en effet des groupes Facebook et des forums dédiés au kéfir et à son partage. Si vous n’habitez pas tout près d’un détenteur, sachez qu’il est même possible d’envoyer les grains par courrier.

Cependant, si vous ne voulez pas faire toutes ces démarches, vous pouvez aussi en trouver en magasin. Privilégiez les magasins bio, qui proposeront généralement du kéfir de meilleure qualité que les grandes surfaces. Dans tous les cas, veillez toujours à vous renseigner sur son origine pour vous assurer d’acheter des grains de kéfir bio. Vous ne voudriez pas que des pesticides et autres produits chimiques viennent macérer dans votre boisson faite maison !

Enfin, notez qu’il existe une différence entre les grains de kéfir de fruit et ceux de kéfir de lait. En effet, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une substance vivante. Les grains se développent donc différemment selon l’environnement dans lequel ils sont plongés. Ainsi, les grains de kéfir de lait prennent une teinte beige et se développent en petites boules qui ont l’apparence d’un mini chou-fleur. Les grains de kéfir de fruit, de leur côté, sont transparents et présentent une texture plus lisse.

Mais leur apparence n’est pas la seule chose qui varie. Les bactéries qui les composent sont aussi différentes selon le type de kéfir que vous avez. N’hésitez donc pas à varier les plaisirs en consommant les deux types de kéfir !

Conserver les grains et en prendre soin

Une fois que vous avez vos grains, il est nécessaire de respecter quelques précautions quant à leur conservation et à leur utilisation pour vous assurer de ne pas les voir mourir.

Notez que si vous achetez votre kéfir en magasin, il se peut qu’il présente des instructions spécifiques quant à son utilisation et sa conservation, qui ne sont pas pareilles que pour le kéfir traditionnel. Faites bien attention à les respecter. Si aucune instruction spécifique n’est précisée, plusieurs options s’offrent à vous pour conserver vos grains de kéfir lorsque vous ne les utilisez pas :

  • Mettez-les au réfrigérateur : Versez de l’eau et un peu de sucre dans un bocal, et plongez-y les grains. Mettez le bocal au frigo. Tous les 10 jours, rincez les grains et changez l’eau. Cette méthode est la meilleure si vous utilisez vos grains souvent.
  • Faites-les sécher : Placez-les sur un torchon ou une feuille de papier sulfurisé et faites-les sécher au soleil. Le séchage entier peut prendre jusqu’à plusieurs heures selon les situations. Mettez-les ensuite dans un bocal ou un sac et placez-les au frigo. Les grains de kéfir secs peuvent se conserver jusqu’à un an. Lorsque vous voudrez les réactiver, il vous faudra les laisser toute une nuit dans une tasse remplie d’eau tiède et d’un peu de sucre.
  • Congelez-les : Rincez les grains, mettez-les dans un sac de congélation et mettez-les au congélateur. Ainsi, ils pourront se conserver pendant un an.

Lorsque vous utiliserez les grains pour votre boisson, veillez à prendre les précautions suivantes:

  • Ne touchez pas le kéfir avec une cuillère ou tout autre objet en métal.
  • Ne mettez jamais trop de grains dans votre préparation.
  • Le kéfir absorbe tout ce qui se trouve autour de lui. Evitez donc d’utiliser des produits chimiques ou de fumer à proximité du kéfir. Evitez aussi de cuisiner avec de la pâte levée près des grains.
  • Pour la même raison, veillez à mettre des ingrédients bio dans votre kéfir pour éviter les produits chimiques qui pourraient vite empoisonner vos boissons.Enfin, si vos grains dégagent une forte odeur, si leur volume s’est réduit ou si leur texture est collante et gluante, c’est le signe que votre kéfir n’a pas été bien conservé. Arrêtez donc de l’utiliser.



Faire du kéfir de lait

kéfir au lait

Le kéfir de lait est le plus facile à réaliser. Vous n’aurez besoin que de deux ingrédients : 30 grammes de grains de kéfir et 1 litre de lait bio, qu’il soit de vache, de brebis ou d’un autre animal.

Commencez par rincer les grains à l’eau tiède. Ensuite, versez le lait dans un bocal en verre et plongez-y les grains. Recouvrez le bocal à l’aide d’un tissu et laissez-le à température ambiante pendant 24 à 48h. Prenez ensuite un tamis et filtrez le tout pour pouvoir récupérer les grains. Vous aurez ainsi votre kéfir de lait ! Si vous ne buvez pas tout d’un coup, conservez la boisson au frigo et buvez-la dans les 24h.

Quant aux grains, séchez-les et conservez-les de la manière que vous préférez.

Faire du kéfir de fruit

La réalisation du kéfir de fruit, qu’on appelle aussi kéfir d’eau est un peu plus complexe mais reste quand même plutôt facile.

Pour votre kéfir de fruit, vous aurez besoin d’un litre d’eau minérale, de 30 grammes de grains de kéfir, de 2 figues séchées, de 3 cuillères à soupe de sucre (brun de préférence) ou de miel et d’un demi-citron. Notez que, pour éviter de faire du mal aux grains de kéfir, l’eau que vous utiliserez doit toujours être minérale et, comme nous l’avons déjà mentionné, les fruits et plantes doivent être bio.

Commencez par rincer les grains à l’eau tiède et coupez le citron en lamelles. Prenez un bocal en verre, versez-y l’eau et ajoutez tous les ingrédients. Pour éviter que les grains ne se propagent dans toute votre boisson, il est préférable de les entourer d’un filet avant de les plonger dedans. Ne serrez pas le filet trop fort car cela empêcherait les grains de se reproduire. Recouvrez enfin le bocal d’un tissu, et laissez reposer à température ambiante pendant 24 à 36 heures.

Plus vous laisserez reposer, plus la boisson sera pétillante. Elle deviendra même un peu alcoolisée au fur et à mesure du processus de fermentation. La boisson est considérée comme étant assez fermentée lorsque les figues remontent à la surface. Mais vous pouvez la laisser fermenter un peu plus si vous le désirez.

Pour finir, comme pour le kéfir de lait, filtrez le tout et buvez l’entièreté de la boisson de préférence dans les 24h, ou au maximum 4 jours après l’avoir créée. Séchez les grains de kéfir et conservez-les de la façon que vous préférez.

Notez que certaines recettes mettent le double de sucre ou de figues. Votre boisson ne sera pas plus sucrée pour autant, mais elle sera un peu plus alcoolisée.

Des variantes infinies

Il existe un grand nombre de variantes au kéfir de fruits.

Vous pouvez remplacer les figues par un autre fruit ou légume, frais ou séché, tel que des framboises ou un concombre. Le citron, lui, peut être remplacé par un autre agrume.

À la place du sucre, vous pouvez utiliser de la grenadine ou un autre sirop, de préférence fait maison.

Ou encore, vous pouvez ajouter quelques fruits secs, comme des raisins ou des abricots, pour que votre mélange soit plus sucré. Et si vous avez des herbes fraiches comme de la menthe, pourquoi ne pas en mettre un brin ?

Vous l’aurez compris : seule la base d’eau et de grains de kéfir reste inchangée. Le reste peut changer en fonction de vos envies et de ce que vous avez sous la main. À vous de trouver la recette qui vous convient le mieux, et pourquoi pas de varier les plaisirs !

Dites-nous, connaissiez-vous le kéfir et toutes ses vertus ? Quelle est la recette qui vous tente le plus ?

Sources

https://magazine.laruchequiditoui.fr/le-kefir-boisson-miracle-et-presque-gratuite/

http://www.kefir.ilbello.com/articoli/kefir.pdf

Maria R. Prado, Lina Marcela Blandón, Luciana P. S. Vandenberghe, Cristine Rodrigues, Guillermo R. Castro, Vanete Thomaz-Soccol, Carlos R. Soccol, Milk kefir: composition, microbial cultures, biological activities, and related products, Front Microbiol, 2015

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4626640/

Lopitz-Otsoa F1, Rementeria A, Elguezabal N, Garaizar J Kefir: a symbiotic yeasts-bacteria community with alleged healthy capabilities, Rev Iberoam Micol, 2005, 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16854180/

Farnworth E. R, Kefir – a complex probiotic, Food Science and Technology Bulletin, Vol 2, p.8 to 12 (consultable en ligne

Sepideh Dadashi, Soheil Boddohi and Neda Soleimani, Preparation, characterization, and antibacterial effect of doxycycline loaded kefiran nanofibers, Journal of Drug Delivery Science and Technology, 2019, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1773224718313650?via%3Dihub

Chujian Chen, Hing Man Chan, Stan Kubow, Kefir Extracts Suppress In Vitro Proliferation of Estrogen-Dependent Human Breast Cancer Cells but Not Normal Mammary Epithelial Cells, Journal of Medicinal Food, Vol. 10, No. 3, 2007, https://doi.org/10.1089/jmf.2006.236

De Moreno de LeBlanc A., Matar C., Farnworth, E., Perdigon G., Study of cytokines involved in the prevention of a murine experimental breast cancer by kefir, 2006, https://www.scopus.com/record/display.uri?eid=2-s2.0-33746803265&origin=inward&txGid=c075c1b7d6637e1fa50774e536381c37

Nazli Turkmen, Kefir as a Functional Dairy Product, Dairy in Human Health and Disease Across the Lifespan, Medical Oncology, 2017, https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs12032-017-1044-9

Jalali F, Sharifi M, Salehi R. Kefir induces apoptosis and inhibits cell proliferation in human acute erythroleukemia. Med Oncology, 2016. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26708130?dopt=Abstract

  1. Liu et al., Studies on the Action Mechanism for Cholesterol-Lowering of Lactobacillus which Yields Bile Salt Hydrolase from Kefir Grains, Advanced Materials Research, Vols. 781-784, 2013, https://www.scientific.net/AMR.781-784.1336

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image
Send this to a friend