Tricot-thérapie : Les 5 bienfaits du tricot

By 18 September 2017 August 23rd, 2019 Activités, chez soi

Tricot-thérapie : Les 5 bienfaits du tricot

tricot

Alors que le tricot a longtemps été réservé à nos grand-mères, il fait son grand retour auprès des plus jeunes générations depuis quelques années.

Grand bien leur en prend, car le tricot renferme 5 bienfaits dont on ne se doute pas. Mieux encore : ces derniers ont été validés par la science. Tant et si bien que l’on parle même de tricot-thérapie!

Mais pourquoi le tricot est-il bon pour la santé? Voici la réponse en 5 points.




1) Le tricot rend heureux

Eh oui, c’est aussi simple que ça! C’est le constat d’une étude scientifique réalisée auprès de 3545 tricoteurs en 2013. Publiée dans le Journal of Occupational Therapy, elle montre que 81% des tricoteurs interrogés ont affirmé qu’ils se sentaient plus heureux et moins stressés après avoir passé un moment à tricoter.

De son côté, Carrie Barron, professeure en psychiatrie à l’Université de Columbia, explique que les bienfaits du tricot sont similaires à ceux de la méditation. Les deux se ressemblent en effet sur plusieurs points : le tricot demande de se concentrer sur un mouvement que l’on répète encore et encore, et nous offre ainsi un moment parfait de relaxation.

Mais, si tricoter seul est un bon moyen de se vider l’esprit et de déstresser, certaines personnes considèrent aussi le tricot comme un moment agréable à passer en présence d’autres tricoteurs.

Quoiqu’il en soit, c’est toujours un bon moment!

2) Le tricot réduit le stress

Ceci est directement lié au point précédent.

Une étude a ainsi prouvé l’effet bénéfique du tricot sur la réduction du stress. C’est Ann Futterman-Collier, psychologue à l’Université d’Arizona, qui l’a démontré. Elle a demandé à 60 femmes faisant face à des niveaux de stress différents d’effectuer une activité manuelle liée au textile pendant plusieurs séances. Outre le tricot, elles avaient aussi le choix entre d’autres activités telles que la couture et le crochet.

À chaque séance, elles devaient décrire leur humeur dans un carnet. Leur niveau de stress était aussi calculé à l’aide de leur fréquence cardiaque. Au final, elles étaient toutes moins stressées et de meilleure humeur après s’être adonnées à ces activités!

Cela peut notamment être expliqué par le fait que le tricot demande de la concentration, ce qui nous empêche de penser à nos problèmes. Comme beaucoup d’autres activités créatives, cela permet donc de nous détendre.

3) Le tricot fait du bien au cerveau

Le tricot aiderait à réduire la perte de mémoire chez les personnes âgées. C’est ce qu’a démontré une étude réalisée par la célèbre Mayo Clinic, qui réalise de nombreuses recherches dans le milieu médical. Cette étude a été effectuée auprès de plus de 1300 personnes âgées, à qui il a été demandé de prendre part à des activités manuelles comme le tricot. Il a été observé que ces activités pouvaient réduire la perte de mémoire de 30 à 50%!

Le tricot aiderait même à lutter contre des maladies comme Alzheimer.

Pourquoi? Parce que, pour pouvoir effectuer des mouvements rapides et soignés, le tricot stimule les connexions neuronales de notre cerveau. Or, ces connexions ont besoin de rester intactes. Si elles se meurent, elles laissent la porte ouverte à des maladies importantes, telles que la démence et l’Alzheimer.

4) Le tricot améliore l’estime de soi

Comme d’autres activités manuelles et créatives, le tricot peut en effet être une grande source de fierté et d’accomplissement.

Arriver à fabriquer quelque chose de ses propres mains est toujours gratifiant, d’autant plus quand cela a demandé des heures de travail. Or, tricoter un pull demande beaucoup de concentration et d’agilité. On ne peut que se sentir fiers lorsque l’on voit le résultat final ou lorsque les gens nous demandent d’où il vient!

5) Le tricot améliore notre agilité et retarde l’apparition de l’arthrite

Vous le savez, quand on tricote, nos mains sont sans cesse mobilisées. On devient alors de plus en plus agiles. Mais, surtout, on fait du bien à nos articulations. En effet, en faisant constamment bouger nos doigts et nos mains, on force le fluide à circuler autour de notre cartilage, ce qui permet d’hydrater nos articulations. Résultat : cela réduit le risque d’apparition de l’arthrite.

On affirme aussi que les personnes qui souffrent déjà d’arthrite peuvent soulager la douleur en tricotant au moins une heure par jour. Si c’est votre cas, il est conseillé de tremper vos mains dans de l’eau chaude avant de vous y mettre. Cela permettra d’hydrater vos articulations et de les rendre moins rigides.

Pendant que je vous ai sous la main, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire sur notre newsletter? Simple et gratuit, votre email restera confidentiel c’est promis.

Je pourrai ainsi vous tenir au courant des nouveautés, bons plans et tout ce qui pourrait participer à votre bien-être. C’est par ici!

Contenu correspondant

 Notre boutique éco-responsable
Découvrir
close-image

Send this to a friend