Reiki : Quand l’énergie soigne nos maux

By 18 September 2017 August 27th, 2019 Dans la tête, dans le corps, Relaxation, Soins, Sommeil

Reiki : Quand l’énergie soigne nos maux

reiki

Encore très peu connu en Europe, le Reiki est une technique de guérison japonaise qui utilise la transmission d’énergie pour soigner plusieurs maux. Il pourrait notamment soigner les phobies, la fatigue, le stress, les névroses, les angoisses ou encore les insomnies.

En tant que discipline thérapeutique, le Reiki n’est pas officiellement reconnu. Cependant, nombreux sont les patients qui ont déjà profité de ses mérites pour soulager leurs troubles. Et ce, parfois, malgré des doutes préalables quant à son efficacité !

Quelle est cette technique ? D’où vient-elle ? Comment se passent les séances, et fonctionnent-elles vraiment ? Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions!  




Le Reiki, c’est quoi ?

Pour commencer à expliquer ce qu’est le Reiki, la meilleure façon est peut-être de décortiquer le mot en lui-même. En effet, “Reiki” se compose de deux syllabes remplies de sens. En japonais, “Rei” signifie “universel”, et inclut en ce sens l’esprit et la matière. Quant à “Ki”, il a trait à l’énergie vitale que nous avons en nous. Ainsi, on pourrait traduire littéralement “Reiki” par “énergie de l’esprit” ou encore “énergie universelle”.

Le Reiki se base donc sur cette énergie que nous avons en nous, et joue avec elle dans le but de guérir les patients. Cette technique de guérison se fonde sur l’idée que nos maux proviennent de nœuds énergétiques qui se seraient formés dans notre corps, provoquant des troubles aussi bien physiques que psychologiques.

Pour les soigner, pas besoin de traitement médicamenteux, donc, mais seulement d’un transfert d’énergie pour faire disparaitre les nœuds et retrouver ainsi l’équilibre perdu. En jouant sur cette énergie, le guérisseur donnerait ainsi les clés à notre corps pour pouvoir se guérir lui-même.

Un art thérapeutique vieux de plusieurs milliers d’années

Bien que personne ne semble se mettre d’accord sur les origines exactes du Reiki, la technique est déjà citée dans des manuscrits datant d’il y a plus de 2500 ans. Cependant, tombée dans l’oubli à un moment donné, elle devra attendre le début du 20ème siècle et le médecin japonais Mikao Usui pour retrouver sa gloire perdue.

On raconte que Mikao Usui aurait découvert le Reiki dans un vieux manuscrit trouvé dans le monastère dans lequel il séjournait lors d’une retraite initiatique au bouddhisme. Certains disent même qu’il aurait aperçu les techniques précises du Reiki suite à une illumination mystique.

Quoiqu’il en soit, Mikao aurait alors regroupé ces connaissances pour fonder un centre de guérison Reiki, contribuant ainsi à populariser cette technique ancestrale. Il aurait aussi enseigné la technique à plusieurs élèves avant de mourir, seulement quelques années après avoir donné une seconde naissance au Reiki.

Le Reiki, jusqu’alors limité au territoire japonais, a été amené à Hawaii en 1937 par une femme qui en avait fait l’expérience pour soigner des troubles respiratoires et abdominaux. Il n’en fallait pas plus pour que la technique soit petit à petit introduite dans le monde occidental, à commencer par les Etats-Unis. Vous pouvez aujourd’hui profiter de séances de guérison par le Reiki dans de nombreux centres de remise en forme.

Le Reiki, une approche énergétique

Basée sur des origines historiques plutôt floues, la technique du Reiki est, sans surprise, divisée en plusieurs écoles de pensée. Cependant, certains principes de base restent communs à toutes.

Le Reiki fait partie de la famille des approches énergétiques, jouant sur l’énergie intérieure et le champ vibratoire du patient pour le soigner. Mais cette technique ne porte pas uniquement sur l’énergie du patient. En effet, elle part du principe que l’énergie portée en soi par une personne peut être transmise à une autre personne.

Ainsi, le Reiki fonctionne sur la transmission d’énergie entre le guérisseur et le patient. Le premier, que l’on appelle “donneur”, utilise sa propre énergie pour redynamiser celle du patient, qui en devient le receveur. Pour cela, avant de pouvoir transmettre son énergie, le donneur a d’abord besoin de la canaliser.

Le Reiki est fondé sur des règles et un déroulement général à respecter, allant des positions précises que les mains doivent prendre jusqu’aux suites de gestes à réaliser. Toutefois, chaque séance est différente, et ce pour deux raisons. D’une part, le donneur n’applique pas toujours le même processus. Il l’adapte selon les maux du receveur, se concentrant sur les parties du corps qui aideront à dénouer les nœuds énergétiques ressentis par ce dernier. D’autre part, deux donneurs pourront effectuer des gestes différents dans la même situation. En effet, les donneurs doivent écouteur leur intuition et la laisser guider leurs mouvements, se distanciant ainsi de règles trop strictes.

Notez aussi que, en tant qu’approche énergétique, le Reiki est similaire à la méditation, et les patients y verront souvent des résultats semblables. Cependant, il veut se détacher du côté spirituel que l’on retrouve dans la méditation. Ainsi, aucune démarche spirituelle n’est ici demandée au patient pour accéder à la guérison.

Concrètement, comment se déroule une séance ?

Les séances durent généralement 45 minutes, durant lesquelles le receveur est couché sur un matelas. La pièce est calme et silencieuse et seul le donneur, aussi appelé “maïtre de Reiki”, s’agite lentement autour du receveur pour lui transmettre son énergie.

Au début de la séance, le maître de Reiki s’assied en tailleur, silencieux, les mains posées sur son torse. Ceci lui permet de regrouper toute l’énergie nécessaire, afin de pouvoir la transmettre.

Une fois qu’il aura canalisé suffisamment d’énergie, il posera ensuite ses mains sur le corps du patient ou à quelques centimètres de lui. En effet, il n’est pas obligatoire que ses mains touchent le corps du receveur, et tout dépendra donc des habitudes et de l’intuition du donneur. Quoiqu’il en soit, le maître de Reiki laissera ses mains pendant plusieurs minutes à chaque endroit qu’il touchera, selon un ordre spécifique. Il recommencera ensuite le processus plusieurs fois, toujours dans le même ordre.

L’énergie fera le reste : on affirme qu’elle peut se diriger elle-même vers les parties qui ont besoin de son action, sans l’aide du donneur.

Pendant la séance, le patient ressent généralement un sentiment de profonde détente, comme lors d’un massage ou d’une séance de méditation. Alors que certains peuvent avoir l’impression de s’endormir, d’autres auront l’impression de ressentir l’énergie traverser leur corps.

Quant au nombre de séances qu’il faudra pour guérir vos maux, cela se calcule au cas par cas.

Cela fonctionne-t-il vraiment ?

Si vous êtes plutôt terre-à-terre, vous aurez sûrement du mal à croire aux effets et à l’utilité d’une telle méthode. De nombreuses recherches scientifiques ont d’ailleurs été réalisées à ce sujet pour tenter d’expliquer comment certains patients peuvent sortir guéris d’une séance de Reiki.

Si certaines parties de la technique relèvent encore du mystère, plusieurs études scientifiques ont démontré le rôle important que joue la chaleur dans le processus. En effet, la main du donneur posée sur le corps du receveur ou à proximité engendrera automatiquement une sensation de chaleur. Or, c’est cette chaleur qui pourrait aider à débloquer ce qu’il se passe dans notre organisme, et ainsi à résoudre des maux.

D’autres scientifiques expliquent le phénomène en affirmant qu’il s’agirait d’un effet placebo, une réaction psychologique inconsciente grâce à laquelle notre corps peut s’autoguérir. Cela peut se produire dès que l’on est convaincus de l’efficacité d’un traitement.

De nombreuses études restent à faire sur la question. Mais que vous y croyiez ou pas, ça vaut toujours le coup de tenter l’expérience, non ?




Le Reiki, une discipline qui s’apprend facilement

Si vous décidez de donner une chance au Reiki, faites bien attention : vous pourriez avoir à faire à certains charlatans.

En effet, le Reiki présente la caractéristique de pouvoir être appris par tout le monde en peu de temps. Quelques jours seulement suffiraient à se former, et aucune expérience préalable ne serait requise pour participer aux formations.

Cela présente un inconvénient plutôt important : sans le savoir, vous pourriez aller consulter quelqu’un qui ne maitrise pas aussi bien la technique que ce qu’il dit, voire qui ne la maitrise pas du tout. De plus, il existe maintenant un grand nombre d’écoles et de courants différents, et deux maîtres Reiki pourraient bien utiliser des techniques presque opposées. Il est donc préférable de vous informer avant de vous rendre chez un praticien.

En revanche, cela a aussi un grand avantage : vous pouvez vous former afin de vous traiter vous-mêmes ! Bien que cela différera évidemment d’un traitement par une autre personne, vous pouvez efficacement utiliser le Reiki sur vous-mêmes.

Cela pourra par exemple vous aider si vous vous retrouvez dans une situation stressante. À ce moment-là, voici une petite technique tirée du Reiki qui devrait vous aider : tenez-vous debout, placez la paume de l’une de vos mains sur le milieu de votre poitrine et placez votre autre main sur votre dos, au même niveau que votre première main mais avec la paume tournée vers l’extérieur. Maintenez la position pendant 5 minutes, tout en respirant calmement. Résultat : votre anxiété devrait diminuer. On affirme aussi que cela stimulerait votre système immunitaire.

Avez-vous déjà tenté une séance de Reiki ? Cela a-t-il fonctionné pour vous ?

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

Send this to a friend