Pourquoi ajouter le konjac à votre quotidien?

By 23 April 2018 August 28th, 2019 Alimentation, chez soi

Pourquoi ajouter le konjac à votre quotidien?

Utilisé depuis 2000 ans dans l’alimentation japonaise, le konjac fait son apparition sur le marché européen depuis quelques années seulement. S’il est de plus en plus connu dans nos pays, c’est principalement pour ses vertus minceur qui font beaucoup parler de lui. Mais le konjac a d’autres tours dans son sac!

Originaire d’Asie du Sud-Est, le konjac est une plante tropicale aux grandes fleurs rouges que l’on appelle parfois “langue du diable” en raison de son apparence. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est plutôt sa racine, dont la forme est similaire à celle d’une betterave. Pouvant atteindre jusqu’à 80cm de circonférence, elle est extrêmement peu calorique et riche en fibres. Deux qualités qui lui procurent des bienfaits importants!

Quels sont ces bienfaits? Et comment ajouter le konjac à nos repas? Nous vous répondons dans cet article.




Les 7 bienfaits du konjac

En règle générale, dans nos pays, le konjac est plutôt connu pour ses bienfaits que pour ses qualités gustatives. Mais concrètement, pourquoi devriez-vous commencer à consommer du konjac?

1) C’est un allié minceur

C’est sûrement son bienfait le plus connu, et pour cause : en termes de régime, il apporte son aide sur tous les fronts. Il fait d’ailleurs partie du très petit groupe d’aliments qui ont l’autorisation d’afficher sur leur emballage la mention « perte de poids » accordée par les autorités européennes. Et oui, rien que ça!

Le konjac est, d’abord, extrêmement peu calorique. En effet, il ne contient environ que 3 petites calories par 100 grammes! C’est difficile de faire mieux, et cela signifie donc que vous pouvez en manger sans aucun regret.

De plus, le konjac a le pouvoir d’absorber les graisses, grâce au glucomannane qu’il contient. Le glucomannane, c’est une fibre soluble qui prend la forme d’un gel visqueux lorsqu’elle se trouve dans l’organisme. Celui-ci se pose sur les parois de l’estomac et absorbe un grand nombre de calories, sucres et graisses ingérées, afin de les éliminer ensuite plus facilement!

Mais ce n’est pas tout…

2) Il agit comme coupe-faim

En plus des deux points que nous venons de mentionner et qui font de lui le meilleur ami de toutes les personnes désireuses de perdre du poids, le konjac aide également à moins manger.

En effet, une fois posé dans l’estomac, le glucomannane gonfle au contact de substances liquides et peut aller jusqu’à absorber 100 fois son poids en eau! Résultat : il donne très vite l’impression d’être rassasié, et cela nous permet d’éviter les craquages entre les repas, mais aussi de trop manger aux repas.

konjac

3) Il favorise la digestion

Si vous avez régulièrement des problèmes de digestion, le konjac est également fait pour vous. Il est en effet très riche en fibres, celles-ci comptant pour 64% de sa composition. Or, les fibres sont connues pour leur action sur le transit intestinal.

Non seulement elles capturent les toxines présentes dans l’organisme et aident ce dernier à s’en débarrasser, mais elles améliorent aussi le transit intestinal dans son ensemble. Ainsi, le konjac est notamment très efficace pour lutter contre les ballonnements et d’autres problèmes digestifs, tels que la constipation.

4) Il détoxifie l’intestin

Nous l’avons dit, le konjac aide à se débarrasser des toxines ainsi que de toutes les mauvaises choses qui se trouvent dans l’intestin et ont tendance à l’irriter.

En plus de nettoyer l’intestin et, de manière plus générale, le système digestif, le konjac contient des prébiotiques qui aident à nourrir les bonnes bactéries présentes dans la flore intestinale, ce qui leur permet de se renforcer.

Au final, ces bienfaits ne restent pas que dans notre intestin car tout cela aide aussi à augmenter nos défenses immunitaires.

5) Il aide à lutter contre le diabète

Le glucomannane (oui, encore lui!) aurait le pouvoir de ralentir la libération du glucose provenant des aliments. Ainsi, il limite le taux de sucre dans le sang, ce qui permet de maîtriser la glycémie, et donc de réduire les pics d’hyperglycémie et d’insuline. Tout cela a un effet très bénéfique contre le diabète.

Cependant, il est important de noter que le konjac peut avoir des conséquences négatives sur l’action de certains médicaments. Si vous êtes diabétique, il est donc important de demander l’avis de votre médecin avant de commencer à consommer du konjac.

6) Il aide à combattre le mauvais cholestérol

En absorbant les graisses ingérées avant qu’elles n’aient le temps de se diffuser dans l’organisme, le konjac aide aussi à faire baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

De manière plus générale, cela permet de diminuer l’hypertension artérielle et, ainsi, de prévenir les troubles et maladies cardio-vasculaires. Si vous décidez de consommer du konjac pour cette raison, notez que les premiers effets sur votre tension devraient apparaitre après quatre semaines environ.

7) Il est bon pour la peau

Outre ses vertus alimentaires et médicinales, le konjac est aussi bon pour notre peau, et plus spécifiquement pour notre visage. Dans ce cas, il prend une forme quelque peu différente. En effet, il n’est pas question ici de l’ajouter à notre alimentation, mais plutôt de l’utiliser sous forme d’éponge.

Comme le konjac alimentaire, l’éponge de konjac fait de plus en plus parler d’elle en Europe. Fabriquée à partir de la même racine que celle utilisée en cuisine, elle aurait été créée au départ à destination des bébés. Et pourtant, aujourd’hui, ce sont tous les adeptes des cosmétiques naturels qui se l’arrachent!

Le principe est simple : on l’utilise le matin ou le soir pour se nettoyer le visage après s’être démaquillées. Or,derrière ce petit geste se cachent de nombreux bienfaits.

Tout d’abord, l’éponge aide à nettoyer la peau en profondeur, luttant ainsi contre l’excès de sébum, les pores obstrués et les points noirs. De plus, elle hydrate la peau et la rend toute douce. Enfin, elle agit sur le teint, en le lissant et le rendant radieux, et tout cela sans agresser la peau.




Comment utiliser le konjac en cuisine?

Le konjac vous intéresse? Nous vous expliquons ici comment vous pouvez l’ajouter à votre alimentation et quelles sont les précautions à prendre lors de son utilisation.

Mais avant tout, notez que, selon l’endroit où vous habitez, il vous faudra peut-être un certain temps avant de mettre la main dessus. En effet, le konjac n’est généralement pas vendu dans les supermarchés. On le trouve plutôt dans les magasins bios, spécialisés ou japonais ainsi que, sous certaines formes, dans les pharmacies. Toutefois, si vous n’en trouvez pas près de chez vous, ne baissez pas les bras : vous pourrez facilement le trouver sur internet!

Sous quelle forme trouve-t-on le konjac?

La question à poser devrait plutôt être : sous quelle forme ne le trouve-t-on pas? En effet, le konjac peut prendre un grand nombre d’apparences!

À l’image de la betterave, à laquelle il ressemble fortement, il peut, d’abord, être simplement consommé comme un légume. Dans ce cas, il prend souvent la forme de blocs blancs ou gris.

Mais il est peut-être plus communément consommé sous forme de farine, ou de poudre, créée en broyant la racine de la plante. Au Japon, la farine de konjac est utilisée comme base dans un grand nombre de plats, de biscuits et de desserts.

Vous pouvez également trouver des pâtes, nouilles ou vermicelles de konjac, ou encore du riz de konjac. Les cuisiner est très simple, car le processus s’apparente à la cuisine de ces aliments dont il prend la forme. Cependant, dans ce cas, on conseille souvent de bien l’assaisonner car il a peu de goût à l’état naturel.

Plus étonnant sûrement, le konjac peut aussi se présenter sous forme de gelée. On peut alors par exemple l’utiliser dans des sauces ou l’ajouter à une soupe.

Enfin, le konjac se vend aussi en gélules, à consommer comme complément alimentaire. Dans ce cas, il suffit de le prendre avec un verre d’eau en veillant bien à respecter les doses recommandées.

Quelles précautions doit-on prendre à l’heure de consommer du konjac?

konjac plante

De manière générale, tout le monde peut consommer du konjac et, lorsqu’elle reste équilibrée, sa consommation ne présente aucun risque. Cependant, il convient de souligner plusieurs points importants.

En premier lieu, notez qu’il est préférable de ne pas trop en manger, peu importe la forme sous laquelle il est consommé. En effet, un excès pourrait provoquer plusieurs effets indésirables, particulièrement au niveau digestif, comme la diarrhée ou des flatulences. Il est aussi vivement recommandé de boire un grand verre d’eau lors de la consommation de konjac, pour éviter que le tube digestif ne s’obstrue sous son action.

De plus, si vous suivez un traitement médicamenteux, il est toujours préférable de recueillir l’avis de votre médecin avant de consommer du konjac de manière régulière. En effet, celui-ci pourrait avoir un effet négatif sur les effets du médicament.

Enfin, outre sa haute teneur en fibres, le konjac ne présente pas d’excellentes valeurs nutritionnelles, car il est pauvre en vitamines et en minéraux. Il doit donc toujours faire partie d’un régime varié et équilibré pour éviter de développer des carences nutritionnelles.

Et vous, le konjac, vous connaissiez déjà? En avez-vous déjà goûté?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image

Send this to a friend