L’ortie, la plante aux nombreux bienfaits cachés

By 23 August 2017 August 23rd, 2019 Alimentation, chez soi, Plantes et Jardin

L’ortie, la plante aux nombreux bienfaits cachés

orties

Tous ceux qui ont joué dans la nature étant enfants sont sûrement déjà tombés dans les orties, et n’en gardent pas les meilleurs souvenirs! Mais bien qu’elle semble très agressive lorsqu’elle nous pique, l’ortie est en fait remplie de vertus.

Si l’on arrive à passer outre ses feuilles au pouvoir urticant, l’ortie nous réserve en effet un lot de bienfaits connus et appréciés depuis l’Antiquité. Appartenant à la famille des légumes, l’ortie peut être utilisée en cuisine. Mais elle est aussi présente dans les rayons des pharmacies ou encore dans certains cosmétiques.

Il faut dire que l’ortie renferme une riche composition qui aide à lutter contre plusieurs maladies et de nombreux maux du quotidien. Elle est très riche en protéines végétales, mais aussi en vitamines, notamment les vitamines B et C. L’ortie contient également beaucoup de magnésium, calcium, fer, potassium, soufre, zinc et autres minéraux. Sa composition donne à l’ortie des propriétés stimulantes, anti-inflammatoires, antioxydantes, diurétiques ou encore reminéralisantes.

Dans cet article, nous revenons sur tout ce que l’ortie peut faire pour vous. Et si vous ne savez pas comment la consommer, nous vous l’expliquons en fin d’article.




Elle traite la peau grasse

L’ortie a le don de réduire significativement la sécrétion de sébum de notre peau et est donc recommandée pour les peaux grasses. De plus, le zinc présent dans l’ortie est efficace dans un traitement de l’acné, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Elle rend les cheveux plus beaux

L’ortie est un véritable bienfaiteur pour nos cheveux!

D’abord, en luttant contre la sécrétion de sébum, elle permet aussi de combattre les cheveux gras.

Ensuite, notamment grâce à la vitamine B5 et au fer qu’elle contient, l’ortie aide à lutter contre les cheveux cassants. Et les cheveux ne sont pas les seuls que l’ortie pourra aider à renforcer. En effet, si vous avez les ongles cassants, elle pourra aussi les renforcer efficacement.

Et ce n’est pas tout : l’ortie aide aussi à lutter contre les pellicules.

Certains affirment également qu’elle favoriserait la repousse des cheveux, mais cela reste à prouver.

Quoiqu’il en soit, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous voyez un shampoing à l’ortie au magasin. Il ne peut qu’être bon pour vos cheveux!

Elle peut être utilisée comme antidouleur et anti-inflammatoire

Elle est très efficace contre les douleurs provoquées par l’arthrose, les douleurs articulaires et les rhumatismes. Il existe des crèmes à l’ortie qu’il suffit de poser sur les parties douloureuses de notre corps, mais l’ortie est aussi efficace en tisane.

Grâce à sa composition riche en calcium et en zinc, elle aide à la reminéralisation des os, qui va favoriser une reconstruction de l’os. De plus, l’ortie favorise aussi la régénération des tissus musculaires.

Elle nous donne de l’énergie

Riche en vitamines B et C (elle contient même jusqu’à 7 fois plus de vitamine C que l’orange!), mais aussi en fer, magnésium et autres minéraux, l’ortie est très efficace pour lutter contre la fatigue et nous dynamiser.

Elle peut ainsi nous aider dans de nombreux moments de la vie, que ce soit pendant les phases de croissance des enfants et adolescents qui voient leur énergie en prendre un coup, ou encore pendant les régimes et les périodes de fatigue intense, voire de déprime.

L’ortie aide aussi à stimuler la concentration et l’attention et est donc l’allié parfait en période d’examens ou de gros défis au travail, pour éviter de vous endormir sur votre bureau!

Elle est efficace contre les carences en fer

Et pas seulement parce qu’elle contient du fer. En effet, l’action de l’ortie va plus au-delà que simplement fournir du fer à notre organisme. D’une part, elle l’aide à bien absorber le fer qu’elle lui transmet et, d’autre part, elle aide le fer à s’ancrer sur nos globules rouges.

Elle peut donc être très efficace auprès des personnes qui manquent de fer, mais aussi auprès des femmes qui vivent des baisses de régime suite à des saignements menstruels trop importants. Dans ce cas, une cure d’ortie pendant les règles aidera l’organisme à faire face à la perte en fer.

Elle lutte contre les infections urinaires et la rétention d’eau

L’ortie est un diurétique naturel très efficace. Qu’elle soit prise en infusion, en gélule ou sous d’autres formes, elle favorise le drainage des reins et de la vessie et est donc recommandée en cas d’infections urinaires.

De plus, en favorisant le drainage, elle combat aussi la rétention d’eau… et la cellulite que celle-ci provoque!

Mais encore…

L’ortie est également utilisée dans un grand nombre d’autres situations. En voici une liste presque complète :

  • Elle facilite la digestion ;
  • Elle lutte contre les infections buccales telles que les aphtes ;
  • Elle aide à limiter les hémorragies ;
  • Elle lutte contre l’hypertrophie de la prostate ;
  • Elle aide les femmes enceintes en stimulant la production de lait maternel ;
  • Elle aide à combattre les crises de goutte en favorisant l’élimination de l’acide urique ;
  • Elle participe à l’élimination des toxines dans l’organisme, combattant ainsi le vieillissement cellulaire.

Comment consommer l’ortie?

D’accord, maintenant vous savez que l’ortie a de grands pouvoirs, mais peut-être ne savez-vous toujours pas comment la consommer. Il faut dire que depuis notre plus jeune âge, l’ortie est généralement une plante que l’on a appris à éviter!

L’ortie a tendance à pousser un peu partout et résiste même à des températures très froides. Vous pourriez donc souvent la croiser sur votre chemin. Si vous voulez la ramasser vous-mêmes, pensez à porter des gants pour éviter de vous faire avoir par ses petits poils urticants! Et pour éviter qu’elle ait un goût amère, il est préférable de la récolter lorsque les pousses sont encore jeunes.

Une fois en cuisine, n’hésitez pas à continuer à utiliser vos gants le temps de laver et couper la plante. En effet, c’est seulement après avoir été chauffée que l’ortie devient inoffensive.

Alors, que faire avec l’ortie? Plusieurs options s’offrent à vous. D’abord, les feuilles fraîches d’orties peuvent être bues en infusion. Si vous voulez plutôt en faire un plat, sachez que les orties se mangent souvent en soupe, mais vous pouvez aussi les hacher à la manière d’épinards, les mettre dans des quiches ou les ajouter à de la purée. Quoiqu’il en soit, les feuilles sont généralement bouillies pendant une quinzaine de minutes avant d’être mixées ou hachées.

Note que si vous ne voulez pas prendre le risque de vous piquer, vous pouvez trouver des feuilles d’orties prêtes à l’emploi en magasin. Pour un usage hors de la cuisine, elles sont aussi disponibles en gélules.

Alors, convaincus? Avez-vous déjà mangé de l’ortie? Ou, au contraire, vous avez peur de la mettre en bouche?




Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image

Send this to a friend