Réflexologie: explications, bienfaits, séances et origine

By 29 October 2018index

Réflexologie: explications, bienfaits, séances et origine

reflexologie

Depuis des milliers d’années, la réflexologie tourne autour d’un objectif: atteindre le bien-être. Plus particulièrement, cette discipline entend favoriser les facultés d’autoguérison du corps afin de soulager, traiter et prévenir les maux de la vie quotidienne.

Venue d’Asie, la réflexologie, comme l’acupuncture et beaucoup d’autres méthodes de soin dans sa région d’origine, considère que le corps renferme des flux énergétiques. Ceux-ci circulent en continu dans notre organisme et ont une influence directe sur notre santé. En effet, c’est seulement lorsqu’ils peuvent se déplacer sans encombres que nous nous sentons bien et en bonne santé. Au contraire, dès qu’ils font face à un blocage qui entrave leur circulation, l’équilibre de notre corps s’en trouve chamboulé. Cela provoque alors des maux en tous genres, aussi bien physiques que psychologiques.

Pour remédier à ces problèmes, il suffirait de concentrer notre action sur certaines parties du corps. En effet, selon la réflexologie, chaque organe, glande ou fonction physiologique est lié à une zone spécifique de notre corps. Celles-ci, appelées « zones réflexes », renferment en elles la clé aux problèmes physiques et émotionnels que nous ressentons lorsque les flux énergétiques ne peuvent plus circuler librement dans notre organisme.

Mais où se trouvent ces zones réflexes? Elles sont parsemées sur les mains, les pieds et le visage. À elles seules, ces trois parties corporelles reflètent et représentent l’entièreté de notre corps. Les nombreuses zones réflexes que l’on peut y trouver agissent comme autant de points d’action qui, tous ensemble, ont une influence sur tout le corps.

Pour exercer cette influence, il suffit d’effectuer des pressions manuelles sur l’un de ces points. Cela permettra d’agir directement sur l’endroit de notre corps qui nous fait défaut et, ainsi, d’éliminer les blocages et tensions qui s’y trouvent pour rééquilibrer la circulation des flux énergétiques.

En conclusion, si l’on devait l’expliquer brièvement à quelqu’un qui ne la connait pas, on pourrait dire que la réflexologie est une discipline qui se situe à mi-chemin entre l’acupuncture et le massage. En effet, si le principe de la pression sur un point du corps est similaire à l’implantation d’aiguilles effectuée par l’acupuncture, les gestes en tant que tels rappellent, quant à eux, les techniques du massage.

Les différents types de réflexologie

On divise généralement la réflexologie en plusieurs grands types selon la partie du corps sur laquelle on décide d’effectuer les pressions.

Le type le plus répandu est sûrement la réflexologie plantaire, qui se concentre sur les pieds. Ceux-ci renferment plus de 7000 terminaisons nerveuses, chacune d’entre elles étant liée à une partie du corps.

Après elle vient la réflexologie palmaire, qui agit sur les mains, et la réflexologie faciale.  Enfin, il est aussi possible de se concentrer uniquement sur certaines parties du visage. C’est le cas de la sympathicothérapie, qui stimule le nez, et de l’auriculothérapie, qui s’effectue uniquement sur les oreilles.

Bienfaits de la réflexologie

La réflexologie vise principalement à améliorer notre bien-être de façon globale. Ainsi, elle est beaucoup utilisée pour lutter contre le stress et l’anxiété et nous recharger en énergie. Elle aide à lâcher prise et prendre du recul par rapport aux soucis et obligations du quotidien, ce qui permet également de combattre les troubles du sommeil.

Toujours dans sa quête de bien-être, elle peut aussi accompagner les patients suivant des traitements longs et lourds. Elle les aide ainsi à mieux supporter le traitement en tant que tel et les potentiels effets secondaires qu’ils peuvent provoquer.

De plus, grâce à son action ciblée sur les organes et autres parties de notre organisme, la réflexologie permet d’améliorer le fonctionnement de notre corps de manière générale. Elle agit notamment sur nos systèmes sanguin, respiratoire et digestif, ce qui permet de combattre certains problèmes plus spécifiques, tels que les jambes lourdes, l’asthme et la constipation.

Certaines douleurs peuvent aussi être soulagées grâce à la réflexologie. C’est le cas des maux de tête et de dos, mais aussi de troubles liés aux articulations tels que les rhumatismes.

Enfin, son action sur les organes et autres composantes de notre corps permet de le détoxifier en profondeur et de stimuler ses défenses immunitaires, ce qui aide à le maintenir en bonne santé. Elle peut ainsi être utilisée pour prévenir l’apparition de maladies.

Cependant, dans tous les cas, il est important de noter que la réflexologie se positionne en complément à la médecine classique. Elle ne prétend donc pas prendre sa place.

En pratique

Un traitement de réflexologie se divise généralement en plusieurs séances d’une durée comprise entre  45 minutes et 1 heure.

Lors de la première séance, le réflexologue commencera par s’intéresser à votre santé en général. Il vous posera plusieurs questions qui lui permettront de dresser un bilan de santé et de mieux comprendre votre corps ainsi que les problèmes physiques, émotionnels et psychologiques auxquels vous faites face. C’est seulement ensuite qu’il commencera ses manipulations.

Le traitement en tant que tel débute généralement par un massage de la partie du corps sur laquelle le réflexologue se concentrera, que ça soit le pied, la main ou le visage. C’est une étape préparatoire dont l’objectif est double: il s’agit, d’une part, de vous détendre et, d’autre part, de permettre au réflexologue de détecter les tensions.

Ensuite, il effectuera des pressions plus fortes et ciblées sur les tensions repérées et les zones réflexes. L’objectif est de dénouer les nœuds et blocages qui empêchent l’énergie de circuler librement.

La séance se finit sur une discussion autour des ressentis du patient. Cela permet au réflexologue de noter l’évolution des sensations du patient.

Contre-indications et précautions

La réflexologie est déconseillée dans certaines situations. Tout d’abord, il est généralement recommandé aux femmes enceintes de ne pas y faire appel, particulièrement lorsqu’elles se trouvent dans le premier trimestre de grossesse. Elle est aussi déconseillée aux personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ou de troubles du système circulatoire, tels que l’artérite et la thrombose, ainsi qu’à ceux qui souffrent d’entorses ou d’autres traumatismes au niveau des pieds.

Enfin, notez qu’au vu du manque de régulation à son sujet en France, vous pourriez tomber sur un réflexologue qui n’a suivi aucune formation et ressemble plus à un charlatan qu’à un réel praticien. Pour éviter ce piège, il est généralement recommandé de choisir un réflexologue qui a été formé dans une école affiliée à la Fédération française des réflexologues.

Origine de la réflexologie

La réflexologie est une discipline si ancienne que ses origines sont aujourd’hui floues. À ce jour, les traces les plus anciennes qu’on en a trouvées remontent à plus de 4000 ans, en Chine et en Egypte. À cette époque, elle était pratiquée sur les pieds, ce qui permet de penser que la réflexologie plantaire est la première forme de réflexologie.

En Europe, il faut attendre le 16ème siècle pour en voir les premières traces. En 1582, deux docteurs européens, Adamus et Atalis, publient un ouvrage sur la réflexologie plantaire et les zones réflexes qui se trouvent dans nos pieds. Plusieurs docteurs et scientifiques ont ensuite étudié la question au cours des siècles suivants.

La réflexologie telle que nous la connaissons aujourd’hui est née au 20ème siècle grâce à Eunice Ingham, une physiothérapeute américaine. Elle s’est basée sur les travaux du docteur Fitzgerald qui, dans les années 1910, a établi une thérapie des zones après avoir découvert les bienfaits de la réflexologie en cherchant une méthode d’anesthésie pour ses opérations de chirurgie mineure.

Eunice Ingham a rassemblé ses recherches et ses découvertes dans un ouvrage qui est considéré par beaucoup comme le premier traité de la réflexologie moderne. Celui-ci contient une cartographie des pieds et des mains. En outre, elle a également créé la première école de réflexologie, située aux Etats-Unis.

Aujourd’hui, la réflexologie est une discipline qui reste en constante évolution. Il existe d’ailleurs plusieurs chartes de réflexologie, qui diffèrent légèrement les unes des autres.

A propos de l’auteur

Leonor RogisterDiplômée de l’Ecole de Journalisme de Louvain, Léonor Rogister s’est détournée du monde de l’actualité quotidienne pour s’intéresser aux news lifestyle. Amoureuse de la nourriture et des bonheurs simples, elle aime s’informer et informer sur tout ce qui touche au bien-être, peu importe la forme qu’il prend.

Léonor est expatriée depuis 2015 et a fait de plusieurs pays sa maison. Quand elle n’est pas en train de voyager, elle aime profiter du confort de son chez soi. Elle tient également un blog depuis des années sur lequel elle partage sa passion pour les voyages.

FacebookLinkedin

Contenu correspondant

Envie de vous sentir bien à la maison?
Je m'inscris
Pas de spams. Desinscription en un seul clic

GUIDE GRATUIT: 80 points Feng-Shui essentiels pour améliorer votre confort de vie.

Simples et rapides à mettre en place!
close-link
Rejoignez plus de 8000 adhérent(e)s
Inscrivez vous à notre newsletter
Restez informé(e) sur tout ce qui se passe près de chez vous en rapport au bien-être.
Vous pouvez annulez votre inscription à tout moment.
close-link

Send this to a friend