Sophro-Analyse: Explications sur cette forme de thérapie

By 15 October 2018index

Sophro-Analyse: Explications sur cette forme de thérapie

sophro analyse

La sophro-analyse est une forme de thérapie mise en place par Claude Imbert. Cette médecin travaillait énormément sur elle mais avait la sensation de ne pas réussir à trouver un apaisement complet malgré les différentes thérapies entreprises. Formée entre autre à la sophrologie, elle a eu l’intuition qu’aller revisiter son vécu intra-utérin et sa naissance pouvait être porteur de sens.

Elle a donc expérimenté des protocoles pour tenter cette expérience et a découvert la richesse des voyages qu’elle réalisait : elle a pu ainsi se reconnecter à des sensations, des émotions, des informations sur les 9 mois passés dans le ventre de sa maman et a découvert entre autre qu’elle avait un jumeau à l’origine qui n’a pas survécu (comme cela arrive très fréquemment dans des grossesses classiques). Ainsi, elle a non seulement compris l’origine de son mal-être et pu ainsi l’apaiser mais elle a aussi  créé cette discipline : la sophro-analyse.

A travers des protocoles de sophrologie spécifiques, nous pouvons nous connecter à ce que nous avons vécu dans l’intra-utérin. En effet, notre inconscient a stocké toutes ces informations et nous pouvons les retrouver si la barrière du mental est suffisamment apaisée pour nous laisser y aller. Pour cela, la respiration,  la détente musculaire et la mise en place de symboles ressources que va proposer la sophrologie vont permettre de nous amener de manière sereine et apaisée dans un état de conscience modifiée, c’est-à-dire proche du sommeil sans pour autant sombrer.

Dans cette zone de travail, notre inconscient est à fleur de conscience et nous pouvons y accéder plus facilement. Nous avons alors l’opportunité de revivre toute la grossesse nous concernant ainsi que notre naissance : cela se traduit par des sensations, des images, des ressentis physiques et des émotions. Nous pouvons bien sûr nous baser sur des informations que nous aurions entendues concernant cette période mais même si nous ne connaissons absolument rien de ce qui a pu se dérouler pendant ces quelques mois, nous retrouvons tout le matériel nécessaire pour travailler ensuite à une meilleure compréhension de notre fonctionnement et donc à notre mieux être.

En effet, pour tous, cette phase intra-utérine représente la construction physiologique de l’être humain : nous partons d’une simple cellule et nous devenons un petit nourrisson, avec tous les organes nécessaires à notre survie. Mais de plus en plus de scientifiques et spécialistes de la question se mettent d’accord sur le fait que nous commençons notre construction psychologique aussi pendant cette phase : le nourrisson à la naissance a déjà des souvenirs (par exemple, il semble reconnaitre la chanson que ses parents lui ont fait écouter régulièrement pendant la grossesse), il a aussi déjà un caractère…

Finalement les événements de cette période très particulière vont marquer de manière pérenne la psychologie de ce nouvel être humain. En effet, il s’agit des premières expériences en la matière et comme une première empreinte de pas va être particulièrement visible sur un champ de neige fraiche, elles vont singulièrement  marquer la psyché et donc la manière de voir le monde. Par exemple, l’embryon qui se forme dans une trompe descend celle-ci pendant quelques jours puis se lance dans la cavité utérine : là, il doit réussir à s’accrocher rapidement et fortement à la paroi pour survivre.

Ce premier saut dans le vide va pouvoir laisser une empreinte très forte sur la manière dont l’enfant puis l’adulte qu’il devient vit l’inconnu et les changements. De la même manière, la première cellule a un stock de nourriture qui lui permet de survivre jusqu’à ce qu’elle réussisse à s’accrocher à cette paroi utérine qui prendra ensuite le relai pour l’alimenter. Ce stock n’est pas inépuisable et elle a donc un temps donné pour effectuer toute la descente de la trompe et s’implanter dans l’utérus : nous avons ainsi notre première expérience de rapport au temps qui passe ! Bien entendu, notre connexion à notre maman va aussi nous permettre de ressentir toutes ses émotions et nous allons ainsi avoir une première expérience du monde à travers celles-ci.

Tous ces évènements vont être l’occasion pour nous de nous positionner, car  nous avons déjà notre libre arbitre qui nous permet de choisir la manière dont nous vivons l’expérience, avec cependant un biais : notre cerveau est complètement binaire, nous ne pouvons penser qu’en noir et blanc, pas de nuance, pas de compromis, pas d’analyse de la situation ou des ressentis ! Soit j’aime, soit je déteste, soit j’accepte, soit je refuse (cette caractéristique reste présente chez l’enfant jusque 12 ans environ, à partir de là, son cerveau est suffisamment mature pour réfléchir de manière plus analytique). Ainsi, une même expérience va pouvoir laisser une empreinte diamétralement opposée chez 2 individus différents.

Si l’on reprend l’exemple de la situation du docteur Imbert : à l’origine, il y avait 2 œufs fécondés mais l’un des deux n’a pas survécu, celui qui reste peut tirer comme conclusion de cette expérience qu’il doit vivre pleinement voire 2 fois plus ou alors déclencher un syndrome du survivant et se sentir coupable et vide.

Ainsi, vous pouvez imaginer que revivre cette période intra-utérine est une expérience excessivement riche, remplie d’émotions très fortes et pleine d’informations très significatives sur notre vécu, la manière dont nous l’avons perçu et ce que nous en avons fait qui a un impact encore aujourd’hui dans notre vie d’adulte.

Bien entendu, nous ne nous arrêtons pas à cette étape et nous avons besoin d’une phase d’analyse pour tirer tous les bénéfices de cette pratique. Claude Imbert a ainsi choisi de coupler ces expériences de réminiscence de ce vécu intra-utérin et l’analyse transactionnelle (d’où le terme sophro-analyse) : ce courant de la psychologie vient des Etats-Unis et a été créé par Eric Berne, un psychiatre américain du milieu du 20eme siècle.

Celui-ci a imaginé cette nouvelle grille de lecture du fonctionnement humain en souhaitant qu’elle soit la plus facile d’accès en opposition avec une certaine forme de jargon de spécialiste inaccessible aux non-sachants. Basée sur des concepts simples de communication et de développement de l’enfant, elle permet de comprendre les mécanismes que l’on met en place enfant pour s’adapter au monde qui nous entoure, la continuité de ces choix dans notre vie d’adulte et la transformation de ce qui ne nous convient plus : elle est donc tout à fait adaptée à la compréhension, l’analyse et la modification des empreintes de notre vécu intra-utérin.

Une sophro-analyse dure une bonne année voire 2 ans et alterne des visualisations, l’intégration des différents concepts d’analyse transactionnelle, la conscientisation et l’analyse des informations recueillies en visualisation  et leurs impacts dans notre vie de tous les jours et bien sûr des outils pour aider à changer si nécessaire.

Elle est particulièrement recommandée quand on a déjà beaucoup travaillé sur soi mais sans réussir à ressentir un mieux être, quand on sait que notre vécu intra-utérin et/ou notre naissance a pu être difficile à vivre à cause d’évènements particuliers ou quand on a l’intuition que cela pourrait nous permettre de nous sentir mieux, ici et maintenant.

\Quelque soit la raison qui nous pousse à nous lancer sur ce chemin, il nous permettra d’aller à la rencontre de nous même, dans notre version la plus originelle mais aussi de nos parents dans ce qu’ils ont de plus intimes : c’est une expérience magique, très douloureuse parfois mais avant tout extrêmement riche de sens et d’apaisement.

A propos de l’auteur: Aurélie Ingrand

Après avoir travaillé 10 ans en entreprise comme ingénieure, Aurélie Ingrand a cherché à mettre plus de sens et de valeur dans sa vie professionnelle. Elle s’est alors formée  à l’institut Cassiopée (www.cassiopee-formation.com) et est devenue sophrologue et thérapeute en relation d’aide (forme de psychothérapie) : elle reçoit ainsi des personnes en difficulté pour les accompagner vers un mieux  être en utilisant ces deux types d’approches complémentaires. Son cabinet est situé sur Paris. Elle forme aussi à la relation d’aide d’autres thérapeutes et des personnes  en contact avec un public en souffrance.

En savoir plus

aurelie ingrand

Contenu correspondant

Envie de vous sentir bien à la maison?
Je m'inscris
Pas de spams. Desinscription en un seul clic

GUIDE GRATUIT: 80 points Feng-Shui essentiels pour améliorer votre confort de vie.

Simples et rapides à mettre en place!
close-link
Rejoignez plus de 8000 adhérent(e)s
Inscrivez vous à notre newsletter
Restez informé(e) sur tout ce qui se passe près de chez vous en rapport au bien-être.
Vous pouvez annulez votre inscription à tout moment.
close-link

Send this to a friend